Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

15 janvier 2021 5 15 /01 /janvier /2021 11:58
COVID-19 : QUAND POURRA-T-ON ÊTRE VACCINÉS ?

 

PRISES DE RENDEZ-VOUS POUR SE FAIRE VACCINER : LE SCANDALE DES INCAPABLES VA-T-IL CONTINUER LONGTEMPS ?

Monsieur le Premier Ministre,

virez les incapables qui vous entourent. Ils ne cessent de mentir et nous bercer de balivernes...pour lire des textes sur un prompteur à la télévision un robot suffirait !

D'abord, bravo à ceux qui ont pu se connecter...en passant par DOCTOLIB ou par d'autres voies...ils devraient jouer au loto, ils sont dans une période de chance !

Un dernier essai avant de mettre en ligne ...réponse :"Aucune disponibilité en ligne."

Pour nous, afin de donner les informations on a essayé, à deux, hier, lundi 14 janvier 2021, des dizaines de fois depuis tôt le matin jusqu'à 1 heure de ce matin et des dizaines d'échec.

Il faut espérer que le peu de vaccins  enfin arrivés ne seront pas périmés avant d'être administrés et que les volontaires du monde de la santé resteront mobilisés pour nous piquer !

Nous avons bien écouté, hier soir, le Premier Ministre et ses ministres.

D'abord, il faudrait Monsieur le Premier Ministre écouter une suggestion  d'un citoyen de base : faites le ménage chez vous. Avec des  ministres comme ce Monsieur VRAN comme Ministre de la Santé, c'est vous qui n'êtes plus crédible ; c'est une girouette qui est prise dans la tornade. Virez les incapables et excusez-vous pour ce cumul d'annonces de nouvelles qui s'avèrent fausses.

Le droit de dire n'importe quoi n'existe pas. Surtout quand il s'agit d'une affaire aussi sérieuse. Vous faites mal à la République et à la France.

Désolé, mais ce coup de gueule est nécessaire aujourd'hui !

COMMUNIQUÉ DE MONSIEUR YANNICK MOREAU,  MAIRE DES SABLES D'OLONNE,  PRÉSIDENT DES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION

BONNE CHANCE À CEUX QUI ONT PU AVOIR UN RENDEZ-VOUS !

BONNE CHANCE À CEUX QUI ONT PU AVOIR UN RENDEZ-VOUS !

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2021 4 14 /01 /janvier /2021 22:50
LES ÉLUS DES SABLES D'OLONNE LORS DU DERNIER CONSEIL MUNICIPALLES ÉLUS DES SABLES D'OLONNE LORS DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

LES ÉLUS DES SABLES D'OLONNE LORS DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL

 

LA COMMUNE, UN EXEMPLE DE LA POSSIBLE EXPRESSION DÉMOCRATIQUE

 

"Les institutions ne valent que ce que valent les hommes qui les animent."

 

LA DÉMOCRATIE LOCALE EN 2021 ? C'EST POSSIBLE MAIS CE N’EST PAS GAGNÉ

Il y a deux aspects pour l'expression de la démocratie locale : celle des textes et celle de la pratique.

Aujourd’hui, la cellule qui a la réputation de vivre la démocratie est la commune, cellule de base de la pyramide des collectivités locales.

Le principe de l’élection municipale est que les conseillers municipaux sont élus au suffrage universel mais le mode de scrutin vient troubler voire occulter cet espoir légitime des citoyens d'une démocratie locale.

 

UN MODE DE SCRUTIN PEU FAVORABLE À FAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL UNE ASSEMBLÉE REPRÉSENTATIVE DE LA POPULATION

Les conseillers municipaux sont élus (pour un mandat de 6 ans) au suffrage universel direct. Le mode de scrutin combine les règles du scrutin majoritaire à 2 tours et celles du scrutin proportionnel.

Le résultat de cette formule alambiquée est que pour toutes les communes de plus de 1000 habitants même s’il y a peu de votants, même s’il y a diverses listes…la liste qui arrive en tête « ramasse » une trop confortable majorité…qu’elle va conforter au deuxième tour. Les listes qui arrivent au deuxième tour ne ramassent que les miettes.

On peut donner, comme exemple, pour une ville qui a une quarantaine de conseillers municipaux la liste en tête aura une trentaine d’élus et les autres listes en auront à se partager au maximum une dizaine d’élus.

En clair…cela veut dire trois choses :

  • Les élus des listes minoritaires n’auront que des miettes de pouvoir et souvent même plus droit à la parole,
  • Ces listes minoritaires cependant peuvent représenter plus de 50% de la population et plus de 50% de votants,
  • Le débat démocratique aura ainsi du mal à s’instaurer et la collectivité perd le grand bénéfice d’une opposition qui aurait pu être proposante et devient stérilisée puis absente.

Le maire et ses adjoints peuvent alors et, c’est souvent le cas, user et abuser de leurs pouvoirs qui est sans contre-pouvoir.

Lors de débats très importants dans une commune,  nous nous souvenons la stupéfaction des citoyens qui assistaient au Conseil Municipal de voir le mépris affiché par l’équipe du maire vis-à-vis des membres des oppositions. Ces citoyens sont entrés dans la salle du Conseil Municipal espérant des débats « démocratiques », ils sont sortis de la salle, écœurés !

Cela condamne un système de scrutin qui n’incite pas au débat démocratique ni à une gestion sérieuse d’une commune.

 

MALGRÉ CE MODE DE SCRUTIN, LA DÉMOCRATIE LOCALE PEUT ET DOIT S’ÉPANOUIR

En effet, en vertu du principe qui dit que « les institutions ne valent que ce que valent les hommes qui les animent », le débat démocratique et positif peut s’instaurer.

 Certes, le scrutin lors des élections « avantage »la majorité mais il faut bien insister que, dans le débat municipal, ce qui compte c’est l’intérêt général de toute la population de la commune.

Cela nombre de maires l’ont heureusement compris et on assiste ainsi à l’adoption de nombre de décisions prises « intelligemment » et en toute connaissance de cause à l’unanimité.

Les décisions prises en conseil municipal concernent tous les citoyens de la commune et pas seulement la fraction favorable à la majorité !

Quand il y a un vote à l’unanimité cela signifie que, lors de la préparation des décisions en commission, majorité et oppositions se sont écoutées pour finaliser des projets en commun.

 

LE RÔLE IMPORTANT DU TRAVAIL DES ÉLUS EN COMMISSIONS ET LE RÔLE DES REPRÉSENTANTS DES OPPOSITIONS

On peut juger sereinement de ce que nous avançons ci-dessus dans le débat au niveau de la Ville des Sables d’Olonne lors du dernier conseil municipal.

L’équipe du Maire s’efforce de faire mieux que de s’accommoder de la présence d’élus de trois oppositions, elle les convie à participer en ouvrant les commissions.

C’est vrai que ce que nous avons vécu en début de ce mandat lors du vote concernant la composition des commissions était débilitant, affligeant : les élus des oppositions n’avaient que quelques strapontins et devaient discuter entre eux pour se les répartir.

Certes les commissions n’ont pas pouvoir de décision mais ce sont elles qui finalisent le projet qui sera présenté en conseil municipal.

« En principe, ces commissions ne sont composées que d’élus municipaux. »

dit le texte réglementaire.

Mais Yannick MOREAU, le Maire des Sables d’Olonne et son équipe,ont franchi le pas et ont modifié le « règlement intérieur » pour ouvrir les commissions comme le signifie le texte adopté à l’unanimité du nouvel article du règlement intérieur :

« Toutefois, afin de permettre un échange plus large sur les sujets touchant la collectivité, la volonté politique actuelle est de faire participer des invités aux commissions municipales.

L’existence de ces invités n’étant pas légalement prévue, il convient de fixer les règles de leur participation aux commissions municipales au sein du règlement intérieur. »

 

Cette ouverture qui peut paraître anodine peut avoir un impact très positif pour le bon fonctionnement de la collectivité. On ne peut que s'en réjouir.

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2021 3 13 /01 /janvier /2021 22:40
LE MAIRE YANNICK MOREAU

LE MAIRE YANNICK MOREAU

 

LE SOUTIEN DE LA VILLE DES SABLES D’OLONNE AUX COMMERÇANTS ET AUTRES ACTIVITÉS TOUCHÉES PAR LA CRISE

 

Covid-19 poursuit ses méfaits et cela impacte vivement l’activité économique.

Suite aux mesures gouvernementales prises dans le cadre de la lutte contre l’épidémie, le Conseil Municipal a donc décidé de poursuivre son soutien aux personnes et établissements concernés par une forte baisse de leur chiffre d’affaires et pourraient avoir des difficultés à payer leurs loyers ou redevances.

Il faut rappeler que les mesures d’aide à l’économie sont maintenant de la compétence de l’Agglomération. Par contre, la Ville peut apporter un soutien indirect en renonçant à percevoir des loyers et des redevances.

Il a donc été  donc proposé aux élus sablais d’alléger ainsi les charges de professionnels qui bénéficient de locaux du domaine public, qui sont délégataires de services publics, bénéficiaires de sous-concessions de plage pour la période pendant laquelle leurs établissements doivent rester ou seraient amenés à fermer administrativement pour la période allant du 1er janvier au 30 juin 2021 s’ils n’ont pu exercer leur activité pour cause de fermeture ou s’ils ont perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaires par rapport à l’année 2019.

 

UN EFFORT SUBSTANTIEL ET RAISONNABLE « QUOI QI’IL COÛTE ! »

L’adjoint Armel PÉCHEUL, après la présentation de cette délibération, précise que « si tous les gens qui peuvent bénéficier de cette aide communale en bénéficient cela ferait quand même potentiellement un manque à gagner pour la commune de 829 000 euros ».

L’opposition de droite (liste Claire LEGRAND) par la voix de Madame Orlane ROZO LUCAS est, bien sûr, tout à fait favorable à cette mesure mais pose la question de savoir pourquoi cette mesure est limitée à 6 mois alors que d’autres communes ont fait le choix de décider une exonération valable pour toute l’année 2021 ?

C’est le Maire Yannick MOREAU qui répond politiquement et en gestionnaire des fonds publics de la commune avec sa vision pour 2021.

« Quoi qu’il en coûte ! C’est possible pour le Président de la République. Depuis 1975, l’État vit à crédit…l’État dépense plus qu’il ne gagne, il fait peser son train de vie sur nos enfants et petits- enfants.

Avec le « quoi qu’il en coûte »  cela pèsera sur nos arrière petits enfants « jusqu’où s’arrêtera-t-on ? se demande le Maire.

Il poursuit :

« L’impact financier, recettes plus charges a déjà été de 3 millions d’euros en moins dans les caisses de la Ville, 3 millions d’euros qui ne sont pas compensés par l’État malgré le « quoi qu’il en coûte »…

« Nous devons dimensionner notre soutien à notre capacité de soutenir, de secourir...on est rattrapés par la réalité budgétaire. »

Mais le Maire laisse la porte ouverte en osant aborder le pire que beaucoup redoutent « Si jamais en 2021 on devait étendre la période ...on le ferait. »

« La commune fait un effort substantiel. Au moment du budget nous aurons à débattre des moyens d’aider le commerce, les entreprises, les artisans frappés par la crise »

 

2021 : FAIRE MIEUX QUE SURVIVRE

Le Maire dévoile alors sa réflexion globale pour cette année 2021 : faire mieux que survivre.

Il y aura les débats sur les budgets de la Ville et de l’Agglomération. Au moment du vote de ces budgets « nous aurons à débattre des secours que nous pourrons continuer à apporter et des différentes modalités de soutien aux entreprises, commerçants, artisans frappés de plein fouet par la crise. »

« L’idée n’est pas seulement de survivre à la crise et de faire survivre les services publics et les projets municipaux, l’idée c’est de préserver les marges de manœuvre pour continuer à assurer les services publics essentiels qui relèvent des compétences de la Ville et les projets d’investissements essentiels à notre cadre de vie, à notre qualité de vie et au soutien de l’économie locale. »

Le Maire termine cet exposé en rappelant aux élus les contraintes budgétaires auxquelles les collectivités locales sont soumises dont et surtout l’équilibre du budget recettes-dépenses. Cette contrainte qui, hélas ! ne s’applique pas à l’État… « quoi qu’il en coûte ! »…on pourrait dire : quoi qu’il en coutera !

La délibération est adoptée mais l’opposition de droite s’abstient.

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2021 1 11 /01 /janvier /2021 23:38
LE MAIRE YANNICK MOREAU ET SON DIRECTEUR DE CABINET DAVY LERSTEAU

LE MAIRE YANNICK MOREAU ET SON DIRECTEUR DE CABINET DAVY LERSTEAU

 

UN INTÉRESSANT CONSEIL MUNICIPAL QUI, DÉSORMAIS, S’INVITE CHEZ VOUS

 

Ce Conseil a débuté par les vœux du Maire Yannick MOREAU et par la présentation de Davy LERSTEAU son nouveau directeur du cabinet. Les rituels vœux  à la population seront aussi bousculés par COVID-19...nous serons tous invités à les suivre sur nos écrans le jeudi 28 janvier à 19 heures.

Ce fut un intéressant Conseil Municipal sur le thème mené par la Majorité du Maire YANNICK MOREAU : en 2021, COVID-19 n’empêchera pas que les collectivités locales comme la Ville des Sables positivent.

 

PLUS DE DÉMOCRATIE LOCALE

Une nouvelle fois, le Maire est revenu sur son souhait de voir au sein du Conseil et dans les commissions disparaître les éventuels clivages majorité oppositions. Il entrouvre les portes des commissions aux oppositions dans les limites de la loi.

À ce plus pour la démocratie locale il y en a un autre qui fait son chemin.

En effet, ce Conseil Municipal était retransmis en direct sur le site de la Mairie. Nous avons pu apprécier l’amélioration de la qualité de la retransmission de ce Conseil Municipal. Cela devrait permettre désormais à l’avenir à ce que de nombreux sablais puissent ainsi « participer » plus aux Conseils Municipaux et s’intéresser à la vie publique locale, à la vie de leur cité.

Cette évolution était prévue et annoncée de longue date par le Maire mais elle fut précipitée par COVID-19 qui prive le public de sa possibilité d’assister aux conseils municipaux.

Dans ce contexte, on a mieux perçu les interventions des oppositions qui devraient à l'avenir ainsi profiter de ce vecteur de communication qui leur est offert. Mais il lui faudra aussi qu’elles se donnent les moyens d’élever et enrichir le débat.

À ce titre; le Maire a levé le voile sur la future présentation du Débat d’Orientation Budgétaire 2021 DOB…une belle occasion se profile à l’horizon pour majorité et oppositions de présenter aux citoyens leurs options, leurs différences, leurs complémentarités.

 

Dans les prochains articles nous descendrons un peu dans le détail des 21 délibérations adoptées.

Partager cet article
Repost0
9 janvier 2021 6 09 /01 /janvier /2021 22:19
MASQUES, VACCINS...L'ÉTAT EST UNE ÉNORME MACHINE BLOQUÉE SUR LA VOIE DE GARAGE

MASQUES, VACCINS...L'ÉTAT EST UNE ÉNORME MACHINE BLOQUÉE SUR LA VOIE DE GARAGE

 

Y A-T-IL ENCORE UN PILOTE DANS L’AVION ÉTAT ? MAIS QUE PEUT VRAIMENT FAIRE LE PILOTE ?

Malgré le confinement, les couvre-feux... il y a de bons moments où psychologiquement et moralement on se sent moins seuls. Depuis plusieurs jours, éditorialistes de quotidiens et d’hebdomadaires, politicologues de tous bords… nous ont rejoints dans nos inquiétudes : Y A-T-IL ENCORE UN PILOTE DANS L’AVION ÉTAT ? MAIS QUE PEUT VRAIMENT FAIRE LE PILOTE ?

 

EN DÉMOCRATIE, L’ABSOLUTISME EST INEFFICACE SI LE PILOTE N’EST NI NAPOLÉON, NI DE GAULLE

Certes, ces deux derniers cités n’ont pas fait que du bon mais ils ont trouvé à leur arrivée au pouvoir la maison France dans une dèche innommable et ils l’ont relevée. Ils restent dans les mémoires de l’histoire.

En 2021, les pouvoirs sont concentrés abusivement au niveau de Chef de l’État. En réalité et concrètement, il montre qu'il n’a plus les moyens d’exercer ses pouvoirs. C’est grave en période d’insécurité publique, sanitaire, économique…

Les dérapages successifs que nous vivons sous cette cinquième République de 2020/2021 sont tellement gros que même les plus tolérants vis-à-vis du pouvoir comme les députés ‘En Marche’ finissent par se poser des questions sur les dysfonctionnements patents de l’appareil étatique.

Les hurlements et aussi les réflexions plus mesurées et débordantes de bon sens qui circulent sur les réseaux sociaux ont atteint leur cible : tous les français se posent maintenant la question :

« COMMENT SE FAIT-IL QUE L’APPAREIL DE L’ÉTAT SOIT AINSI BLOQUÉ ? »

En clair, y a-t-il un pilote capable d’agir dans l’avion pour sauver les passagers ?

Ce n’est pas Monsieur DUPONT ou Monsieur DURAND qu’il faut incriminer.

Le Président de la République qui a été élu parce que, justement, il avait promis de changer le Monstre État dont il a été le serviteur et donc qu’il connait bien, constate que son État est paralysé et que lui aussi est paralysé.

Lui qui régna à BERCY, qui a eu sa place à l’Élysée comme ministre sait bien pourquoi.

Lui qui a eu si peur des gilets jaunes parce qu’il savait que le peuple anesthésié pouvait brutalement se réveiller mesure le risque de voir ce peuple réaliser qu’il peut encore frapper en chassant les incapables au pouvoir depuis des décennies.

 

C'EST LE JEU MALSAIN DES ÉLITES DE LA TECHNOCRATIE QUI PARALYSE L’ÉTAT

En effet, la bande de copains technocrates installée à Bercy joue depuis des années sans cesse sa survie en flinguant ceux qui sont à l’Élysée et ceux qui sont dans les grands Ministères…leur intérêt ce n’est pas de SERVIR LA FRANCE mais de SERVIR LEUR CARRIÈRE et de protéger leur groupe.

D’ailleurs, les livres qui sortent sont fort intéressants. Leurs auteurs qu’ils soient en fonction comme Bruno LE MAIRE ou marginalisés comme Arnaud MONTEBOURG et l’ancien Président Nicolas SARKOZY maintenant sont d’accord : ce n’est pas la France qui est malade mais ce sont d’un part, un État envahissant, monstrueux et impuissant et d’autre part, les faiblesses de notre organisation de ce pouvoir qui tuent la France.

Ainsi, vous comprendrez tous le renoncement de François HOLLANDE conscient qu’il était réduit à jouer les figurants.

Mais surtout qu’Emmanuel MACRON ne dise pas qu’il ne savait pas que, si, sur sa route, survenait un écueil, il était incapable de franchir l’obstacle et d'entraîner le peuple derrière lui. Toutes ses reculades cumulées de ce mandat viennent du simple fait que la puissance du POUVOIR est réduite à néant, à l’impuissance.

Le Président de la République est conscient qu’il ne peut mener à leurs termes ses projets phares et que son bilan tourne à la catastrophe l’amenant à prendre le chemin de son prédécesseur François HOLLANDE.

Dans notre prochain article nous démontrerons la mécanique implacable de cet ÉCHEC COVID-19 VACCINATIONS : les masques, encore eux, tombent à cause d’un infiniment petit COVID-19.

Le peuple français attend mais il est impatient et pas seulement le peuple mais on sent aussi se réveiller, se lever la relève que le peuple français se choisira. Car il y a bien une relève qui se révélera le moment venu...c'est la richesse de la France !

 

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 15:04
LE PORTARAIT OFFICIEL DE L'"AUTORITÉ" SUPRÊME EN FRANCE

LE PORTARAIT OFFICIEL DE L'"AUTORITÉ" SUPRÊME EN FRANCE

 

L’AUTORITÉ DONT PARLE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE : QU’EST-CE ?

Le Président a des états d’âme sur l’Autorité, son Autorité et le respect de l’Autorité par les citoyens et il les a exprimés à la presse à diverses reprises.

Avant d’aller plus loin sur l’Autorité, piochons des définitions pour circonscrire notre sujet. Qu’est-ce que l’Autorité dans un groupe ? L’autorité est reconnue dans un groupe : un homme peut s’imposer mais ce n’est pas pour cela qu’il sera toujours reconnu comme le chef.

Une des deux définitions est que l’Autorité est un droit de commander, le pouvoir d'imposer l'obéissance telle l'autorité du supérieur sur ses subordonnés (hiérarchie).

Selon le professeur Claude Javeau, il faut distinguer Pouvoir et Autorité : le Pouvoir est une question de place de l'individu dans une structure, un appareil, tandis que l'Autorité relève du charisme personnel, voire repose sur la menace ou la corruption.

Nous verrons cela sous le seul aspect qui est de notre compétence : l’Autorité et la citoyenneté.

Le maître à penser du futur Président de la République fut Paul RICOEUR, philosophe et mentor du jeune Emmanuel MACRON qui a beaucoup disserté sur l’Autorité. On dit même que le Président de la République, jeune étudiant, fut peu ou prou le porte-plume du philosophe. Ce philosophe a écrit « À travers la notion d’Autorité se joue notre conception de la liberté et de la vie en commun. Les enjeux éthiques sont donc énormes, puisqu’ils touchent au fondement même de notre existence. » On peut ainsi comprendre les doutes et les craintes d’Emmanuel MACRON en 2021 face à ses échecs pour "imposer " ses projets.

Fondamentalement, l’Autorité s’appuie sur la loi. Elle se fonde sur la crédibilité des porteurs d’Autorité. Elle ne se fonde pas sur la violence, mais sur la qualité de la relation.

 

LA CRISE D’AUTORITÉ DU PRÉSIDENT DE LE RÉPUBLIQUE ET SON ERREUR  SÉMANTIQUE

« Toutes les sociétés contemporaines vivent cette espèce d'horizontalisation de la société, de la contestation de toute forme d'Autorité, y compris de l'Autorité académique et scientifique", a déclaré le Chef de l'État confiné en banlieue parisienne à l’Express.

C’est un constat, un aveu de la reconnaissance de la contestation de l’Autorité et de son impuissance…mais ce n’est pas de la contestation pure et dure et sans fondement, c’est l’expression de la volonté du peuple : son expression d’un ras le bol par rapport à l’exercice d’une Autorité que, depuis des années, le peuple ne reconnait plus. Il a été trop trompé.

Il faut affirmer haut et fort que ce ne sont pas les scientifiques, ni les philosophes, ni les comités Théodule qui gouvernent mais le peuple qui a légitimé un homme pour incarner la nécessaire Autorité capable de diriger le Pays et mais aussi capable du Meilleur comme du Pire : défenseur des libertés ou oppresseur.

 

L’ERREUR DU CHEF DE L’ÉTAT : IL PENSE ET AGIT COMME S’IL ÉTAIT DÉTENTEUR DE L’AUTORITÉ OUBLIANT QU’IL N’EST QUE L’ÉLU DU PEUPLE ET QU’IL N’EXERCE SON AUTORITÉ QUE PAR DÉLÉGATION DU PEUPLE

Le chef de l’État est le dépositaire très temporaire de l’Autorité mais celle-ci ne s'exerce que sous contrôle du peuple.

Il faudrait donc qu’il s’imprègne un peu plus de la Constitution particulièrement des articles 1 et 2 et la Déclaration des droits de l’Homme.

Sur la souveraineté nationale : elle appartient au peuple et pour l’exercice du pouvoir « Son principe est : le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. »

Donc, l’Autorité appartient à la base qui est le peuple français, ce qui se traduit dans la Déclaration des droits de l’homme ainsi : « Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'Autorité qui n'en émane expressément (article 3)».

Tant que le peuple a confiance en celui qui incarne l’Autorité légitime il peut exercer son pouvoir…mais quand la confiance n’y est plus, la lourde machine ÉTAT est en danger de contestation permanente, de défiance. C’est ce que nous vivons depuis au moins deux décennies.

Il faudra donc bien un jour que les français se choisissent vraiment un homme ou une femme de confiance à qui ils fassent confiance pour que la France puisse retrouver sa cohésion et son lustre d’antan dans le concert des nations. À défaut, l’Autorité Suprême ne jouit que d’un pouvoir chancelant.

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 13:39
UN GOUVERNEMENT SI NOMBREUX ET EN MODE COVID

UN GOUVERNEMENT SI NOMBREUX ET EN MODE COVID

 

UN VRAI DRAME NATIONAL RÉVÉLÉ PAR LE SCANDALE DE LA VACCINATION SUITE LOGIQUE DE CELUI DES MASQUES : UNE FRANCE BLOQUÉE, PARALYSÉE, INGOUVERNÉE, INGOUVERNABLE

 

Des pays démocratiques comme la Belgique, l’Espagne, l’Italie… arrivent à se passer de gouvernement durant des semaines, voire des mois et cela n’empêche pas ces pays d’avancer.

La liberté d’expression nous autorise à écrire ce que tant de français pensent tout bas. Avec cet article de la voix citoyenne nous libérons les français qui n’osent ou ne peuvent pas se faire entendre,  écrire ou penser tout haut.

Merci de nous lire. N’hésitez pas à faire suivre…

 

UN CHEF D’ÉTAT, UN PARLEMENT ET C’EST TOUT !

Il faudrait tirer les leçons de ces situations de nos voisins qui peuvent vivre sans gouvernement.

Avec le régime Vème République bis du Président MACRON, à quoi sert un Gouvernement ?

Non seulement, il ne sert à rien mais pire comme vous allez le voir cela sème la panique au niveau de l’appareil d’État : la France est un pays qui a tellement de têtes qu’il ne peut plus penser et agir.

Nous constatons tous que ce soit pour la vaccination, pour les grandes causes comme pour les petites, les ministres et sous-ministres ne servent à rien puisque tout se décide à l’Élysée.

En plus, comme ils ne servent à rien et ne savent pas grand-chose pour chaque problème, ils font appel comme le chef de l’État à des spécialistes qui d’une part, ne sont pas d’accord entre eux et d’autre part, alourdissent le pouvoir de décision et perdent eux-mêmes leur temps.

Vous pouvez vérifier en reprenant le rapport du Sénat sur la crise sanitaire " Dans un climat général de défiance envers la parole publique qui s'accompagne désormais d'une défiance envers la parole médicale et scientifique…"

http://www.senat.fr/notice-rapport/2020/r20-199-1-notice.html

Ainsi chers amis français, vous comprenez pourquoi on n’a pas eu de masques et qu’on a pas de vaccins ! La machine France est bloquée.

Trop de ministres et sous-mnistres ont tué le pouvoir de décision et celui de la réflexion. La France de 2021 n'a vraiment plus besoin d'un gouvernement.

 

UN PREMIER MINISTRE (et 60 membres de son cabinet !) +42 MINISTRES ET SECRÉTAIRES D’ÉTAT QUI NE SERVENT À RIEN : UN DRAME NATIONAL

https://www.gouvernement.fr/composition-du-gouvernement

Qui avait parlé d’un gouvernement resserré … ?

Le Gouvernement français par rapport à l’État c’est l’ARMÉE MEXICAINE : une armée qui comporte plus de colonels que de soldats ! et le peuple qui paye.

Rendez-vous compte du nombre de masques consommés et du risque de contamination puisqu’ils ne cessent de bouger pour se prouver leur existence, du nombre de véhicules de fonction, de chauffeurs, de gardes du corps, d’agent de sécurité, de bureaux pour loger les membres des 42 cabinets…

D’ailleurs consacrez une minute pour aller sur le site du gouvernement (lien ci-dessus) et dites-vous honnêtement combien de noms connaissiez-vous sur ces 42 ministres et sous-ministres ?…c’est un vrai jeu CASSE TEX que nous vous proposons.

Mais plus grave : cette armée gouvernementale est d’ailleurs dangereuse aussi politiquement car comme ils ne sont pas au courant de ce qui se trame au-dessus d’eux au niveau du Premier Ministre et surtout au niveau de l’Élysée ils racontent n’importe quoi …que le Président de la République ne cesse de rectifier !

D’ailleurs, si ces 42 portent (maintenant) des masques (anciennement inutiles) c’est qu’ils ont certainement peur qu’on les reconnaisse.

C’est dramatique pour la conduite de l’État : ou ces ministres parlent voire agissent et ils disent et font n’importe quoi ou ils ne parlent pas et ne font rien et c’est aussi dramatique puisque, inutile,  ils coutent très cher à la nation, à nous tous.

Rendez-vous compte du nombre de vaccins qui pourraient être achetés même au prix fort si on supprimait ces 42+1 (le Premier Ministre) inutiles !

 

 

PROCHAINS ARTICLES : 

L’AUTORITÉ N’EST PAS L’AUTORITARISME,

VACCINATION ANTI COVID-19 UNE PAGAILLE... DROIT DANS LE MUR…

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 22:19
LA SALLE DU CONSEIL

LA SALLE DU CONSEIL

PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DES SABLES D'OLONNE

 

Le prochain conseil municipal de la ville des SABLES D'OLONNE aura lieu

 

LE LUNDI 11 janvier 2021

18 HEURES

MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE

Quartier d'Olonne sur Mer

(salle du Conseil)

 

ATTENTION !

Compte tenu des normes sanitaires, le public ne pourra suivre les débats dans la salle.


 

Une diffusion en direct sera proposée au public sur la chaine YouTube de la ville :    

https://www.youtube.com/c/VilledesSablesdOlonne85

Une bonne nouvelle pour suivre l'activité municipale...à 18 heures devant votre écran

 

21 questions sont inscrites à l'ordre du jour. Elles donnent un panorama de l'exercice des compétences d'une ville moyenne confrontée en cette période à la pandémie .

Assister au Conseil Municipal, même par temps de confinement, est un devoir citoyen facilité par le fait que désormais on peut suivre les débats depuis son domicile.

Nous rappelons qu'il est important pour les citoyens qui doivent s'intéresser à leur cité et particulièrement à l'utilisation qui est faite de leurs impôts par les collectivités de pouvoir suivre les conseils municipaux. Ils sont ainsi bien informés des orientations prises par les élus et des projets municipaux.

 

ORDRE DU JOUR COMPLET

(nécessaire pour suivre aisément les débats )

.

LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 11 JANVIER 2021
LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL LUNDI 11 JANVIER 2021
Partager cet article
Repost0