Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 18:13

Le dialogue entre une municipalité et les riverains concernés par des travaux de voirie est parfois difficile et la communication passe souvent mal.

 

 

DSC05238

En cette matière de voirie, nous avons donné moultes exemples de manque de concertation et d'échec du dialogue normal entre élus et riverains concernés à Château d'Olonne : les échanges sont rares et souvent peu positifs.

 La concertation ne s'improvise pas, elle s'organise : dire on propose ce "projet ficelé" bloque la concertation et les réunions sont frustrantes pour les participants. Ceci est valable pour les rapports entre municipalité et riverains en amont de la réalisation des travaux.

 Pour ce qui est de la réalisation des travaux, nous avons été intéressés par l'initiative d'une municipalité bretonne qui convie les riverains à se faire représenter par un des leurs pour qu'il assiste aux réunions de chantier.

 

Nous suggérons à nos élus de prendre en considération cet exemple qui va plus loin qu'il n'y paraît.

 

003

 

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 10:29
En FRANCE, plus d'un million d'associations en activité et 13 millions d'adhérents
 
 
On ne soulignera jamais assez le rôle primordial du monde associatif pour le lien social d'abord, pour l'économie aussi.
L'Association fait deux heureux celui qui donne nommé le "bénévole" et celui qui reçoit et benéficie des services que lui offre l'Association.
Le monde associatif est porteur d'espoirs, de solidarité, d'amitié et il  peut soulever des montagnes surtout si on lui donne des moyens et parmi ces moyens ce que demandent les bénévoles avant tout ce sont la considération et la reconnaissance.
Parfois, il vaudrait mieux que les municipalités manifestent leurs soutiens au monde associatif en lui signifiant, par leur présence, cette considération et en mettant à leur disposition des structures. Cela a, aux yeux des bénévoles, plus de prix qu'une subvention obole parfois humiliante de quelques dizaines d'euros.
C'est un fait reconnu : la vitalité d'une commune se mesure aussi en fonction du développment de sa vie associative.
 007
Ce mois de septembre dans nos communes on va voir se multiplier les Forums des Associations...allez-y et n'oubliez pas que 2011 est l'Année européenne du bénévolat et du volontariat.
 Et n'oubliez pas aussi qu'il y a une place pour tous dans les Associations ; notre Pays est riche de ses associations dont les responsables se plaignent souvent de manquer de bras...rejoignez-les !
Partager cet article
Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 20:27

 

 libération Sables août 2011 013 (28)

 

       

Tout ce week-end, l’association sablaise « Histoire Mémoire et Passion » a fait revivre par  des festivités populaires et patriotiques  la libération de la ville des Sables, qui avait eu lieu dans la nuit du 27 au 28 août 1944.

Sur l’esplanade du Fort St Nicolas à la Chaume, un camp US reconstitué, avec ses véhicules d’époque,  soldats en uniforme, et de multiples animations, a fait vibrer le nombreux public.

libération Sables août 2011 013 (25) 

Les campements évoquaient les grands conflits du 20e siècle, 2e guerre mondiale – conflit d’Indochine – guerre d’Algérie.

Les nombreux véhicules présents ont pu également défiler sur les quais et le Remblai en apportant une animation notable.

Voilà une bonne manifestation de mémoire, dans le respect de ceux qui ont disparu dans les combats.  

  libération Sables août 2011 013 (30)

 


Partager cet article
Repost0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 20:07

QUI SOMMES-NOUS ?

 

UNE ASSOCIATION CITOYENNE

 

 

 

UNITE REDACTIONNELLE

HUMANISME ET TOLERANCE

 

 

 

 

Depuis bientôt 5 ans (déjà !), nous vous adressons avec régularité des informations sur des sujets très divers concernant des événements locaux, nationaux qui ne semblent  pas, a priori, coordonnés.

 

Et pourtant, dans ces informations…il y a une UNITE qu’expriment nos statuts d’« Association Citoyenne » (« statuts CACO : en rubrique PAGES à gauche, page d’accueil » ) et particulièrement, dans l’objet même de l’association qui est :

 

 « de former et informer par tous moyens légaux les citoyens sans distinction sur l’exercice de leurs droits et de leurs devoirs sur tout ce qui a trait à la vie citoyenne »

 

Nous devons à l’assiduité de nos lecteurs le courage de poursuivre la mission que nous nous sommes donnée « INFORMER LIBREMENT NOS CONCITOYENS ».

 

     

Nous voulons avant tout diffuser des informations vue à travers le caléidoscope de l’humanisme et de la tolérance

 

Cela nous fait dénoncer l’injustice sous toutes ses formes : le gaspillage de l’argent public en est une forme, l’abus de pouvoir en est une autre, le mépris de l’autre en est une troisième, l’impunité en est une quatrième forme…cela nous incite à prioriser les expressions et réflexions sur la main001.jpgSOLIDARITE...

 

 

« Association citoyenne » nous voulons que le pouvoir reste au bulletin de vote et au citoyen : le mandat donné à un élu est un honneur qu’offre le suffrage universel : il comporte plus de devoirs que de droits

 

Aidez-nous à renforcer notre action, à nous améliorer, donnez notre adresse « olonnes.com » autour de vous, participez en envoyant commentaires et articles, inscrivez-vous et faites inscrire vos amis à la « newsletter », « recommandez votre blog ».

 

Merci et bon courage pour la rentrée.

 

L’Equipe CACO

olonnes.contact@orange.fr

 

Partager cet article
Repost0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 17:48

 

  DSC07039.JPG

QUI SOMMES-NOUS ?

Pourquoi agissons-nous et pour qui ? 

 

 

UNITE REDACTIONNELLE

HUMANISME ET TOLERANCE

 

 

 

Depuis bientôt 5 ans (déjà !), notre équipe  qui réunit des compétences trés diverses s'est mise au service de leurs concitoyens pour leur adressoer avec régularité des informations sur des sujets très divers qui ne semblent  pas, a priori, coordonnés.

  

Et pourtant, dans ces informations…il y a une UNITE qu’expriment nos statuts d’« Association Citoyenne » (« statuts CACO : en rubrique PAGES à gauche, page d’accueil » ) et particulièrement, dans l’objet même de l’association qui est :

 

 « de former et informer par tous moyens légaux les citoyens sans distinction sur l’exercice de leurs droits et de leurs devoirs sur tout ce qui a trait à la vie citoyenne »

 

Nous devons à l’assiduité de nos lecteurs le courage de poursuivre la mission que nous nous sommes donnée « INFORMER LIBREMENT NOS CONCITOYENS », donner librement une autre information, moraliser la vie publique. 

 

Nous sommes sensibles à tous les problèmes de sociétés qu’ils soient locaux ou nationaux : ainsi, la dépendance est un débat national mais il est, avant tout, un problème de voisinage, un problème familial…la SOLIDARITE doit s’inscrire, en priorité, dans toute notre vie sociale et elle doit être encouragée, soutenue par les pouvoirs publics et nous devons en parler pour inciter à plus d'humanité et de respect des autres. Nous pronons une défense de l'environnement raisonné : protéger notre patrimoine est essentiel pour donner à nos enfants une héritage auqel ils ont droit.

 

Nous voulons avant tout diffuser des informations vues à travers le caléidoscope de l’humanisme, de l'honnêteté, de la solidarité et de la tolérance.

 

Cela nous fait dénoncer l’injustice sous toutes ses formes : le gaspillage de l’argent public en est une forme, l’abus de pouvoir en est une autre, le mépris de l’autre en est une troisième, l’impunité en est une quatrième forme…

 

« Association citoyenne», nous voulons que le pouvoir reste au bulletin de vote et au citoyen : le mandat donné à un élu est un honneur qu’offre le suffrage universel : il comporte plus de devoirs que de droits.  

 

Aidez-nous à renforcer notre action, à nous améliorer, donnez notre adresse « www.olonnes.com » autour de vous, participez en envoyant commentaires et articles, inscrivez-vous, faites inscrire vos amis à la « newsletter » et « recommander partager ce blog ».(rubriques sur la page d'accueil).

 

Merci de votre soutien

 

L’Equipe CACO

joignez-nous sur olonnes.contact@orange.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 07:42

 

C'est un bon rappel mais l'égalité devant les droits doit aussi entraîner l'égalité face aux devoirs

 

 

Si les citoyens français ont acquis des droits, c'est qu'ils ont accepté des devoirs.

 

(Geoffroy Anaïs de CANDEAU)

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 09:32

Les-Sables-Chateau-olonne-vues05826.jpg 

 

« RENOVER LA VIE PUBLIQUE »

 

Association citoyenne nous sommes très attentifs aux sujets qui touchent l’exercice de la citoyenneté et les problèmes de société qui agitent notre Pays et risquent de diviser citoyens et élus, citoyens entre eux…

 

C’est avec plaisir que nous avons lu cet édito du 17 août 2011 d’OUEST FRANCE signé Michel WIEVIORKA dont nous vous donnons les extraits suivants :

 

Courant en France, le cumul des mandats est ailleurs en Europe, marginal, rare ou impossible. Dans notre pays, on peut être député, par exemple, tout en étant maire d’une commune ou président du Conseil Général. Et il n’y a pas de limitation des mandats dans les collectivités territoriales (communautés urbaines, communes, syndicats mixtes ou intercommunaux).

 

Le cumul des mandats - et des fonctions électives- ronge la démocratie. Il est générateur d’absentéisme et d’ignorance des dossiers, alors que bien des fonctions exigent un investissement à temps-plein, un travail, une réflexion, une action en profondeur. Il contribue à la sclérose du système car ceux qui bénéficient des avantages symboliques et financiers liés à plusieurs mandats s’y accrochent, souvent sur la longue durée.

 

Servir la collectivité devient alors le moyen de gagner sa vie ; la politique se transforme en un métier durable et les dérives sont possibles : corruption, clientélisme, favoritisme, au détriment de l’esprit civique et de l’intérêt collectif.

 

…Pour rénover notre vie publique, il faut commencer par limiter le cumul des mandats et vite.

 

…il convient de mettre fin au détournement de l’esprit démocratique que constitue le cumul des mandats.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 21:46

Il était un temps où les fonds secrets alimentaient pour partie les caisses du locataire de l'Elysée...mais un effort de transparence fut promis par l'actuel locataire et à cela s'ajoutait le devoir "d'économies"...pour l'exemple ? 

elysee

 

Qu'en est-il de cette promesse?...on en a une petite idée dans le document qui suit : il y a un mieux mais peut mieux faire.

 

Ainsi la Présidence de la République est capable de serrer ses budgets comme doit le faire, particulièrement dans cette période, tout service de l'Etat et d'accepter d'être controlée.

 

Exemplarité ? Pouquoi pas ?

 

Il faut savoir que l'Etat contrairement à ce qu'on peut penser a été moins dépensier (relativement) que les collectivités locales qui, durant les 30 dernières années, ont vu leurs dépenses progressé plus rapidement que celles de l'Etat.

 

 Il faut donc espérer que les responsables des collectivités locales ont entendu le message...de toute façon, nous leur ferons l'honneur de leur rappeler lors de l'engagement de certaines dépenses et lors du vote des budgets que, peut-être, l'exemple vient de haut et qu'il faut savoir tous solidairement se serrer la ceinture et les coudes face aux crises dévastatrices et aussi mieux gérer. 

Présidence de la République : le rapport 2011 de la Cour des comptes

Dans son rapport publié le 25 juillet 2011, la Cour des comptes dresse le bilan de la gestion des services de la Présidence de la République pour la période 2008-2010, une gestion qualifiée de plus rigoureuse en 2010 que les années précédentes, même si des améliorations restent à apporter.

 

Jusqu’en 2007, l’Élysée ne disposait pas de budget propre et ses charges étaient couvertes par des prélèvements sur les crédits d’autres administrations.

  

Concernant le contrôle de l’exercice 2010, l’évolution des comptes de la Présidence de la République laisse apparaître une diminution des dépenses globales des services : les charges de fonctionnement courant ont diminué en 2010 de 21,6% par rapport à 2008 (suppression des chasses présidentielles et de la garden party du 14 juillet, diminution des locations mobilières et immobilières, ainsi que des déplacements), tandis que les effectifs sont passés de 1 031 agents fin 2008 à 904 fin 2010 (de 82 conseillers du Président à 46 sur la même période).

Enfin les dépenses en communication (études et sondages) ont été ramenées de 3,28 millions d’euros en 2008 à 1,44 millions en 2010, la mise en concurrence des fournisseurs, quasi inexistante jusqu’en 2008, étant devenue la règle.

 

La Cour estime cependant que des progrès demeurent possibles, s’agissant en particulier des dépenses liées au parc de véhicules, aux contrats de prestation ou encore aux voyages en France et de la transparence des coûts.

Alors que les organismes soumis au contrôle de la Cour font l’objet d’une enquête tous les 4 ou 5 ans, c’est la troisième année consécutive que la Cour effectue son contrôle des services de la Présidence.

Partager cet article
Repost0