Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 21:04
CHACUN A LA POSSIBILITÉ CONCRÈTE DE PARTICIPER AU SAUVETAGE DE NOTRE PLANÈTE SANS CETTE LOI

CHACUN A LA POSSIBILITÉ CONCRÈTE DE PARTICIPER AU SAUVETAGE DE NOTRE PLANÈTE SANS CETTE LOI

LA LUTTE CONTRE LE DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE DE LA PLANÈTE SE GAGNERA PAR LA MOBILISATION DE TOUS ET L'ÉDUCATION ET PAS PAR UNE LOI DÉSTABILISANT ÉQUILIBRE SOCIAL, ÉCONOMIQUE ET INSTITUANT UNE NOUVELLE FORME DE DICTATURE

 

Extraits de la présentation du projet de "loi climat" :

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3875_projet-loi#

 

"Ce projet de loi participe à changer le modèle français et à accélérer l’évolution des mentalités. Il va agir sur la façon dont nous vivons en France, dont nous consommons et nous nourrissons, dont nous produisons à la fois les biens manufacturés et les produits agricoles, dont les biens et personnes se déplacent.

Ce projet de loi prévoit, en six titres, cette transformation sans précédent dans l’histoire de notre pays : consommation, production et travail, déplacements, logement, alimentation, évolution du droit.

Cette loi va ainsi agir pour transformer les modes de consommation (titre Ier). Nos habitudes de consommation, voire de surconsommation, ont en effet un impact important sur l’environnement."

 

IL FAUT ÊTRE CONSCIENT DE L'AMBITION DICTATORIALE DE CE PROJET DE LOI

Les citoyens et nos parlementaires seront bien prévenus des dégâts que cette loi va générer. L'intention de la Ministre de la Transition Écologique, l'irresponsable Barbara POMPILI, est d'asservir la population au nom de l'idéologie dite écologique. Ce n'est pas une ambition cachée, sournoise. La ministre annonce la couleur : ce n'est pas une évolution mais comme elle l'écrit une révolution.

Il faut parcourir le texte de présentation de cette loi dont nous donnons ci-dessus des extraits. C'est clair, les français sont prévenus.

Toute notre activité quotidienne et tout projet seront encadrés par des textes de lois et règlements  assortis de menaces de sanctions pénales. On oserait écrire que ce texte de la révolution écologique est semblable à ceux de la TERREUR en France en 1793. D'ailleurs, les mêmes avaient prévu l'échafaud et la procédure pour y arriver. Aujourd'hui, les promoteurs du texte avaient proposé et réclament encore haut et fort la création du crime contre l'écologie "l'écocide".

Avec cette loi "Climat" les libertés citoyennes subiront la déstabilisation programmée du corps social, la réglementation à tout-va de la vie de tous les actes de la vie courante des français sous la contrainte : c'est la dictature écologique.

Ce sera pire que ce que nous vivons pour tenter de nous sortir de la crise sanitaire.

Ce qu'il y a de terrible c'est que c'est ceux qui refusent les mesures sanitaires les jugeant liberticides sont les mêmes qui veulent aujourd'hui instaurer la dictature écologique.

Du petit déjeuner au coucher du soleil, il faudra affronter des contraintes nouvelles dites écologiques.

Nos déplacements, nos logements, notre nourriture, nos achats de toutes sortes, notre culture, l'éducation, les conditions de travail et de produire...  seront contrôlés, sanctionnés et gérés par l'État.

Tout cela pour "confiner" 66 millions de français qui sont responsables de moins de 1% de la pollution mondiale.

Le Président de la République et le Gouvernement et nous les citoyens qui laissons ces jours-ci le Parlement décider ainsi de notre sort nous sommes tous des lâches endormis par Covid-19.

En écrivant ces lignes nous avons conscience des mots chocs utilisés et répétés mais ils traduisent des heures de réflexions fondées sur les textes que nous reproduiront pour une prise de conscience. Les parlementaires n'ont pas le droit de voter ce texte volontairement révolutionnaire, jusqu’au-boutiste et irresponsable.

C'est de la folie pure. C'est mettre la France à genoux.

Ce qui est aussi terrible c'est que même l'héritage maigre positif de la Présidence MACRON sera détruit : sa tentative pour relever l'économie sera anéantie.

Mais ce qui est pire c'est d'abord que ce texte arrive devant le Parlement de notre Pays comme une loi "ordinaire" en profitant du désarroi qui a envahi la population avec la pandémie.

Les français peuvent adhérer à une politique écologique raisonnable donc consentie. Par contre, ils rejetteront des mesures dictatoriales imposées par la contrainte étatique aveugle que contient cette loi.

Il vaut mieux pour protéger notre planète 66 millions de français adhérant à une politique sage, fondée et écologique que 66 millions de français écrasés par des textes contraignants qu'ils rejetteront.

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 19:15
COVID-19  AUX SABLES D'OLONNE

 

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE PRÉSIDENT DE L'AGGLOMÉRATION,YANNICK MOREAU, S'ADRESSE AU PREMIER MINISTRE ET AUX SABLAIS

 

Deux remarques : 

- Ne pas relâcher l'effort;

- La nécessité de la décentralisation : des élus locaux décideurs et responsables...c'est dans la constitution, c'est de moins en moins dans les faits.

Paris, ce n'est pas la France ! Le Remblai, les plages ce ne sont pas les quais de la Seine ! La Vendée, ce n'est ni la ville-département de Paris  ni la Seine Saint Denis 93, ni Marseille et les bouches du Rhône

 

"COVID : LES EFFORTS DES SABLAIS SONT PAYANTS.
 
RETROUVEZ CI-JOINT LE COURRIER QUE J’ADRESSE AU PREMIER MINISTRE POUR DEMANDER LE REPORT À 20H DU COUVRE-FEU AUX SABLES D’OLONNE.
 
Grâce au civisme et aux efforts des Sablais, le taux d’incidence sur l’agglo des Sables est 8 fois inférieur à la moyenne nationale et 5 fois inférieur à la moyenne régionale. Il est de 27 aux Sables, contre 135 en région et 217 à l’échelle nationale.
 
Grâce à la poursuite de vos efforts, nous pourrons continuer à limiter la circulation du virus aux Sables d’Olonne et retrouver progressivement quelques libertés.
 
J’ai toujours plaidé et plaide à nouveau pour une territorialisation des contraintes sanitaires. Là où le contexte sanitaire est difficile, il est logique de renforcer les contraintes. Là où la circulation du virus est sous contrôle, il est logique de desserrer progressivement les contraintes.
 
Dans le contexte sanitaire consolidé semaine après semaine aux Sables d’Olonne, UN COUVRE-FEU À 18H N’EST PLUS JUSTIFIÉ.
 
Outre le fait qu’il concentre le public dans les espaces publics et les commerces sur une période restreinte, le couvre-feu anticipé n’est plus nécessaire aux Sables d’Olonne.
 
L’accès au cinéma, aux lieux culturels, aux terrasses des cafés et restaurants, aux commerces non autorisés des galeries commerciales, pourrait également être ré-examiné favorablement dans le cadre nécessaire d’une limitation des déplacements inter-régions.
 
Mais, attention, s’appuyer sur ces bons résultats sanitaires pour relâcher les efforts sur le port du masque, le respect des distances de précaution sanitaire, et la limitation de nos relations sociales serait une grave erreur.
 
C’est en demeurant civiques et en poursuivant nos efforts que nous pourrons reconquérir progressivement nos libertés.
 
J’en appelle à votre responsabilité, individuelle et collective. C’est sur notre sens de la responsabilité que nous pourrons construire le retour de nos libertés."
 
Yannick Moreau
Maire des Sables d’Olonne
 
 
COVID-19  AUX SABLES D'OLONNE
Partager cet article
Repost0
6 mars 2021 6 06 /03 /mars /2021 23:19
COURS D'EAU CÔTIERS, MARAIS...UNE ZONE ÉCOLOGIQUEMENT FRAGILE

COURS D'EAU CÔTIERS, MARAIS...UNE ZONE ÉCOLOGIQUEMENT FRAGILE

 

 LE NOROVIRUS ADORE LES HUITRES

Puisqu’on parle beaucoup virus comme covid-19, nous ne lui laisserons l’exclusivité des informations en matière sanitaire.

Parlons d’un collègue virus, le norovirus qui se développe par tout temps et qui ne cesse de muter. Il est en plus notoirement très résistant aux traitements effectués sur les eaux usées.

Et ce norovirus adore coloniser les huitres.

 

LES BONNES HUITRES DE LA GUITTIÈRE SONT INTERDITES À LA COMMERCIALISATION : EN CAUSE LE NOROVIRUS  

Les connaisseurs apprécient l’huitre de la GUITTIÈRE pour son goût particulier venant de son élevage dans un chenal à l'eau mi-douce, mi-salée.

Mais pour l’instant ces huitres sont interdites à la vente. Elles sont les victimes de l’invasion justement du virus norovirus qui cause chez l’homme la fameuse gastro-entérite.

Mais s’il y a norovirus, ce n’est pas le hasard : c’est son origine une pollution...eaux usées, présence dans l’eau de nos cours d'eau côtiers de solutions chlorées...attendons les résultats des enquêtes.

Mais il faut savoir que  norovirus constitue une menace permanente.

L’ANSES, Agence nationale de Sécurité Sanitaire, précise bien :

« Au niveau des zones de production conchylicole, ce danger devrait être pris en compte dans les études de profil de vulnérabilité et une attention particulière devrait porter sur la prévention de la contamination des eaux et la traçabilité des produits en élevage. Il est recommandé de mettre en place des systèmes d’alerte locaux à l’usage des producteurs leur permettant d’avoir en temps réel des informations sur tout événement susceptible de dégrader la qualité de l’eau. »

 

UNE CLIMATOLOGIE FAVORABLE ET UN SITE TROP FACILEMENT EN DANGER ET PEUT-ÊTRE PAS ASSEZ PROTÉGÉ

 

Des pluies importantes ont drainé, nettoyé, lessivé  les sols voire ont entrainé des débordements anormaux d’eaux usées.

Nous rappelons l’alerte qui fut lancée en 2015...

https://www.olonnes.com/2015/01/pollution-alerte-en-vendee-le-risque-de-pollution-de-l-eau-sur-le-littoral.html

Il est « criminel » de laisser faire l’épandage massif et si peu contrôlé provenant de porcheries géantes dans une zone des sources de cours d’eau comme la VERTONNE qui justement alimente la zone conchylicole de la GUITTIÈRE, comme l’est aussi l’épandage des « composts » issus des usines de traitement des ordures ménagères TMB comme celle de Château d’Olonne.

On aurait, en 2015, bien aimé entendre très fort la voix des conchyliculteurs concernés ! Car mieux vaut prévenir que guérir...de la gastro-entérite.

Souhaitons une information claire des résultats pour que le doute ne s’installe pas sur la qualité des huitres que nous aimons et voulons partager toute l’année avec les visiteurs de la Vendée.

Partager cet article
Repost0
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 12:06
YMBOLE DE LA JOIE PARTAGÉE SUR LE CHENAL AU PIED DE LA TOUR D4ARUNDEL

YMBOLE DE LA JOIE PARTAGÉE SUR LE CHENAL AU PIED DE LA TOUR D4ARUNDEL

VENDÉE GLOBE 2020/2021: LE SOURIRE D'ARI HUUSELA APRÈS 116 JOURS DE MER : QUEL RÉCONFORT POUR NOUS TOUS !

Il en fallait un comme lui pour clore ce VENDÉE GLOBE 2020 2021.

La "presque foule" était là et ARI a remonté le fameux chenal à l'avant de son IMOCA "STARK" n'arrêtant pas de répondre aux spectateurs sous un beau soleil.

Un scandinave finlandais de 58 ans a donc marqué ce VENDÉE GLOBE avec le sourire éclatant de ce pilote d'avion et pilote-skipper de bâteau .

En fin de compte, on a eu droit à un beau et original VENDÉE GLOBE le neuvième du nom et on attend la  dixième édition.

Remerciements à tous ceux qui ont permis ces moments d'admiration, de joies qui nous ont sortis d'une morosité dans laquelle COVID-19 n'a pas réussi à nous confiner. MERCI !

LE SOURIRE QUI NE LE QUITTE PAS

LE SOURIRE QUI NE LE QUITTE PAS

LE PREMIER PIED D'ARI SUR LA TERRE FERME DU PONTON

LE PREMIER PIED D'ARI SUR LA TERRE FERME DU PONTON

RENCONTRE AVEC UNE AUTRE FIGURE DU VENDÉE GLOBE SAMANTHA DAVIES

RENCONTRE AVEC UNE AUTRE FIGURE DU VENDÉE GLOBE SAMANTHA DAVIES

Partager cet article
Repost0
12 février 2021 5 12 /02 /février /2021 22:37
L'ADJOINT ALAIN BLANCHARD A PRÉSENTÉ ET DÉFENDU LES ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES 2021

L'ADJOINT ALAIN BLANCHARD A PRÉSENTÉ ET DÉFENDU LES ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES 2021

 

LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION, MALGRÉ UNE SITUATION FINANCIÈRE DIFFICILE, VEUT MAINTENIR SES INVESTISSEMENTS

 

Le Débat d'Orientation Budgétaire DOB était le point fort de la soirée ; un point de passage imposé par la loi NOTRe de 2015. Cet exercice difficile a pour but de présenter des documents qui doivent permettre aux élus et aux citoyens sensibles à la vie de leur collectivité d’apprécier de manière accessible non seulement les principaux chiffres du budget mais aussi les orientations prises par la collectivité.

C’est un " rapport sur les orientations générales du budget de l’exercice à venir, sur les engagements pluriannuels envisagés ainsi que sur la structure et la gestion de la dette".

Il doit être présenté avant l’examen du budget.

 

LE DÉBAT D'ORIENTATION BUDGÉTAIRE : FACE À UNE SITUATION DIFFICILE, NE PAS BAISSER LES BRAS

De la longue et claire présentation par l’Adjoint Alain BLANCHARD qui a en charge les finances, il ressort :

  • Que la collectivité voit sa bonne santé financière passée remise en cause « Nous sommes dans une situation difficile ». Elle est impactée par les conséquences de la pandémie, par le comportement de l’État qui transfère des compétences aux Agglomérations sans compensations financières et par la disparition de la taxe d’Habitation. Cela, représente pour 2021 un trou dans les finances (charges en plus et recettes en moins de plus de 2 millions d’euros),
  • Que la comparaison avec les agglomérations de structure identique notamment sur le plan fiscal dont le Foncier Non Bâti et le Foncier Bâti et la CFE laisse des marges de manœuvres, donc une évolution de la fiscalité supportable pour compenser ces charges imprévues et ces pertes de recettes imposées par l’État et par la pandémie,
  • Que la collectivité pour maintenir la qualité des services publics et son niveau d’investissement utilisera tous les leviers à sa disposition dont les économies sur son  budget de fonctionnement,
  • Que l’analyse de l’endettement de l’Agglomération permet de faire le choix de ne pas recourir à l’emprunt, au moins dans un premier temps.

 

LE TOUR DE PASSE-PASSE FISCAL POUR SAUVER L’ÉQUILIBRE BUDGÉTAIRE ET FINANCIER ET  LES INVESTISSEMENTS PRÉVUS : RÉCUPÉRER SUR LES CONTRIBUABLES UNE PART DU "CADEAU" SUPPRESSION DE LA TAXE D’HABITATION

Puisque l’État a décidé de faire cadeau aux contribuables de la recette fiscale principale de la collectivité qu’est la taxe d’habitation, l’Agglomération qui doit « renflouer ses finances » pour maintenir son budget en équilibre pour financer ses besoins complémentaires va prélever sa petite part sur le « cadeau » que l’État fait aux contribuables.

La suppression de la Taxe d'Habitation décidée par le Gouvernement est un gain fiscal pour tous les contribuables. Cette réforme aura, en 2020, permis à au moins 70% des résidents principaux de l’Agglomération sablaise d’économiser 509 € en moyenne. Cela concerne 18 901 logements principaux sur les 29 593 que comptait l’Agglomération en 2019.

L’Agglomération propose donc de réallouer une petite partie des gains faits par les contribuables sur la taxe d’habitation en les taxant pour 2021 sur le Foncier Bâti au taux de 3 %.

Globalement, on ne peut donc pas dire que la pression fiscale sur les contribuables sablais s'en trouvera aggravée puisque sur l'ensemble taxe d'habitation et autres impôts locaux il y aura pour chaque foyer fiscal un allégement découlant de la suppression de la taxe d'habitation.

Cette opération permettra à l'Agglomération de dégager un supplément de recettes de 2,8 millions d’euros compensant ainsi les pertes de recettes et charges supplémentaires que l’État impose à l’Agglomération.

L’Agglomération propose aussi compte tenu des circonstances de faire un geste vis-à-vis des entreprises sous forme d’allégement de leur CFE en réduisant le taux de 13%.

 

À SUIVRE :

Les grands chiffres du futur budget 2021, les économies budgétaires, les investissements, le débat…

Partager cet article
Repost0
10 février 2021 3 10 /02 /février /2021 12:41
UNE BATAILLE PERDUE D’AVANCE ?

 

LE CONFLIT ENTRE UN PAYS VIEUX ET QUI A ABANDONNÉ SES VALEURS FONDÉES SUR DES SIÈCLES DE CIVILISATION FACE À UNE AUTRE CIVILISATION FONDÉE SUR UNE RELIGION EXIGEANTE, INTOLÉRANTE, CONQUÉRANTE ET LIBERTICIDE

 

D’un côté, la France vieux pays à l’extrême liberté, prisonnier de son histoire « liberté, égalité, fraternité » et incapable d’imposer l'application à tous de ses lois tant elle est affaiblie par une défense sans bornes des droits de l’homme qui accorde des droits mais n’impose pas les devoirs qui en découlent.

Des dirigeants déconnectés appartenant à une oligarchie qui use et abuse d’un pouvoir à d’autres fins que le vrai combat et qui est volontairement aveugle et incohérent face aux réalités vécues par le peuple et a abandonné son devoir régalien d'assumer la sécurité des citoyens et un bon fonctionnement de la justice qui est perdue, incapable d’exercer sereinement son pouvoir.

France, tu as a perdu tout le sens et la force de cohésion de ton peuple avec l’abandon des valeurs morales qui ont été fondées par des siècles d’histoire.

Face à la France historique, des jeunes et des moins jeunes manipulables et manipulés par des ayatollahs qui imposent sans scrupules une doctrine conquérante faite d’exigences et de  devoirs et qui, profitant d’un terrain où les libertés sont sans limites, tente d'imposer sa loi qui n'est pas française.

 

ET LA DROGUE !

Rajoutons à ce tableau aussi l’importance de la drogue et de tous les trafics qui l’accompagnent. C’est un ingrédient pourrissant toute société qui implante son industrie avec la complaisance d’un pouvoir lui abandonnant lâchement une partie du pays.

Toutes les villes de France ont des zones de non-droits acceptées par le pouvoir et parfois ce sont des villes entières comme Villeurbanne, Tourcoing, Roubaix, Mantes...et aussi des quartiers de Marseille, Toulouse, Rennes, Nantes, Strasbourg, Paris et ses banlieues,  Grenoble…la liste s'allonge sans cesse.

 

LE RÉTABLISSEMENT DU PAYS MALADE

 

COVID-19, notre grande épreuve actuelle a en principe un caractère passager et elle est pourtant combattue par la "guerre" et une mobilisation déclarées, non sans mal, par nos dirigeants.

Ceux-ci seraient donc capables de s’attaquer à un virus, par définition infiniment petit, et incapable de s’attaquer à l’autre fléau qui frappe toute la société française à visage découvert, même si certains visages, eux, sont malheureusement voilés : un islamisme conquérant, destructeur des libertés fondamentales qui régnent en France et de toute une société bâtie au prix du sang versé et des larmes répandues par des générations de civilisation judéo-chrétienne.

Il faut que toi, France, grande nation, qui, certes, ne représente plus qu’1% de la population du monde, il faut que tu te réveilles pour sortir du cauchemar qui hante tes jours et tes nuits et que, comme contre la Covid-19, tu déclares la guerre avec les moyens de ta puissance à l’ennemi qui veut la destruction de ta civilisation.

 

Situation désespérée ? Certainement pas : un pouvoir qui est capable, en mars 2020, d’imposer à tous les français et étrangers sur son territoire un confinement total, un pouvoir qui est capable, en 2021, d’établir le couvre-feu et de le faire respecter a donc la possibilité, la force, le droit et le devoir de rétablir l’ordre républicain sur tout le territoire.

S’il ne le fait pas c’est bien qu’il ne le veut pas. Et dans ces conditions, il appartient au peuple souverain de reprendre le pouvoir pour rétablir la République une et indivisible défendant son sol, ses lois fondamentales, ses traditions…en éliminant sans état d’âme toutes les barrières fantomatiques et parfois idéologiques qui paralysent l’appareil d’État …

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2021 6 06 /02 /février /2021 19:18
DES JEUNES, DES MOINS JEUNES, PAS RÉVOLUTIONNAIRES...

DES JEUNES, DES MOINS JEUNES, PAS RÉVOLUTIONNAIRES...

 

ET LES GILETS JAUNES ? ILS AVAIENT RAISON ? TROMPÉS, OUI, MAIS ILS N’ONT PAS OUBLIÉ.

Il semble bien que personne n’a osé tirer les conclusions des 2 millions de personnes qui ont participé au Grand Débat National.

 

Partons de l’élection présidentielle 2017 avec son record d’abstentions pour une présidentielle mais aussi avec le pari des électeurs qui ne se sont pas réfugiés dans l’abstention et qui ont pensé que le candidat Emmanuel MACRON apportera le souffle pour la création d’un nouveau monde.

Pour conforter leur vote ils ont élu des députés « nouveaux » qui, malheureusement, ne représentaient pas le pays mais une certaine élite tandis que les énarques envahissaient les cabinets ministériels. Ce ne sera pas du sang neuf qui coulera dans les veines du pouvoir !

Ainsi naissait la désillusion : des députés godillots, des amateurs dont nombre ont fui, un parti présidentiel qui n’est jamais né et pire qui, au contraire de prospérer et d’occuper le terrain est devenu au vu et au su de tous un club d’amateurs inconnus comme s’ils ne croyaient ni en leur mandat ni en leur avenir ! Le Président MACRON ne compte plus depuis longtemps sur ses troupes mais sur lui-même et sur des équipes qui se révélèrent décevantes à l’image de certains de ses ministres vite décrédibilisés.

En effet, l’équipe que le peuple espérait fut désespérante : des Ministres qui partent par rafales car accrochés par des enquêtes préliminaires, conflits d’intérêts, erreurs graves... (Richard FERRAND, François BAYROU, Agnès BUZYN, Nicole BELLOUBET, Nicolas HULOT, Sylvie GOULARD…)…du jamais vu dans cette cinquième République.

Il y avait donc bien pour diriger l’État des amateurs et des technocrates…ce n’était pas cela le renouveau.

La sanction des élections est tombée lors des municipales et des sénatoriales : abstentions et échecs des listes et candidats de la majorité.

La chance du Président MACRON c’est qu’en face de lui, les oppositions n’ont jamais été crédibles et que dès 2020, COVID-19 sera la grande peur qui tue tout débat.

 

2021…L’ANNÉE DE L’OUBLI DE COVID-19 et 2022…L’ANNÉE DU RETOUR DU VRAI GRAND DÉBAT ET DES GILETS « BLANCS »

Les Gilets jaunes, ce fut la grande peur du Président MACRON mais il n’a pas su tirer les conclusions de cette révolte calme, froide, réfléchie lors du Grand Débat qui s’est échoué dans les méandres de la violence bien manipulée et des entourloupes du pouvoir de la macronie.

Mais il reste que 2 millions de personnes se sont exprimées dans le Grand Débat National.

Deux millions de personnes qui n’oublient pas que le Président de la République a enterré leurs espérances, leurs cahiers de doléances…Louis XVI lui, en 1789, n’a pas enterré les cahiers de doléances de mai 1789.

Depuis 2018, personne n’a osé tirer les conséquences du Grand Débat National. Le conservatisme a eu peur, mais il s’est réinstallé sans gêne.

Personne n’a mesuré la rupture, le fossé qui sépare le peuple des élites qui ont encore et auront encore en 2022 l’espoir de continuer à vouloir gérer le Pays. Et Dieu sait si le post COVID-19 sera dur à gérer !

Mais, ce n’est pas pour cela que l’esprit du Grand Débat National et les gilets jaunes ont disparu. Aujourd’hui, ils ont conscience qu’ils avaient raison et qu’ils se sont fait avoir.

Hôpitaux, retraites, dette, inégalités, Administration pléthorique, dépensière et impuissante, centralisation du pouvoir et moquerie sur la décentralisation …tous les problèmes ressortiront du dessous de la table…aucun n’est réglé…ils ont juste été recouverts d’une toile légère que le premier vent de la juste révolte soulèvera aux nues et au su de tous…ce sera le vrai débat…mais avec qui  ? Le peuple français changera la couleur de ses  gilets  mais il ne laissera pas "n'importe qui" reprendre les rennes de l’État.

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2021 6 06 /02 /février /2021 15:00

LA FÊTE CONTINUE...MALGRÉ...

ON EN ATTEND ENCORE 12 et deux super courageuses hors courses...pourvu qu'elles arrivent doucement pour qu'on puisse les applaudir au bord du chenal

DERNIER SPRINT...

DERNIER SPRINT...

CES PONTONS, JETÉES ET QUAIS (presque)  VIDES UN SAMEDI APRÈS-MIDI

CES PONTONS, JETÉES ET QUAIS (presque) VIDES UN SAMEDI APRÈS-MIDI

SUR LA TERRE FERME ...CE NE FUT PAS LE PLUS CHANCEUX MAIS TENACE. IL REPARTIRA POUR LA GAGNE

SUR LA TERRE FERME ...CE NE FUT PAS LE PLUS CHANCEUX MAIS TENACE. IL REPARTIRA POUR LA GAGNE

Partager cet article
Repost0