Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 21:07
LINKY : UN MAUVAIS COUP QUE NOMBRE DE FRANÇAIS NE DIGÈRENT PAS

LINKY : UN MAUVAIS COUP QUE NOMBRE DE FRANÇAIS NE DIGÈRENT PAS

L’ÉTAT, EDF ET ENEDIS SE SONT-ILS COMPORTÉS COMME DES ESCROCS ?

APPEL À UN GESTE RÉPARATEUR

 

Voir nos articles dont celui de 2018 :

https://www.olonnes.com/2018/10/linky-35-millions-de-compteurs-imposes-aux-fran.html

L’ANNONCE EST FAITE, VOUS TOUS, « Chers » CONSOMMATEURS D’ÉLECTRICITÉ ALLEZ DEVOIR PAYER LE COMPTEUR LINKY QU’ON VOUS A IMPOSÉ

C’est l’archétype de la « vente forcée » ainsi définie par le législateur : c’est le fait de recevoir un bien ou un service sans en avoir émis le souhait qui constitue une vente forcée. Cette pratique commerciale déloyale est interdite : le vendeur qui commet une vente forcée doit être sanctionné...c’est la loi :

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Consommation/Electricite-gaz-naturel/Pratiques-commerciales-deloyales

Il n’y a que les millions de gogos que nous sommes qui pouvaient croire que le compteur EDF dit LINKY ne serait pas un jour ou l’autre « facturé » au client : Pourtant « Promis ! juré... » même des ministres continuent à vouloir berner les consommateurs.

Ainsi, la ministre déléguée à la Transition Écologique Emmanuelle WARGON a encore osé affirmer que "les consommateurs ne paieront pas plus au titre de Linky [...] Ils ne paieront pas un coût supplémentaire dû à Linky", alors qu'elle était interpellée sur la question à l'Assemblée nationale. En politique, on a donc le droit de mentir même à la Représentation Nationale !

L’obligation d’accepter la dépose du compteur existant et la pose d’un LINKY serait légalement justifiée par une directive européenne. Un mensonge de plus...la commission européenne a dû émettre un démenti.

http://refus.linky.gazpar.free.fr/Linky-Courrier-Commission-Eur.pdf

 

DES CONTRATS ENEDIS PRÉVOYAIENT DÈS 2018 LE CHANGEMENT OBLIGATOIRE DE COMPTEUR ET LE CLIENT ROULÉ DANS LA FARINE

On est en droit de se demander pourquoi il faut envoyer à la casse 38 millions de compteurs en état de  marche?

Il y a une seule raison presque admissible : qu’ÉNÉDIS puisse améliorer sa gestion et obtenir des gains de productivité (plus de relevé par passage chez le client, adaptation du réseau de distribution...).

Deuxième argument : la possibilité pour le particulier client de gérer sa consommation d’énergie. Mais qui sait comment fonctionne LINKY ? Qui sait comment surveiller son compteur et prendre les bonnes décisions...Il n’y a pas de service après-vente...ou si peu ! C'est le défaut de conseil du vendeur lui aussi régulièrement sanctionné pénalement !

 

QUI DOIT PAYER LINKY...PAS LE CLIENT QUI NE SERA JAMAIS PROPRIÉTAIRE D'UN COMPTEUR QU'IL A PAYÉ !

C’est donc bien au « vendeur ENEDIS-EDF » de prendre en charge un compteur dont il est et demeurera le propriétaire !

Là, c’est le summum de l’escroquerie : le vendeur fait payer une marchandise à un client « acheteur » « qui n’a pas consenti à l’achat et qui ne deviendra jamais le propriétaire de l’objet vendu ! »

Les 5,8 milliards d'euros correspondent à 10 ans de facturation du compteur. Nous savons par expérience qu'un compteur d'eau, d’électricité, de gaz a une durée de vie qui va, voire dépasse, les 30 ans. Donc, l'escroquerie pourra se poursuivre et donc dépasser les 5,8 milliards d'euros !

Bravo, seul l’État actionnaire majoritaire et EDF ENEDIS pouvaient agir ainsi en toute impunité. Nous avons montré dans notre précédent article

https://www.olonnes.com/2021/07/l-electricite-encore-un-grand-service-public.html

que les erreurs de gestion d'EDF mette l'institution en péril mais ce n'est pas une raison pour escroquer les clients d'EDF...nous tous !

Dès 2018, nous avons découvert que, dans les contrats des nouveaux abonnés, il était bien prévu de faire payer la « location » de ce compteur et l’obligation pour le « client dit usager » particulier d’accepter le retrait du compteur ancien et son remplacement par un compteur communicant, intelligent ( ?).

D’abord, rappelons que pour un Service Public, le « client » n’est pas un usager ! taillable et corvéable à merci !

Nous avons constaté de nombreuses plaintes pour « vente forcée » avec du chantage du type ...si vous refusez en cas de panne vous ne serez pas garanti d’un dépannage !....c'est une notion très spéciale de la continuité du service public et du droit d’accès à l'électricité.

 

ENEDIS, la filiale d'EDF, affirme fermement et écrit aux clients que, lors du remplacement du compteur existant , « ni le compteur, ni sa pose ne seront facturés au client ».

La Cour des Comptes a expliqué le mécanisme scandaleux du financement de LINKY dans son rapport publié en février 2018...tout y est écrit et cela n’a jamais été mis en cause :

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-01/07-compteurs-communicants-Linky-Tome-1.pdf

 

L'électricité demeurant de par la loi un service public "délégué" à EDF, comment les français peuvent-ils dans ces conditions admettre le comportement de l'État et d'EDF  ? Ce n'est pas ainsi que l'État regagnera la confiance de ses citoyens. C'est donc un appel que nous lançons à nos dirigeants : expliquez-nous et proposez aux français "prisonniers" de leur Service Public une autre solution pour financer LINKY quoi qu'il en coûte.

Serons-nous entendus ?

 

LE COMPTEUR NOMMÉ LINKY D’EDF ENEDIS, SERA-T-IL UNE DES PLUS BELLES ESCROQUERIES DU SIÈCLE : 5,8 MILLIARDS D’EUROS ?
Partager cet article
Repost0
17 juillet 2021 6 17 /07 /juillet /2021 21:08
LA CRISE SANITAIRE DOIT ÊTRE UN RÉVÉLATEUR DE NOS FAIBLESSES

 

L’HOMME ET LES INSTITUTIONS ÉTAIENT SUR UN PETIT NUAGE : ILS SONT RAMENÉS SUR TERRE, À LEUR JUSTE PETITESSE.

 

Une certaine mentalité, une certaine civilisation sont sérieusement remises en cause : rien n’est acquis, un événement comme la pandémie ramène l’homme à sa juste grandeur. Il n’y a plus de certitudes, il y a des doutes et des doutes à gérer. Covid-19 est un raz de marée...c’est pour cela d’ailleurs que l’on parle de vagues violentes qui doivent rendre l’homme plus modeste. D’un côté, l’homme peut envoyer des astronautes dans l’espace de l’infiniment grand, de l’autre, l’infiniment petit virus peut l’abattre.

 

UN POUVOIR ÉTATIQUE IMPUISSANT

 

Sans aucune prétention nous vous faisons part de ces réflexions sur la gestion de la crise sanitaire et la confirmation de dysfonctionnements graves et patents de l’État dont les citoyens attendaient trop.

  • Le pouvoir étatique ne fait pas confiance à son peuple infantilisé…lui, le pouvoir étatique, il sait tout sur tout…sauf que pour Covid-19 et ses variances il n’a pas su, il s’est trompé et retrompé et il a trompé les français par manque de modestie et de réalisme. Personne ne savait et on ne sait pas encore tout. Alors, les prophètes de bon augure et mauvais augure s’en donnent encore et toujours à cœur joie pour clamer leur pseudo-savoir qui est sans cesse remis ébranlé,
  • - le pouvoir centralisé a oublié qu’il existe des collectivités locales capables d’adapter au terrain les mesures générales qu’il édicte, capables d’inventer, capables de réaliser…à condition qu’il sache avec précision ce que sont les mesures générales à géométrie variable imposées par le pouvoir centralisé,

Le vrai bon travail concret, vécu a été réalisé par les collectivités locales ; masques, centres de vaccination, respect des mesures sanitaires…

  • Le Pouvoir ignore que Marseille n’est pas Paris qui n’est pas Brest... et donc qu’il n’est pas possible de régler tous les problèmes de manière identique sur tout le territoire français…

 

  • SANOFI, PASTEUR...les centres de recherches comme le CNRS objet de nombreux projets de réformes demeurent ingérables voire improductifs. L’Europe et la France vieillissent, se sclérosent …comme si elles ne croyaient pas à l’avenir. Elles n’ont pas su et pu investir. C’est tout le système d’aide à la recherche qui lui aussi est malade et donc incapable d’endiguer la fuite des cerveaux dont la France et l’Europe ont tant besoin ! Pourtant, demain se construit avec la recherche d’aujourd’hui.

 

  • Le Président de la République peut tout essayer, la preuve est faite : dans sa solitude il va d’échec en échec. Son pouvoir d’impulsion devient celui du mouvement brownien. C’est le système dont il est issu qui est totalement devenu impuissant : au niveau OCDE c’est le plus dépensier sur le plan social et le plus impuissant doté d’une administration énorme, pléthorique et paralysée,

 

  • À force de ne pas avancer, on recule : l’Europe, pour la crise sanitaire, a été prise de court, souvent inexistante : sur l’élaboration d’une politique commune, sur les frontières, sur les aides à la recherche, sur les commandes de vaccins…puis quelques décisions maladroites ont été prises pour les vaccins et en 2021 on demeure encore dans les tiraillements improductifs,

 

COVID-19 n’a pas fini de nous apprendre à rester modestes et à ne pas tout attendre de l’État et de l’Europe.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2021 3 30 /06 /juin /2021 21:43
LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 5 JUILLET 2021

 

 

LE PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DES SABLES D'OLONNE

AURA LIEU

 

LE LUNDI 5 JUILLET  2021

À 18 HEURES

SALLE DU CONSEIL

MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE

(Quartier Olonne-sur-Mer)

 

ATTENTION !

 

Compte tenu des normes sanitaires, le public, en principe,  ne pourra toujours pas suivre les débats dans la salle où se déroulera la réunion du Conseil.

Une diffusion en direct est proposée au public sur la chaine YouTube de la ville :    

https://www.youtube.com/c/VilledesSablesdOlonne85

PARTICIPER AU CONSEIL MUNICIPAL

Assister au Conseil Municipal, devrait être un "devoir" citoyen facilité par le fait que, désormais, on peut encore suivre les débats depuis son domicile.

Il est important pour les citoyens de s'intéresser à la vie de leur cité et particulièrement à l'utilisation qui est faite de leurs impôts et des projets qui influeront sur leur qualité de vie et leur avenir.

Le reproche, fondé ou pas, qui est fait parfois sur le manque d'informations sur la vie des collectivités et la qualité de cette information est un des éléments qui ne facilitent pas le développement de l'esprit civique. Nous venons de percevoir les dangers de cette situation au vu des  résultats inquiétants des dernières élections. Les sablais ont le privilège de pouvoir suivre en direct les débats des conseils municipaux et communautaires et ainsi de mesurer, juger, critiquer, proposer ...

Certes, la prestation telle qu'elle a été faite en réponse à la situation sanitaire n'est pas parfaite. Elle peut être rendue plus attractive, plus conviviale à condition  que les efforts de la collectivité et de ses élus  aillent de pair avec la mobilisation et la participation citoyenne. C'est un débat dans le débat qui mérite une réflexion commune sur le civisme et la citoyenneté.  Le fossé entre les citoyens et les élus doit se combler et non continuer à se creuser pour éviter une aventure dont le pays ne se remettra pas.

 

 

ORDRE DU JOUR COMPLET

LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 5 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 5 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 5 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 5 JUILLET 2021
Partager cet article
Repost0
22 juin 2021 2 22 /06 /juin /2021 21:24
LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE DONNE LES RÉSULTATS DE CES VOTES ET LES COMMENTE POUR LA VILLE DES SABLES D'OLONNE

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE DONNE LES RÉSULTATS DE CES VOTES ET LES COMMENTE POUR LA VILLE DES SABLES D'OLONNE

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES 1er TOUR VUES DES SABLES D'OLONNE

D'une manière générale les Sables d'Olonne n'est pas épargné par la maladie civique qu'est l'abstentionnisme dont nous avions parlé ;

https://www.olonnes.com/2021/06/elections-departementales-et-regionales-les-20-juin-et-27-juin-2021-faites-entendre-votre-voix.html

 

DÉPARTEMENTALES VENDÉE LES SABLES D'OLONNE : LA DROITE DOMINE MAIS L'ABSTENTION ARRIVE LARGEMENT EN-TÊTE MAJORITAIRE MAIS PAS

Inscrits sur les listes électorales  : 40 132

Votants : 13 104

 soit 32.65 %...

Pour ces départementales, il n'y avait comme candidats sur le secteur des Sables d'Olonne que 3 binômes.

Arrive en tête le binôme Nicolas CHÉNÉCHAUD et Florence PINEAU élus divers droite de la majorité du maire Yannick MOREAU 6 748 voix soit 54,34 %.

Suivi du binôme DUVAL Fabrice et POTTIER Caroline (l'alternative de gauche solidaire, écologique et citoyenne) avec 2 929 voix soit 23,58 %.

et le binôme MARMIN Dany et MATECAT Manuella (Rassemblement National) avec 2 742 voix soit 22,08 %.

 

Nicolas CHENECHAUD et Florence PINEAU, malgré la majorité obtenue ne sont pas élus suite au règlement qui impose que pour être élu au premier tour il faut deux conditions. Le binôme doit obtenir : au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50 %), et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits. (40 132/4 = 10 033).

Le maire dans son commentaire lors de la proclamation des résultats fait remarquer cette spécificité dont il ne voit pas l'utilité. En effet, le seul motif invocable est peut-être de ne pas avoir des candidats mal élus. Mais dans la situation actuelle nous pourrions répondre qu'il n'y aura avec le taux d'abstention actuel que des "mal élus"...d'ailleurs déjà en 2017 le Président de la République Emmanuel MACRON a été élu au deuxième tour avec seulement  43,61 % des inscrits ...le Président fut donc élu par une minorité de français !

Le législateur n'a pas de logique !

Notons que le Front National atteint un score important presque à égalité avec le front de gauche.

Mais pour ces départementales attendons donc le deuxième tour dimanche prochain. Une élection n'est jamais gagnée d'avance.

 

RÉGIONALES, VENDÉE, LES SABLES D'OLONNE. L'UNION DE LA DROITE VIRE EN-TÊTE AU PREMIER TOUR

Inscrits sur les listes électorales  : 40 132

Votants : 13 055

soit 32.53 %

Il y avait 8 listes en présence. Ce large choix n'a pas réussi à inciter les électeurs à se déplacer pour voter. Une abstention record.

Pourtant chez les vendéens l'esprit civique demeure...c'est bien un signe de grave crise de confiance : le divorce entre le pays et ses élus.

Avec ce taux d'abstention les résultats ne permettent pas de tirer des conclusions sur les vainqueurs et les vaincus de ce premier tour.

Arrive en tête, la liste Union de la Droite et du Centre qui a pour tête de liste  Christelle MORANÇAIS  la Présidente sortant du Conseil Régional avec 4 616 voix soit 36,6 % des votants.

En seconde position : la liste "Pour une Région qui protège" ( Rassemblement National)  avec 2 409 voix  soit 19,10 % .

En troisième position figure la liste "La Région de tous les progrès" Liste d'Union  à gauche et pour l'écologie avec  2 133 voix soit 16,91 %.

En quatrième position avec 1 432 voix soit 11,35 % la liste "l'écologie ensemble solidaire et citoyenne".

Suivent :

- la liste "La région de tous les progrès" liste majorité présidentielle avec 1 358 voix soit 10,7%,

- la liste "Debout les Pays de la Loire" (liste souverainiste d'union Debout la France Nicolas Dupont-Aignan) avec 392 voix soit 3,11 %,

- la liste "Lutte Ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs "avec 235 voix soit 1,86%,

- la liste "Un nôtre  monde Pays de la Loire " avec 38 voix soit 0,30%

Pour ces Régionales, en Pays de la Loire, nous retrouvons la liste Rassemblement National en seconde position et la liste "majorité présidentielle" seulement en cinquième position.

 

UNE QUADRANGULAIRE POUR LE SECOND TOUR DIMANCHE 27 JUIN 2021

 

Maintenant place au deuxième tour ce dimanche 27 juin 2021 où l'on verra s'affronter la liste Christelle MORANÇAIS Union de la droite et du centre face à une liste coalition de gauche et deux autres listes : celle de François de Rugy majorité présidentielle et celle du Rassemblement National d'Hervé JUVIN.

 

 

 

 

 

 

L'UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE : LES CANDIDATS ENTOURENT LE MAIRE YANNICK MOREAU

L'UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE : LES CANDIDATS ENTOURENT LE MAIRE YANNICK MOREAU

Partager cet article
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 17:18
ÉLECTIONS JUIN 2021, 66% D’ABSTENTION :  À QUOI PEUT ENCORE SERVIR DE VOTER ?

L’ABSTENTIONNISME, RÉSULTAT D’UN PAYS DÉÇU PAR SES GOUVERNANTS

 

Ce n’est pas la faute de COVID-19, ce n’est pas celle des électeurs...l’abstentionnisme, pour ces élections, est l’expression d’un REJET par la population d’un SYSTÈME CENTRALISÉ, IMPUISSANT, MÉPRISANT, DÉCADENT, À BOUT DE SOUFFLE...D’UN SYSTÈME REJETÉ DONT  LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE A FAIT LA DÉMONSTRATION DE L'INEFFICACITÉ !

Notre « élite gouvernante » a construit un système pour elle dont le peuple ne veut plus.

 

À QUOI SERT DE VOTER, SI C’EST POUR REPRENDRE LES MÊMES ?

Nos politiciens représentent une oligarchie propriétaire du pouvoir qui a fait les preuves de son incompétence.

C’est l’échec du Président MACRON qui est de trop. C’est l’échec supplémentaire de ce quinquennat porteur d’espoirs déçus. La France espérait qu’un homme nouveau pourrait faire bouger les choses. Malgré ses pleins pouvoirs, il a fait dans la continuité pire que ses prédécesseurs : il a achevé leurs œuvres destructrices de la puissance et du génie de la France qui désespère de ses gouvernants.

 

À QUOI SERT DE VOTER, SI C’EST POUR ÊTRE TROMPÉS ?

Les français ont été trompés, une fois de trop !

Quelles réalisations des 32 pages de belles promesses du programme d'avril 2017 MACRON « Retrouver notre esprit de conquête pour bâtir une France nouvelle »...RIEN ...une France déçue en marche arrière toutes !

 

AUJOURD’HUI, À QUOI SERT DONC DE VOTER ?

Les votants sont des résignés qui vont faire leurs devoirs de citoyens

Les abstentionnistes sont cette majorité (66 %) qui n’y croit plus : elle est divisée en révoltés et aussi en résignés taiseux.

 

EFFECTIVEMENT : VOTER A PERDU TOUTE SIGNIFICATION, C’EST DU MASOCHISME

Masochisme : personne qui trouve du plaisir à souffrir, qui recherche la douleur et l'humiliation. C’est effectivement et malheureusement le bon mot.

 

À QUAND LE SURSAUT SALVATEUR DE LA France ? QUI SERA,  EN 2022, L’HOMME "PROVIDENTIEL" QUI SORTIRA LA France DE L’ORNIÈRE OÙ SES DIRIGEANTS L'ONT EMBOURBÉE ?

QUI POURRA REDONNER AU PEUPLE FRANÇAIS SOUVERAIN L'ENVIE D'ALLER VOTER EN 2022 OU L'ENVIE DE DESCENDRE DANS LA RUE POUR REPRENDRE LE POUVOIR QUI LEUR A ÉTÉ CONFISQUÉ ?

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 13:05
ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES :  LES 20 JUIN ET 27 JUIN 2021, FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX

 

 

NE LAISSEZ PAS LES AUTRES DÉCIDER À VOTRE PLACE

 

LE DROIT DE VOTE ET LE DEVOIR DE VOTER : C’EST L’EXPRESSION DU PEUPLE SOUVERAIN

Rappel de la Constitution de 1958 :

« Le pouvoir appartient au peuple souverain : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple » (article 2).

« La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum » (article 3).

Le pouvoir appartient au peuple et non pas à une oligarchie de politiciens lointains comme on a tendance à le croire.

Voter aux élections départementales et régionales c’est aussi faire des choix en faveur de pouvoirs décentralisés qui ont démontré, s’il en était besoin, particulièrement lors de l’épisode COVID-19, la puissance et l’efficacité de « l’organisation décentralisée » prévue à l’article 1 de la Constitution.

 

NE PAS VOTER : C’EST ABANDONNER SON POUVOIR DE CITOYEN ET DONC SON DROIT DE DÉCIDER ET DE CRITIQUER

Une élection départementale ou régionale a toujours une résonance nationale. Voter les 20 et 27 juin 2021, c’est préparer les grands rendez-vous électoraux de 2022.

L’État et la Nation c’est « Nous » et si le 20 et le 27 juin les abstentionnistes gagnent ces élections, le peuple, donc nous tous, seront les vaincus.

Ne pas voter, sans légitime motif, c’est accepter, d’une part, d’ouvrir la porte aux extrémistes et d’autre part, de donner quitus à une gestion de la Nation que rejette la majorité déçue des français.

 

La démocratie supporte très mal l’abstentionnisme

Le droit de vote s’use si l’on ne s’en sert pas.

Partager cet article
Repost0
5 juin 2021 6 05 /06 /juin /2021 20:44
LA PHOTO OFFICIELLE DU GOUVERNEMENT EN EXERCICE : COMPTEZ, ILS SONT CERTAINEMENT TROIS FOIS PLUS DE  15 !

LA PHOTO OFFICIELLE DU GOUVERNEMENT EN EXERCICE : COMPTEZ, ILS SONT CERTAINEMENT TROIS FOIS PLUS DE 15 !

 

EN 2021, LE GOUVERNEMENT DE LA FRANCE COMPREND UN PREMIER MINISTRE, 16 MINISTRES, 27 SECRÉTAIRES D'ÉTAT

 

TOTAL :  44

 

 

Or, celui qui allait devenir le Chef de l'État, Emmanuel MACRON annonçait en mars 2017 :

" Je constituerai un gouvernement de 15 membres au maximum"

 

Bruno Le Maire, Ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, écrit aujourd'hui :

"Voulons-nous vraiment conserver des gouvernements pléthoriques, au détriment de leur efficacité ?"

Les français seront appelés prochainement à juger l’efficacité de ces gouvernements pléthoriques.

 

Partager cet article
Repost0
29 mai 2021 6 29 /05 /mai /2021 21:53
LA JUSTICE EST MALADE MÊME AU PLUS HAUT NIVEAU  !

LE PARQUET NATIONAL FINANCIER PNF : UN PARQUET DÉSHONORÉ DONT LE DÉPUTÉ ÉRIC CIOTTI A DÉJÀ DEMANDÉ LA SUPPRESSION

 

Une fuite bien organisée au sein du Ministère de la Justice nous apprend ce que tout le monde bien informé savait :

Le fameux Parquet National Financier PNF juridiction d’exception, voir nos articles :

https://admin.over-blog.com/934384/write/181696709

est une véritable pétaudière (harcèlement, procédures irrégulières, dénonciations anonymes...) donc sa crédibilité est fortement mise en cause dans l’opinion. Et ceci est très grave.

Comme toute juridiction d’exception, ce bout de juridiction qui se devait d’être exemplaire est aux ordres et capable de toutes les bassesses y compris l’usage de procédures abusives irrégulières (affaire des écoutes) et de manquements à leur serment pour les magistrats qui y accèdent.

Il faut dire que les postes au PNF sont fortement convoités pour les honneurs qui lui sont attachés mais ce sont des postes qui déshonorent les magistrats et donc la Justice ! Une juridiction d'exception n'est pas faite pour rendre LA JUSTICE en toute indépendance.

L'ex présidente Éliane HOULETTE, maintenant à la retraite, après avoir menti alors qu’elle témoignait sous la foi du serment par la commission d’enquête de l’Assemblée Nationale a eu à traiter des dossiers affaire FILLON et affaires Nicolas SARKOZY.

Nous apprenons que le nouveau Ministre de la Justice Éric DUPOND MORETTI va enfin sortir un dossier qui dormait pieusement sur son bureau. Les faits remontent à 2019...il a donc fallu attendre, attendre, encore attendre car la crédibilité du PNF ne soit pas encore plus entamée juste avant ...les procès FILLON et SARKOZY.

Ce n’est pas le fonctionnement normal de la Justice. Ce n'est pas la JUSTICE !

Ce dossier en panne est une affaire de harcèlement qui vise un ancien Vice-Président du PNF qui fut simplement muté en attendant qu’il soit officiellement sanctionné...cela va peut-être venir...puisque le Conseil Supérieur de la Magistrature a donné un avis permettant au Ministre de prendre des sanctions qui iraient jusqu’à la rétrogradation. Aux yeux de certains compte tenu des faits avérés reprochés cette peine de rétrogradation aurait dû être exemplaire...on verra quel sort sera réservé à ce magistrat et au PNF ?

Le Ministre Éric DUPOND MORETTI s'est donné comme objectif de réconcilier les français et leur justice, nous serons donc attentifs de voir sa réponse et sa méthode sur ce dossier. Les français et la majorité des magistrats veulent croire en la Justice de leur pays pilier de la paix sociale et de la démocratie.

Partager cet article
Repost0