Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

16 juin 2022 4 16 /06 /juin /2022 11:23
CE NE SONT PAS LES ÉCOLOGISTES QUI VONT SAUVER LA PLANÈTE, MAIS NOUS TOUS !

CE NE SONT PAS LES ÉCOLOGISTES QUI VONT SAUVER LA PLANÈTE, MAIS NOUS TOUS !

 

LES POLITICIENS ÉCOLOGISTES PROFESSIONNELS DU MENSONGE ET DE L’IRRESPONSABILITÉ

 

Nous ne cessons de dénoncer, depuis des années, au nom de la pratique d'une "écologie raisonnée, pédagogique, vraie, réaliste, citoyenne, participative..." les méfaits des professionnels de l'écologisme politique. Les faits malheureusement nous donnent raison, terriblement raison : ces écologiques professionnels tuent l'écologie. L'écologie se vit localement, se pratique individuellement et localement.

 

Pour illustrer localement notre propos à portée nationale nous rappellerons à nos lecteurs de l’Ouest la mésaventure du barrage sur l’Auzance qui est tombé à l’eau sous la pression des écologistes locaux et dont aujourd’hui on regrette amèrement l’abandon. Pour l’Est citons par exemple FESSENHEIM, ALSTOM...

Gérard COLLOMB (ancien maire de Lyon, Ministre de l'Intérieur...)vient de mettre enfin !  les pieds dans le plat en écrivant sur son compte sur les réseaux sociaux suite au dernier incident grave qui vient d’avoir lieu à LYON :

« Deux morts à La Duchère dans un nouveau règlement de comptes entre bandes. Il faudra combien de temps à l’actuelle municipalité pour admettre que la sécurité doit être la première priorité dans une ville ? Ras le bol de l’angélisme. »

 

RAS LE BOL LES ÉCOLOGISTES PROFESSIONNELS ? DONNEURS DE LEÇONS DIABOLIQUES

Ils nous font penser aux pacifistes sans cervelle qui ont poussé les gouvernements français au désarmement et conduit le pays à la défaite, à la ruine et à la misère.

Les méfaits causés par les écologistes aussi irresponsables que démagogiques dépassent de loin que le problème de Sécurité évoqué par Gérard COLLOMB.

En matière purement politique « LES VERTS » et la lâcheté des politiciens avec qui ils ont collaboré voire qu’ils ont subventionné sont responsables de la gravissime crise de l’énergie que nous subissons.

 

LES « VERTS » SONT :

  • Responsables de programmes de fermeture de centrales nucléaires et de la mort de la filière française nucléaire avec la promesse de mise à l’arrêt des programmes prévus,
  • Responsables de la tromperie qui consistait à dire que les « autres énergies vertes, vertueuses et douces » peuvent aujourd’hui satisfaire les besoins,
  • Responsables de la crise d’EDF qui d’entreprise nationale florissante est devenue super endettée et moribonde,
  • Responsables de l’arrêt de projets rentables économiquement et écologiquement comme les centrales hydrauliques, la liaison RHIN RHÔNE et tant d’autres projets d’exploitation de l’énergie hydraulique locaux.

 

LES VERTS COMME LES ANTIMILITARISTES DE BASE SONT DES NUISIBLES DESTRUCTEURS DE L’ÉCONOMIE DU PAYS, DE SON INDÉPENDANCE ET DU BIEN-VIVRE DE LA COLLECTIVITÉ.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2022 7 05 /06 /juin /2022 21:41
VOTEZ POUR ÉVITER QUE DANS CE CHÂTEAU NOMMÉ L'ÉLYSÉE SE CONCENTRENT TOUS LES POUVOIRS ET LES RISQUES CERTAINS D'ABUS DE POUVOIRS

VOTEZ POUR ÉVITER QUE DANS CE CHÂTEAU NOMMÉ L'ÉLYSÉE SE CONCENTRENT TOUS LES POUVOIRS ET LES RISQUES CERTAINS D'ABUS DE POUVOIRS

 

 

LES LÉGISLATIVES DANS 7 JOURS : DES ENJEUX SOCIÉTAUX PLUS IMPORTANTS QU'IL N'Y PARAIT

On ne vous dit pas tout !

Nous serons donc tous appelés dimanche prochain à voter pour l’élection de nos 577 députés qui auront l’honneur d’avoir la compétence de faire et défaire la loi au nom de tous les français. Ils ont deux missions essentielles faire les lois et assumer la charge de contrôler l’action du Gouvernement qui doit faire exécuter les lois.

 

LE DIMANCHE 12 JUIN VOTEZ POUR ÉLIRE LE DÉPUTÉ DE VOTRE CIRCONSCRIPTION

VOTER ? OUI, EN AYANT BIEN CONSCIENCE QUE L’ABSTENTIONNISME NUIRA PLUS QUE JAMAIS AU PAYS

En France, le vote est une obligation seulement morale, individuelle ? Nous n’en sommes pas encore au vote obligatoire.

6 300 candidats vont donc se présenter à la députation pour occuper les 577 sièges de la Chambre des députés. Même s’il y a des candidats « soutenus » par la majorité présidentielle, il reste donc quand même, démocratiquement, à l’électeur le choix de son candidat, et ainsi celui d’exprimer ses tendances et espérances.

Ainsi, donc aller voter aura un sens ...sauf si l’abstention est trop importante.

En effet, un taux anormalement élevé d’abstention fera d’une part, des 577 députés des mal élus et d’autre part, ce qui est pire, ce sera la poursuite de l’affaiblissement du Parlement. Tout le pouvoir sera alors confisqué par le Chef de l’État et comme il est indiqué ci-dessus : il y a danger pour les citoyens, les libertés et la démocratie.

 

LE PRÉSIDENT MACRON ANNONCE LA COULEUR : IL VEUT AFFAIBLIR LE POUVOIR DES DÉPUTÉS

L’analyse de cette situation se lit d’ailleurs bien dans le souhait Présidentiel de créer des institutions comme il vient juste de l’annoncer pour le CONSEIL NATIONAL de la REFONDATION qui ne peut qu’affaiblir le Parlement et dévoyer la Constitution. On a vu ce que cela donnait avec le Grand débat, avec le Convention Citoyenne pour le Climat, les États généraux sur la Santé, sur la Justice, sur la Bioéthique ...c’est un dévoiement d’une pseudo démocratie directe et un affaiblissement du pouvoir législatif.

 

VOTER, C’EST POUVOIR EXPRIMER LE SOUHAIT DE SAUVER L’ÉQUILIBRE NÉCESSAIRE ENTRE LES POUVOIRS LÉGISLATIF ET EXÉCUTIF

S’ABSTENIR C’EST ACCEPTER UNE CONCENTRATION ABUSIVE DES POUVOIRS DANS LES MAINS DU SEUL PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

 

PS : Suite à un problème technique pour la Vendée 3ième circonscription (Les Sables d’Olonne, Saint Gilles....)  la profession de foi du candidat NUPES n’est pas jointe à l’envoi des candidats mais il y a bien un candidat ! Aurélien MAUGER

 

 

RAPPEL

POUR LA DÉFENSE D'UNE SOCIÉTÉ STRUCTURÉE, JUSTE ET SOLIDAIRE

Association citoyenne, notre objectif tel qu’il est défini dans les statuts de notre association CACO est d’informer nos concitoyens pour défendre une démocratie apaisée, solidaire et légaliste.

L’idée fondatrice de notre association est qu’une société, pour le bien de ses membres, ceux-ci doivent admettre une règle de base : la liberté de chacun est le bien collectif le plus précieux mais que cette liberté a une limite : « La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres ».

En découle ce deuxième constat : la vie en société n’est possible que s’il y a des règles admises à ne pas enfreindre.

Donc, il faut que des membres de cette société reconnus veillent au bon fonctionnement des institutions que la société se donne. Ces membres sont dotés de pouvoirs. Or, que ce soit dans le monde humain ou dans le monde animal celui qui a du pouvoir a une tendance naturelle à abuser de ce pouvoir.

Notre objet est donc basiquement d’agir sans relâche pour que les hommes de pouvoirs n’abusent pas du pouvoir dont ils sont investis : les élus, les juges, les policiers, les chefs d’entreprises...tous ont un pouvoir dont ils doivent USER MAIS PAS ABUSER.

Cette nouvelle élection du dimanche 12 juin a pour but de choisir ceux qui vont pendant 5 ans avoir la dure fonction de « faire la loi ». Les lois doivent être comprises et admises par tous. Ce sont les députés qui font les lois au nom du peuple souverain ...le Gouvernement et le Président de la République ont pour mission de veiller à la bonne exécution des lois et non de faire les lois contrairement à une tendance fâcheuse et inconstitutionnelle sous cette cinquième République.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2022 3 18 /05 /mai /2022 17:10
LE DUO DE L'ÉXÉCUTIF:  À GAUCHE, LE PRÉSIDENT MACRON, À DROITE LE PREMIER MINISTRE ÉLISABETH BORNE LE DUO DE L'ÉXÉCUTIF:  À GAUCHE, LE PRÉSIDENT MACRON, À DROITE LE PREMIER MINISTRE ÉLISABETH BORNE

LE DUO DE L'ÉXÉCUTIF: À GAUCHE, LE PRÉSIDENT MACRON, À DROITE LE PREMIER MINISTRE ÉLISABETH BORNE

 

 

 

LE CHANGEMENT DANS LA CONTINUITÉ ? LE DANGER : LA TECHNOCRATIE DOMINANTE  ET MÉPRISANTE

Nous avions eu un Premier Ministre Jean CASTEX qui avait l’avantage d’avoir un peu connu le terrain comme maire de la ville de PRADES puis conseiller régional...nous avons maintenant pour diriger l’exécutif désormais un attelage composé d’un Président de la République qui n’a jamais été un élu local propulsé par la volonté du peuple français directement Président de la République et un chef de Gouvernement diplômée qui n’a jamais été une élue !

Nos craintes à l’aurore de ce nouveau quinquennat sont fondées sur l’expérience du premier quinquennat où le Président s’est retrouvé seul avec les pleins pouvoirs, des crises et un Parlement aphone à l’exception du Sénat bien impuissant.

 

POUR LA DÉMOCRATIE, LES DANGERS SONT LA TECHNOCRATIE, L’AUTOCRATIE ET  LE MÉPRIS DE L’HUMANISME

Dans un premier temps, nous allons nous attacher à la redécouverte du Président Emmanuel MACRON après son premier quinquennat et son mode de gouvernance. Nous partons de propos que le Président MACRON a lui-même émis et dont il s’est, en partie accusé, mais pas vraiment excusé dans sa confession auto-critique du 14 novembre 2018.

Citons.

Il reconnait ne pas avoir « réussi à réconcilier le peuple français avec ses dirigeants" et a promis de gouverner « d'une manière différente à l'avenir »...dont acte, mais la réalité ?

« Nos concitoyens aujourd'hui veulent trois choses : qu'on les considère, qu'on les protège, qu'on leur apporte des solutions. Pas des déclarations. Des solutions. La considération, on ne l'a sans doute pas assez apportée" ...

« Entendre les Français, aller au plus près du terrain, peut-être décider d'une manière différente. Pas tout à Paris. En s'exposant d'avantage. En demandant à nos directions d'administrations centrales, aux ministres, à ceux qui les conseillent, d'aller se confronter au terrain beaucoup plus ».

 "Considérer c'est entendre quand les gens se plaignent, pour les amener dans cette transformation. Mais les respecter", a ajouté le Président.

Mais, un Président doit être un humaniste et savoir écouter et il ne peut publiquement répondre à une citoyenne retraitée à la peine :

« Vous pouvez parler très librement, la seule chose qu'on n'a pas le droit de faire, c'est de se plaindre ».

Il ne doit pas non plus répondre à JONATHAN, jeune horticulteur en recherche d’emploi  "Je traverse la rue et je vous en trouve" du travail .

Malheureusement, nous n’avons pas ressenti de changement dans le comportement et le mode de gouvernance du Président MACRON lors de la seconde partie de son quinquennat..

 

LA FIN NE JUSTIFIE NI LES MOYENS NI LE MÉPRIS

Le Président MACRON veut, quoiqu’il en coûte, transformer la France et pour cela il s’arroge le droit de bousculer les français quitte à afficher son mépris à son bon peuple.

N’arrivant pas à faire passer ses réformes pour faire changer les choses, atteindre des objectifs impossibles à tenir et tenter de tenir des promesses qu’il avait faites et qu’il savait intenables il retombe dans son travers du mépris des autres, ses concitoyens qui, cependant, l'ont réélu.

La fin ne justifie pas toujours les moyens.

Jusqu’à preuve du contraire le pouvoir en France appartient encore au peuple qui demande à ceux à qui il a fait l’honneur de leur confier provisoirement l’exercice du pouvoir de le faire en son nom. Le peuple a donc le droit et le devoir  d’interroger ses gouvernants. Le Président a le devoir de les entendre...c'est lui-même qui l'a dit !

 

 

À SUIVRE ...MAIS OÙ SERA DONC AU COURS DE CE NOUVEAU QUINQUENNAT L’HUMANISME DANS L’EXERCICE DU POUVOIR DE NOS GOUVERNANTS ?  ...ÉLISABETH BORNE, PREMIER MINISTRE

 

Partager cet article
Repost0
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 22:30
IL N'Y A PAS QUE LA STATUE À PRÉSERVER, NOTRE LIBERTÉ D'EXPRESSION SERA TOUJOURS MENACÉE ET DONC À DÉFENDRE

IL N'Y A PAS QUE LA STATUE À PRÉSERVER, NOTRE LIBERTÉ D'EXPRESSION SERA TOUJOURS MENACÉE ET DONC À DÉFENDRE

 

LIBERTÉ D'EXPRESSION, LIBERTÉS INDIVIDUELLES : PETITE INVITATION SANS PRÉTENTION À LA RÉFLEXION

Nous n'avons pas la prétention et même les moyens de dénoncer les dangers d'atteinte aux libertés fondamentales.

De plus, a priori, tous les outils modernes qui permettent à toujours plus avoir accès à toujours plus d'informations sont, a priori, bons a prendre sauf que les auteurs d'abus des libertés peuvent donner des raisons d'affaiblir voire de tuer la liberté.

DES MOYENS ULTRA SOPHISTIQUÉS AU SERVICE DES ENNEMIS DE LA LIBERTÉ INDIVIDUELLE

Puisque nous sommes sagement confinés nous vous faisons part de cette information :

"Capgemini Invent, spécialisée dans l’innovation digitale, le conseil et la transformation (groupe Capgemini) s’associe à Bloom, société experte dans la veille marketing et l’analyse des réseaux sociaux via l’intelligence artificielle, afin de disposer d’une solution « capable d’identifier et de décrypter au sein des réseaux sociaux l’ensemble des activités sociales liées à un sujet ou à une communauté », selon un communiqué. En clair, pouvoir détecter les signaux faibles, les centres d’intérêt, le niveau d’influence des communautés ou encore les émotions et la perception des marques par les consommateurs."

Au moins cette information est claire...tout ce qu'on dit, qu'on écrit pourra être retenu, fiché...truqué, exploité...

 

C'EST UN AVERTISSEMENT AUSSI AUX INCONSCIENTS QUI PROPAGENT LES FAUSSES NOUVELLES  OU PIRE QUI EN  GÉNÈRENT ET OUVRENT LA BOITE DE PANDORE : CELLE QUI CONTIENT LA CENSURE ET AUTRES MANŒUVRES PERNICIEUSES

Tous les groupes de pression, les gouvernements sont tentés ou pire passent à l'acte : espionner, prendre en défaut ceux qui abusent de la liberté d'expression pour limiter celle-ci.

Un arsenal se met en place pour la bonne cause soit-disant celle qui diminue la liberté d'expression pour la sauver !

Mais le dérapage sera alors tellement tentant pour des gouvernants mal intentionnés.

Penons garde : ne nous laissons pas voler des espaces de liberté qui restent et ne tombons pas dans le piège de l'abus de la liberté d'expression  qui donnera liberté aux dirigeants avec les moyens ultra puissants et ultra sophistiqués de la mise en œuvre de moyens qui aboutiront à rogner puis couper les ailes de la LIBERTÉ D'EXPRESSION ET NOS AUTRES LIBERTÉS INDIVIDUELLES.

NOUS SOMMES EN LIBERTÉ SURVEILLÉE VOIRE ESPIONNÉS 24 HEURES SUR 24

NOUS SOMMES EN LIBERTÉ SURVEILLÉE VOIRE ESPIONNÉS 24 HEURES SUR 24

Partager cet article
Repost0