Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 mai 2022 7 08 /05 /mai /2022 21:16
Photo Ouest France

Photo Ouest France

 

 

 

Suite de

https://www.olonnes.com/2022/05/conseil-communautaire-du-5-mai-2022-encore-une-fois-l-etat-ne-tient-pas-ses-engagements.html

 

LA DÉCONVENUE POLITIQUE, FINANCIÈRE, ENVIRONNEMENTALE ANNONCÉE LORS DE CE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 5 MAI ...

 

L’Agglomération « Les Sables d’Olonne » mettait en musique techniquement et financièrement ses engagements concernant son adhésion au plan gouvernemental Hydrogène : station de distribution, achats de véhicules publics (ramassage des ordures, transports publics)...

La Vendée a voté MACRON. Le député de la circonscription des Sables d’Olonne, Stéphane BUCHOU, appartient à la majorité « En marche » et se représente et la Sénatrice Annick BILLON, MODEM, est aussi affiliée à la majorité.

Donc, tout allait bien pour que les projets avancés, approuvés et votés par le conseils communautaire et départemental concernés se réalisent. 

Sauf que, lors de ce Conseil Communautaire des Sables d'Olonne du 5 mai 2022 l’annonce officielle faite par le Président Yannick MOREAU et son adjoint Loïc PERON en charge du dossier transition énergétique :

L’ÉTAT ne retiendra pas le projet proposé pour les Sables d’Olonne...alors que l’ADEME, Agence de l’État, chargée de l’instruction des dossiers, s’était dit favorable avec une participation de 1,7 million d’euros (pour l’achat de 4 véhicules et station multi énergies). Ces opérations prévues dès le début 2021 sont budgétées au niveau de la Communauté d’Agglomération des Sables d’Olonne.

En fonction des informations vérifiées il faut tenter de tirer les premières conclusions de ce qu’on espère encore être un incident, une erreur regrettable, une erreur de casting...

 

UNE DÉCISION QUI AUGURE MAL DU DEVENIR DE L’ÉCOLOGISME RAISONNABLE ET BIEN GÉRÉ, DE LA DÉCENTRALISATION, DU RÔLE DES ÉLUS LOCAUX...

Le lâchage par l’État est une décision d’origine gouvernementale qui va complétement à l’encontre des annonces du Président de la République.

Ce qui est même paradoxal c’est que cette annonce va compromettre l’éventuel succès de la candidature du député local Stéphane BUCHOU, ex « En marche » qui devient « RENAISSANCE ». Celui-ci est candidat aux prochaines législatives adoubé par la majorité macronienne. Il est disqualifié sur ce dossier.

Quel manque de respect de l’État par rapport aux collectivités locales. Depuis 2020, le projet hydrogène des Sables d’Olonne a franchi les étapes imposées par l’Administration, les Codes de l’Environnement et de l'Énergie, le contrôle des décisions par l’État représenté par les Préfets de Région et du Département...

Ajoutons à cela les mesures incitatives des pouvoirs publics, avec les annonces du Président de la République, de la Ministre de la transition écologique Barbara POMPILI et le rapport LONGUET d’avril 2021 à l’Assemblée Nationale, l’ordonnance n° 2021-167 du 17 février 2021 relative à l'hydrogène...

Quelle crédibilité peut-on accorder désormais à ceux qui ont pris la décision de larguer le soutien au projet hydrogène des Sables d'Olonne ?

 

UNE DÉCISION ILLISIBLE SAUF S’IL S’AGIT D’UN COUP FOURRÉ DE BASSE POLITIQUE

Nous attendons qu’on explique au citoyen la démarche des pouvoirs publics en la matière : inciter, promettre puis abandonner ! Un triptyque d'enfer !

Nous ne trouvons pas où est la logique gouvernementale de la décision annoncée de laisser tomber le projet Les Sables d’Olonne ...sauf s’il pourrait s'agir de sanctionner des élus locaux pas assez dociles, pas assez coopératifs, trop indépendants durant la campagne électorale présidentielle.  

Si cette hypothèse est évoquée voire même probable, si la politique politicienne l’emporte ainsi sur l’intérêt général et la raison d’État on comprend mieux l’abime constaté qui sépare désormais le pouvoir et ses gouvernants et les citoyens. La France est vraiment malade et les dangers des menées extrémistes sont sans cesse plus graves et imminents.

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2021 1 08 /03 /mars /2021 19:44
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017

MANDATURE 2017 2022

 

SOUVENONS-NOUS DES PROMESSES...

MÊME SI ELLES N'ENGAGENT QUE CEUX QUI LES ÉCOUTENT

LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
LE PROGRAMME DU CANDIDAT MACRON EN 2017
Partager cet article
Repost0