Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 17:31

POUR  INFORMATION


Objet: Programme semaine bleue 2021 Les Sables d'Olonne Agglomération.



Bonjour,


Pour information et diffusion autour de vous, veuillez trouver ci-joint le programme de la semaine bleue, semaine nationale des retraités et personnes âgées.

 

Vous en souhaitant bonne réception,

 

Bien cordialement,

De: Manon REY <manon.rey@lessablesdolonne.fr>
 

 

 

LES SABLES D'OLONNE : LA SEMAINE BLEUE
LES SABLES D'OLONNE : LA SEMAINE BLEUE
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 17:54
LES SABLES D'OLONNE FORUM DES ASSOCIATIONS 3 et 4 SEPTEMBRE  2021
LES SABLES D'OLONNE FORUM DES ASSOCIATIONS 3 et 4 SEPTEMBRE  2021
Partager cet article
Repost0
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 17:14
UN PROGRAMME SENIOR AUX SABLES D'OLONNE

COMMUNIQUÉ

 

PROPOSITION DE PROGRAMME POUR LES SENIORS

 

Cadre de vie, Santé, Bien-être, Rencontres...

 

Pour information, vous trouverez ce programme en cliquant sur le lien ci-dessous. Les inscriptions débuteront le jeudi 2 septembre et se termineront le mardi 7 septembre (Voir page 3 du document).

 

https://cloud.lsoagglo.fr/s/Sgqrj6kfkjsfEKE

Demeurant à votre écoute.

Très cordialement,

 

FRANCIONI Dominique

Chargé de mission Vie des Quartiers

02.51.23.16.03

Partager cet article
Repost0
24 août 2021 2 24 /08 /août /2021 13:57
LE PROXIBUS AUX OCÉANES

LE PROXIBUS AUX OCÉANES

INFORMATIONS,  DÉMARCHES...LA VILLE DES SABLES D'OLONNE, L'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" VIENNENT À VOUS

Bonne fin d'été...et prudence

Partager cet article
Repost0
4 août 2021 3 04 /08 /août /2021 13:15
UNE RÉSIDENCE SECONDAIRE UN PRIVILÈGE : À ABOLIR ?...COMME D'AUTRES LE 4 AOÛT 1789

UNE RÉSIDENCE SECONDAIRE UN PRIVILÈGE : À ABOLIR ?...COMME D'AUTRES LE 4 AOÛT 1789

 

FISCALITÉ IMMOBILIÈRE : BIENTÔT LA FIN DES RÉSIDENCES SECONDAIRES ?

 

Un sujet qui tombe « À propos », en ce 4 août, où l’on célèbre l’abolition des privilèges...en 1789 !

Ce titre choc d’une tribune libre de la Revue Capital doit tous nous interroger.

Voir lien : https://www.capital.fr/immobilier/fiscalite-immobiliere-la-fin-des-residences-secondaires-1411174?utm_campaign=20210804&utm_medium=email&utm_source=nl-cap-matinale-eco#nlref=2489caa23f098fd06c4a7c14d997d770&part%255name%5D=pm&part%255token%5D=2489caa23f098fd06c4a7c14d997d770&srAuthUserId=2489caa23f098fd06c4a7c14d997d770&utm_campaign=20210804&utm_medium=email&utm_source=nl-cap-matinale-eco&nlsha=3a3c375488759c9ec5d0722cf348b35581b76fbd7ef470aca33e1cb599d6d062

 

Il n’y a pas de trêve estivale en matière fiscale.

« Gouverner c’est prévoir »...donc les élus locaux prévoyants craignent le pire pour les budgets de leurs collectivités. En effet, la suppression totale l’an prochain de la taxe d’habitation même si elle est compensée à l’euro près par une dotation de l’État est un danger. Chacun sait que, avec sa légitime perte de confiance en la parole de l’État, celui-ci ne tient pas ses promesses.

Donc, déjà les maires partent à la recherche de recettes nouvelles...et d’abord celles qui sont à portée de main comme la taxe sur les résidences secondaires. Elle est pour l’instant acceptée par le contribuable heureux propriétaire privilégié donc potentiellement taillable et corvéable à merci !

La question a d’ailleurs déjà été posée en Conseil Municipal des Sables d’Olonne et le sujet est à l’étude. Pour maintenir son budget en équilibre, maintenir la qualité des services publics locaux, ne pas augmenter inconsidérément la dette de la collectivité, maintenir un niveau d’investissement suffisant, il y a donc deux solutions :

  • Faire des économies d’échelle sur les frais de fonctionnement comme cela est espéré à terme par la fusion de communes et la mutualisation des moyens humains et techniques entre les communes, communautés de communes et autres gains de productivité...C’est possible, douloureux mais faisable,

 

  • Augmenter les recettes dont la principale est constituée par les taxes...c’est aussi possible mais à la marge...et à condition que l’économie nationale donne des signes de reprise réelle et que la confiance revienne et d’abord la confiance des citoyens vis-à-vis de leurs élus locaux et aux élus nationaux gouvernants...et là ce, n’est pas gagné !

 

 

LA RÉSIDENCE SECONDAIRE...UN PRIVILÈGE ? PEUT-ÊTRE PAS...

Pour nombre de communes, il y a un réel problème social grave de logements pour leurs « sédentaires » et surtout pour les jeunes foyers à revenus modestes. Donc, la multiplication des résidences secondaires fermées à longueur d’année peut apparaitre comme une injustice...un privilège !

Mais le problème est beaucoup plus complexe qu’il n’apparait :

 

  • avec la nécessité pour nombre de foyers de prévoir une nouvelle résidence pour leurs retraites,
  • l’opportunité de profiter des emprunts à taux très faible pour investir tant qu’on est actif et que les taux sont bas...
  • pour ceux qui envisagent le télétravail comme un mode nouveau de vie, ils sont prêts à abandonner leur résidence liée au site où ils travaillent...

 

Tous ces cas et bien d’autres motivent la recherche de « résidences secondaires »...qui, en fait, sont de futures résidences principales et ne méritent pas d’être surtaxées.

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 22:09
DU NOUVEAU POUR LE MOBILIER URBAIN

DU NOUVEAU POUR LE MOBILIER URBAIN

 

 

DES "POUBELLES COMPACTRICES" SUR LE REMBLAI DES SABLES D'OLONNE

 

Cet été, la ville des Sables d’Olonne teste l’utilisation de 5 corbeilles compactrices sur le remblai afin d’améliorer le cadre de vie et la propreté urbaine. Louées pour 3 mois, ces poubelles possèdent une capacité 5 fois supérieures aux corbeilles classiques grâce à la compaction des déchets. Cette expérimentation est menée sur le remblai sur les lieux stratégiques que sont la pendule et le bas de la rue Travot. 

Les corbeilles sont autonomes grâce à la présence de panneaux solaires. Elles peuvent ainsi compacter les déchets mais aussi afficher et transmettre en temps réel le taux de remplissage puisqu’elles possèdent un logiciel de gestion intégré. En plus d’éviter les débordements, cela permet d’optimiser les tournées de ramassage des poubelles. Cette initiative s’inscrit dans la volonté permanente d’améliorer la propreté urbaine et le quotidien des citoyens.

 

RÊVONS :

À l'ère où l'on ose parler particulièrement en VENDÉE (TRIVALIS) du  "zéro déchet"

https://www.zerowastefrance.org/passer-a-laction/adopter-zero-dechet/

il faut espérer que ce mobilier urbain deviendra vite obsolète dans une ville toujours propre.

 

Autre remarque et autre espoir : que ceux qui seraient tenté par le besoin de casser du mobilier urbain entendent la voix de la raison et que nos corbeilles compactrices développent en toute quiétude leurs pétales !

 

Enfin : pourvu que ces "corbeilles" ne servent rapidement plus de réceptacle des masques usagers, COVID 19 s'étant retirée de notre environnement !

 

Bonnes vacances à tous !

 

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2021 4 15 /07 /juillet /2021 21:12
UN DISCOURS TOURNÉ VERS L'ESPOIR

UN DISCOURS TOURNÉ VERS L'ESPOIR

 

AUX SABLES D'OLONNE : RETOUR À UNE PRESQUE TRADITIONNELLE  COMMÉMORATION DU 14 JUILLET FÊTE NATIONALE

 

Défilé, feu d'artifice, remise de médailles...et un discours du maire Yannick MOREAU, président des Sables d'Olonne Agglomération.

Retenons de ce discours sobre la fin de la citation ci-dessous "14 juillet , c'est un jour pour espérer."

"Le 14 juillet, mes chers compatriotes, c’est un jour pour commémorer.
Le 14 juillet, c’est un jour pour célébrer.
Le 14 juillet, c’est un jour pour espérer."

 

Pour ceux qui veulent l'intégralité du discours voici un lien

https://www.youtube.com/watch?v=ElvsEO0vZNA

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 21:32
INSÉCURITÉ AUX SABLES D’OLONNE

 

 

LE MAIRE VEUT RÉTABLIR L’ORDRE PUBLIC AUX SABLES D’OLONNE

 

Suite de

https://www.olonnes.com/2021/07/conseil-municipal-des-sables-d-olonne-du-lundi-5-juillet-2021-la-securite-une-invitee-qui-fut-presque-une-surprise.html

 

Où est-il donc le bon temps de la liberté de circulation entre les animations sur le remblai aux Sables d’Olonne ? Les jeunes sablais et estivants déambulaient le soir tranquillement sur le remblai et sur la plage sans encourir le risque d’être importunés, détroussés ou priés d’aller voir ailleurs.

 

En ville, petit à petit se sont installées des zones de non-droit où les trafics de drogues ne sont même plus clandestins et à partir de 0 heure il vaut mieux rentrer chez soi et obliger les jeunes à réintégrer le foyer familial : une autre forme de couvre-feu !

 

Le maire Yannick MOREAU a osé au cours du Conseil Municipal de ce lundi faire un état des lieux non seulement lors du débat sur la motion à adresser au Ministre de l’Intérieur pour obtenir avec un certain succès, immédiatement, des renforts de police mais en plus de mettre les points sur les i lors du débat sur la construction d’un Hôtel de Police.

 

CONSTAT DE L’INSÉCURITÉ QUI S’INSTALLE DANS LA VILLE DES SABLES ET PLAN D’ACTIONS

 

Le maire fait ce terrible constat « Dans tous les quartiers de la Ville, la situation se dégrade ». Il reprend les grandes de lignes de l’action municipale : « on agit, on investit ». :

 

  • Création d’un Hôtel de Police,
  • Renforcement des effectifs et des moyens de la Police Municipale,
  • Renforcement du partenariat Police Nationale-Police Municipale
  • Nouvelles caméras de video-protection...

 

« On n’est pas au bout de nos investissements »,..« Il faut endiguer la vague d’insécurité croissante qui s’abat sur la ville des Sables d 'Olonne, sur les Sablaises et sur les Sablais. »

 

« Sans sécurité, il n’y a pas de liberté, pas de commerce, pas de qualité de vie ...la Ville des Sables d’Olonne n’a pas vocation à accueillir tous les trafiquants des banlieues des métropoles de l’Ouest de la France...il faut se donner les moyens de lutter contre ce tourisme narcotique. »

 

« Il faut rétablir l’ordre public. »

 

IL FAUDRA PASSER DES VŒUX À L’ACTION CONCRÈTE ET EFFICACE

 

Ce ne sera pas chose aisée car pour obtenir des résultats, le Maire des Sables d’Olonne se trouve face à des contraintes financières et réglementaires. Il n’est pas le seul maître à bord. Il est sous la dépendance du Préfet. Il doit assumer un héritage où le laisser-aller a lentement et sûrement pourri le terrain.

En effet, dans certaines communes, comme les Sables d'Olonne, la police est étatisée (art. L 2214-1 et suivants du Code Général des Collectivités locales CGCT ) et une partie des compétences du maire est ainsi exercée par le préfet à qui il revient de prévenir les troubles importants à la tranquillité publique. Cela n'empêche pas le maire d'être responsable de la sécurité de ses concitoyens. C’est cela la France décentralisée !

Ce partage de compétences est le début dune des explications du foutoir que les sablais doivent endurer...il faudrait qu'eux aussi se remuent un peu...à quand une marche pour le défense de la sécurité en ville, une remontée des informations aux élus ?...tout en sachant que toute action publique, médiatisée aura une influence néfaste sur l'image de marque des Sables d'Olonne "ville tranquille" !

 

La sécurité pour tous est une priorité. Elle demande une réelle mobilisation citoyenne, une Justice et des Polices nationale et municipale bien dotées, visibles, dissuasives.

 

Partager cet article
Repost0