Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 août 2021 3 04 /08 /août /2021 13:15
UNE RÉSIDENCE SECONDAIRE UN PRIVILÈGE : À ABOLIR ?...COMME D'AUTRES LE 4 AOÛT 1789

UNE RÉSIDENCE SECONDAIRE UN PRIVILÈGE : À ABOLIR ?...COMME D'AUTRES LE 4 AOÛT 1789

 

FISCALITÉ IMMOBILIÈRE : BIENTÔT LA FIN DES RÉSIDENCES SECONDAIRES ?

 

Un sujet qui tombe « À propos », en ce 4 août, où l’on célèbre l’abolition des privilèges...en 1789 !

Ce titre choc d’une tribune libre de la Revue Capital doit tous nous interroger.

Voir lien : https://www.capital.fr/immobilier/fiscalite-immobiliere-la-fin-des-residences-secondaires-1411174?utm_campaign=20210804&utm_medium=email&utm_source=nl-cap-matinale-eco#nlref=2489caa23f098fd06c4a7c14d997d770&part%255name%5D=pm&part%255token%5D=2489caa23f098fd06c4a7c14d997d770&srAuthUserId=2489caa23f098fd06c4a7c14d997d770&utm_campaign=20210804&utm_medium=email&utm_source=nl-cap-matinale-eco&nlsha=3a3c375488759c9ec5d0722cf348b35581b76fbd7ef470aca33e1cb599d6d062

 

Il n’y a pas de trêve estivale en matière fiscale.

« Gouverner c’est prévoir »...donc les élus locaux prévoyants craignent le pire pour les budgets de leurs collectivités. En effet, la suppression totale l’an prochain de la taxe d’habitation même si elle est compensée à l’euro près par une dotation de l’État est un danger. Chacun sait que, avec sa légitime perte de confiance en la parole de l’État, celui-ci ne tient pas ses promesses.

Donc, déjà les maires partent à la recherche de recettes nouvelles...et d’abord celles qui sont à portée de main comme la taxe sur les résidences secondaires. Elle est pour l’instant acceptée par le contribuable heureux propriétaire privilégié donc potentiellement taillable et corvéable à merci !

La question a d’ailleurs déjà été posée en Conseil Municipal des Sables d’Olonne et le sujet est à l’étude. Pour maintenir son budget en équilibre, maintenir la qualité des services publics locaux, ne pas augmenter inconsidérément la dette de la collectivité, maintenir un niveau d’investissement suffisant, il y a donc deux solutions :

  • Faire des économies d’échelle sur les frais de fonctionnement comme cela est espéré à terme par la fusion de communes et la mutualisation des moyens humains et techniques entre les communes, communautés de communes et autres gains de productivité...C’est possible, douloureux mais faisable,

 

  • Augmenter les recettes dont la principale est constituée par les taxes...c’est aussi possible mais à la marge...et à condition que l’économie nationale donne des signes de reprise réelle et que la confiance revienne et d’abord la confiance des citoyens vis-à-vis de leurs élus locaux et aux élus nationaux gouvernants...et là ce, n’est pas gagné !

 

 

LA RÉSIDENCE SECONDAIRE...UN PRIVILÈGE ? PEUT-ÊTRE PAS...

Pour nombre de communes, il y a un réel problème social grave de logements pour leurs « sédentaires » et surtout pour les jeunes foyers à revenus modestes. Donc, la multiplication des résidences secondaires fermées à longueur d’année peut apparaitre comme une injustice...un privilège !

Mais le problème est beaucoup plus complexe qu’il n’apparait :

 

  • avec la nécessité pour nombre de foyers de prévoir une nouvelle résidence pour leurs retraites,
  • l’opportunité de profiter des emprunts à taux très faible pour investir tant qu’on est actif et que les taux sont bas...
  • pour ceux qui envisagent le télétravail comme un mode nouveau de vie, ils sont prêts à abandonner leur résidence liée au site où ils travaillent...

 

Tous ces cas et bien d’autres motivent la recherche de « résidences secondaires »...qui, en fait, sont de futures résidences principales et ne méritent pas d’être surtaxées.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2021 2 27 /07 /juillet /2021 21:14
LUI SEUL FAIT LA LOI. LE PARLEMENT AUX ABONNÉS ABSENTS

LUI SEUL FAIT LA LOI. LE PARLEMENT AUX ABONNÉS ABSENTS

 

MAIS EN FRANCE AUJOURD'HUI QUI DONC FAIT LA LOI ?

 

Le Président de la République et exceptionnellement le chef du gouvernement chaque fois qu’un projet de loi est important présentent directement à leurs concitoyens les grandes lignes et même des détails de ces projets de textes qui doivent devenir les lois, nos lois.

Puis, ultérieurement, le Parlement (Assemblée Nationale et Sénat) est saisi du dit projet après une mise en forme du texte initial par décision du gouvernement...il en sort une fidèle copie de ce qui a été annoncé et déjà décidé par la Président de la République qui sera présenté au Parlement.

 

LE PARLEMENT EST COURT-CIRCUITÉ

Ou le Parlement analyse sérieusement et amende le texte qui lui est proposé avant de le voter ou il peut aussi le rejeter...ce qu’il ne fait jamais.

En effet, le rejet d’un projet de texte (projet signifie texte présenté par l’exécutif) et même le vote d’amendements constituent un désaveu du Président de la République et de son gouvernement...même si des députés de la majorité ont des désaccords profonds avec le texte de l’exécutif...ils vont voter un texte qui n’a pas leur accord ou alors ils se défilent.

Le député courageux mais pas téméraire en effet, se défile. Il est absent au moment du vote et pour une Chambre des Députés composée de 577 membres on a des résultats du vote (loi sur le pass sanitaire) avec 156 voix pour et 60 contre...ce qu’une députée (non concernée personnellement !) ose nommer le syndrome de la prostate !

 

UN SYSTÈME INSUPPORTABLE

Ce système est insupportable et le bon peuple prenant exemple sur ses élus, lui aussi, lors des élections, reste chez lui !

Nous devons combattre ce dévoiement dangereux de la démocratie. On est encore et toujours constitutionnellement en régime parlementaire et non en régime présidentiel...avec un Président avec tous les pouvoirs sans contre-pouvoir et un Parlement aux abonnés absents.

 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 21:07
LINKY : UN MAUVAIS COUP QUE NOMBRE DE FRANÇAIS NE DIGÈRENT PAS

LINKY : UN MAUVAIS COUP QUE NOMBRE DE FRANÇAIS NE DIGÈRENT PAS

L’ÉTAT, EDF ET ENEDIS SE SONT-ILS COMPORTÉS COMME DES ESCROCS ?

APPEL À UN GESTE RÉPARATEUR

 

Voir nos articles dont celui de 2018 :

https://www.olonnes.com/2018/10/linky-35-millions-de-compteurs-imposes-aux-fran.html

L’ANNONCE EST FAITE, VOUS TOUS, « Chers » CONSOMMATEURS D’ÉLECTRICITÉ ALLEZ DEVOIR PAYER LE COMPTEUR LINKY QU’ON VOUS A IMPOSÉ

C’est l’archétype de la « vente forcée » ainsi définie par le législateur : c’est le fait de recevoir un bien ou un service sans en avoir émis le souhait qui constitue une vente forcée. Cette pratique commerciale déloyale est interdite : le vendeur qui commet une vente forcée doit être sanctionné...c’est la loi :

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Consommation/Electricite-gaz-naturel/Pratiques-commerciales-deloyales

Il n’y a que les millions de gogos que nous sommes qui pouvaient croire que le compteur EDF dit LINKY ne serait pas un jour ou l’autre « facturé » au client : Pourtant « Promis ! juré... » même des ministres continuent à vouloir berner les consommateurs.

Ainsi, la ministre déléguée à la Transition Écologique Emmanuelle WARGON a encore osé affirmer que "les consommateurs ne paieront pas plus au titre de Linky [...] Ils ne paieront pas un coût supplémentaire dû à Linky", alors qu'elle était interpellée sur la question à l'Assemblée nationale. En politique, on a donc le droit de mentir même à la Représentation Nationale !

L’obligation d’accepter la dépose du compteur existant et la pose d’un LINKY serait légalement justifiée par une directive européenne. Un mensonge de plus...la commission européenne a dû émettre un démenti.

http://refus.linky.gazpar.free.fr/Linky-Courrier-Commission-Eur.pdf

 

DES CONTRATS ENEDIS PRÉVOYAIENT DÈS 2018 LE CHANGEMENT OBLIGATOIRE DE COMPTEUR ET LE CLIENT ROULÉ DANS LA FARINE

On est en droit de se demander pourquoi il faut envoyer à la casse 38 millions de compteurs en état de  marche?

Il y a une seule raison presque admissible : qu’ÉNÉDIS puisse améliorer sa gestion et obtenir des gains de productivité (plus de relevé par passage chez le client, adaptation du réseau de distribution...).

Deuxième argument : la possibilité pour le particulier client de gérer sa consommation d’énergie. Mais qui sait comment fonctionne LINKY ? Qui sait comment surveiller son compteur et prendre les bonnes décisions...Il n’y a pas de service après-vente...ou si peu ! C'est le défaut de conseil du vendeur lui aussi régulièrement sanctionné pénalement !

 

QUI DOIT PAYER LINKY...PAS LE CLIENT QUI NE SERA JAMAIS PROPRIÉTAIRE D'UN COMPTEUR QU'IL A PAYÉ !

C’est donc bien au « vendeur ENEDIS-EDF » de prendre en charge un compteur dont il est et demeurera le propriétaire !

Là, c’est le summum de l’escroquerie : le vendeur fait payer une marchandise à un client « acheteur » « qui n’a pas consenti à l’achat et qui ne deviendra jamais le propriétaire de l’objet vendu ! »

Les 5,8 milliards d'euros correspondent à 10 ans de facturation du compteur. Nous savons par expérience qu'un compteur d'eau, d’électricité, de gaz a une durée de vie qui va, voire dépasse, les 30 ans. Donc, l'escroquerie pourra se poursuivre et donc dépasser les 5,8 milliards d'euros !

Bravo, seul l’État actionnaire majoritaire et EDF ENEDIS pouvaient agir ainsi en toute impunité. Nous avons montré dans notre précédent article

https://www.olonnes.com/2021/07/l-electricite-encore-un-grand-service-public.html

que les erreurs de gestion d'EDF mette l'institution en péril mais ce n'est pas une raison pour escroquer les clients d'EDF...nous tous !

Dès 2018, nous avons découvert que, dans les contrats des nouveaux abonnés, il était bien prévu de faire payer la « location » de ce compteur et l’obligation pour le « client dit usager » particulier d’accepter le retrait du compteur ancien et son remplacement par un compteur communicant, intelligent ( ?).

D’abord, rappelons que pour un Service Public, le « client » n’est pas un usager ! taillable et corvéable à merci !

Nous avons constaté de nombreuses plaintes pour « vente forcée » avec du chantage du type ...si vous refusez en cas de panne vous ne serez pas garanti d’un dépannage !....c'est une notion très spéciale de la continuité du service public et du droit d’accès à l'électricité.

 

ENEDIS, la filiale d'EDF, affirme fermement et écrit aux clients que, lors du remplacement du compteur existant , « ni le compteur, ni sa pose ne seront facturés au client ».

La Cour des Comptes a expliqué le mécanisme scandaleux du financement de LINKY dans son rapport publié en février 2018...tout y est écrit et cela n’a jamais été mis en cause :

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-01/07-compteurs-communicants-Linky-Tome-1.pdf

 

L'électricité demeurant de par la loi un service public "délégué" à EDF, comment les français peuvent-ils dans ces conditions admettre le comportement de l'État et d'EDF  ? Ce n'est pas ainsi que l'État regagnera la confiance de ses citoyens. C'est donc un appel que nous lançons à nos dirigeants : expliquez-nous et proposez aux français "prisonniers" de leur Service Public une autre solution pour financer LINKY quoi qu'il en coûte.

Serons-nous entendus ?

 

LE COMPTEUR NOMMÉ LINKY D’EDF ENEDIS, SERA-T-IL UNE DES PLUS BELLES ESCROQUERIES DU SIÈCLE : 5,8 MILLIARDS D’EUROS ?
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2021 4 15 /07 /juillet /2021 21:12
UN DISCOURS TOURNÉ VERS L'ESPOIR

UN DISCOURS TOURNÉ VERS L'ESPOIR

 

AUX SABLES D'OLONNE : RETOUR À UNE PRESQUE TRADITIONNELLE  COMMÉMORATION DU 14 JUILLET FÊTE NATIONALE

 

Défilé, feu d'artifice, remise de médailles...et un discours du maire Yannick MOREAU, président des Sables d'Olonne Agglomération.

Retenons de ce discours sobre la fin de la citation ci-dessous "14 juillet , c'est un jour pour espérer."

"Le 14 juillet, mes chers compatriotes, c’est un jour pour commémorer.
Le 14 juillet, c’est un jour pour célébrer.
Le 14 juillet, c’est un jour pour espérer."

 

Pour ceux qui veulent l'intégralité du discours voici un lien

https://www.youtube.com/watch?v=ElvsEO0vZNA

 

 

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2021 3 07 /07 /juillet /2021 21:32
INSÉCURITÉ AUX SABLES D’OLONNE

 

 

LE MAIRE VEUT RÉTABLIR L’ORDRE PUBLIC AUX SABLES D’OLONNE

 

Suite de

https://www.olonnes.com/2021/07/conseil-municipal-des-sables-d-olonne-du-lundi-5-juillet-2021-la-securite-une-invitee-qui-fut-presque-une-surprise.html

 

Où est-il donc le bon temps de la liberté de circulation entre les animations sur le remblai aux Sables d’Olonne ? Les jeunes sablais et estivants déambulaient le soir tranquillement sur le remblai et sur la plage sans encourir le risque d’être importunés, détroussés ou priés d’aller voir ailleurs.

 

En ville, petit à petit se sont installées des zones de non-droit où les trafics de drogues ne sont même plus clandestins et à partir de 0 heure il vaut mieux rentrer chez soi et obliger les jeunes à réintégrer le foyer familial : une autre forme de couvre-feu !

 

Le maire Yannick MOREAU a osé au cours du Conseil Municipal de ce lundi faire un état des lieux non seulement lors du débat sur la motion à adresser au Ministre de l’Intérieur pour obtenir avec un certain succès, immédiatement, des renforts de police mais en plus de mettre les points sur les i lors du débat sur la construction d’un Hôtel de Police.

 

CONSTAT DE L’INSÉCURITÉ QUI S’INSTALLE DANS LA VILLE DES SABLES ET PLAN D’ACTIONS

 

Le maire fait ce terrible constat « Dans tous les quartiers de la Ville, la situation se dégrade ». Il reprend les grandes de lignes de l’action municipale : « on agit, on investit ». :

 

  • Création d’un Hôtel de Police,
  • Renforcement des effectifs et des moyens de la Police Municipale,
  • Renforcement du partenariat Police Nationale-Police Municipale
  • Nouvelles caméras de video-protection...

 

« On n’est pas au bout de nos investissements »,..« Il faut endiguer la vague d’insécurité croissante qui s’abat sur la ville des Sables d 'Olonne, sur les Sablaises et sur les Sablais. »

 

« Sans sécurité, il n’y a pas de liberté, pas de commerce, pas de qualité de vie ...la Ville des Sables d’Olonne n’a pas vocation à accueillir tous les trafiquants des banlieues des métropoles de l’Ouest de la France...il faut se donner les moyens de lutter contre ce tourisme narcotique. »

 

« Il faut rétablir l’ordre public. »

 

IL FAUDRA PASSER DES VŒUX À L’ACTION CONCRÈTE ET EFFICACE

 

Ce ne sera pas chose aisée car pour obtenir des résultats, le Maire des Sables d’Olonne se trouve face à des contraintes financières et réglementaires. Il n’est pas le seul maître à bord. Il est sous la dépendance du Préfet. Il doit assumer un héritage où le laisser-aller a lentement et sûrement pourri le terrain.

En effet, dans certaines communes, comme les Sables d'Olonne, la police est étatisée (art. L 2214-1 et suivants du Code Général des Collectivités locales CGCT ) et une partie des compétences du maire est ainsi exercée par le préfet à qui il revient de prévenir les troubles importants à la tranquillité publique. Cela n'empêche pas le maire d'être responsable de la sécurité de ses concitoyens. C’est cela la France décentralisée !

Ce partage de compétences est le début dune des explications du foutoir que les sablais doivent endurer...il faudrait qu'eux aussi se remuent un peu...à quand une marche pour le défense de la sécurité en ville, une remontée des informations aux élus ?...tout en sachant que toute action publique, médiatisée aura une influence néfaste sur l'image de marque des Sables d'Olonne "ville tranquille" !

 

La sécurité pour tous est une priorité. Elle demande une réelle mobilisation citoyenne, une Justice et des Polices nationale et municipale bien dotées, visibles, dissuasives.

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2021 2 06 /07 /juillet /2021 22:30
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021

CONSEIL COMMUNAUTAIRE 

DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

 

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE SE RÉUNIRA

 

LE JEUDI 8 juillet  2021

À 19  HEURES

MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE

QUARTIER OLONNE SUR MER 

 

RETRANSMISSION EN DIRECT DE LA SÉANCE

 

Attention : les mesures de sécurité sanitaire font que le public n'a plus accès à la salle du Conseil.

Par contre, vous pourrez tous suivre en direct les débats sur le site de l'Agglomération LES SABLES D'OLONNE

lien direct sur la chaine You Tube de l'Agglomération

 

https://www.youtube.com/watch?v=WAsQ9Sz9SSA

à partir de 18h30...report à 19 h !

 

Nous ne cessons de rappeler combien il est nécessaire pour les citoyens qui se disent responsables de suivre l'actualité de leurs collectivités. Les Sables d'Olonne Agglomération c'est quand même un budget de 100 millions d'euros financés par les citoyens contribuables.

Ce Conseil Communautaire offre un ordre du jour important (42 questions) avec des points sur les projets en cours comme la Halle Polyvalente et culturelle, les piscines, la centrale de distribution hydrogène, création d'une société de production d'énergies renouvelables, mutualisation des services techniques de l'Agglomération et de la Ville des Sables d'Olonne ...

 

 

 

 

Ordre du jour complet

LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 21:38
LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE YANNICK MOREAU

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE YANNICK MOREAU

 

 

SÉCURITÉ AUX SABLES D'OLONNE : "UNE SITUATION INTOLÉRABLE !"

 

Face à une situation qui devient intolérable, le Maire des Sables d'Olonne, Yannick MOREAU, a bouleversé l'ordre du jour de ce conseil municipal et s'est d'emblée adressé aux élus et aussi, cela va de soi, à la population sablaise :

"Avant d'examiner l'ordre du jour prévu... je voulais vous proposer d’examiner ensemble un projet de motion sollicitant solennellement le renforts de police pour l'été aux SABLES D'OLONNE.

La ville a été une nouvelle fois, de nouvelles fois (au pluriel !) le théâtre d’excès de violences en direction des biens et des personnes, des biens privés, des biens publics et aussi des fonctionnaires de police nationale et municipale qui ont été pris pour cibles à l’occasion de nuits agitées au cours de la semaine dernière et au cours du week-end dernier.

...un policier municipal a été blessé au visage !

Cette situation est absolument exaspérante, inacceptable, intolérable."

 

Ce thème de la sécurité sera repris plusieurs fois lors de ce conseil municipal. Nous y reviendrons.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 09:30
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

 

Rappel de

https://www.olonnes.com/2021/06/les-sables-d-olonne-conseil-municipal-du-lundi-5-juillet-2021.html

 

 

La configuration de la salle du Conseil Municipal située au sein de la Mairie annexe de la Jarrie d'Olonne sur Mer ne permet pas d’accueillir le public dans des conditions conformes aux règles sanitaires en vigueur.

Par conséquent le public n’est pas autorisé à assister à la réunion et les débats seront accessibles en diffusion en direct sur la chaine Youtube de la Ville des Sables d’Olonne

https://www.youtube.com/channel/UCSquoylfdDYzsoHN7WcB_AA

 

https://www.youtube.com/c/VilledesSablesdOlonne85

 

 

Partager cet article
Repost0