Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 décembre 2020 5 04 /12 /décembre /2020 19:26
PENSONS SOLIDARITÉ

PENSONS SOLIDARITÉ

 

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ…SOLIDARITÉ !

 

Ce matin les nouvelles étaient les mêmes que celles d’hier sauf une « nouvelle locale » que vous avez peut-être lue dans Ouest France,

page :La Roche-sur-Yon.

« Notre ami est mort dans l’indifférence ».

On y apprend que Monsieur Francis RODEMBOURG a été retrouvé mort à son domicile le 19 novembre. Il avait 69 ans. Son décès remontait à une quinzaine de jours. Francis RODEMBOURG était pneumologue, maintenant à la retraite. Il avait beaucoup donné dans le bénévolat. Il fut enterré le 26 novembre dans le « carré des indigents » et s’il y eut une petite cérémonie, ce fut à l’initiative d’une voisine et d’un ami qui ont pu joindre d’autres bénévoles.

Il n’est pas admissible qu’un homme qui fut au service des autres soit ainsi victime de la solitude, fille de l’individualisme forcené qui s’est installé dans nos mœurs.

À ce drame, nous ne rajouterons rien car nous sommes tous coupables car nous devons tous savoir rester plus ouverts aux autres. Une personne isolée quelque fut sa vie ne doit pas, en 2020, finir ainsi !

Si nous prenons la peine de relayer cette information c’est pour simplement redire que la misère, la solitude sont des choses qui vivent cachées…ce n’est pas l’État protecteur anonyme qui remplacera le sourire donné et le bonjour à celui qui attend une visite, votre visite, une reconnaissance, une attention…

Voir aussi : la montée de la pauvreté

http://www.olonnes.com/2020/11/la-montee-inexorable-de-la-pauvrete-en-france-intolerable.html

En cette veille des fêtes de fin d’année des milliers de bénévoles vont donner quelques heures pour offrir un peu de joies à ceux qui en manque…toutes les associations caritatives actuellement font appel à des volontaires …REJOIGNEZ-LES !

 

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2020 2 21 /07 /juillet /2020 09:53
SOLIDARITÉ EUROPÉENNE ET LOCALE

SOLIDARITÉ : SAUVONS-NOUS LES UNS LES AUTRES !

 

"Solidarité" ce mot qui a uni et libéré le peuple polonais

 

C'est avec soulagement que nous accueillons la nouvelle d'un accord dit compromis entre les cigales et les fourmis : l'intérêt général et le réalisme l'ont emporté sur les égoïsmes.

Un échec de ces négociations eût été une page noire pour l'EUROPE et pour...un espoir pour ses 450 millions de citoyens européens des 27 pays qui la composent dans la plus grande des diversités.

 

Quelques conclusions qui sont valables pour ce dossier comme pour tant d'autres :

- un compromis vaut toujours mieux qu'une fâcherie,

- l'union de leaders qui, par nature, sont en compétition permet de dépasser les clivages et d'aboutir à une construction bénéfique pour tous,

- l'Europe n'a pas que du mauvais et doit progresser.

Rappelons-nous ce que furent l'Espagne et le Portugal et même l'Italie avant la création de l'Europe : la solidarité européenne a sorti ces trois pays de l'extrême pauvreté !

Aidons tous l'Europe à se construire en l'adoptant, en poussant à ce qu'elle s'améliore et progresse.

 

OSONS UNE COMPARAISON AVEC NOTRE PAYS DES OLONNES

Ces dernières années, dans la douleur, ont été engendrées la ville nouvelle des Sables d'Olonne (par fusion des Sables d'Olonne, Olonne sur Mer et Château d'Olonne) et l'Agglomération Les Sables d'Olonne (par fusion des Communautés de Communes des Olonnes et d'Auzance et Vertonne).

Les élus fortement poussés par la population ont su dépasser leurs divergences, leur clochers pour que l'UNION fasse la FORCE DE TOUS.

S'est ainsi instituée une solidarité des communes qui profite à tous : les petites communes périphériques bénéficient de moyens qui leur permettent de voir bénéficier des services des grandes et de finaliser leurs projets que seules elles n'auraient pas pu réaliser et les 3 "grandes" bénéficient d'un espace naturel nouveau.

C'est la SOLIDARITÉ sous forme DE COMPLÉMENTARITÉ...C'est mieux que la guerre !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2015 5 04 /09 /septembre /2015 21:57
L'image insoutenable qui fait le tour du monde

L'image insoutenable qui fait le tour du monde

LA MIGRATION : UNE COMPOSANTE DE LA NATURE HUMAINE PARFOIS DRAMATIQUE RAREMENT VOLONTAIRE

 

Il faut être aveugles, sourds et muets pour ignorer la misère du migrant et l'HISTOIRE dans ce domaine est un éternel recommencement : fuite devant les guerres, fuite suite à des conditions de vie insupportables...l'histoire du monde est celle de peuples en marche en quête d'un espace vivable.

Le Pays des Olonnes sait depuis des années accueillir, mettre locaux et moyens et bénévoles pour ce faire.

 

FRANCE : TERRE D'ACCUEIL

 

Prenons les exemples de l'histoire contemporaine de peuples en difficultés dont la France a accueilli les migrants.

Il y a eu les réfugiés espagnols fuyant une atroce guerre fratricide.

Il y a eu les portugais venus en France avec leur courage pour travailler en France et pour certains s'y implanter comme le firent auparavant les italiens et les polonais.

Comme le faisait remarquer un ministre belge : lors de la débâcle de 1940 et l'invasion de la Belgique par les troupes d'Hitler, son petit pays a vu 300 000 de ses habitants partir sur les routes de France pour retrouver un toit et un accueil. Les portes des familles françaises malgré la dureté des temps se sont ouvertes.

La fin malheureuse de la "guerre" d'Algérie a condamné à la migration un million de français pieds noirs accueillis par la mère patrie mais surtout accueillis par la solidarité des français de la métropole comme le furent avec trop peu d'égards les familles de harkis abandonnées par ceux qu'ils avaient servis.

Il y a eu aussi les hongrois broyés par le régime communiste répressif en 1956.

Il y a eu aussi le génocide cambodgien plus récemment. La France solidaire a accueilli environ 50 000 cambodgiens qui ont dû fuir leur pays suite à l'entrée de Pol POT à Phnom Penh en 1975. Il y a 40 ans : un anniversaire à ne pas souhaiter mais simplement se souvenir !

Voilà quelques exemples qui viennent à l'esprit et où la France a accueilli des migrants et souvent des dizaines voire des centaines de milliers. La France a une capacité surprenante d'accueil. Il appartient aux pouvoirs publics en liaison avec les mouvements associatifs d'inciter à l'accueil et de réguler les flux migratoires.

 

RAPPEL CONCERNANT LA POPULATION FRANÇAISE

 

56 millions de français de naissance mais aussi 3 millions de français qui ont acquis la nationalité française.

5.7 millions d'immigrés (définition INSEE, recensement de 2012)

Ce que la FRANCE a fait, l'Europe ne peut-elle le faire ?

Depuis des années nous avons laissé l'Espagne et l'Italie se "débrouiller"...avec les migrants clandestins car ils ne peuvent être migrants officiels !

Aujourd'hui, il faut apprendre la solidarité européenne et la mettre en action...il faudra aussi régler le problème de ceux qui poussent les migrants à fuir leur Patrie.

 

LA FRANCE, L'EUROPE NE PEUVENT ACCUEILLIR TOUTE LA MISÈRE DU MONDE

Certes et en théorie.

Mais les vraies questions sont celles-ci :

Le migrant qui quitte sa terre natale, sa famille aussi...le fait-il pour le plaisir ?

N'y a-t-il pas une place pour l'étranger chez nous ?

Fait-on le nécessaire pour le développement sur place pour éviter le flux migratoire pour cause économique ?

 

Chaque citoyen, chaque commune, chaque collectivité doit pouvoir mobiliser pour faire face à ce nouveau mouvement migratoire et informer et s'informer sur ses causes et ses conséquences :

- le migrant est celui qui subit,

- ceux qui causent la migration par leurs actions sont condamnables, sanctionnables,

- ceux qui, par leur passivité, leur indifférence, ne permettent pas le développement de l'accueil sont aussi responsables.

 

 

 

Partager cet article
Repost0