Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 21:38
LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE YANNICK MOREAU

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE YANNICK MOREAU

 

 

SÉCURITÉ AUX SABLES D'OLONNE : "UNE SITUATION INTOLÉRABLE !"

 

Face à une situation qui devient intolérable, le Maire des Sables d'Olonne, Yannick MOREAU, a bouleversé l'ordre du jour de ce conseil municipal et s'est d'emblée adressé aux élus et aussi, cela va de soi, à la population sablaise :

"Avant d'examiner l'ordre du jour prévu... je voulais vous proposer d’examiner ensemble un projet de motion sollicitant solennellement le renforts de police pour l'été aux SABLES D'OLONNE.

La ville a été une nouvelle fois, de nouvelles fois (au pluriel !) le théâtre d’excès de violences en direction des biens et des personnes, des biens privés, des biens publics et aussi des fonctionnaires de police nationale et municipale qui ont été pris pour cibles à l’occasion de nuits agitées au cours de la semaine dernière et au cours du week-end dernier.

...un policier municipal a été blessé au visage !

Cette situation est absolument exaspérante, inacceptable, intolérable."

 

Ce thème de la sécurité sera repris plusieurs fois lors de ce conseil municipal. Nous y reviendrons.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 09:30
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

 

Rappel de

https://www.olonnes.com/2021/06/les-sables-d-olonne-conseil-municipal-du-lundi-5-juillet-2021.html

 

 

La configuration de la salle du Conseil Municipal située au sein de la Mairie annexe de la Jarrie d'Olonne sur Mer ne permet pas d’accueillir le public dans des conditions conformes aux règles sanitaires en vigueur.

Par conséquent le public n’est pas autorisé à assister à la réunion et les débats seront accessibles en diffusion en direct sur la chaine Youtube de la Ville des Sables d’Olonne

https://www.youtube.com/channel/UCSquoylfdDYzsoHN7WcB_AA

 

https://www.youtube.com/c/VilledesSablesdOlonne85

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2021 2 29 /06 /juin /2021 11:11
QUAND LE PEUPLE SOUVERAIN DÉLAISSE SON DROIT DE VOTE C'EST POUR TROUVER LE MOMENT VENU UNE AUTRE VOIE POUR S'EXPRIMER. ALORS CE NE SERA PLUS LA VOIE DE LA SAGESSE

QUAND LE PEUPLE SOUVERAIN DÉLAISSE SON DROIT DE VOTE C'EST POUR TROUVER LE MOMENT VENU UNE AUTRE VOIE POUR S'EXPRIMER. ALORS CE NE SERA PLUS LA VOIE DE LA SAGESSE

 

LES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES VUES DES SABLES D’OLONNE : PREMIÈRE À DROITE PUIS TOUT DROIT VERS L’ÉCHEC DE LA DÉMOCRATIE LOCALE AVEC UNE ABSTENTION RECORD

 

LE DROIT DE VOTE EST UN DEVOIR QUE LE CITOYEN DOIT EXERCER

Pour une Association citoyenne comme la nôtre, le premier choc est l’échec de la mobilisation électorale aux Sables d’Olonne (à l’image de la France entière) avec 13 000 suffrages obtenus pour les Régionales et 12 449 suffrages obtenus pour les Départementales sur 40 136 inscrits ! Il faut donner un nom à ce phénomène d'abstentionnisme de masse. Il faut le cerner pour expliquer son ou ses origines qui aboutissent aujourd’hui au rejet des bienfaits d'un droit acquis chèrement : l'expression de la souveraineté du peuple qui est incarnée par le droit universel de vote, le droit de se choisir ceux qui auront pour un temps le droit d'exercer au nom du peuple la gouvernance du Pays.

Pour un peuple qui se targue d'avoir généré la Déclaration des Droits de l'Homme abandonner le droit de vote, c'est se renier. Les français doivent être conscients des risques d'une obsolescence du droit de vote et en mesurer tous les risques.

Comment peut être gouverné sagement un pays dont les citoyens ont abandonné leurs prérogatives qui leur permettent justement de contrôler l'exercice des pouvoirs exercés par ceux qu'ils ont élus ?

L’abandon du droit de vote est un suicide collectif qu'il faut éviter.

 

L'ABSTENTIONNISME EN 2021

L'abstentionnisme vécu lors de ces élections de 2021 est un abstentionnisme volontaire et très inquiétant surtout pour une agglomération dont le civisme est réputé. Inquiétant au niveau local, inquiétant au niveau national.

Les élus sont maintenant face à une lourde responsabilité : leurs méthodes de gestion, d’information et l’exercice de leurs compétences sont remis en cause indirectement par le bon peuple. Cette situation est connue et fut exprimée par la première vague de fond des « Gilets Jaunes ». Cette vague spontanée a été une expression du cumul  des mécontentements citoyens qui croyaient que l’avertissement pourrait être suffisant. Elle fut étouffée par les extrémistes et par le Gouvernement. L'histoire ressortira les cahiers de doléances issus du Grand Débat et leur envoi aux oubliettes. Mais le peuple a de la mémoire et les causes du malaise profond demeurent et pire elles ont été aggravées par la crise sanitaire.

Dans ce contexte pourquoi le citoyen irait-il VOTER s’il n’est plus entendu et  s’il est même trahi par ses élus ?

Moins d’un électeur sur trois s’est déplacé pour accomplir son « devoir électoral » ; c’est l’échec donc de la démocratie locale et tout simplement de la démocratie. Ce qui se réalise dans la Région et au Département n’intéresserait pas le citoyen qui pourtant va financer lourdement l’activité de ces deux étages du mille-feuille administratif de la France...mais où est donc la vraie réforme territoriale toujours promise, jamais réalisée ?  Où en est-on de la décentralisaton qui figure pourtant dans notre Constitution ?

On assiste non pas à une dépolitisation citoyenne mais à la résultante de la désaffection du citoyen pour ses politiciens, au creusement dangereux du fossé entre le citoyen et ses représentants et à la condamnation, au rejet du système de gouvernance de ces dernières décennies. Le mécontentement est là et s’exprime paradoxalement par l’abstention massive...parce que le bulletin de vote ne sert plus à rien dans le contexte actuel!

Avec ce record d’abstention, les élus de ce mois de juin 2021 seront-ils considérés comme les représentants légitimes des citoyens ? Sur le plan légal, oui, mais sur le plan réel et ressenti certainement pas ! Ils resteront des mal élus. Ils doivent pourtant avec leurs collègues parlementaires montrer qu'ils sont à l'écoute du peuple. Un effort énorme de comportement est donc demandé aux élus pour redevenir crédibles et sauver la démocratie à la française.

Quand un peuple sent que sa voix n’est plus entendue, il y a en son sein une colère  qui couve, gronde...même en sourdine... avant d'éclater.

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 13:28
DES URNES QUI ONT ATTENDU EN VAIN POUR FAIRE LE PLEIN

DES URNES QUI ONT ATTENDU EN VAIN POUR FAIRE LE PLEIN

 

 

DEUXIÈME TOUR DES ÉLECTIONS AUX ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES DU 27 JUIN 2021

 

DÉPARTEMENTALES

Au niveau du canton des Sables d’Olonne le duo Nicolas CHÉNÉCHAUD et Florence PINEAU (majorité de droite du Maire Yannick MOREAU) l’emporte très largement avec 8 819 voix (70,84 % des 13 009 suffrages obtenus) devançant très largement  le duo de la liste de l’union de la gauche composée de Fabrice DUVAL et Caroline POTTIER (l'Alternative de gauche) .

La candidature de ce duo  pour ce deuxième tour, était soutenue par une union de circonstance hétéroclite qui a rassemblé Europe Écologie les Verts EELV, La France Insoumise, Générations-S Le Mouvement, le PCF, Place Publique, le Parti Socialiste, Solidaires. Ce duo Patrice DUVAL et Caroline POTTIER ne recueille que 3 630 voix ( 29,16 % des suffrages obtenus).

 

RÉGIONALES

En tête, largement, la liste « Union Droite, Centre, Société Civile »  menée par la Présidente sortante Christelle MORANÇAIS obtient 6 642 voix sur 13 009 suffrages obtenus (soit 51.06% des suffrages obtenus).

Puis viennent :

  • En seconde position, la liste d’union « L’écologie ensemble, solidaire et citoyenne » de Matthieu ORPHELIN qui obtient 3 084 voix soit 23,71% des suffrages obtenus,
  • En troisième position, la liste « Pour une Région qui protège, Liste soutenue par le Rassemblement National » avec 1 833voix soit 14,09 % des suffrages obtenus,
  • En dernière position, la liste « La Région de tous les progrès » menée par François de Rugy (En Marche LREM) avec 1 450 voix soit 11,15% des suffrages obtenus.

 

La présentation de ces résultats par le Maire Yannick MOREAU fut marquée par son constat d’un taux de participation par le Maire jugé « décevant et préoccupant »,  « l’esprit civique s’étiole ».

Par contre, le Maire se dit satisfait par les scores « clairs, nets » réalisés par ses adjoints Nicolas CHÉNÉCHAUD, Florence PINEAU (70,84%) aux départementales et Armel PÉCHEUL aux régionales. Le score des deux premiers semble même créer une pointe de jalousie du Maire Yannick MOREAU : un succès avec 70,84% ! Il n’a pas encore fait ce score ? Mais ces résultats le confortent, lui et son équipe qui l’interprètent comme le soutien que leur accorde ainsi la population aux Sables d’Olonne.

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE PROCLAME LES RÉSULTATS LOCAUX DE CES ÉLECTIONS. À SA DROITE,  LES 3 CANDIDATS ADJOINT AU MAIRE :  ARMEL PÉCHEUL ET NICOLAS CHÉNECHAUD ENTOURENT FLORENCE PINEAU

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE PROCLAME LES RÉSULTATS LOCAUX DE CES ÉLECTIONS. À SA DROITE, LES 3 CANDIDATS ADJOINT AU MAIRE : ARMEL PÉCHEUL ET NICOLAS CHÉNECHAUD ENTOURENT FLORENCE PINEAU

Partager cet article
Repost0
22 juin 2021 2 22 /06 /juin /2021 21:24
LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE DONNE LES RÉSULTATS DE CES VOTES ET LES COMMENTE POUR LA VILLE DES SABLES D'OLONNE

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE DONNE LES RÉSULTATS DE CES VOTES ET LES COMMENTE POUR LA VILLE DES SABLES D'OLONNE

ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES 1er TOUR VUES DES SABLES D'OLONNE

D'une manière générale les Sables d'Olonne n'est pas épargné par la maladie civique qu'est l'abstentionnisme dont nous avions parlé ;

https://www.olonnes.com/2021/06/elections-departementales-et-regionales-les-20-juin-et-27-juin-2021-faites-entendre-votre-voix.html

 

DÉPARTEMENTALES VENDÉE LES SABLES D'OLONNE : LA DROITE DOMINE MAIS L'ABSTENTION ARRIVE LARGEMENT EN-TÊTE MAJORITAIRE MAIS PAS

Inscrits sur les listes électorales  : 40 132

Votants : 13 104

 soit 32.65 %...

Pour ces départementales, il n'y avait comme candidats sur le secteur des Sables d'Olonne que 3 binômes.

Arrive en tête le binôme Nicolas CHÉNÉCHAUD et Florence PINEAU élus divers droite de la majorité du maire Yannick MOREAU 6 748 voix soit 54,34 %.

Suivi du binôme DUVAL Fabrice et POTTIER Caroline (l'alternative de gauche solidaire, écologique et citoyenne) avec 2 929 voix soit 23,58 %.

et le binôme MARMIN Dany et MATECAT Manuella (Rassemblement National) avec 2 742 voix soit 22,08 %.

 

Nicolas CHENECHAUD et Florence PINEAU, malgré la majorité obtenue ne sont pas élus suite au règlement qui impose que pour être élu au premier tour il faut deux conditions. Le binôme doit obtenir : au moins la majorité absolue des suffrages exprimés (plus de 50 %), et un nombre de suffrages égal à au moins 25 % des électeurs inscrits. (40 132/4 = 10 033).

Le maire dans son commentaire lors de la proclamation des résultats fait remarquer cette spécificité dont il ne voit pas l'utilité. En effet, le seul motif invocable est peut-être de ne pas avoir des candidats mal élus. Mais dans la situation actuelle nous pourrions répondre qu'il n'y aura avec le taux d'abstention actuel que des "mal élus"...d'ailleurs déjà en 2017 le Président de la République Emmanuel MACRON a été élu au deuxième tour avec seulement  43,61 % des inscrits ...le Président fut donc élu par une minorité de français !

Le législateur n'a pas de logique !

Notons que le Front National atteint un score important presque à égalité avec le front de gauche.

Mais pour ces départementales attendons donc le deuxième tour dimanche prochain. Une élection n'est jamais gagnée d'avance.

 

RÉGIONALES, VENDÉE, LES SABLES D'OLONNE. L'UNION DE LA DROITE VIRE EN-TÊTE AU PREMIER TOUR

Inscrits sur les listes électorales  : 40 132

Votants : 13 055

soit 32.53 %

Il y avait 8 listes en présence. Ce large choix n'a pas réussi à inciter les électeurs à se déplacer pour voter. Une abstention record.

Pourtant chez les vendéens l'esprit civique demeure...c'est bien un signe de grave crise de confiance : le divorce entre le pays et ses élus.

Avec ce taux d'abstention les résultats ne permettent pas de tirer des conclusions sur les vainqueurs et les vaincus de ce premier tour.

Arrive en tête, la liste Union de la Droite et du Centre qui a pour tête de liste  Christelle MORANÇAIS  la Présidente sortant du Conseil Régional avec 4 616 voix soit 36,6 % des votants.

En seconde position : la liste "Pour une Région qui protège" ( Rassemblement National)  avec 2 409 voix  soit 19,10 % .

En troisième position figure la liste "La Région de tous les progrès" Liste d'Union  à gauche et pour l'écologie avec  2 133 voix soit 16,91 %.

En quatrième position avec 1 432 voix soit 11,35 % la liste "l'écologie ensemble solidaire et citoyenne".

Suivent :

- la liste "La région de tous les progrès" liste majorité présidentielle avec 1 358 voix soit 10,7%,

- la liste "Debout les Pays de la Loire" (liste souverainiste d'union Debout la France Nicolas Dupont-Aignan) avec 392 voix soit 3,11 %,

- la liste "Lutte Ouvrière, faire entendre le camp des travailleurs "avec 235 voix soit 1,86%,

- la liste "Un nôtre  monde Pays de la Loire " avec 38 voix soit 0,30%

Pour ces Régionales, en Pays de la Loire, nous retrouvons la liste Rassemblement National en seconde position et la liste "majorité présidentielle" seulement en cinquième position.

 

UNE QUADRANGULAIRE POUR LE SECOND TOUR DIMANCHE 27 JUIN 2021

 

Maintenant place au deuxième tour ce dimanche 27 juin 2021 où l'on verra s'affronter la liste Christelle MORANÇAIS Union de la droite et du centre face à une liste coalition de gauche et deux autres listes : celle de François de Rugy majorité présidentielle et celle du Rassemblement National d'Hervé JUVIN.

 

 

 

 

 

 

L'UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE : LES CANDIDATS ENTOURENT LE MAIRE YANNICK MOREAU

L'UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE : LES CANDIDATS ENTOURENT LE MAIRE YANNICK MOREAU

Partager cet article
Repost0
21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 17:18
ÉLECTIONS JUIN 2021, 66% D’ABSTENTION :  À QUOI PEUT ENCORE SERVIR DE VOTER ?

L’ABSTENTIONNISME, RÉSULTAT D’UN PAYS DÉÇU PAR SES GOUVERNANTS

 

Ce n’est pas la faute de COVID-19, ce n’est pas celle des électeurs...l’abstentionnisme, pour ces élections, est l’expression d’un REJET par la population d’un SYSTÈME CENTRALISÉ, IMPUISSANT, MÉPRISANT, DÉCADENT, À BOUT DE SOUFFLE...D’UN SYSTÈME REJETÉ DONT  LA GESTION DE LA CRISE SANITAIRE A FAIT LA DÉMONSTRATION DE L'INEFFICACITÉ !

Notre « élite gouvernante » a construit un système pour elle dont le peuple ne veut plus.

 

À QUOI SERT DE VOTER, SI C’EST POUR REPRENDRE LES MÊMES ?

Nos politiciens représentent une oligarchie propriétaire du pouvoir qui a fait les preuves de son incompétence.

C’est l’échec du Président MACRON qui est de trop. C’est l’échec supplémentaire de ce quinquennat porteur d’espoirs déçus. La France espérait qu’un homme nouveau pourrait faire bouger les choses. Malgré ses pleins pouvoirs, il a fait dans la continuité pire que ses prédécesseurs : il a achevé leurs œuvres destructrices de la puissance et du génie de la France qui désespère de ses gouvernants.

 

À QUOI SERT DE VOTER, SI C’EST POUR ÊTRE TROMPÉS ?

Les français ont été trompés, une fois de trop !

Quelles réalisations des 32 pages de belles promesses du programme d'avril 2017 MACRON « Retrouver notre esprit de conquête pour bâtir une France nouvelle »...RIEN ...une France déçue en marche arrière toutes !

 

AUJOURD’HUI, À QUOI SERT DONC DE VOTER ?

Les votants sont des résignés qui vont faire leurs devoirs de citoyens

Les abstentionnistes sont cette majorité (66 %) qui n’y croit plus : elle est divisée en révoltés et aussi en résignés taiseux.

 

EFFECTIVEMENT : VOTER A PERDU TOUTE SIGNIFICATION, C’EST DU MASOCHISME

Masochisme : personne qui trouve du plaisir à souffrir, qui recherche la douleur et l'humiliation. C’est effectivement et malheureusement le bon mot.

 

À QUAND LE SURSAUT SALVATEUR DE LA France ? QUI SERA,  EN 2022, L’HOMME "PROVIDENTIEL" QUI SORTIRA LA France DE L’ORNIÈRE OÙ SES DIRIGEANTS L'ONT EMBOURBÉE ?

QUI POURRA REDONNER AU PEUPLE FRANÇAIS SOUVERAIN L'ENVIE D'ALLER VOTER EN 2022 OU L'ENVIE DE DESCENDRE DANS LA RUE POUR REPRENDRE LE POUVOIR QUI LEUR A ÉTÉ CONFISQUÉ ?

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 13:05
ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES :  LES 20 JUIN ET 27 JUIN 2021, FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX

 

 

NE LAISSEZ PAS LES AUTRES DÉCIDER À VOTRE PLACE

 

LE DROIT DE VOTE ET LE DEVOIR DE VOTER : C’EST L’EXPRESSION DU PEUPLE SOUVERAIN

Rappel de la Constitution de 1958 :

« Le pouvoir appartient au peuple souverain : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple » (article 2).

« La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum » (article 3).

Le pouvoir appartient au peuple et non pas à une oligarchie de politiciens lointains comme on a tendance à le croire.

Voter aux élections départementales et régionales c’est aussi faire des choix en faveur de pouvoirs décentralisés qui ont démontré, s’il en était besoin, particulièrement lors de l’épisode COVID-19, la puissance et l’efficacité de « l’organisation décentralisée » prévue à l’article 1 de la Constitution.

 

NE PAS VOTER : C’EST ABANDONNER SON POUVOIR DE CITOYEN ET DONC SON DROIT DE DÉCIDER ET DE CRITIQUER

Une élection départementale ou régionale a toujours une résonance nationale. Voter les 20 et 27 juin 2021, c’est préparer les grands rendez-vous électoraux de 2022.

L’État et la Nation c’est « Nous » et si le 20 et le 27 juin les abstentionnistes gagnent ces élections, le peuple, donc nous tous, seront les vaincus.

Ne pas voter, sans légitime motif, c’est accepter, d’une part, d’ouvrir la porte aux extrémistes et d’autre part, de donner quitus à une gestion de la Nation que rejette la majorité déçue des français.

 

La démocratie supporte très mal l’abstentionnisme

Le droit de vote s’use si l’on ne s’en sert pas.

Partager cet article
Repost0
15 juin 2021 2 15 /06 /juin /2021 18:17
JUSTICE MALADE, JUSTICE À GUÉRIR : L’AFFAIRE HALIMI

 

LA JUSTICE HUMAINE N’EST PAS UNE SCIENCE EXACTE : LAISSONS AUX JUGES LE DEVOIR ET LA LIBERTÉ DE JUGER

Aucune affaire judiciaire n’est simple, aucune affaire ne ressemble à une autre, aucun jugement ou arrêt même ceux de la Cour suprême dite Cour de Cassation n’est parfait...ainsi va la justice des hommes.

Nous venons de vivre le cauchemar d'une décision de cette Cour de Cassation qui se termine en procès fait à notre Justice.

CE NE SONT NI LES MÉDIAS NI LES HOMMES POLITIQUES NI L’HOMME DE LA RUE QUI JUGENT

Vous pouvez prendre connaissance du jugement que nombre d’incompétents, juges de comptoir, se permettent de critiquer : https://www.courdecassation.fr/jurisprudence_2/chambre_criminelle_578/404_14_46872.html

affaire Sarah HALIMI, dame de confession juive pratiquante orthodoxe, assassinée de manière atroce par son voisin Kobili TRAORÉ, jugé irresponsable de ses actes car sous l'emprise du cannabis et lui-même personnage fragile.

Nous ne rejoindrons pas la meute pour hurler avec les loups. Nous ne nous permettrons pas de condamner verbalement ou par écrit les juges qui ont pris, en leur âme et conscience, cette grave décision fondée indubitablement sur le droit français (parcourez donc le texte ci-dessus référencé), sur des expertises et contre-expertises, sur de longues instructions à charge et à décharge...

RENDRE LA JUSTICE C’EST DIRE LE DROIT, RIEN QUE LE DROIT, PROTECTEUR DE NOS LIBERTÉS

Jusqu’à preuve du contraire un pays dit civilisé dit démocratique comme doit l’être la France a un arsenal de règles établies par la constitution du pays voire aussi par le droit international, par la loi, par des règlements qui font que les décisions des juges sont sur-encadrées.

Cet arsenal protège les juges et les citoyens. Les dérapages comme celui du procès d’OUTREAU sont l’exception regrettable qui prouve que le juge, sous la pression des médias, parfois trop seul, est faillible : il représente la justice humaine.

Rendre la Justice est une responsabilité que la constitution et les lois confient aux 9.000 juges français. Certes, la Justice en France est pauvre, très pauvre. Elle a besoin de plus de sérénité, d'une plus grande indépendance, d’hommes et de femmes respectables, formés et respectés et non donnés en pâture au peuple démagogiquement par des médias imprudents voire incompétents et pire par des élus du peuple.

Les médias, les hommes politiques, l’homme de la rue peuvent, au nom de la liberté d'expression,  sous le coup de l’émotion, émettre des opinions sur la décision prononcée dans l’affaire citée même si ces opinions sont faites d'approximations.

Mais avant de « juger les juges » de notre pays, regardons autour de nous ce qu’on ose appeler la Justice dans le monde : justice aux ordres du pouvoir, justice vénale, justice fantoche...

La Justice en France, comme toute institution, est certes perfectible. Elle a des serviteurs, nos magistrats, le personnel des juridictions et le personnel pénitentiaire, les auxiliaires de justice dont la valeur et le dévouement sont exemplaires...ne cassons pas un modèle perfectible. Il faut tous savoir garder raison y compris au niveau le plus élevé de l’État. L’Exécutif représenté par le Chef de l'État et "son" gouvernement n’ont pas à s’ingérer dans le domaine du Judiciaire : c'est la sacrosainte séparation des pouvoirs, protectrice des libertés.

Partager cet article
Repost0