Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 janvier 2023 3 18 /01 /janvier /2023 10:43
AVRIL 2022, LES FRANÇAIS ÉLISENT UN PRÉSIDENT QUI NE CACHE PAS CETTE FOIS SON INTENTION D'UNE RÉFORME DES RETRAITES

AVRIL 2022, LES FRANÇAIS ÉLISENT UN PRÉSIDENT QUI NE CACHE PAS CETTE FOIS SON INTENTION D'UNE RÉFORME DES RETRAITES

 

 

 

PARADOXE : EN France, PAYS DES LIBERTÉS, IL N’Y A PAS « UN DROIT DE GRÈVE », IL Y A DU BRICOLAGE JURIDIQUE ET DES PRATIQUES PLUS OU MOINS « LÉGALES »

 

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ MAIS LA LIBERTÉ DE FAIRE GRÈVE EST TOUJOURS TRÈS ENCADRÉE ET MAL DÉFINIE

On pourrait croire que la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 et sa définition de la liberté ouvrait la voie au droit de grève. Il l’ouvre mais la referme puisque la grève, en général, nuit à autrui et donc est bannie.

En effet, la Déclaration des droits de l’homme (1789) ne grave pas dans le marbre un quelconque droit de faire grève ou droit de grève : liberté d’association n’est pas le droit de grève, surtout que cette liberté d’association est restée longtemps très limitée.

Reprenons les textes.

Article 2 Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.

Article 4. La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Article 5.  La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.  

Le préambule de la Constitution de 1946 est repris dans la Constitution de 1958 mais dans un texte qui n’est n’est guère plus explicite.

 « 7. Le droit de grève s'exerce dans le cadre des lois qui le réglementent. » (extrait de ce  fameux préambule de la Constitution de 1946).

Il y a bien donc bien un droit mais réglementé et règlementable ...mais sans limite? Il est donc possible de justement le réglementer à tout va de façon telle qu’il puisse perdre sa force et son fondement même.

Il n’est pas un droit imprescriptible, fondamental. Il n’ouvre aucun droit individuel. Il n’est pas proclamé un exercice libre du droit de grève ou de faire grève.

D’ailleurs il est important de souligner que les droits acquis dans la déclaration de l’homme et du citoyen ont été votés en 1789 mais que les lois dites LE CHAPELIER votées les 22 mai et 14 juin 1791 et le décret du 17 juin 1791 « relatif aux assemblées d’ouvriers et artisans de même état et profession » interdisent les coalitions de métiers et grèves. Ces textes ont eu la vie dure puisque même la Constitution de 1946 ne les abroge pas expressément.

Depuis cette interdiction de 1791 et malgré la venue du monde industriel et du droit d’association l’exercice d’un droit de grève a été seulement toléré mais non codifié.

 

IL FAUT S'ACCOMMODER AVEC CE VIDE JURIDIQUE ET À DES GRÈVES DE NATURE TRÈS DIFFÉRENTES.

UNE DÉFINITION DE LA GRÈVE N’EST INTERVENUE QU’AVEC LA JURISPRUDENCE DE LA COUR DE CASSATION QUI A ELLE-MÊME SES LIMITES.

En réalité, il en est comme en matière de définition du contrat de travail, le législateur n’a pas osé s’aventurer à définir la GRÈVE depuis 1789 jusqu’à nos jours.

Il faut dire que la « grève » dont le terme rappelle les horreurs terroristes de la Révolution est un mauvais souvenir : celui du nom de la place où la guillotine a sévi.

Il faut attendre un arrêt de la Cour de Cassation du 2 février 2006 pour avoir une définition contestable de la grève :

"La cessation collective, concertée et totale du travail en vue de présenter à l'employeur des revendications professionnelles."

 C’est donc la jurisprudence et non une loi qui définit la grève.

Chacun sait que la jurisprudence est dite « constante » mais qu’elle peut varier du jour au lendemain comme d’ailleurs la forme des grèves qui peuvent être insurrectionnelles, politiques, revendicatives, locales, nationales, catégorielles, ...

Donc, le législateur a repris la main pour faire des lois circonstancielles pour restreindre non les causes mais les conséquences des grèves qui nuisent à autrui donc sont condamnables car préjudicielles à l’individu, à la continuité du service public, à des obligations ou statuts spécifiques : militaires, certains autres fonctionnaires et agents des services publics, droit de réquisition...

Il n’y a pas une grève, il y a des grèves et la preuve en est avec aujourd’hui le télétravail permet au salarié de faire ou ne pas faire grève dans son fauteuil chez lui.

On voit bien que la définition de la grève ci-dessus est trop restrictive et dépassée.

Cette grève du 19 janvier 2023 n’est donc pas une grève du type défini par la jurisprudence mais elle est plutôt un mouvement à connotation politique, une pression sur le Parlement qui doit statuer sur la « réforme des retraites »,

La rue contre la représentation nationale, ce n’est pas trop démocratique.

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2022 6 26 /11 /novembre /2022 22:38
A DROITE : "LES EXPERTS PROFESSIONNELS" DE LA RÉPARATION BÉNÉVOLES,  À GAUCHE : FACE AUX PRO, LES NAIFS ET LEUR MATÉRIEL EN PANNE

A DROITE : "LES EXPERTS PROFESSIONNELS" DE LA RÉPARATION BÉNÉVOLES, À GAUCHE : FACE AUX PRO, LES NAIFS ET LEUR MATÉRIEL EN PANNE

 

 

 

REPAIR CAFÉ : ON NE JETTE PLUS ! ON PEUT TRÈS SOUVENT RÉPARER  OU FAIRE RÉPARER

 

Ce samedi 26 novembre 2022, dans le cadre de la semaine "toutes les astuces pour réduire ses déchets" les bénévoles du  " REPAIR CAFÉ" accueillaient leurs "clients".

Le principe est simple et sain : Les réparations et activités comme la couture, l'informatique... sont effectuées par des "experts" bénévoles et les visiteurs effectuent si nécessaire et autant que possible eux-mêmes les réparations avec l'aide des experts en réparations présents.

En réalité, les experts font quasiment le boulot seuls mais apportent du savoir faire et de la pédagogie pour que la personne qui est en face d'eux, bien en peine avec un appareil en panne, un ordinateur qui fait des caprices...sache que presque tout est réparable.

Les experts font donc ainsi passer d'abord le message important qu'avant de jeter, il y a la possibilité de réparer soi-même ou de faire réparer.

Ce sont ainsi des dizaines d'appareils qui sont pour la plupart réparés et des personnes qui repartent avec un appareil réparé.

Cette "cérémonie" se passait dans la salle AUDUBON des SABLES D'OLONNE. Cela se déroule dans une ambiance particulièrement conviviale...pour faire passer les attentes, des bénévoles offrent café, petits fours...Le dialogue pro face aux naïfs désemparés par un appareil en panne fonctionne en toute simplicité.

 

LES LEÇONS À TIRER DE CETTE RÉUSSITE
 

Nous fûmes surpris par le nombre de bénévoles "réparateurs" qui ont passé leur matinée à accueillir, réparer, conseiller...D'abord, donnons un coup de chapeau aux bénévoles qui, en nombre, participent à l'accueil et à l'organisation et à ceux et celles qui décortiquent du petit  électroménager, des tondeuses, des vélos...Ils viennent avec leur matériel et toute leur science et bonne volonté. C'est aussi une preuve que le bénévolat est encore bien vivant. Nous avons rencontré des bénévoles heureux !

Les Associations qui participent et organisent cette "manifestation" dont l'APNO et les Comités de Quartier font une travail remarquable.

Les "clients" aussi dans cette ambiance jouent le jeu, c'est un lieu de rencontres...le dernier salon où l'on cause et où l'on répare.

Depuis 2016, nous donnons  des nouvelles du REPAIR CAFE  aux Sables d'Olonne et c'est ainsi donc que nous avons pu constater ce matin que le REPAIR CAFE est une affaire qui marche.

Félicitations à tous

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2022 1 28 /02 /février /2022 12:09
N'EST-ELLE PAS BIEN À SA PLACE ? ...À VOUS DE RÉPONDRE

N'EST-ELLE PAS BIEN À SA PLACE ? ...À VOUS DE RÉPONDRE

UN MODE D'EXPRESSION DE LA DÉMOCRATIE LOCALE : LA"VOTATION" OU CONSULTATION LOCALE

suite de :

https://www.olonnes.com/2022/02/votation-aux-sables-d-olonne-a-partir-de-demain-25-fevrier-2022.html

 

LES SABLES D'OLONNE VIVENT UNE CONSULTATION CITOYENNE  LOCALE : LA MUNICIPALITÉ DEMANDE SON AVIS À LA POPULATION SABLAISE SUR LE DOSSIER DE LA STATUE SAINT MICHEL

 

Il ne faut donc pas confondre "consultation locale" et "référendum": le résultat de la première est un simple avis, le résultat du second est une décision qui s'impose.

Certes, on a coutume de parler de votation mais c'est en Suisse que vit la votation...En effet, en Suisse, le terme "votations" désigne les référendum d’initiative populaire  qui sont organisés trois ou quatre fois par an sur des questions relatives à la politique fédérale, cantonale ou communale. Les autorités sont alors dans l'obligation d'appliquer le résultat de la votation.

Rien à voir avec ce qui se passe en France où le législateur limite toujours la portée et les possibilités d'initiative de référendum et consultations populaires qui sous tendent donc que le résultat du vote s'impose.

Par contre, la consultation citoyenne locale est prévue par la loi (loi du 13 août 2004) et elle est très fréquemment  utilisée.

Sa définition est simple et ouverte : il y a  "consultation citoyenne" lorsqu'un élu, un groupe d'élus, une collectivité ou même l'Etat, demande l'avis d'une partie ou de l'ensemble de ses administrés sur un sujet précis, afin de connaître leur opinion, leurs attentes, leurs besoins. C'est simplement bien un "avis" qui est demandé.

 

UNE MAUVAISE ACTION IRRESPONSABLE ET SECTAIRE DE  LA "LIBRE PENSÉE"

 

Certes, par les temps qui courent, pour la Municipalité des Sables d'Olonne, il y a autre chose à faire que de se pencher sur le sexe des anges et des archanges.

Pourtant, c'est ce à quoi la Fédération de la Vendée de la Libre Pensée oblige la ville des Sables d'Olonne à faire suite à sa saisine du Tribunal Administratif de Nantes pour demander le déboulonnage de cette œuvre d'art qu'est la statue de Saint Michel érigée, en 2018, sur le parvis de l'Église Saint Michel, après une longue pérégrination.

Réactiver ce qui fut au début du vingt-et-unième siècle une véritable guerre est faire preuve de sectarisme et d’irresponsabilité.

En effet, un très large consensus pourtant s'était révélé pour que cette statue soit implantée sur son site actuel d'où la Justice veut la déboulonner.

Cela n'était pas du goût de quelques libres penseurs vendéens qui, de plus, ne sont pas sablais. Ils se sont attaqués à cette œuvre d'art qui avait trouvé sa place sous le règne de l'Ancien Maire sans que personne personne ne s'y oppose....

Paradoxe : le site mis en cause aujourd'hui fait partie du domaine public parce qu'il fut récemment cédé au domaine public de la commune par le diocèse pour sécuriser les abords de l'Église et le carrefour dangereux !

On peut, à juste titre et sans remettre en cause cette première décision (donc réformable) de la Justice, compte tenu du passé de la statue patronne du quartier Saint Michel et de l'Église et de l'antériorité du site attenant à l'Église  et se demander sérieusement ce qui a pu dicter cette décision de Justice.

Mais alors qu'est venue donc faire la Justice pour réussir à générer ce qui devient une belle polémique inutile et d'un autre temps ? Nous n'avons pas trouvé une réponse satisfaisante dans le texte du jugement.

Il fallait donc que la vox populi tranche en toute sérénité...sablais... allez voter ! merci pour la quiétude que nous retrouverons après ce vote !

 

À SUIVRE..

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2022 3 05 /01 /janvier /2022 23:08
LE PRÉSIDENT MACRON : LE MÉPRIS

LE PRÉSIDENT MACRON : LE MÉPRIS

 

 

17 MILLIONS DE MALTRAITÉS QUI SONT, SELON L’EXPRESSION DU PRÉSIDENT MACRON, « CEUX QUI NE SONT RIEN !»

 

Nous avions commencé notre propos avant que notre Président MACRON ne lâche sa phrase insupportable sur les non vaccinés.

Nous voulons rappeler à tous nos concitoyens qu’il existe une catégorie de citoyens maltraités par le Chef de l’État : 17 millions de retraités « ceux qui ne sont rien » comme l’a dit le Chef de l’État, ces 17 millions de silencieux, besogneux, généreux dont le rôle social n’est pas pris en considération et et qui savent maintenant qu'ils sont méprisés.

 

DES REGRETS PRÉSIDENTIELS TARDIFS MAIS PAS UN GESTE JUSTICE N’A PAS ÉTÉ FAIT...MÊME PAS DE PROMESSES

 

Certes, le 17 décembre 2021, le Président Macron a publiquement regretté l’arrogance de ses propos mais il n’a pas annoncé le moindre geste concret qui aurait attesté sa bonne foi et sa compréhension de l’injustice qui pèse sur les retraités :

 

  • Le mépris terrible affiché à leur égard,
  • Leur rôle social, leur dévouement sans bornes non reconnus,
  • L’abandon des projets concernant le risque dépendance,
  • Le matraquage sur leur niveau de vie avec, en 2018, une hausse de la CSG , le blocage puis la sous-revalorisation de leurs pensions par rapport à la hausse du coût de la vie en 2021 +3.4%

 

Pourtant, ces retraités ils ont beaucoup travaillé...très souvent plus de 40 heures par semaine. ! Ils ont cotisé pour financer leurs caisses de retraite. Ils payent leurs impôts, assument les coups durs que subissent trop souvent leurs enfants et petits-enfants...

 

Le mépris présidentiel vient de se tourner avec violence contre les non vaccinés. Il a tué ainsi l’espérance des français d’avoir un Président repenti publiquement dans sa confession du 17 décembre 2021, d’avoir un Président de tous les français, qui sait écouter.

 

Pour les retraités forts de leur expérience de ce quinquennat il n’y a vraiment rien à espérer d’un Président qui les méprise.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 17:31

POUR  INFORMATION


Objet: Programme semaine bleue 2021 Les Sables d'Olonne Agglomération.



Bonjour,


Pour information et diffusion autour de vous, veuillez trouver ci-joint le programme de la semaine bleue, semaine nationale des retraités et personnes âgées.

 

Vous en souhaitant bonne réception,

 

Bien cordialement,

De: Manon REY <manon.rey@lessablesdolonne.fr>
 

 

 

LES SABLES D'OLONNE : LA SEMAINE BLEUE
LES SABLES D'OLONNE : LA SEMAINE BLEUE
Partager cet article
Repost0
1 septembre 2021 3 01 /09 /septembre /2021 17:54
LES SABLES D'OLONNE FORUM DES ASSOCIATIONS 3 et 4 SEPTEMBRE  2021
LES SABLES D'OLONNE FORUM DES ASSOCIATIONS 3 et 4 SEPTEMBRE  2021
Partager cet article
Repost0
20 mai 2021 4 20 /05 /mai /2021 20:57
JACQUES LOUIS, PRÉSIDENT DE CACO, LORS DU GRAND DÉBAT

JACQUES LOUIS, PRÉSIDENT DE CACO, LORS DU GRAND DÉBAT

  LE 16 MAI 2019, JACQUES LOUIS, PRÉSIDENT DE L'ASSOCIATION CACO, ET SON AMI ÉMILE  VALLÉE, ÉTAIENT VICTIMES D'UNE INFORTUNE DE MER.

 

Jacques était attachant, généreux, dévoué. C'était un homme généreux, juste et débordant de don de soi et de bon sens.

Il a toujours répondu présent aux appels qui lui étaient faits par ses amis qu'il a su entraîner dans la défense de  justes causes locales : la marche vers la fusion des communes du Pays des Olonnes, la route littorale, le sens civique...il a fait partager sa passion pour le foot en entraînant tant de jeunes.

Partager des activités avec Jacques ne pouvait pas laisser indifférent. Nous le remercions pour tout ce qu'il a pu nous apporter.

À sa famille, nous adressons nos pensées amicales de soutien.

 

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2021 2 19 /01 /janvier /2021 10:18
LA MAIRIE DES SABLES D'OLONNE

LA MAIRIE DES SABLES D'OLONNE

LES SALLES MUNICIPALES ENCORE FERMÉES 

LA VILLE DES SABLES D'OLONNE COMMUNIQUE :

 

A la suite de l'intervention, le jeudi 7 janvier dernier, de M. Jean CASTEX, Premier Ministre, nous vous informons que les salles multi-activités demeurent fermées aux associations et aux particuliers pour leurs activités habituelles.

Par ailleurs, les animations en extérieur de plus de six personnes restent proscrites. 

Le service vie associative, et sport et nautisme (pour les équipements sportifs) sont à votre écoute pour toutes vos questions et demandes complémentaires au 02.51.23.16.00 ou par courriel à vie.associative@lessablesdolonne.fr

Sachant pouvoir compter sur vous et restant à votre disposition, je vous prie d'agréer, Mesdames, Messieurs, les Présidents et Responsables associatifs, l'expression de mes respectueuses salutations.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0