Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 22:09
DU NOUVEAU POUR LE MOBILIER URBAIN

DU NOUVEAU POUR LE MOBILIER URBAIN

 

 

DES "POUBELLES COMPACTRICES" SUR LE REMBLAI DES SABLES D'OLONNE

 

Cet été, la ville des Sables d’Olonne teste l’utilisation de 5 corbeilles compactrices sur le remblai afin d’améliorer le cadre de vie et la propreté urbaine. Louées pour 3 mois, ces poubelles possèdent une capacité 5 fois supérieures aux corbeilles classiques grâce à la compaction des déchets. Cette expérimentation est menée sur le remblai sur les lieux stratégiques que sont la pendule et le bas de la rue Travot. 

Les corbeilles sont autonomes grâce à la présence de panneaux solaires. Elles peuvent ainsi compacter les déchets mais aussi afficher et transmettre en temps réel le taux de remplissage puisqu’elles possèdent un logiciel de gestion intégré. En plus d’éviter les débordements, cela permet d’optimiser les tournées de ramassage des poubelles. Cette initiative s’inscrit dans la volonté permanente d’améliorer la propreté urbaine et le quotidien des citoyens.

 

RÊVONS :

À l'ère où l'on ose parler particulièrement en VENDÉE (TRIVALIS) du  "zéro déchet"

https://www.zerowastefrance.org/passer-a-laction/adopter-zero-dechet/

il faut espérer que ce mobilier urbain deviendra vite obsolète dans une ville toujours propre.

 

Autre remarque et autre espoir : que ceux qui seraient tenté par le besoin de casser du mobilier urbain entendent la voix de la raison et que nos corbeilles compactrices développent en toute quiétude leurs pétales !

 

Enfin : pourvu que ces "corbeilles" ne servent rapidement plus de réceptacle des masques usagers, COVID 19 s'étant retirée de notre environnement !

 

Bonnes vacances à tous !

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 10:07
LE PRÉSIDENT YANNICK MOREAU OUVRE LA SÉANCE

LE PRÉSIDENT YANNICK MOREAU OUVRE LA SÉANCE

 

EXCUSES

Pour un huis-clos pour cause de crise sanitaire ce fut vraiment un huis-clos !

En effet, un incident technique a bloqué la retransmission des débats privant les citoyens qui suivent ces débats de leurs informations.

La Communauté d'Agglomération nous transmet ce lien qui leur permettra un "différé"de l’intégralité de cet important conseil communautaire :

https://www.youtube.com/watch?v=j4kY2cQhOcs

 

Nous espérons que cet incident nous sera pardonné et surtout qu'avec la fin de la crise sanitaire nous pourrons tous retrouver des conditions de vie normalisée et donc la possibilité d'assister physiquement aux débats qui doivent être publics comme ceux des conseils municipaux et communautaires.

Le télétravail, les écrans...c'est bien... mais, quand on le peut, une présence physique pour assister à des débats est quand même plus conviviale...les deux formules ont cependant leur intérêt et sont complémentaires.

Nous vous renouvelons nos excuses et allons tenter de vous donner dans nos prochaines parutions la teneur ou plus exactement la substantifique moelle (François RABELAIS) de cette séance du Conseil Communautaire DES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION.

Partager cet article
Repost0
20 mai 2021 4 20 /05 /mai /2021 20:57
JACQUES LOUIS, PRÉSIDENT DE CACO, LORS DU GRAND DÉBAT

JACQUES LOUIS, PRÉSIDENT DE CACO, LORS DU GRAND DÉBAT

  LE 16 MAI 2019, JACQUES LOUIS, PRÉSIDENT DE L'ASSOCIATION CACO, ET SON AMI ÉMILE  VALLÉE, ÉTAIENT VICTIMES D'UNE INFORTUNE DE MER.

 

Jacques était attachant, généreux, dévoué. C'était un homme généreux, juste et débordant de don de soi et de bon sens.

Il a toujours répondu présent aux appels qui lui étaient faits par ses amis qu'il a su entraîner dans la défense de  justes causes locales : la marche vers la fusion des communes du Pays des Olonnes, la route littorale, le sens civique...il a fait partager sa passion pour le foot en entraînant tant de jeunes.

Partager des activités avec Jacques ne pouvait pas laisser indifférent. Nous le remercions pour tout ce qu'il a pu nous apporter.

À sa famille, nous adressons nos pensées amicales de soutien.

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2021 7 16 /05 /mai /2021 18:22
L’ÉTÉ SERA-T-IL CHAUD ?

 

VOUS AVEZ DIT « RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE » : EST-CE ENCORE DE L’INTOXICATION ?

 

La masse d’informations délirantes qualitativement et quantitativement sur l’évolution climatique de notre planète dépasse l’entendement...c’est un sujet inépuisable d’informations non fondées, c’est même devenu de l’intoxication.

"L’été 2021 sera chaud". Nos grands communicants ont déjà tenté de nous intoxiquer avec de prétendues chaleurs caniculaires de ce printemps (combien de jours de chaleur ? ...y compris les jours de neige ?). Ce n’est qu’un mensonge de plus sur ce sujet. Que savent-ils du temps de cet été ?...des supputations pour meubler des discours creux ?

Pour justifier leurs discours, écologistes, politiciens de tous bords tentent de se fonder, sur une science qui aujourd’hui n’en n’est pas une.

En effet, il existe une science balbutiante nommée « climatologie» dont l’objet est de déduire à partir d’observations sérieuses passées, irréfutables l’évolution des tendances à plus ou moins long terme, par opposition à la météorologie qui n’est pas une science et qui définit encore très mal les prévisions à très court terme.

La climatologie pour être une science exacte devra pouvoir savoir combiner des dizaines de paramètres qui interfèrent entre eux. On est aujourd’hui très loin de savoir manipuler tant de paramètres puisque leur nombre lui-même d’ailleurs même ne cesse de croitre.

Revenons les pieds sur notre Terre. Avec un seul exemple : imaginons que le seul paramètre de l’évolution et de a capacité des caprices d’un seul volcan qui à lui seul peut chambouler notre cher climat. Or, il est recensé entre 1500 et 10 000 volcans actifs.

L’activité humaine et son influence sur notre climat n’est donc rien à côté du poids de facteurs comme ceux qui sont liés à notre astre soleil dont les gigantesques caprices demeurent imprévus et imprévisibles.

En conclusion : stop au mensonge sur l’évolution du climat. Restons modestes, chassons les oiseaux de mauvaises augures exploitant de la crédulité du bon peuple terrien...renvoyons les  bonimenteurs professionnels et galvanisons nos énergies pour les vraies grandes et petites causes humaines qui sont souvent à nos portes.

Partager cet article
Repost0
7 mai 2021 5 07 /05 /mai /2021 17:33
NON AU PROJET DE RÉFORME DE LA CONSTITUTION ET AU RÉFÉRENDUM
LE PRÉSIDENT MACRON, L'ASSEMBLÉE NATIONALE, LE SÉNAT ET LE GOUVERNEMENT : LES   ACTEURS D'UNE TRISTE PIÈCE ILLISIBLE LE PRÉSIDENT MACRON, L'ASSEMBLÉE NATIONALE, LE SÉNAT ET LE GOUVERNEMENT : LES   ACTEURS D'UNE TRISTE PIÈCE ILLISIBLE

LE PRÉSIDENT MACRON, L'ASSEMBLÉE NATIONALE, LE SÉNAT ET LE GOUVERNEMENT : LES ACTEURS D'UNE TRISTE PIÈCE ILLISIBLE

IL EST INTERDIT À CEUX À QUI LES FRANÇAIS ONT DONNÉ POUVOIR DE GOUVERNER LE PAYS DE JOUER AVEC LEUR CONSTITUTION

 

Nous avons clairement expliqué pourquoi ce projet de référendum est inutile.

https://www.olonnes.com/2020/12/projet-de-referendum-demagogie-et-realisme.html

L'objet du référendum est simplement d'ajouter cette phrase à l'article 1 de "notre" Constitution de 1958 :

« La France garantit la préservation de l’environnement et de la diversité biologique et lutte contre le dérèglement climatique ».

Or,  ceci existe déjà dans cette même constitution qui inclut dans sa rédaction la "charte de l'environnement".

De plus, ce référendum devrait avoir lieu en pleine période préélectorale (fin 2001) certainement pour faire passer son auteur, le Président de la République, pour un sauveur de la planète.

La ficelle politicienne est trop grosse !

 

UN PROJET INUTILE, COÛTEUX, INCOMPRÉHENSIBLE...

Ce projet adopté par l'Assemblée Nationale le 16 mars 2021 avance en catimini. Il n'intéresse quasiment personne.

Par contre, il  tombe dans une période où les "responsables" que sont le Président de la République, le Gouvernement, les députés et les sénateurs ont indubitablement d'autres décisions plus importantes à prendre : crise sanitaire, économie, réforme de la Justice, sécurité (terrorisme, banlieues?...), relance, chômage, retraites, dépendance, extrême pauvreté...

 

UNE MANŒUVRE D'ÉVITEMENT DU SÉNAT

Le Sénat a donc dû manœuvrer pour éviter l'affrontement et aussi éviter aux sénateurs de se faire traiter d'affreux anti "écologistes irresponsables de base ."

Il vient donc de voter un texte différent de celui qui a été adopté par l'Assemblée Nationale...donc juridiquement...le référendum ne peut avoir lieu. 

En effet, il faut que le texte soumis au référendum soit adopté par l’Assemblée Nationale et le Sénat dans les mêmes termes.

Ce qui à ce jour n'est donc plus le cas suite au vote par les sénateurs du texte suivant :

La France préserve l’environnement ainsi que la diversité biologique et agit contre le dérèglement climatique, dans les conditions prévues par la Charte de l’environnement de 2004. (en bleu, les différences entre les deux textes).

La procédure se poursuit donc et le Président de la République doit négocier avec le Sénat...puis avec les députés pour trouver un texte très hypothètique de compromis.

Répétons-le : un référendum est inutile ! La Constitution, texte de fondement de nos institutions, ne doit pas servir à des fins de basse politique politicienne. Ce n'est pas un hasard si le Conseil d'État, dans son avis obligatoire, a proposé une modification du texte et a attiré poliment l'attention du gouvernement sur les dangers graves de ce projet de référendum.

https://www.conseil-etat.fr/ressources/avis-aux-pouvoirs-publics/derniers-avis-publies/avis-sur-un-projet-de-loi-constitutionnelle-completant-l-article-1er-de-la-constitution-et-relatif-a-la-preservation-de-l-environnement

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2021 3 07 /04 /avril /2021 20:39
AMÉLIORER LE TRI : TRIER C'EST GAGNER

AMÉLIORER LE TRI : TRIER C'EST GAGNER

 

LA TAXE D'ENLÈVEMENT DES ORDURES MÉNAGÈRES : LA BAISSER EN PRODUISANT MOINS DE DÉCHETS ET EN TRIANT MIEUX ET PLUS

Suite de

https://www.olonnes.com/2021/04/la-vie-d-une-collectivite-locale-a-travers-son-budget.html

 

Après avoir adopté les taux de taxes locales avec, en particulier, l’augmentation de la taxe foncière de 3,1 % et la réduction du taux de cotisation foncière des entreprises (CFE) de 3,1% le Conseil Communautaire abordait la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères TEOM.

 

10 MILLIONS D’EUROS !

Les déchets, la collecte des ordures ménagères...c’est une compétence importante de l’Agglomération. Elle est financée par cette taxe qui passe souvent inaperçue, un peu camouflée. Le traitement des déchets est donné à gérer au Syndicat départemental TRIVALIS qui refacture à l’Agglomération ses prestations pour 4,1 millions d’euros.

Le taux de cette taxe au niveau de l’Agglomération est inchangé depuis 2010. Mais cette taxe représente quand même 10 millions d’euros ! Cela mériterait débat.

En réalité, les élus, avec ce syndicat départemental, ont « éloigné » le débat. Le rapport annuel de TRIVALIS ne fait l’objet d’aucun débat...on est dans le déni.

Pourtant, nous sommes à l’époque où l’on parle beaucoup de pollution, déchets...il faudrait que citoyens et élus se posent les vraies questions et y répondent par des décisions.

  • Pourquoi en VENDÉE le slogan « PLUS TU TRIES, PLUS TU GAGNES OU MOINS TU PAYES » ne fonctionne-t-il pas ?
  • Pourquoi au lieu de la taxe figée, la dynamique de la redevance incitative (une partie fixe et une partie variable fonction du poids d’ordures ménagères collectées) ne se développe pas plus en Vendée et particulièrement aux Sables d’Olonne ?

Pourtant il s’agit d’une pratique qui devrait toucher 25 millions de français en 2025 et qui a prouvé son efficacité pour faire diminuer la quantité de déchets ménagers par foyer dans de très fortes proportions (voir la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte de 2015).

C’est la politique du Syndicat départemental TRIVALIS qu’il va falloir revoir pour faire de la Vendée un vrai modèle.

Caroline POTTIER, pour l’opposition, d’ailleurs trouve cette taxe « trop élevée » et fait remarquer ce paradoxe qui n’est pas à l’avantage de la Vendée où « PLUS TU TRIES, PLUS TU PAYES ».

Il faut espérer qu’au cours de cette mandature le problème sera vraiment traité sérieusement et dans l'intérêt général...comme celui de l’EAU aussi.

La réponse du Président Yannick MOREAU sur cette taxe « trop élevée » n’est pas réconfortante avec le constat que fait le Président : le coût du traitement des déchets augmente de façon exponentielle et ainsi la facture de TRIVALIS ira en croissant voire en forte croissance.

Mais cela est une réponse sur le coût du traitement et les taxes mises sur certains traitements mais le problème n’est pas là.

 

DIMINUER LA PRODUCTION DE DÉCHETS

Le problème est celui qu’il faut prendre à la base : il faut tout faire pour diminuer la quantité de déchets « produits » par ménage...c’est le traitement à la source qui s’impose. Nombre de collectivités en France mais aussi en Europe ont adopté cette voie. Des agglomérations ont divisé par 3 la quantité de déchets « produits » par foyer...le « ZÉRO DÉCHET » existe concrètement.

Il y a, au niveau de l’Agglomération, des économies à réaliser sur ce chapitre : certes on  ne pourra pas attaquer sérieusement la production de déchets à la source (emballages, par exemple)  mais il y a des angles d’attaque comme d’abord l’éducation, le compostage collectif, le broyage...

Une bonne nouvelle : 2021 verra le développement de la filière Hydrogène vert vendéen avec l’acquisition de la première benne à Ordures Ménagères BOM fonctionnant à l’hydrogène vert. Une expérience qu’il faudra suivre...ce n’est pas de l’écologie, en théorie, mais de la pratique de terrain...on en reparlera.

 

À SUIVRE : LES PRINCIPAUX CHIFFRES DU BUDGET PRINCIPAL 2021 DE L’AGGLOMÉRATION LES SABLES D’OLONNE

Partager cet article
Repost0
31 mars 2021 3 31 /03 /mars /2021 21:04
CHACUN A LA POSSIBILITÉ CONCRÈTE DE PARTICIPER AU SAUVETAGE DE NOTRE PLANÈTE SANS CETTE LOI

CHACUN A LA POSSIBILITÉ CONCRÈTE DE PARTICIPER AU SAUVETAGE DE NOTRE PLANÈTE SANS CETTE LOI

LA LUTTE CONTRE LE DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE DE LA PLANÈTE SE GAGNERA PAR LA MOBILISATION DE TOUS ET L'ÉDUCATION ET PAS PAR UNE LOI DÉSTABILISANT ÉQUILIBRE SOCIAL, ÉCONOMIQUE ET INSTITUANT UNE NOUVELLE FORME DE DICTATURE

 

Extraits de la présentation du projet de "loi climat" :

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3875_projet-loi#

 

"Ce projet de loi participe à changer le modèle français et à accélérer l’évolution des mentalités. Il va agir sur la façon dont nous vivons en France, dont nous consommons et nous nourrissons, dont nous produisons à la fois les biens manufacturés et les produits agricoles, dont les biens et personnes se déplacent.

Ce projet de loi prévoit, en six titres, cette transformation sans précédent dans l’histoire de notre pays : consommation, production et travail, déplacements, logement, alimentation, évolution du droit.

Cette loi va ainsi agir pour transformer les modes de consommation (titre Ier). Nos habitudes de consommation, voire de surconsommation, ont en effet un impact important sur l’environnement."

 

IL FAUT ÊTRE CONSCIENT DE L'AMBITION DICTATORIALE DE CE PROJET DE LOI

Les citoyens et nos parlementaires seront bien prévenus des dégâts que cette loi va générer. L'intention de la Ministre de la Transition Écologique, l'irresponsable Barbara POMPILI, est d'asservir la population au nom de l'idéologie dite écologique. Ce n'est pas une ambition cachée, sournoise. La ministre annonce la couleur : ce n'est pas une évolution mais comme elle l'écrit une révolution.

Il faut parcourir le texte de présentation de cette loi dont nous donnons ci-dessus des extraits. C'est clair, les français sont prévenus.

Toute notre activité quotidienne et tout projet seront encadrés par des textes de lois et règlements  assortis de menaces de sanctions pénales. On oserait écrire que ce texte de la révolution écologique est semblable à ceux de la TERREUR en France en 1793. D'ailleurs, les mêmes avaient prévu l'échafaud et la procédure pour y arriver. Aujourd'hui, les promoteurs du texte avaient proposé et réclament encore haut et fort la création du crime contre l'écologie "l'écocide".

Avec cette loi "Climat" les libertés citoyennes subiront la déstabilisation programmée du corps social, la réglementation à tout-va de la vie de tous les actes de la vie courante des français sous la contrainte : c'est la dictature écologique.

Ce sera pire que ce que nous vivons pour tenter de nous sortir de la crise sanitaire.

Ce qu'il y a de terrible c'est que c'est ceux qui refusent les mesures sanitaires les jugeant liberticides sont les mêmes qui veulent aujourd'hui instaurer la dictature écologique.

Du petit déjeuner au coucher du soleil, il faudra affronter des contraintes nouvelles dites écologiques.

Nos déplacements, nos logements, notre nourriture, nos achats de toutes sortes, notre culture, l'éducation, les conditions de travail et de produire...  seront contrôlés, sanctionnés et gérés par l'État.

Tout cela pour "confiner" 66 millions de français qui sont responsables de moins de 1% de la pollution mondiale.

Le Président de la République et le Gouvernement et nous les citoyens qui laissons ces jours-ci le Parlement décider ainsi de notre sort nous sommes tous des lâches endormis par Covid-19.

En écrivant ces lignes nous avons conscience des mots chocs utilisés et répétés mais ils traduisent des heures de réflexions fondées sur les textes que nous reproduiront pour une prise de conscience. Les parlementaires n'ont pas le droit de voter ce texte volontairement révolutionnaire, jusqu’au-boutiste et irresponsable.

C'est de la folie pure. C'est mettre la France à genoux.

Ce qui est aussi terrible c'est que même l'héritage maigre positif de la Présidence MACRON sera détruit : sa tentative pour relever l'économie sera anéantie.

Mais ce qui est pire c'est d'abord que ce texte arrive devant le Parlement de notre Pays comme une loi "ordinaire" en profitant du désarroi qui a envahi la population avec la pandémie.

Les français peuvent adhérer à une politique écologique raisonnable donc consentie. Par contre, ils rejetteront des mesures dictatoriales imposées par la contrainte étatique aveugle que contient cette loi.

Il vaut mieux pour protéger notre planète 66 millions de français adhérant à une politique sage, fondée et écologique que 66 millions de français écrasés par des textes contraignants qu'ils rejetteront.

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 21:16
LES DÉPUTÉS AURONT-ILS LE COURAGE DE DIRE NON AUX DANGERS DE CETTE LOI ?

LES DÉPUTÉS AURONT-ILS LE COURAGE DE DIRE NON AUX DANGERS DE CETTE LOI ?

 

UNE LOI LIBERTICIDE

Nous avons examiné ce projet de loi en discussion depuis ce jour à l’Assemblée Nationale

https://www.legifrance.gouv.fr/dossierlegislatif/JORFDOLE000043113774/

Au compteur déjà 5392 amendements déposés par les députés.

Pour nous, il ne s’agit pas de modifier un texte mais de tout reprendre ne serait-ce que pour mettre en conformité le projet de loi avec l’avis du Conseil d’État.

 

LE RENIEMENT DE LA MINISTRE DE L’ENVIRONNEMENT

Ce projet de loi, cette « novation juridique » comme l’appelée la Ministre de l’Environnement Barbara POMPILI, c’est encore une marque de mépris de l’exécutif vis-à-vis du législatif et des citoyens . La procédure de vote d’urgence est d'ailleurs mise en route.

La Ministre de l’Environnement Barbara POMPILI, Europe Écologie Les Verts EELV, doit d’ailleurs être dans l’embarras : défendre un projet dont son parti ne veut pas ! Que ne fait pas faire la politique et l’ambition qui fait perdre à tout homme sa dignité.

C’est d’ailleurs ce type de comportement qui écœure le citoyen et l’écarte de la vie publique.

 

L’ARSENAL DES LOIS ET RÈGLEMENTS FRANÇAIS ET EUROPÉEN POUR DE NOMBREUX PARLEMENTAIRES EST TOUJOURS INSUFFISANT POUR SATISFAIRE LEUR BOULIMIE DE TEXTES LIMITATEURS DE NOS LIBERTÉS

Cette fois nous avons, avec ce texte de 69 articles, une vraie révolution en marche qui fera peser une menace sur tous les comportements, sur toutes les initiatives, sur tous les actes de la vie courante.

Le décideur ne sera pas celui qui a un projet mais ceux qui seront grands maîtres de l’application de ce texte qui sera suivi d’une multitude de règles pris par ordonnances, décrets, règlements .... Ce texte ouvre la dictature des ayatollahs de l’écologie tant sur la vie privée des citoyens que sur l’activité économique.

C’est une copie agrandie de ce que nous vivons en matière de règles concernant la crise sanitaire.

Le projet de loi remet en cause notre mode de vie de manière très contraignante et sous tous ses aspects.

 

LISEZ BIEN LE TEXTE DE PRÉSENTATION DE LA LOI

Ce projet de loi s’il est adopté ...

«  permettra de faire pénétrer l’écologie au cœur du modèle français et d’irriguer concrètement la société dans ce qu’elle a de plus fondamental :

 l’école,

 les services publics,

 la justice,

 mais aussi le logement et l’urbanisme,

 la publicité,

 la mobilité du quotidien.

  • Ce projet de loi n’agira pas seulement sur les structures de l’économie pour en accélérer la décarbonation,

 il innervera la culture du pays, en favorisant l’éducation à l’environnement,

 une publicité responsable,

 ou encore une consommation plus sobre. »

FERMEZ LE BANC !

L’appareil étatique qui ne cesse de montrer sa suffisance et son incapacité à gérer le pays va pouvoir multiplier ses tentacules, étouffer le citoyen, le conditionner.

Le citoyen se rend-il compte du danger ? Ce n'est pas ainsi que l'on inculquera aux citoyens le sens de la responsabilité face aux phénomènes climatiques.

Ce n'est pas cette loi folle qui va aller dans le sens de la sauvegarde de notre terre à laquelle nous adhérons tous.

En bloquant le dynamisme d'un pays qui ne représente que 1% de la pollution du monde cette loi va à l'encontre de son objet : sauver la planète.

 

 

Partager cet article
Repost0