Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

20 décembre 2021 1 20 /12 /décembre /2021 17:23
UN DÉCOR MODERNE SUR LA RIVE DU TANCHET : MERCI POUR LA PRÉSERVATION DE L'ENVIRONNEMENT

UN DÉCOR MODERNE SUR LA RIVE DU TANCHET : MERCI POUR LA PRÉSERVATION DE L'ENVIRONNEMENT

 

 

AVIS DE RECHERCHE

 

 

Nous recherchons le propriétaire de cette relique qui a dû, dans un moment d'égarement, abandonner ainsi ce qui fut peut-être son véhicule maintenant dépecé.

En effet, cette belle pièce risque d'être entraînée par la première crue hivernale de notre parfois rugissant cours d'eau côtier.

Ce serait dommageable d'obliger la ville des Sables d'Olonne de devoir dépêcher du personnel municipal sur site pour l’enlèvement de cette pièce de musée qui pourrait avoir sa place sur un autre site du domaine public et pourquoi pas sur la place Saint Michel qui sera déjà si triste si jamais la statue du dit archange éponyme est déboussolée !

Il serait aussi regrettable de voir cette pièce embarquée par les flots torrentiels dans le lac dépollué à grands frais et troubler ainsi le repos des gardons et autres carpes qui jugeront sévèrement cet intrus inutile, polluant et surtout inutile pour eux que le Créateur a oublié dans la distribution des pattes qu'il a réservées aux autres êtres vivants et nécessaires pour l'utilisation de l'objet.

 

Nous espérons le soutien de nos nombreux lecteurs pour qu'ils diffusent le présent avis de recherche et que le miracle de Noël fasse que le propriétaire de l'objet incriminé vienne récupérer son bien quitte à ce qu'il le dépose à la déchèterie Ce serait aussi une  triste fin pour une œuvre qui aura réussi à faire parler d'elle ! 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2021 6 18 /12 /décembre /2021 12:34
TRIONS PLUS ET MIEUX !

TRIONS PLUS ET MIEUX !

 

ARRÊTER "LE TOUJOURS PLUS" DE PRODUCTION DE DÉCHETS

 

Lors du vote des budgets 2022 de l’Agglomération la fixation du taux d’imposition de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères dite TOEM a été l’occasion d’aborder le problème de société de la gestion des déchets.

Nous avons été trop facilement habitués à avoir une civilisation qui générait de plus en plus de déchets de toutes sortes.

Mais les collectivités responsables se sont aperçues qu’on ne peut entasser des montagnes de déchets, qu’on ne peut en enfouir des millions de tonnes avec des produits polluants, qu’on ne peut bruler en vrac impunément des déchets, qu’on ne peut exporter...le tout sans générer des pollutions des sols et sous-sols, de l’atmosphère, des eaux...

Il fallait se rendre à la raison : gérer nos déchets était une exigence vitale.

Mais gérer la chaine depuis la production des déchets en passant par la collecte, le stockage, puis le traitement a un coût et on ne peut et on ne doit pas faire n’importe quoi.

 

UNE POLITIQUE DES DÉCHETS : EN PRODUIRE MOINS, TRIER POUR FACILITER LE RECYCLAGE, TRAITER SANS POLLUER...

Il fallait arrêter le massacre !

Il faut donc modifier les comportements individuels et mettre en œuvre des techniques de plus en plus sophistiquées donc de plus en plus coûteuses pour collecter, traiter, éliminer...

La compétence déchets a été confiée aux collectivités locales puisqu’il s’agit d’un problème local de santé publique, de sécurité et que la source principale de production des déchets est par nature locale (sauf exceptions).

Pour financer ces charges, les collectivités bénéficient d’une recette : la TOEM que le citoyen paye avec sa taxe foncière et dont le taux est fixé par les collectivités locales.

 

POUR L’AGGLOMÉRATION DES SABLES D’OLONNE LA TOEM « RAPPORTE » PRESQUE 10 MILLIONS D’EUROS ET UNE POLITIQUE DE RÉDUCTION DE LA PRODUCTION DES DÉCHETS EST ENCORE DIFFICILE À METTRE EN ŒUVRE

C’est encore une taxe collectée payée par chaque foyer avec la taxe foncière sur la même base que la taxe foncière donc elle est inique et peu incitative à faire des efforts pour diminuer la production et le tri nécessaire.

Pour l’Agglomération, le problème est complexifié par le poids et le particularisme des résidences secondaires.

En effet, le meilleur moyen de stopper l’inflation de déchets est de responsabiliser les foyers en appliquant la technique du pollueur payeur : plus on jette, plus on paye...Cela s’est traduit règlementairement par la création de la redevance incitative dont l’objectif est ..moins on jette, moins on paye...moins on pollue !

Les collectivités voisines des Sables d’Olonne passent toutes petit à petit au régime de la redevance incitative qui produit de réels effets de diminution de la production et de la collecte des déchets.

Tout un arsenal d’autres mesures se mettent en place, depuis la distribution des composteurs, des bacs favorisant le tri à la source, l’information, la formation des jeunes...

Aux Sables d’Olonne au moment de voter le taux de la taxe les élus ont donc ouvert un large débat sur les évolutions concernant toute la problématique des déchets.

 

LE TAUX DE LA TAXE EST STABLE DEPUIS 12 ANS MAIS CE N’EST PAS SUFFISANT POUR SATISFAIRE LES ÉLUS. Il FAUT À TOUS NIVEAUX PRODUIRE MOINS DE DÉCHETS

Certes, la stabilité du taux de la Taxe depuis 12 ans est une bonne chose pour le citoyen payeur, mais malheureusement cela ne résoud pas le grave problème.

Pour l’opposante de gauche Caroline POTTIER, il faudrait fixer un objectif de baisse du taux pour la fin du mandat et en arriver à une taxe incitative qui prendrait en compte le volume, le poids, le nombre de levées et les ressources des familles car le système de taux actuel et inéquitable. C’est la redevance incitative. Elle constate, pour cette démarche, que Les Sables d’Olonne sont en retard sur les autres collectivités de Vendée.

Noël VERDON, l’adjoint au Président de l'Agglomération qui a en charge ce problème, est bien d’accord sur cette analyse. Il est bien conscient qu’il faudrait inciter à composter plus, à trier plus et mieux et avancer sur le projet de redevance incitative. Il reconnait que le système actuel reste injuste : « que vous soyez six ou seul, c’est le même prix! ».

Quant à baisser le taux, cela n’apparait pas souhaitable et comme l’a souligné le Président Yannick MOREAU, nous allons vers une forte augmentation du coût de traitement des déchets polluants avec la progression prévue de la Taxe Générale des Activités Polluantes qui va passer de 18 euros la tonne à 60 euros en 2025.La sagesse commande donc , pour l’Agglomération, le maintien du taux actuel. Ainsi en a décidé le Conseil communautaire.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2021 4 16 /12 /décembre /2021 18:31
LE MAIRE YANNICK MOREAU PRÉSENTE "SON"BUDGET 2022 AVEC UNE CERTAINE SÉRÉNITÉ

LE MAIRE YANNICK MOREAU PRÉSENTE "SON"BUDGET 2022 AVEC UNE CERTAINE SÉRÉNITÉ

 

 

LE BUDGET 2022 ADOPTÉ PAR LE CONSEIL MUNICIPAL

 

UN CONTEXTE NOUVEAU POUR CE BUDGET 2022

 

 

Les comparaisons avec les exercices passés sont globalement impossibles suite à 3 événements importants :

  • La création en septembre 2021 du service technique commun entre la ville et l’agglomération, opération dite de mutualisation des moyens,
  • La création d’un budget annexe nouveau pour l’Institut Sports Océan ISO,
  • Les répercussions de la pandémie COVID.

 

QUELQUES LIGNES DIRECTRICES

FONCTIONNEMENT

Les recettes de fonctionnement sont en légère baisse pour 2022 : les recettes de fonctionnement attendues avoisineront 61 300 000 €, en baisse de 2,35 % par rapport au budget primitif de 2021.

Les taux des impôts fonciers, après la hausse de 2021, font une pause. Les taux 2022 seront les mêmes que ceux de 2021.

Les dépenses de fonctionnement sont contenues ; le maire donnera d’ailleurs en fin de débat des exemples concrets d’économies de fonctionnement réalisées.

 

INVESTISSEMENT : TRADUCTION DE L'AMBITION D'UNE VILLE MOYENNE QUI BOUGE

Des investissements : un plan d’investissement ambitieux d’un montant jamais égalé de 35,9 millions d’euros (+ 40% par rapport à 2021).

Citons les principaux investissements : les réserves foncières, les restaurations du Musée Sainte-Croix et Notre Dame de Bon Port, la Villa Charlotte, le cœur de Ville d’Olonne, les maisons médicales, les locaux de la police, le Pôle social, le plan vélo, les parcs de la Marion et des Nouettes...

Ces investissements seront financés par l’auto-financement (résultat de la soustraction recettes de fonctionnement moins les charges de fonctionnement) et par l’emprunt :il est prévu un emprunt d’équilibre de 23,6 millions d’euros.

 

LA DETTE : LA SAGESSE 

La dette reste dans les normes ; 48 millions d’euros. Ceci représente un endettement de 780 euros par tête d’habitant soit 9% de moins qu’en 2021 et il est prévu un remboursement de la dette de près de 6 millions d’euros.

Les tarifs des prestations de la commune ne seront pas augmentés malgré l’impact non négligeable des hausses annoncées (carburants, électricité, charges salariales ...)   ...une concession de la majorité à la demande des oppositions lors du précédent conseil municipal.

 

Donc une situation financière de la commune que tous les élus jugent sincère, prudente et globalement satisfaisante.

 

À SUIVRE : BUDGET DE LA VILLE DES SABLES D’OLONNE : LE DÉBAT

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2021 2 14 /12 /décembre /2021 22:11
LE MAIRE YANNICK MOREAU

LE MAIRE YANNICK MOREAU

 

Nous aurons beaucoup de choses à dire sur cet important conseil municipal qui entérine la mise en œuvre concrète par la majorité municipale de son programme. Commençons par l'introduction surprise de ce Conseil Municipal.

 

DE 7 PLU À UN SEUL PLU, le PLU i, « i » COMME INTERCOMMUNAL : UNE LONGUE MARCHE SABLAISE

 

Le Maire Yannick MOREAU nous a réservé pour ce Conseil Municipal du lundi 13 décembre 2021 une introduction surprise : une information sur la démarche concernant les PLU au niveau de l’Agglomération.

Jusqu’à aujourd’hui, les PLU qui régissent l’urbanisme sont ceux qui furent élaborés par les communes qui constituent maintenant l’Agglomération LES SABLES D'OLONNE. Ceci inclut bien sûr la Commune unique des Sables d’Olonne qui regroupe maintenant Les Sables d’Olonne, Olonne-sur-Mer et Château d’Olonne

Rappelons que les PLU et les PLUi déterminent les conditions d’aménagement des sols.

 

2025 : LES PLANS LOCAUX D’URBANISME PLU DES COLLECTIVITÉS CONSTITUANT L’AGGLOMÉRATION DES SABLES D’OLONNE SERONT FONDUS DANS UN MOULE UNIQUE

 

UN DOCUMENT UNIQUE POUR UN PROJET COMMUN

Le plan local d’urbanisme PLU est un document d’urbanisme communal ou intercommunal (PLUi) qui détermine les conditions d’aménagement et d’utilisation des sols de la collectivité concernée. Le droit des sols est souvent nommé « droit du permis de construire ». C'est dire son importance !

À travers cette information, apparaissent le désir et le souhait du Maire, Président de l’Agglomération, de familiariser la population de ce territoire et ses élus à l’idée d’une longue et périlleuse marche qui va mener à l’unification des procédures en matière d'urbanisme et va bine au-delà.

Il s’agit, dans cette phase initial d'un diagnostic, de faire un état des lieux en prenant en considération toutes les spécificités par ville, par quartiers, par ilots.

Il s’agit aussi de prendre en considération les projections, d’anticiper en matière de démographie (vieillissement de la population, par exemple), économique, environnementale.

Il s’agit aussi de prendre en considération les réflexions et décisions en cours concernant le rééquilibrage en matière de logements, d’hébergement touristique, de la protection de la vitalité des centres villes et de la politique des déplacements...

À la complexité de la tâche à accomplir, il faut adjoindre les contraintes qui découlent et découleront des prescriptions environnementales nouvelles par exemple, au niveau local, la gestion du trait de côte et donc la défense du littoral contre les risques de submersion et d’érosion.

Ainsi, le Maire des Sables d’Olonne a fait dresser par l’intervenante un tableau de ce qui devra être « UN DOCUMENT UNIQUE POUR UN PROJET COMMUN » qui fixera en 2024  des règles qui prendront en compte dans leur unicité toute la diversité actuelle.

Ces règles devront s’imposer à la nouvelle collectivité pour au moins une décennie.

Cette longue marche sablaise a débuté en 2020 au niveau des premières réflexions et a effectivement débuté en 2021 afin d’atteindre la ligne d’arrivée en fin 2024. Il y aura des étapes importantes avec des consultations de la population et des décisions que les élus devront prendre.

Il était bon que ce cheminement qui générera une évolution, et même un remodelage de l’urbanisme de tout le territoire et ira bien au-delà d’une simple démarche administrative mérite un temps d'information aux élus et donc à la population. Il impactera tous les aspects de la vie courante des habitants.

Dans une période où la mobilisation citoyenne, la participation de la population ne sont pas trop de mise, le rappel du Maire sur la démarche PLUi s’imposait.donc.

 

À SUIVRE : LE BUGET 2022 DE LA VILLE DES SABLES D’OLONNE

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2021 1 13 /12 /décembre /2021 21:20
L'AGGLOMÉRATION DES SABLES D'OLONNE

L'AGGLOMÉRATION DES SABLES D'OLONNE

 

LE JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021

À 19  HEURES

MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE

QUARTIER OLONNE-SUR-MER 

 

Attention : les mesures de sécurité sanitaire font que le public n'a plus accès à la salle du Conseil

MAIS IL Y A UNE RETRANSMISSION EN DIRECT DE LA SÉANCE

 

En effet, la configuration de la salle du Conseil de la Mairie annexe de la Jarrie ne permettant pas d’accueillir le public dans des conditions conformes aux règles sanitaires en vigueur, par conséquent le public n’est plus autorisé à assister à la réunion.

Vous pourrez suivre la séance en ligne, en direct, sur la chaine Youtube "Les Sables d'Olonne Agglomération" :

https://www.youtube.com/watch?v=IxrQxILff8o 

et

http://www.lsoagglo.fr/vivreauxolonnes/les-sables-d-olonne-agglomeration/actualites/2760-le-conseil-communautaire-en-ligne.html

 

Copieux et important ordre du jour (52 questions) puisqu'en plus des budgets 2022 et des mesures fiscales qui l'accompagne seront abordés des thèmes qui marquent l'évolution de l'agglomération avec les PLU modifiés en attendant un PLU intercommunal , avec la création d'un pôle social guichet unique, avec la villa Charlotte...

 

Ordre du jour complet

 

 

LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 16 DÉCEMBRE 2021
Partager cet article
Repost0
8 décembre 2021 3 08 /12 /décembre /2021 16:27
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

LE PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE

DES SABLES D'OLONNE

AURA LIEU

 

LE LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021

À 18 HEURES

SALLE DU CONSEIL

MAIRIE ANNEXE  DE LA JARRIE

(Quartier Olonne-sur-Mer)

 

ATTENTION !

 

Compte tenu des normes sanitaires, le public, conformément à ce qui est indiqué en entête de l'ordre du jour, ne pourra toujours pas suivre les débats dans la salle où se déroulera la réunion du Conseil.

 

Une diffusion en direct est proposée au public sur le site de la ville (https://www.lessablesdolonne.fr) chaine YouTube 

lien :

https://www.lessablesdolonne.fr/vivre-aux-sables/vie-municipale/conseils-municipaux/

 

UN CONSEIL MUNICIPAL IMPORTANT

Il se passe de nombreuses choses dans la ville des Sables d'Olonne.

Cela apparait clairement à le lecture de l'ordre du jour de ce conseil municipal copieux et surtout instructif pour savoir ce qui se passe vraiment dans cette commune : avec la présentation du diagnostic sur le nouveau plan d'urbanisme intercommunal PLUI   et celle du  budget 2022, l'adoption des taux d'imposition et des informations sur la création d'un" pôle social", l'extension du périmètre Natura 2000...

LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021
LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021
LES SABLES D'OLONNE : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 13 DÉCEMBRE 2021
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 12:19
2009 : MANIFESTATION LORS DU CONSEIL MUNICIPAL ...10 ANS... APRÈS ILS AVAIENT RAISON

2009 : MANIFESTATION LORS DU CONSEIL MUNICIPAL ...10 ANS... APRÈS ILS AVAIENT RAISON

 

IL FAUT SAVOIR TIRER LES LEÇONS D’UN ÉCHEC ANNONCÉ : CATASTROPHE FINANCIÈRE, ÉCOLOGIQUE, CITOYENNE

 

En 2009, des citoyens réalistes et mobilisés du Pays des Olonnes ont "troublé" un Conseil Municipal de Château d’Olonne pour se faire entendre : le projet d’Usine de Traitement Mécano-biologique  des déchets TMB sera une catastrophe et c'est une catastrophe !

Les élus n’ont pas écouté ...ils ont donné un avis favorable au projet de la majorité du maire Jean-Yves BURNAUD et de son adjoint successeur Joël MERCIER et voilà le résultat :

Voir le dossier d'enquête publique (archives municipales) et le rapport  de la Chambre Régionale des Comptes :

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/syndicat-mixte-trivalis-vendee

Les élus n’ont pas écouté ...ils ont donné un avis favorable et voilà le résultat :

  Un budget avec des surcouts faramineux pour la construction de 2 usines qui a mangé le budget prévu pour 5 à 7 usines,

Une pollution annoncée qui dépasse même les risques annoncés

Une stratégie de plan départemental déchets très mal pensée ...5,6,7 usines prévues...2 construites qui ont coûté le prix du plan 70 millions

 

DES CITOYENS GRUGÉS, BALADÉS, DES ÉLUS INCOMPÉTENTS ET PEUT-ÊTRE PIRE

D’abord il faut bien dire que la principale victime de ce scandale annoncé est le citoyen

  • Il paye la facture et il continuera à payer des coûts d’exploitation exorbitants,
  • Il subit la pollution et la subira longtemps puisque les sols pollués et tout l'environnement sur place et aux environs suite particulièrement à l’épandage d'une production du compost produit par l'usine et cela durant des décennies,
  • les élus se sont et continuent à se moquer des citoyens   :

Il faut dire que les victimes directes les voisins de cette usine sont consentantes. Elles étaient prévenues des risques par les lanceurs d’alerte locaux, les organismes publics comme l'ADEME affichaient leurs doutes sur la fiabilité de cette filière...les victimes elles se sont laissées endormir par des élus pas toujours clairs et se prétendant élus donc compétents...ce qui ne fut malheureusement pas le cas : est-ce honnête ?

 

CONCLUSIONS

Les citoyens doivent savoir se prendre en main, s'informer et s’unir pour défendre leurs droits...les riverains de l’usine se sont, en toute bonne foi, laissés berner.

Les élus doivent apprendre à respecter les citoyens, être modestes, connaître leurs limites de compétence et être responsabilisés,

La législation concernant l'exercice de la démocratie locale doit être revue : la voie de l'opposition doit pouvoir s'exprimer...surtout si, en nombre de votants, elle est majoritaire (ce qui est fréquent) !

Les procédures administratives de protection contre tous les risques tels que ceux des citoyens face aux modes de passation des marchés publics, aux procédures des enquêtes publiques qui doivent être améliorées, face aux risques encourus pour la santé publique...

 

 

L'USINE TMB EN CONSTRUCTION AUX SABLES D'OLONNE (SUR LE SITE DU TAFFENEAU, ANCIENNE COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE)

L'USINE TMB EN CONSTRUCTION AUX SABLES D'OLONNE (SUR LE SITE DU TAFFENEAU, ANCIENNE COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE)

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2021 2 09 /11 /novembre /2021 18:48
LES DÉPLACEMENTS AUX SABLES D'OLONNE : LA PAROLE AU PUBLIC

 

LES DÉPLACEMENTS AUX SABLES D'OLONNE : UN VRAI CASSE-TÊTE QU'IL FAUT BIEN COLLECTIVEMENT RÉSOUDRE

La géographie, la démographie, les aprioris, les habitudes, les coûts faramineux des transports publics, les bus qui roulent à vide, le stationnemùent ...tout prêche pour laisser enfoui sous le tapis l'infernal sujet des transports publics et plus globalement celui  des déplacements dans l'Agglomération.

 

L'AGGLOMÉRATION VEUT SORTIR DE L'IMPASSE !

 

Jusqu'au 4 décembre, l’Agglo réalise une enquête sur les #déplacements effectués quotidiennement sur le territoire afin d’organiser et d’adapter au mieux l’usage des #transports collectifs, de la marche, du vélo... Plus d'informations : lsoagglo.fr

 

La municipalité veut donner la parole aux citoyens...ne perdons pas cette opportunité au moment où un virage et des perspectives s'offrent pour que tous ensemble nous dépassions les critiques improductives. Pour que nous reconsidérions notre conception de la mobilité, des déplacements afin de rendre l'agglomération plus ouverte, plus accessible et plus et mieux vivable pour tous, habitants et visiteurs.

Répondez présents pour booster les projets des élus, enrichir la recherche de solutions qui rendront meilleure la vie dans l'Agglomération...ne laissez pas les élus toujours décider à votre place.

 

 

Partager cet article
Repost0