Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

21 juin 2021 1 21 /06 /juin /2021 18:50
LE TRIO BACIO

LE TRIO BACIO

 

CE SAMEDI 19 JUIN 2021, LE CONCERT ORGANISÉ PAR L'ASSOCIATION « L’ORBESTIER » DANS L’ÉGLISE ROMANE DE L’ABBAYE SAINT JEAN D’ORBESTIER A CONQUIS LA CENTAINE DE MÉLOMANES PRÉSENTS (mesures sanitaires obligent).

 

On pouvait percevoir à la fin de ce concert combien le public conquis par le trio BACIO a savouré la joie de retrouver le plaisir d’écouter de la belle musique.

Le trio a conquis les cœurs de ses auditeurs et a fait une nouvelle fois vibrer les pierres de l’Abbaye.

La maturité de ces trois jeunes musiciens, leur communication et leur communion avec le public ont été unanimement appréciées : la qualité dans la simplicité. Ils ont réussi à conquérir le public avec des œuvres pas faciles de SCHUMAN et BRAHMS. C’est incroyable de voir comment 3 artistes arrivent à remplir d’harmonies toute une Église.

Maintenant, il faut émettre le vœu que la phase post COVID permette aux artistes de s’exprimer et au public de venir assister à ces bons moments qui nous ont tant manqués : sans jauge, sans masques...

Ce Printemps d’ORBESTIER, version 2021, réaménagé en fonction des exigences des règles sanitaires, a eu le mérite d’exister et constitue une belle réussite.

Remerciements et félicitations aux artistes, aux bénévoles de L’Association « L’ORBESTIER », aux élus des collectivités qui ont permis la réalisation de ce message d’espoir.

 

Association «L’Orbestier»

17, rue du Petit Paris

CHÂTEAU D’OLONNE

85180 LES SABLES D’OLONNE

www.lorbestier.org

lorbestier85@orange.fr

Tél : 06 74 23 96 31

UN PUBLIC SOUS LE CHARME

UN PUBLIC SOUS LE CHARME

Partager cet article
Repost0
14 juin 2021 1 14 /06 /juin /2021 11:26
LES SABLES D'OLONNE ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER : APRÈS LA SCULPTURE ET LA PEINTURE, LA MUSIQUE  : ENFIN ! POUVOIR SORTIR...
LES SABLES D'OLONNE ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER : APRÈS LA SCULPTURE ET LA PEINTURE, LA MUSIQUE  : ENFIN ! POUVOIR SORTIR...

 

 

L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" AVEC LE SOUTIEN DES COLLECTIVITÉS LOCALES VOUS PROPOSE SON "PRINTEMPS 2021" EN MUSIQUE

 

L'écrin que constitue l'Église Romane de l'Abbaye Saint Jean d'Orbestier retrouve un nouveau souffle post Covid.

Après l'exposition d’œuvres d'Éric LE BLANCHE

https://www.olonnes.com/2021/06/l-orbestier-l-association-et-ses-soutiens-rouvrent-l-espace-culturel-de-l-abbaye-romane-saint-jean-d-orbestier.htm

qui a rencontré un franc succès ces deux semaines... place à la musique avec deux concerts :

 

- vendredi 18 juin  : florilège de morceaux choisis interprétés par les membres du Conservatoire Marin Marais

 

 

- Samedi 19 juin : le Trio BACIO interprètera des œuvres de SCHUMANN et BRAHMS

https://www.facebook.com/triobacio/

Programme autour de Schumann et Brahms:

Brahms - Trio op 40 pour violon, cor et piano 

Clara Schumann - Romanze op 22 pour violon et piano 

Robert Schumann - Adagio Allegro pour cor et piano 

Brahms - Gestillte Sehnsucht op 91 transcription pour alto, cor et piano

 

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 20:49
UNE AFFICHE QUI PERMET D'ESPÉRER

UNE AFFICHE QUI PERMET D'ESPÉRER

UN NOUVEAU "PRINTEMPS D'ORBESTIER " PERMET DE DÉCOUVRIR OU REDÉCOUVRIR L'ABBAYE ROMANE DE SAINT JEAN D'ORBESTIER  ET DE VISITER UNE EXPOSITION DÉDIÉE À ÉRIC LE BLANCHE (1951/2016) "l'art brut"

 

Sont invités aussi d'autres artistes sculpteurs : Yves AIRAUD, Louis-Marie BARREAU, Dominique COUSSEAU, Philippe PATEAU, SLIMANE

Du beau, de l'oxygène... après cette parenthèse provoquée par COVID 19

Merci, à tous ceux qui ont permis cette ouverture culturelle.

 

LES PORTES D'ÉRIC LE BLANCHE

LES PORTES D'ÉRIC LE BLANCHE

Partager cet article
Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 16:42
« LE TUEUR FOU DU PUITS D’ENFER » POLAR D’ACTUALITÉ SUR FOND DE MAGOUILLE POLITICO-FINANCIÈRE DANS… UNE STATION BALNÉAIRE DE LA CÔTE ATLANTIQUE

 

 

UN OUVRAGE POUR VOUS DÉTENDRE ET CERTAINEMENT DÉCOUVRIR...

 

 

Xavier ARMANGE auteur, éditeur, photographe, curieux par nature, a beaucoup voyagé et beaucoup écrit : romans, livres pour la jeunesse…

 

Il a percé les mystères de « La Malle sanglante du Puits d’Enfer », fait divers hors normes en 1949, qui a renforcé le côté emblématique et touristique du site. L’auteur a fait de ce fait divers un remarquable roman historique. Il récidive, mais cette fois dans un tout autre registre.

 

Nous avons rencontré Xavier ARMANGE et lui avons posé quelques questions pour découvrir ce que cette curiosité géologique lui avait encore inspiré.

 

UN LIEU MYTHIQUE

 

Q : Quand nous avons appris la parution de ce livre « Le Tueur fou du Puits d’Enfer », nous avons cru qu’il s’agissait d’une suite à « La Malle sanglante du Puits d’Enfer ». Nous avons été surpris : dès les premières pages de votre nouveau livre, vous nous emmenez dans une actualité d’une autre dimension.

Est-ce bien uniquement une fiction policière politico-financière à partager avec vos lecteurs ?

 

 

Xavier ARMANGE : Oui, « Le Tueur fou du Puits d’Enfer » est une fiction. C’est l’histoire d’une mairesse qui rêve de transformer sa ville en un lieu touristique semblable à Dubaï ou Acapulco. Des financiers, plutôt véreux, dans un montage opaque, avec la complicité des pouvoirs publics, préparent un port artificiel hors norme où rien n’est trop beau. La destruction de la côte rocheuse, le percement de la dune, et la construction d’un ensemble immobilier et commercial de très grand luxe sont au programme. Les investisseurs, le gratin de la région et des Hollandais, prévoient un rendement financier exceptionnel. Autour de ce projet s’agite une faune de personnages plus ou moins corrompus.

 

Q : Le Puits d’Enfer attire les drames entre légendes et faits divers : naufrages, suicides, accidents. Il est devenu au fil du temps un lieu mythique très fréquenté. Au début de votre roman, on y découvre des restes humains non identifiés.

 

XA : C’est exact, et il manque des morceaux de choix ; l’identification réservera bien des surprises. Et puis, comme souvent, la conclusion n’est pas conforme à la morale, les lampistes ont toujours tort, et quand ils sont Chaumois cela n’arrange rien.

 

UNE FICTION PEUT-ELLE CACHER UNE RÉALITÉ ?

 

Q : La fiction de ce roman dépasse-t-elle la réalité de ce que nous avons vécu au Château-d’Olonne ?

 

XA : Vous comprenez bien que tout cela n’a rien à voir avec la réalité mais relève de mon imaginaire, un peu dévoyé, j’en conviens…

 

Q : Troublant… J’insiste, ce livre n’aurait-il pas été inspiré par la politique locale ?

 

XA : C’est au lecteur d’en juger, elle a été assez riche en rebondissements ces dernières années. Il est vrai que les comportements de certains m’ont bien aidé pour écrire ce roman. Simple citoyen naïf, je me suis engagé avec un collectif et des associations pour préserver une route touristique littorale et une belle forêt encore à l’état de nature sans gaspiller d’argent public. Après des débats honnêtes et un vote démocratique, nous avons eu gain de cause. Faune et flore s’en réjouissent, les contribuables et les amoureux de notre littoral aussi.

Le plus souvent les citoyens lambda – dont je suis – s’intéressent à la politique locale au moment des élections. Ils votent et donnent ainsi un blanc-seing à ceux qu’ils ont élus. Puis ils ne participent plus à rien jusqu’aux élections suivantes. C’est souvent de leur faute même si les gens au pouvoir ne leur facilitent pas toujours la tâche. Je suis devenu un citoyen engagé face à des comportements démocratiques que je n’imaginais pas. C’est ainsi que j’ai découvert la toute-puissance des décisions de certains maires, de certains élus et leurs conséquences sur la vie de ceux qui les ont mis au pouvoir. Cela peut mener très loin… de quoi faire un roman !

À côtoyer des décideurs, je me suis trouvé propulsé dans un monde dont j’ignorais les approximations, le manque de rigueur, les intrigues voire les combats pour le pouvoir local. J’avais toujours pensé que l’intérêt général primait sur les intérêts particuliers.

 

Q : Et vous n’y croyez plus ?

 

XA : C’est vous qui le dites. Mais un doute légitime m’a parfois traversé… J’ai assisté à des conseils municipaux qui m’ont, pour le moins, surpris. Comme je suis curieux – c’est le propre des écrivains – je me suis documenté pour pouvoir ensuite romancer. J’avais déjà en tête un polar sanglant sur la démocratie locale et de ses dérives.

 

UN ROMAN A SUSPENSE PLEIN D'IMPRÉVUS

 

Q : Votre livre, qui rebondit à chaque chapitre, ménage suspense et humour. Il est ironique, caustique, décalé et assez vachard ?

 

XA : Ce n’est pas un règlement de compte. J’ai cherché d’abord à écrire un roman policier captivant avec beaucoup de personnages hauts en couleur, plein d’événements inattendus, et à cerner la psychologie parfois complexe des intervenants. Rien n’est blanc ou noir, en politique comme ailleurs. J’ai aussi voulu que le lecteur s’amuse en forçant souvent le trait pour un plaisir qui, je l’espère, est jubilatoire.

 

Q : Pouvez-vous rapidement, en conclusion, nous donner envie de lire « Le Tueur fou du Puits d’Enfer » ?

 

XA : En deux mots c’est difficile : dans une faille rocheuse de la côte atlantique, une macabre découverte met une ville en ébullition. Un projet pharaonique de construction d’un nouveau port artificiel de plaisance avec la destruction d’un littoral protégé dissimule la face cachée d’une magouille financière et immobilière aussi inutile que toxique : corruption, copinage, trahisons, règlements de comptes, décisions arbitraires de certains élus au mépris de leurs concitoyens… Une blogueuse, un collectif de défense, une partie des habitants se battent pour que ces intérêts particuliers couverts par des personnalités aux ambitions sans bornes ne l’emportent pas sur l’intérêt général. Malgré de multiples pressions, préserver le littoral d’une catastrophe écologique et d’une gabegie d’argent public sera un rude combat qui ne laissera pas la population indifférente. Beaucoup n’en sortiront pas indemnes.

 

Q : Où trouve-t-on votre roman ?

 

XA : La distribution en librairie a été perturbée par le confinement, mais, comme « La Malle sanglante », les livres sont maintenant disponibles (ou sur commande) dans toutes les bonnes librairies. Par internet on peut se les procurer sur le site de l’éditeur… www.dorbestier.com

 

XAVIER ARMANGE, AUTEUR DE CE "ROMAN", SON SOURIRE EST LUI-MÊME UN PEU MYSTÉRIEUX

XAVIER ARMANGE, AUTEUR DE CE "ROMAN", SON SOURIRE EST LUI-MÊME UN PEU MYSTÉRIEUX

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2020 4 02 /01 /janvier /2020 18:47

LE COLLECTIF "SOS ROUTE LITTORALE" ÉMET DE SAGES VŒUX

LITTORAL SABLAIS : 2020, L'AN NEUF DU LITTORAL SABLAIS ESPÉRÉ
Partager cet article
Repost0
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 12:38
DÉMOCRATIE DIRECTE : LE 2 NOVEMBRE 2018 LES PROMENEURS SUR LE REMBLAI DES SABLES D'OLONNE S'ARRÊTENT POUR SIGNER LA PÉTITION EN FAVEUR DE LA SAUVEGARDE DU LITTORAL SABLAIS. UN AN APRÈS LA VILLE NOUVELLE DES SABLES D'OLONNE REPART POUR BÂTIR UN PROJET CONSENSUEL

DÉMOCRATIE DIRECTE : LE 2 NOVEMBRE 2018 LES PROMENEURS SUR LE REMBLAI DES SABLES D'OLONNE S'ARRÊTENT POUR SIGNER LA PÉTITION EN FAVEUR DE LA SAUVEGARDE DU LITTORAL SABLAIS. UN AN APRÈS LA VILLE NOUVELLE DES SABLES D'OLONNE REPART POUR BÂTIR UN PROJET CONSENSUEL

 

 

UN BEAU PROJET QUI SERA CONSTRUIT AVEC LA COLLABORATION DE LE POPULATION SABLAISE : CADEAU DE NOËL DU MAIRE

 

SUR LE COMPTE FACEBOOK DU MAIRE DES SABLES D'OLONNE UNE BONNE NOUVELLE : L'UNION SACRÉE SE FAIT POUR BÂTIR UN BEAU PROJET

"DUNES ET CIRCUIT DU PUITS D’ENFER : LE CONSERVATOIRE, LA VILLE ET LE DÉPARTEMENT TRAVAILLENT MAIN DANS LA MAIN SUR UN NOUVEAU PROJET

En visite sur le terrain aux Sables d’Olonne le 14 décembre, Hubert Dejean de la Batie, président du Conservatoire du Littoral, est venu, en présence de Séverine Bulteau représentant le Département,
assurer la ville de son soutien pour la réalisation d’un nouveau projet qui prenne en compte la décision des habitants, exprimée par consultation le 23 juin 2019, c’est-à-dire le maintien de la route littorale.

D’un point de vue technique et administratif, cela signifie que la première convention est résiliée et qu’un nouveau projet va être mis sur les rails.

L’architecte-paysagiste du Conservatoire viendra le mois prochain pour esquisser et proposer aux 3 partenaires Ville-Département-Conservatoire un nouveau projet.

Ce nouveau projet sera présenté à l’été 2020 puis concerté, discuté, amendé avec l’ensemble des partenaires concernés par la renaturation de ces 60 hectares d’espace littoral remarquable.

Les riverains, le comité consultatif de quartier, les associations environnementales, le Conseil départemental de la Vendée, l’État, la communauté d’agglomération (chargée de la défense contre la mer et des pistes cyclables notamment) seront, chacun en ce qui les concerne, invités à construire avec le nous le meilleur projet d’avenir sur ce site exceptionnel de la ville nouvelle des Sables d’Olonne."

LE COLLECTIF SOS ROUTE LITTORALE COMMUNIQUE :

LE LITTORAL DES SABLES D' OLONNE, QUARTIER DE CHÂTEAU D'OLONNE PROMIS À UN BEL AVENIR
LE LITTORAL DES SABLES D' OLONNE, QUARTIER DE CHÂTEAU D'OLONNE PROMIS À UN BEL AVENIR
ON Y CROIT DUR COMME LE GRANIT DE LA ROCHE DU PUITS D'ENFER : UNION DÉPARTEMENT- CONSERVATOIRE DU LITTORAL - MAIRIE DES SABLES D'OLONNE

ON Y CROIT DUR COMME LE GRANIT DE LA ROCHE DU PUITS D'ENFER : UNION DÉPARTEMENT- CONSERVATOIRE DU LITTORAL - MAIRIE DES SABLES D'OLONNE

Partager cet article
Repost0
22 juin 2019 6 22 /06 /juin /2019 21:13
QUEL DEVENIR POUR UN AÉRODROME LOCAL ?

QUEL DEVENIR POUR UN AÉRODROME LOCAL ?

L'ENVIRONNEMENT, SA DÉFENSE, C'EST LE SOUCI DE TOUS MAIS DANS UN DIALOGUE POSITIF ET PROPOSANT QUE PARFOIS DES ÉLUS OMETTENT DE PRATIQUER

 

LAURENT AKRICHE, représentant local d'Europe Écologie les VERTS EELV, ancien élu de Château d'Olonne nous écrit, au sujet du vote de demain, ceci, en commentaire sur notre blog :

 

« Si le non l’emporte Comme vous le souhaitez
Nous aurons la preuve que toutes vos vérités ne sont que mensonges et que rien ne se réalisera
Votre soit disant défense de l’environnement sera-t-il aussi intense contre l’extension de l’aérodrome
? »

 

Alors, en dehors de cette campagne pour le vote POUR ou le CONTRE  le dévoiement de la route littorale venons-en à l'aérodrome puisque Laurent AKRICHE nous convie à aborder ce problème et voici notre réponse :

 

 

"Nous pensions que vous suiviez un tant soit peu la vie de notre agglomération et nous nous apercevons qu’il n’en n’est rien et nous le montrez encore une fois.

 

Élu d’opposition, vous avez trahi vos électeurs, vous avez rejoint l’ancienne majorité castelolonnaise MERCIER DOAT, voté ses budgets…Alors, ainsi, vous oubliez qu’ainsi vous avez cautionné la décision de faire capoter le projet de déplacement de l’aérodrome ? Encore un dossier dont vous ignorez la teneur car vous ignorez cela. Cette attitude de reniement des engagements électoraux ont abouti au gouffre qui sépare élus et citoyens. Ce gouffre mène au désordre  et aussi à la violence comme on a pu le voir en novembre dernier, 

 

Sur le dossier réaménagement de l’Aérodrome actuel, nous n’avons pas attendu une réaction de votre part. Par contre, notre équipe ne cesse de s’informer et agit ? Et vous que faites-vous donc ?

 

Nous vous signalons que dans son avis sur le projet de renaturation des dunes et...l'Autorité Environnementale (Ministère de l'Environnement) s'étonne que l'impact de ce qui est projeté pour l'Aérodrome ne soit pas pris en compte dans le dossier "littoral 3 renaturation...) qui lui fut transmis par le préfet de la Vendée sur la base du dossier du maire de Château d'Olonne.

 

De la critique et un mot fort désagréable comme « mensonges » basé sur une hypothèse que « rien ne se réalisera ». c’est sec et, en plus, vous, savez-vous ce qui se passera en 2020 ? De quel droit pouvez-vous disposer pour vous octroyer le droit d'écrire "mensonges"? Qui connaît les projets de la mandature suivante ? Personne. Par contre, nous y travaillons pour toujours tenter d’apporter notre contribution citoyenne à la préparation de notre avenir au Pays des Olonnes. Nous avons fait des propositions et d’ailleurs, depuis des années, vous ne pouvez omettre que nous réclamons l’aménagement de cette partie du littoral autour de Saint-Jean d’Orbestier…et qui a bloqué le dossier : l’équipe BURNAUD MERCIER DOAT que vous avez rejointe ? Encore bravo !

 

Mais vous, au fait, que proposez-vous donc, qu’avez-vous proposé? Rien : la critique est aisée mais l’art est difficile, surtout si on ne connait rien des dossiers et rien sur un avenir que personne ne connait.

 

Nous laisserons en ligne ces échanges par souci de la vie de la belle liberté d’expression et pour vous permettre aussi de ne pas oublier vos écrits."

 

DEMAIN, DIMANCHE 23 JUIN 2019,  SABLAIS, NOUS VOTONS POUR DÉCIDER

Partager cet article
Repost0
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 10:56

L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" VOUS CONVIE À ASSISTER À UN DIVERTISSEMENT MUSICAL

 

ENTRÉE LIBRE

SPECTACLE SUIVI DU VERRE DE L'AMITIÉ

 

 

SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
Partager cet article
Repost0