Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

27 avril 2021 2 27 /04 /avril /2021 14:38
YANNIK MOREAU, MAIRE DES SABLES D'OLONNE

YANNIK MOREAU, MAIRE DES SABLES D'OLONNE

 
 
OH ! LIBERTÉ QUE DE CRIMES ON COMMET EN TON NOM !
 
Manon ROLLAND s'est ainsi écriée en montant à l'échafaud le 8 novembre 1793
...la suite de l'histoire, on la connait...ce fut la Terreur !
 
Les apprentis sorciers et les malades de la haine devraient apprendre que la liberté ne résiste pas si elle n'est pas protégée voire encadrée par la loi et la jurisprudence et qu'abuser de la liberté, c'est tuer la liberté.
 
 
 
CE DIMANCHE 25 AVRIL 2021, YANNICK MOREAU, MAIRE DES SABLES D'OLONNE, PRÉSIDENT DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION", ANNONCE QU'Il CESSE DE COMMUNIQUER SUR SON COMPTE PERSONNEL FACEBOOK
 
UNE DÉCISION QUI DOIT TOUS NOUS INTERPELLER

 

FACEBOOK  : ESPACE D'EXERCICE DE LA LIBERTÉ D'EXPRESSION EST DEVENU POUR CERTAINS INCONSCIENTS ET IRRESPONSABLES UN ESPACE D'ABUS DE LA LIBERTÉ
 
Nos ancêtres ont fini de rédiger en fin août 1789 la Déclaration des Droits de l'homme et du citoyen et ils ont ainsi rédigé son article  11:
 
"La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi."
 
L'euphorie du début de la Révolution et de ses espoirs n'a pas empêché l'Assemblée nationale de prévoir le cas des abus de la liberté d'expression..."dans les cas déterminés par la Loi"
 
"
C’EST DÉCIDÉ, J’ARRÊTE D’ALIMENTER CETTE PAGE FACEBOOK
 
Lorsque j’ai rejoint facebook il y a 9 ans, ce réseau social portait la promesse de partages, d’échanges, de communication avec des personnes que l’on n’a pas la possibilité de connaître ou côtoyer dans la vie courante.
 
Et puis, progressivement, on a assisté à des dérives, des excès qui étaient l’exception il y a 10 ans mais qui deviennent la norme aujourd’hui.
Il ne se passe pas une journée sans que l’on assiste au triste spectacle de personnes qui s’invectivent, se provoquent. Parfois même, ce sont des voisins qui préfèrent régler leur différend devant témoin, par clavier interposé.
 
Ce réseau social est devenu un catalyseur de méchanceté, de bassesses.
 
Un amplificateur d’idées formatées et de libertés contraintes.
 
Progressivement ce sont les algorithmes qui ont commencé à décider à votre place ce qui mérite ou non d’être diffusé, connu; ce qui est conforme ou non aux intérêts du nouveau monde digitalisé, aux intérêts financiers considérables des multinationales de la communication numérique.
 
Plus localement, dans le débat politique sablais et vendéen, ce réseau social reflète de moins en moins la vraie vie, la réalité des honnêtes gens.
Facebook laisse se développer une forme de tyrannie.
 
La tyrannie de la minorité. La tyrannie des faux comptes. La tyrannie des snipers anonymes. La tyrannie des intérêts particuliers.
Longtemps, malgré ces dérives insupportables, j’ai voulu continuer à rendre compte de mon action publique, de mes choix, de mes engagements via mon compte et ma page facebook.
 
Longtemps, j’y ai personnellement consacré beaucoup d’énergie et de temps.
 
Cette dépense d’énergie ne me paraît plus raisonnable aujourd’hui, voire même contre-productive à bien des égards puisqu’elle alimente toutes celles et tous ceux qui se nourrissent de la polémique et existent par elle
 
J’ai décidé de briser mes chaînes, de vivre loin de ce torrent de jalousie et de haines recuites, de renouer avec la vraie vie.
 
Après quelques années d’errance numérique, je suis arrivé à la conclusion que je ne suis décidément pas du « nouveau monde », de ce nouveau monde numérique, digital et froid.
 
Je ne suis pas de ce monde qui promeut ceux qui salissent ou détruisent au détriment de ceux qui positivent et construisent.
 
Je suis de l’ancien monde, celui des vrais « amis », de la société de voisinage, des traditions, de la vie et de la chaleur des rencontres.
Je me retire, j’arrête, pour mieux me consacrer au cœur de ma mission d’élu des Sables d’Olonne : le service du bien commun, le service des enfants, des femmes et des hommes qui font battre le cœur de notre ville et agglomération.`
 
Je prie tous les habitués, tous les « amis » sincères, de m’excuser pour ce retrait. Je comprends vraiment que ma décision - même argumentée - puisse les dérouter, mais elle me paraît la seule raisonnable pour être pleinement au service des Sablais et des causes qui fondent mon engagement public et politique.
 
Si vous souhaitez continuer à suivre mon action de responsable public, je vous invite à le faire à travers les communications des pages FACEBOOK institutionnelles de la ville ou de l’agglomération des Sables d’Olonne.
 
Si vous vous définissez comme l’un(e) de mes ami(e)s, vous pouvez toujours rejoindre l’association des « amis de Yannick Moreau » via contact@lesamisdeyannickmoreau.fr
 
Vous y serez bien accueilli(e). Dès que les conditions sanitaires le permettront, ce sera l’occasion de vraies rencontres et de vraies échanges, et de temps à autres, de partages d’informations ou de communications directes et exclusives.
 
Merci de votre aimable et bienveillante compréhension.
 
Yannick Moreau"
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
9 février 2021 2 09 /02 /février /2021 19:07
UN DICTIONNAIRE GÉOGRAPHIQUE

UN DICTIONNAIRE GÉOGRAPHIQUE

 

"OLONE" OU "OLONNE"  ET SON PORT ET SON CHÂTEAU ( D’OLONNE ?) , LES SABLES D’OLONNE ET SES DEUX PAROISSES ????

Ce mardi 9 février 2021, les cieux ne nous incitent peu à disserter sur une actualité qui ne présente pas d’événements importants hormis ceux que la météorologie nous réserve et que nous subissons.

C’est l’arrivée de la neige et du froid ? La neige même en Bretagne !

Et la question plus sérieuse que, bien sûr ( ?) , nous nous posons tous : COVID-19 aime-t-elle la neige ?

Nous laissons aux « spécialistes » le privilège de se prononcer de manière docte et péremptoire sur ce sujet : la neige fera-telle reculer la pandémie ?

Pour nous, plus prosaïquement, nous avons préféré partager avec vous une petite curiosité sous forme de retour à nos racines…au moins pour ceux que le pays sablais a vu naître et ceux qui ont été adoptés par la terre vendéenne.

Pour cela, nous nous sommes penchés sur ce livre de fin du 18ième siècle, édité en 1789 ! de 840 pages et nous vous convions à partager ce qu’alors on écrivait sur le  pays d’Olo(n)ne.

Bonne lecture !

 

UNE PETITE CURIOSITÉ HISTORIQUE SUR OLONNE
UNE PETITE CURIOSITÉ HISTORIQUE SUR OLONNE
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2021 1 18 /01 /janvier /2021 17:49
CET APRÈS-MIDI DU 18 JANVIER 2021 AU CENTRE DE VACCINATION DES SABLES D'OLONNE: C'EST PAS LA FOULE POUR SE FAIRE VACCINER...FAUTE DE NE POUVOIR PRENDRE LE RENDEZ-VOUS OBLIGATOIRE

CET APRÈS-MIDI DU 18 JANVIER 2021 AU CENTRE DE VACCINATION DES SABLES D'OLONNE: C'EST PAS LA FOULE POUR SE FAIRE VACCINER...FAUTE DE NE POUVOIR PRENDRE LE RENDEZ-VOUS OBLIGATOIRE

 

OÙ SONT PASSÉES LES DOSES DE VACCIN DONT DISPOSE LA France ? POURQUOI LES PRISES DE RENDEZ-VOUS SONT IMPOSSIBLE ?

 

Sur le vaccin comme sur la pandémie, nous restons en veille citoyenne mais aussi en colère.

 

LE RENDEZ-VOUS IMPOSSIBLE POUR SE FAIRE VACCINER

Pour la vaccination,

  • Impossible pour les + de 75 ans d’obtenir un rendez-vous (voir l’article ci-dessous et nos expériences personnelles depuis le mercredi 13 janvier !...des heures en appels en vain et devant nos écrans...en vain aussi )
  • l’Europe, cette fois, ne peut être mise en cause que marginalement, elle a fait l’essentiel, peut-être tardivement, mais elle impose une logique de solidarité qui permet une distribution équitable des vaccins entre les pays (Royaume Uni compris ???),

S’il n’y avait pas eu l’Europe, n’en déplaise aux souverainistes, le premier vaccin prêt et « agréé » est d’origine allemande (germano américain), c’est celui du laboratoire Pfizer,

Donc, à la limite, ce vaccin disponible n’aurait profité aux débuts de la vaccination qu’aux seuls allemands. Et les français alors de crier que font notre laboratoire SANOFI, l’Institut Pasteur, l’INSERM…? Là, au moins, il y a une petite solidarité européenne,

  • Le personnel soignant renforcé par des volontaires est l’arme au pied,
  • Les centres de vaccination sont prêts,
  • La France aura reçu, cette semaine, 2 millions de doses et son problème incroyable, c’est que la logistique pour les distribuer n’est pas au point…où sont donc les 2 millions de doses ? Même si seulement un français sur deux demande à être vacciné avec la deuxième piqure...il faudra 66 millions de doses...on est donc loin, très loin du compte.
  • Des milliers de doses de vaccins ont déjà été détruites. Il faudra savoir pourquoi et comment.

 

LA LOGISTIQUE DE STOCKAGE ET DISTRIBUTION DES VACCINS INCOMBANT À L'ÉTAT SE RÉVÈLE CATASTROPHIQUE, LES PRISES DE RENDEZ-VOUS EN PANNE.

Le gouvernement a promis encore une fois ce qu’il ne savait et ne pouvait faire…c’est tromper gravement la population.

Pour les français, il est grand temps de se rendre compte que le mammouth ÉTAT qui est encore en pleine crise de boulimie est  de plus en plus impuissant et en plus, il ruine le Pays.

Ce qui est grave c’est que les français ont demandé et admis le "toujours plus d’État""ce fameux "État protecteur "et que, maintenant à cause de l’impéritie du gouvernement, il faut que les français payent leur faiblesse au prix fort. Le modèle français s’effondre.

 

ON POURRA NOUS RACONTER CE QU’ON VEUT, MAIS LA TRISTE RÉALITÉ EST LÀ…

Même si la France dispose de doses de vaccins, au rythme actuel il faudra 2 ans rien que pour vacciner les plus de 75 ans !...et combien d’années pour une vaccination générale comme annoncée ?

Le gouvernement a donc bien le temps de préparer le passeport vaccin ???

 

BILAN AU 18 JANVIER 2021

 

Prise de rendez-vous impossible

 

Pas assez de doses distribuées aux centres de vaccination ouverts

 

 

Et, on est soi-disant en état d’urgence sanitaire depuis le 9 juillet 2020…donc les pleins pouvoirs sont donnés au Gouvernement…pour aboutir à quoi ?

 

« Gouverner, c’est improviser », donc bricoler ! sauf qu’on ne bricole pas avec la santé des personnes.

 

 

LE DÉPUTÉ PHILIPPE BUCHOU SE PREND LES PIEDS DANS LE TAPIS

Monsieur le député Philippe BUCHOU sur ces problèmes et l’attente déçue de la population ose dire : " c’est normal, il y a eu des bugs..."

désolé, Monsieur le Député, nous ne pouvons pas vous laisser dire cela.

Il ne faut pas se voiler la face :

  • d’une part, il y a encore des bugs,
  • mais, d’autre part, sans le moindre doute, il faut incriminer l’impréparation, le dilettantisme du gouvernement que vous soutenez : les logiciels des plateformes d’accueil pouvaient se préparer dès octobre et être parfaitement opérationnels le 1er janvier 2021…des sociétés françaises de prestations informatiques pouvaient faire et bien faire cela et il en est de même pour la logistique.

Cette impréparation est de donc bien de l’irresponsabilité et de l'incompétence aux graves conséquences.

Monsieur le député, vous niez l’évidence, vous semblez, par vos déclarations qui ne sont pas des excuses, vraiment prendre les citoyens pour des imbéciles alors que, vous l’oubliez peut-être, eux, ils savent que leur vie est en danger !

 

 

Ouest France numérique du 18 janvier 2021

Christiane, 76 ans, nantaise qui habite près du Parc de Procé, a tenté vainement ce week-end de prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre le covid-19 : sur les sites sante.fr ou doctolib, il lui a été répondu que « tous les rendez-vous de vaccination ont déjà été réservés. » Et aucune autre date n’a été communiquée. Alors que 32 centres de vaccination doivent ouvrir dans les Pays de la Loire, comme l’a annoncé jeudi l’Agence Régionale de Santé (ARS) la mise en place sur le terrain se révèle chaotique.

À Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), c’est l’incompréhension. Un centre devait y ouvrir dès jeudi 21 janvier. Quatre villes sarthoises doivent en effet accueillir un centre. Mais faute de vaccins disponibles, le centre de Sablé-sur-Sarthe, qui concerne près de 3 000 personnes âgées de plus de 75 ans, ne pourra pas ouvrir. Pourtant, près de 200 personnes s’y étaient déjà inscrites.

LA PORTE EST ÉTROITE POUR ENTRER DANS LE SAINT DES SAINTS

LA PORTE EST ÉTROITE POUR ENTRER DANS LE SAINT DES SAINTS

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2021 1 11 /01 /janvier /2021 23:38
LE MAIRE YANNICK MOREAU ET SON DIRECTEUR DE CABINET DAVY LERSTEAU

LE MAIRE YANNICK MOREAU ET SON DIRECTEUR DE CABINET DAVY LERSTEAU

 

UN INTÉRESSANT CONSEIL MUNICIPAL QUI, DÉSORMAIS, S’INVITE CHEZ VOUS

 

Ce Conseil a débuté par les vœux du Maire Yannick MOREAU et par la présentation de Davy LERSTEAU son nouveau directeur du cabinet. Les rituels vœux  à la population seront aussi bousculés par COVID-19...nous serons tous invités à les suivre sur nos écrans le jeudi 28 janvier à 19 heures.

Ce fut un intéressant Conseil Municipal sur le thème mené par la Majorité du Maire YANNICK MOREAU : en 2021, COVID-19 n’empêchera pas que les collectivités locales comme la Ville des Sables positivent.

 

PLUS DE DÉMOCRATIE LOCALE

Une nouvelle fois, le Maire est revenu sur son souhait de voir au sein du Conseil et dans les commissions disparaître les éventuels clivages majorité oppositions. Il entrouvre les portes des commissions aux oppositions dans les limites de la loi.

À ce plus pour la démocratie locale il y en a un autre qui fait son chemin.

En effet, ce Conseil Municipal était retransmis en direct sur le site de la Mairie. Nous avons pu apprécier l’amélioration de la qualité de la retransmission de ce Conseil Municipal. Cela devrait permettre désormais à l’avenir à ce que de nombreux sablais puissent ainsi « participer » plus aux Conseils Municipaux et s’intéresser à la vie publique locale, à la vie de leur cité.

Cette évolution était prévue et annoncée de longue date par le Maire mais elle fut précipitée par COVID-19 qui prive le public de sa possibilité d’assister aux conseils municipaux.

Dans ce contexte, on a mieux perçu les interventions des oppositions qui devraient à l'avenir ainsi profiter de ce vecteur de communication qui leur est offert. Mais il lui faudra aussi qu’elles se donnent les moyens d’élever et enrichir le débat.

À ce titre; le Maire a levé le voile sur la future présentation du Débat d’Orientation Budgétaire 2021 DOB…une belle occasion se profile à l’horizon pour majorité et oppositions de présenter aux citoyens leurs options, leurs différences, leurs complémentarités.

 

Dans les prochains articles nous descendrons un peu dans le détail des 21 délibérations adoptées.

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 12:04
L'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE

L'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE 

DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

 

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE SE RÉUNIRA

 

LE JEUDI 10 DÉCEMBRE 2020

À 20 HEURES

MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE

QUARTIER OLONNE SUR MER 

 

RETRANSMISSION EN DIRECT DE LA SÉANCE

 

Attention : les mesures de sécurité sanitaire font que le public ne pourra assister à cette réunion.

 

Par contre, nous pourrons tous suivre en direct les débats sur le site de l'Agglomération...http://www.lsoagglo.fr/

L'Agglomération les Sables d'Olonne ...arrive à domicile

 

Il faut ainsi espérer que ces retransmissions permettront de mieux comprendre et faire connaitre l'importance du rôle moteur que peut jouer l' "AGGLO".

 

Ce sera un conseil particulièrement intéressant avec pas moins de 51 questions à l'ordre du jour qui permettront d'aborder nombre de projets sur le nautisme, sur l'aménagement du site de l'ancienne clinique de Château d'Olonne, sur l'avancement des implantations sur le site de la Vannerie, sur le projet Aérodrome, le développement durable...

Voir ci-dessous l'ordre du jour complet :

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" : conseil communautaire du jeudi 10 décembre 2020
COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" : conseil communautaire du jeudi 10 décembre 2020
COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" : conseil communautaire du jeudi 10 décembre 2020
COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" : conseil communautaire du jeudi 10 décembre 2020
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 12:25
INVESTIR AUX SABLES D'OLONNE POUR PRÉPAPER L'AVENIR

INVESTIR AUX SABLES D'OLONNE POUR PRÉPAPER L'AVENIR

 

 

À CEUX QUI PLEURNICHENT FACE AU RISQUE DE VOIR LEUR VILLE, LES SABLES D’OLONNE, DEVENIR UNE STATION BALNÉAIRE DE POINTE ET UNE VILLE MOYENNE CRÉANT DE L’EMPLOI ET ATTRACTIVE POUR TOUS

 

Par cette parution nous espérons en appeler à une réflexion positive et parer au risque d’immobilisme de notre territoire, au négativisme et aux velléités de certains confinés dans la passivité et le passéisme.

Nous rappelons d’abord que les Sables d’Olonne avaient et ont encore le privilège d’être un territoire où le taux de chômage était le plus élevé de VENDÉE et même parfois de France : il dépassait hors saison les 15 % et était supérieur de 5 à 7 % à la moyenne nationale.

Il faut aussi se remémorer qu’un ancien élu a montré, des années durant, aucun empressement à faciliter la création de zones industrielles donc d’emplois car, disait-il, des salariés sont des personnes qui peuvent voter à gauche ! Souhaitons que cette ère passée ne perdure pas et travaillons pour un avenir meilleur pour tous.

Des salariés et des jeunes qui viennent se former ou travailler aux Sables d’Olonne ne sont pas des retraités souvent (mais pas toujours) aisés mais des forces vives de demain.

Des raisonnements égoïstes veulent systématiquement écarter des projets justifiés. Tous projets se discutent entre gens de bonne foi et positifs. À défaut les passéistes et égoïstes conduisent le territoire à la misère généralisée pour certains opposée à l’aisance d’une minorité. Une situation explosive qu’il faut écarter en discutant et acceptant des projets.

Investir ainsi, c’est bien préserver avenir. Créer des emplois, c’est préserver aussi l’avenir.

 

LA PRIVATION D’EMPLOI : EST UNE SANCTION SOUVENT INFAMANTE QUE LA LOI TEND À ATTÉNUER

Créer de l’emploi, donner du travail à des sans-emploi, c’est donner l’espoir d’exister à des exclus. Quand on embastille un petit délinquant …la sanction est double : privation de liberté et privation du droit de travailler…les pénalistes vous le diront : la condamnation à la prison se traduit par la perte de la liberté d’aller et venir mais aussi par la perte du « droit au travail ».

C’est pour cela aussi que la réinsertion en prison passe, maintenant, par le droit au travail encadré par les moyens du milieu carcéral.

Pour ceux qui ont des doutes, nous les renvoyons à ce lien :

https://www.cglpl.fr/2015/conditions-de-travail-en-detention/

 

LE DEVOIR DE LA COLLECTIVITÉ : INVESTIR POUR RESTER ATTRACTIVE TOUT EN MAINTENANT DES ÉQUILIBRES FONDAMENTAUX

La ville attractive est celle des compromis justifiés et bien pesés.

Nous ne voulons plus d’une ville bétonnée, d’une ville gérontologique, d’une ville repliée sur elle-même où règne l’ennui par défaut de vie culturelle pour tous.

Le citoyen de ce siècle veut une ville où la démographie est équilibrée, où la mixité sociale règne, où l’intergénérationnel est vécu au quotidien, où les jeunes peuvent rester au Pays et les moins jeunes y trouver une vie paisible et enrichissante.

Ceci est réalisable avec la participation citoyenne forte, constructive et intelligente de tous, sur tous projets d'importance.

Une station balnéaire digne d’accueillir le Vendée Globe peut poursuivre sa marche en avant même s’il y faut investir pour avoir un port aménagé avec un yacht club et d’autres installations à la hauteur de cette juste ambition et bien d’autres projets d’investissements pour préparer l’avenir.

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2020 2 21 /07 /juillet /2020 09:53
SOLIDARITÉ EUROPÉENNE ET LOCALE

SOLIDARITÉ : SAUVONS-NOUS LES UNS LES AUTRES !

 

"Solidarité" ce mot qui a uni et libéré le peuple polonais

 

C'est avec soulagement que nous accueillons la nouvelle d'un accord dit compromis entre les cigales et les fourmis : l'intérêt général et le réalisme l'ont emporté sur les égoïsmes.

Un échec de ces négociations eût été une page noire pour l'EUROPE et pour...un espoir pour ses 450 millions de citoyens européens des 27 pays qui la composent dans la plus grande des diversités.

 

Quelques conclusions qui sont valables pour ce dossier comme pour tant d'autres :

- un compromis vaut toujours mieux qu'une fâcherie,

- l'union de leaders qui, par nature, sont en compétition permet de dépasser les clivages et d'aboutir à une construction bénéfique pour tous,

- l'Europe n'a pas que du mauvais et doit progresser.

Rappelons-nous ce que furent l'Espagne et le Portugal et même l'Italie avant la création de l'Europe : la solidarité européenne a sorti ces trois pays de l'extrême pauvreté !

Aidons tous l'Europe à se construire en l'adoptant, en poussant à ce qu'elle s'améliore et progresse.

 

OSONS UNE COMPARAISON AVEC NOTRE PAYS DES OLONNES

Ces dernières années, dans la douleur, ont été engendrées la ville nouvelle des Sables d'Olonne (par fusion des Sables d'Olonne, Olonne sur Mer et Château d'Olonne) et l'Agglomération Les Sables d'Olonne (par fusion des Communautés de Communes des Olonnes et d'Auzance et Vertonne).

Les élus fortement poussés par la population ont su dépasser leurs divergences, leur clochers pour que l'UNION fasse la FORCE DE TOUS.

S'est ainsi instituée une solidarité des communes qui profite à tous : les petites communes périphériques bénéficient de moyens qui leur permettent de voir bénéficier des services des grandes et de finaliser leurs projets que seules elles n'auraient pas pu réaliser et les 3 "grandes" bénéficient d'un espace naturel nouveau.

C'est la SOLIDARITÉ sous forme DE COMPLÉMENTARITÉ...C'est mieux que la guerre !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2020 1 20 /07 /juillet /2020 09:14
MUTUALISATION : GOMMER LES VIEILLES ET STÉRILES QUERELLES DE CLOCHER

MUTUALISATION : GOMMER LES VIEILLES ET STÉRILES QUERELLES DE CLOCHER

 

MUTUALISATION DES MOYENS AU SEIN DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES: UNE OBLIGATION LÉGALE LONGTEMPS MISE SOUS LE BOISSEAU AU PAYS DES OLONNES

 

S'UNIR POUR MIEUX TRAVAILLER DANS L’INTÉRÊT GÉNÉRAL

Il était un temps, pas si éloigné que cela, où pour faire un petit trou dans une route "frontalière" entre les trois  communes voisines ou même pour la pose d'un panneau de direction  au Pays des Olonnes,  il fallait réunir les responsables administratifs et fonctionnels des 3 communes, les élus des 3 communes, les responsables de la Communauté de Communes et les élus de celle-ci...Kafka y aurait perdu son latin !

Mais ce n'est pas tout...le projet ficelé il fallait faire prendre des décisions dans les 4 collectivités...et les marchés publics ...

 

LA MUTUALISATION DES MOYENS ENTRE COLLECTIVITÉS VOISINES, : LES SABLES D'OLONNE

Mutualiser, mettre en commun : c'est une question de bon sens et de bonne gestion mais cette  question se heurte sur le terrain à des difficultés de tous ordres : difficultés administratives, querelles de clochers et de personnes...

Ceci est si peu naturel qu'il a fallu une loi incitative pour tenter d'améliorer la collaboration intercommunale . En effet, depuis la loi de réforme des collectivités territoriales de 2010, les collectivités doivent produire un rapport relatif aux mutualisations entre les services d’une communauté et ceux de ses communes membres. Ce rapport comprend notamment un schéma de mutualisation à mettre en œuvre pendant le mandature.

Suite à l’expérience sablaise 2018/2019 découlant des créations de l'agglomération et de la ville nouvelle fusionnée les Sables d'Olonne le Maire a décidé de structurer la mutualisation en partant du test des services techniques de ces deux collectivités.

C'est au détour de la délibération N°64 proposée en conseil communautaire de l'Agglomération des Sables d'Olonne de ce jeudi 16 juillet que ce problème a été posé avec délicatesse par le Président Yannick MOREAU.

Celui-ci propose au Conseil de voter pour le recrutement d'un consultant en organisation des collectivités territoriales en vue de la création d'un service technique commun entre Les Sables Agglomération et la Ville des Sables d'Olonne.

Cela ne sera pas fait ex nihilo : le maire a rappelé que déjà des opérations sont montées en commun par les services techniques de la Ville et ceux de l'Agglomération. Il en est ainsi de chantiers comme ceux de la Place du Vendée Globe, Téléphone et informatique...

 

MIEUX TRAVAILLER, MIEUX GÉRER : LA MUTUALISATION EST INCONTOURNABLE

Il y a la nécessité de gain de productivité et donc une économie d'échelle dans une période où les finances publiques et particulièrement celles des collectivités territoriales sont mises à mal et risquent de souffrir encore plus avec les conséquences de la crise sanitaire.

Il y a aussi la nécessité d'élever le niveau des compétences. Tout devient de plus en plus complexe : voirie, contraintes environnementales, assainissement, contraintes administratives et normatives...donc cela génère des coûts supplémentaires que la mutualisation de moyens devrait permettre d'absorber.

Il n'est pas question de tout mutualiser brutalement au niveau des deux collectivités. Le Maire a donc choisi la mutualisation au niveau des Services techniques qui est déjà en marche et qu'il faudra maintenant "codifier" et généraliser en accompagnant les personnels concernés et les élus pour la réalisation des projets tels que le plan vélo, le plan "forêt", la mise aux normes des bâtiments des collectivités...un beau et important projet et un exercice qui ne sera pas toujours facile !

Partager cet article
Repost0