Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

30 janvier 2020 4 30 /01 /janvier /2020 21:49
MERAVENIR : UNE ASSOCIATION POUR PENSER ET AGIR POUR CE BIEN COMMUN DE L'HUMANITÉ QU'EST LA MER

 

LA MER, C'EST AUSSI L'AVENIR DE L'HOMME

Ce jeudi 30 février 2020 se tenaient,Salle des Riaux aux Sables d'Olonne, les assemblées extraordinaires et ordinaires de l'Association MERAVENIR.

 

RAPPEL

MERAVENIR est une Association qui a pour objet une réflexion et des actions sur les enjeux et défis considérables liés aux différentes problématiques de la mer. Pour éveiller, sensibiliser tous les publics, notamment les jeunes, MERAVENIR nous invite tous à regarder la mer autrement en lien avec les autres pays du monde.

Email : meravenir@gmail.com

Facebook : https://www.facebook.com/meravenir

Président : Yves Vasseur  : 06 80 45 49 80

Secrétaire : Claude Babarit

 

UN PROGRAMME ANNUEL TOUJOURS CHARGÉ

Il est vrai que la devise de ce  soir : MER À TOUS, MER À PARTAGER, MER À SAUVEGARDER , MER CHEMIN VERS L'AUTRE incite les membres de l'Association à aller de l'avant, à poursuivre une action en profondeur pour rappeler la réalité des menaces qui pèsent sur le monde de la mer : "mer généreuse et mer cruelle", en allusion à leur membre Jacques LOUIS que la mer nous a arraché l'an passé.

Il leur faut être sur le terrain pour porter la bonne parole après des jeunes et des moins jeunes à prendre conscience de la place de la MER dans la vie de l'HOMME : rencontres, conférences, films, expositions...et le rapprochement avec d'autres organisations comme le mouvement CCFD pour concrétiser des actions pour la défense et la promotion de la pêche artisanale en Mauritanie, au Sénégal et même en Indonésie.

2020, année du Vendée Globe, MERAVENIR sera mobilisée pour faire passer le message de la nécessaire sauvegarde de la MER .

 

LE PRÉSIDENT YVES VASSEUR FACE AUX ADHÉRENTS DE MERAVENIR

LE PRÉSIDENT YVES VASSEUR FACE AUX ADHÉRENTS DE MERAVENIR

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 19:17
BONJOUR TRISTESSE

BONJOUR TRISTESSE

IL N'EST PAS POSSIBLE QU'AUX SABLES D'OLONNE LES EMBLÈMES DE LA FRANCE ET DE L’EUROPE NE SUPPORTENT PAS LES CAPRICES ET AUTRES VILÉNIES DE DAME MÉTÉO !

 

Triste dimanche d'automne, même aux Sables d'Olonne où il fait pourtant si bon vivre, dit-on.

L'alerte qui nous a été adressée sous forme d'une triste photo provient d'un sablais. Au lieu de regarder par terre comme ses parents ont dû lui apprendre quand il marche dans la rue, il déambulât dangereusement en regardant le ciel.

Pour ceux qui n'ont pas la chance de vivre aux Sables d'Olonne précisons que cet emblème national et son collègue encapuchonnés sont installés au cœur de la Ville entre la Mairie et le siège de la Communauté d'Agglomération.

Notre citoyen sablais a donc été saisi de l'incongruité de la déchéance de notre emblème national sur ce site plutôt fort fréquenté.

Il a dégainé son portable pour saisir l'image que nous oublierons vite avec les illuminations de Noël, le programme des festivités de ce mois de décembre et la diligence des services municipaux qui doivent bien avoir en stock de beaux drapeaux tout neufs.

Surtout, ne voyons aucun présage dans cette photo déchirante. Il ne s’agit que d’une conséquence logique de la cruauté des éléments qui ne respectent pas toujours les règles de la bienséance et du respect de symboles dont la valeur ne doit jamais être mise en cause par les humains citoyens.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2019 4 10 /10 /octobre /2019 20:33
LES SABLES D'OLONNE : MAIRIE DANS UNE VILLE MOYENNE, DYNAMIQUE OÙ IL FAIT BON VIVRE ET TRAVAILLER

LES SABLES D'OLONNE : MAIRIE DANS UNE VILLE MOYENNE, DYNAMIQUE OÙ IL FAIT BON VIVRE ET TRAVAILLER

 

 

POUR LE CHANGEMENT : QUEL MAIRE ET QUELLE ÉQUIPE VOULEZ-VOUS ?

 

 

Suite de

http://www.olonnes.com/2019/10/quel-maire-et-quelle-equipe-voulez-vous-pour-votre-commune.html

 

 

LES ERREURS ÉVOQUÉES DANS NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT ONT COÛTÉ FORT CHER AUX CONTRIBUABLES : IL FAUT MAINTENANT CHANGER LA MÉTHODE DE GESTION POUR QUE LES NOUVEAUX ÉLUS CHOISIS PUISSENT CONSTRUIRE L’AVENIR SUR UNE VISION CLAIRE DE L’AGGLOMÉRATION PAYS DES OLONNES EN CONCERTATION AVEC LA POPULATION

 

Ne nous faites pas dire que tout ce qui fut fait au Pays des Olonnes, ces 30 dernières années, fut mal pensé et inutile. Mais simplement nous disons avec fermeté et conviction que les investissements réalisés et parfois parfois foireux ont été décidés entre élus sans projet d’ensemble, sans concertation…ils étaient donc souvent voués, au moins en partie, à l’échec car ils n'étaient pas inscrits dans un projet global, montés par une équipe solide, confortés et adoptés par le dialogue avec les citoyens.

 

Il y a bien eu un projet global élaboré en 2006 baptisé « OLONNES 2020 » intéressant, tellement intéressant qu’il a mobilisé une centaine de responsables des forces vives du Pays des Olonnes et même des communes voisines : des entreprises, du milieu associatif, des élus. Cette étude a été vite remise au fond d’un placard. Une grande désillusion ! Les élus concernés ont été incapables de s'entendre pour bâtir un vrai projet d'avenir ! Donc, les communes ont fait petit, ingérable...

 

Nous pouvons simplement conclure qu’une collectivité en 2020 ne se gère pas comme une collectivité de l’an 2000, qu’il faut d’autres élus ayant une vision et un projet vingt et unième siècle pour le Pays des Olonnes.

 

Avec les structures Agglomération et Ville Nouvelle fusionnée, ce sera plus simple.

 

 

DES ERREURS DE GESTION, LA FAUTE À QUI ? MAIS COMMENT FAIRE AUTREMENT ?

 

Ne reprenons pas l’habitude française de chercher des coupables des échecs que nous avons cités et des autres mais analysons positivement pour savoir comment faire mieux…c’est à cela que les échecs peuvent servir.

 

MAINTENANT Y A QU’À !...

 

Les coupables des échecs sont composés de deux groupes : les électeurs et les élus. Mais  les citoyens ont bien eu les élus qu’ils se sont donnés ! C’est la loi implacable de la démocratie ! Et, lors des élections en mars 2020 il faudra que chaque citoyen ait bien conscience de sa responsabilité.

 

 

MAINTENANT Y A QU’À !...

 

Les solutions sont simples :

 

AUX CITOYENS ÉLECTEURS DE JOUER LEUR RÔLE

 

C’est aussi simple :

 

  • L’électeur doit avoir de l’optimisme… penser que parmi les nombreux candidats postulants à la fonction de Maire voire aussi de Président de l’Agglomération…il doit bien y avoir un leader, un chef qui sort du lot ayant de l’expérience et sachant s’entourer d’une équipe solide et honnête.
  •  
  • Il faut, en effet,  en finir avec des élus composant des équipes municipales inefficaces : les enjeux en 2020 sont trop importants ! Combien de fois a-t-on entendu des interventions d'élu(e)s qui, bien visiblement, ne connaissaient pas le dossier qu'ils évoquaient. Il faudra en 2020 des équipes motivées, conscientes de leurs responsabilités. Donc, aux citoyens le devoir de de juger leurs futurs élus pour doter leur ville d'une municipalité active et proche des citoyens.
  •  
  •   Il faudra donc une campagne électorale mobilisatrice : une confrontation de projets sérieux obligeant l'électeur à faire un choix réfléchi.
  • Le citoyen doit donc prendre la résolution de participer à la campagne électorale pour savoir, pour juger, pour bien choisir !

     Puis, il doit s’engager à être un citoyen actif : être présent, contrôler, suivre les dossiers, proposer : aux conseils municipaux, dans les comités de quartier, lors des enquêtes publiques, dans les réunions d’information, lors des permanences des élus…

 

 

AUX CANDIDATS ET À LEURS ÉQUIPES DE JOUER LEUR RÔLE

 

C’est simple aussi :

 

  • Il faut une équipe et son chef capables de beaucoup s’investir, capable aussi d’écouter et ayant les capacités et l’expérience pour gérer une ville moyenne et ayant déjà fait leurs preuves dans la vie active, dans la vie civile…pas sérieux s’abstenir !

 

  • Il FAUT QUE LES CANDIDATS ÉLABORENT UN PROGRAMME CHIFFRÉ ET CRÉDIBLE : il est d’ailleurs pour le moins étonnant qu’à 6 mois de l’élection, les citoyens n’aient pas encore vu dans leurs boîtes aux lettres des esquisses de programme, des suggestions pour vivre mieux au Pays des Olonnes. Des querelles de personnes, de bases attaques déshonorantes pour leurs auteurs...le citoyen n'en veut plus! Il faut nourrir le débat par des dossiers, des projets sérieux, mobilisateurs.
  •  
  • Un candidat ne présente pas à une élection municipale pour son plaisir, ni pour se faire plaisir mais pour réaliser en 6 ans un programme qui projette l’Agglomération vers un avenir enthousiasmant : cette Agglomération sablaise a tant d’atouts !

 

DES CITOYENS ACTIFS ET UN MAIRE ET UNE ÉQUIPE SOLIDES TRAVAILLANT POUR LE BIEN COMMUN SERONT LE MEILLEUR QUE NOUS POUVONS ESPÉRER POUR L’AGGLOMÉRATION SABLAISE QUI A LES MOYENS DE VOIR GRAND ET MIEUX POUR TOUS !

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2019 4 19 /09 /septembre /2019 18:50
LES ÉLECTIONS MUNICIPALES : REDORER LE BLASON DU BULLETIN DE VOTE ET DE L'ÉLU

LES ÉLECTIONS MUNICIPALES : REDORER LE BLASON DU BULLETIN DE VOTE ET DE L'ÉLU

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020 : QU'EN EST-IL AUX SABLES D'OLONNE AUJOURD'HUI ?

suite de

http://www.olonnes.com/2019/09/aux-urnes-citoyens-15-mars-22-mars-elections-municipales.html

 

AUX SABLES D'OLONNE, UN FAUX DÉPART,  LES GOÉLANDS VOLENT BAS ET LEURS CRIS SONT INAUDIBLES

 

Des élus sablais démissionnaires en janvier 2019 visent déjà et encore le siège de premier magistrat de la Ville dans des bruissements d'adoubement "EN MARCHE" très discordants, incompréhensibles, dégradants...combines and Co...

Quel gâchis de la part de bonnes personnes en qui nous prêtions attention voire intérêt et qui, aujourd’hui, après d'autres manœuvres malheureuses s'auto-rabaissent...un véritable suicide politique ! Et en plus, au niveau local, pour une élection municipale les citoyens raisonnables jugent et savent ce qu'il leur faut...un maire et son équipe qui soient un ou une des leurs, dévoués, compétents et honnêtes et pas des politiciens, pour ne pas dire politicards et qui aient donc la stature pour réussir à faire fructifier les atouts des Sables d'Olonne.

Un sondage commandé par une d'elle a fait rire nos bons concitoyens. Mais qui donc a pu lui proposer cette initiative ridicule et suicidaire ? 

Le conseilleur en la matière ne sera pas le payeur...les pots cassés seront payés par la malheureuse candidate !

En effet, comme par hasard, la dite ex élue démissionnaire de son précédent mandat et candidate annoncée se trouve, selon ce sondage bidon, au sommet de la hiérarchie des postulant(e)s à la magistrature locale. Si cela peut lui faire plaisir tant mieux mais les conditions de réalisation de ce sondage lui font perdre toute crédibilité et pire ridiculisent l'institut de sondage qui s'est plié à cette comédie.

Ceci, alors que comme les articles de presse le disent : les auteurs de ce sondage donnent des pourcentages de tous les candidats connus à ce jour en "oubliant" qu'il existe un maire sortant nommé Yannick MOREAU qui, certes, n'a pas annoncé officiellement sa candidature et d'autres candidats possible voire certains !

Un sondage à vite mettre à la poubelle et une initiative à oublier comme un mauvais début de campagne.

Tout cela vole bas, du bruit pour rien comme l'infligent les goélands aux sablais.

Ceux-ci veulent autre chose pour ces élections. Certains citoyens représentatifs l'ont exprimé clairement lors du Grand Débat en février 2019 aux Sables d'Olonne.

Les deux candidates déclarées n'y ont pas participé. Pourtant c'eut été un bon exercice pour elles, une source directe d'information sur le sentiment de la population.

 

DES ÉLECTIONS IMPORTANTES AUX SABLES D'OLONNE COMME AILLEURS EN FRANCE

DES BUDGETS IMPRESSIONNANTS, DE GROSSES STRUCTURES, DES COMPÉTENCES TRÈS ÉTENDUES  ET UNE ÉLECTION QUI, EN RÉALITÉ, EN COMPORTERA DEUX

 

En effet, l'électeur devra élire d'une part, ses conseillers municipaux et d'autre part, les conseillers de l'agglomération.

En effet les conseillers "communautaires" (communauté de communes et agglomération)  sont élus en même temps que les conseillers municipaux. Sur un seul et même bulletin doivent figurer la liste des candidats au conseil municipal et celle des candidats au conseil communautaire (scrutin fléché).

 

LE POIDS DE CES COLLECTIVITÉS

Investissement des 35 000 communes en France (budget principal) :19 milliards d'euros.

Pour le Pays des Olonnes

Les chiffres parlent : la ville des Sables d 'Olonne, Les Sables d 'Olonne Agglomération sont des institutions dotées de compétences très importantes pour toute la population...la ville nouvelle des Sables d 'Olonne regroupe plus de 800 salariés, l'Agglomération : 150 salariés

Budget des Sables d'Olonne : 100 millions d'euros dont 32 pour les investissements

Budget de l'Agglomération Les Sables d'Olonne : pour le seul budget principal 46 millions en fonctionnement et 24 millions en investissement et un total de 100 millions avec les budgets dits annexes.

L'élu maire et/ou Président de l'Agglomération auront donc vraiment de très grosses et lourdes responsabilités.

L'électeur doit donc bien juger quel candidat(e) a les épaules assez larges pour assumer les fonctions d'élus au niveau de la Commune et éventuellement au niveau de l'Agglomération.

 

Ces élections  doivent être mobilisatrices de la population sablaise qui vient de faire preuve d'un sens du devoir civique hors du commun à deux reprises lors de la consultation sur "la route littorale" et lors du choix des castelolonnais pour la fusion !

Il lui faudra des élus qui soient à la hauteur des enjeux particulièrement importants pour l’achèvement de la fin de la mise en place de la Ville Nouvelle et pour la programmation et la réalisation des projets déjà esquissés ou à mettre en forme pour le Pays des Olonnes 2030 !

Ces élus locaux de la Ville des Sables d'Olonne ne peuvent être des élus comme malheureusement le furent ceux que les électeurs ont envoyés, sans les connaitre, au Parlement dont leur impréparation et leur manque d'expérience sont mal vécues par les citoyens.

Ils sont condamnés à voter à l'aveugle des textes préparés par la caste de l'énarchie parisienne...qu'une majorité de français rejettent. L'exemple de cette désillusion de ceux qui ont cru qu'Emmanuel MACRON serait le sauveur attendu ne doit pas se reproduire en mars 2020 pour le choix de ceux à qui incombera la lourde charge de conduire la gestion de la Cité LES SABLES D'OLONNE.

Les élections municipales de 2020 doivent être l'expression d'une vraie et puissante démocratie locale. Attendons les déclarations de candidatures et les programmes présentés aux électeurs lors de cette campagne électorale et pronons un vrai et sérieux débat local sur le devenir de la collectivité et sur les grands choix pour l'avenir de chaque collectivité.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2019 4 19 /09 /septembre /2019 11:29
LA MAIRIE DES SABLES D'OLONNE

LA MAIRIE DES SABLES D'OLONNE

 

 

LE PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL DES SABLES D'OLONNE 

 

AURA LIEU AUX SABLES D'OLONNE

Le lundi 23 Septembre 2019

à 18h30

Salle AUDUBON

60 Bd Pasteur

Face au Marché ARAGO

 

RAPPEL : LES SÉANCES DU CONSEIL MUNICIPAL SONT PUBLIQUES !

 

Très copieux ordre du jour pour la rentrée du Conseil Municipal des SABLES D'OLONNE

De très nombreux points importants dans cet ordre du jour d'un conseil municipal estival.

Ceci donne une idée de l'activité importante développée par la Ville Nouvelle LES SABLES D'OLONNE.

Certes, le transfert de compétences importantes  des Communes aux Communautés de communes et

Agglomérations diminue le périmètre d'activité des communes mais pour l'ensemble Communes et

Agglomération au Pays des Olonnes on ne peut que constater globalement que les collectivités locales sont très sollicitées.

 

 

ORDRE DU JOUR COMPLET

 

 

 

 

 

Approbation du Procès-verbal du Conseil Municipal du 8 juillet 2019

 

 

ADMINISTRATION GÉNÉRALE

 

1.CLASSEMENT EN STATION CLASSÉE DE TOURISME

 

2.AVENANT DU CONTRAT VENDÉE TERRITOIRES 2017 – 2020

 

3.EFFACEMENT DES TAGS : CONVENTION ENTRE LA VILLE ET LES PARTICULIERS

 

 

FINANCES

 

4.DÉCISION MODIFICATIVE N° 2 BUDGET PRINCIPAL

 

5.GARANTIE D’EMPRUNT : AGENCE DE SERVICES AUX COLLECTIVITÉS LOCALES DE VENDÉE – QUARTIER D’HABITATION LE PETIT FIEF DU PUITS ROCHAIS

 

6.GARANTIE D’EMPRUNT : VENDÉE HABITAT – CONSTRUCTION DE 3 LOGEMENTS SITUES AVENUE DE GAULLE

 

7.GARANTIE D’EMPRUNT : VENDÉE HABITAT – CONSTRUCTION EN VEFA DE 11 LOGEMENTS SITUES AVENUE DE GAULLE

 

8.GARANTIE D’EMPRUNT : VENDÉE HABITAT – CONSTRUCTION EN VEFA DE 7 LOGEMENTS SITUES RUE RENÉ CASSIN

 

 

RESSOURCES HUMAINES

 

9.MODIFICATION DU TABLEAU DES EFFECTIFS

 

10.FIXATION DES RATIOS D’AVANCEMENT DE GRADES

 

 

JEUNESSE / EDUCATION

 

11.CONVENTION DE PRISE EN CHARGE D’ENFANTS FREQUENTANT L’ACCUEIL DE LOISIRS D’OLONNE PAR L’ASSOCIATION FOOTBALL CLUB OLONNE CHÂTEAU, POUR DES ENTRAINEMENTS DE FOOT ET LE TRANSPORT LES MERCREDIS ET LES PETITES VACANCES SCOLAIRES

 

12.ACCORD-CADRE DE PRESTATIONS DE SERVICES POUR DES TRANSPORTS EN AUTOCAR

 

13.CONVENTION D’AIDE FINANCIÈRE A L’INVESTISSEMENT CONCERNANT LA CRÉATION D’UN ACCUEIL PÉRISCOLAIRE AU GROUPE SCOLAIRE RENE MILLET

 

 

ACTION SOCIALE

 

14.ATTRIBUTION DE SUBVENTION EHPAD LES CORDELIERS

 

 

AFFAIRES CULTURELLES /MÉDIATHÈQUE/ ÉVÈNEMENTIEL

 

15.MUSÉE DE L’ABBAYE SAINTE-CROIX (MASC) – CONVENTION DE PARTENARIAT AVEC L’ECOLE SUPÉRIEURE D’ART ET DE DESIGN TALM – ANGERS

 

16.CONVENTION DE PRESTATIONS INTÉGRÉES POUR LA GESTION DE LA BILLETTERIE DE LA SAISON CULTURELLE 2019/2020 ENTRE LA VILLE DES SABLES D’OLONNE ET LA SOCIÉTÉ PUBLIQUE LOCALE (SPL) DESTINATION LES SABLES

 

17.CONVENTION ENTRE LA VILLE DES SABLES D’OLONNE ET LE DIOCÈSE DE LUCON

 

18.CONVENTION D’ACTION D’INCITATION A LA LECTURE

 

19.ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS DE FONCTIONNEMENT AUX ASSOCIATIONS ET ORGANISMES DIVERS

 

 

SPORTS

 

20.AVENANT A LA CONVENTION D’OBJECTIFS AVEC LE PAYS DES OLONNES BASKET

 

21.RENOUVELLEMENT DES OPÉRATIONS SCOLA-BASKET ET SCOLA-RUGBY

 

22.CANDIDATURE DE LA VILLE AU LABEL TERRE DE JEUX 2024

 

23.OFFICE DU SPORT SABLAIS DÉSIGNATION DES REPRÉSENTANTS

 

24.PARTENARIAT AVEC LE CREPS DES PAYS DE LA LOIRE

 

25.PARTENARIATS AVEC LE COLLÈGE PIERRE MAUGER

 

26.SUBVENTION DE LA RÉGION DES PAYS DE LA LOIRE POUR L'ACHAT DE BATEAUX A FOILS

 

 

LOGEMENT/ URBANISME ET AMENAGEMENT DURABLE

 

27.ATTRIBUTION DES PRIMES RÉNOVATION ET RESTAURATION DES FAÇADES – PASSEPORT À L’ACCESSION – CO PASS

 

28.ACTION FONCIÈRE – ALIGNEMENT CHEMIN DU PAS RENAUD - ACQUISITION PARCELLE 166 AM 310

 

29.ACTION FONCIÈRE – ALIGNEMENT CHEMIN DU PAS RENAUD -ACQUISITION PARCELLE 166 AM 364

 

30.ACTION FONCIÈRE – ALIGNEMENT CHEMIN DU PAS RENAUD -ACQUISITION PARCELLE 166 AM 431

 

31.ACTION FONCIÈRE – ALIGNEMENT RUE DE LA CHEVALLERIE - ACQUISITION PARCELLE 166 AB 797

 

32.ACTION FONCIÈRE – ALIGNEMENT RUE DE LA PETITE BARDINIÈRE - ACQUISITION PARCELLE 166 AR 313

 

33.ACTION FONCIÈRE – ALIGNEMENT RUE DES NOUETTES - ACQUISITION DE LA PARCELLE 060 BD 406

 

34.ACTION FONCIÈRE – ALIGNEMENT RUE DU ROUET - ACQUISITION PARCELLE 166 BK 228

 

35.ACTION FONCIÈRE – ALIGNEMENT RUE DU ROUET - ACQUISITION PARCELLE 166 BK 294

3 / 3

36.ACTION FONCIÈRE – DÉNOMINATION DE LA VOIE DU PROGRAMME «LE CLOS DES LILAS»

 

37.ACTION FONCIÈRE – DÉNOMINATION DE LA VOIE DU LOTISSEMENT «LES BISQUINES»

 

38.DIRECTION URBANISME – MODIFICATION DE LA DÉLIBERATION DU 20 MAI 2019 POUR LE RENOUVELLEMENT DE LA TAXE LOCALE SUR LA PUBLICITÉ EXTERIEURE SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DES SABLES D’OLONNE ET DES TARIFS APPLICABLES EN 2020

 

39.BILAN DE LA CONCERTATION DANS LE CADRE DE L’ÉTUDE D’AMÉNAGEMENT DU CŒUR DE VILLE – SECTEUR D’OLONNE SUR MER – (1ère phase)

 

40.AMÉNAGEMENT « CŒUR DE VILLE » - QUARTIER D’OLONNE SUR MER – MODALITÉ DE CONCERTATION ET INSTAURATION D’UN SURSIS A STATUER – (2ème phase)

 

 

ENVIRONNEMENT ET CADRE DE VIE

 

41.PROJET DE TRAVAUX DE LA BASE DE MER - CONVENTION DE TRANSFERT DE MAITRISE D'OUVRAGE AU PROFIT DE LA VILLE DES SABLES D'OLONNE - APPROBATION ET AUTORISATION DE SIGNATURE

 

42.SIGNATURE DES MARCHÉS – CONSULTATION N°20190051: ENTRETIEN DES ESPACES VERTS

 

 

VOIRIE

 

43.SYDEV – REDEVANCES D’OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC PAR LES OUVRAGES DES RÉSEAUX PUBLICS DE TRANSPORT ET DE DISTRIBUTION ÉLECTRICITÉ

 

44.SYDEV – TRANSFERT DE COMPÉTENCES – CONCLUSION DE CONVENTIONS

 

45.TRAVAUX NEUFS D’ÉCLAIRAGE - CONVENTIONS

 

46.CONVENTION RELATIVE AU RACCORDEMENT A L’ÉCLAIRAGE PUBLIC DE CAMERAS DE VIDEO PROTECTION

 

47.RENOUVELLEMENT PLACE POUR PLACE DE BOUCHES ET POTEAUX INCENDIE

 

48.TRAVAUX NEUFS ET GROSSES RÉPARATIONS – AVENANT N° 1

 

49.LANCEMENT DE CONSULTATION: VOIRIE ENTRETIEN – TRAVAUX NEUFS ET GROSSES RÉPARATIONS

 

50.TAXE COMMUNALE SUR LA CONSOMMATION FINALE D'ÉLECTRICITÉ (TCCFE)

 

DEVISIONS DU MAIRE DÉLÉGATIONS

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2019 2 17 /09 /septembre /2019 19:15
AUX URNES CITOYENS ! 15 MARS, 22 MARS 2020 ÉLECTIONS MUNICIPALES

LA FRANCE FAIT SA RENTRÉE ET SE PRÉPARE DÉJÀ AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARS 2020

 

Le décret convoquant les électeurs est paru : ce seront les dimanches 15 et 22 Mars que les citoyens éliront leurs nouveaux élus locaux.

 

POURTANT LES MAIRES N'EN PEUVENT PLUS, ILS NE VEULENT PLUS SE REPRÉSENTER

VA-T-ON VERS UNE DISPARITION DES VOLONTAIRES POUR BRIGUER LA FONCTION DE MAIRES ?

 

Tout cet été 2019, les médias ont bassiné les citoyens sur les heurs et malheurs des élus  avec la conclusion : 50 % des maires en place ne veulent plus se représenter !

Même un maire d'un commune de l'Agglomération sablaise, vice-Président de l'Agglomération dit vouloir jeter l'éponge : trop lourd, manque de considération de la part de ses administrés, complexification des tâches administratives...

Allez-y comprendre...les maires et autres élus locaux crient qu'ils en ont marre, qu'être élus c'est la galère...et à peine entrés dans la pré campagne les candidats se bousculent au portillon...sera-ce que les médias racontent n'importe quoi à partir, par exemple, d'un fait divers désolant, le décès d'un élu du VAR dans l'exercice de ses fonctions !

Sera-ce que la fonction attire encore ?

Voire pire qu'elle soit convoitée par certains ?

La réponse à ces interrogations n'est pas simple. Les motivations des candidats aux élections municipales sont multiples et demeurent parfois même mystérieuses. Alors qu'elles devraient être fondées sur une seule motivation : celle de se mettre au service de la collectivité, de  leurs concitoyens.

 

LE PEUPLE FRANÇAIS RÉCLAME DES ÉLUS HONNÊTES ET LA STABILITÉ EN MATIÈRE DE RÉGLEMENTATION POUR LA GESTION DE LEUR COLLECTIVITÉ

Comme par hasard, le Conseil des Ministres de ce 12 septembre 2019 promet des petits cadeaux aux maires en place...c'est démago-minable.

On voulait une vraie réforme du statut des élus qui soit motivant, protégeant citoyens et électeurs.

C'est un besoin vital pour éviter les affaires Patrick BALKANY, René MARRATIER maire de La Faute sur Mer, un des responsables de la catastrophe XYNTHIA dans sa commune, les affaires Jean-Yves BURNAUD à Château d'Olonne, passation de marchés publics dans des conditions illégales et prise illégale d'intérêts...nous le verrons les élus sont vulnérables sur le plan pénal : plus de 1200 ont été poursuivis lors de la mandature 2008/2014 indique le rapport du Sénat sur ce sujet.

voir notre article

http://www.olonnes.com/2019/08/les-maires-d-aujourd-hui-et-de-demain-6.html

 

Au lieu d'une vraie réforme salvatrice de l'union essentielle entre citoyens et élus, le gouvernement veut offrir aux français une nouvelle réformette et quelques sous de plus pour les maires méritants ! Une triste comédie qui va encore plus écœurer les citoyens attentifs à la chose publique et les autres qui ne veulent plus entendre parler d'élections...trompe-citoyens !

On voit bien que le Président de la République n'a jamais été élu au niveau local...il a mal jugé le rôle social des élus locaux. Lui, il a sauté tous les échelons pour grimper directement au sommet ! Il ne peut pas comprendre la démocratie locale, les maires et les risques juridiques qu'ils encourent.

En début de mandat, il a boudé, malmené les maires avec qui il veut se réconcilier maintenant, comme par hasard à la veille des élections municipales,  pour acheter leurs bonnes grâces : c'est petit et vile ! Mais que peut connaitre le Président de la République de la vie d'un maire de petite commune, de celle d'un maire de moyenne taille confrontés à une population qui ne croit plus en ses élus, confrontés à une réglementation à géométrie très variable et à l'incertitude concernant son budget suite aux ponctions de l'État et aux réformes concoctées à Paris comme celles prévues pour les taxes foncières et taxe d'habitation ?

Il y a aussi la haine naissante de citoyens à l'égard des élus, la perte d'un certain respect, l'incivisme...

Aujourd’hui, en septembre 2019, lors du début de la campagne électorale de ces municipales, il y a une situation angoissante pour de futurs candidats, une situation démobilisante pour les élus en place qui auraient pu envisager de se représenter.

On a un climat particulièrement défavorable : une crise de confiance des élus en place, une crise de confiance des électeurs et candidats potentiels.

Cette situation conduit : 

- à l'abandon des velléités de candidatures nouvelles aux prochaines élections par les citoyens qui auraient fait de bons élus,

- à offrir la charge d'élus aux citoyens moins motivés, moins aptes à assumer leur charge...

Résultat : les mauvais prendront les places abandonnées par les bons !

Il faut éviter cela...il faut une mobilisation des citoyens de nos 35 000 communes pour qu'ils se donnent des élus dignes de la fonction, des élus qu'ils respecteraient et des élus "performants".

 

Nous devons élever le débat et expliquer ce qu'est un maire et sa mission, ce que le citoyen leur doit et ce qu'est une commune, une communauté ou agglomération...

 

 

À SUIVRE...ET AUX SABLES D'OLONNE ?

Partager cet article
Repost0
26 août 2019 1 26 /08 /août /2019 23:03
RENÉ MARRATIER, MAIRE DE LA FAUTE SUR MER, CONDAMNÉ POUR LES FAITS LIÉS AUX CONSÉQUENCES DRAMATIQUES DE LA TEMPÊTE XYNTHIA DANS SA COMMUNE

RENÉ MARRATIER, MAIRE DE LA FAUTE SUR MER, CONDAMNÉ POUR LES FAITS LIÉS AUX CONSÉQUENCES DRAMATIQUES DE LA TEMPÊTE XYNTHIA DANS SA COMMUNE

OÙ MÈNENT LES "DÉFAILLANCES" DES MAIRES ? JUSQU'OÙ CERTAINS MAIRES PEUVENT-ILS ALLER EN TOUTE IMPUNITÉ ?

Nous faisons une petite mais importante parenthèse sur nos réflexions sur les maires.

En effet, pendant que nous développions notre série sur les maires une information vient conforter nos craintes et illustrer une situation qui n'a que trop durer : des maires sanctionnés par la justice et ou par l'autorité de tutelle pour des faits liés à l'exercice de leurs fonctions se représentent au suffrage de leurs électeurs, d'autres jouissent de l'impunité pour des actes délictueux qu'ils ont commis.

 

TROIS BIEN MAUVAIS EXEMPLES

Voilà le communiqué du Conseil des Ministres de ce mercredi de la rentrée du gouvernement.

"Sur proposition du ministre de l’intérieur, le conseil des ministres a prononcé la révocation de M. Stéphane SIECZKOWSKI-SAMIER de ses fonctions de maire de la commune d’Hesdin (Pas-de-Calais)."

 

UN SCANDALE QUI DURE DANS LE NORD

Voilà un jeune maire qui, depuis son élection en 2014, défie préfet, citoyens...et se paye des fantaisies en toute impunité au vu et au su de toute la population tant la presse s'en est fait l'écho.

Voilà un maire qui gaspille les fonds publics, a une conduite pour le moins peu exemplaire, est passible de la correctionnelle pour faux en écritures...

Et il continue ses frasques, défie les autorités...depuis 5 ans, répétons-le au vu et au su de tous y compris de ses collègues élus adjoints.

 

IL Y A EU PIRE : LA FAUTE-SUR-MER, (VENDÉE)

Sous une autre forme, le maire de la Faute, René MARRATIER, a fait ce qu'il a voulu en matière de règlementation de l'urbanisme, a favorisé honteusement le commerce de son adjointe, a multiplié les prises illégales d’intérêt (pour lesquelles il avait été condamné avant XYBTHIA !)...tout cela fut aussi étalé lors du procès XYNTHIA et figure au dossier...et pourtant après XYNTHIA, il a failli être réélu?

On connait le résultat de la politique du maire. Si les réglementations avaient été respectées, si les Préfets s'étaient fait respecter, il n'y aurait pas eu 29 morts dans la cuvette de la mort de LA FAUTE SUR MER et une centaine de familles traumatisées qu'on a trop vite oubliées.

Pour cette affaire la justice est passée mais comme pour OUTREAU elle est mal passée ! Écarter les Préfets et  les fonctionnaires concernés, c'était truquer le procès. Si les Préfets n'étaient pas parties au procès malgré leur part de responsabilité, le maire et son adjointe n'étaient alors pas condamnables ! D’ailleurs les dernières décisions de justice confirment nos dires. Au niveau de l'État, les responsables n'étaient pas là et "la faute" examinée par le tribunal ne pouvait reposer que sur le seul maire dans l'exercice de ses fonctions.

L'articulation Maire/Préfet a bien montré ses limites.

 

CHÂTEAU D'OLONNE, (VENDÉE)

La Chambre Régionale des Comptes des Pays de la Loire a constaté que les anciens maires de Château d'Olonne ont passé illégalement des marchés publics (faute passible de la correctionnelle) pendant au moins 10 ans. Ceci est  incontestable et consigné dans les "observations"faites par la Chambre Régionale des Comptes lors de deux dernières vérifications faite en mairie de Château d'Olonne ). Ce n'est pas contesté par lesdits maires. Le deuxième contrôle a même été interrompu avant son achèvement ...les pièces justificatives ne pouvant être fournies par le maire et son adjoint aux magistrats de la Chambre Régionale des Comptes !

 

Des faits comme ceux rapportés ci-dessus on en retrouve tous les jours tant au niveau de la commune qu'au niveau national.

Cette situation est sue, connue, subie et si rarement sanctionnée mais pourquoi donc? Pourquoi les Préfets se taisent-ils et abandonnent-ils leurs prérogatives (on a vu où cela mène avec le procès XYNTHIA) ?

Pourquoi la Cour des Comptes ne saisit pas les Procureurs concernés alors que cela est de sa compétence ?

Pourquoi des élus complices ne dénoncent pas des faits alors que l'article 40 du code de procédure pénale leur fait obligation de saisir le Procureur de la République ?

Pourquoi la presse locale est-elle aussi complaisante avec des maires notoirement en délicatesse avec la Justice ?

Pourquoi le législateur pourtant si prompt à légiférer sur tout et sur rien, y compris le sexe des anges, n'a-t-il  pas amélioré les textes qu'il a votés suite aux promesses présidentielles d'Emmanuel Macron sur la transparence de la vie publique.

Pourquoi les citoyens n'ont-ils pas réagi alors qu'ils avaient connaissance des graves manquements de leur maire ?

Tous ces "pourquoi" ...sans réponse laissent  au citoyen un goût amer et constituent le fondement du rejet des élus par les citoyens.

 

SAUVONS LES MAIRES EN CRÉANT LES CONDITIONS QUI LEUR LEUR PERMETTENT D'EXERCER LEURS MANDATS EN ÉCARTANT LES TENTATIONS DU CLIENTÉLISME ET DU FAVORITISME

Le maire est l'élu qui est au contact permanent avec ses concitoyens, ses électeurs. Il est soumis en permanence aux requêtes de ceux-ci. Il est même l'otage de ceux-ci si l'essentiel pour lui est sa réélection ! La faillite de la tutelle des Préfets avec la décentralisation mal gérée a aggravé le risque de "dérapage" des maires.

Or, il ne faut surtout pas que les maires minoritaires qui ternissent l'image de la fonction qu'ils devraient servir puissent faire supporter le poids de leurs indignités et ou leur incompétence et salissent dans l'opinion publique la fonction d'élu, celle des 35 000 maires.

Il ne faut pas croire que les cas que nous citons ne sont pas des exceptions : le livre de Gabriella Riou HARCHAOUI et Philippe PASCOT cite en 2013 (juste avant les dernières élections municipales de 2014)  36 villes de plus de 10 000 habitants (soit 5 %  des communes concernées) dont les maires avaient eu des difficultés avec la justice et se représentaient...n'oublions pas aussi le maire de Levallois, Patrick BALKANY !

 

Il faut donc d'urgence réformer le système et que la Justice passe pour sanctionner les "dérapages" , mais il faudra surtout aller au-delà, bien au-delà :

il faut réformer le statut des élus communaux , intercommunaux,

il faut une vraie réforme territoriale,

il faut préciser les limites du pouvoir et des responsabilités des maires à qui l'État et le citoyen demandent tout,

pour sauver la fonction aussi noble qu'indispensable de "MAIRE".

 

Partager cet article
Repost0
6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 21:14

 

LA SAISON S'EST OUVERTE MAGNIFIQUEMENT LE DIMANCHE 23 JUIN 2019 PAR LA DÉCISION SORTIE DU VOTE DES SABLAIS SUR LE PROJET DE SUPPRESSION DE LA ROUTE LITTORALE

 

 

LA ROUTE LITTORALE ET SON ENVIRONNEMENT SONT SAUVÉS ET SERONT MIS EN VALEUR SELON UN SCHÉMA NOUVEAU ÉLABORÉ EN CONCERTATION AVEC LA POPULATION

Ce petit rappel, œuvre du collectif SOS route littorale, figurant ci-après est plein d'enseignements que chacun peut tirer dans ce temps d'été propice à un peu ou beaucoup de réflexions...bel été à vous tous

BONNES VACANCES AUX SABLES D'OLONNE...
Partager cet article
Repost0