Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

15 mars 2020 7 15 /03 /mars /2020 23:03
LE MAIRE YANNICK MOREAU FAIT PART DES RÉSULTATS DE CE PREMIER TOUR DES MUNICIPALES 2020 AUX SABLES D'OLONNE SUR LE PARVIS DE LA MAIRIE : CORONAVIRUS OBLIGE

LE MAIRE YANNICK MOREAU FAIT PART DES RÉSULTATS DE CE PREMIER TOUR DES MUNICIPALES 2020 AUX SABLES D'OLONNE SUR LE PARVIS DE LA MAIRIE : CORONAVIRUS OBLIGE

 

DES ÉLECTIONS MUNICIPALES DANS UNE SITUATION "EXTRAORDINAIRE" SUITE AUX MESURES PRISES POUR CONTRECARRER LES RISQUES D'ÉPIDÉMIE DUE À CORONAVIRUS

Aprés la fusion des 3 communes effective au 1er janvier 2019 cette élection municipale était très attendue.

La ville de la Vendée "Les Sables d'Olonne" d'une part, avec ses presque 40 000 électeurs est devenue la ville la plus importante de la Vendée et d'autre part, c'était la première élection au suffrage universel direct de cette ville nouvelle.

Remarquons aussi que, pour cette élection, huit listes étaient en présence.

LES RÉSULTATS DES ÉLECTIONS MUNICIPALES PREMIER TOUR : LE MAIRE SORTANT YANNICK MOREAU LARGEMENT EN TÊTE AVEC 42,86% DES VOTANTS

LES RÉSULTATS DES ÉLECTIONS MUNICIPALES PREMIER TOUR : LE MAIRE SORTANT YANNICK MOREAU LARGEMENT EN TÊTE AVEC 42,86% DES VOTANTS

Partager cet article
Repost0
13 mars 2020 5 13 /03 /mars /2020 17:31
AUX SABLES D'OLONNES 8 LISTES, 376 CANDIDATS : LA DÉMOCRATIE LOCALE NE SE PORTE PAS SI MAL

AUX SABLES D'OLONNES 8 LISTES, 376 CANDIDATS : LA DÉMOCRATIE LOCALE NE SE PORTE PAS SI MAL

 

DIMANCHE 15 MARS 2020...VOTEZ : C'EST CHOISIR CEUX ET CELLES QUI SERONT VRAIMENT CAPABLES DE GÉRER VOTRE COMMUNE, VOTEZ EN CITOYENS RESPONSABLES

 

Vous avez reçu les proclamations de foi de vos candidats.

Prenez donc quelques minutes pour parcourir ces documents avant d'aller voter. Préparer son vote en citoyen responsable. Savoir éliminer les listes vides de sens, de projets réalistes...

 

DES PROFESSIONS DE FOI VIDES QUI ATTESTENT DE LA MÉCONNAISSANCE DES BESOINS ET POSSIBILITÉS LOCALES : DIMANCHE NOUS SOMMES DANS LE CADRE D'UNE  ÉLECTION LOCALE !

Des professions de foi nous attristent : chez nous, on appelle cela plutôt de la "bouillie pour chats" : des généralités, des banalités, aucune dynamique, aucun élan pour demain dans votre commune, aucunes idées nouvelles, aucune vison d'avenir, aucun humanisme, aucun savoir faire...pas crédible !

On se demande donc pourquoi 47 personnes ont osé prêter leurs noms et cautions pour figurer sur ce type de liste.

Nous sommes dans le cadre d'une élection locale où, par définition, ce qui compte c'est l'engagement de personnes pour des projets et une gestion réaliste et réalisable sous tous les plans ( y compris financiers...sans augmenter les impôts), innovant sur le plan local, le fruit d'une réflexion collective sur le devenir du territoire concerné : la commune, votre commune.

 

D'AUTRES PROFESSIONS DE FOI : DES LISTES COMPORTANT DES INTENTIONS ET DES PROJETS À LA PRÉVERT, SANS COHÉRENCES, SANS VISION D'AVENIR, SANS CHIFFRAGES CONNUS OU REVISITÉS : PAS CRÉDIBLES.

Trouver dans des professions de foi des promesses qui défient le bon sens :

- des projets dits nouveaux sur des objets déjà en cours de réalisation comme aux Sables d'Olonne : l'antenne universitaire, les logements pour primo accédants, révision des transports publics, développement durable...

- Sur des projets irréalisables bizarrement nommés comme "sécurisations des pistes cyclables" ,"repenser la maison médicale", "

- créer "quatre mairies de proximité" dans une commune qui a opté démocratiquement et légalement pour la fusion des 3 communes...d'abord UNE COMMUNE NE PEUT AVOIR QU'UNE MAIRIE ! C'est la maison commune des locaux permettant dans chaque quartier permettent d'offrir accueil, permanences des services municipaux...

- projet de "nouvelle médiathèque"...Où ? quand ? Comment ? Quel coût ?...il y a déjà 3 médiathèques dans la commune !

Comment peut-on présenter un programme quand on n'a pas l'équipe pour le réaliser et pour le penser en connaissance de cause...élaborés un programme sans avoir assister précédemment aux conseils municipaux et communautaire c'est comme passer son permis de conduire sans avoir jamais conduit !

 

AVANT DE VOTER : CHOISISSEZ BIEN ET EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE au moins après avoir parcouru les professions de foi que vous avez reçues.

Les candidats figurant sur la liste que vous choisirez méritent-ils votre confiance ?

 

N'oubliez pas : DEMAIN, DANS VOTRE COMMUNE ON NE RASERA PAS GRATIS !...

CAR CE SONT VOS IMPÔTS QUI FINANCENT TOUS LES PROJETS ET LES FRAIS DE FONCTIONNEMENT DE VOTRE COMMUNE .

 

Une perle dans une profession de foi : "Aider la SNSM  en lui mettant à disposition deux effectifs humains financé par la mairie" (textuel, orthographe comprise, chercher le sens de cette promesse et  où sont les erreurs et leurs auteurs)

Partager cet article
Repost0
11 mars 2020 3 11 /03 /mars /2020 22:45
DIMANCHE 15 MARS 2020 : PREMIER TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES

DIMANCHE 15 MARS 2020 : PREMIER TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES

À LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ALLER VOTER

 

LA GESTION D'UNE COMMUNE, D'UNE AGGLOMÉRATION NE PEUT ÊTRE CONFIÉE  QU'À DES CITOYENS EXEMPLAIRES, COMPÉTENTS ET SE SACHANT RESPONSABLES

 

LA DÉMOCRATIE FAIT QUE TOUT CITOYEN PEUT FAIRE TOUT CE QUI N'EST PAS INTERDIT...ET DONC TOUT CANDIDAT À UNE ÉLECTION PEUT DIRE TOUT CE QU'IL VEUT, FAIRE PREUVE DE LA PIRE MAUVAISE FOI MAIS LA SANCTION ET LE JUGE UNIQUE, CE SONT LES  BULLETINS DE VOTE DANS L'URNE.

Il y a bien un code électoral mais pas de déontologie réservée voire imposée aux candidats et particulièrement aux responsables de listes.

Il y a bien une charte de l'élu mais elle sera donnée ...après l'élection aux seuls élus !

Il n'y a pas de charte du candidat...c'est cela la démocratie !

 

LA LIBERTÉ D'EXPRESSION ET LA LIBERTÉ DE LA PRESSE : NE PAS EN ABUSER

La loi fondamentale du 29 juillet 1881 votée donc sous la III ième République sanctionne certaines déviances citoyennes comme l'usage de l'injure, la diffamation...

Il est bien dommage que les plaintes déposées contre des candidats aux élections qui ont enfreint les règles légales soient quasiment systématiquement "classées sans suite" car l'exemplarité et la peur du gendarme auraient un impact certain sur la bonne tenue du débat.

 

DONC, LE MENSONGE, DES DÉFAILLANCES DANS L'EXERCICE DE LEURS FONCTIONS D'ÉLUS PRÉCÉDEMMENT, DES PROMESSES AUSSI VAGUES QU'INTENABLES, L'INEXPÉRIENCE DE LA MAJORITÉ DES MEMBRES D'UNE LISTE...

C'est l'électeur qui va sanctionner les défaillances des candidats et l'électeur responsable se doit de les rechercher. Il doit ainsi sanctionner par le rejet les listes où il peut déceler :

- l'incompétence de candidats aux fonctions d'élus : la recherche de compétences des candidats à exercer la fonction d'élus n'est pas chose aisée puisqu'on les trouve très rarement exprimées dans les professions de foi des élus (un comble) mais juger la qualité d'une liste est chose possible,

- le retour de candidats devant les électeurs d'anciens élus qui n'ont pas brillé dans l'exercice de leurs fonctions ou pire qui, par exemple, ont été pour les Sables d'Olonne des pourfendeurs de la fusion et veulent encore, malgré les votes des citoyens favorables à la fusion, revenir au passé. Peut-on faire confiance à d'anciens élus qui ont démissionné en janvier 2019 parce que leur candidat n'a pas été choisi comme maire lors d'un vote fait  démocratiquement et incontesté : ces élus sont-ils encore dignes d'être réélus après avoir abandonné ainsi leurs fonctions d'élus ? 

- une liste composée d'une majorité de candidats inexpérimentés : ils ne savent même pas qu'en se présentant ils auront la responsabilité de gérer une agglomération et une ville 53 000 habitants, 200 millions d'euros. Ils suivront aveuglément une tête de liste qui les mènera à l'aventure...aventure que l'on retrouve d'ailleurs décrite dans les documents électoraux de ces listes.

 

LE VOTE D'UN CITOYEN AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES CONSISTE À DONNER UN MANDAT DE 6 ANS À UN CONCITOYEN POUR QU'IL GÈRE LA COMMUNE EN SON NOM. CELA MÉRITE RÉFLEXION...on ne donne pas un mandat à un tiers sans étude du dossier.

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2020 1 02 /03 /mars /2020 20:09

COMMUNIQUÉ DE LA LISTE

LES SABLES D'OLONNE : ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020, DES RÉUNIONS PUBLIQUES

Brigitte Tesson et son équipe vous invitent aux réunions publiques d’informations et d’échanges suivantes :

 

Jeudi 5 mars 18:30 Salle Audubon

avec la participation de Clémentine Guédon du Parti Animaliste 60 Boulevard Pasteur aux Sables d’Olonne

Vendredi 6 mars 18:30 Salle des Fêtes de La Chaume

Mardi 10 mars 18:30 Salle des Conférences

au Musée de l’Abbaye Sainte-Croix, Rue de Verdun aux Sables d’Olonne

Jeudi 12 mars 18:30 Les Riaux, salle A

44 Rue des Grands Riaux au Château d’Olonne

Vendredi 13 mars 19:00 Olonnespace, salle de jeux

1 Allée des Cèdres, Olonne sur Mer

Partager cet article
Repost0
29 février 2020 6 29 /02 /février /2020 22:58
 ÉCHARPE BLEUE AUTOUR DU COU LES 47 MEMBRES DE LA LISTE DU MAIRE SORTANT FACE AUX SABLAIS

ÉCHARPE BLEUE AUTOUR DU COU LES 47 MEMBRES DE LA LISTE DU MAIRE SORTANT FACE AUX SABLAIS

 

ÉLECTIONS MUNICIPALES : LE MAIRE SORTANT YANNICK MOREAU ENTOURÉ DE SES 46 COLISTIERS DANS UNE SALLE AUDUBON COMBLE A PU DÉROULER L'EXPOSÉ DE SON PROGRAMME : DE LA CONTINUITÉ TEINTÉE DE PROJETS INNOVANTS

 

NOTES D'AMBIANCE ET INTRODUCTION

Il se disait  et s'écrivait ces jours-ci que les réunions publiques électorales style réunions préaux d'écoles d'antan, ne faisaient plus recette : il faut des exceptions pour confirmer une règle.

Malgré le temps qui n'incitait pas à sortir de chez soi, malgré le choix d'une heure peu favorable traditionnellement à ce type de réunion, malgré le fait que ce soit un samedi, malgré la psychose née du coronavirus...la salle AUDUBON des Sables d'Olonne affichait complet.

La tenue de cette réunion fut empreinte de dignité et s'est déroulée dans un climat de sereine convivialité : pas d'attaques contre les autres listes, pas d'incident, aucun mot violent...un candidat à la mairie des Sables d'Olonne face à une salle attentive, sage, certainement acquise à son maire.  Dans l’assistance, nombreux étaient ceux qui ont prenaient des notes. Ce public a écouté une heure durant leur maire candidat expliquer sommairement où il voulait mener les sablais pour la mandature 2020/2026.

Ce fut un face à face citoyen-maire sortant où ce dernier a certainement pris du plaisir à tenir son auditoire attentif. Tout fut clair, bien rythmé jusqu'à ce que la séance fut levée pour  prendre le verre de l'amitié : pas de questions, pas d'invectives, une leçon d'informations descendantes du maire à ses concitoyens.

Revenons un peu en arrière : après la présentation de tous les colistiers, il appartenait donc à Annie COMPARAT, deuxième sur la liste, de préparer l'entrée en scène de Yannick MOREAU, la tête de liste.

Ce fut fait dans la sobriété...quelques mots pour décrire l'homme ses 1 mètres 90, sa famille et ses animaux de compagnie et ses 44 ans. Plus sérieusement, pour définir le profil de Yannick MOREAU, elle a choisi quatre mots : 

- l'expérience, on ne s'improvise pas maire,

- un rassembleur qui a réussi, pour assoir le conseil municipal de la ville nouvelle issue de la fusion, le 1er janvier 2019, à fondre en une seule équipe les quasi 99 élus  hommes et femmes provenant de 6 équipes différentes élues en 2014 au niveau des 3 communes (Olonne-sur-Mer, Les Sables d'Olonne et Château d'Olonne),

- clarté : un homme de conviction qui s'affirme du Centre et de la Droite,

- solidité : c'est un chef à l'autorité naturelle, qui sait dire non, qui sait dire oui et qui sait écouter.

Après cette présentation, la parole est donnée au candidat qui visiblement apprécie la tournure que prend cette réunion aux Sables d'Olonne, il est chez lui.

 

A SUIVRE : UN PROGRAMME DANS LA CONTINUITÉ ET QUELQUES SURPRISES...

UN MAIRE CERTAINEMENT SATISFAIT DE LA TENUE DE CETTE RÉUNION

UN MAIRE CERTAINEMENT SATISFAIT DE LA TENUE DE CETTE RÉUNION

Partager cet article
Repost0
27 février 2020 4 27 /02 /février /2020 18:51
L'INCIVISME : JUSQU'OÙ PEUT-IL ALLER ? HISTOIRE D'UN JOUR

 

CES DEUX PILOTES DE DEUX ROUES CYNIQUES, INCONSCIENTS, DANGEREUX...

 

Ils (un monsieur d'un certain âge et un jeune) venaient de nous dépasser et s'arrêtèrent sur la partie piétonne de la chaussée à droite sur la photo.

Nous nous arrêtâmes et leur dirent, avec grande courtoisie, deux choses :

1) vous venez de circuler sur une partie de la voie réservée aux cyclistes,

2) devant vous, vous aviez justement  la police.

 

La réponse du plus âgé eût le mérite d'être claire " je m'en fous !"...

C'est vrai qu'après tout, nous, en plus, on n'est pas de la  police !

Nous n'avions qu'à passer notre chemin et poursuivre notre route...sauf que quelques mètres plus loin nous (simple cycliste) eûmes à nous arrêter à nouveau pour permettre à un apprenti collègue cycliste (5 ans environ) que son papy accompagnait à pied et guidait en lui disant qu'il fallait rester sur la droite et regarder devant lui...le tout jeune garçon obtempéra et nous reprîmes notre route après avoir adressé un petit bravo au papy et un autre à l'apprenti.

 

Notre réflexion en notre for intérieur fut "Mais de quoi me mêlai-je ?", "jusqu'où peut aller l'incivisme ?"....

Mais voilà que nos deux lascars sur leurs engins nous redoublent...et c'est alors que nous primes les photos.

 

À chacun de juger...mais en regardant la photo, on voit aussi que les deux motards n'ont pas de casque ! Cet homme d'âge mûr qui le guidait sait-il qu'il apprend au jeune à avoir un comportement à risques que nous laissons à chacun le soin de juger : jusqu'où l'incivisme peut-il conduire ?

 

C'était ce jour, jeudi 27 février 2019, à 16 heures 15, aux Sables d'Olonne sur le Remblai, avec une circulation automobile dense  sous un magnifique soleil : nous, nous étions atterré et triste.

LE REMBLAI AUX SABLES D'OLONNE

LE REMBLAI AUX SABLES D'OLONNE

Partager cet article
Repost0
24 février 2020 1 24 /02 /février /2020 21:25
LA JUSTICE EN CAUSE, LES POUVOIRS ILLIMITÉS DU MAIRE EN CAUSE, LE RESPECT DES INSTITUTIONS EN CAUSE

LA JUSTICE EN CAUSE, LES POUVOIRS ILLIMITÉS DU MAIRE EN CAUSE, LE RESPECT DES INSTITUTIONS EN CAUSE

LA SANTÉ PUBLIQUE GRAVEMENT MENACÉE EN CAUSE

LA SANTÉ PUBLIQUE GRAVEMENT MENACÉE EN CAUSE

L'ABOLITION DES PRIVILÈGES : LES PRIVILÈGES ENCORE MIS EN CAUSE

L'ABOLITION DES PRIVILÈGES : LES PRIVILÈGES ENCORE MIS EN CAUSE

 

 

CE QUE LES FRANÇAIS NE SUPPORTENT PLUS

 

 

UN « SYNDICAT », LA FNSEA  QUI EST UN LOBBY ET NON UN RÉEL SYNDICAT PROFESSIONNEL RESPONSABLE. Il IMPOSE DEPUIS DES DÉCENNIES SA LOI AUX MINISTRES SUCCESSIFS DE L’AGRICULTURE ET AUX CHEFS D'ÉTAT...ET À L'EUROPE.

 

…ET CETTE FOIS, C’EST ENCORE LA SANTÉ PUBLIQUE QUI EST MENACÉE GRAVEMENT PAR LES TENTATIVES LES DIKTATS DE LA FNSEA Fédération Nationale des Exploitants Agricoles

 

Le Salon de l'Agriculture est régulièrement le lieu où ministres et autres élus aiment se faire voir et où la FNSEA peut exprimer ses revendications ne serait-ce que pour montrer qu'elle existe surtout en période électorale.

 

Pour ce salon de l'Agriculture 1920, l'organisation dite syndicale en profite pour annoncer qu'elle veut imposer au gouvernement qu'il instaure un moratoire sur l'instauration de zone de non traitement (ZNT) aux pesticides près des habitations.

 

Rappelons que les textes sur les interdictions de l'épandage de produits classés cancérigènes, mutagènes et reprotoxiques et autres produits dangereux à proximité des habitations.(5, 10 et 20 mètres) ont été publiés au JO du 29 décembre : indiction effective au 1er janvier 2020.

On le sait maintenant les pesticides sont nuisibles à la santé c'est maintenant un fait incontestable. Mais la France continue à en produire et à en vendre à l'étranger et elle continue à en épandre sur les sols qui nous nourrissent et dans l'air que nous respirons.

 

LA FNSEA FAIT DU CHANTAGE : LES FRANÇAIS N'AIMENT PAS CES MÉTHODES

Nous savions que la nouvelle présidente de la FNSEA était aussi virulente qu'irresponsable. Elle le démontre en déclarant par la voix du Secrétaire général de son organisation que pour faire fléchir le gouvernement sur cette mesure qui interdit l'utilisation de pesticides près des habitations elle envisage de bloquer les "stations d'épuration" pour contraindre les français à conserver leurs déchets."

 

N'oublions pas que c’est ce « syndicat » qui a tué l’agriculture à la française pour faire place nette à l’agrochimie extensive qui détruit la terre et les consommateurs.

Le Président de la République cédera-t-il au chantage ? Il semble prêt à être en résistance...aidons-le !

 

 

RENÉ MARRATIER, MAIRE DE LA COMMUNE DE LA FAUTE SUR MER : DOSSIER TEMPÊTE XYNTHIA ! 29 MORTS DANS CETTE COMMUNE, IL Y A 10 ANS, ET MAINTENANT IL PRÉTEND REDEVENIR MAIRE SUR LES LIEUX DE SES DÉLITS

 

Condamné en appel par la Cour d’Appel de POITIERS avec une indulgence coupable de ladite Cour d’Appel de POITIERS, RENÉ MARRATIER déclaré lors du procès XYNTHIA incapable du moindre geste d’empathie vis à vis des familles de victimes serait encore éligible et il ose se représenter et narguer la centaine de familles des victimes dans sa commune alors qu’il a été condamné de manière définitive pour « mise en danger de la vie d’autrui ».

 

INHUMAIN ! pour les familles de toutes les victimes et inadmissible pour la réputation de la fonction d’élu...

 

Ce qu'il y a de terrible aussi c'est que le clientélisme et les erreurs peuvent rendre possible sa candidature voire sa réélection à la tête de son ancienne mairie.

 

 

DES MINISTRES, DES PARLEMENTAIRES, DES MAIRES ET AUTRES ÉLUS AU-DESSUS DES LOIS

 

Marchés truqués, détournements de fonds publics, avantages financiers en matière de rémunération, retraite et autres indemnités excessifs et/ou non légaux, emplois fictifs, délits de favoritisme…les lois de 2013 et de 2017 ne répondent pas aux exigences de justice et de morale par rapport au  fléau que représentent les fautes commises par quelques élus et des fonctionnaires dévoyés. Cette situation contribue à creuser dangereusement le fossé entre les élus et les citoyens.

 

Le Président de la République avait promis la moralisation de la vie publique…le bon peuple attend encore une vraie loi sur la transparence pour tous les élus et pour tous les fonctionnaires ayant des pouvoirs de décisions. Les lois de 2013 et 2017 sur la transparence et la moralisation de la vie publique n'ont pas répondu à l'objectif  justement de la nécessaire moralisation de la vie publique.

 

Les Français ne supportent plus les incartades et les privilèges de leurs élus.

 

Partager cet article
Repost0
19 février 2020 3 19 /02 /février /2020 22:17
LES SABLES D'OLONNE : CHEMINEMENT D'UN CANDIDAT SUR LA LISTE DU MAIRE SORTANT YANNICK MOREAU

UN ADHÉRENT CACO S'EXPLIQUE SUR SON CHOIX POUR LES ÉLECTIONS MUNICIPALES

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

En tant que membre de CACO depuis la création de l'Association, je me devais d'apporter une précision, sur le pourquoi de ma présence sur la liste du maire sortant Yannick MOREAU.

 

Au tout début des années 1990, j'ai adhéré à l'AREPO, Association pour le REgroupement du Pays des Olonnes. Cette association apolitique et citoyenne avait pour buts, statutairement, entre autres, celui de promouvoir la réunification des 3 communes.

 

En effet, nous constations chaque jour comme observateur attentif de ce qui se passait au Pays des Olonnes les difficultés qui auraient pu être surmontées s’il y avait eu une commune unique.

 

Pour cela, il nous a fallu combattre, dénoncer les réticences, les hésitations, les à priori, les querelles de clocher, les compromis et les compromissions qui détruisirent même les meilleurs projets.

 

À chaque élection, les têtes de liste de l'époque, pour se faire élire, mettaient à leur programme une hypothétique fusion qui ne se réalisait jamais. Il y avait rupture entre les élus et les citoyens.

 

L'association citoyenne CACO créée en 2001 avait inscrit la fusion comme une action prioritaire. Nombre de ses adhérents s’unirent donc pour présenter en 2008 une liste fusionniste « CAP VRAI », conduite par Jean-Claude Rossignol. Lors du mandat  2008/2014, le projet de fusion échoua suite aux manœuvres du maire de Château d'Olonne.

 

Après 2014, sentant le souhait de la population favorable à la fusion, nous avons donc poursuivi nos actions. C'est ainsi que nous avons obtenu que soit organisé une consultation sur la commune de Château d'Olonne. Le 11 décembre 2016, le OUI pour la fusion l'emportait avec 68 % des suffrages.

 

Pour mener à terme cette opération, il nous fallait un porteur du projet qui irait jusqu'au bout de son engagement. Nous l'avons trouvé en Yannick Moreau, maire d'Olonne.

 

Le 2 janvier 2019, Yannick Moreau fut élu maire des Sables d’Olonne à une très large majorité des 99 conseillers municipaux des 3 communes réunies.

 

Sans plus attendre, celui-ci s'est mis au travail avec une équipe bien déterminée. Il a réussi la difficile tâche d’assumer la fusion des multiples services des 3 communes (plus de 800 salariés) tout en assumant avec succès l’harmonie entre la grande commune nouvelle des Sables d’Olonne et l’Agglomération nouvelle et le bon fonctionnement des deux collectivités.

 

Pour les élections de mars 2020, Yannick Moreau se représente devant les électeurs.

 

Son projet est porteur d'avenir pour l'emploi, pour la qualité de vie, pour l'environnement, pour la sécurité, pour les plus âgés, pour le logement, pour la santé, pour la formation, pour les jeunes…

 

Son programme correspond à mes attentes, et c'est donc tout naturellement que j'apporte mon soutien en figurant sur la liste de Yannick Moreau.

 

Mr Tessier Daniel

28, rue Louis Jouvet

Château d'Olonne

85180 Les Sables d'Olonne

Partager cet article
Repost0