Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 18:38
L'Aérodrome des Sables Photo " reporter sablais juillet 2017"

L'Aérodrome des Sables Photo " reporter sablais juillet 2017"

APRÈS LA MARCHE ARRIÈRE DU GOUVERNEMENT SUR NOTRE DAME DES LANDES…LES SABLES D’OLONNE ET D’AUTRES AÉRODROMES …NE LAISSONS PLUS FAIRE N’IMPORTE QUOI.

EN EFFET, LA DÉCISION DU GOUVERNEMENT VA LAISSER DES CADAVRES DERRIÈRE ELLE

Notre Dame des Landes illustre bien l’incapacité de la POLITIQUE sur de tels projets et l’irresponsabilité des élus qui se sont repassés la patate chaude cinquante ans durant. D'ailleurs ce sujet pose plus généralement le problème de la capacité de l'État jacobin et des politiciens de mener des projets à vocation économique.

 

ÉNUMÉRONS DONC LES PRINCIPAUX DÉGÂTS DE LA DÉCISION DE NE PLUS CONSTRUIRE L'AÉRODROME NOTRE DAME DES LANDES :

  • La Justice qui a pris plus de 10 décisions qui ne sont pas exécutées. Les magistrats des Tribunaux et Cours d’Appel de NANTES et RENNES ont bonne mine,
  • L’ordre public bafoué : est entérinée une zone de non-droit, un bel exemple de la déficience de l’autorité publique,
  • La démocratie directe : un référendum qui s’est traduit par un OUI à l’Aérodrome avec 51 % de votants et  55% pour le OUI. La décision populaire « souveraine » du peuple balancée aux orties, rayée d’un coup de plume par le pouvoir exécutif du chef de l’État et du Gouvernement,
  • L'autorité de nombreux hommes politiques piétinée comme l'ancien Premier Ministre Jean-Marc AYRAULT, l'ex Président de la Région Bruno RETAILLEAU et même celle du Président de la République ...C'est une source de déconsidération de l'autorité de l'État et de ses serviteurs qui avaient affirmé leurs convictions,
  • L’argent public : il va falloir trouver une autre solution et dédommager l’entreprise qui a investi dans le projet et les collectivités qui ont acheté les terrains…des premières estimations données le gâchis atteint déjà 1 milliard d’euros ! On jette l‘argent public par la fenêtre ; la France est riche sauf qu’il y a tant de misère cachée, de dette publique et de déficits budgétaires!

Un échec qui laissera des traces.

 

LES AÉRODROMES, SOURCES D’ENNUIS POUR LA COLLECTIVITÉ ET LES COLLECTIVITÉS…ET CELUI DES SABLES D’OLONNE ALORS ?

 

Nous avions suivi dans un passé plus lointain les difficultés du triangle des 3 aérodromes voisins en Bourgogne et Franche Comté (Régions maintenant fusionnées)  : celui de DIJON mal en point, celui de TAVAUX grand, beau mais peu utilisé et celui qui aurait voulu naître à BESANÇON et qui, heureusement, fut abandonné.

 

Il y a celui de Caen Carpiquet qui fait des vagues de temps à autre et qui est en cours d’agrandissement comme celui d’Évreux qui fut base de l’OTAN puis base militaire française et qui est en passe de devenir en plus aussi aérodrome civile.

 

Il y a aussi l'aérodrome Mauléon Bocage en Deux Sèvres construit pour les besoins de la cause du Groupe HEULIEZ qui a disparu malheureusement.

 

Et il y a aussi maintenant l’Aérodrome des Sables d’Olonne qui,depuis des décennies, se cherche à coups de velléités d’élus. Ceci mène le site actuel à un état de décrépitude tel qu’il va falloir décider de faire quelque chose avant que le hangar ne s'écroule comme le restaurant attenant.

 

Comme il y avait un problème avec les hectares délaissés par un projet inepte et scandaleux de VENDÉOPÔLE à Château d'Olonne (situé après la zone des Plesses et à partir de la station d'épuration) il y eut une pré-étude qui a abouti à une proposition de transfert possible de l’Aérodrome actuel sur le site du VENDÉOPÔLE dont on aurait trouvé enfin une utilisation sans une gêne sérieuse pour l’environnement. (voir Castel Actu N°68 et l'excellent article du Reporter Sablais du 17 juillet 2017).

 

Sauf qu’entre-temps, l’Aérodrome des Ajoncs à La ROCHE SUR YON fait sa mutation. Y a-t-il économiquement la place pour deux aérodromes distants de moins de 5 kilomètres ?

 

Mais la presse nous a donc annoncé l’abandon du projet de transfert de l’Aérodrome actuel des Sables d’Olonne sur le site du VENDÉOPÔLE avec des arguments non convaincants et un projet dont le coût serait dissuasif.

 

À SUIVRE...UN PROJET NOUVEAU POUR LES SABLES D'OLONNE ?...

 

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2018 1 15 /01 /janvier /2018 11:07
SITUATION CONFUSE APRÈS LES RÉFORMETTES TERRITORIALES. REVENONS À L’ESSENTIEL AU PAYS DES OLONNES SITUATION CONFUSE APRÈS LES RÉFORMETTES TERRITORIALES. REVENONS À L’ESSENTIEL AU PAYS DES OLONNES SITUATION CONFUSE APRÈS LES RÉFORMETTES TERRITORIALES. REVENONS À L’ESSENTIEL AU PAYS DES OLONNES

2018 :  PAS DE TEMPÊTE, SI POSSIBLE, ENTRE NOS GRANDS ÉLUS…AU TRAVAIL  !

NOS MAIRES ONT UN DEVOIR DE DÉCENCE, DE DIGNITÉ, DE RETENUE ET CELUI DE DONNER DANS LEUR MISSION LA PRIORITÉ À L’INTÉRÊT GÉNÉRAL

 

Il y a face à ce que nous estimons être un devoir pour les maires malheureusement des messages de vœux et des déclarations qui peuvent altérer l’image des élus et interrogent les citoyens.

Nous n'écrivons pas ce qui suit pour faire la morale ou donner des bons et des mauvais points mais uniquement pour faire triompher l'intérêt général, défendre la cause commune face aux causes dévoyées, aux petits intérêts privés qui polluent la vie publique qui n'a pas besoin de cela.

 

LE PERSONNEL DES COLLECTIVITÉS DOIT POUVOIR TRAVAILLER SEREINEMENT

Le personnel agents des 7 collectivités de l’Agglomération « LES SABLES D’OLONNE » et celui de l’AGGLO elle-même et aussi particulièrement celui des 3 communes qui formeront la Commune Nouvelle au 1er janvier 2019 doivent pouvoir continuer à travailler dans la sérénité. Leur tâche qui consiste à mettre en œuvre fusion de communes et transferts de compétences est aussi importante qu'enrichissante pour tous. Elle est trés lourde.

Le personnel doit pouvoir se concentrer sur les priorités. L'enthousiasme de ce personnel est « énorme ». Il est face à une très grosse responsabilité. Tout perturbateur doit donc être chassé, dénoncé.

Les projets somptueux et surréalistes parfois des uns et des autres élus comme le dévoiement de la route littorale, la médiathèque sablaise, une nouvelle mairie à Olonne… pour se faire mousser ou autres considérations moins reluisantes et gratifiantes peuvent et doivent attendre 2020.

 

LES ÉLUS DOIVENT SE MOBILISER SUR LES URGENCES. FUSION ET TRANSFERTS DE COMPÉTENCES ENTRE COMMUNES ET AGGLOMÉRATION ET ENTRE COMMUNES ET COMMUNE NOUVELLE SONT PRIORITAIRES

Nous devons rappeler aux élus qu’ils doivent être le soutien, le guide de leurs agents territoriaux, être à leur écoute, s’investir et donner l’exemple.

Tout élu qui perd du temps sur d’autres dossiers ou à l’élaboration de stratégies personnelles troublant la sérénité de ceux qui travaillent et de ceux qui espèrent et qui font passer l’intérêt général au second plan est condamnables et suicidaires.

Les citoyens rejetteront ces élus déviants et doivent veiller et être prêts à sanctionner leurs élus à leur dire en face STOP si nécessaire. Le silence et la complaisance citoyennes ne seront pas de mise en 2018. Répétons : les citoyens doivent veiller

On sent d’ailleurs très fortement des craintes voire un rejet, une incompréhension du citoyen de base qui ne peut que déplorer une situation pernicieuse pour le bon fonctionnement de nos collectivités locales qui appartiennent aux citoyens pas aux élus. Ceux-ci n’ont qu’un mandat donné par les citoyens électeurs.

 

UN MESSAGE D’UNE ÉLUE DU HAVRE…FIEF DU PREMIER MINISTRE !

Extrait d’une déclaration (Paris Normandie du 12 janvier 2018) d'Agnès Canayer sénatrice (LR) :

 « Que vive la proximité ! Faisons confiance aux élus municipaux !

La commune constitue le bon échelon pour restaurer le lien de confiance entre la population et les élus ...

Le ‘big-bang’ institutionnel de ces dernières années a considérablement modifié le paysage de nos institutions locales. Loin de simplifier l’organisation territoriale, les réformes successives ont amplifié le mille-feuille administratif. Elles ont rendu opaque le rôle et la place des différentes collectivités territoriales…

Heureusement, dans cette tempête institutionnelle, il reste un amer, la commune. Échelon de proximité, la commune intervient dans la vie quotidienne de chacun…

Le maire doit en permanence écouter et expliquer.

Écouter, afin de répondre au mieux aux attentes des administrés et adapter la décision politique aux réalités du terrain.

Expliquer, pour mieux faire comprendre les choix et les contraintes qui justifient la décision.

La confiance ne se décrète pas, elle s’entretient par le dialogue et par l’implication des habitants. La commune est le bon échelon pour faire vivre la citoyenneté. »

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2018 5 12 /01 /janvier /2018 17:05
LES FINANCES LOCALES : LES SABLES D'OLONNE, LE CIEL EST PLUS CLAIR

LES FINANCES DE NOS COMMUNES : LES SABLES D'OLONNE

Poursuivons l’analyse des derniers chiffres communiqués par les collectivités locales que nous suivons. Passons aux finances de la Commune des Sables d'Olonne en attendant les données de l’Agglomération "LES SABLES D'OLONNE"et celles de la Ville d’Olonne-sur-Mer.

Voir les chiffres de Château d’Olonne :

http://www.olonnes.com/2018/01/les-finances-de-la-ville-de-chateau-d-olonne-il-faut-souligner-une-mauvaise-gestion-suite.html

 

Lors de cette présentation publique des chiffres l’ensemble des élus sablais a constaté une amélioration de la santé financière de la Commune. En début de mandat en 2014, 2015 la présentation des comptes de la commune était sombre, très sombre.

2018 va être, si tout se passe bien au niveau de la fusion création de la Commune Nouvelle Les Sables d’Olonne, la dernière année où il y aura un budget pour la Ville des Sables seule.

Donc, ces chiffres vont revêtir un caractère "historique" et l’on pourra enfin, en 2019, enterrer les querelles stériles intercommunales sur la dette de l’une, les folies de l’autre, la richesse de la troisième…Il faudra vivre ensemble en comptant pour 2018 sur la sagesse retrouvée de nos élus pour décider dans l’intérêt général en mettant sous cape les pernicieuses ambitions personnelles justifiables mais maîtrisables.

 

PRÉVISIONS 2018 POUR LES SABLES D'OLONNE

Recettes courantes : 33 millions d’euros

Dépenses de gestion : 26 millions d’euros

Annuité de la dette : 4,7 millions d’euros

Autofinancement : 2 millions d’euros

Dépenses d’investissement : 1,5 million d’euros

Charges de personnel : 15 millions d’euros

Les taux d'imposition ne changeront pas

 

QUELQUES COMMENTAIRES

Il faut dépasser la sécheresse des chiffres et donner certaines précisions pour juger les données et la situation financières de la Ville et son évolution. Aucun indicateur n'est au rouge.

L’encours de la dette diminuera sérieusement en 2018 et il n’y aura pas de recours à l’emprunt. La Ville souffre des emprunts toxiques dont la municipalité actuelle a hérité et qu’elle élimine au fur et à mesure mais cela a un coût !

Les dépenses de fonctionnement reviennent au niveau de 2012. Sur ce plan, la Commune a fait un réel effort.

Ainsi, les dépenses frais de personnel décroissent et correspondent à un effectif (hors personnel temporaire) de 366 salariés (équivalents temps plein)

L’autofinancement s’écroule au niveau de la prévision 2018 mais avec les reports de crédits 2017 sur 2018, la croissance de recettes annexes mais importantes comme celles des casinos et des droits de mutation, la Ville compte faire des dépenses réelles d’équipement à hauteur de 11,6 millions d’euros et 14 millions d’euros si on prend en compte les restes à réaliser de 2017.

 

UN PROGRAMME DE PROJETS PROPOSÉS POUR 2018 SUR LEQUEL LE CONSEIL MUNICIPAL AURA À SE PRONONCER

Cette situation financière permet la poursuite des projets en cours et le lancement de projets nouveaux entièrement financés sur ressources propres et sans recours à l’emprunt

Citons :

Un budget de 1,5 million de travaux pour la voirie,

La poursuite de la Restauration de l’Église Notre Dame,

Suites de l’aménagement du Parc des Roses et de l’ISO (Institut Sports Océan),

Et des principaux projets nouveaux qui doivent être lancés en 2017 :

  • le réaménagement du Jardin du Tribunal,
  • travaux d’agrandissement de l' Institut Supérieur du Tourisme (école du Passage),
  • la médiathèque (le gros poste pour 1,8 million d’euros),
  • la sécurisation du Remblai,
  • le cabinet Médical de la Chaume,
  • l’aménagement du Boulevard de l’ile VERTIME,
  • travaux d’urgence sur la Ville CHAILLEY,
  • travaux de rajeunissement des Atlantes...

Conclusion provisoire en attendant le débat budgétaire de début d'année. Si sur le plan des choix des investissements, les remous au sein des élus sablais sont à l'unisson des caprices de cet hiver, il faut noter que sur le plan de la gestion une certaine unanimité se fait. C'est déjà un signe positif.

 

 

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 19:28
RUE BÉNATIER À LA CHAUME  : ILS ACCUEILLENT LE PUBLIC CHEZ EUX POUR UNE FÉÉRIE DE NOÉL ET DE LA CHAUME

RUE BÉNATIER À LA CHAUME : ILS ACCUEILLENT LE PUBLIC CHEZ EUX POUR UNE FÉÉRIE DE NOÉL ET DE LA CHAUME

ILLUMINATIONS ET DÉCORATIONS AUX SABLES D'OLONNE

Merci à ceux qui offrent de leur temps et plus pour faire briller les yeux des enfants... et de leurs parents et grands parents

PRÈS DE LA GRANDE POSTE

PRÈS DE LA GRANDE POSTE

FAIRE PLAISIR ET SE FAIRE PLAISIR
Partager cet article
Repost0
26 novembre 2017 7 26 /11 /novembre /2017 22:29
LES COURAGEUX BÉNÉVOLES ET ORGANISATEURS  (photo OUEST France)

LES COURAGEUX BÉNÉVOLES ET ORGANISATEURS (photo OUEST France)

OUEST-FRANCE  DE CE 25 NOVEMBRE 2017 NOUS RAPPELLE QU'IL EXISTE UN GROUPE DE BÉNÉVOLES QUI PROPOSENT CE SERVICE : RÉPARER...

Ne jetez plus !

Le "Repair café" est de retour le 2 décembre. L'Association pour la protection de la nature au Pays des Olonnes APNO et les conseillers de secteurs proposent deux nouveaux ateliers : la récupération des téléphones portables et l'installation du logiciel gratuit Linux sur les ordinateurs.

Le Repair café

sera de retour le 2 décembre,

de 9 h 30 à 12 h 30,

salle Audubon 

AUX SABLES d'OLONNE (près du marché ARAGO)

 

Chacun pourra apporter ses objets en mauvais état, de l’électroménager aux vélos, en passant par le petit mobilier ou les vêtements.

Deux nouveaux ateliers sont au programme. « L’un sera destiné à la récupération des téléphones portables et de leurs accessoires », explique Alain Le Gal, le président de l’Apno (Association pour la protection de la nature au pays des Olonnes) à l’initiative de ce Repair café, avec les conseillers de secteurs.

Le deuxième est proposé par un enseignant en informatique au lycée Savary-de-Mauléon. Avec quelques élèves, il aidera les personnes intéressées à installer Linux, sur leur ordinateur. Un logiciel gratuit qui permet de redonner un coup de jeune au matériel obsolète. 

 

LES LIVRES AUSSI

 L’association Plage de lecture sera également présente pour des échanges de livres.

Le "Repair café" recherche des bénévoles, notamment en électroménager.

Contact : Jean-Michel Fournier, vice-président de l’Apno : 06 12 66 05 55.

Bravo pour cette initiative qui perdure et bien sûr bravo aux bénévoles !

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2017 2 24 /10 /octobre /2017 18:30
AUX SABLES D'OLONNE : LES SALINES,  UN MOMENT DE PLAISIR POUR TOUS

AUX SABLES D'OLONNE : LE SOLEIL, LE SEL ET LA MER ONT RENDEZ-VOUS AUX SALINES

Profitez de ces belles journées automnales et de vacances pour certains

 

UN JOUR D AUTOMNE AUX  SALINES le 24 OCTOBRE 2017

UN JOUR D AUTOMNE AUX SALINES le 24 OCTOBRE 2017

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 22:50
3 MAIRES : UNE TRINITÉ AUJOURD'HUI MAL EN POINT

3 MAIRES : UNE TRINITÉ AUJOURD'HUI MAL EN POINT

  UNE LAME DE FOND EMPORTE LE BON SENS ET CELUI DE L'INTÉRÊT GÉNÉRAL

LA RENTRÉE AUX SABLES D'OLONNE EST MARQUÉE PAR UN EMBALLEMENT DES ZIZANIES ET AMBITIONS DES ÉLUS QUE LES CITOYENS N'APPRÉCIENT PAS ; RÉVÉLATIONS D'UNE ALLIANCE CONTRE NATURE LORS DU VOTE DU 29 SEPTEMBRE 2017

 

Le vote intervenu le vendredi 29 septembre 2017 lors du Conseil Communautaire de l'Agglomération LES SABLES D'OLONNE a fait sauter le verrou du fragile équilibre et de l'entente de façade, pour nécessité d'efficacité, des 3 maires des Sables d'Olonne, Olonne sur Mer et Château d'Olonne.

voir : http://www.olonnes.com/2017/09/les-sables-d-olonne-agglomeration-conseil-communautaire-du-vendredi-29-septembre-2017-attristant.html

Nous allons tenter d'expliquer à nos lecteurs une situation aussi surréaliste que nocive. C'est l'éternelle et pitoyable histoire du combat des chefs au détriment de l'intérêt général.

CHÂTEAU D'OLONNE : UN MAIRE JOEL MERCIER CONTESTÉ AU SEIN DE SA MAJORITÉ, DEVENUE MINORITÉ

Depuis juillet 2016; le maire et son adjointe Isabelle DOAT rament pour faire plier les membres frondeurs de leur majorité. En plus, le sous-marin ancien maire Jean-Yves BURNAUD qui hante toujours la mairie et agace élus et personnel municipal. Sa position contre la fusion actée par la votation populaire de décembre 2016 n'a pas arrangé les choses.

Maintenant, à Château d'Olonne, quand il y a une décision à prendre au Conseil Municipal et qu'il faut un vote...le maire  Joël MERCIER compte ses voix et repousse la décision...il ne peut affronter un vote négatif qui serait l'équivalent d'une motion de censure.

Un tel vote ouvrirait au Maire la porte de la démission. Un maire minoritaire dans son conseil municipal expédie les affaires courantes; il ne gère plus sa commune et on se demande d'ailleurs, dans ce contexte, comment sera voté le budget 2018 à CHÂTEAU D'OLONNE? Les frondeurs remettront-ils leurs flèches acérées dans leurs carquois en attendant un positon plus forte pour attaquer ?

Donc le maire Joël MERCIER a tenté au niveau de la Communauté d'Agglomération d'imposer son candidat pour prendre le strapontin d'adjointe aux Sports que détenait  son ex adjointe Annick BILLON, sénatrice. frappée par la loi sur les cumuls de mandats.

Il n'a pas su gérer sa majorité lors du choix du candidat au sein de ce qui fut sa majorité..

En effet, une partie de cette majorité voulait présenter leur candidat déjà adjoint aux Sports, Gérard HECHT

Le vote au sein du Conseil Communautaire a été défavorable au choix du maire.

26 voix se sont portées sur le candidat libre Gérard HECHT contre 22 voix à Annick TRAMEÇON la  candidate présentée par le maire.

Un échec pour le Maire de CHÂTEAU D'OLONNE mais aussi un échec pour le Maire des Sables d'Olonne qui avait ferment apporté son soutien au candidat de son collègue de Château d'Olonne.

En effet, Didier GALLOT avait ouvert le débat et soutenu fermement la candidate présentée par son collègue Joël MERCIER.

 

LES VAINCUS DU VOTE DU 29 SEPTEMBRE 2017 S'ALLIENT OUVERTEMENT CONTRE LE MAIRE D'OLONNE

Cette  alliance contre nature entre Joël MERCIER et Didier GALLOT révélée publiquement lors de ce vote du 29 septembre dernier a surpris le monde sablais. Didier GALLOT vole au secours de celui qu'il avait mis plus bas que terre dans les bulletins municipaux de 2015 pour son opposition et ses manœuvres contre la fusion.

Didier GALLOT est un maire atypique plein d'humour et de culture mais un maire de transition puisqu'il annonçait à tout va qu'il n'aspirait qu' à la fusion des 3 communes et à la retraite.

Maintenant s'accrocherait-il au pouvoir qui peut griser même un sage ?

Si l'on en juge par les réalisations de sa mandature depuis le redressement des finances de sa commune jusqu'à la création du pôle universitaire et autres projets structurants en matière urbanistique, les Sables d'Olonne ont un maire qui tient ses promesses.

Que va-t-il donc se fourvoyer avec un maire voisin à la dérive, père de projets contestés comme la route du littoral, la nouvelle mairie, en délicatesse avec la Chambre Régionale des Comptes...?

 

À SUIVRE...TOHU BOHU AUX SABLES D'OLONNE...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 10:08
ÉLUS SOLIDAIRES POUR LE BIEN COMMUN

ÉLUS SOLIDAIRES POUR LE BIEN COMMUN

 

LE FEU COUVAIT, LES FAMILLES SE DÉCHIRENT.. MAIS LÀ N'EST PAS L'ESSENTIEL

On savait que tout n’allait pas pour le mieux dans les conseils municipaux des Sables d’Olonne et de Château d’Olonne.

Mais le suivi des conseils municipaux et communautaire nous apprenait que les dossiers fusion entre les 3 communes du Pays des Olonnes et ceux de la Communauté d’Agglomération avançaient  C’est l’essentiel.

Tous ces élus ou presque (plus d'une centaine maintenant) sont soit « presque apolitiques » soit de droite et doivent s’entendre.

La perspective d’être maire de la Commune Nouvelle le 1er janvier 2019 et ou président de la Communauté d’Agglomération et celle des élections de 2020 font que les fourmis qui démangeaient les justes ambitions des uns et des autres sont en train de semer inutilement la panique.

 

APPELS AUX ÉLUS RESPONSABLES

Le citoyen avait mal perçu l’impact de la loi sur le non cumul des mandats. Il ne se sentait pas concerné et pourtant il l’était. On en veut pour preuve, d’abord le retrait de la vie politique nationale de Yannick MOREAU et le jeu de chaises musicales au sein de la municipalité de la bonne ville d’Olonne sur Mer incompréhensible pour le commun des mortels. Puis ce fut le tour d’Annick BILLION à Château d’Olonne face à un choix délicat à faire entre ses postes adjoints au maire de Château d’Olonne et son mandat de sénatrice. Cela a abouti à la tragi-comédie du vendredi 29 septembre 2017 à la Communauté d’Agglomération.

Voir http://www.olonnes.com/2017/09/les-sables-d-olonne-agglomeration-conseil-communautaire-du-vendredi-29-septembre-2017-attristant.html

 

Maintenant la maladie gagne Les Sables d’Olonne où le maire Didier GALLOT veut démettre de ses fonctions son adjoint Armel PÉCHEUL qui, pour le spectateur attentif que nous sommes, apporte beaucoup aux postes qu’il occupe même si comme nous il n’est certainement pas parfait !

Tout cela se fait autour des ambitions légitimes de tous dans le cadre du remue-ménage : fusion, création de la Communauté d’Agglomération et élections de 2020.

 

CETTE CUISINE, CES QUERELLES N’INTÉRESSENT ABSOLUMENT PAS LES CITOYENS, PIRE ELLE LES ÉNERVE

Ils veulent des élus dévoués à l’intérêt général, honnêtes et proche d’eux.

Ils veulent que les élus s’entendent pour faire avancer leurs bonnes villes et agglomération et que les promesses faites soient tenues.

 

MESSIEURS ET MESDAMES NOS CHERS ÉLUS, REPRENEZ VOS DEVOIRS ET LEÇONS ; VOUS NE MANQUEZ PAS DE TRAVAUX INTÉRESSANTS AFIN DE RÉUSSIR FUSION, AGGLOMÉRATION AU SERVICE DE VOS CONCITOYENS.

NE NOUS DÉCEVEZ PAS.

Partager cet article
Repost0