Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

11 septembre 2022 7 11 /09 /septembre /2022 16:40
UN ARCHANGE QUI NE DEMANDE QU'À RESTER DEBOUT EN PAIX

UN ARCHANGE QUI NE DEMANDE QU'À RESTER DEBOUT EN PAIX

 

 

 

 

VŒUX POUR LA VENUE D'UN PRÉSIDENT

 

Au moment où la Ville des Sables d’Olonne devrait être honorée ce mardi 13 septembre 2022, nous pensons aux dossiers en cours qui pourraient miraculeusement se trouver une issue positive :

  • aménagement des quotas de pêches et moratoire sur des projets qui ne font qu’affaiblir la France en matière d’exploitation de la saine exploitation  de la mer et survie du monde de la pêche,
  • subventions de l’État et de l’Europe accordées pour le plan hydrogène,
  • aménagements des textes concernant le logement pour l’installation de sédentaires surtout pour les jeunes accédants,
  • décentralisation,
  • prise en considération par l’État des considérations climatiques et de leurs influence sur le littoral,
  • stabilité garantie des recettes des collectivités locales et garanties que toute nouvelle délégation de l'État à celles-ci soit assortie du juste  financement de l’État,
  • respect de la loi de 1905 dite loi de séparation de l’Église et de l‘État en clarifiant le texte qui permettrait d’arrêter la chasse aux œuvres d’art à caractère catholique installée sur le domaine public comme cela vit aux Sables d’Olonne  avec le dossiers Statue Saint Michel

...

Si quelques-uns de ces vœux d’actualité pouvaient être honorés ce serait un déplacement présidentiel utile  pour la Ville des Sables d’Olonne et pour sa population un grand soulagement et ce serait aussi conforter l’action courageuse voire parfois téméraire des élus pour la marche en avant de la Collectivité.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2022 4 14 /07 /juillet /2022 15:55
UN PROJET QUI AVANCE, UNE FRICHE QUI S'EFFACE : C'ÉTAIT UNE MISSION IMPOSSIBLE

UN PROJET QUI AVANCE, UNE FRICHE QUI S'EFFACE : C'ÉTAIT UNE MISSION IMPOSSIBLE

MARS 2022

MARS 2022

LA DÉCONSTRUCTION S'ACHÈVE JUILLET 2022...ATTENDONS LE RÉSULTAT D'UN LOTISSEMENT AMÉNAGÉ AVEC DES NORMES ANNONCÉES DE MIXITÉ SOCIALE ET SOCIO-CULTURELLE...

LA DÉCONSTRUCTION S'ACHÈVE JUILLET 2022...ATTENDONS LE RÉSULTAT D'UN LOTISSEMENT AMÉNAGÉ AVEC DES NORMES ANNONCÉES DE MIXITÉ SOCIALE ET SOCIO-CULTURELLE...

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2022 5 01 /07 /juillet /2022 19:33
L'ÉGLISE ROMANE SAUVÉE DE LA DÉMOLITION

L'ÉGLISE ROMANE SAUVÉE DE LA DÉMOLITION

 

 

SAINT JEAN D'ORBESTIER : LE DÉNOUEMENT HEUREUX D'UNE LONGUE HISTOIRE AVEC DES PÉRIODES DE TURBULENCES?

Depuis plus d'un millénaire le site en a vu tant d'autres !

Au Conseil Municipal des Sables d’Olonne de ce lundi 27 juin le Patrimoine de la Ville a donc été à l’honneur et il s'est enrichi.

Depuis des décennies le site de Saint Jean d’Orbestier est l’objet de non débats, de spéculations, de délaissements.

Heureusement, que dans les années 1980, un groupe de bénévoles éclairés a sauvé de la disparition totale le joyau que constituaient les ruines de l’Église Romane (capitulaire daté de 1107) et lancé avec le soutien de Louis GUEDON, ancien maire des Sables d’Olonne,  celui des Services culturels et patrimoine du Département de la Vendée et de la Région Pays de la Loire. Aujourd'hui nous nous devons de rendre hommage à la clairvoyance et à la ténacité de Monsieur Jacques VIGUIÉ, vice-président du Conseil Régional et à Monsieur Joël GUERSENT alors Directeur de l’ÉREA et à l’équipe constituée pour ce sauvetage.

Mille ans d’histoire, voire plus si les fouilles font réapparaître des traces de civilisations qui pourraient remonter à l’ère gallo-romaine, sont inscrits dans la pierre et le sous-sol de ce site.

Ce qui était demandé aux élus, en ce lundi 27 juin 2022, n'était que l’approbation de la délibération qui acte le rachat par la ville de 26 642 m²au propriétaire qui n’est autre que la Région.

Cet indispensable acte juridique signe le retour du cœur du site principal qui est l’Abbaye Saint Jean d’Orbestier et de son environnement immédiat qui comprend l’établissement EREA (Établissement Régional d'Enseignement Adapté) dans le patrimoine du Pays des Olonnes au sens large.

 

UN DÉBAT QUI NE FUT PAS À LA HAUTEUR DES ENJEUX

C’était donc la question N°1 de ce dernier Conseil Municipal.

Les motivations du rachat pour 3 690 000 millions d’euros de cet espace majeur pour la valorisation et la préservation des espaces naturels (Plan Forêt Climat 2050) et du patrimoine sablais sont fortes et multiples :

-valorisation du patrimoine existant : l’abbaye, le logis du Père Abbé monuments historiques forment un ensemble exceptionnel propice à une valorisation patrimoniale et une animation culturelle de qualité,

- mise en valeur des espaces naturels de cette partie sud du littoral sablais en faisant de l’ÉREA le point pivot d’accueil du public d’un secteur au cœur d’espaces naturels à préserver avec d’importants enjeux environnementaux et intégration paysagère du site,

- possibilité d’accès au logement pour des jeunes.

 

Les questions posées par les élus d'oppositions (Caroline POTTIER, Jacques BARRETEAU et Antony BOURGET) furent quasi uniquement sur le thème du  prix  qui fut fixé de manière réglementaire et sur des précisions sur la transaction et quasiment rien sur le devenir du site.

Certes la délibération ne porte, de manière limitative, que sur l’achat du site mais juridiquement cet achat doit être fondé sur un intérêt général. Ce n’est pas une banale transaction en vue d’accroître les réserves foncières de la collectivité.

D’ailleurs, le Maire Yannick MOREAU a tenté sans succès d’ouvrir le débat sur l’idée naturelle, pour qui connait un peu le site, de mettre en valeur le Logis du Père Abbé.

C’est un des multiples aspects des projets qui vont naître sur le site. Il y en a bien d’autres : rénovation des pêcheries, site culturel, renaturation, poursuite de la rénovation des bâtiments ...

Il serait donc grand temps que les élus et les citoyens responsables s’emparent de « leur nouveau site » et se penchent sur les très grandes possibilités qu’il offre à la Collectivité.

Les élus d’opposition qui se sont abstenus lors du vote ont montré leur désintérêt pour ce nouveau pôle de développement de la Ville mais aussi ils ont étalé leur méconnaissance du dossier et des possibilités exceptionnelles qu’il offre désormais.

Le Maire n’a pu les convaincre d’adopter une attitude positive d’adhésion à cette délibération qui sera suivie de nombreuses autres quand viendront les temps de fixer les grands choix.

Nous avons subi un pauvre débat pour un sujet particulièrement riche et porteur d’avenir aux Sables d’Olonne.

Il est vrai que les élus auront rapidement des occasions de découvrir ce qu’est et ce que peut devenir ce secteur Orbestier, Cayola, Puits d’Enfer...

C'ÉTAIT LA RUINE !

C'ÉTAIT LA RUINE !

VRAIMENT UNE RUINE ...SAUVÉE PAR UNE ÉQUIPE QU'IL FAUDRA REMERCIER

VRAIMENT UNE RUINE ...SAUVÉE PAR UNE ÉQUIPE QU'IL FAUDRA REMERCIER

Partager cet article
Repost0
9 juin 2022 4 09 /06 /juin /2022 20:17
SIX ARTISTES POUR VOUS ENCHANTER DANS UN CADRE EXCEPTIONNEL : L'ÉGLISE ROMANE DE L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER

SIX ARTISTES POUR VOUS ENCHANTER DANS UN CADRE EXCEPTIONNEL : L'ÉGLISE ROMANE DE L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER

 

 

 

UN CONCERT EXCEPTIONNEL DANS UN SITE EXCEPTIONNEL

 

L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" EN PARTENARIAT AVEC LA VILLE ET L'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE VOUS CONVIENT À UN

 

CONCERT EXCEPTIONNEL

SCHOENBERG ET MOZART, deux de leurs œuvres majeures

interprétées par le sextuor KATOK

 

Concert suivi d'une collation rencontre avec les artistes

 

 

https://www.lessablesdolonne-tourisme.com/fiche/detail/33208/Decouvrir~Agenda-Evenements~Animations-avril-mai-juin/Concert-Les-Printemps-d%E2%80%99Orbestier---Le-Sextuor-Katok

 

Association l'Orbestier 06 74 23 96 31

 

 

ENTRÉE GRATUITE (libre participation)

L'ÉGLISE DE L'ABBAYE (fondée en 1107)

L'ÉGLISE DE L'ABBAYE (fondée en 1107)

Partager cet article
Repost0
13 mai 2022 5 13 /05 /mai /2022 20:49
C'EST MIGNON MAIS EST-CE SÉRIEUX EN MATIÈRE DE GESTION ?

C'EST MIGNON MAIS EST-CE SÉRIEUX EN MATIÈRE DE GESTION ?

 

L’EXEMPLE DE L’ASSAINISSEMENT AUX SABLES D’OLONNE

Au hasard du dernier conseil communautaire nous retrouvons un vieux dossier. Celui de l’assainissement aux Sables d’Olonne.

Parmi les recettes du budget Assainissement de l’Agglomération les Sables d’Olonne apparaissent des recettes exceptionnelles correspondent aux trois jugements suivants rendus au premier semestre 2021 :  

  • En février 2021, par jugement du Tribunal Administratif de Nantes, l’Agglomération a été indemnisée de 0.2 M€ dans le cadre du contentieux relatif à l’endommagement de la conduite principale de la Station du Petit Plessis en 2015,
  •  En mai 2021, par jugement du Tribunal Administratif de Nantes, l’Agglomération a été indemnisée de 1.3 M€ dans le cadre du contentieux relatif aux dégradations des bétons de la station d’épuration,
  •  Enfin, en juin 2021 et toujours par jugement du Tribunal Administratif de Nantes, l’Agglomération a été indemnisée de 4.1 M€ dans le cadre du contentieux relatif à l’émissaire en mer (perte d’étanchéité et arrimage de la section maritime mal assurée). Pour information, un appel contre ce jugement a été interjeté par le constructeur de l’émissaire.

Il faut rajouter l’étude importante lancée en décembre 2021 pour un diagnostic et la fiabilisation d'une conduite d'alimentation de la station d'épuration.

Le grand chantier (42 millions d’euros) lié à la nouvelle station d’épuration du Petit Plessis mise en service en 2007 prend donc l’eau de partout en 2022 : mauvais choix, mauvais prestataires, manque de vision à long terme ? Le piteux résultat est là !

Dans les années 2000, la capacité de traitement de la station d’épuration dite de la « Sablière » ne correspondait plus aux besoins.  Conçue pour 80 000 habitants, la station d'épuration de l'agglomération des Sables-d'Olonne est proche de la saturation, une capacité minimale de 120 000 habitants étant désormais nécessaire.

Donc, le maire, Président de la Communauté de Communes CCO a dû engager le gros dossier de la création de la nouvelle station d’épuration et du réseau de collecte y afférent. Il était question d’un budget jugé pharaonique de 100 à 150 millions de francs ...il a fallu rogner, faire des compromis entre les 3 maires (Les Sables d’Olonne, Olonne sur Mer et Château d’Olonne), réduire la voilure et les ambitions.

Le résultat : 15 ans plus tard, il faut reprendre le dossier, continuer de batailler sur le plan juridique : expertises, procédures...et trouver des solutions viables pour le long terme pour une agglomération dont la population, durant la saison, dépasse les 200 000 habitants. De plus, il faut aussi répondre aux normes nouvelles et à la question que faire des 5 millions de m3 d’eau impropres rejetés en mer par la station d’épuration ?

 

LES ÉLUS DÉPASSÉS DOIVENT CEPENDANT DÉCIDER

Dans ce domaine de l’assainissement, les techniques sont pointues et évolutives et les problématiques posées donc les choix à faire passent au-dessus de la tête des élus et même des services techniques des collectivités

Face à la collectivité, il y a maintenant les grands groupes à dimension internationale comme Vinci, Suez-Véolia, Saur... qui sont présents non seulement sur la partie travaux mais aussi sur la partie fonctionnement, entretien des installations, réseaux...

Ces sociétés ont du personnel rompu à la négociation face à des élus qui ne sont pas armés pour défendre leur collectivité.

 Il faut donc que la collectivité ait souvent recours à des bureaux d’études sérieux et indépendants en qui ils doivent faire confiance tout en les contrôlant...encore une mission impossible !

Comme dans d’autres prestations comme les transports publics, la voirie... l’élu est d’un part, dépassé techniquement et, d’autre part, doit décider et pire souvent subir la pression subtile et nocive des prestataires avec qui ils ont ou vont traiter les marchés publics qui engagent des millions d’euros.

 

UNE SEULE SOLUTION : UN STATUT POUR LES ÉLUS QUI GÈRENT 240 MILLIARDS D’EUROS D ’INVESTISSEMENT

La fonction d’élu est exigeante et ingrate.

L’élu doit être protégé contre lui et contre son environnement.

L’élu qui va sacrifier beaucoup à sa fonction doit être responsabilisé mais il doit recevoir une juste rémunération : aujourd’hui un élu qui ne fait qu’inaugure les chrysanthèmes, qui flirte avec l’illégalité, le favoritisme...est considéré de la même manière que celui qui s’investit totalement dans sa fonction.

Il faut donc un statut adapté à cette fonction qui ne peut qu’être temporaire...ce n’est pas un métier !

Il faut que les structures des collectivités locales soient simplifiées et de taille gérable donc en finir avec les 520 000 élus locaux qui gèrent mal et dangereusement 240 milliards d’investissement annuellement soit les deux-tiers des investissements publics !...et ne parlons pas des frais de fonctionnement et particulièrement les frais de personnels qui ne satisfont ni les élus ni les citoyens !

 

CE STATUT ATTENDU ET LA RÉFORME DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONSTITUENT UNE PRIORITÉ DONT ON A MALHEUREUSEMENT PEU ENTENDU PARLER POUR CETTE MANDATURE !

 

LA PROCHAINE MANDATURE SERA-T-ELLE CELLE QUI AURA OSÉ ET RÉUSSI LA DÉCENTRALISATION, LA RÉFORME TERRITORIALE ET L’INSTITUTION DU JUSTE STATUT DE L’ÉLU LOCAL, CHEVILLE OUVRIÈRE DE LA DÉMOCRATIE LOCALE ?

Partager cet article
Repost0
4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 10:12
UN CONSEIL MUNICIPAL "OUVERT"

UN CONSEIL MUNICIPAL "OUVERT"

 

 

ASSISTER AU CONSEIL MUNICIPAL : C'EST FAIRE VIVRE LA DÉMOCRATIE LOCALE

Nous avons enfin pu suivre ce Conseil Municipal dans la salle de la Mairie Annexe de la Jarrie...la retransmission sur la chaîne de la Ville des Sables d’Olonne avait son charme mais on , on vit mieux les débats quand on est au contact des élus. (voir photo ci-dessus ).

C'est aussi une occasion de rappeler que les conseils municipaux, communuataires,départementaux, régionaux....sont publics. Si le législateur a voulu cela ce n'est pas un caprice? C'est silmplement un souci louable d'inscrire la vie publique dans la démocratie. Répétons-le la présence des citoyens aux "Conseils", à un poids certains. Elle rapproche élus et citoyens ...les élus ne sont plus seuls à décider et les citoyens ont beaucoup à découvrir et apprendre en suivant les débats des Conseils.

 

LES RÉSERVES FONCIÈRES

Pour les collectivités, constituer des réserves foncières est une nécessité impérative. La réserve foncière permet à la collectivité de prévoir l'avenir, de satisfaire des besoins qui lui sont ou seront propres et de maintenir un équilibre sur le marché de la construction  entre sur le secteur public et le secteur privé qui doivent jouer la complémentarité.

Le Conseil débutait donc par le bilan de la politique foncière 2021 de la Ville des Sables d'Olonne. Une occasion de revenir sur un serpent de mer qui n’en finit pas de réapparaitre depuis au moins deux décennies : l’aménagement du Centre-Ville 3 du quartier du Centre Bourg de Château d’Olonne.

Heureusement, qu’il n’y a pas trop de curieux citoyens ex castelolonnais pour se souvenir  des pérégrinations du projet « Centre Ville 3 » et de cette zone à l’abandon depuis si longtemps. Il était certainement plus urgent de bâtir une nouvelle mairie (4,5 millions d'euros) que de faciliter la construction de logements à une période où il y avait déjà une file d'attente de logements sur le territoire de 700 familles).

Critiquer les élus est chose aisée mais il faut partager les responsabilités entre élus réélus et citoyens passifs qui acceptent tout de la part de leurs élus. Il faut aussi ajouter que la réalisation de projets par les collectivités se heurte à une montagne de procédures aussi longues que complexes ?

À l’abandon, le terme est malheureusement encore inexact comme l’atteste la photo ci-dessus de l’étude de 2009. L’ancienne municipalité a exproprié, a multiplié les projets et les études : quel gâchis ! et surtout quelle irresponsabilité ! pour un site en Centre-ville sur lequel devait être édifié un ensemble d’une centaine de logements sur un peu plus d’un hectare.

Lors de ce conseil municipal de mai 2022 de la Ville Nouvelle des Sables d'Olonne nous apprenons donc que la nouvelle ville des Sables d’Olonne qui a « hérité » de ce dossier pourri envisage une conception plus aérée... « l’opération sera réécrite » nous a annoncé l’adjoint à l’urbanisme  Nicolas CHÉNÉCHAUD.

Nous souhaitons avoir enfin ! une belle opération en zone urbanisée avec un Centre Ville du quartier de CHÂTEAU D'OLONNE toujours presque aussi mort que par le passé. Il faut espérer que, cette fois, ce sera la bonne « réécriture ». Au moins cette revue de détail des réserves foncières a l’avantage de faire ressortir des placards des espaces en réserves bien situés, accessibles, constructibles...

 

À SUIVRE...

 

2008/2009 L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE A BIEN CAFOUILLÉ !(  Archives CACO)

2008/2009 L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE A BIEN CAFOUILLÉ !( Archives CACO)

Partager cet article
Repost0
3 mai 2022 2 03 /05 /mai /2022 09:07
DÉSAMIANTAGE, DÉCONSTRUCTION DE L'INTÉRIEUR...LA FRICHE DE L'ANCIENNE CLINIQUE DU VAL D'OLONNE APPARTIENDRA BIENTÔT AU PASSÉ

DÉSAMIANTAGE, DÉCONSTRUCTION DE L'INTÉRIEUR...LA FRICHE DE L'ANCIENNE CLINIQUE DU VAL D'OLONNE APPARTIENDRA BIENTÔT AU PASSÉ

 

 

CETTE ZONE SUD DES SABLES D'OLONNE REVIT

 

 

Nouveaux magasins, divers chantiers, plus d'animation... ce secteur dit quartier de Château d'Olonne qui fut abandonné reprend avec dynamisme : une bonne chose pour une forme de rééquilibrage des divers quartiers...et ce n'est qu'un début.

Partager cet article
Repost0
28 février 2022 1 28 /02 /février /2022 19:12
IL É TAIT TEMPS !

IL É TAIT TEMPS !

A SEC, NOTRE LAC !

A SEC, NOTRE LAC !

 

 

LES SABLES D'OLONNE : DES CHANTIERS ATTENDUS DEPUIS DES ANNÉES SONT DÉSORMAIS OUVERTS

 

LAC DE TANCHET

Ce lac qui, depuis des générations, fait partie du paysage du Pays des Olonnes, se refait une santé. Il en avait bien besoin.

Maintenant, il va falloir attaquer le problème de son alimentation "à la source" pourrait-on dire ?  En effet, le cours d'eau du Tanchet qui se déverse dans le lac prend ses sources à la limite de la commune de Saint-Foy et des Sables d'Olonne...sur l'emplacement de l'ancienne usine de traitement des ordures ménagères et autres déchets comme le furent le contenu des bassins répugnants. Les sources du Tanchet sont maintenant occultées et bouchées par la construction sur le site des Taffeneaux de la fameuse usine TMB qui n'aurait jamais dû être construite.

Le cours d'eau fait ainsi ses 7 kilomètres en traversant bois et quartiers de Château d'Olonne avant de se jeter dans le lac. Il reçoit les eaux de ruissellement y compris celles qui sont chargées de diverses matières polluantes et autres déchets.

C'est à ce problème qu'il faut s'attaquer pour que le lac soit rendue "potable" et utilisable dans des conditions saines pour la formation sur le lac des jeunes apprentis "voileux".

Le plan de sa remise en état est en marche mais il faudra veiller que cette marche devienne vite une course si l'on veut éviter que l'on se retrouve avec un "lac fermé" encore  pour cause de pollution. Ce sera un gros chantier.

voir :

http://www.sageauzancevertonne.fr/

 

 

LA FRICHE DE L'ANCIENNE CLINIQUE VAL D'OLONNE QUE NOUS A LÉGUÉE L'ANCIEN MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE ET SON ÉQUIPE

Le vaste projet sur le site est désormais lancé : la phase démolition a débuté.

Ce qui était soit-disant impossible sous l'ancienne municipalité est donc entré dans le domaine du possible et même en cours de réalisation. Ceci prouve, s'il en était besoin, que le prise illégale d'intérêts et le favoritisme peuvent avoir des effets parfois plus pernicieux que les gains illicites. Au nom de la transparence de la vie publique, il fait oser le dire et que la Justice passe.

Là aussi un gros chantier et un espoir de développement harmonieux sur cette zone Sud de la Ville nouvelle des Sables d'Olonne.

RÉSUMÉ DU PROJET MULTI FACETTES

RÉSUMÉ DU PROJET MULTI FACETTES

LES ENGINS DE CHANTIER ONT COMMENCÉ À FAIRE LE MÉNAGE

LES ENGINS DE CHANTIER ONT COMMENCÉ À FAIRE LE MÉNAGE

ATTENTION DANGERS DE TOUS ORDRES (archives 2012)
ATTENTION DANGERS DE TOUS ORDRES (archives 2012)

ATTENTION DANGERS DE TOUS ORDRES (archives 2012)

PLUS JAMAIS CELA !

PLUS JAMAIS CELA !

Partager cet article
Repost0