Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 18:00
LE TANCHET EST VIDÉ, INSPECTÉ...

LE TANCHET EST VIDÉ, INSPECTÉ...

 

PROTÉGEONS ET AMÉLIORONS LA QUALITÉ DE L'EAU DE NOS COURS D'EAU

L’environnement est une préoccupation majeure de nos concitoyens et la reconquête de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques de notre territoire est une priorité.

Fin 2017, début 2018 une opération "curage" du lac de Tanchet fut lancée par la Ville des Sables d'Olonne pour commencer à s'attaquer aux problèmes de la qualité de l'eau du lac et de ce petit cours d'eau sympathique :

https://www.olonnes.com/2018/01/pollutions-puis-curage-histoire-mouvementee-du-las-de-tanchet-aux-sables-d-olonnen-lac.html

Mais si l'on lit attentivement les directives européennes et nationales concernant l’amélioration nécessaire et obligatoire de la qualité de l'eau de nos cours d'eau vendéens, il faudra aller plus loin.

Le cours d'eau LE TANCHET qui se déverse dans la retenue du lac de Tanchet avant de plonger dans l'Océan ne fait que 7 kilomètres de long. Il est régulièrement victime de pollutions d'origines très diverses. Quand on connait les activités nautiques qui se déroulent sur le lac de Tanchet, il y a donc lieu d'être inquiets. Certes, la qualité de l'eau fait l'objet de contrôles très fréquents voire quotidiens...ce qui entraine parfois même l'arrêt des activités sur le lac (mesure de protection sanitaire).

Cette eau qui circule en grande partie en milieu urbain termine son parcours dans l'Océan près de la plage de Tanchet. La route côtière, bien sûr, n'arrête pas les bactéries envahissantes par temps chaud qui alors se déversent donc dans l'Océan...près de la zone de baignade !

Mais ce n'est malheureusement pas un cas isolé c'est l'ensemble des cours d'eau vendéens qui drainent ainsi des eaux polluées.

Un vaste plan 2020/2025 sur le bassin Auzance Vertonne a dû être mis en place avec toutes les collectivités concernées qui ont fixé des objectifs d’amélioration de la qualité de l'eau. Un "observatoire" de cette qualité est aussi mis en place.

Mieux qu'un long discours écologique ce sont des centaines d'actions locales qui vont s'effectuer pour petit à petit reconquérir une eau de meilleure qualité et revoir gardons et grenouilles revenir occuper le cours d'eau et les rives du Tanchet. Il faudra de la patience, des budgets et du civisme pour gagner cette reconquête.

UNE COLORATION DU LAC QU'ON VOUDRAIT BIEN NE PLUS VOIR REVENIR

UNE COLORATION DU LAC QU'ON VOUDRAIT BIEN NE PLUS VOIR REVENIR

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2020 5 18 /12 /décembre /2020 23:08
LA VOTATION CONSULTATION DES CITOYENS SABLAIS SUR LE DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE

LA VOTATION CONSULTATION DES CITOYENS SABLAIS SUR LE DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE

 

LE RÊVE IMPOSSIBLE DE LA DÉMOCRATIE DIRECTE : LE MODÈLE DE LA GRÈCE ANTIQUE ET CELUI DE LA SUISSE ...ET LA RÉALITÉ FRANÇAISE

On peut rêver que tous les citoyens soient consultés dès qu’un problème important surgit et ainsi que tous les citoyens aient le droit de demander à leurs dirigeants (pouvoir de proposition) d’organiser un référendum sur un sujet qui leur tient à cœur.

La démocratie athénienne est certainement le premier modèle de la démocratie directe. Les citoyens exercent le pouvoir sans l’intervention de représentants…5 siècles avant notre ère !

L’autre exemple cité fréquemment est celui de la « Confédération helvétique » dite SUISSE. Pour ce Pays très décentralisé, le rôle du Parlement National est très réduit car le peuple peut rejeter l’arrêté (loi) proposé par le Parlement. Si 30 000 citoyens et 8 cantons le demandent l’arrêté du Parlement concerné est soumis à référendum qui peut aboutir au rejet de l’arrêté.

Ces deux belles démocraties ne sont malheureusement pas adaptées aux "grands pays" qui ont tous recours à des systèmes de démocraties indirectes où le citoyen se choisit plus ou moins librement des représentants pour gérer son pays.

 

EN France, LE POUVOIR APPARTIENT TOUJOURS EN THÉORIE AU PEUPLE MAIS IL NE PEUT L’EXERCER CONCRÈTEMENT QUE PAR DES REPRÉSENTANTS

Les articles 2 et 3 de la Constitution Française stipulent :

La devise de la République est "Liberté, Égalité, Fraternité".

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

On ne voit pas, dans un pays comme la France, une initiative populaire décidant du sort des textes adoptés par le Parlement !

On ne voit pas encore non plus disparaître les pouvoirs de légiférer du Parlement suite à des votes de défiance des citoyens français et ce, à leur initiative.

 

ON A VOLÉ AU PEUPLE FRANÇAIS SON DROIT D’EXERCER LE POUVOIR QUI CEPENDANT LUI APPARTIENT TOUJOURS

Voilà le paradoxe mal vécu par le Pays : c’est aux représentants élus du peuple, sénateurs et députés, qu’appartient le pouvoir de légiférer par délégations des électeurs. Mais le droit d’initiative laissé à ces représentants du peuple a été sans cesse affaibli…l’initiative appartient pour tout texte important à l’exécutif représenté par le Président de la République et par « son » gouvernement qui sont bien loin du peuple.

Donc le texte de la constitution ci-dessus « la souveraineté nationale appartient au peuple »…«qui l’exerce par ses représentants »…devient faux, dépassé…ce n'est plus qu'une fiction à laquelle personne ne croit plus.

Les représentants du peuple n’ont plus le pouvoir de légiférer et ils n’ont plus le pouvoir.

Il reste au « peuple souverain » la possibilité de recours au référendum …sauf que, là aussi, le peuple n’a pas le droit d’initiative.

Dans ce contexte devenu concrètement inconstitutionnel, le peuple est le dindon de la farce républicaine à la française. De plus, certes, il continue à choisir ses représentants mais il ne leur fait plus confiance du tout : scandales, privilèges, oligarchie.. ont ruiné le capital confiance que le peuple doit donner à ses représentants. Le système parlementaire n’existe plus qu’en théorie.

 

LE GRAND DANGER POUR DEMAIN : LE PEUPLE EN COLÈRE

Donc, le peuple souverain a concrètement perdu son pouvoir. Il est spolié de son droit fondamental de légiférer. Il n’est plus ni écouté ni entendu ! Il ne croit plus en son bulletin de vote.

Quand il aura, un jour, complétement réalisé qu’il est berné, le peuple en colère reprendra son pouvoir ; l’initiative appartiendra alors à la rue, à la violence…des gilets jaunes ou rouges résolus et organisés menés par des chefs reconnus auront vite fait de balayer la cinquième République, de créer des comités populaires locaux…

 

Comment s’exorciser de ce processus qui risque d'être inéluctable si la France poursuit avec un mode de  gouvernance subi et mal aimé ? Comment rendre la parole et le pouvoir au peuple ?

 

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2020 7 08 /11 /novembre /2020 21:01
LA FLOTTE FRANCHIT LA LIGNE DU DÉPART ...VIRTUELLE

LA FLOTTE FRANCHIT LA LIGNE DU DÉPART ...VIRTUELLE

 

AVEC UN PETIT RETARD DÛ AU CAPRICE D'UNE BRUME NON PROGRAMMÉE, LES 33 CONCURRENTS DU VENDÉE GLOBE ONT QUITTÉ LES SABLES D'OLONNE POUR LEUR TOUR DU MONDE EN SOLITAIRE ET SANS ASSISTANCE...ET SANS PUBLIC POUR SALUER LEUR COURAGE ET LEUR SOUHAITER BON VENT

 

Ce dimanche 8 novembre 2020, le soleil est venu ajouter une touche de gaîté à ce qui aurait pu être uns si belle fête...jamais nous n'avions vécu un tel départ avec un si beau temps mais devant nos écrans, confinés, brimés.

La joie de ces marins héros qui refusent cette appellation a réconforté nos esprits chagrins...la délivrance près tant de mois de travail, de doutes, d'entraînement...

Ce soir, la nuit est tombée sur les Sables d'Olonne et sur l'Océan.

On ne peut s'empêcher d'avoir une pensée pour eux qui vont vivre plus de deux mois à se battre avec les caprices de la mer, de la mécanique, de la technique.

Comme l'a confié l'un d'eux : on tout prévu...sauf l'imprévu qui se présente.

Bonne route...chers amis skippers, nous vous suivrons et nous sera là en masse pour vous accueillir comme nous savons le faire aux Sables d'Olonne.

Il nous faut aussi féliciter l'entreprise sablais AMP VISUAL TV qui a développé tout son savoir pour couvrir l'événement de si belle façon.

 

LA PATROUILLE DE FRANCE A HONORÉ LE DÉPART : LES AS DE L'AIR SALUENT LES AS DE LA MER

LA PATROUILLE DE FRANCE A HONORÉ LE DÉPART : LES AS DE L'AIR SALUENT LES AS DE LA MER

IL FALLAIT CHOISIR UN SOURIRE : ON A CHOISI CELUI D'ALEXIA BARRIER QUI PART POUR PORTER LE MESSAGE DE L'ASSOCIATION 4MYPLANET : SAUVER LES MERS ET LES OCÉANS

IL FALLAIT CHOISIR UN SOURIRE : ON A CHOISI CELUI D'ALEXIA BARRIER QUI PART POUR PORTER LE MESSAGE DE L'ASSOCIATION 4MYPLANET : SAUVER LES MERS ET LES OCÉANS

Partager cet article

Repost0
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 14:24
C'ÉTAIT EN 2016 !

C'ÉTAIT EN 2016 !

 

 

COVID-19 NOUS VOLE UNE PARTIE DE LA GRANDE FÊTE DU DÉPART. MAIS, AVEC LES MESURES SANITAIRES, POUVAIT-IL EN ÊTRE AUTREMENT ?

VIVE LE VENDÉE-GLOBE 2020/2021

On ne verra pas en 2020 cette foule en joie tout au long du chenal, le défilé des 33 bateaux et l’armada des bateaux accompagnateurs. Cette manifestation est unique au monde et des plus importantes. Elle est portée par une belle et vendéenne machine, modèle d’organisation avec une participation exemplaire de bénévoles.

Avant d’exprimer les regrets, l’amertume qui nous étreignent dans une ville plombée par un silence reposant et pesant nous voulons partager, avec vous tous, le soulagement de savoir que demain, ils et elles partiront. Seuls enfermés, chacun chez soi, ce jour, à J-1, seul le ronronnement des hélicoptères en repérage télé nous rappelle que demain « nos » et « vos » 33 skippers partiront.

Ce n’était pas gagné face à COVID-19, à la crise sanitaire, aux milliers de manifestations annulées en France et dans le monde. Il y aurait pu avoir des arrangements plus confortables certainement pour « garnir » les rangs de la foule qui aurait pu, comme par le passé, remplir de ses cris de joie et d’encouragement le parcours majestueux du chenal.

Des arrangements ? Mais cela aurait-il fait sérieux ? Si cette zone du chenal était devenu un terrain de chasse mise à profit par Covid-19 nous aurions tous pâti de ce qui aurait été nommé une faute collective. Les victimes, les antis auraient été trop contents de se gaver de cette erreur. Le VENDÉE-GLOBE, c’est une fête, un exploit…cela ne peut devenir un malheur.

Un arrangement ? Mais, comment choisir ceux qui auraient eu droit de participer et ceux qui auraient été éliminés ? Comment faire appliquer les règles de distanciation…comment…c’eût été ingérable et, à priori, trop risqué.

Il faut bien mesurer ce que représente le VENDÉE-GLOBE d’abord pour ces extra-terrestres et si humains, si simples que sont ces skippers qui ressemblent à nous tous.

Pour gagner le droit au départ il a fallu réduire la voilure et courber l'échine.

Il faut mesurer aussi ce qu’est le VENDÉE-GLOBE aussi pour la France, pour la Vendée et pour les Sables d’Olonne. Certes, il y a la fête mais il y a un infiniment plus positif qu’on ne peut mesurer.

Aujourd’hui, l’essentiel est que le départ ait lieu et que l’édition du VENDÉE GLOBE 2020/2021 se déroule... quand même.

 

L’ESPOIR DE LA REVANCHE SUR COVID-19

 

La revanche, c’est justement cela, ce départ dont nous aurons quand même les images et puis le suivi de la plus belle, de la plus grandiose des courses sur mer. Toutes les télévisions du monde transmettront ce moment extraordinaire où les 33 se mettent en ligne, coupent la ligne imaginaire de départ et « s’envoleront » vers le Sud.

L’édition de ce VENDÉE GLOBE 2020/2021 aura bien lieu.

Les énormes investissements humains des skippers et ceux de leurs partenaires sont sauvés. Nous pourrons tous, pendant des semaines, rêver avec eux.

La revanche, ce sera aussi, dans à peine deux mois et demi, quand la foule viendra applaudir les arrivants.

Noël sera passé et nous espérons que l’heure du déconfinement sera derrière nous.

Nous nous retrouverons tous sur les quais, le long du chenal, sur le remblai pour accueillir, applaudir tous les concurrents, du premier au dernier : ce sera notre revanche sur Covid-19, nos remerciements aux skippers et à tous ceux qui ont sauvé cette édition 2020/2021 du Vendée Globe.

Ces beaux jours de rendez-vous en 2021 nous attendent ; qu’il fasse soleil, qu’il pleuve, qu’il y ait la tempête, nous serons là !

 

Pour suivre l'info VENDÉE-GLOBE : https://www.vendeeglobe.org

 

 

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 21:20
C'EST LA SUITE DES PRÉCÉDENTES GRANDES VACANCES : CORONAVIRUS RÉSISTE

C'EST LA SUITE DES PRÉCÉDENTES GRANDES VACANCES : CORONAVIRUS RÉSISTE

 

 

UNE BONNE MESURE DE PRÉCAUTION DONT NOUS ATTENDONS TOUS DES EFFETS POSITIFS

 

Le port du masque sur l'étendue de toute la ville est obligatoire dans les lieux publics pour les personnes de 11 ans et plus (voir exemptions article 2 de l'arrêté ci-dessous).

Le Préfet de la Vendée qui n'a pas voulu faire des jaloux et vue l'évolution des chiffres de l'épidémie en VENDÉE (voir ci-dessous) vient d'étendre la mesure à une trentaine de communes.

Voir les arrêtés préfectoraux concernant les autres communes

http://www.vendee.gouv.fr/covid-19-rassemblements-et-manifestations-a3466.html

 

"LE PRÉFET DE LA VENDÉE EN APPELLE À LA RESPONSABILITÉ DE TOUS

La pression épidémique du département de la Vendée s’accentue. Le taux d’incidence a franchi le seuil de 50/100 000 et s’élève au 12 octobre à 62,5/100 000 habitants (contre 44,1 à la fin du mois de septembre). Le taux de positivité est de 5,9%.

Le nombre d’hospitalisations est en augmentation (13 hospitalisations la semaine dernière contre 6 les semaines précédentes) ainsi que le nombre d’admissions en réanimation (5).

 Compte tenu de la progression rapide du taux d’incidence au-dessus du seuil d’alerte et de l’augmentation progressive de nouvelles hospitalisations, Santé Publique France vient de classer le département de la Vendée en situation de vulnérabilité élevée.

 Le préfet de la Vendée appelle plus que jamais à respecter, collectivement et individuellement, les gestes barrières, la distanciation sociale et le port du masque.

 Face à l’évolution de la situation sanitaire, l’obligation de port du masque pourrait être étendue à d’autres communes et des mesures pourraient être prises sur l’activité des établissements recevant du public, les événements festifs, culturels ou sportifs, les marchés ou l’activité des bars et des restaurants (en termes d’horaires ou de capacité d’accueil).

 Le préfet de la Vendée en appelle à la responsabilité de tous. Chaque jour, chaque heure compte pour sauver des vies et pour appuyer les efforts des personnels soignants en première ligne contre la Covid-19."

SABLAIS RÉSIDENTS OU VISITEURS : À VOS MASQUES, DÈS CE SAMEDI JUSQU'AU 12 NOVEMBRE
SABLAIS RÉSIDENTS OU VISITEURS : À VOS MASQUES, DÈS CE SAMEDI JUSQU'AU 12 NOVEMBRE
SABLAIS RÉSIDENTS OU VISITEURS : À VOS MASQUES, DÈS CE SAMEDI JUSQU'AU 12 NOVEMBRE

Partager cet article

Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 22:00
UN PROJET SÉRIEUX ET CONSENSUEL VERRA LE JOUR

UN PROJET SÉRIEUX ET CONSENSUEL VERRA LE JOUR

 

PETITE HALTE AU PUITS D'ENFER, SUR LE LITTORAL DES SABLES D'OLONNE

 

Le 23 juin 2019, la population sablaise consultée sur le projet de l'ancien maire de Château d'Olonne se prononçait pour le rejet  au moins sur ce qui était présenté par l'ancienne Municipalité Jean-Yves BURNAUD.

Mais, il y aura bien un projet de mise en valeur de cet espace et la population sera invitée à participer à sa mise au point selon les engagements écrits du nouveau Maire des Sables d'Olonne.

 

Cet été 2020 est marqué encore fortement par les mesures sanitaires Il est donc agréable pour les "locaux" et le visiteurs de faire une petite halte sur le site du Puits d'Enfer. Ils se pressent lentement avec délectation pour prendre un grand bol d'air marin et de paysage. Ils y arrivent à pied, en vélo, en moto...et admirent, photographient...

Ces nombreux visiteurs ne savent peut-être pas que cette liberté de se retrouver sur ce site mystérieux ils le doivent un peu, beaucoup à ceux qui se sont mobilisés, deux années durant, pour la sauvegarde du site et particulièrement la sauvegarde d'un parking d'un vaste parking ouvert à tous les moyens de déplacement !

 

DONC AUX SABLES D'OLONNE IL N'Y A PAS QUE LA GRANDE PLAGE "DU CENTRE-VILLE"

Aux Sables d'Olonne il n'y a donc pas que la belle grande plage.

Malgré quelques annulations de manifestations suite aux mesures sanitaires bien nécessaires mais parfois très douloureuses pour les organisateurs et les bénévoles frustrés les manifestations, ballades découvertes, casinos, musées...il y a des centres d’intérêts pour tous les gouts.

Voir par exemple :

https://www.lessables.mobi/Agenda/Animations-de-l-ete

 

ET POUR CEUX QUI VEULENT EN SAVOIR PLUS SUR LE PUITS D'ENFER ET SES MYSTÈRES NOUS RECOMMANDONS LE ROMAN "FICTION RÉALITÉ"

 

"LE TUEUR FOU DU PUITS D'ENFER" de Xavier ARMANGE

dans toutes les librairies des Sables d'Olonne et

www.dorbestier.com

et 02 40 69 64 89

LITTORAL SABLAIS, SECTEUR "PUITS D'ENFER" SAUVÉ : UNE PETITE PANCARTE QUI EN DIT LONG

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 17:26
L'AFFICHAGE DU RÉSULTAT DU VOTE : YANNICK MOREAU, ÉLU

L'AFFICHAGE DU RÉSULTAT DU VOTE : YANNICK MOREAU, ÉLU

LA MUNICIPALITÉ : UN MAIRE ET 13 ADJOINTS

LA MUNICIPALITÉ : UN MAIRE ET 13 ADJOINTS

LES CONSEILLERS MUNICIPAUX SABLAIS ÉLUS LE 28 JUIN ONT TENU CE VENDREDI 3 JUILLET 2020 LEUR PREMIER CONSEIL MUNICIPAL POUR ÉLIRE LEUR  "MUNICIPALITÉ"

 

Suite de

http://www.olonnes.com/2020/07/la-municipalite-des-sables-d-olonne-en-ordre-de-marche.html

 

ÉLECTION DU MAIRE : RÉSULTATS DU VOTE (Photo ci-dessus)

Le conseil municipal est composé de 45 conseillers (36 de la liste Yannick Moreau, 7 de la liste Brigitte TESSON, 2 de la liste Claire LEGRAND "En marche", 2 de la liste de gauche Caroline POTTIER.

Deux candidats se présentent au poste de maire : Caroline POTTIER et Yannick MOREAU.

Tous les 45 élus ont voté.

Yannick MOREAU est élu avec 36 voix

Caroline POTTIER obtient 2 voix

et il y a 7 abstentions.

 

LE DISCOURS PROGRAMME SOBRE ET CONSENSUEL DU NOUVEAU MAIRE YANNICK MOREAU

 

Il y a eu la séquence émotion où le Doyen du Conseil Michel BAUDUIN qui a donc présidé ce début de Conseil  remet l'écharpe au nouveau Maire Yannick MOREAU.

Puis ce fut l'intervention du Maire.

Après un mot de circonstance sur le lieu "extraordinaire" de déroulement de ce Conseil Municipal, le Havre d'Olonne, à OLONNE SUR MER où le nouveau Maire a fait ses débuts d'élu "Olonne qui fut plus que notre nom commun, notre berceau, notre toit, notre paroisse communs jusqu'à la naissance de la République".

Vint  le rituel moment des remerciements ...parents, amis, soutiens et aussi aux siens "épouse et filles qui ont accepté tant de sacrifices et  parfois d'injustices pour que je puisse me donner pleinement aux autres dans mes engagements publics".

Nous avons aussi noté "les remerciements à tous les élus qui ont osé se présenter aux élections..."

 

"UNE RESPONSABILITÉ QUE JE NE PORTERAI PAS SEUL...UN MAIRE N'EST PAS TOUTE LA MAIRIE." UNE GOUVERNANCE PARTICIPATIVE, UNE ÉQUIPE

Yannick MOREAU veut une gouvernance collective et participative où ses adjoints et ses délégués seront responsabilisés.

Une autre forme de délégation est instituée avec quatre adjoints de "proximité" chargés d'être les référents d'Olonne, de la Chaume, du Château et des Sables. C'est une réponse qui est faite à l’adresse des passéistes qui voulaient encore des maires délégués dans les anciennes communes. On sait que cela ne marche pas et ce que cela coûte !

Mais il faudra que les adjoints de proximité assument. Il nous appartient comme association citoyenne de veiller à ce que le lien élus citoyens ne soit pas sacrifié mais au contraire revivifier. Souvenons-nous de l'abstention de 60 % à ces élections : c'est un signal d'alarme.

Souhaitant une gouvernance participative, il y aura la mise en place d'un budget participatif par quartier et "le prolongement et le renforcement des comités consultatifs de quartier".

 

UNE MANDATURE AVEC DE GRANDS CHOIX ET UN TRAIT SUR UN PASSÉ RÉCENT

"Nous devons requestionner le modèle de développement qui était celui des Sables jusqu'à présent."...rechercher de nouveaux équilibres...

C'est la problématique actuelle. L'ancien maire Louis GUÉDON avait mené à bien un programme mis au point avec les élus jusqu'en 2008. Puis dans cette démarche il lança l'étude Olonnes 2020 !

De cette étude très participative est sortie... le vide sidéral : les forces vives du Pays des Olonnes y ont cru. Mais elles ont aussi  vu le projet "2020" s'engloutir dans la vase du chenal et de la chnoue réunie...en effet, sans la fusion des communes, tout projet intercommunal était voué à l'échec et sans projet intercommunal au Pays des Olonnes il n'y a pas de devenir meilleur sur ce territoire. Certes, on a vu sortir des projets et des catastrophes : Vendéopôle, Village Entreprises Nautiques, nouvelle mairie, une piscine dans une zone industrielle, une médiathèque avortée, une voirie dégradée, des transports urbains qui ne rendent pas le service attendue, un pôle équestre qui n'en finit pas de mourir, un projet délirant littoral castelolonnais ...

Il ne faudra pas oublier les leçons de ce passé douloureux. Il appartient donc à l'équipe de Yannick MOREAU, avec la Ville Nouvelle et l'Agglo, d'une part, d'effacer les traces des erreurs passées et d'autre part, de faire ce projet équilibré "pour une cité bienheureuse et positive, une ville rêvée à la Mer" comme a conclu le Maire dans ce bref discours.

LES ADJOINTS ET DÉLÉGUÉS

Le Conseil Municipal avait à élire, après son maire, les autres membres de la "municipalité": 13 adjoints et délégués.

Pour les adjoints, le vote est clair: la majorité vote comme un bloc soudé et l’opposition s'abstient.

 

 

LES 13 ADJOINTS AU MAIRE

Armel PÉCHEUL : premier adjoint, délégué à la Chaume.

 

Annie COMPARAT : adjointe à la vie des quartiers.

 

Alain BLANCHARD : adjoint délégué à Olonne et à la vie associative

 

Corine GINO : adjointe à l’événementiel, aux relations extérieures et aux jumelages.

 

JEAN-FRANÇOIS DEJEAN : adjoint à la culture et à la formation supérieure.

Gérard HECHT : adjoint délégué au Château d’Olonne et aux sports.

 

Sophie LOPEZ : adjointe à l’éducation.

 

Michel BAUDUIN : adjoint à la sécurité et au domaine public.

 

Maryse LAINÉ : adjointe au logement, à la gestion de l’immobilier et du foncier.

 

Florence PINEAU : adjointe à la solidarité.

 

Christine DELPIERRE : adjointe à la jeunesse.

 

Jean -Eudes CASSES : adjoint au commerce.

 

Nicolas CHÉNÉCHAUD : adjoint à l’urbanisme et au développement de l’offre de soins.

 

 

LES 13 CONSEILLERS MUNICIPAUX DÉLÉGUÉS

Gérard MONGELLAZ  : élu délégué à la voirie

Didier JÉGU : élu délégué aux finances

Jean-Yves SIX : élu délégué au cadre de vie et au personnel municipal

Jean-Pierre CHAPALAIN : élu délégué au développement durable

Sophie LADERRIÈRE: au côté de l’adjoint à la culture, élue déléguée aux animations culturelles

Mauricette MAUREL : élue déléguée aux mobilités

Alexandre MEZIÈRE : élu délégué à la forêt, aux randonnées et au plan forêt climat 2050

Nadine ROUMANEIX  : au côté de l’adjointe à la solidarité, élue déléguée aux personnes vulnérables

Donatien CHÉREAU : élu délégué au littoral, aux marais et, auprès de l’adjoint aux sports, aux manifestations sportives

Lionel PARISET : élu délégué au Vendée Globe et à l’événementiel nautique

Nicolas LE FLOCH  : élu délégué au patrimoine et à la défense

Dominique MAESTRIPIERI : au côté du 1er adjoint, élue déléguée à la sécurité des bâtiments

Frédérique GUAY : au côté de l’adjoint à la vie associative, élue déléguée aux manifestations associatives

 

 

 

 

 

LE MAINT CEINT DE L'ÉCHARPE TRICOLORE PAR LE DOYEN DE LA SÉANCE

LE MAINT CEINT DE L'ÉCHARPE TRICOLORE PAR LE DOYEN DE LA SÉANCE

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2020 6 04 /07 /juillet /2020 16:31
LA PLAGE OUVERTE, LE SOLEIL...CE VENDREDI 3 JUILLET 2020 LE SOLEIL AVAIT RENDEZ-VOUS AVEC LES PREMIERS VACANCIERS

LA PLAGE OUVERTE, LE SOLEIL...CE VENDREDI 3 JUILLET 2020 LE SOLEIL AVAIT RENDEZ-VOUS AVEC LES PREMIERS VACANCIERS

 

 

ILS ÉTAIENT NOMBREUX À ÊTRE TENTÉS PAR UNE PETITE BAIGNADE ET UNE PETITE SÉANCE DE BRONZETTE.

 

La plage et le remblai avaient vraiment un air d'ouverture de saison estivale

À noter que les mesures sanitaires  concernant les règles barrières et distanciation semblent respectées.

Partager cet article

Repost0