Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

6 août 2019 2 06 /08 /août /2019 21:14

 

LA SAISON S'EST OUVERTE MAGNIFIQUEMENT LE DIMANCHE 23 JUIN 2019 PAR LA DÉCISION SORTIE DU VOTE DES SABLAIS SUR LE PROJET DE SUPPRESSION DE LA ROUTE LITTORALE

 

 

LA ROUTE LITTORALE ET SON ENVIRONNEMENT SONT SAUVÉS ET SERONT MIS EN VALEUR SELON UN SCHÉMA NOUVEAU ÉLABORÉ EN CONCERTATION AVEC LA POPULATION

Ce petit rappel, œuvre du collectif SOS route littorale, figurant ci-après est plein d'enseignements que chacun peut tirer dans ce temps d'été propice à un peu ou beaucoup de réflexions...bel été à vous tous

BONNES VACANCES AUX SABLES D'OLONNE...
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2019 6 27 /07 /juillet /2019 21:28
LA CAVALCADE 2019

LA CAVALCADE 2019

LA FÊTE DANS LES QUARTIERS DES SABLES D'OLONNE.

 

Encore plus de monde que les années précédentes, pour admirer le défilé de chars, organisé par l'association CACAO.

Le thème rétro a permis aux plus anciens de réentendre des airs d'autrefois.

Les fanfares, les danses de différentes associations ont enchanté la foule. Merci à tous ces bénévoles pour le travail accompli.

 

Malgré les énormes difficultés rencontrées, ils ont réussi à mener à bien cette cavalcade et ils ont su nous ravir.

 

Vive la vie de nos quartiers !

 

Un sablais

LES SABLES D'OLONNE : REDONNER VIE AUX QUARTIERS
LES SABLES D'OLONNE : REDONNER VIE AUX QUARTIERS
Partager cet article
Repost0
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 15:13
LE 23 JUIN 2019, LA POPULATION SABLAISE ÉTAIT CONSULTÉE SUR UN PROJET LOCAL

LE 23 JUIN 2019, LA POPULATION SABLAISE ÉTAIT CONSULTÉE SUR UN PROJET LOCAL

AUX SABLES D’OLONNE : BILAN POSITIF D’UNE CONSULTATION POPULAIRE, APRÈS LA GRANDE CRISE DES GILETS

JAUNES …

 

Suite de

2019/07/democratie-directe-consultation-de-la-population-un-essai-transforme-en-vendee.html

 

 

 

CONCLUSIONS

 

Cette période estivale voire caniculaire est propice à la réflexion : nous revenons donc sur la consultation des citoyens sablais sur un projet qui divisait la population…et sur la démocratie directe : quand les élus redonnent la parole aux citoyens.

 

 

LA CONSULTATION FUT UN SUCCÈS

 

Les responsables des bureaux de vote unanimement ont estimé que l’ambiance avait été particulièrement sympathique, positive : des citoyens heureux d’être consultés.

 

Il y avait eu une mise au point de la règle du jeu posée par les élus qui a favorisé la participation à cette consultation : informations, réunions publiques; application des règles du code électoral comme pour une élection nationale......

 

 

UNE PREMIÈRE EN FRANCE après l’épisode « gilets jaunes »

Ce fut une première en France au niveau d’une ville de près de 50 000 habitants et après la crise « des gilets jaunes » où il fut effectivement beaucoup question de référendum d’initiative citoyenne, consultation populaire, votation…

 

VOTE « DÉCISIONNAIRE » : il fut décidé que la parole et le pouvoir de décision soient donc données aux citoyens et, par conséquent, les élus de la municipalité ont observé un devoir de neutralité. La parole, pour une décision locale importante, fut donc réellement donnée aux citoyens sablais.

 

L’engagement des élus était clair : ce n’était pas un simple « avis » que les citoyens donnaient. En effet, le résultat du vote tranchait le débat entre les POUR et les CONTRE le détournement de la route.

 

 

TOUS GAGNANTS

 

Dans le passé et jusqu'à fin 20108, le dossier rejeté par une large part de la population était parti pour aggraver au niveau local la fracture constatée entre élus et population.

 

À l’initiative d’un collectif, une pétition faite « au porte à porte » contre le projet avait déjà rassemblé plus de 7 000 signatures.

 

Si le projet avait passé le stade de l’enquête publique une avalanche de procédures contentieuses l’aurait bloqué. Donc la consultation a évité à la collectivité des procédures interminables.

 

Désormais, après le vote, le processus de relance du projet se fera en concertation avec la population.

 

Les élus y ont donc gagné en crédibilité donc en confiance. Ils n’ont pas imposé un projet pharaonique, inutile, destructeur d’un environnement exceptionnel…ils peuvent bâtir, après cette consultation, un projet qui recevra l’adhésion de la quasi-totalité de la population. Le terrain et les esprits sont murs pour une participation à l’élaboration d’un projet consensuel : excellent résultat !

 

Se sont décrédibilisés des élus promoteurs du projet qui, d’ailleurs, peu de temps avant le lancement de la consultation, ont démissionné…clarifiant ainsi la situation !

 

 

LA SUPER GAGNANTE : LA DÉMOCRATIE LOCALE…AUX SABLES D’OLONNE, CE NE FUT PAS LE SIMULACRE DE CONSULTATION TYPE NOTRE DAME DES LANDES

 

Ce ne fut pas une copie de certains référendums et autres consultations tel que le navrant exemple de la consultation sur le projet d’Aéroport Notre-Dame des Landes. Exemple parfait d’un montage politico-technocratique, simulacre de consultation populaire, qui a sombré dans l’absurdité ! Que peuvent penser les citoyens du département de la Loire Atlantique (et élus) ainsi consultés mais dont le résultat du vote n’a pas été respecté ?

 

Cette consultation aux Sables d'Olonne démontre donc :

 

  • que consulter la population sur un projet local est souhaitable et possible,

 

  • que cette consultation peut être décisionnaire et donc être motivante pour le citoyen,

 

  • qu’à l’échelon d’une ville moyenne, d’une agglomération, le montage bien géré d’une consultation est très positif,

 

  • la participation citoyenne à des consultations est donc possible et souhaitable sous certaines conditions qui doivent être équitables et bien explicitées donc acceptées par la population.

 

PROCLAMATION DU RÉSULTAT PAR LE MAIRE YANNICK MOREAU

PROCLAMATION DU RÉSULTAT PAR LE MAIRE YANNICK MOREAU

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2019 2 23 /07 /juillet /2019 14:50
UN BUREAU DE VOTE AUX SABLES D'OLONNE, CE DIMANCHE 23 JUIN 2019 : DES CITOYENS HEUREUX D'ÊTRE CONSULTÉS

UN BUREAU DE VOTE AUX SABLES D'OLONNE, CE DIMANCHE 23 JUIN 2019 : DES CITOYENS HEUREUX D'ÊTRE CONSULTÉS

 

 

AUX SABLES D’OLONNE : BILAN POSITIF D’UNE CONSULTATION POPULAIRE, APRÈS LA GRANDE CRISE DES GILETS JAUNES …

 

 

Cette période estivale voire caniculaire est propice à la réflexion : nous revenons donc sur la consultation des citoyens sablais sur un projet qui divisait la population…et sur la démocratie directe : quand les élus redonnent la parole aux citoyens...

 

Cette expérience mériterait une large diffusion pour le renouvellement des reélations élus/citoyens

 

 

Novembre/décembre 2018 : l’apogée des gilets jaunes se « clôt » par le Grand Débat (janvier/mars 2019) lancé par le président MACRON : beaucoup de « contributions » peu de résultats à ce jour.

 

Janvier 2019, le nouveau maire de la Ville Nouvelle des Sables d’Olonne confirme que le projet de dévoiement de la Route littorale RD 32 proposé et monté par l’ex municipalité de Château d’Olonne sera soumis à une « votation » et que c’est le résultat de ce vote qui décidera de l’avenir de ce projet.

 

Le dimanche 23 juin 2019, après une campagne d’informations très importante et 5 réunions publiques très suivies, la population des Sables d’Olonne se prononce sur le projet.

 

 

LA CONSULTATION POPULAIRE DU 23 JUIN 2019 ET LE RÉSULTAT

 

La question posée :

"Renaturer le secteur du « Puits d'Enfer » est un projet d'utilité publique qui sera mené jusqu'à son terme.

En complément de ce projet, êtes-vous favorable à la suppression de la route du littoral RD 32A, entre le Puits d'Enfer et l'Anse aux Moines et à la création d'une nouvelle route d'1,7 kilomètre empruntant les rues du Puits d'enfer, du fief Saint-Jean et débouchant sur l'Abbaye Saint-Jean d'Orbestier ?"

Rappelons que le projet représentait un budget d’au moins 10 millions d’euros, qu’il était fondé sur des études contestées et qu’il comportait le détournement d’une route littorale très fréquentée (6 000 véhicules par jour en période estivale), sur une nouvelle voie qui devait traverser une zone boisée à moins de 400 mètres de la côte.

Étaient appelés à voter tous les citoyens inscrits sur les listes électorales de la commune.

La réponse des 12 000 votants a été à 80 % NON au détournement de la route

Inscrits sur la liste électorale de la commune :   38 767

Votants : 11 973    31.01 %

OUI au détournement :         2 346    19,59 %

NON au détournement :        9 627     80.41%

 

Des chiffres sans appel avec une importante mobilisation pour un vote local, un résultat positif incontestable…

 

À SUIVRE : LES CONCLUSIONS D'UNE CONSULTATION RÉUSSIE

 

 

LES RÉSULTATS

LES RÉSULTATS

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2019 7 14 /07 /juillet /2019 20:56
UN EMBRYON DE CENTRE VILLE DANS L'EX COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE LES SABLES D'OLONNE

RÉAMÉNAGEMENT DU CENTRE BOURG DE L'EX COMMUNE CHÂTEAU D'OLONNE : UN PEU D'ESPOIR DANS UNE MER MORTE D'ÉCHECS, DE GABEGIE ET DE MAGOUILLES

 

Pendant des décennies la municipalité castillonnaise a gaspillé l'argent public, promis des lotissements, l'amélioration de la voirie, construit des Gargamoelle et nouvelle mairie inutiles, passé des marchés publics dans des conditions illégales, construit des jets d'eau intermittents ...puis...

OUT la municipalité MERCIER, BURNAUD et consorts...la ville nouvelle des Sables d'Olonne honore sa promesse d’achever les projets initiés par les élus précédents même s'ils sont  actuellement démissionnaires de leur plein gré!

Mais regardons devant nous... après la fusion des communes et suivons ce lecteur dans sa lueur d'espoir d'un renouveau !

 

Un fidèle lecteur nous livre donc ses réflexions pertinentes sur le "nouveau centre ville" d'une cité qui n'est plus une ville  :

 

Il nous a fallu attendre près de 30 ans, subir de très nombreuses études, fort coûteuses pour arriver à la construction d'une place en Centre ville de l'ex commune de Château d' Olonne.

Je ne reviendrai pas sur le passé, ni sur les innombrables désagréments, que les commerçants et les usagers ont eu à subir, pendant les trop longs travaux d'aménagement. Ils ont duré près de 3 ans !

Ce matin, dimanche du 14 juillet 2019, jour de la  fête nationale, nous sommes ravis de pouvoir compter sur les commerçants, qui, par leur seule présence, animent gratuitement le "centre ville".

Le commerce de proximité est toujours un lieu de rencontres, d'échanges, d’achats festifs de produits régionaux, de tradition. La vente de ces produits, près du lieu de production favorise l'emploi local, anime nos territoires, conserve nos traditions et nos coutumes. Acheter des fraises, des légumes, un poulet rôti de Challans  a un impact  carbone nettement moins important que d'acheter des produits d'importation.

Faisons vivre nos commerces de proximité.

Réservons un bon accueil à nos commerçants.

Ils vous attendent, le dimanche matin, sur la nouvelle place de Château d' Olonne, ville des Sables d'Olonne .

Un client

UN EMBRYON DE CENTRE VILLE DANS L'EX COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE LES SABLES D'OLONNE
UN EMBRYON DE CENTRE VILLE DANS L'EX COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE LES SABLES D'OLONNE
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2019 2 09 /07 /juillet /2019 21:40
DES ÉLUS ATTENTIFS ATTABLÉS POUR UN MENU TRÈS COPIEUX

DES ÉLUS ATTENTIFS ATTABLÉS POUR UN MENU TRÈS COPIEUX

CONSEIL MUNICIPAL IMPORTANT : LES SABLES D'OLONNE, UNE VILLE QUI BOUGE

Pour débuter ce conseil municipal qui a attiré la foule des grands jours liés à l'importance de certaines décisions : littoral, subventions, budgets...même les chiens ont fait débat !

 

LE LITTORAL SABLAIS DE CHÂTEAU D'OLONNE : UN NOUVEAU PROJET

Le Conseil Municipal prend acte du résultat de la consultation du 23 juin 2019 et décide de bâtir un nouveau projet.

Il va bâtir un nouveau projet avec ses partenaires publics (Conservatoire du littoral, Conseil Départemental, État, et Agglomération Les Sables d'Olonne).

L'objectif est fixé :

- renaturer le secteur des dunes et du circuit du Puits d'Enfer,

- maintenir la route RD 32 A entre le Puits d'Enfer et l'Anse aux Moines,

- réaménager et paysager le parking du Puits d'Enfer,

- solliciter Les Sables d'Olonne Agglomération au titre de la compétence Gémapi afin d'étudier la protection des ouvrages et du trait de côte,

- retirer les dossiers réglementaires afférents au projet initial.

Ce programme n'est pas du goût de l'ex élu castelolonnais Bernard GODET qui s'affiche en termes ambigus défenseur du dévoiement tout en se proclamant non opposant au maire Yannick MOREAU. Étrange élu qui veut ignorer le résultat implacable du vote de la population, la détermination de la population à dire NON au dévoiement et se dit appartenir à la majorité du maire et maintenir sa conviction sur le nécessaire dévoiement de la route...les autres élus n'ont pas apprécié. Sa gêne exprimait à elle seule l’ambiguïté d'une position qu'il maintient en s'abstenant. Il faisait ainsi figure de sacrifié, l'envoyé d'on ne sait qui,  homme lige  d'un maître sans visage, d'on ne sait quels élus démissionnaires et dépités alors qu'on aurait imaginer un élu réaliste face à l'expression indubitablement démocratique de la "vox populi". C’était pour lui certainement le combat de trop ! 

Afin de mener à bien un projet ambitieux le Conseil Municipal décide dès à présent d'engager une concertation avec les partenaires locaux dont le collectif SOS Route Littorale, les riverains et les membres du Comité Consultatif de quartier du secteur concerné.

 

UNE GESTION RASSURANTE DES FINANCES DE LA VILLE

Mauricette MAUREL, adjointe aux finances, expérimentée et connue comme cadre responsable des Services de  l'ex Ville de Château d'Olonne, passée lors des élections de 2014 dans le camp des élus de l'opposition castelolonnaise,  semble se faire un plaisir malin et profond d'avoir à présenter des situations "confortables".

Des dépenses dépassant le budget initial  et des dépenses imprévues comme les événements liés au drame SNSM avec l'annulation du semi-marathon, une avance de trésorerie de 60 000 euros pour le TVEC, le proxibus...accroissent les charges budgétées qu'il fait financer pour maintenir le budget en équilibre.

Ainsi, la liste des Autorisations de Programme est allongée  de 13 nouvelles opérations dont la villa CHAILLEY, l'Espace festif intergénérationnel, le Centre bourg d'Olonne, l'aménagement du cours DUPONT, le Musée de l'Abbaye Sainte Croix...

La création de ces autorisations de programme, en étalant les dépenses dans le temps, permet ainsi de maintenir le volume des investissements de la commune au montant record de 39 millions d'euros.

À cette mesure s'ajoutent les effets des économies réalisées suite à la fusion : économies d'échelle que l'élue annonce au niveau de 810 000 euros.

Seule l'opposante d'Olonne-sur-Mer, Evelyne ROBIN, trouve à redire sur deux points :  l'imprévision sur la gestion du matériel de transport et sur l'avance de trésorerie au TVEC (nous reviendrons sur ce sujet). Compte tenu de la situation financière de la ville nouvelle, l'Adjointe aux finances Mauricette MAUREL n'a eu aucun mal à renvoyer gentiment l'intervenante revoir sa copie.

 

À SUIVRE : LA FRICHE CLINIQUE DU PAS DU BOIS, LE TVEC, UNE VIE DE CHIEN...

Partager cet article
Repost0
25 juin 2019 2 25 /06 /juin /2019 20:48

LE COLLECTIF "SOS ROUTE LITTORALE" REMERCIE LES SABLAIS DU RÉSULTAT EXCEPTIONNEL DE CETTE CONSULTATION DU  DIMANCHE 23  JUIN 2019

 

"DIEU QUE LA VICTOIRE EST BELLE !"  " IL N'Y A QUE LA VICTOIRE QUI EST BELLE " mais... après la victoire, après avoir échappé au pire, il faut savoir construire.

Nous nous joignons donc à ces remerciements du Collectif SOS ROUTE LITTORALE. Les nombreux gestes de remerciements reçus nous confortent maintenant à construire tous ensemble DEMAIN.

Il nous faut bâtir un projet à hauteur des ambitions justifiées, mesurées des Sables d'Olonne pour ce magnifique littoral sauvegardé. Ce projet devra être établi avec la participation de tous. Il faudra mobiliser, rassembler, donner de la puissance au bénévolat...pour que la victoire soit vraiment bénéfique pour tous et avec tous.

 

 

MERCI À VOUS TOUS !
Partager cet article
Repost0
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 14:53
LA PERSONNE QUI S'EST AINSI PRONONCÉ PUBLIQUEMENT, SI ELLE EST BIEN MEMBRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU CONSERVATOIRE DU LITTORAL,  A GRAVEMENT FAILLI À SON DEVOIR DE RÉSERVE

LA PERSONNE QUI S'EST AINSI PRONONCÉ PUBLIQUEMENT, SI ELLE EST BIEN MEMBRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU CONSERVATOIRE DU LITTORAL, A GRAVEMENT FAILLI À SON DEVOIR DE RÉSERVE

LE PROJET DE l'EX MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE

LE PROJET DE l'EX MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE

LA RENATURATION DU LITTORAL AUX SABLES D'OLONNE :

NON AU CHANTAGE !

 

LE CONSERVATOIRE DU LITTORAL A PRIS UNE POSITION : SI LE RÉSULTAT DU VOTE DE CE DIMANCHE 23 JUIN 2019 EST  NON AU DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LE CONSERVATOIRE DU LITTORAL

DEVENU PROPRIÉTAIRE DE L'ANCIEN CIRCUIT AUTOMOBILE AVEC L'ARGENT DU CONTRIBUABLE OSE MENACER...NE PAS RENATURER SA ZONE !

 

Le chantage est clair, affiché, annoncé publiquemnt ...honteux

Il a été dit et répété par des responsables membres du personnel du Conservatoire lors des réunions publiques d'informations organisées par  la mairie des Sables d'Olonne que s'il n'y avait pas de dévoiement de la route il n'y aurait pas de renaturation. C'est ce qui a été dit par Monsieur PERRIN à Olonne sur Mer, dit aussi par Monsieur Patrice BELZ par deux fois dans les réunions par ces personnels du Conservatoire.

Isabelle DOAT ex-adjointe au maire de Château d'Olonne avait  fait aussi la même déclaration en conseil municipal et dans des réunions où elle était conviée comme élue responsable représentant le maire.

Maintenant c'est l'escalade, un membre du Conseil d'Administration du Conservatoire Madame MATRINIE-COUSTY répète ce chantage au cours d'une réunion organisée par une association qui reçoit aussi des fonds publics l'APNO.

Cela signifie que certaines personnes sont prêtes à tout pour la réalisation du massacre du littoral situé sur l'ancienne commune de Château d'Olonne

 

LE CONSERVATOIRE DU LITTORAL EST UN ORGANISME PUBLIC FINANCÉ PAR DES FONDS PUBLICS

Le Conservatoire du littoral est un établissement public administratif de l’État placé sous la tutelle du ministre chargé de la protection de la nature (Ministère de l’Environnement).

 

Le Conservatoire du littoral est gouverné par deux instances: le Conseil d’administration composé principalement d’élus nationaux et de représentants de ministères, et les Conseils de rivages composés d’élus départementaux et régionaux. Il est donc généralement perçu comme un organisme commun à l’État et aux collectivités territoriales, où les qualités et les rôles complémentaires de l’un et des autres se conjuguent et se renforcent mutuellement.

http://www.conservatoire-du-littoral.fr

 

Son personnel est composé de fonctionnaires soumis au devoir de réserve : dans cette consultation, il se devait de rester neutre. Il pouvait informer sans désinformer et surtout sans faire de chantage à la renaturation et à l'utilisation de fonds publics.

En prenant position, comme il l'a fait le Conservatoire du littoral  a failli sur ce dossier du vote, une fois de plus, à ses obligations et aux conditions de l'exercice de sa compétence.

 

 

Vous aviez beaucoup, beaucoup de raisons de voter NON dimanche...en voilà une de plus !

RÉSISTER À CE  CHANTAGE

 

Partager cet article
Repost0