Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 22:56
COMMÉMORATIONS 8 MAI 1945 : CÉRÉMONIES À CHÂTEAU D'OLONNE ET AUX SABLES D'OLONNE

CHÂTEAU D'OLONNE ET LES SABLES D'OLONNE

CHÂTEAU D'OLONNE

Commémoration du 72e anniversaire du 8 mai 1945, date marquant la victoire des Alliés et la capitulation de l'Allemagne nazie lors de la Seconde Guerre mondiale.


9 h 30 Messe à la mémoire des Morts

10 h 15 Rassemblement place de l'Hôtel de Ville

10 h 30 Défilé au monument aux Morts avec les enfants des établissements scolaires, les sociétés patriotiques, leurs drapeaux et les personnalités officielles

10 h 45 Place du cimetière: envoi des couleurs, dépôt de gerbes, minute de silence et lâcher de pigeons

11 h Vin d'honneur à la salle Calixte-Aimé-Plissonneau

Distribution de friandises aux enfants

 

Journée du Souvenir, le 8 mai

En l'honneur des soldats alliés tombés sur le territoire du Pays des Olonnes, invitation de la Ville au nom de l'association Le Souvenir Français.

17 h Rendez-vous au cimetière de l'Église du Château d'Olonne

Vin d'honneur à l'Hôtel de Ville du Château d'Olonne, salle du Conseil municipal.

 

LES SABLES D'OLONNE

 

Une commémoration aux Sables d'Olonne

Une commémoration aux Sables d'Olonne

COMMÉMORATIONS 8 MAI 1945 : CÉRÉMONIES À CHÂTEAU D'OLONNE ET AUX SABLES D'OLONNE
COMMÉMORATIONS 8 MAI 1945 : CÉRÉMONIES À CHÂTEAU D'OLONNE ET AUX SABLES D'OLONNE
Partager cet article
Repost0
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 12:56
Le nouvel Hôtel de Ville de Château d'Olonne

Le nouvel Hôtel de Ville de Château d'Olonne

LES MARCHÉS PUBLICS SONT TRÈS BIEN RÉGLEMENTÉS ET POURTANT…

Le Code des Marchés Publics est un code protecteur :

  • Des intérêts des collectivités et des tentations de favoritisme des élus,

  • Des droits de la concurrence,

  • De l’égalité des citoyens face aux services publics,

  • Des deniers publics…

    Lors du Conseil Municipal du 24 avril 2017 le point 11 de l’ordre du jour n’a attiré aucun commentaire.

    Comment se fait-il qu’aucun élu n’ait donc osé poser la question de l’impact et de la légalité de cette correction d’une erreur dite matérielle sur l'équilibre du marché signé?

     

    UN MARCHÉ DÉJÀ MIS EN CAUSE PAR LA COUR DES COMPTES ET PAR DES ÉLUS LORS DE LA PRÉCÉDENTE MANDATURE

    Bizarrement ce marché est reconduit d’années en années depuis plus d’une décennie.

    Il a été très gravement sanctionné par la Chambre Régionale des Comptes dès 2010 (voir copies des obsrvations de La Chambre Régionale des Comptes ci-dessous)

    Cette remise en cause d’un marché avait coûté très cher à la commune donc aux contribuables.

    Or, l’avenant proposé au conseil municipal en 2008 est du même type que celui qui vient d’être proposé. D'où nos interrogations.

     

    UN MARCHÉ PUBLIC EST UN MARCHÉ PUBLIC. IL N’EST PAS MODIFIABLE STRUTURELLEMENT SANS NOUVEL APPEL D’OFFRE

    Toute modification d’un marché public qui romprait l’équilibre d’un marché public entraine l’annulation du dit marché qui doit donc faire l’objet d’un nouvel appel d’offre.

    Modifier une indexation de marché peut modifier l’équilibre du marché.

    Cela n’a apparemment pas interrogé les élus.

    Cela doit aussi interroger les citoyens soucieux du bon usage de leurs impôts.

    Il faut espérer que lors du prochain conseil municipal il y aura une explication claire sur cette délibération sur laquelle pèse, faute d’explication claire, un doute sérieux sur sa légalité. Ceci est d'autant plus nécessaire que les élus pour le vote n'avaient ni la copie du marché ni les explications sur l'indexation du marché, objet de l'avenant à ce marché.

  •  

  • AU-DELÀ DE CE CAS D’ESPÈCE, C’EST AUSSI LA VALEUR ET L’IMPACT DES OBSERVATIONS DE LA CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES QUI, ENCORE UNE FOIS, EST MISE EN CAUSE.

    À quoi peuvent servir des observations s’il n’y a pas de suivi, si le Procureur compétent et le Parquet financier ne sanctionnent pas comme la loi le leur impose les irrégularités révélées et répétées.

    À quoi servent les services préfectoraux ?

    Nous attendons les réponses voire les explications apaisantes nécessaires des uns et des autres.

CHÂTEAU D'OLONNE : DU DROIT DES MARCHÉS PUBLICS ET DE SON RESPECT
CHÂTEAU D'OLONNE : DU DROIT DES MARCHÉS PUBLICS ET DE SON RESPECT
Partager cet article
Repost0
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 18:01
Anthony PITALIER, conseiller municipal aux abonnés absents

Anthony PITALIER, conseiller municipal aux abonnés absents

MANDAT ÉLECTIF : UN ENGAGEMENT À TENIR. LE CAS D'ANTHONY PITALIER

Quand un citoyen s'est présenté à une élection, s'il est élu, il doit respecter son engagement vis-à-vis de ses électeurs :  assumer ses responsabilités, suivre les dossiers, assister aux réunions, rendre compte...

Concernant Anthony PITALIER, candidat socialiste à la députation, circule sur Facebook le diagramme ci-dessous.

Cet élu est plus souvent dans la presse que sur son siège d'élu ! Comprenne qui voudra et qui pourra. Ce qui aggrave son cas c'est qu'aujourd'hui, absent au conseil municipal, il ne donne même pas son pouvoir : le summum de la négligence !

Élu, en 2014, conseiller municipal de Château d'Olonne et de la Communauté d'Agglomération, il brille ces dernières années, par son absence et quand il est présent (en Communauté d'agglomération) il brille par ses propos qui dénotent une parfaite méconnaissance des dossiers et se permet d'être très critique voire véhément et hautain tout en omettant d'être proposant.

Cet élu déconsidère sa fonction : il faudra que ses éventuels électeurs s'en souviennent s'ils veulent un élu assumant ses responsabilités.

À noter que l'autre responsable de l'opposition Jean-Pierre CHAPALAIN se trouve professionnellement dans un cas similaire à celui d'Anthony PITALIER : à savoir, être dans la vie active nécessitant des déplacements...

Anthny PITALIER a oublié les charges de son mandat de conseiller municipal

Anthny PITALIER a oublié les charges de son mandat de conseiller municipal

Partager cet article
Repost0
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 21:35
BARRAGE DE PAILLE ÉTABLI PAR LES SERVICES DE SECOURS LE VENDREDI 21 AVRIL 2017

BARRAGE DE PAILLE ÉTABLI PAR LES SERVICES DE SECOURS LE VENDREDI 21 AVRIL 2017

ACTE DE MALVEILLANCE, NÉGLIGENCE...UNE NOUVELLE FOIS LE COURS D'EAU DE TANCHET EST POLLUÉ...ET AUTRES POLLUTIONS

LE RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT EN CAUSE À CHÂTEAU D'OLONNE

C'est la menace permanente pour le zoo des Sables d'Olonne, pour les eaux des deux lacs de TANCHET dont le plus grand sert de base d'entraînement pour les apprentis de la voile, pour les eaux de baignade de TANCHET. Polluées, repolluées, rerepolluées ...tel est le sort des eaux de ce cours d'eau comme d'autres en VENDÉE qui a le triste record de n'avoir que 4% de ses cours d'eau en bon état.(Pourcentage fourni par l'Agence de l'Eau).

Au moment où l'Agglomération, la Ville de Château d'Olonne, la ville des Sables d'Olonne  signent avec l'Agence de l'Eau une convention de programme de contrôles et de mesures pour la préservation des eaux des cours d'eau et des eaux de baignade avec pour objectifs :

- la reconquête de la qualité des eaux,

- la protection des usages littoraux,

on s'aperçoit que le cours d'eau de TANCHET est toujours le réceptacle de produits polluants récoltés par des réseaux qui ne charrient pas que de l'eau de pluie.

Pour poursuivre il faut aussi parler de la pollution olfactive ce samedi 22 avril 2017 suite à des épandages qui ont dû être réalisés sans les mesures réglementaires de précautions (enfouissement) dans le secteur rural EST (limite de Talmont).

Rappelons cette directive des Chambres d'Agriculture concernant l'épandage :

"Faire preuve de civisme, c’est aller au delà des obligations réglementaires par des actes librement

posés par nous, agriculteurs, tels que : prévenir ses voisins, ne pas épandre le samedi

même si c’est autorisé à certaines périodes, enfouir très rapidement le fumier après l’épandage,

nettoyer la route après un chantier boueux…"

De plus, il nous a été signalé, dans la même zone, une nouvelle tentative de dépôts sauvages de produits de terrassements.

C'est beaucoup pour un si beau printemps qui a incité la venue de touristes en grand nombre. Sauvegardons notre environnement pour sauvegarder la venue de nos amis touristes.

Lundi 24 avril 2017, on peut espérer une communication du maire sur ces événements lors du conseil Municipal.

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 22:21
Le nouvel Hôtel de Ville de Château d'Olonne

Le nouvel Hôtel de Ville de Château d'Olonne

LE CONSEIL MUNICIPAL DE CHÂTEAU D'OLONNE est convoqué en séance publique ce lundi 24 avril 2017 à 20 heures... dans le "nouvel Hôtel de Ville"

 

Les élus auront à délibérer sur un ordre du jour qui ne comporte pas de points saillants si ce n'est la fin des épisodes du triste feuilleton de l'Office de Tourisme de Château d'Olonne.

Pour le citoyen attentif à la chose publique assister au Conseil municipal est une occasion d'observer le fonctionnement de la démocratie locale après le vote populaire du 11 décembre 2016 favorable à  l'institution d'une Commune Nouvelle Unique. La mise en place de la fusion et celle de la Communauté d'Agglomération "Les Sables d'Olonne Agglomération" se poursuit avec le transfert de compétence concernant le tourisme.

 

ORDRE DU JOUR COMPLET

 

 


1 - Office de Tourisme - Compte de Gestion 2016 du Trésorier Principal.

2 - Office de Tourisme - Compte Administratif 2016 et reprise des résultats.

3 - Office de Tourisme - Dissolution et versement de l'excédent à la Communauté d'Agglomération.

4 - Office de Tourisme - Transfert de compétence - Mise à disposition de l'actif.

5 - Commune - Décision modificative n°2 de l'exercice 2017.

6 - Attribution de subvention à la Mission Locale Vendée Atlantique pour 2017.

7 - Mise à disposition de salles communales pour réunions électorales - Délibération modificative.

8 - Sydev - Révision des statuts - Extension du périmètre.

9 - Marché de travaux - Construction du nouvel Hôtel de ville - lot n°2 : Terrassement et VRD - Autorisation de signature de l'avenant n°2.

10 - Marché de travaux - Construction du nouvel Hôtel de ville - lot n°19 : Espaces verts - Autorisation de signature de l'avenant n°1.

11 - Marché à bons de commande - Travaux de voirie - Autorisation de signature de l'avenant n°1.

12 - Convention de partenariat entre la médiathèque Michel Raimbaud et l'école P. Menanteau de Dompierre-sur-Yon pour une animation Contes.

13 - Convention d'autorisation de visites guidées du logis de l'Abbé et projection d'une séance de cinéma de plein air avec l'Etablissement Régional d'Enseignement Adapté (EREA).

14 - Convention de prestations intégrées pour la gestion des réservations de visites guidées avec la Société Publique Locale Destination Les Sables d'Olonne.

15 - Dénomination de voie - Impasse du lotissement « L'Echo des Vagues ».

16 - Dénomination de voie - Impasse du lotissement « Le Clos des Nouettes ».

17 - Décisions Municipales - Délibération de donner acte.

 

 

Il est rappelé que les séances du  CONSEIL MUNICIPAL sont publiques.

(Nouvel Hôtel de Ville de CHÂTEAU D'OLONNE, 53, rue Séraphin Buton) .

Prochain Conseil Municipal :

Lundi  24 avril  2017

à 20 HEURES.

Partager cet article
Repost0
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 21:52
UN PROJET QUI DOIT FAIRE DÉBAT

UN PROJET QUI DOIT FAIRE DÉBAT

LA MAIRIE DE CHÂTEAU D'OLONNE AVANCE UN PROJET DE DÉPLACEMENT ("DÉVOIEMENT") DE LA ROUTE DU LITTORAL DU PUITS D'ENFER À SAINT JEAN D'ORBESTIER

Nous sommes tous concernés par ce projet : pour ou contre il va falloir choisir.

Une nécessité ?

Laquelle ?

Une urgence ?

Pourquoi ?

Il faut se réjouir de voir ce problème enfin traité avec la renaturation envisagée de ce  secteur protégé.

Il appartiendra aux citoyens de participer, de donner leurs avis . En effet, ce ne sont pas les seuls habitants de la Pironnière mais tous les castelolonnais qui sont concernés.

Il appartiendra aux élus, à tous les élus de toutes les communes concernées  d'organiser et de participer à une vraie consultation et d'en tirer avec objectivité les conclusions.

Mais, il n' y pas qu'eux : tous les amoureux de ce littoral, tous les "utilisateurs" de cette voie sont concernés par ce  projet.

L'enjeu est trop important et le droit à l'erreur et à l'échec est interdit. Il y a une esquisse de projet et de nombreuses autres alternatives qui ne sont pas nécessairement prises en compte dans ce pré projet et de nombreuses contraintes budgétaires, économiques, environnementales...

 

L'ANSE DE LA PARÉE MAL PROTÉGÉE CONTRE LES RISQUES DE SUBMERSION ! PHOTO APRÈS UNE TRMPÊTE HIVERNALE

L'ANSE DE LA PARÉE MAL PROTÉGÉE CONTRE LES RISQUES DE SUBMERSION ! PHOTO APRÈS UNE TRMPÊTE HIVERNALE

Partager cet article
Repost0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 20:58
AU LOIN LES VACANCIERS REFOULÉS...LES ENGINS PEUVENT ÉVOLUER

AU LOIN LES VACANCIERS REFOULÉS...LES ENGINS PEUVENT ÉVOLUER

CE MARDI 11 AVRIL 2017 , CE MERCREDI 12  LA PLAGE  DE TANCHET EST FERMÉE L'APRÉS-MIDI POUR CAUSE DE SABLE SUR LA PLAGE !

Ce n'a pas été du goût des vacanciers des deux zones qui étaient très nombreux.

On a plaint le personnel qui tentait d'expliquer que pendant les vacances les entreprises de Travaux Publics pouvaient travailler et que le sable abondant cette année était capricieux .

La municipalité aurait pu choisir une autre date et d'autres heures par respect pour ceux que nous avons la chance d'accueillir.

Sur le site de la mairie, un article sur la plage de Tanchet mais rien sur ces travaux urgents (?) et rien dans la rubrique travaux.

 

Partager cet article
Repost0
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 22:23
La dépendance : un risque qui mérite solidarité

La dépendance : un risque qui mérite solidarité

LES BUDGETS DE LA MUNICIPALITÉ CASTELOLONNAISE DEVRAIENT PERMETTRE DE FAIRE JOUER LA SOLIDARITÉ

Nous sommes surpris par des décisions où le maire fait la sourde oreille à de justes suggestions.

Lors du dernier conseil municipal deux sujets ont retenu notre attention.

D’abord, ce fut la délibération concernant les tarifs des séjours ado 2017. La participation moyenne de la commune aux frais de séjour d'un jeune est de 50 %.

Ce point de l’ordre du jour fut l’objet d’un long débat pour un séjour qui ne va concerner que 23 jeunes. Pourquoi ce chiffre limité demande l'opposition. Le blocage du maire et de son adjointe Annick TRAMEÇON. La lettre de cadrage du maire fixe à 1% l’augmentation des dépenses donc il n(y a rien à négocier.

Ce qui est sûr c’est que des jeunes ne pourront bénéficier de cet accompagnement qui peut être une occasion de vie sociale positive et encadrée.  Il y a déjà plus de demandes que l’offre faite par la collectivité.

 

En fin de séance c’est l’opposition de droite qui pose une question importante et qui ne cesse de prendre de l’importance : l’aide des collectivités aux personnes en perte d’autonomie avec le respect de la priorité reconnue : le maintien à domicile.

Le Plan Local de l’Habitat a mis en évidence le vieillissement de la population et propose un « plan d’action dont la mise en œuvre était de la compétence des communes ».

Le nombre de projets subventionnés de mise aux normes handicapées : des salles de bains, rampes d’accés, domotique…est inférieur aux prévisions.

Les élus de l’opposition souhaitent que le bulletin municipal parle des aides possibles.

Pour botter en touche le maire dit que ces aides ne sont plus de sa compétence mais celle de l’Agglomération. Ce que conteste l’opposition.

Sue ce grave sujet nous feront deux remarques. La première est de forme mais grave. La question pose par écrit par l’opposition n’a pas reçu de réponse réelle, étudiée. Elle fut traitée nous dirons dans l’indifférence totale et avec mépris. À notre avis, c’est très dommage voire révoltant car il s’agit d’un grave problème de société pour lequel nous menons un combat quotidien. C’est celui des conséquences du vieillissement, du handicap et de la misère cachée à Château d’Olonne.

 

UN BUDGET QUI PERMETTRAIT PLUS DE SOLIDARITÉ

Le maire sur les deux points évoqués ci-dessus a manqué deux occasions de justifier l’aide à ses concitoyens. Pour le premier cas celui des jeunes et pour le second celui du handicap, le budget 2017 permet des ouvertures. À la fin de l’année 2017, 3 ou 4 millions d’euros seront passés en "résultats" reportés sur l’exercice 2018. Ces résultats ne servent à rien : alors pourquoi refuser une ouverture de la municipalité à ses responsabilités en matière social ?

C’est un vrai paradoxe inexplicable humainement : refuser une action sociale qui est un engagment de la commune alors que les finances communales peuvent assumer ces charges nouvelles et  que l’endettement de la commune est faible.

Il y a dans le corps humain un endroit qui s’appelle le cœur, c’est à ce même endroit que se met le portefeuille. Il faudrait que notre équipe municipale vive la dure réalité des situations de certains jeunes et celles des certaines personnes âgées et rapproche cœur et portefeuille.

Ce soir-là, au Conseil Municipal, il y a eu un malaise : la commune est riche nous a-t-on montré, la commune n’a pas su montrer qu’elle pouvait jouer la solidarité.

 

DES TRAVAUX SANS FIN, DES RIVERAINS A LA PEINE PENDANT CINQ ANS

C'est à peine croyable : les travaux de l’axe RIAUX MOULINEAU sont désormais programmés. Ils se sont faits attendre. Mais la mauvaise surprise c’est que le maire annonce que cette programmation s’étirera sur 5 ans !

Cette tradition des travaux interminables se poursuivra jusqu’à la fin de la mandature dans la tradition castelolonnaise : il y a eu Clémenceau, il y a eu les Prés de la Clais, il y a eu Les OCEANES et maintenant la route de Talmont…deux ans, trois ans de travaux là ou quelques mois auraient suffi et permis de limiter la gêne des riverains, commerçants…

Pour l’axe RIAUX-MOULINEAU c’est un nouvel engagement de 4 millions d’euros mais c’est aussi un engagement pour 2017 à 2022 : 5 ans. Un manque total de considération pour la population.

L’opposition a tenté de demander en vain une durée plus compatible avec la vide ses concitoyens.

Dans ce type d’opération on a l’impression que ce sont les entreprises qui dictent leur loi au détriment de la population.

 

CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES CRC : SUIVI DES OBSERVATIONS

À ce titre, des travaux et des marchés publics, nous fûmes étonnés qu’il n’y ait eu aucun débat sur ce grave problème de la mise accusation des élus sur la passation des marchés et la gestion du personnel.

Les observations de la CRC auraient dû être commentées aux élus : appels d’offres bancal, 13,1 millions d’euros de marchés mis en cause et cela au bénéfice de la même entreprise, les dossiers envolés et comme le fit remarquer la CRC : ces opérations litigieuses ont perduré.

Décidément à quoi sert la CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES ?

http://www.olonnes.com/2017/03/la-cour-des-comptes-a-quoi-sert-elle-vraiment.html

 

Il faut espérer que la commune nouvelle unique permettra de tourner définitivement une page tachée.

Partager cet article
Repost0