Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 20:31
Dépouillement du vote pour un neuvième adjoint sans surprise mais décevant pour la démocratie et l'utilisation des fonds publics

Dépouillement du vote pour un neuvième adjoint sans surprise mais décevant pour la démocratie et l'utilisation des fonds publics

Suite de

DÉFAUT DE DÉMOCRATIE LOCALE : L'OPPOSITION À CHÂTEAU D'OLONNE NE SERT VRAIMENT À RIEN

UN CONSEIL MUNICIPAL DENSE QUE NOUS CONTINUERONS À DISTILLER POUR RETRANSCRIRE DES ÉCHANGES ENTRE ÉLUS QUI S'ÉCOUTENT UN PEU MAIS NE S'ENTENDENT PAS DU TOUT

http://www.olonnes.com/2017/03/chateau-d-olonne-conseil-municipal-du-mardi-27-mars-2017.html

 

GASPILLAGE DE FONDS PUBLICS EN TERRE CASTELOLONNAISE

Nous avons donc fait part hier de ce débat surréaliste où un maire propose la création d'un poste d'adjoint supplémentaire à 21 mois de la fusion. 9 adjoints pour Château d'Olonne c'est le maximum que la loi autorise. 9 adjoints pour 25 élus dont certains brillent par leur absence;

Dépensons, dépensons il en restera toujours bien un petit quelque chose. C'est l'argent des autres alors que cela ne coûte rien au maire Joël MERCIER...c'est le citoyen qui paie. il y a de l'argent dans la caisse, alors allons-y gaiment !

Les maires l'ancien et le nouveau ont décrété la construction en urgence d'une mairie  de 4,6 millions d'euros. Les citoyens comme prévu, suite au vote du 16 décembre 2016 tant attendu qui consacre la fusion, ont signifié l'inutilité de cette nouvelle mairie et le besoin d'un autre outil "mairie annexe" et "centre de vie". Ils ont dit et clamer à qui veut l'entendre que cette dépense d'une nouvelle mairie était non pas inutile mais inappropriée, précipitée...en un mot une folie, un non sens qu'il faut que les castelolonnais n'oublient pas.

Nous reviendrons dans les prochains articles sur ce conseil municipal et, chiffres à l'appui, sur la très mauvaise gestion de la commune de Château d'Olonne qui fut clairement exposée à qui veut l'entendre et à qui peut comprendre..

Quand on suit le débat sur le neuvième adjoint, l'élu Raymond GAZULL, candidat de la majorité, bénéficiaire de ce poste aurait du bondir sur l'occasion et annoncer qu'il renonçait à ce supplément  d'indemnité comme le fit son challenger Gérard MAINGUENEAU. Il ne l'a pas fait et n'a pas su montrer son désintéressement. Dommage pour lui ! mais ce n'est pas passé inaperçu.

 

Le compte rendu d'Ouest France de ce jour, 29 mars 2017, sur cette partie des débats n'a pas satisfait l'opposition de droite qui a fait ce communiqué :

 

Réaction de l'opposition "Ensemble agir pour le changement"

"Si nous avons participé activement et avec succès à la consultation en faveur de la création de la ville nouvelle, c’est parce que nous avons l’intime conviction que grâce à l’union des trois communes du Pays des Olonnes, des économies à terme seront réalisées.

Des économies notamment au niveau de la réduction du nombre d’adjoints indemnisés.

Alors pourquoi, à 21 mois de l’échéance, créer au Château d’Olonne, un poste de neuvième adjoint dont le coût pour la collectivité s’élèvera d’ici là à environ 30 000 € ?

Non, nous n’avons pas plaidé en faveur de cette union pour que cela entraine des dépenses supplémentaires.

Dans le contexte actuel, et plus que jamais, nous réaffirmons que nous n’avons pas été élu pour nous servir, mais servir l’intérêt de nos concitoyens. C’est la raison pour laquelle nous avons présenté la candidature de Gérard MAINGUENEAU qui  acceptait cette mission mais à titre bénévole."

A SUIVRE ...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires