Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 11:15
EHPAD  : UN SCANDALE INÉVITABLE AVEC LA COMPLICITÉ DE L'INCOMPÉTENCE DES POUVOIRS PUBLICS

 

LE DRAME DES EHPAD : LES PROFITEURS DE LA DÉTRESSE DES FAMILLES

 

 

suite de :

https://www.olonnes.com/2022/01/ehpad-dependance-liee-au-vieillissement-drames-d-une-societe-qui-abandonne-ses-anciens.html

 

UN PROBLÈME FAMILIAL ET CELUI DE LA PRÉVENTION DU RISQUE DE DÉPENDANCE

D’abord, rappelons que le souhait des français que toutes les enquêtes confortent est que, face à la dépendance liée au vieillissement la priorité est que soit organisé le maintien à domicile en faisant confiance aux familles et à des intervenants formés.

Ce n’est pas de faire des textes, de voter des crédits et de nouveaux impôts qui ont résolu ou résoudront un problème humain.

Le « cinquième risque » (après la vieillesse, la maladie, la famille et accidents et maladies professionnelles) que doit, d’après la loi de 2020, gérer la Sécurité Sociale est une fumisterie et une illusion ? Il ne résout pas le problème humain social de la dépendance.

Car, la dépendance est un problème humain avant tout.

Pour des raisons politico-financières, le législateur en 2020 a montré qu’il voulait se débarrasser ainsi du problème sans passer par les cases essentielles : celle de la famille et celle de la prévention.

Il a écarté la responsabilisation de chacun et celle de la famille : l’allongement de la durée de vie génère inéluctablement un accroissement important du poids social du vieillissement et du risque de dépendance lié. Il faut donc prévoir individuellement et collectivement cette situation de dépendance

 

LES EHPAD : UN PALLIATIF INADAPTÉ

Les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) sont des maisons de retraite médicalisées qui proposent un accueil en chambre. Ils ne sont qu’un palliatif parfois inhumain de la carence du maintien à domicile.

Bien sûr, il arrive parfois un moment et des cas où l’entourage ne pourra plus prendre en charge un des siens dépendant ? Dans ce cas les établissements sociaux dits EHPAD auront ainsi toujours leur place dans le dispositif national SANTÉ.

Mais le placement en EHPAD devra être l’exception et non la règle.

 

LE DÉVELOPPEMENT DES EHPAD A GÉNÉRÉ LES ABUS DÉNONCÉS QUI SONT RÉELS

Les douloureuses expériences de la  COVID maintenant, comme la canicule de 2003 qui a fait, en 3 semaines,15 000 morts parmi les personnes âgées, n’ont pas servi de leçons.

L’État français ne sait pas investir comme l’atteste le drame de la dégradation de l’Hôpital et de la Santé en général.

Il a abandonné au secteur privé la création de lits pour personnes dépendantes.

Les investisseurs se sont rués sur cette manne qui peut leur rapporter gros puisqu’ils promettent aux particuliers qui voudraient placer leurs économies des rendements de 10 %.

Pour eux et pour les particuliers financeurs cet objectif aberrant en matière de santé publique ne peut être obtenu que par de sordides économies : personnel soignant insuffisant, sous-qualifié et sous payé, accompagnement insuffisant, prestations indignes en matière d’hébergement...

Cela aboutit aux scandales dénoncés depuis quelques jours. Nous soutenons avec fermeté tout le personnel de ces établissements privés et publics : quel dévouement, quels métiers délicats confiés à du personnel dont les conditions de travail sont souvent dégradées par une recherche du profit immédiat.

 

POUR UNE LOI QUE  3 MILLIONS DE FAMILLES ATTENDENT ET OÙ LA FAMILLE SERA PRIORITAIRE...QUOI QU'IL EN COÛTE !

Espérons que pour la prochaine mandature enfin le problème humain de la dépendance liée au vieillissement soit réglé non pas avec des promesses non tenues mais avec une loi où la famille en priorité sera prise en considération et aidée pour le maintien à domicile des siens dépendants.

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2022 5 28 /01 /janvier /2022 19:09
LA DÉPENDANCE LIÉE AU VIEILLISSEMENT UN MAL QUI GAGNE DU TERRAIN

LA DÉPENDANCE LIÉE AU VIEILLISSEMENT UN MAL QUI GAGNE DU TERRAIN

 

EHPAD : AU SECOURS ! DE QUI SE MOQUE-T-ON ?

D’abord avant de juger, de condamner et de crier au scandale, il faut féliciter tout le personnel et les bénévoles qui accompagnent des personnes âgées encore valides ou en perte d’autonomie. Leur dévouement est sans bornes et nous leur devons une reconnaissance sans bornes. Militons d’abord pour améliorer les conditions de travail, la formation de tout le personnel y compris des aidants bénévoles accompagnant les 1 500 000 victimes de la dépendance et leurs familles.

Aussi, dans ce contexte, nous devons exprimer froidement notre colère sur la médiatisation actuelle du grave problème humain et social dont les données sont aussi connues et anciennes que prévisibles.

 

LA FAMILLE DÉCONSTRUITE PAR DÉMAGOGIE ET ÉGOÏSME ABANDONNE SES ANCIENS

Les conditions de vie et l’acharnement mis pour détruire la notion de famille aboutissent à ce que les anciens se trouvent ainsi trop souvent exclus et condamnés à l’isolement. Beau résultat de décisions démagogiques et irresponsables : l’État, ce monstre froid  impersonnel, ne remplacera jamais la famille, cellule de base de toute société.

Rappelons que la famille est un espace où l'enfant construit son bonheur présent et futur. Elle a pour rôle de donner une éducation. La communication, la confiance, la compréhension et l'amour sont les garants de ce rôle.

 

EHPAD ET DÉPENDANCE DES PROMESSES JAMAIS TENUES DEPUIS DES DÉCENNIES

Le débordement médiatique que nous vivons avec le dossier EHPAD est une honte comme la maltraitance qui découle d'une situation dont on ne nomme pas les vrais responsables.

Veut-on occulter les promesses et l’inaction du Président MACRON (voire son mépris pour les personnes âgées et leurs familles touchées par ce drame). Le Président avait fait en 2017 sur ce thème de belles promesses qui comme l’essentiel de ses promesses sont passées aux oubliettes

https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/dependance

C’est le Président SARKOZY qui, le premier, avait dans ses promesses de campagne, en 2007, vraiment ouvert ce chantier dont la réalisation fut sans cesse reportée jusqu’en début 2012 où il fut enterré.

Même comédie tragique avec François Hollande puis encore même comédie tragique avec Emmanuel MACRON.

Nous comprenons bien ainsi le dégoût des citoyens français trompés, là comme ailleurs.

Vous pouvez suivre sur ce blog les péripéties des promesses faites durant ces deux dernières décennies en cliquant sur « dépendance » sur le moteur de recherches.

 

À SUIVRE...

LE DRAME DES EHPAD : LES PROFITEURS DE LA DÉTRESSE DES FAMILLES

 

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2022 3 12 /01 /janvier /2022 15:40
L'HOMME EST UN LOUP POUR L'HOMME

L'HOMME EST UN LOUP POUR L'HOMME

 

 

LES TENDANCES HUMAINES À LA CRUAUTÉ NE SONT PAS EN VOIE D'EXTINCTION

 

L’Homme est un loup pour l’homme « Homo homini lupus est »...cette phrase remonte presque à la nuit des temps (200 ans avant JC) mais demeure d’actualité sous d’autres formes aujourd’hui non moins ravageuses et criminelles que celles d’antan.

« Tu quoque mi fili», Toi aussi mon fils, furent les dernières paroles de l’Empereur Jules CÉSAR quand il vit parmi les conjurés qui l’assassinent son fils adoptif Marcus BRUTUS.

En 2022, les informations sur des massacres de populations humaines nous proviennent tous les jours de tous les continents comme si les leçons données par l’histoire n’étaient pas assez fortes pour rendre l’homme un peu plus raisonnable un peu plus respectueux de la vie d’autrui.

Quand l’homme chasse seul ou en meute attiré par la cupidité, par la soif de pouvoir, par l’obscurantisme des idéologies mortifères intolérantes, il est capable d’être plus sanguinaire que les animaux qui peuvent aussi chasser en meutes. Souvenons-nous des exécutions publiques, filmées faites par des partisans de Daesch !

« La der des der » : cette expression fut inventée après les horreurs de la Première Guerre Mondiale...il y eut pourtant la seconde Guerre Mondiale et ses 65 millions de morts.

L'homme est capable d'être plus inhumain qu'un fauve enragé. Il est aussi capable du meilleur pour sauvegarder sa vie en société.

 

L’HOMME DOIT ÊTRE PROTÉGÉ CONTRE SES PROPRES  TENDANCES À LA CRUAUTÉ, À LA VIOLENCE : UN VŒU QUI NE DOIT PAS ÊTRE PIEUX POUR POUVOIR BIEN VIVRE ENSEMBLE

Toute forme de protection de la vie des hommes et de la vie en général doit être respectée. Même les paroles, même les écrits peuvent tuer.

Justement les règles posées pour vivre parfois survivre en société sont protectrices de l’individu et de ses libertés dont celle de vivre.

Ce n’est pas de l’angélisme que d’espérer monter des barrières morales juridiques « consenties » pour limiter les instincts humains qui se traduisent par la violence sous toutes ses formes, c’est simplement du réalisme pour rendre la vie sociale non seulement possible mais encore mieux : positive et agréable.

L’Homme ne nait pas bon comme le croyait Jean-Jacques ROUSSEAU, mais il est capable de progresser et de s’améliorer en société. C’est un des rôles fondamentaux de l’Éducation à tous les niveaux :  famille, écoles, et sous toutes ses formes : éducation civique, éducation moralisatrice...

Alors, ajoutons donc aux vœux classiques que nous nous échangeons avec ferveur, celui de l’effort collectif que nous ferons en 2022 pour que chacun à sa place puisse améliorer les relations humaines. C’est possible parfois au sacrifice de la perte d'un bout de sa propre liberté. Des mesures liberticides sont parfois nécessaires pour sauvegarder la vie en société.

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2022 5 07 /01 /janvier /2022 15:18
SAINT MICHEL, PROTÉGEZ-VOUS.

SAINT MICHEL, PROTÉGEZ-VOUS.

 

L’UNION SACRÉE CE SAMEDI 8 JANVIER 2022 À 12 HEURES AUTOUR DE LA STATUE DE SAINT MICHEL POUR LA DÉFENSE DE LA LIBERTÉ ET DE LA DÉMOCRATIE ?

 

C’était au départ une histoire judiciaire vendéenne voire purement sablaise et c’est devenu par la grâce des médias et de la politique une histoire nationale.

Les sablais choqués par la décision de Justice (Tribunal Administratif) qui condamne la commune à déboulonner la statue pourront, s’ils le souhaitent d’une certaine manière, se faire entendre.

 

ET LA DÉMOCRATIE ? ET LA LIBERTÉ ?

En effet, croyants ou agnostiques pouvons-nous accepter que les fondements de notre nation soient en permanence ébranlés par une minorité hétéroclite d'individus pour la plupart ignorante des faits historiques ou même sous emprise de mouvances étrangères et recherche de notoriété personnelle ?

En démocratie, la majorité doit rester maitresse de son destin. Elle doit faire face aux menaces et ne jamais courber l'échine.

La tentative de déboulonnage de la statue de l'archange Saint Michel est beaucoup plus qu'un acte isolé.

C'est l'arbre qui cache la forêt que certains ont entrepris d'abattre. Elle s'inscrit dans une stratégie destructrice de plus grande envergure qui vise à détruire nombre de principes et de Grands Hommes qui ont fait la renommée de notre pays.

La liste des victimes de l'intolérance et de l'ignorance de l'histoire s'allonge : Colbert ministre de Louis XIV pour l'économie, Napoléon 1er pour l'administration et le code civil. À quand de Gaulle qui pourrait être taxé de racisme pour avoir dit qu'il ne voulait pas que Colombey devienne Colombey les deux Mosquées ?

 

SOUTENONS LA STATUE ÉBRANLÉE

Ouest-France annonce maintenant une prise de parole d’Éric ZEMMOUR vers 12h 15 sur le site de la place Saint Michel où est érigée la statue...cela peut donner au rassemblement une coloration politique qui peut plaire ou déplaire. L’essentiel reste la possibilité pour chacun de s’exprimer : présence à ce rassemblement, dépôts de fleurs au pied de la statue, signature d’une pétition...

Les sectaires, les extrémistes n’empêcheront pas la liberté d’expression même de ceux qui sont devenus des taiseux, par lassitude, par dépit ou pour toutes autres raisons.

 

 

 

Petit rappel sur le site de la mairie qui parait nécessaire dans le contexte actuel :

"les déplacements des candidats à l'élection présidentielle aux Sables d'Olonne nous conduisent à publier une nouvelle fois ce communiqué dans lequel Yannick MOREAU précise qu'il ne s'engagera pour aucun candidat mais qu'il s'engage à accueillir tous les candidats qui le souhaiteront et à faire vivre le débat aux Sables d'Olonne."

 

 

QUI OSERA DÉBOULONNER LA STATUE...DE LA LIBERTÉ ?

QUI OSERA DÉBOULONNER LA STATUE...DE LA LIBERTÉ ?

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2022 3 05 /01 /janvier /2022 23:08
LE PRÉSIDENT MACRON : LE MÉPRIS

LE PRÉSIDENT MACRON : LE MÉPRIS

 

 

17 MILLIONS DE MALTRAITÉS QUI SONT, SELON L’EXPRESSION DU PRÉSIDENT MACRON, « CEUX QUI NE SONT RIEN !»

 

Nous avions commencé notre propos avant que notre Président MACRON ne lâche sa phrase insupportable sur les non vaccinés.

Nous voulons rappeler à tous nos concitoyens qu’il existe une catégorie de citoyens maltraités par le Chef de l’État : 17 millions de retraités « ceux qui ne sont rien » comme l’a dit le Chef de l’État, ces 17 millions de silencieux, besogneux, généreux dont le rôle social n’est pas pris en considération et et qui savent maintenant qu'ils sont méprisés.

 

DES REGRETS PRÉSIDENTIELS TARDIFS MAIS PAS UN GESTE JUSTICE N’A PAS ÉTÉ FAIT...MÊME PAS DE PROMESSES

 

Certes, le 17 décembre 2021, le Président Macron a publiquement regretté l’arrogance de ses propos mais il n’a pas annoncé le moindre geste concret qui aurait attesté sa bonne foi et sa compréhension de l’injustice qui pèse sur les retraités :

 

  • Le mépris terrible affiché à leur égard,
  • Leur rôle social, leur dévouement sans bornes non reconnus,
  • L’abandon des projets concernant le risque dépendance,
  • Le matraquage sur leur niveau de vie avec, en 2018, une hausse de la CSG , le blocage puis la sous-revalorisation de leurs pensions par rapport à la hausse du coût de la vie en 2021 +3.4%

 

Pourtant, ces retraités ils ont beaucoup travaillé...très souvent plus de 40 heures par semaine. ! Ils ont cotisé pour financer leurs caisses de retraite. Ils payent leurs impôts, assument les coups durs que subissent trop souvent leurs enfants et petits-enfants...

 

Le mépris présidentiel vient de se tourner avec violence contre les non vaccinés. Il a tué ainsi l’espérance des français d’avoir un Président repenti publiquement dans sa confession du 17 décembre 2021, d’avoir un Président de tous les français, qui sait écouter.

 

Pour les retraités forts de leur expérience de ce quinquennat il n’y a vraiment rien à espérer d’un Président qui les méprise.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2022 3 05 /01 /janvier /2022 12:16
L'ARCHANGE AVAIT CONQUIS SA PLACE...LAISSERONS-NOUS FAIRE CEUX QUI LUI EN VEULENT ?

L'ARCHANGE AVAIT CONQUIS SA PLACE...LAISSERONS-NOUS FAIRE CEUX QUI LUI EN VEULENT ?

 

LA MUNICIPALITÉ SABLAISE S'ORGANISE POUR QUE LA PLACE DE LA STATUE DE SAINT MICHEL SOIT DÉBATTUE DÉMOCRATIQUEMENT

Une "votation" est envisagée.

LA STATUE DE SAINT MICHEL DOIT DEMEURER DEVANT L'ÉGLISE SAINT MICHEL : LA PAROLE AUX SABLAIS
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2022 1 03 /01 /janvier /2022 20:10
LES  26 PAYS DE L'UNION EUROP2ENNE

LES 26 PAYS DE L'UNION EUROP2ENNE

 

ATTENTION AUX MAUVAISES SURPRISES QUE PEUT NOUS RÉSERVER CETTE PRÉSIDENCE

 

C’est bien dommage mais il faut hélas constater qu’en ce début d’année il n’y a pas que de bonnes nouvelles en préparation.

 

LES RÈGLES DU DROIT EUROPÉEN L’EMPORTENT SUR CELLES DU DROIT FRANÇAIS
 

Pour ceux qui ont un doute sur cette réalité il suffit de lire, par exemple, les décisions des conseils de prud’hommes français fondées sur le droit européen qui ainsi bloque l’application du barème des indemnités fixées par la loi française dite loi MACRON !

Pour les incrédules voir par exemple :

https://www.formation-dialogue-social.com/9632/la-cour-dappel-de-paris-ecarte-le-bareme-macron

 

LE DANGER QUI MENACE LA SOUVERAINETÉ FRANÇAISE : LE POUVOIR LÉGISLATIF ABANDONNÉ À UNE TECHNOCRATIE EUROPÉENNE IRRESPONSABLE

Pour cause d’élections présidentielles et législative, le Président MACRON ne disposera en réalité que de 3 mois pour faire passer en catastrophe une foultitude de textes parfois très complexes (voir nos prochains articles).

Comment et à quel prix le Président MACRON en quête de reconnaissance des français va-t-il tenter de transformer sa Présidence en marche personnelle triomphale en s'attribuant le déblocage des dossiers importants qui restent sans décisions européennes ?

Le programme ambitieux de décisions européennes annoncé par le Président MACRON pour sa présidence peut bouleverser les règles qui régissent nos institutions, nos modes de vie...sans que le Parlement français, les organes consultatifs...n’aient leur mot à dire...ce sera le pouvoir technocratique sans réel contrepouvoir. On connait trop les faiblesses du Parlement européen, la toute puissante Commissions européenne...et les réticences des citoyens des états membres vis à vis des institutions européennes. Va-t-on vers un régime fédéral ou un régime bâtard avec des membres intégrationnistes et des membres associés ? 

Les citoyens français, les entreprises, les institutions peuvent craindre le pire et sur certains points peut-être le meilleur. Pour l'instant, la répartition des compétences entre les institutions européennes et celles des 26 états membres n'est pas claire. Cette situation ambiguë et complexe ne pourra pas durer. Un brexit déstabilisateur, cela suffit.

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2022 6 01 /01 /janvier /2022 13:40
IL NOUS FAUT ENSEMBLE RÉUSSIR CETTE ANNÉE 2022 : RENDRE LE POUVOIR AU PEUPLE ET FAIRE QUE CELUI-CI SOLIDAIREMENT CROIT EN LUI

IL NOUS FAUT ENSEMBLE RÉUSSIR CETTE ANNÉE 2022 : RENDRE LE POUVOIR AU PEUPLE ET FAIRE QUE CELUI-CI SOLIDAIREMENT CROIT EN LUI

L'ÉCHEC DU PRÉSIDENT MACRON ET LA FIN D'UN RÈGNE SANS PARTAGE, HORS SOL, AGGRAVÉ PAR DES CRISES DU POUVOIR ET DES CRISES SANITAIRES

 

Il y a le mystère MACRON...il y a 5 ans on espérait le sursaut du pays qu’il nous promettait. Les français ont cru aux promesses et ils sont déçus et désabusés. À la place d'une "France Nouvelle" promise le peuple français constate tout autre chose et c'est la grande désillusion. En 2022, la majorité des français écœurés se détourne de tout ce qui touche à la politique...pourtant ce sont toujours eux qui détiennent la  souveraineté du pouvoir : les politiques n’en sont que les dépositaires temporaires.

Selon la Constitution la devise de la République demeure  « Liberté, Égalité, Fraternité » et le fondement du pouvoir demeure aussi, au moins en théorie, :"le  gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple".

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum."

 

POUR UNE FIN DES DÉSILLUSIONS EN 2022 : EN DÉMOCRATIE ON NE PEUT VOULOIR LE BONHEUR D'UN PEUPLE SANS SON ACCORD

Aussi, nous voudrions, en ce jour des vœux, pour espérer une réconciliation des français avec leurs dirigeants actuels et avec ceux qui leur succéderont vous faire partager l’avis sur ces vœux présidentiels d’hier soir de l’éditorialiste  Nicolas GAUTHIER afin de ne pas retomber dans la désillusion collective :

« Il y a cinq ans, Emmanuel Macron incarnait le monde de l’avenir ; ce soir, il joue une carte de la préservation du passé, surtout le sien, celui du grand œuvre qu’il assure avoir bâti pour notre bien : « Je continuerai toujours à vous servir. » Comme s’il se voulait roi, incarnant la verticalité du pouvoir, comme s’il était déjà réélu.

Pour ce faire, ordre nous est donc donné de demeurer « du côté de la vie » et de « la bienveillance ». Au passage, il a tout de même trouvé le temps de nous souhaiter une bonne année. Cette dernière commence mal. »

NE PAS OUBLIER CES PROMESSES OUBLIÉES PAR CEUX QUI LES ONT FAITES

NE PAS OUBLIER CES PROMESSES OUBLIÉES PAR CEUX QUI LES ONT FAITES

Partager cet article
Repost0