Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

30 décembre 2020 3 30 /12 /décembre /2020 10:45
LE VIEILLISSEMENT CONDUIT SOUVENT À LA DÉPENDANCE...TROP SOUVENT À L'EHPAD

LE VIEILLISSEMENT CONDUIT SOUVENT À LA DÉPENDANCE...TROP SOUVENT À L'EHPAD

 

LE RESPECT DÛ AUX RETRAITÉS ET L’AVEUGLEMENT DES GOUVERNEMENTS DEPUIS 30 ANS FACE AU VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ET AU RÔLE DE LA FAMILLE

 

« LES RETRAITÉS, CE SONT DES GENS QUI PERDENT LE CONTACT AVEC LA RÉALITÉ »

Cette petite phrase assassine et en partie arrangée si l’on en croit une explication de l’Élysée est irrespectueuse, indigne de son éventuel auteur et surtout archi-fausse.

Les retraités ont du recul par rapport à certaines évolutions mais ils apportent beaucoup à la société : leur expérience déjà, du temps pour les autres…

 

UNE VAGUE DE MÉPRIS A DÉFERLÉ SUR LES RETRAITÉS : UNE FAUTE À RÉPARER

Cette vague s’est atténuée, le flux emporta ce mépris pour ces retraités qualifiés d’« inactifs » et heureusement le reflux le remporta au moins en partie.

Mais ce n’est pas suffisant il faut positiver afin que le rôle social des personnes en retraite soit reconnu. Il y a bien eu la mesure BORLOO, maintenant un million de familles attendent avec impatience la concrète reconnaissance du rôle des aidants familiaux.

 

LES RETRAITÉS : UNE FORCE VIVE INDISPENSABLE À LA NATION

L’ACTION SOCIALE ET CRÉATION DE LIEN SOCIAL

On ne parlera jamais assez des milliers de bénévoles retraités au Secours Populaire, au Secours Catholique, les Restos du Cœur, visite aux malades, aux prisonniers…et tout simplement dépannages aux voisins en difficultés…

L’aide à l’enfance : soutien scolaire, garde des enfants habituelle ou ponctuelle…L’économie française en 2020 fut soutenue par des grands parents qui ont pu prendre les petits enfants en garde…psychologiquement et médicalement il est reconnu qu’un enfant est mieux chez des proches qu’en garderie ou crèche !

Il y a l’armada innombrable des bénévoles volontaires, taillables et corvéables encadrant les activités des jeunes et des moins jeunes.

 

L’ACTION CITOYENNE

Élus locaux : regardons nos conseils municipaux, communautaires, départementaux sans les "inactifs"…il n’y aurait quasiment pas d’élus dans nombre de collectivités !

Participants bénévoles à des organismes de conseils, syndicats, organisations de consommateurs...

 

L’ACTION ÉDUCATIVE

Soutien scolaire : pour l’apprentissage de la lecture, pour l’apprentissage du français et toute transmission du savoir...

Encadrement ou simple participation à des actions culturelles ,

Accueil au domicile des étudiants,...

 

Alors au lieu de les considérer avec mépris comme des « inactifs », nos gouvernants et élus de tous bords devraient reconnaitre les mérites et les capacités des « vieux », cette réserve de productivité inexploitée voire méprisée.

Il faut qu'en 2021, Justice soit rendue aux inactifs.

 

PRIORITÉ : PERTE D’AUTONOMIE, IL Y A URGENCE ET SCANDALE ET DES PERSONNES DISPONIBLES

 

D’abord et c’est l’urgence, inclure les retraités et même les préretraités dans le dispositif du soutien à la perte d’autonomie. LES EHPAD, ce n'est pas LA SOLUTION ! 2020, l'a démontré

Le bout de loi que tente de faire voter le Gouvernement est une des plus belles « foutaises » comme le dirait le Général de Gaulle. On crée une Caisse pour recevoir des fonds pour la prise en charge du cinquième risque (dépendance) au niveau de la Sécurité Sociale sans qu’il soit dit comment elle sera alimentée et au profit de qui, de quoi …et sans se poser la question : cette nouvelle grosse caisse est-elle nécessaire, n’y-a-t-il pas d’autres voies plus sociales et plus justes ?

C’est à peine croyable !

Face à un problème social qui va toucher 2 millions de familles, l’État ne saurait-il faire qu’une chose : augmenter impôts et charges sociales ? Particulièrement en tapant encore sur les retraités. Ce n’est pas ce que demande le peuple surtout après le drame des EHPAD.

L’État, le Gouvernement, le Président de la République ne savent-ils pas que :  

qui mieux qu’un ou des parents, que des proches peuvent s’occuper partiellement ou très éventuellement totalement d’une personne en perte d’autonomie ? Cette personne, ce couple n'ont-ils pas un droit au maintien à domicile tant que cela est possible ?

L’État, le Gouvernement, le Président de la République n’ont-ils pas compris les drames des EHPAD et autres organismes d’accueil, celui de leurs résidents, celui des familles et celui des personnels ?

 

 

AVEC NOS MEILLEURS VŒUX AUX FAMILLES, AUX PERSONNELS DES EHPAD, AUX AIDANTS ET À TOUS LES DÉVOUÉS BÉNÉVOLES TRAITÉS D’INACTIFS ET PARFOIS DÉBORDÉS !

 

RENDONS HOMMAGE AUX VIEUX, INACTIFS, BÉNÉVOLES…
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2020 2 22 /12 /décembre /2020 16:15
OÙ VA NOUS MENER CORONAVIRUS ?

OÙ VA NOUS MENER CORONAVIRUS ?

LE RÉGIME DES POUVOIRS SPÉCIAUX INSTITUTIONNALISÉ EN MATIÈRE SANITAIRE : UN SCANDALE DIGNE D'UNE DICTATURE OU UNE MESURE DE PRÉCAUTION NÉCESSAIRE ?...UNE MAUVAISE SURPRISE, C'EST SÛR.

 

On ne comprend pas la nécessité d'un tel texte sorti d'un "conseil des Ministres "confiné et confidentiel dont la forme est particulièrement  clandestine...du jamais vu pour nous qui lisons systématiquement tous les compte-rendus des Conseil des Ministres depuis 12 ans !

Comment va se comporter le Conseil Constitutionnel ?

Pourquoi le Conseil d'État consulté a-t-il laissé passer ce texte ? Son avis simplement consultatif et fort long et motivé est daté aussi du 21 décembre...il invite le gouvernement à la réflexion prolongée.

Le voir :

https://www.conseil-etat.fr/ressources/avis-aux-pouvoirs-publics/derniers-avis-publies/avis-sur-un-projet-de-loi-instituant-un-regime-perenne-de-gestion-des-urgences-sanitaires

Comment vont réagir les parlementaires dont les pouvoirs de contrôle du Gouvernement passent en matière sanitaire à la trappe malgré les engagements du gouvernement énoncés dans le texte !

Que nous cache-t-on ?

Nous sommes contre tous les textes de lois et règlementaires pris à chaud sans concertation, sans avertissement et explications publiques...textes bâclés, d'exception, pris dans la précipitation...

Texte daté du 21 décembre 2020

URGENCES SANITAIRES

 

 

Description : Description : LOGO

N° 3714

_____

ASSEMBLÉE  NATIONALE

CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958

QUINZIÈME LÉGISLATURE

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 21 décembre 2020.

PROJET  DE  LOI

instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires,

(Procédure accélérée)

(Renvoyé à la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale
de la République, à défaut de constitution d’une commission spéciale
dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.)

PRÉSENTÉ

par M. Jean CASTEX,

Premier ministre

 

CADEAU DE NOËL DU PREMIER MINISTRE : L'ÉTAT D'URGENCE DEVIENT LA RÈGLE, LA LIBERTÉ ET LE RESPECT DE LA CONSTITUTION L'EXCEPTION ?

 

Pour ceux qui sont plus curieux et craignent, à juste titre à notre humble avis) pour l'exercice de nos libertés, pour le régime parlementaire et le respect de la Constitution démocratie, pour la libre circulation...

voilà le lien qui vous permettra de lire et analyser ce projet de loi et l'exposé des motifs

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3714_projet-loi#

D'habitude, ce genre de texte désagréable et cette procédure "simplifiée"  nous sont  réservés pour le mois d'août...quand la France est aux abonnés absents...là ce 21 décembre c'est un cadeau de Noël ou une erreur politique volontaire !

 

COMPTE RENDU TEXTUEL DU CONSEIL DES MINISTRES (pour le point 1 de ce Conseil ) CONFINÉ DU LUNDI 21 DÉCEMBRE 2020 ET DANS SA  MISE EN FORME EXACTE ET TRÈS INHABITUELLE

(sauf la partie du §2 mise en gras par la rédaction)

 

"Le Premier ministre a présenté un projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires.

L’épidémie de covid-19 a imposé l’élaboration de manière précipitée, en mars dernier, du régime de l’état d’urgence sanitaire. Si ce régime a fait ses preuves, l’ambition du projet de loi est d’instituer un cadre pérenne, mieux articulé avec les autres règles, dotant les pouvoirs publics des moyens adaptés pour répondre à l’ensemble des situations sanitaires exceptionnelles en garantissant tout à la fois le respect des droits et libertés et le contrôle permanent du Parlement.

Le projet de loi reprend pour l’essentiel le régime d’état d’urgence sanitaire en lui apportant les seuls ajustements dont l’expérience a révélé la nécessité. Comme actuellement, il permettra au Premier ministre de réglementer la circulation des personnes, l’ouverture des établissements recevant du public, ou encore de limiter les rassemblements dans les lieux publics. Certains déplacements ou activités pourront être conditionnés à la réalisation d’un dépistage, comme aujourd’hui pour le transport aérien ou maritime.

Le projet fédère par ailleurs les diverses prérogatives aujourd’hui éparses existant en dehors de l’état d’urgence sanitaire pour les situations de moindre gravité. Ce nouveau régime cohérent et transparent d’état de crise sanitaire se distinguera clairement du droit commun. Il devra faire l’objet d’une déclaration formelle par le Premier ministre, ne pourra être prorogé sans des garanties procédurales renforcées et ne pourra être maintenu au-delà de ce qui est strictement nécessaire.

Le Parlement sera informé de manière continue des mesures prises dans l’état d’urgence sanitaire comme dans l’état de crise sanitaire pour exercer pleinement sa mission de contrôle de l’action du Gouvernement qu’il tient de la Constitution.

Enfin, le projet de loi transforme les dispositions relatives aux traitements de données spécifiques à la lutte contre l’épidémie de covid-19, ayant permis de mettre en place les systèmes « SI-DEP » et « Contact covid », en un cadre général et contrôlé des systèmes d’information d’urgence sanitaire, outils indispensables pour lutter contre des situations sanitaires exceptionnelles."

 

 

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 19:01
ACTIVITÉS ASSOCIATIVES AUX SABLES d'OLONNE AVEC LE COUVRE FEU

 

COMMUNIQUÉ COVID-19 AGGLOMÉRATION VILLE DES SABLES D'OLONNE

15 décembre 2020 entrée en vigueur du couvre-feu de 20 heures à 6 heures

 

DÉCONFINEMENT ET COUVRE-FEU

Retenons que :

- que les salles municipales restent fermées ...au moins jusqu'au 7 janvier 2021

- que les activités qui pouvaient être maintenues sous certaines conditions sont impactées par les règles du couvre-feu : à 20 heures. Il faudra prendre ses précautions pour veiller à être rentrés au domicile pour 20 heures.

 

 

 

Mesdames, Messieurs, les Présidents et Responsables associatifs,

 

Pour faire suite à notre dernier envoi le 2 décembre dernier, depuis le jeudi 10 décembre, la fermeture des salles municipales recevant du public a été prorogée jusqu'au jeudi 7 janvier 2021 inclus.

Par ailleurs, à compter de ce mardi 15 décembre minuit, le confinement sera levé laissant place à un couvre-feu de 20 h 00 à 6 h 00 du matin.

L'ensemble des mesures vous ayant été adressé par courriel le 2 décembre 2020 reste en vigueur.

voir : https://www.olonnes.com/2020/12/covid-19-etat-d-urgence-sanitaire.html

 

Toutefois, voici quelques précisions complémentaires nécessaires concernant les activités sportives :

 

Équipements de plein air

- Fermeture à 19 h 30 - 19 h 45 maximum, pour permettre le respect du couvre-feu.

- Vestiaires accessibles pour les mineurs (cela n'est pas encore précisé pour les majeurs), mais nous vous encourageons à ne les utiliser qu'en cas de nécessité impérative.

 

Équipements couverts

Ouverture aux mineurs uniquement, avec respect des modalités suivantes en vigueur jusqu'ici pour le plein air :

- distanciation physique et gestes barrières (port du masque obligatoire sauf en situation de pratique sportive, pas de sports collectifs et sports de contact), et respect des protocoles de vos fédérations.

- vestiaires accessibles pour les mineurs (cela n'est pas encore précisé pour les majeurs), mais nous vous encourageons à ne les utiliser qu'en cas de nécessité impérative.

- fermeture le soir à 19 h 30 - 19 h 45 maximum.

 

Pour les publics "spécifiques" (scolaires, personnes en situation de handicap, sportifs professionnels et de haut-niveau), les dispositions jusqu'ici en vigueur ne changent pas.

Le service vie associative, ainsi que les autres services municipaux restent ouverts et sont à votre écoute pour toutes vos questions et demandes complémentaires au 02.51.23.16.00 ou par courriel à vie.associative@lessablesdolonne.fr ou sports@lessablesdolonne.fr

Les clubs sportifs remplissant les conditions particulières mentionnées ci-dessus, et qui souhaitent utiliser les équipements sportifs sur leurs créneaux habituels sont invités à solliciter le service des sports et nautisme au préalable.

Sachant pouvoir compter sur vous et restant à votre disposition, je vous prie d'agréer, Mesdames, Messieurs, les Présidents et Responsables associatifs, l'expression de mes respectueuses salutations.

 

 

Alain Blanchard

Vice-président Les Sables d'Olonne Agglomération

Adjoint délégué à Olonne sur Mer

et à la Vie Associative

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 22:33
DON DE SANG

COMMUNIQUÉ

 

 

Mesdames, Messieurs,

 

En cette période compliquée, la vie essaye cependant de reprendre un cours normal.

Dans le cadre de celui-ci, les hospitalisations continuent pour des opérations, des soins thérapeutiques, des accouchements, des accidents.

Le besoin de sang est ainsi toujours d'actualité mais les stocks sont au minimum. 

Vous avez surement vu ou entendu les messages audiovisuels appelant au don du sang.

Ce geste citoyen généreux permet, en une heure de votre temps, de sauver trois vies puisque les composants du sang peuvent être fragmentés selon les besoins.

Alors comme disent les messages radio ou télé " prenez le relai"

Pour cela, il vous suffit de relayer le message au plus grand nombre si vous ne pouvez donner vous même.

Et pour donner, il convient maintenant de prendre rendez vous en ligne sur le site de l'établissement Français du sang :

- dondesang.efs.sante.fr > mon rendez vous > région Centre-pays de la Loire

- ou directement sur mon-rdv-dondesang.efs.sante.fr

- Vous pouvez aussi téléphoner directement au site de prélèvement de la Roche sur Yon au 02.51.44.62.34.

 


Les conditions pour donner : être majeur(e) et jusqu'à la veille de ses 71 ans, peser plus de 50 kilos, être en bonne santé et boire avant le don.

Pour un 1er don penser à prendre une pièce d'identité.

 

La prochaine collecte sur les Sables d'Olonne

aura lieu le :

 

VENDREDI 18 DÉCEMBRE 

DE 15H à 19h,

Salle polyvalente AUDUBON (près marché ARAGO)

 

À votre tour de passer le relai,

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir de message sur le don du sang, merci de me le signaler par retour de mail.

 

Cordialement.

 

Perle PONTHOREAU

Chargée de projet

Vie associative- Guichet unique des événements

perle.ponthoreau@lessablesdolonne.fr

02.51.23.16.00

06.31.06.95.12

 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2020 7 06 /12 /décembre /2020 19:50
SUR L'ÉTIQUETTE DU ROUGE : UNE INTERDICTION DE CONSOMMER ?

SUR L'ÉTIQUETTE DU ROUGE : UNE INTERDICTION DE CONSOMMER ?

 

GLYPHOSATE : DANGER POUR LES AGRICULTEURS ET LES AUTRES PERSONNES EXPOSÉES  + 45% DE RISQUES DE CANCER

 

Le glyphosate est en agriculture le deuxième produit le plus utilisé dans le monde alors qu’il existe des produits de substitution et surtout des techniques qui évitent son utilisation.

Il reste en vente malgré les dangers pour la santé publique.

Les méfaits du glyphosate sont connus : L'OMS a d’ailleurs classé le glyphosate, substance active du Roundup, dans les « produits cancérogènes probables ». Il a aussi des effets destructeurs reconnus sur la faune, sur la flore et sur les sols !

La dernière étude faite aux USA sur plus de 50.000 personnes travaillant dans le secteur agricole a conclu que l’exposition au glyphosate augmentait de 41 % le risque de souffrir de ce cancer (lymphome non hodgkinien).

Il était donc question de son interdiction au niveau européen mais l'autorisation actuelle du glyphosate dans l'Union européenne court jusqu'à fin 2022.

Continuons donc à exposer au danger agriculteurs, faune, flore, consommateurs, voisins d’épandages … !

En France, nous savons tous que trop souvent ce n’est pas le Ministre de l’Agriculture qui prend les décisions mais le « syndicat » professionnel FNSEA et principalement en son sein les gros producteurs industriels qui ne sont plus des agriculteurs ! Dans ce dossier c'est le Président des français qui encore est descendu dans l'arène ; qu'il poursuive son action pour la santé de ses concitoyens et concrétiser ses promesses.

D'ailleurs il y a un exemple en Europe : L’utilisation de ce pesticide est complètement interdite en Autriche depuis juillet 2019 ! C'est donc possible !

 

DEUX INFOS QUI SE TÉLESCOPENT : ON CROÎT RÊVER

UNE PROMESSE DU PRÉSIDENT MACRON QUI NE SERA PAS TENUE

La promesse du Président de la République : plus de glyphosate en France dans 3 ans : tweet du Président Emmanuel MACRON en 2017 !

Le même Président de la République constate en fin 2020 qu’il ne tiendra pas cette promesse ! « Quand on veut lutter contre les pesticides, c'est l'Europe le bon niveau", a-t-il déclaré "On ne peut pas gagner la bataille tout seul ».

D’accord, mais alors pourquoi le Président de la République a-t-il promis ? Et il ne tient pas ses promesses…le glyphosate, tout d’un coup est-il devenu inoffensif ou a-t-il acquis un permis de tuer encore quelques années?

 

UNE CAISSE CRÉÉE POUR INDEMNISER LES VICTIMES... DONC LE GLYPHOSATE FAIT DES VICTIMES !

LES PESTICIDES NE SONT PLUS INOFFENSIFS !

Et il continuera à en faire…

Faudra-t-on poursuivre les producteurs, revendeurs du produit pour mise en danger de la vie d’autrui ?...pour faire cesser le scandale.

Ce qui est clair : le glyphosate fait des ravages en matière de santé publique puisque l’État reconnait qu’il y a des victimes !

En effet, le site officiel Service-Public.fr vous explique :

« Les victimes professionnelles atteintes de maladies liées à une exposition aux pesticides peuvent désormais demander une indemnisation. Le fonds d'indemnisation des victimes de pesticides (FIVP) nouvellement créé permet une meilleure reconnaissance de ces maladies professionnelles.

Le FIVP indemnise les agriculteurs mais aussi les enfants ayant été exposés aux pesticides avant la naissance. Les exploitants agricoles retraités avant 2002 sont aussi concernés. Un décret est paru au Journal officiel le 29 novembre 2020 en application de la loi de finances de la sécurité sociale pour 2020. »

Il y a en France une agriculture naturelle qui ne demande qu’à se développer et une agriculture agro-chimique qui privilégie le quantitatif et agit pour faire disparaitre l’agriculture naturelle. Agriculture industrielle chimique ou agriculture naturelle ?

 

LES ARBITRES : LES CONSOMMATEURS ET L’ÉTAT

C’est au consommateur d’arbitrer le débat en écartant tous les produits à risques et en privilégiant l’agriculture propre à taille humaine.

C’est aux pouvoirs publics qu’il appartient d’interdire les produits nuisibles à la santé publique même si les « rendements à l’hectare » baissent. Il y aura des mesures « compensatoires » admises au niveau de l’Europe...ce ne sera pas une novation!

LA SANTÉ prime sur le rendement à l’hectare et la mal bouffe et cela mérite des sacrifices : car, la santé n’a pas de prix !...

Les français n’ont pas besoin d’une nouvelle caisse d’indemnisation des victimes des produits comme le glyphosate mais de leur interdiction.

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2020 4 03 /12 /décembre /2020 17:58
LE MAIRE YANNICK MOREAU RAPPORTE LES BONNES NOUVELLES POUR LA SANTÉ AUX SABLES D'OLONNE

LE MAIRE YANNICK MOREAU RAPPORTE LES BONNES NOUVELLES POUR LA SANTÉ AUX SABLES D'OLONNE

 

LA SANTÉ, AUX SABLES D’OLONNE, S’AMÉLIORE

Les promesses du maire Yannick MOREAU pour faire sortir la ville de la zone dangereuse des déserts médicaux sont en bonne voie de réalisation.

Voir :

http://www.olonnes.com/2020/06/la-ville-des-sables-d-olonne-face-a-la-desertification-medicale-une-politique-volontariste-qui-porte-ses-fruits.html

Lors de ce conseil municipal était à l’ordre du jour la demande de la Ville des Sables d’Olonne à l’État pour une participation financière au titre de la « Dotation de Soutien à l’investissement Local (DSIL) dont un des objets prioritaires est justement « les projets ayant trait à la résilience sanitaire ».

 

LES DEUX MAISONS MÉDICALES À LA PIRONNIÈRE : UN PROJET QUI MURIT VITE

Avait déjà été présenté aux élus le projet de construction de deux maisons médicales dans le quartier de la Pionnière qui entre dans le cadre de la thématique de la résilience sanitaire.

Ce projet comprend la construction d’une maison médicale regroupant 7 cabinets au 104 rue Jules Ferry. La surface utile totale de l’équipement sera comprise entre 215 et 250 m2. Un parking permettant la création de 25 places de stationnement sera également créé.

La seconde maison médicale sera située au 86 rue de la République et accueillera 3 pédiatres et 2 médecins généralistes, sur une surface totale utile 160 à 190 m2. Le projet prévoit également la création de 15 à 20 places de parkings supplémentaires.

Le cout global de ces 2 opérations est estimé à 1 450 000 € HT. La Ville espère obtenir de l’État une dotation DSIL à hauteur de 50 % de ce montant, soit 725 000 €.

 

LE MAIRE  FAIT UN POINT SUR LA VENUE DE NOUVEAUX MÉDECINS AUX SABLES D’OLONNE

Sous la précédente mandature il avait été fréquemment question du "désert médical" apparu ces dernières années avec le départ en retraite de nombreux médecins (surtout des généralistes) qui n’avaient pas trouvé de remplaçant laissant comme ce fut dit un nombre important de familles n’ayant plus de médecins « attitrés » dits référents.

L’approbation de cette délibération de demande de subvention fut l’occasion pour la Maire de faire le point. "Entre septembre 2020 et septembre 2021, ce seront 8 médecins nouveaux qui s’implanteront. La stratégie de cibler les internes, les loger en ville porte ses fruits …pour des installations pérennes et on attend la confirmation pour d’autres » … « il faut poursuivre cette stratégie de ciblage ».

Le maire vise aussi la recherche d’implantation de médecins remplaçants. La Mairie dispose de locaux appartenant au patrimoine immobilier de la ville qu'elle aménage pour accueillir aussi des médecins.

« Les internes d’aujourd’hui seront les médecins de demain »

« On peut conclure que cette attractivité va freiner la pénurie médicale…et absorber les déficits de celles et ceux qui n’ont pas accès à un médecin »

Le Maire se montre très optimiste pour la deuxième maison médicale à la Pironnière aussi qui devrait être livrable en 2022 et sera dotée justement de cabinets et logements pour les remplaçants.

Les projets qui se concrétisent, des financements inespérés...

Cette délibération a été approuvée à l'unanimité.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 15:38
CONFINEMENT : MASQUES OBLIGATOIRES

CONFINEMENT : MASQUES OBLIGATOIRES

 

COVID-19 : ASSOCIATIONS PRATIQUES SPORTIVES... RAPPEL DES RÈGLES DE CONFINEMENT APPLICABLES

Nous vous prions de trouver ci-dessous le courrier de la Mairie des Sables d’Olonne qui tire les conclusions des décisions gouvernementales  du 27 novembre 2020 valables jusqu'au 15 décembre.

"Mesdames, Messieurs, les Présidents et Responsables associatifs,

 Depuis le vendredi 27 novembre 2020 minuit, de nouvelles dispositions sont entrées en vigueur dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Ces dispositions s'appliquent jusqu'au mardi 15 décembre 2020, sous réserve de l'évolution des mesures de confinement.

 D'un point de vue général pour tous les secteurs associatifs, les équipements municipaux, regroupant également les bureaux en usage exclusif sont fermés à toute activité.

 

Les rassemblements de plus de 6 personnes n'étant pas possibles, toutes les manifestations et événements organisés sur la voie publique sont interdits.

Quelques exceptions à cette règle, les associations exerçant des missions d'intérêt général, de type maraude sociale, distribution d'aides alimentaires, l'organisation du don du sang, l'activité des artistes professionnels, les groupes scolaires et périscolaires uniquement dans les salles à usage multiple, la formation continue ou professionnelle, sont autorisées à poursuivre leurs actions.

Elles peuvent donc continuer à utiliser les équipements municipaux dans le respect strict des gestes barrières et en mettant en place du nettoyage renforcé.

 En matière de pratique sportive, les principales dispositions dorénavant en vigueur sont les suivantes:

 De manière générale:

- pour toutes et tous, seule la pratique sportive individuelle dans un rayon de 20 km autour de chez soi est possible, pendant 3 heures par jour maximum.

- les parcs, jardins et autres espaces verts aménagés dans les zones urbaines, les plages, les abords des plans d'eau et des lacs sont accessibles, s'ils se situent dans votre périmètre de 20 km (le Préfet peut toutefois les fermer s'il le juge nécessaire).

- les établissements de type X (établissements sportifs couverts), de type PA (établissements de plein air) et de type L (salles à usage multiple) ne peuvent accueillir du public, sauf par dérogation pour :

. l'activité des sportifs professionnels et de haut niveau,

. les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire ou professionnelle,

. les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées,

. les formations continues ou des entraînements nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles.

- les établissements sportifs de plein air peuvent également accueillir du public pour :

. les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures,

. les activités physiques et sportives des personnes majeures, à l'exception des sports collectifs et des sports de combat.

Le service vie associative, ainsi que les autres services municipaux restent ouverts et sont à votre écoute pour toutes vos questions et demandes complémentaires au 02.51.23.16.00 ou par courriel à vie.associative@lessablesdolonne.fr ou sports@lessablesdolonne.fr

Les clubs sportifs remplissant les conditions particulières mentionnées ci-dessus, et qui souhaitent utiliser les équipements sportifs sur leurs créneaux habituels sont invités à solliciter le service des sports et nautisme au préalable.

Sachant pouvoir compter sur vous et restant à votre disposition, je vous prie d'agréer, Mesdames, Messieurs, les Présidents et Responsables associatifs, l'expression de mes respectueuses salutations."

 

Alain Blanchard

Vice-Président Les Sables d'Olonne Agglomération

Adjoint délégué à Olonne sur mer

et à la Vie Associative

 

Référence réglementaire : Décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire (https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042475143)

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 11:46
COVID-19 ATTEINT MÊME LE RITUEL TÉLÉTHON...CONTINUONS À DONNER

COMMUNIQUÉ

COVID-19 NE DOIT PAS EMPÊCHER LA GÉNÉROSITÉ ET LA SOLIDARITÉ

 

Téléthon : les manifestations dans la Marne et les Ardennes         

                         Bonjour à toutes et à tous,

 

Nous avons chaque fin d' année un rendez-vous de mobilisation pour récolter des fonds pour l'AFM Téléthon.

L'épidémie COVID 19 ne nous le permet pas.

Malgré tout, nous devons nous mobiliser.

Pour cela vous trouverez ci-dessous un lien qui vous permettra, si vous le souhaitez, de faire un don à l'AFM Téléthon :

https://soutenir.afm-telethon.fr/lessablessemobilisepourletelethon

Pour information : les versements de dons sont déductibles de vos impôts.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, transmettre cette information à tous vos adhérents.

Avec tous nos remerciements.

Les Bénévoles des Olonnes

Partager cet article
Repost0