Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 septembre 2021 6 04 /09 /septembre /2021 20:28
LE CHEF DE L'ÉTAT N'A JAMAIS ÉTÉ UN ÉLU LOCAL

LE CHEF DE L'ÉTAT N'A JAMAIS ÉTÉ UN ÉLU LOCAL

ANALYSE D'UNE VISITE PRÉSIDENTIELLE

 

MARSEILLE : COMMENT DES MAIRES SQUATTENT LEUR FAUTEUIL D’ÉLU ET CASSENT LEUR VILLE

 

Cette fin de mandat vient de nous réserver une désagréable surprise de taille. Le Président de la République a voulu jouer au docteur auprès de cette grande malade qu’est la ville de Marseille. Le Président MACRON n' a jamais été un élu local. Au début de son règne il a même fustigé les élus locaux. En réalité, à Marseille, il a étalé sur la place publique tous les fléaux et autres dysfonctionnements qui contaminent cette grande ville.

Il a promis aux marseillais des remèdes dont on sait qu’ils sont pures hypothèses de campagne électorale.

Cet étalage de trois jours a au moins l’avantage de nous confirmer l’importance du rôle du maire : un bon maire fait progresser « sa » ville, un mauvais maire conduit sa ville au fond du Vieux Port. Des maires de Marseille successifs qui avaient pour objectifs leur réélection et prêts à tout pour rester dans leur fauteuil ad vitam æternam ont conduit leur belle ville pleine d’atouts à la décadence. Cette gestion catastrophe de Marseille est l’exemple typique des méfaits du clientélisme, du cumul des mandats, de la compromission, du gâchis des fonds publics...

Première conclusion : au moins maintenant nous savons officiellement que Marseille ne peut survivre que sous perfusion des fonds publics, c’est le constat d’une faillite à la charge de tous les contribuables français.

Deuxième conclusion : sauf rares exceptions, il faut dire que la démocratie locale s’estompe dès qu’un maire s’installe durant une trop longue durée dans son fauteuil : ainsi pour Marseille Gaston DEFFERRE, de gauche, (1953/1986) et Jean-Claude GAUDIN, de droite, (1995/2020) ont conduit leur ville à la décadence. On pourrait dire de même pour nos bonnes villes moyennes où leurs maires roitelets les conduisent souvent au déclin.

Troisième conclusion : une commune n’appartient pas à un homme mais à ses citoyens. Quand un homme s’identifie à une ville et y installe son règne absolu, les citoyens doivent être conscients qu’il y a danger.

Quatrième conclusion : beaucoup de vagues...promesses dans le Vieux Port qui seront vite oubliées et un Président de la République qui en descendant dans l’arène pour faire croire qu’il est proche du peuple a une nouvelle fois rabaissé la fonction de Président de la France.

NOTRE DAME DE LA GARDE AURA BIEN DU MAL POUR PROTÉGER LES MARSEILLAIS

NOTRE DAME DE LA GARDE AURA BIEN DU MAL POUR PROTÉGER LES MARSEILLAIS

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 18:00
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021, DÉSORMAIS UN NOM À RETENIR : « LES SABLES D’OLONNE ARENA »

 

 

DES CHOIX AMBITIEUX ET POLYVALENTS POUR UN ÉQUIPEMENT TANT ATTENDU AU PAYS DES OLONNES : UN INVESTISSEMENT STRUCTURANT POUR LES QUARANTE PROCHAINES ANNÉES

 

C’était un peu le baptême officiel et public  d’un projet phare de cette mandature qui a eu dans le passé récent quelques vicissitudes à être finalisé. Aussi le Président de la Communauté d’Agglomération Yannick MOREAU l’a mis en premier point à l’ordre du jour de ce Conseil Communautaire qui porte sur l’avant-projet définitif APD qui a été soumis à l’approbation des élus.

 

C’est à l’Adjoint Gérard HECHT qu’il appartenait de présenter un des dossiers de base de cette mandature.

L’ensemble sera implanté sur le site de la Vannerie et comprendra :

 

  • L’ARENA : 2078 places
  • La salle Athlétisme, Escalade,
  • La salle musculation, boxe,
  • La salle culturelle ouverte sur le théâtre de verdure (2000 places assises et 4 000 en places assises et debout
  • Le théâtre de verdure (4000 places)
  • 259 places de stationnement.

Ce qui caractérise le projet c’est d’abord l’effort fait ces dernières années dans la grande consultation des futurs utilisateurs.

Sur le plan technique, ce projet est l’expression d’une part, d’un parti-pris qui permettra d’atteindre le label « Haute Qualité Environnementale » et d’autre part, le recours à des techniques qui rendent l’ensemble multifonctionnel avec de très nombreuses options de modularité.

 

UN INVESTISSEMENT DE 40 MILLIONS D’EUROS

Le budget de l’opération avoisine les 40 millions d’euros et l’équipement devra être opérationnel en septembre 2024. Il est attendu et espéré des subventions du département de la Vendée, de la Région, de l’État et de l’Europe. Celles-ci devraient alléger de 49 % la charge de Les Sables d’Olonne Agglomération. Il resterait donc à la charge de la collectivité environ, 20 millions d’euros HT.

Il appartiendra maintenant aux élus de communiquer largement auprès de la population pour la convaincre du bien-fondé de cet investissement et pour la collectivité d’assumer la conduite du projet pour éviter déviances, dérapages...

 

UN DÉBAT PRESQUE CONSENSUEL : LE FRUIT ÉTAIT MÛR.

Certes, le dossier depuis plus de deux ans a eu le temps de murir et il n’y eût réellement que deux interventions. L’une; d’ordre technique; sur la « chaudière à bois » et l’autre, plus politique, d’Anhony BOURGET sur le défaut de consultation populaire sur ce projet, sur la folie des sommes engagées et leur évolution depuis 2016.

Pour le Président, la consultation populaire a eu lieu lors des élections municipales de mars et juin 2020 où ce projet faisait partie du programme électoral de la majorité. Il a donc été ratifié par ce vote.

Le Président Yannick MOREAU, dans sa réponse à l’élu d’opposition, a aussi rappelé que le projet est en discussion depuis la fin de la précédente mandature et qu’il ne serait pas opportun de retarder encore sa réalisation.

Sur l’évolution des coûts, il y a deux paramètres à prendre en compte d’une part, depuis 2017, les coûts de la construction ont augmenté et le projet a évolué et d’autre part, la Communauté d’Agglomération a fait le nécessaire sur le plan financier ces dernières années en faisant passer sa capacité d’autofinancement de 6 millions d’euros à 20 millions d’euros. La possibilité d'emprunter à des taux proches de 0% rend l'opération financièrement encore plus aisément supportable pour un ensemble d'équipements structurants rentabilisables qui amélioreront les conditions et la qualité de vie au Pays des Olonnes. Le Président Yannick MOREAU a esquissé un schéma de l'ensemble des salles culturelles qui joueront la complémentarité dont une nouveauté au Centre Ville des Sables d'Olonne qui se substituerait à l'Auditorium actuel  en très mauvais état.

On était loin des débats théoriques et plus politiques de la précédente mandature!

Le projet est adopté. Seule fausse note, les 3 abstentions de l’opposition que se fonde essentiellement sur le refus d’une nouvelle consultation populaire.

 

 

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021, DÉSORMAIS UN NOM À RETENIR : « LES SABLES D’OLONNE ARENA »
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 10:07
LE PRÉSIDENT YANNICK MOREAU OUVRE LA SÉANCE

LE PRÉSIDENT YANNICK MOREAU OUVRE LA SÉANCE

 

EXCUSES

Pour un huis-clos pour cause de crise sanitaire ce fut vraiment un huis-clos !

En effet, un incident technique a bloqué la retransmission des débats privant les citoyens qui suivent ces débats de leurs informations.

La Communauté d'Agglomération nous transmet ce lien qui leur permettra un "différé"de l’intégralité de cet important conseil communautaire :

https://www.youtube.com/watch?v=j4kY2cQhOcs

 

Nous espérons que cet incident nous sera pardonné et surtout qu'avec la fin de la crise sanitaire nous pourrons tous retrouver des conditions de vie normalisée et donc la possibilité d'assister physiquement aux débats qui doivent être publics comme ceux des conseils municipaux et communautaires.

Le télétravail, les écrans...c'est bien... mais, quand on le peut, une présence physique pour assister à des débats est quand même plus conviviale...les deux formules ont cependant leur intérêt et sont complémentaires.

Nous vous renouvelons nos excuses et allons tenter de vous donner dans nos prochaines parutions la teneur ou plus exactement la substantifique moelle (François RABELAIS) de cette séance du Conseil Communautaire DES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION.

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2021 2 06 /07 /juillet /2021 22:30
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021

CONSEIL COMMUNAUTAIRE 

DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

 

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE SE RÉUNIRA

 

LE JEUDI 8 juillet  2021

À 19  HEURES

MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE

QUARTIER OLONNE SUR MER 

 

RETRANSMISSION EN DIRECT DE LA SÉANCE

 

Attention : les mesures de sécurité sanitaire font que le public n'a plus accès à la salle du Conseil.

Par contre, vous pourrez tous suivre en direct les débats sur le site de l'Agglomération LES SABLES D'OLONNE

lien direct sur la chaine You Tube de l'Agglomération

 

https://www.youtube.com/watch?v=WAsQ9Sz9SSA

à partir de 18h30...report à 19 h !

 

Nous ne cessons de rappeler combien il est nécessaire pour les citoyens qui se disent responsables de suivre l'actualité de leurs collectivités. Les Sables d'Olonne Agglomération c'est quand même un budget de 100 millions d'euros financés par les citoyens contribuables.

Ce Conseil Communautaire offre un ordre du jour important (42 questions) avec des points sur les projets en cours comme la Halle Polyvalente et culturelle, les piscines, la centrale de distribution hydrogène, création d'une société de production d'énergies renouvelables, mutualisation des services techniques de l'Agglomération et de la Ville des Sables d'Olonne ...

 

 

 

 

Ordre du jour complet

LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION, CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 8 JUILLET 2021
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2021 1 05 /07 /juillet /2021 09:30
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

 

Rappel de

https://www.olonnes.com/2021/06/les-sables-d-olonne-conseil-municipal-du-lundi-5-juillet-2021.html

 

 

La configuration de la salle du Conseil Municipal située au sein de la Mairie annexe de la Jarrie d'Olonne sur Mer ne permet pas d’accueillir le public dans des conditions conformes aux règles sanitaires en vigueur.

Par conséquent le public n’est pas autorisé à assister à la réunion et les débats seront accessibles en diffusion en direct sur la chaine Youtube de la Ville des Sables d’Olonne

https://www.youtube.com/channel/UCSquoylfdDYzsoHN7WcB_AA

 

https://www.youtube.com/c/VilledesSablesdOlonne85

 

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2021 2 29 /06 /juin /2021 11:11
QUAND LE PEUPLE SOUVERAIN DÉLAISSE SON DROIT DE VOTE C'EST POUR TROUVER LE MOMENT VENU UNE AUTRE VOIE POUR S'EXPRIMER. ALORS CE NE SERA PLUS LA VOIE DE LA SAGESSE

QUAND LE PEUPLE SOUVERAIN DÉLAISSE SON DROIT DE VOTE C'EST POUR TROUVER LE MOMENT VENU UNE AUTRE VOIE POUR S'EXPRIMER. ALORS CE NE SERA PLUS LA VOIE DE LA SAGESSE

 

LES ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES VUES DES SABLES D’OLONNE : PREMIÈRE À DROITE PUIS TOUT DROIT VERS L’ÉCHEC DE LA DÉMOCRATIE LOCALE AVEC UNE ABSTENTION RECORD

 

LE DROIT DE VOTE EST UN DEVOIR QUE LE CITOYEN DOIT EXERCER

Pour une Association citoyenne comme la nôtre, le premier choc est l’échec de la mobilisation électorale aux Sables d’Olonne (à l’image de la France entière) avec 13 000 suffrages obtenus pour les Régionales et 12 449 suffrages obtenus pour les Départementales sur 40 136 inscrits ! Il faut donner un nom à ce phénomène d'abstentionnisme de masse. Il faut le cerner pour expliquer son ou ses origines qui aboutissent aujourd’hui au rejet des bienfaits d'un droit acquis chèrement : l'expression de la souveraineté du peuple qui est incarnée par le droit universel de vote, le droit de se choisir ceux qui auront pour un temps le droit d'exercer au nom du peuple la gouvernance du Pays.

Pour un peuple qui se targue d'avoir généré la Déclaration des Droits de l'Homme abandonner le droit de vote, c'est se renier. Les français doivent être conscients des risques d'une obsolescence du droit de vote et en mesurer tous les risques.

Comment peut être gouverné sagement un pays dont les citoyens ont abandonné leurs prérogatives qui leur permettent justement de contrôler l'exercice des pouvoirs exercés par ceux qu'ils ont élus ?

L’abandon du droit de vote est un suicide collectif qu'il faut éviter.

 

L'ABSTENTIONNISME EN 2021

L'abstentionnisme vécu lors de ces élections de 2021 est un abstentionnisme volontaire et très inquiétant surtout pour une agglomération dont le civisme est réputé. Inquiétant au niveau local, inquiétant au niveau national.

Les élus sont maintenant face à une lourde responsabilité : leurs méthodes de gestion, d’information et l’exercice de leurs compétences sont remis en cause indirectement par le bon peuple. Cette situation est connue et fut exprimée par la première vague de fond des « Gilets Jaunes ». Cette vague spontanée a été une expression du cumul  des mécontentements citoyens qui croyaient que l’avertissement pourrait être suffisant. Elle fut étouffée par les extrémistes et par le Gouvernement. L'histoire ressortira les cahiers de doléances issus du Grand Débat et leur envoi aux oubliettes. Mais le peuple a de la mémoire et les causes du malaise profond demeurent et pire elles ont été aggravées par la crise sanitaire.

Dans ce contexte pourquoi le citoyen irait-il VOTER s’il n’est plus entendu et  s’il est même trahi par ses élus ?

Moins d’un électeur sur trois s’est déplacé pour accomplir son « devoir électoral » ; c’est l’échec donc de la démocratie locale et tout simplement de la démocratie. Ce qui se réalise dans la Région et au Département n’intéresserait pas le citoyen qui pourtant va financer lourdement l’activité de ces deux étages du mille-feuille administratif de la France...mais où est donc la vraie réforme territoriale toujours promise, jamais réalisée ?  Où en est-on de la décentralisaton qui figure pourtant dans notre Constitution ?

On assiste non pas à une dépolitisation citoyenne mais à la résultante de la désaffection du citoyen pour ses politiciens, au creusement dangereux du fossé entre le citoyen et ses représentants et à la condamnation, au rejet du système de gouvernance de ces dernières décennies. Le mécontentement est là et s’exprime paradoxalement par l’abstention massive...parce que le bulletin de vote ne sert plus à rien dans le contexte actuel!

Avec ce record d’abstention, les élus de ce mois de juin 2021 seront-ils considérés comme les représentants légitimes des citoyens ? Sur le plan légal, oui, mais sur le plan réel et ressenti certainement pas ! Ils resteront des mal élus. Ils doivent pourtant avec leurs collègues parlementaires montrer qu'ils sont à l'écoute du peuple. Un effort énorme de comportement est donc demandé aux élus pour redevenir crédibles et sauver la démocratie à la française.

Quand un peuple sent que sa voix n’est plus entendue, il y a en son sein une colère  qui couve, gronde...même en sourdine... avant d'éclater.

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 13:28
DES URNES QUI ONT ATTENDU EN VAIN POUR FAIRE LE PLEIN

DES URNES QUI ONT ATTENDU EN VAIN POUR FAIRE LE PLEIN

 

 

DEUXIÈME TOUR DES ÉLECTIONS AUX ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES DU 27 JUIN 2021

 

DÉPARTEMENTALES

Au niveau du canton des Sables d’Olonne le duo Nicolas CHÉNÉCHAUD et Florence PINEAU (majorité de droite du Maire Yannick MOREAU) l’emporte très largement avec 8 819 voix (70,84 % des 13 009 suffrages obtenus) devançant très largement  le duo de la liste de l’union de la gauche composée de Fabrice DUVAL et Caroline POTTIER (l'Alternative de gauche) .

La candidature de ce duo  pour ce deuxième tour, était soutenue par une union de circonstance hétéroclite qui a rassemblé Europe Écologie les Verts EELV, La France Insoumise, Générations-S Le Mouvement, le PCF, Place Publique, le Parti Socialiste, Solidaires. Ce duo Patrice DUVAL et Caroline POTTIER ne recueille que 3 630 voix ( 29,16 % des suffrages obtenus).

 

RÉGIONALES

En tête, largement, la liste « Union Droite, Centre, Société Civile »  menée par la Présidente sortante Christelle MORANÇAIS obtient 6 642 voix sur 13 009 suffrages obtenus (soit 51.06% des suffrages obtenus).

Puis viennent :

  • En seconde position, la liste d’union « L’écologie ensemble, solidaire et citoyenne » de Matthieu ORPHELIN qui obtient 3 084 voix soit 23,71% des suffrages obtenus,
  • En troisième position, la liste « Pour une Région qui protège, Liste soutenue par le Rassemblement National » avec 1 833voix soit 14,09 % des suffrages obtenus,
  • En dernière position, la liste « La Région de tous les progrès » menée par François de Rugy (En Marche LREM) avec 1 450 voix soit 11,15% des suffrages obtenus.

 

La présentation de ces résultats par le Maire Yannick MOREAU fut marquée par son constat d’un taux de participation par le Maire jugé « décevant et préoccupant »,  « l’esprit civique s’étiole ».

Par contre, le Maire se dit satisfait par les scores « clairs, nets » réalisés par ses adjoints Nicolas CHÉNÉCHAUD, Florence PINEAU (70,84%) aux départementales et Armel PÉCHEUL aux régionales. Le score des deux premiers semble même créer une pointe de jalousie du Maire Yannick MOREAU : un succès avec 70,84% ! Il n’a pas encore fait ce score ? Mais ces résultats le confortent, lui et son équipe qui l’interprètent comme le soutien que leur accorde ainsi la population aux Sables d’Olonne.

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE PROCLAME LES RÉSULTATS LOCAUX DE CES ÉLECTIONS. À SA DROITE,  LES 3 CANDIDATS ADJOINT AU MAIRE :  ARMEL PÉCHEUL ET NICOLAS CHÉNECHAUD ENTOURENT FLORENCE PINEAU

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE PROCLAME LES RÉSULTATS LOCAUX DE CES ÉLECTIONS. À SA DROITE, LES 3 CANDIDATS ADJOINT AU MAIRE : ARMEL PÉCHEUL ET NICOLAS CHÉNECHAUD ENTOURENT FLORENCE PINEAU

Partager cet article
Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 13:05
ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES :  LES 20 JUIN ET 27 JUIN 2021, FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX

 

 

NE LAISSEZ PAS LES AUTRES DÉCIDER À VOTRE PLACE

 

LE DROIT DE VOTE ET LE DEVOIR DE VOTER : C’EST L’EXPRESSION DU PEUPLE SOUVERAIN

Rappel de la Constitution de 1958 :

« Le pouvoir appartient au peuple souverain : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple » (article 2).

« La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum » (article 3).

Le pouvoir appartient au peuple et non pas à une oligarchie de politiciens lointains comme on a tendance à le croire.

Voter aux élections départementales et régionales c’est aussi faire des choix en faveur de pouvoirs décentralisés qui ont démontré, s’il en était besoin, particulièrement lors de l’épisode COVID-19, la puissance et l’efficacité de « l’organisation décentralisée » prévue à l’article 1 de la Constitution.

 

NE PAS VOTER : C’EST ABANDONNER SON POUVOIR DE CITOYEN ET DONC SON DROIT DE DÉCIDER ET DE CRITIQUER

Une élection départementale ou régionale a toujours une résonance nationale. Voter les 20 et 27 juin 2021, c’est préparer les grands rendez-vous électoraux de 2022.

L’État et la Nation c’est « Nous » et si le 20 et le 27 juin les abstentionnistes gagnent ces élections, le peuple, donc nous tous, seront les vaincus.

Ne pas voter, sans légitime motif, c’est accepter, d’une part, d’ouvrir la porte aux extrémistes et d’autre part, de donner quitus à une gestion de la Nation que rejette la majorité déçue des français.

 

La démocratie supporte très mal l’abstentionnisme

Le droit de vote s’use si l’on ne s’en sert pas.

Partager cet article
Repost0