Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

10 décembre 2020 4 10 /12 /décembre /2020 11:02
LES SABLES d'OLONNE, HONORER NOËL
BOITE AUX LETTRES PÈRE NOËL : IL FAUT Y CROIRE

BOITE AUX LETTRES PÈRE NOËL : IL FAUT Y CROIRE

UN VACCIN EFFICACE : L'OPTIMISME

UN VACCIN EFFICACE : L'OPTIMISME

 

N'OUBLIEZ PAS CE SOIR  :

MANIFESTEZ POUR L'ESPRIT CITOYEN RESPONSABLE EN SUIVANT LES DÉBATS DU CONSEIL DES "SABLES AGGLOMÉRATION"

SUR LE SITE DE L'AGGLO :

www.lsoagglo.fr

À PARTIR DE 20 HEURES

retransmission en direct

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2020 3 09 /12 /décembre /2020 22:26
LES 5 COMMUNES QUI COMPOSENT "LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

LES 5 COMMUNES QUI COMPOSENT "LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

 

IL EST NÉCESSAIRE DE MIEUX CONNAITRE LE RÔLE DE L’AGGLOMÉRATION

Encore une fois nous reprenons un petit descriptif de l’Agglomération car cette « collectivité » mérite d’être plus connue de sa population.

 

CONNAÎTRE ET RECONNAÎTRE L’IMPORTANCE DES MISSIONS DE L’AGGLOM֤ÉRATION

« L’Agglomération ≪ Les Sables d’Olonne Agglomération a été constituée au 1er janvier 2017 entre les Communes des Sables d’Olonne, du Château d’Olonne, d’Olonne sur Mer, de l’Ile d’Olonne, de Sainte Foy, de Vairé et de Saint Mathurin avec pour objectif d’associer lesdites communes au sein d’un espace de solidarité, en vue de l’élaboration d’un projet commun de territoire. »

C’est par ces mots que le Président Yannick MOREAU a présenté le Rapport annuel d’activités de la "Communauté d’Agglo" aux élus des Sables d’Olonne.

 

QUELQUES CHIFFRES

Création : 1er janvier 2017

Population : 54 500 habitants

BUDGET  annuel consolidé : 100 millions d’euros environ

Investissement 15,7 millions d’euros

Fonctionnement : 34.7 millions d’euros

ENDETTEMENT 55,6 millions d’euros

CAPACITÉ DE DÉSENDETTEMENT : 4,6 années

Nombre de salariés 150

Site :  www.lsoagglo.fr

 

PARTICULARITÉS DE LA COMMUNAUTÉ « LES SABLES D’OLONNE AGGLOMÉRATION » : UN TERRITOIRE À ÉCHELLE HUMAINE

 

La loi a imposé à toute commune d’une part, d’adhérer à une Communauté de communes ou d’agglomération et d’autre part, a aussi imposé le seuil de 15 000 habitants pour les Communautés de Communes obligeant les « petites » communautés de communes à fusionner avec leur voisine. Ainsi celle de l’Auzance et de la Vertonne (CCAV) a fusionné avec sa voisine la Communauté de Communes des Olonnes (CCO) pour donner « Les Sables d’Olonne Agglomération »

Une Communauté équilibrée avec un pôle, les Sables d’Olonne fusionnée et urbanisée, et un arrière-pays rétro-littoral encore vert : donc une presque parfaite complémentarité à la différence de nombreuses Communautés d’Agglomération et de communes qui regroupent un nombre très important de communes : 2 200 communautés de communes et agglomérations pour 35 000 communes.

Cela fait, en moyenne, 29 communes par Communauté de communes et agglomérations…ceci peut expliquer la gestion parfois difficile de ces ensembles hétéroclites et dont les intérêts peuvent être très différents voire divergents.

Autre particularité : pour l’Agglo « Les Sables d’Olonne Agglomération », la place importante du Tourisme qui irrigue et façonne le territoire des 5 communes.

 

DES COMPÉTENCES DE PLUS EN PLUS IMPORTANTES : UNE IMPRESSIONNANTE LISTE

La vocation d’une agglomération est surtout économique au sens large.

Vous serez donc étonnés de cette longue liste de compétences exercées directement ou indirectement pas l’Agglo :

Les zones d’activités,

Soutien aux créateurs d’entreprises,

La formation et particulièrement les formations supérieures,

Accueil des travailleurs saisonniers,

La fibre optique,

Le tourisme (« destinations les Sables d’Olonne » et offices de tourisme),Port Olona…

Soutien aux Associations et à l’événementiel,

Aménagement (place du Vendée Globe »,)

Eau,

Assainissement,

Prévention des inondations,

Préservation du milieu, (plan climat air Énergie, PCAET, lutte contre nuisibles et plantes invasives…),

Urbanisme et habitat,

Déchets, ordures ménagères…

Transports urbains et mobilités,

Voirie : 100 kilomètres et 300 kilomètres de chemins,

Les fourrières,

La fibre optique,

La petite enfance, (crèches, RAM…),

Culture : bibliothèques, médiathèques, conservatoire de musique…

Sports : piscines et soutiens divers aux sports, pôle équestre et peut-être bientôt le complexe sportif de la Vannerie,

Actions sociales,

…et d’autres actions et compétences que nous avons omises comme le SDIS (pompiers)...

Il faut que les citoyens s’approprient leur jeune nouvelle collectivité : leur AGGLO

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2020 1 07 /12 /décembre /2020 12:04
L'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE

L'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE 

DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

 

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE SE RÉUNIRA

 

LE JEUDI 10 DÉCEMBRE 2020

À 20 HEURES

MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE

QUARTIER OLONNE SUR MER 

 

RETRANSMISSION EN DIRECT DE LA SÉANCE

 

Attention : les mesures de sécurité sanitaire font que le public ne pourra assister à cette réunion.

 

Par contre, nous pourrons tous suivre en direct les débats sur le site de l'Agglomération...http://www.lsoagglo.fr/

L'Agglomération les Sables d'Olonne ...arrive à domicile

 

Il faut ainsi espérer que ces retransmissions permettront de mieux comprendre et faire connaitre l'importance du rôle moteur que peut jouer l' "AGGLO".

 

Ce sera un conseil particulièrement intéressant avec pas moins de 51 questions à l'ordre du jour qui permettront d'aborder nombre de projets sur le nautisme, sur l'aménagement du site de l'ancienne clinique de Château d'Olonne, sur l'avancement des implantations sur le site de la Vannerie, sur le projet Aérodrome, le développement durable...

Voir ci-dessous l'ordre du jour complet :

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" : conseil communautaire du jeudi 10 décembre 2020
COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" : conseil communautaire du jeudi 10 décembre 2020
COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" : conseil communautaire du jeudi 10 décembre 2020
COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE" : conseil communautaire du jeudi 10 décembre 2020
Partager cet article
Repost0
4 décembre 2020 5 04 /12 /décembre /2020 22:24
LES SABLES D'OLONNE CAPITALE DU NAUTISME

LES SABLES D'OLONNE CAPITALE DU NAUTISME

 

LE NAUTISME AUX SABLES D'OLONNE SE DOTE D'UNE ASSEMBLÉE ET D'UNE CHARTE

 

"LE CONSEIL DU NAUTISME"

Lors du dernier conseil municipal et en fin de conseil il a été proposé aux élus de créer UN CONSEIL DU NAUTISME.

De nombreuses associations et entreprises font vivre le nautisme dans notre cité. Plus de 1000 licenciés pratiquent le nautisme à l’année dans les clubs de voile, surf, canoé-kayak, pirogues, plongée, longe cote…

 

UNE AMBITION AFFICHÉE PAR LES SABLES D'OLONNE: CAPITALE DU NAUTISME

Forte de cette situation et du dynamisme des acteurs locaux, la Ville des Sables d’Olonne nourrit l’ambition de devenir une capitale du nautisme en France voire en Europe.

Cette ambition repose notamment sur une offre variée et innovante en matière d’activités nautiques, la valorisation touristique du territoire à travers le nautisme, une économie nautique dynamique, des formations professionnelles associées ainsi que l’accueil d’évènements nautiques d’envergure, le tout au sein de structures adaptées.

Mais une ambition ne se décrète pas surtout quand tant de partenaires sont concernés. Il y a eu au niveau de la ville, une étude prospective avec participation des parties concernées.

De nombreuses pistes ont été explorées pour la création d’une identité "LES SABLES D’OLONNE NAUTISME" et structurer l’activité NAUTISME tout en investissant pour la poursuite de l’aménagement et du port et sa modernisation.

Il est aussi question de « Faire du futur Yacht Club un lieu de rassemblement et de mutualisation du nautisme aux Sables d’Olonne »

Il est étonnant de voir qu’avec l’importance du NAUTISME aux Sables d’Olonne il n’y ait pas eu de création d'un lieu de rencontres, un creuset où tous les partenaires auraient pu partager et exposer leurs projets.

De ces concertations et études il ressort les bases d’élaboration d’un schéma directeur de développement du nautisme aux Sables d’Olonne pour les années a venir.

Aussi, il est proposé dans un premier temps de créer un conseil stratégique apte à donner son avis sur toutes questions relatives au nautisme, regroupant toutes les forces vives et institutionnelles intervenant dans le domaine.

Le Conseil municipal a donc porté sur les fonds baptismaux ce "Conseil du Nautisme".

Il sera composé de 41 membres représentatifs des partenaires concernés, acteurs publics et privés y compris monde associatif.

Il aura le pouvoir de proposition de projets, celui de donner aussi son avis sur les projets.

Ainsi, la ville des Sables d’Olonne favorisera ainsi la concertation au sein du milieu du nautisme sablais.

 

LE NAUFRAGE DU YACHT CLUB

Dans ce contexte ainsi on comprend mieux l’incident "projet Yacht Club". Pudeur, gêne sur cette délibération où la nécessité d’un yacht club ou au moins d’un centre de rencontres réapparait.

Un beau projet où la concertation de rigueur semble avoir failli.

Souvenons-nous d’une déclaration du maire sur le plan Forêt :

"On ne réussira que si on arrive à partager le projet, que si l’ensemble des citoyens soit associé, s’y implique…élargir l’implication de toute la population…associer et convaincre la population »

La relance d’une méthode structurée de concertation sur le Nautisme ne peut qu’être une bonne chose.

Les élus ont donné leur accord sans discussion ni débat sur ce projet de création d’une «assemblée du nautisme»  : le Conseil du Nautisme et la charte de fonctionnement de ce Conseil dont l’article 1 est ainsi libellé :

« Le Conseil du Nautisme est une instance consultative visant à éclairer le conseil municipal dans la définition et le suivi de la stratégie nautique du territoire, dans une perspective d’optimisation et de développement, l’intérêt général primant sur les intérêts particuliers des différents membres. »


Partager cet article
Repost0
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 19:58
YANNICK MOREAU, MAIRE DES SABLES D'OLONNE

YANNICK MOREAU, MAIRE DES SABLES D'OLONNE

UN CONSEIL MUNICIPAL OÙ COVID-19 S’INCRUSTE DANS LES DOSSIERS

 

DES PLUS POUR LA DÉMOCRATIE LOCALE

 

Le confinement n’altère pas trop la qualité de la tenue du Conseil Municipal des Sables d’Olonne.

Nous sommes revenus quelques mois en arrière puisque, comme nous l’indiquions en annonçant, sur ce blog, ce conseil municipal ; les débats furent retransmis en direct sur YouTube ? Nous ajouterions que ces débats furent assez bien suivis puisque "l’audimat" indiquait tout au long de ce conseil qu'il y eût entre 40 et 50 suiveurs jusqu’à la 51ième et dernière question à l’ordre du jour.

C’est le nombre de sablais que l’on retrouvait, dans le passé,  présents dans la salle du Conseil pour des séances où l’ordre du jour était très attractif !

Il faut espérer que ces diffusions en direct des conseils municipaux recueillent une forte adhésion citoyenne dont bénéficiera la démocratie locale. C’est un moyen de rapprocher élus locaux et citoyens et d’instaurer une meilleure compréhension entre eux.

Autre élément à mettre à l’actif du Maire, c’est l’ouverture des commissions élargie en faveur de plus de participation active des oppositions. Le règlement intérieur devait être modifié à cet effet mais les remarques faites par l’opposition et particulièrement par Guy BRICARD sur ce point à l’ordre du jour ont entrainé le report  de cette question au prochain conseil.

Ce conseil municipal : beaucoup de dossiers intéressants et un peu de débat mais aussi des informations complémentaires importantes données par le maire et ses adjoints en complément des dossiers.

 

COVID-19 PÈSE SUR LES FINANCES DE LA COMMUNE : RECETTES EN MOINS, CHARGES EN PLUS, DÉPENSES ANNULÉES.

Profitant des délibérations présentées par l’élu délégué aux finances, Didier JEGU, qui étaient d’ordre financières, le Maire Yannick a MOREAU a fait un point sur l’impact de COVID-19 sur le budget 2020 de la ville des sables d'Olonne .

Comme pour toutes les collectivités et comme pour l’État, COVID-19 impacte les budgets « impact conséquent sur les finances publiques » comme l’a indiqué le maire Yannick MOREAU.

Il secoue le bel ordonnancement du budget : moins de recettes, des dépenses nouvelles et des dépenses prévues qui ne seront pas réalisées.

Parmi les recettes en moins connues à ce jour il y aura celles des casinos, estimées en baisse de 600 000 euros, la recette sur les transactions immobilières, des facturations des services supprimées(locations, prestations…)...

Il est déjà acté des charges de fonctionnement liées directement à COVID-19 (frais de personnel, écoles, masques, gel, primes..).

Il y aura des dépenses en moins et particulièrement pour les manifestations culturelles, sportives, pour toutes les opérations supprimées.

Le Maire affiche l’impact COVID-19 à un montant de 2,8 millions d’euros.

Mais, comme un budget d’une collectivité locale doit toujours être équilibré cela signifie que parmi les investissements envisagés qui étaient autofinancés des opérations devront être reportées voire annulées.

Le maire Yannick MOREAU a, pour qualifier la situation, parlé de « contexte financier singulier dû à COVID 19 ».

Il a aussi annoncé que lors du prochain conseil municipal il y aura le rituel « Débat d’Orientation Budgétaire » au cours duquel les élus d’une part pourront y voir plus clair sur la situation et d’autre part, pourront adopter les mesures qui seront prises pour le budget 2021.

 

À SUIVRE...

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2020 5 27 /11 /novembre /2020 22:26
ON AIME UN ASTRE QUI BRILLE ET DÉVERSE  SA LUMIÈRE DU SOIR, LUTTANT CONTRE L'OBSCURITÉ

ON AIME UN ASTRE QUI BRILLE ET DÉVERSE SA LUMIÈRE DU SOIR, LUTTANT CONTRE L'OBSCURITÉ

 

TÉLÉTRAVAIL : UN ACCORD EMPLOYEURS SALARIÉS

Voir :

http://www.olonnes.com/2020/11/est-il-necessaire-de-codifier-encadrer-le-teletravail-a-chaud.html

Les dernières retouches au projet d’accord par des propositions patronales ont eu raison de la réticence des syndicats (sauf pour la CGT toujours en retrait, même si ce syndicat sait qu’il est maintenant perdant dans sa stratégie du splendide isolement).

Le dossier Télétravail peut avancer et ce mode de travail devra pouvoir prospérer dans un climat meilleur et plus serein.

Un accord plein de souplesse prouve au moins une chose essentielle :  les "corps intermédiaires" méprisées par le jeune Président de la République sont une nécessité au bon fonctionnement d’une démocratie.

Les syndicats de salariés et les organisations patronales ont apporter la preuve qu’ils peuvent encore savoir négocier et aboutir à un accord …cela évitera aussi le vote d’une loi qui aurait pu être alambiquée, mal ficelée, compliquée et surtout imposée par le vote de quelques parlementaires peu versés dans les relations sociales.

 

SÉCURITÉ GLOBALE : LA PAUSE RÉFLEXION

voir :

http://www.olonnes.com/2020/11/la-loi-securite-globale-est-une-loi-circonstancielle-et-polemique.html

Cette proposition de loi (voir lien ci-dessus) dont nous n’avons pas pu dire que du bien a pris des coups de matraques au propre comme au défiguré. La victime de policiers mal dirigés a eu malgré tout un effet positif : la loi fourre-tout « Sécurité Globale » va être repensée…d’ailleurs a-t-elle été vraiment bien pensée et discutée par nos députés comme le laisse entendre déjà le fait que l’article 24 incriminé est glissé sous la carpette de 56 autres articles qui méritaient eux aussi certainement mieux ?

Si le Gouvernement impose le contrôle continue du travail des parlementaires des élections 2017 il y aura au bac de députés et de sénateurs de 2022 nombre de recalés !

Voter un texte et dans la même semaine dire que ce qui a été voté « au nom du peuple français » n’est pas bon, ce n’est quand même pas ordinaire !

Souhaitons à la victime de ces 3 ou 4 policiers un prompt rétablissement et, si nécessaire, de recevoir les excuses de la Police Nationale pour cette bavure bien utile pour la loi Sécurité Globale mais aussi pour que le Pays puisse rester solidaire des 200 000 autres policiers et autres membres forces du maintien de l’ordre qui méritent la reconnaissance de la population. Il faut aussi que les forces de l’ordre puissent sentir le soutien de la nation, puissent être mieux formées et surtout mieux dirigées et mieux comprises.

 

COVID-19 : UN PETIT ESPACE DE DÉCONFINEMENT

Troisième embellie de cette semaine : le petit recul de la pandémie, deuxième vague.

La France n’est pas au bout de la lutte.

Profitons donc de ce petit déconfinement mais sans débordements.

En effet, les citoyens et le civisme seront mis à rude épreuve pour ces fêtes de Noël. Les privations bien admises et comprises de joies seront récompensées par la possibilité d’éviter une troisième vague. A l’inverse, l’incivisme sera durement sanctionné, s’il débouche sur une troisième vague en mars 2021 !

Certes, les erreurs telles que celle qui fixe arbitrairement la « jauge » dans les lieux de culte à 30 personnes font mal. Nous dirons simplement que 30 personnes dans la Cathédrale d’Amiens ou la Basilique de Lourdes qui peuvent accueillir des foules de plusieurs milliers de pratiquants est une bourde énorme. Fixer la jauge à 30 personnes dans la petite Chapelle romane de Bourgogne ou d’ailleurs qui ne contient que 25 places, c’est du loufoque. Une règle qui déshonore et décrédibilise une parole de chef d’État. C’est dommage ! Ce sont des erreurs qui ne pourraient pas se produire dans un Pays vraiment décentralisé comme le veut la Constitution.

Les hésitations, tâtonnements du pouvoir exécutif, ses erreurs comme celle qui met la jauge pour les messes dans les Églises catholiques à 30 personnes seront oubliées si, en début 2021, la France triomphe du mal nommé Covid-19.

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 19:36
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE, YANNICK MOREAU, DEMANDE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE QU'IL ANNONCE DES MESURES AUDIBLES ET COHÉRENTES

 

Il demande "lisibilité et cohérence " pour que le bon peuple français puisse "comprendre et appliquer les mesures restrictives de liberté".

Nous souhaitons que l'édile sablais soit entendu...c'est essentiel !

 

Les mesures sanitaires seraient si simples et adaptées dans une France où la décentralisation ne serait plus un vain mot !

 

Voir la lettre ci-dessous : 

COVID-19 MONSIEUR MACRON SVP DES DÉCISIONS CLAIRES ET JUSTES
COVID-19 MONSIEUR MACRON SVP DES DÉCISIONS CLAIRES ET JUSTES
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 12:25
INVESTIR AUX SABLES D'OLONNE POUR PRÉPAPER L'AVENIR

INVESTIR AUX SABLES D'OLONNE POUR PRÉPAPER L'AVENIR

 

 

À CEUX QUI PLEURNICHENT FACE AU RISQUE DE VOIR LEUR VILLE, LES SABLES D’OLONNE, DEVENIR UNE STATION BALNÉAIRE DE POINTE ET UNE VILLE MOYENNE CRÉANT DE L’EMPLOI ET ATTRACTIVE POUR TOUS

 

Par cette parution nous espérons en appeler à une réflexion positive et parer au risque d’immobilisme de notre territoire, au négativisme et aux velléités de certains confinés dans la passivité et le passéisme.

Nous rappelons d’abord que les Sables d’Olonne avaient et ont encore le privilège d’être un territoire où le taux de chômage était le plus élevé de VENDÉE et même parfois de France : il dépassait hors saison les 15 % et était supérieur de 5 à 7 % à la moyenne nationale.

Il faut aussi se remémorer qu’un ancien élu a montré, des années durant, aucun empressement à faciliter la création de zones industrielles donc d’emplois car, disait-il, des salariés sont des personnes qui peuvent voter à gauche ! Souhaitons que cette ère passée ne perdure pas et travaillons pour un avenir meilleur pour tous.

Des salariés et des jeunes qui viennent se former ou travailler aux Sables d’Olonne ne sont pas des retraités souvent (mais pas toujours) aisés mais des forces vives de demain.

Des raisonnements égoïstes veulent systématiquement écarter des projets justifiés. Tous projets se discutent entre gens de bonne foi et positifs. À défaut les passéistes et égoïstes conduisent le territoire à la misère généralisée pour certains opposée à l’aisance d’une minorité. Une situation explosive qu’il faut écarter en discutant et acceptant des projets.

Investir ainsi, c’est bien préserver avenir. Créer des emplois, c’est préserver aussi l’avenir.

 

LA PRIVATION D’EMPLOI : EST UNE SANCTION SOUVENT INFAMANTE QUE LA LOI TEND À ATTÉNUER

Créer de l’emploi, donner du travail à des sans-emploi, c’est donner l’espoir d’exister à des exclus. Quand on embastille un petit délinquant …la sanction est double : privation de liberté et privation du droit de travailler…les pénalistes vous le diront : la condamnation à la prison se traduit par la perte de la liberté d’aller et venir mais aussi par la perte du « droit au travail ».

C’est pour cela aussi que la réinsertion en prison passe, maintenant, par le droit au travail encadré par les moyens du milieu carcéral.

Pour ceux qui ont des doutes, nous les renvoyons à ce lien :

https://www.cglpl.fr/2015/conditions-de-travail-en-detention/

 

LE DEVOIR DE LA COLLECTIVITÉ : INVESTIR POUR RESTER ATTRACTIVE TOUT EN MAINTENANT DES ÉQUILIBRES FONDAMENTAUX

La ville attractive est celle des compromis justifiés et bien pesés.

Nous ne voulons plus d’une ville bétonnée, d’une ville gérontologique, d’une ville repliée sur elle-même où règne l’ennui par défaut de vie culturelle pour tous.

Le citoyen de ce siècle veut une ville où la démographie est équilibrée, où la mixité sociale règne, où l’intergénérationnel est vécu au quotidien, où les jeunes peuvent rester au Pays et les moins jeunes y trouver une vie paisible et enrichissante.

Ceci est réalisable avec la participation citoyenne forte, constructive et intelligente de tous, sur tous projets d'importance.

Une station balnéaire digne d’accueillir le Vendée Globe peut poursuivre sa marche en avant même s’il y faut investir pour avoir un port aménagé avec un yacht club et d’autres installations à la hauteur de cette juste ambition et bien d’autres projets d’investissements pour préparer l’avenir.

Partager cet article
Repost0