Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

23 août 2020 7 23 /08 /août /2020 22:50
LE CONGRÈS DES MAIRES DE FRANCE UNE MANIFESTATION QUI ATTESTE DE LA FORCE DU POUVOIR CENTRAL ET DE LA FAIBLESSE DES COMMUNES

LE CONGRÈS DES MAIRES DE FRANCE UNE MANIFESTATION QUI ATTESTE DE LA FORCE DU POUVOIR CENTRAL ET DE LA FAIBLESSE DES COMMUNES

LA FRANCE INGOUVERNABLE : LA CENTRALISATION EN PARTIE RESPONSABLE

 

Suite de :

http://www.olonnes.com/2020/08/la-france-ingerable-la-centralisation-tue-l-initiative-et-le-besoin-de-reformes-profondes.html

 

Rappelons que la Révolution a fini par consacrer la centralisation comme mode de gouvernance et a envoyé les girondins plus décentralisateurs à la guillotine.

 

 

LES GIRONDINS

Ils étaient favorables au pouvoir donné aux départements et aux communes

 

LES JACOBINS

 

Ils étaient pour un pouvoir fort et centralisé.

 

 

LA FRANCE RESTE JACOBINE MAIS NE SUPPORTE PLUS LE POUVOIR CENTRALISÉ PARISIEN

 

D’où l’expression « PARIS n’est pas la France » devenu un livre best-seller d’un écrivain devenu un sage Bernard LECOMTE. Le sous-titre de son livre est significatif : « La Province se rebiffe »

 

 

UN SYMBOLE : LE CONGRÈS DES MAIRES DE FRANCE,

LES MAIRES ONT UN POUVOIR DÉCENTRALISÉ RECONNU PAR LA LOI MAIS FICTIF FACE À LA CENTRALISATION ACTUELLE

 

Le Congrès des Maires de France est un test rituel de fin d’année.

 

Le maire, c’est l’incarnation de la décentralisation. Il règne sur sa commune : pouvoir de police, responsable de l’exécutif, représentant de l’État…

 

Le Congrès des Maires est une occasion pour le Président de la République et quelques ministres de faire le point sur leurs projets et leurs promesses avec ces grands élus que sont les maires et d'apaiser les courroux des élus locaux.

 

Ces congrès sont, en général, un cafouillage incroyable : des Présidents de la République qui y assistent, les mêmes qui peuvent bouder le Congrès puis assistent au Congrès suivant et sont applaudis ou sont chahutés. Du théâtre et dans les couloirs des échanges intéressants. Entre le pouvoir central et les maires, c’est rarement l’entente cordiale.

 

Leurs rôles sont pourtant complémentaires et ils se retrouvent souvent en conflit.

 

Le maire vit la politique (locale) en concret…l’État lui coupe ses finances ou menace et c’est la guerre. L’autonomie financière de la commune est toujours en sursis.

 

Comme les impôts locaux sont l’essentiel des ressources de la commune et comme c’est le gouvernement qui autorise, modifie comme il le veut (après accord du Parlement) les impôts locaux l’autonomie financière des communes est un leurre.

 

On le vit avec la fameuse suppression de la taxe d’habitation qui est en sursis. Sursis insupportable pour les maires et leurs projets.

 

Voilà bien un exemple d’une décentralisation qui n’en n’est pas une.

C’est l’image d’une France qui se cherche et ne se trouve pas et qui patauge

  • - face à ses 35 000 communes et donc 35 000 maires parfois aussi délégués à l’intercommunalité et autres fonctions territoriales découlant de leurs fonctions de maire. La France, c’est 550.000 élus !

 

  • - il y a un État tout puissant qui veut et peut, avec plus ou moins de succès, tout régenter.

 

Il y a donc incompatibilité entre les pouvoirs conférés par la Constitution, et par les lois aux communes et aux maires :

 

« Les collectivités territoriales de la République sont les communes, les départements, les régions…

Dans les conditions prévues par la loi, ces collectivités s'administrent librement par des conseils élus et disposent d'un pouvoir réglementaire pour l'exercice de leurs compétences.

 

Et les pouvoirs de l’État qui peuvent bloquer toutes initiatives locales ne serait-ce qu’en les privant des moyens financiers nécessaires à leurs projets.

 

À SUIVRE : LA FRANCE INGÉRABLE, LA "CRISE SANITAIRE" AUTRE EXEMPLE DE L’ÉCHEC DU POUVOIR CENTRALISÉ

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2020 3 22 /07 /juillet /2020 18:48
LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE EN MODE "COVID -19"

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE EN MODE "COVID -19"

 

 

LES COMMISSIONS ONT ÉTÉ COMPOSÉES ET LE BUDGET PRIMITIF ADOPTÉ

 

Le Président Yannick MOREAU a opté pour l’ouverture des commissions aux élus des oppositions (3 par commission). La longue litanie des élections des élus aux commissions et celle des nominations d'élus aux organismes où elle doit être représentée a pu se faire dans la sérénité et le consensus.

 

LE BUDGET : FAIRE PLUS SANS AUGMENTER LES IMPÔTS

 

L’Agglomération, c’est un budget de plus de 100 millions d’euros. C’est la transcription comptable et financière des projets d’une collectivité. Chaque élu se doit donc de se positionner par rapport au budget qui lui est présenté.

 

 

LES BUDGETS SANS DÉBATS ET UN BUDGET PRIMITIF 2020 DE L'AGGLOMÉRATION APPROUVÉ

 

Il appartenait à L’Adjoint aux finances Alain BLANCHARD de présenter la charge pesante de la cinquantaine de délibérations que constituaient les multiples budgets (comptes de gestion et administratifs 2019, résultats à transférer sur 2020 et budgets prévisionnels 2020).

 

Heureusement que la gestion et la pratique participative mises en place par le Président Yannick MOREAU a permis aux élus de se familiariser avec les pratiques comptables des collectivités comme l’a fait déjà remarquer l’opposant Anthony BOURGET. Les élus ont ainsi pu adopter les budgets en connaissance de cause et préparer éventuellement les questions qu’ils auraient pu élaborer avant le conseil communautaire.

 

Pour les nombreux votes ...avec une constante l’abstention de l’opposition qui pour ce qui concerne les votes ayant trait aux opérations de 2019 (approbation des comptes de gestion et administratifs et report (reprise) du résultat sur 2020) et une constante variable vote contre et abstentions des oppositions  pour les comptes 2020.

 

Nous attendions donc le vote sur le budget primitif 2020 qui fut approuvé largement avec seulement 2 votes contre et 2 abstentions (liste de gauche). Mais pas de questions venant des élus des oppositions et de la majorité.

 

 

LES CHIFFRES ESSENTIELS DU BUDGET PRIMITIF 2020

 

L’AGGLOM֮ÉRATION AFFICHE UNE BONNE SANTÉ FINANCIÈRE ET PEUT MAINTENIR UN TAUX ÉLEVÉ D’INVESTISSEMENTS…GRÂCE AUX EXCÉDENTS REPORTÉS DES ANNÉES PASSÉES

 

Il n’y aura pas d’augmentations des impôts et taxes  ! Bonne nouvelle !

 

 

DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT 2020 : 51,6 millions d’euros (45,2 millions d’euros

en 2019)

 

dont FRAIS DE PERSONNEL : 7,1 millions d’euros  (6.9 millions d’euros en 2019)

 

RECETTES FISCALES : 34,2 millions d’euros (34 millions d’euros en 2019)

 

 

DÉPENSES D’INVESTISSEMENT : 24,1 millions d’euros (22,2 millions d’euros en 2019

Dont

 

Opérations déjà programmées

Complexe sportif, maison des randonnées, place du Vendée Globe, extension de la crèche, aérodrome, acquisitions foncières et réseaux îlot Nord de la Vannerie, pour 9,3 millions d’euros,

 

Investissements récurrents

Réseaux et voirie, déchets ménagers, Gémapi, matériel informatique, renouvellement de véhicules pour 3,65 millions d’euros

 

Investissement Développement Durable

Plan vélo 2020/2025, sentiers cyclistes et pédestres, PLUi , acquisitions foncières plan forêt climat 2050 pour 1,65 million d’euros,

 

Investissements divers

Transports, vestiaires gymnase des Chirons, Aménagement de la déchèterie à l’Ile d’Olonne pour 2,5 millions d’euros.

 

,

 

Covid-19 Plan d’urgence, Plan de soutien et de relance économique

Plan Vendée relance avec le Département, Fonds résilience avec la Région, Plan « la relance aux Sables d’Olonne », aides à l’immobilier d’entreprises soumises à la création d’emplois pour 1,3 million d’euros.

 

 

L’AGGLOMÉRATION LES SABLES D’OLONNE, UNE COLLECTIVITÉ NOUVELLE EN BON ÉTAT DE MARCHE

 

L’Agglomération tous budgets confondus « pèse » plus de 100 millions d’euros.

 

Les indicateurs économiques endettement, taux impôts, charges de personnel positionnent l’Agglomération dans la moyenne de sa « strate ».

 

L’analyse du vote de ces budgets dans un climat plutôt consensuel permet ainsi aux élus d’avoir une certaine sérénité. Cependant, en matière financière rien n’est jamais gagné d’avance. La bonne comme la mauvaise surprise ne préviennent pas sauf si chacun à sa place veille et pour les élus c’est un engagement de tous les jours.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2020 7 12 /07 /juillet /2020 19:27
L'ÉTRANGE SALLE DE CONSEIL MUNICIPAL TEMPORAIRE...CHOISIE POUR RENDRE APPLICABLES LES RÈGLES IMPOSÉES PAR LA CRISE SANITAIRE

L'ÉTRANGE SALLE DE CONSEIL MUNICIPAL TEMPORAIRE...CHOISIE POUR RENDRE APPLICABLES LES RÈGLES IMPOSÉES PAR LA CRISE SANITAIRE

 

LA MISE EN PLACE DE LA STRUCTURE MUNICIPALE : COMMISSIONS, AUTRES STRUCTURES ET REPRÉSENTATIONS DE LA COMMUNE

 

 

Suite de :

 

http://www.olonnes.com/2020/07/les-sables-d-olonne-un-conseil-municipal-marathon-pour-la-mise-en-ordre-de-marche-de-la-collectivite.html

 

 

LA MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE À OLONNE SUR MER ACCUEILLERA LE CONSEIL MUNICIPAL

 

En introduction, le Maire Yannick MOREAU a précisé que le Conseil Municipal se tiendra à l’avenir dans la salle de la mairie Annexe de la Jarrie.

 

C’est un enterrement de première classe pour la salle destinée à recevoir les conseils municipaux de Château d'Olonne dans la nouvelle mairie...s'il n'y avait pas eu la fusion des communes. Cette salle construite à grands frais à Château d’Olonne  décidément fait l’objet d’un rejet de la population mais en plus de celle du Procureur de la République et du Préfet qui n’ont pas voulu que cette salle puisse servir de salle pour les mariages : quel gâchis !

 

Autre nouvelle mais meilleure : la possible transmission en direct des conseils municipaux est envisagée.

 

 

LES COMMISSIONS MUNICIPALES : UN GRAND (?) PAS EN AVANT POUR LA DÉMOCRATIE LOCALE

 

Le Conseil Municipal débutait par la mise en place des commissions municipales et par leur composition.

 

L’importance des commissions municipales pour la préparation des décisions du Conseil municipal n’est plus à démontrer.

 

Le Code Général des Collectivités Territoriales CGCT (article L2121-22) stipule en effet que « Le conseil municipal peut former, au cours de chaque séance, des commissions chargées d'étudier les questions soumises au conseil soit par l'administration, soit à l'initiative d'un de ses membres. »

 

Ce texte n’est applicable que depuis la dernière mandature 2014/2020.

 

Il est complété par cette phrase tant attendue des anciens élus des oppositions « la composition des différentes commissions…doit respecter le principe de la représentation proportionnelle pour permettre l’expression pluraliste des élus au sein de l’assemblée municipale.»

 

Les travaux des commissions sont très importants : ils permettent aux élus de prendre connaissance de tous les éléments des dossiers qui sont de la compétence de ladite commission, de proposer des modifications... Même si la commission ne donne que des avis ceux-ci peuvent impacter le projet proposé d’autant plus que lors du Conseil Municipal qui adoptera le projet le ou les élus qui ont donné leurs avis peuvent revenir lors du Conseil Municipal rappeler à leurs collègues leur avis ou remarques.

 

En réalité, le bon fonctionnement démocratique de la cité dépend pour une large part du travail fait en commission et c’est pour cela que la présence effective et active dans les commissions des membres des oppositions est importante. Ce bon fonctionnement de la démocratie locale dépend aussi de l’esprit d’ouverture et du ses du dialogue du Président (le maire) et des vice-présidents de ces commissions qui doivent accepter le débat.

 

Nous reverrons dans notre article sur le budget l’insistance du maire qui tend la main aux oppositions pour « travailler ensemble » et ainsi assurer un bon fonctionnement de la démocratie locale.

 

Nous verrons donc aussi ce qu’il en sera dans la réalité au cours de cette mandature.

 

Liste des commissions dont le nombre est limité à 8.

 

  • Commission culture et patrimoine
  • Commission voirie, mobilité et sécurité
  • Commission développement durable et espaces naturels
  • Commission solidarités, finances et personnel,
  • Commission urbanisme,
  • Commission cadre de vie et vie de quartier,
  • Commission associations, sports, nautisme, événementiel,
  • Commission éducation et jeunesse.

 

On notera la place importante prise par le développement durable, le cadre de vie et la vie de quartiers qui s’installent dans la vie publique locale.

 

LA LITANIE DES DÉSIGNATIONS DES MEMBRES DE DIVERSES COMMISSIONS ET DES REPRÉSENTANTS DANS LES DIFFÉRENTES INSTANCES EXTÉRIEURES

 

Les propositions du maire incluant des membres des oppositions quand cela était possible ont fait passer au mieux ce moment quand même fastidieux mais nécessaire.

 

Plus dur fut le point pourtant secondaire de la création et de son adoption par le conseil municipal  de la liste des grands électeurs « délégués » pour les prochaines élections sénatoriales. Pour la ville des sables d’Olonne il doit y avoir, en plus des 45 conseillers municipaux,17 délégués titulaires supplémentaires et 15 suppléants.

 

Le maire Yannick MOREAU propose une liste complète.

 

L’opposition, par la voix du conseiller d'opposition, Guy BRICARD, demande à présenter aussi sa liste « Maeva ROCHEREAU... » (suivante de liste non élue liste Brigitte TESSON)

 

Il faut donc passer au vote à bulletin secret.

 

La liste présentée par le maire l’emporte avec 36 voix , la liste Maeva ROCHEREAU recueille 5 voix et il y a 4 votes blancs !

 

C'est un comble cette complication pour une institution certes respectable et constitutionnelle mais dont les français (dont le Président de la République)  s'interrogent sur son utilité.

 

Le maire annonce le résultat du vote et confirme que sur la liste des délégués la "Majorité" aura 15 élus et l'opposition 2 élus

 

Petit incident à vite oublier.

 

À SUIVRE : BUDGET….

 

 

 

RÉSULTAT DU VOTE LISTE DES DÉLÉGUÉS POUR LES ÉLECTIONS SÉNATORIALES

RÉSULTAT DU VOTE LISTE DES DÉLÉGUÉS POUR LES ÉLECTIONS SÉNATORIALES

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 19:17
SOUS L'ÉCRAN LE MAIRE YANNICK MOREAU ET À SA GAUCHE LE CHEF DES SERVICES DE LA VILLE ET EN ARC DE CERCLE FACE À LEURS COLLÈGUES ET AU PUBLIC LES ADJOINTS

SOUS L'ÉCRAN LE MAIRE YANNICK MOREAU ET À SA GAUCHE LE CHEF DES SERVICES DE LA VILLE ET EN ARC DE CERCLE FACE À LEURS COLLÈGUES ET AU PUBLIC LES ADJOINTS

PREMIER CONSEIL MUNICIPAL DE LA MANDATURE DANS LA FOULÉE DE CELUI QUI A VU L'INSTALLATION DU NOUVEAU CONSEIL MUNICIPAL ET DE L'ÉLECTION DU MAIRE YANNICK MOREAU

Voir :

http://www.olonnes.com/2020/07/la-municipalite-des-sables-d-olonne-en-ordre-de-marche.html

 

Comme nous l'indiquions 53 points à l'ordre du jour d'un conseil municipal avec le vote du budget primitif en prime, la fonction d'élu n'est pas une sinécure pour les élus.

De plus, les règles concernant la distanciation donne une étrange allure à cette grande salle du conseil municipal "délocalisée" à Olonne sur Mer.

Petit regret : le public a vraiment boudé cette première vraie séance de conseil qui fut pourtant fort instructive.

 

AMBIANCE ASSEZ SEREINE  AVEC QUELQUES VELLÉITÉS D'OPPOSANTS DE DROITE (EX LISTE BRIGITTE TESSON)

Le Maire Yannick MOREAU a joué l'ouverture, la politique de la main tendue aux oppositions.

Rappelons que le Conseil Municipal des Sables d'Olonne se compose 45 élus :

-  la majorité du maire compose un groupe de 36 conseillers municipaux,

- les 3 oppositions ont au total 9 élus soit respectivement 5 conseillers (liste Brigitte TESSON qui a démissionné), 2 conseillers (liste  Claire LEGRAND "En Marche"), 2 conseillers (Liste Caroline POTTIER).

C'est surtout le jeune Anthony BOURGET qui a tenté d'animer ce conseil municipal par une série d'interventions pas toujours adroites sur lesquelles nous reviendrons. Claire LEGRAND a aussi voulu marquer sa différence mais de façon plus diplomatique.

Nous espérions que le budget permettrait aux oppositions d'exprimer leurs objectifs, leurs regrets par rapport à leurs programmes électoraux. Elles devraient s'appuyer ainsi sur ces bases pour amener dans les débats leurs propositions ou contre propositions.

En réalité, il n'y a pas eu de débats sérieux sauf sur des points de l'ordre du jour qui ne méritaient pas qu'on s'y arrêtât comme la liste des grands électeurs pour la prochaine élection sénatoriale ou les indemnités des élus.

L'accessoire l'a emporté sur l'essentiel. C'est le rodage !

Dans cette note d'ambiance, il faudra retenir la perche qu'a tendue aux élus des oppositions et à la société civile des non élus : la participation aux commissions où les apports de tous sont souhaités par le maire.

 

À SUIVRE : ...Le Budget, la méthode de gestion démocratique (déjà mise à l'essai avec les élus de la majorité et avec ceux de l'opposition), la transparence, un lieu "ouvert" pour la tenue des conseils municipaux et leur suivi en télétransmission...

ANTONY BOURGET (LISTE D'OPPOSITION BRIGITTE TESSON) A INTERPELLÉ LE MAIRE À PLUSIEURS REPRISES

ANTONY BOURGET (LISTE D'OPPOSITION BRIGITTE TESSON) A INTERPELLÉ LE MAIRE À PLUSIEURS REPRISES

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2020 4 09 /07 /juillet /2020 19:51
RÉSULTAT DU VOTE ÉLISANT YANNICK MOREAU PRÉSIDENT DE L'AGGLOMÉRATION

RÉSULTAT DU VOTE ÉLISANT YANNICK MOREAU PRÉSIDENT DE L'AGGLOMÉRATION

 

LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION ÉLECTION DU PRÉSIDENT : YANNICK MOREAU RÉÉLU PRÉSIDENT DE L'AGGLOMÉRATION

 

Rappelons que le Conseil Communautaire des Sables d 'Olonne Agglomération se compose de 40 élus :

20 représentants la ville des Sables d'Olonne,

6 représentants de la ville de l'Ile d'Olonne,

5 représentants de la ville de Saint Mathurin,

5 représentants de la ville de Sainte-Foy,

4 représentants de la ville de Vairé.

Rappelons aussi que ces élus figuraient sur les listes électorales de ces dernières élections municipales de mars et juin 2020.

Ont postulé à la Présidence : Yannick MOREAU et Anthony BOURGET (liste Brigitte TESSON lors de cette dernière élection municipale aux Sables d'Olonne).

Est élu Président Yannick MOREAU avec 31 voix Pour, 4 voix se portant sur la candidature d'Anthony BOURGET et Nicolas COURANT recueillant 1 voix. Il y a eu 4 votes blancs.

Après avoir remercié les élus de lui avoir renouvelé leur confiance, le Président a fait un rappel historique de l'Agglomération issue de la fusion des deux communautés de communes voisines : celle des OLONNES et celle de L'Auzance et de la Vertonne, le Président Yannick MOREAU a annoncé la couleur :

- les 20 ou 30 ans à venir ; cette mandature sera celle des grands choix stratégiques,

- on continuera à " jouer collectif" en vantant les atouts et mérites d'une agglomération à taille humaine composée seulement de 5 communes avec une ville Centre de 45 000 habitants,

- un mandat décisif pour l'avenir des 55 000 habitants : PLU, SCOT... et son envie de Président de porter des projets communs aux 5 communes.

- uns structure souple pour prendre en compte les difficultés de la crise, économique, sanitaire qui fera du mal et impactera l'Agglomération dans ses structures et dans ses finances.

Le Président souhaite un beau mandat avec l'esprit collectif pour mener à bien les projets des cinq communes.

Le président termine cette brève intervention en renouvelant ses remerciements aux élus pour la confiance qu'ils lui accordent.

 

À SUIVRE...

 

LES ÉLUS DE L'AGGLOMÉRATION ENTOURANT LEUR PRÉSIDENT QUATRIÈME À PARTIR DE LA GAUCHE

LES ÉLUS DE L'AGGLOMÉRATION ENTOURANT LEUR PRÉSIDENT QUATRIÈME À PARTIR DE LA GAUCHE

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2020 2 07 /07 /juillet /2020 17:52
NICOLE LANDRIEAU ET CAROLINE POTTIER MASQUÉES

NICOLE LANDRIEAU ET CAROLINE POTTIER MASQUÉES

CAROLINE POTTIER, DÉMASQUÉE, TÊTE DE LISTE DE LA GAUCHE AUX SABLES D'OLONNE SIÉGERA AU CONSEIL MUNICIPAL

CAROLINE POTTIER, DÉMASQUÉE, TÊTE DE LISTE DE LA GAUCHE AUX SABLES D'OLONNE SIÉGERA AU CONSEIL MUNICIPAL

CAROLINE POTTIER SUCCÈDE À NICOLE LANDRIEAU REPRÉSENTANTE DE LA GAUCHE DANS L'OPPOSITION AU MAIRE

Nous avons noté que, lors du conseil municipal du vendredi 3 juillet 2020, le maire Yannick MOREAU, dans son premier discours de nouveau Maire a tenu à saluer et remercier tous les élus courageux qui ont "osé se présenter aux élections pour défendre leurs idées au conseil municipal pour les 6 ans qui viennent."

Il a cité "Caroline POTTIER et son équipe qui, ont, ce matin, comme au cours des 6 derniers mois , tenu à débattre dans le respect des personnes et des idées de leur concurrent.

Madame POTTIER, votre équipe et vous, en dépit des choix politiques qui nous opposent, avez souvent relevé le niveau du débat électoral"

En effet, lors de sa prise de parole lorsqu'elle a présenté sa candidature au poste de Maire, Caroline POTTIER, dans son intervention, a eu le ton et les mots justes mais, bien sûr, sans renier ses convictions de "solidarité et d'écologie".

 

NOCOLE LANDRIEAU ÉLUE LORS DES PRÉCÉDENTES MANDATURES A CÈDÉ SA PLACE APRÈS AVOIR ANIMÉ PAR SES INTERVENTIONS TANT DE CONSEILS MUNICIPAUX

NOCOLE LANDRIEAU ÉLUE LORS DES PRÉCÉDENTES MANDATURES A CÈDÉ SA PLACE APRÈS AVOIR ANIMÉ PAR SES INTERVENTIONS TANT DE CONSEILS MUNICIPAUX

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2020 1 06 /07 /juillet /2020 16:45
LES SABLES D'OLONNE "AGGLOMÉRATION" PREMIER CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE CETTE NOUVELLE MANDATURE JEUDI 9 JUILLET 2020

CE CONSEIL COMMUNAUTAIRE EXTRAORDINAIRE AURA LIEU

LE JEUDI 9 JUILLET

À 18 Heures

À OLONNE SUR MER

Au Havre d'Olonne

Salle des Cordulies

Cette séance est publique mais soumises aux normes des réunions en matière de sécurité sanitaire

Attention : les règles barrières dont la distanciation font que l'accès du public admis sera limité à une quarantaine de personnes

Ne pas oublier son masque !

 

Ce conseil sera  celui de la mise en place du nouveau conseil communautaire suite aux dernières élections municipales  avec élection de son Président, des vice-présidents et autres membres du Bureau Communautaire

LES SABLES D'OLONNE "AGGLOMÉRATION" PREMIER CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE CETTE NOUVELLE MANDATURE JEUDI 9 JUILLET 2020
Partager cet article
Repost0
5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 17:26
L'AFFICHAGE DU RÉSULTAT DU VOTE : YANNICK MOREAU, ÉLU

L'AFFICHAGE DU RÉSULTAT DU VOTE : YANNICK MOREAU, ÉLU

LA MUNICIPALITÉ : UN MAIRE ET 13 ADJOINTS

LA MUNICIPALITÉ : UN MAIRE ET 13 ADJOINTS

LES CONSEILLERS MUNICIPAUX SABLAIS ÉLUS LE 28 JUIN ONT TENU CE VENDREDI 3 JUILLET 2020 LEUR PREMIER CONSEIL MUNICIPAL POUR ÉLIRE LEUR  "MUNICIPALITÉ"

 

Suite de

http://www.olonnes.com/2020/07/la-municipalite-des-sables-d-olonne-en-ordre-de-marche.html

 

ÉLECTION DU MAIRE : RÉSULTATS DU VOTE (Photo ci-dessus)

Le conseil municipal est composé de 45 conseillers (36 de la liste Yannick Moreau, 7 de la liste Brigitte TESSON, 2 de la liste Claire LEGRAND "En marche", 2 de la liste de gauche Caroline POTTIER.

Deux candidats se présentent au poste de maire : Caroline POTTIER et Yannick MOREAU.

Tous les 45 élus ont voté.

Yannick MOREAU est élu avec 36 voix

Caroline POTTIER obtient 2 voix

et il y a 7 abstentions.

 

LE DISCOURS PROGRAMME SOBRE ET CONSENSUEL DU NOUVEAU MAIRE YANNICK MOREAU

 

Il y a eu la séquence émotion où le Doyen du Conseil Michel BAUDUIN qui a donc présidé ce début de Conseil  remet l'écharpe au nouveau Maire Yannick MOREAU.

Puis ce fut l'intervention du Maire.

Après un mot de circonstance sur le lieu "extraordinaire" de déroulement de ce Conseil Municipal, le Havre d'Olonne, à OLONNE SUR MER où le nouveau Maire a fait ses débuts d'élu "Olonne qui fut plus que notre nom commun, notre berceau, notre toit, notre paroisse communs jusqu'à la naissance de la République".

Vint  le rituel moment des remerciements ...parents, amis, soutiens et aussi aux siens "épouse et filles qui ont accepté tant de sacrifices et  parfois d'injustices pour que je puisse me donner pleinement aux autres dans mes engagements publics".

Nous avons aussi noté "les remerciements à tous les élus qui ont osé se présenter aux élections..."

 

"UNE RESPONSABILITÉ QUE JE NE PORTERAI PAS SEUL...UN MAIRE N'EST PAS TOUTE LA MAIRIE." UNE GOUVERNANCE PARTICIPATIVE, UNE ÉQUIPE

Yannick MOREAU veut une gouvernance collective et participative où ses adjoints et ses délégués seront responsabilisés.

Une autre forme de délégation est instituée avec quatre adjoints de "proximité" chargés d'être les référents d'Olonne, de la Chaume, du Château et des Sables. C'est une réponse qui est faite à l’adresse des passéistes qui voulaient encore des maires délégués dans les anciennes communes. On sait que cela ne marche pas et ce que cela coûte !

Mais il faudra que les adjoints de proximité assument. Il nous appartient comme association citoyenne de veiller à ce que le lien élus citoyens ne soit pas sacrifié mais au contraire revivifier. Souvenons-nous de l'abstention de 60 % à ces élections : c'est un signal d'alarme.

Souhaitant une gouvernance participative, il y aura la mise en place d'un budget participatif par quartier et "le prolongement et le renforcement des comités consultatifs de quartier".

 

UNE MANDATURE AVEC DE GRANDS CHOIX ET UN TRAIT SUR UN PASSÉ RÉCENT

"Nous devons requestionner le modèle de développement qui était celui des Sables jusqu'à présent."...rechercher de nouveaux équilibres...

C'est la problématique actuelle. L'ancien maire Louis GUÉDON avait mené à bien un programme mis au point avec les élus jusqu'en 2008. Puis dans cette démarche il lança l'étude Olonnes 2020 !

De cette étude très participative est sortie... le vide sidéral : les forces vives du Pays des Olonnes y ont cru. Mais elles ont aussi  vu le projet "2020" s'engloutir dans la vase du chenal et de la chnoue réunie...en effet, sans la fusion des communes, tout projet intercommunal était voué à l'échec et sans projet intercommunal au Pays des Olonnes il n'y a pas de devenir meilleur sur ce territoire. Certes, on a vu sortir des projets et des catastrophes : Vendéopôle, Village Entreprises Nautiques, nouvelle mairie, une piscine dans une zone industrielle, une médiathèque avortée, une voirie dégradée, des transports urbains qui ne rendent pas le service attendue, un pôle équestre qui n'en finit pas de mourir, un projet délirant littoral castelolonnais ...

Il ne faudra pas oublier les leçons de ce passé douloureux. Il appartient donc à l'équipe de Yannick MOREAU, avec la Ville Nouvelle et l'Agglo, d'une part, d'effacer les traces des erreurs passées et d'autre part, de faire ce projet équilibré "pour une cité bienheureuse et positive, une ville rêvée à la Mer" comme a conclu le Maire dans ce bref discours.

LES ADJOINTS ET DÉLÉGUÉS

Le Conseil Municipal avait à élire, après son maire, les autres membres de la "municipalité": 13 adjoints et délégués.

Pour les adjoints, le vote est clair: la majorité vote comme un bloc soudé et l’opposition s'abstient.

 

 

LES 13 ADJOINTS AU MAIRE

Armel PÉCHEUL : premier adjoint, délégué à la Chaume.

 

Annie COMPARAT : adjointe à la vie des quartiers.

 

Alain BLANCHARD : adjoint délégué à Olonne et à la vie associative

 

Corine GINO : adjointe à l’événementiel, aux relations extérieures et aux jumelages.

 

JEAN-FRANÇOIS DEJEAN : adjoint à la culture et à la formation supérieure.

Gérard HECHT : adjoint délégué au Château d’Olonne et aux sports.

 

Sophie LOPEZ : adjointe à l’éducation.

 

Michel BAUDUIN : adjoint à la sécurité et au domaine public.

 

Maryse LAINÉ : adjointe au logement, à la gestion de l’immobilier et du foncier.

 

Florence PINEAU : adjointe à la solidarité.

 

Christine DELPIERRE : adjointe à la jeunesse.

 

Jean -Eudes CASSES : adjoint au commerce.

 

Nicolas CHÉNÉCHAUD : adjoint à l’urbanisme et au développement de l’offre de soins.

 

 

LES 13 CONSEILLERS MUNICIPAUX DÉLÉGUÉS

Gérard MONGELLAZ  : élu délégué à la voirie

Didier JÉGU : élu délégué aux finances

Jean-Yves SIX : élu délégué au cadre de vie et au personnel municipal

Jean-Pierre CHAPALAIN : élu délégué au développement durable

Sophie LADERRIÈRE: au côté de l’adjoint à la culture, élue déléguée aux animations culturelles

Mauricette MAUREL : élue déléguée aux mobilités

Alexandre MEZIÈRE : élu délégué à la forêt, aux randonnées et au plan forêt climat 2050

Nadine ROUMANEIX  : au côté de l’adjointe à la solidarité, élue déléguée aux personnes vulnérables

Donatien CHÉREAU : élu délégué au littoral, aux marais et, auprès de l’adjoint aux sports, aux manifestations sportives

Lionel PARISET : élu délégué au Vendée Globe et à l’événementiel nautique

Nicolas LE FLOCH  : élu délégué au patrimoine et à la défense

Dominique MAESTRIPIERI : au côté du 1er adjoint, élue déléguée à la sécurité des bâtiments

Frédérique GUAY : au côté de l’adjoint à la vie associative, élue déléguée aux manifestations associatives

 

 

 

 

 

LE MAINT CEINT DE L'ÉCHARPE TRICOLORE PAR LE DOYEN DE LA SÉANCE

LE MAINT CEINT DE L'ÉCHARPE TRICOLORE PAR LE DOYEN DE LA SÉANCE

Partager cet article
Repost0