Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 octobre 2020 6 03 /10 /octobre /2020 11:07
LES SABLES D'OLONNE : LE FUTUR COMPLEXE  SPORTIF ET CULTUREL

 

LE GRAND PROJET DE COMPLEXE SPORTIF ET CULTUREL DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION" ANNONCÉ ET MAINTENANT PRÉSENTÉ

 

Vidéo du futur complexe sportif et culturel de l’Agglomération des Sables d’Olonne

https://www.facebook.com/YannickMoreau85/videos/769828243564399

 

 

Voté à l’unanimité des élus de notre communauté d’agglomération, ce nouvel outil au service de notre dynamique sportive, culturelle et événementielle viendra d’ici 2023 s’implanter à #LaVannerie, face au Centre Hospitalier, au cœur d’un écrin de verdure de 25 hectares situés au centre de gravité de notre agglo.

 


C’est la cabinet Ferret qui sera le maître d’œuvre de cet investissement de 30 millions d’euros comprenant notamment :

- une aréna sportive de 2000 places assises
- une halle polyvalente culturelle de 2000 places assises également
- une salle de gymnastique
- une salle de boxe
- un espace d’athlétisme indoor
- un plateau multisports
- un théâtre de verdure pour l’organisation de grands concerts en extérieur.

Cela ne sacrifie pas les équipements collectifs actuellement en fonction qui ne seront pas négligés.

 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 17:22
LA STATION D'ÉPURATION DE LA ZONE DES PLESSES FUT UN INVESTISSEMENT ÉNORME QUI MÉRITERAIT UN SUIVI PLUS SÉRIEUX

LA STATION D'ÉPURATION DE LA ZONE DES PLESSES FUT UN INVESTISSEMENT ÉNORME QUI MÉRITERAIT UN SUIVI PLUS SÉRIEUX

 

LES COLLECTIVITÉS NE SONT PAS ASSEZ ARMÉES, OUTILLÉES POUR GARANTIR QU’ELLES PEUVENT  EFFECTUER DANS DE BONNES CONDITIONS LE CONTRÔLE DU BON FONCTIONNEMENT DES ACTIVITÉS CONCÉDÉES

 

Dans l’exercice de leurs compétences, les collectivités locales ne peuvent pas tout faire directement. Or, elles ont de plus en plus de compétences, elles doivent donc concéder, en général, à des entreprises privées certaines de leurs compétences importantes comme celle de la collecte des ordures ménagères, le service des eaux, l’assainissement, équipements sportifs et culturels…

Nous avons souvent émis nos craintes de voir ces concessions de service public, malgré l’obligation légale du délégataire et des élus, échapper à la vigilance et au devoir de contrôle par les élus de la bonne exécution des opérations déléguées.

Le personnel des collectivités est souvent aussi confronté à son manque de formation et de disponibilité pour exercer les contrôles comme par exemple le contrôle de la gestion, les contrôles sur des techniques parfois très pointues...

Voir notre dernière réflexion sur ce domaine :

http://www.olonnes.com/2020/09/danger-de-super-scandales-les-contrats-de-concessions-au-secteur-prive-de-l-eau-du-traitement-des-dechets.la-protection-des-contribu

Rappelons que la loi oblige l’autorité concédante (ici l’Agglo) à apprécier les conditions d’exécution du service public concédé…d’où son obligation pour le Conseil Communautaire de délibérer pour approuver le rapport annuel d'activité du délégataire.

 

LORS DES DÉBATS, LA PRÉSENTATION DES RAPPORTS ANNUELS DES DÉLÉGATAIRES EST ESCAMOTÉE

 

On peut arguer pour justifier cette situation regrettable en disant qu’un conseil municipal ou communautaire après l’examen en commission par les élus devient une chose fastidieuse. C'est simplement une obligation légale qui garantit au citoyens que les services délégués sont bien gérés.

Le résumé des informations données aux élus devrait leur donner envie de poser les bonnes questions et ainsi de se rassurer et de rassurer le citoyen, utilisateur du service et souvent financeur, sur la bonne marche de l’activité concédée par la collectivité à un tiers et de parer ainsi au risque d’éventuels dérapages.

 

Piscines

Il en serait ainsi par le premier dossier du genre présenté en conseil communautaire du 24 septembre 2020 pour la gestion des piscines…On n’attend pas de ce type d’investissement de la rentabilité financière car comme nombre d’investissements publics socio-culturels il s’agit de services à la population. Mais pourtant l’importance de la contribution versée par l’Agglo mériterait pour les 3 piscines l’intervention d’élus et l’information aux citoyens. La subvention annuelle que verse l’Agglomération aux délégataires est quand même de 1 000 759 euros.

A l’actif du délégataire, une légère augmentation (2018/2019) de la fréquentation de + 2.91%. Pour nous, c’est loin d’être un succès si l’on tient compte de l’ouverture d’Aqualonne sur la zone des Plesses qui fut inaugurée en fin 2015 et en est donc à sa quatrième année d’exploitation. Pour cette piscine lourd investissement la fréquentation du public n’a augmenté que de 1,54% entre 2018 et 2019 soit + 1545 entrées. Compte tenu de l’investissement, on aurait pu espérer une montée en puissance de la fréquentation des piscines sablaises. Aucune question des élus : circuler, il n’y a rien à voir…dommage !

 

Port Olona SEM Les Sables d’Olonne Plaisance

Le département de la Vendée a confié à la ville des Sables d’Olonne la gestion de Port Olona…compétence transférée maintenant à l’Agglomération.

Si l’on en juge par les résultats financiers, la gestion apparait de bonne facture. Nous sommes simplement étonnés de voir que pour cette structure (3 millions d’euros de chiffre d’affaires) il y a des produits financiers qui s’élèvent à 130 000 euros : il y a donc un magot qui dort dans une banque ? Il est vrai qu’il existe de très importantes provisions pour charges dont il aurait fallu parler.

Voilà une question qui aurait pu être posée par un élu consciencieux et curieux …il y en aurait bien d’autres sur cette structure pour comprendre son fonctionnement et suivre son activité qui est soutenue.

Là aussi l’adoption à l’unanimité sans aucune question des élus n’est pas satisfaisante.

 

L’Assainissement (questions 32 et 33 du conseil communautaire) , traitement des déchets ordures ménagères

Dans ces délégations de service public, ce sont des millions d’euros qui sont en jeu et il vous suffit pour vous en convaincre de consulter vos feuilles d’impôts (locaux et nationaux) et votre facture d’eau.

Lors de ce conseil communautaire du 24 septembre 2020, sur ces délégations pas une question, pas de chiffres significatifs, pas de présentation des rapports aux élus…oui, là il faut le dire circuler il n’y a rien à voir…il n'y a même pas eu de présentation les observations qu’auraient pu faire les élus lors de l’étude des rapports en commission ou suite à celle-ci.

Quand vous pouvez savoir combien est grande la roublardise dont sont capables les délégataires qui sont des sociétés comme VEOLIA et SAUR on se doit d’être alarmiste sur la gestion et le contrôle effectif par la Communauté d'Agglomération de ces délégations de service public.

Les services techniques des collectivités déjà peu outillés pour être des interlocuteurs écoutés et respectés au niveau des délégataires et de manquant de disponibilités face à ces entreprises et à la technicité des opérations déléguées ne peuvent se sentir soutenus dans leur rôle essentiel, dans leur mission de contrôle de la gestion de l’exécution des tâches du délégataire.

 

Sur ces dossiers, on atteint donc le paroxysme d’un laxisme explicable, certain et anormal.

Ce sont des millions d’euros qui sont en jeu particulièrement avec ces deux délégataires (eau, ordures ménagères, assainissement) sur des services de très grandes importances tant sur le plan technique que sur celui de l’engagement financier.

Comme quoi la gestion d’une agglomération n’est pas chose aisée…

Raison de plus pour que les citoyens aussi prennent leurs responsabilités : râler dans son coin et dans des conversations privée, c’est un chose ; agir est autre chose que les citoyens sont en passe d’oublier dans la liste de leurs devoirs et responsabilités.

L'ASSAINISSEMENT PÈSE LOURD DANS LA FACTURE D'EAU

L'ASSAINISSEMENT PÈSE LOURD DANS LA FACTURE D'EAU

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 09:49
UN SITE EXCEPTIONNEL POUR CET INVESTISSEMENT

UN SITE EXCEPTIONNEL POUR CET INVESTISSEMENT

 

UN INVESTISSEMENT DE 3 MILLIONS D'EUROS POUR LE NAUTISME AUX SABLES D’OLONNE : CONSTRUCTION D’UN YACHT CLUB

 

Cette délibération présentée lors du Conseil Communautaire du 24 septembre 2020 avait simplement pour objet de valider le principe d'une maîtrise d'ouvrage assurée par la "SEM Les Sables d'Olonne Plaisanc"e et d'autoriser la signature de l'avenant au contrat de concession prévoyant la modification de son périmètre pour le projet de yacht club.

Cela nécessitait, bien sûr, une présentation du projet de Yacht Club.

Un Yacht Club est un outil structurant qui, aujourd’hui, fait défaut à la station balnéaire et à son activité nautique.

Port Olona, port de départ du Vendée Globe, un des pôles de développement économique et touristique de l’Agglomération affiche complet et les attentes pour les réservations d’anneaux sont de plusieurs années. Aucun investissement n’a été effectué sur le site depuis des années.

Une réflexion des plaisanciers et des associations œuvrant dans le nautisme a abouti à cette demande de l’implantation d’un Yacht Club.

La SEM « LES SABLES D’OLONNE PLAISANCE » qui est une "filiale" de la Communauté d'Agglomération serait le maître d’ouvrage. Cela fait partie de ses missions.

Le site disponible serait celui du parking du bureau du port. (voir photo ci-dessus). Le projet devrait être réalisé pour l’été 2022.

Il comprendra un bâtiment de 600 m² sur 3 niveaux :

  • Au rez-de-chaussée des surfaces commerciales (4 cellules)
  • Au 1er étage : le club house pour les remises de prix, réunions…
  • Au deuxième étage : un restaurant panoramique avec vue exceptionnelle sur le chenal

LE MONTAGE JURIDIQUE ET FINANCIER DU PROJET

 

C’est donc la SEM « les Sables d’Olonne Plaisance » qui assurera la maîtrise d’ouvrage d’une opération estimée à 3 millions d’euros dont 2,5 millions d’euros pour le bâtiment.

Il est espéré des subventions du Département et de la Région (au total 600 000 euros).

La location des surfaces commerciales, des salles et d’espaces ainsi que les loyers du restaurant permettront de financer l’emprunt que devra faire la SEM qui réalisera ainsi une opération en équilibre financier.

Ce projet a précisé le Président Yannick MOREAU est impulsé par Jean-Paul DUBREUIL, Président Directeur Général de la Société Anonyme d'Économie Mixte Les Sables d'Olonne Plaisance (SEM).

Bien que celui-ci ne soit plus élu, il demeure représentant des actionnaires de la SEM ce qui est un gage de bonne fin comme le montre la gestion du port. Dynamisé par cet investissement, le port se donne ainsi  une vision d’avenir.

Les opposants Anthony BOURGET et Catherine POTTIER n’ont pas été entièrement convaincus par cette présentation : manque d’ambition du projet, devenir du Club BENETEAU, manque de transparence…

L'opposante LREM, Claire LEGRAND, annonce qu’elle accompagne le « projet ».

Cette fois, le projet n’a pas pu faire l’unanimité : 1 voix contre et 3 abstentions.

 

La délibération est donc adoptée par la majorité des élus de la Communauté d’Agglomération.

Avec le vaste projet sur le site de l’ancienne préfecture villa Chailley, le projet sur l’ancien lycée Tabarly, l’agrandissement du cinéma « Le Grand Palace » et maintenant  le yacht club…à la Chaume, cela bouge !

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2020 2 29 /09 /septembre /2020 16:04
LE CHÊNE S'ADAPTE AU PAYS DES OLONNES : BELLE FRONDAISON D'AUTOMNE

LE CHÊNE S'ADAPTE AU PAYS DES OLONNES : BELLE FRONDAISON D'AUTOMNE

 

DÉVELOPPEMENT DURABLE : L’OBJECTIF PLUS GÉNÉRAL AU NIVEAU DE L’AGGLOMÉRATION DES SABLES D’OLONNE EST DE VALORISER LES ESPACES EXISTANTS POUR CRÉER DES ZONES VERTES RELIÉES LES UNES AUX AUTRES

 

Dès le premier point de l’ordre du jour de ce Conseil Communautaire des SABLES D’OLONNE AGGLOMÉRATION du 24 septembre dernier, le choix de la maîtrise d’œuvre pour le projet Complexe Sportif et Halle polyvalente et culturel, le Président Yannick MOREAU et son adjoint Gérard HECHT ont mis l’accent sur l'option « développement durable ».

Celle-ci doit aussi imprégner les projets qui se développeront sur le secteur de la Vannerie. Ce fut d’ailleurs, pour cette opération, un des quatre points forts pris en compte dans le choix de la maitrise d’œuvre du projet : « sa qualité environnementale et la compatibilité du projet avec les performances attendues en matière de développement durable »

Cette option « développement durable » n’est pas une novation. Elle fut déjà exprimée dès 2017 dans les directives concernant l’élaboration du Schéma de Cohérence Territorial SCOT avec au programme les pistes suivantes : développement des énergies renouvelables valorisation des potentiels énergétiques existants, gestion et valorisation des déchets, mobilités alternatives, protection des espaces naturels et paysagers.

De plus, ces objectifs figurent dans le Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) déjà présenté et dont les sablais n’ont pas fini d’entendre parler.

Maintenant, la Communauté d’Agglomération va suivre la voie tracée par la Ville des Sables d’Olonne qui a adopté le Plan Forêt Climat 2050 le 20 janvier 2020.

Il a donc été proposé aux élus de Agglomération d’étendre ce Plan à tout le territoire de l’Agglomération et d’engager une étude spécifique sur la préservation des arbres existants en particulier en milieu urbain.

Pour Yannick MOREAU, « on ne réussira que si on arrive à partager le projet et que l’ensemble des citoyens soit associé et s’implique… »…« il faut protéger les arbres remarquables des domaine public et privé confondus », « élargir l’implication de toute la population »,  « vaste débat pour associer et convaincre la population ». Déjà, des classes ont effectué quelques plantations. Le Président de l’Agglomération a ainsi émis le vœu que tous les enfants aient le droit de planter un arbre.

L’Agglomération et la Ville des Sables d’Olonne prennent ainsi un virage qu’il faudra bien négocier.

En effet, par exemple, cette décision aurait permis d’éviter le massacre qui a été réalisé ces dernières années à Château d’Olonne sur le site des Près de la Clais. Il y avait dans le projet initial un équilibre entre l’urbanisation et le maintien d’un site arboré composé de haies et petits bois existants. Le promoteur s’est permis de massacrer une large part de ce patrimoine et les termes de sa mission !

L’élaboration du SCOT et du PLU intercommunal devrait conforter sur le plan urbanisme l’option prise : enjeux écologiques, patrimoniaux et de santé humaine…pour bien vivre au pays des Olonnes.

Une délibération qui, encore une fois, a été votée à l'unanimité.

LA RELIQUE D'UN CHÊNE PEUT-ÊTRE TROP VOISIN DE SES MAGNIFIQUES CONGÉNÈRES  PHOTO CI-DESSUS

LA RELIQUE D'UN CHÊNE PEUT-ÊTRE TROP VOISIN DE SES MAGNIFIQUES CONGÉNÈRES PHOTO CI-DESSUS

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2020 1 28 /09 /septembre /2020 10:59
LE PRÉSIDENT YANNICK MOREAU (AU MILIEU) INVITE LE VENDÉE GLOBE AU CONSEIL COMMNAUTAIRE

LE PRÉSIDENT YANNICK MOREAU (AU MILIEU) INVITE LE VENDÉE GLOBE AU CONSEIL COMMNAUTAIRE

 

L’ORGANISATION DU DÉPART DU VENDÉE GLOBE : PRIORITÉ AUX TRANSPORTS COLLECTIFS DU RÉSEAU, AVEC EN COMPLÉMENT, LA MISE EN PLACE DE NAVETTES

En fin d’ordre du jour du Conseil Communautaire des Sables d’Olonne Agglomération du jeudi 24 septembre 2020, il y avait une délibération assez anodine qui traitait de la mise en place, pour le Vendée Globe, d’un système de navettes gratuites qui convergeraient vers le village et au départ de la course.

L’Agglomération tente d’organiser des alternatives à l’usage de la voiture individuelle.

Le réseau sablais actuel de transports urbains sera insuffisant d’où le projet de services de navettes avec une fréquence de toutes le 20 minutes et arrêts à la demande :

  • Une navette de la Vannerie au Village
  • Une navette SIG du Village au centre-ville
  • Une navette assurant le service de soirée

À cela, s’ajoutera une opération d’envergure pour le départ le 8 novembre qui fonctionnera de 5 heures du matin jusqu’à 19 heures. Il est prévu 3 sites de départ Centre Leclerc, Intermarché La Boussole et Super U les Océanes

Bien sûr, cela aura un coût pour l’Agglomération d’autant plus, comme l’a fait remarquer l’opposition, d’autant plus qu’il devra être créé un parking de délestage à l’entrée de ville (sur le site de la Vannerie).

L’OCCASION D’UNE MISE AU POINT DU PRÉSIDENT YANNICK MOREAU : « IL FAUT ÊTRE VOLONTARISTES, NE SOYONS PAS DÉFAITISTES ! » « L’ÉVÉNEMENT AURA LIEU ! »

 

L’objectif est clair et affiché : le VENDÉE GLOBE 2020 2021 sera une fête même si Covid-19 oblige à accepter des contraintes.

Pour Yannick MOREAU qui se démène avec son équipe et le Conseil Départemental pour sauver la grande fête qu’est le VENDÉE GLOBE, il faut maintenir une fête qui se partage avec le public et qui fait rayonner la Vendée et Les Sables d’Olonne.

Par rapport aux règles sanitaires, l’avantage que possède cette manifestation c’est que c’est une fête en plein air et qu’il y aura donc moins de contraintes et même un risque zéro pour les visites régulées sur les pontons.

La VENDÉE est un département qui n’est pas concerné par les classifications rose, rouge…elle est au niveau le plus bas. Continuons à respectons les gestes barrières !

Si, pour le Vendée Globe, dans certains lieux, il faudra porter le masque, l’accès sera régulé. Le nombre de personnes sur le site devrait être limité à 5 000. Avec le turn-over cela permettra l’accueil d’un large public. Le célèbre et rituel tour des pontons pourra être réalisé.

Le Président Yannick MOREAU ne se fait pas d’illusion : ce ne sera pas le record d’affluence et pour le départ « c’est complexe » « Le Gouvernement étudie, c’est lui qui décide »… pour le départ l 8 novembre « En extérieur, sur le chenal il n’y aura aucune difficulté pour vivre cet événement. La jauge sera ce qu’elle sera » … « la prochaine réunion, la semaine prochaine, au Ministère de l’Intérieur, il faudra trouver un point d’équilibre. »

« L’Événement aura lieu, le public sera là ! »

C’est sur cette note d’espoir que s’achève cette intervention un peu inattendue du Président : une bonne mise au point.

Les élus suivent leur Président et votent donc la délibération à l’unanimité.

VENDÉE GLOBE : AU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DES "SABLES D’OLONNE AGGLOMÉRATION" DE CE JEUDI 24 SEPTEMBRE 2020 UNE MISE AU POINT IMPORTANTE DU PRÉSIDENT YANNICK MOREAU
Partager cet article
Repost0
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 22:05
À DROITE, L'ADJOINT GÉRARD HECHT A PRÉSENTÉ LE DOSSIER DU COMPLEXE SPORTIF ET HALLE POLYVALENTE NOUVELLE VERSION

À DROITE, L'ADJOINT GÉRARD HECHT A PRÉSENTÉ LE DOSSIER DU COMPLEXE SPORTIF ET HALLE POLYVALENTE NOUVELLE VERSION

 

ENFIN ET À NOUVEAU, LE DOSSIER COMPLEXE SPORTIF ET HALLE POLYVALENTE ET CULTURELLE !  OBJECTIF OUVERTURE EN NOVEMBRE 2022

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU JEUDI 24 SEPTEMBRE 2020

suite de

http://www.olonnes.com/2020/09/les-sables-d-olonne-conseil-communautaire-dans-la-consensualite.html

 

Le projet de complexe sportif et culturel de la précédente mandature appartient au passé et le projet du nouveau complexe porté par les nouveaux élus et particulièrement par le Président Yannick MOREAU est sur les rails.

On sent même d'ailleurs un projet qui avance à marche forcée pour tenter de rattraper le temps perdu suite à la résiliation du marché concernant le projet initial de 2017.

Il appartenait à l'adjoint chargé des Sports et de l'Événementiel, Gérard HECHT, de présenter l'état d'avancement du nouveau projet que tant de clubs, d'amateurs de spectacles ...attendent.

Il n'existe pas au niveau de l'Agglomération d'équipements susceptibles de répondre à tous les besoins qui se sont révélés lors d'une large consultation.

Une nouvelle procédure a été lancée en juillet 2019 pour la création d'un complexe sportif et culturel sur le site de la Vannerie comprenant : 

- une Arena de 2 400  places assises, une salle annexe multi sports et des salles dédiées aux différentes disciplines. L'ensemble représentera environ 10 300 m²pour un coup estimé à 16 300 000 euros,

- une Halle polyvalente et culturelle de 2 000 places assisses dune superficie d'environ 5 000 m² pour une estimation financière de 13 300 000 euros.

Un projet d’investissements chiffré à 29 600 000 d'euros hors taxes.

Le 2 septembre, le jury de concours a choisi l'atelier FERRET de Bordeaux comme maître d’œuvre. L'objectif est une ouverture en novembre 2022.

Les deux équipements, ARENA et Halle, feront l'objet d'une opération globalisée avec un cofinancement avec la Ville des Sables d'Olonne.

 

LES CRAINTES DES OPPOSITIONS

Il y a d'abord le poids financier de l'opération.

Pour les oppositions, l'importance du projet peut faire de l'ombre aux équipements existants comme le Palais des Congrès Atlantes. N'aura-t-il pas un impact financier sur le budget en diminuant la capacité d'investissement de l'Agglomération ? Le projet n'aura-t-il pas aussi pour conséquence de sacrifier l'entretien des autres équipements sportifs et culturels ?

Autre problème de concurrence : cet ensemble ne va-t-il pas concurrencer le VENDESPACE et mettre Les Sables d'Olonne en porte à faux avec le Département et notamment avec "son" VENDESPACE.
 

La réponse de Gérard HECHT est claire :" le projet ne met pas en péril les autres projets "et "on ne laissera pas tomber les autres salles". "La réhabilitation des Atlantes est prévue". Le complexe ne peut faire concurrence au VENDÉSPACE car le projet sablais ne peut satisfaire tous les besoins. Il y aura un "équilibre au niveau du département" et cet ensemble "c'est l'intérêt de toute la Vendée."

Il est clair qu'aujourd'hui le niveau d'endettement de l'Agglomération permet cet engagement financier.

Anthony BOURGET souhaite qu'il y ait dans le projet une "ambition environnementale, un équipement du 21 ième siècle devant s'inscrire dans un schéma de haute qualité environnementale".

Sur cet aspect, Gérard HECHT promet un équipement peu énergivore avec des normes environnementales élevées.

Le Président Yannick MOREAU a rappelé que le projet a connu quelques vicissitudes. Il a muri et sera apprécié par la population de l'ensemble de l'Agglomération. Il confirme qu'il n'y aura pas de concurrence avec le VENDÉSPACE car il "on est bien en dessous du VENDÉSPACE".

Financièrement, les finances de l'Agglomération ont la capacité de maintenir dans les années à venir un niveau d'investissement de 10 millions d'euros par an. Ceci est, pour le niveau d'un agglomération comme celle des Sables d'Olonne, un niveau élevé.

Enfin, le Président tient à répondre à Caroline POTTIER qu'il sera vigilant sur la qualité environnementale du projet. Il semble avec son adjoint Gérard HECHT avoir rassuré les oppositions.

En effet, le projet de délibération soumis au Conseil est adopté à l'unanimité. Ceci fait dire au Président que "c'est un bon baptème que cette unanimité et qu'il faudra être vigilant et attentif à la conduite financière."

A SUIVRE...

 

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 17:04
LA SALLE DU CONSEIL AVEC LE RESPECT DES RÈGLES SANITAIRES : DISTANCIATION ET MASQUES

LA SALLE DU CONSEIL AVEC LE RESPECT DES RÈGLES SANITAIRES : DISTANCIATION ET MASQUES

 

LE PRÉSIDENT YANNICK MOREAU, EN DOUCEUR, IMPRIME SA MARQUE CONSENSUELLE DANS LA MARCHE DE L’AGGLOMÉRATION DES SABLES D'OLONNE

 

Lors de son élection à la Présidence de L’AGGLOMÉRATION Les Sables d’Olonne, en juillet 2020, Yannick MOREAU promettait que « ce mandat sera celui d’une gouvernance collective et participative ».

Certes, la salle de la Jarrie qui accueillait ce Conseil ne se prête pas trop à ce type d’exercice qui consiste à présenter des projets ardus et à un public bouté, en principe, hors de la salle sous le règne qui se prolonge de Covid-19 et du masque obligatoire.

Ce Conseil Communautaire, pour l’observateur attentif des Conseils Communautaires que nous devenons, est révélateur d’une évolution post période électorale positive.

Les représentants des 3 oppositions ont joué positivement leur rôle sans sérieuse agression verbale, sans outrance et sans surenchère. Nous espérons que cela augure bien pour l’avenir : le dialogue majorité/oppositions dans la sérénité ne peut être qu’une bonne chose pour l’épanouissement de la démocratie locale et pour un travail sérieux.

On peut simplement regretter que les moyens limités donnés à l’opposition par la loi soient un frein au dialogue avec une modalité d’élection qui la défavorise. Ceci impacte la qualité et la productivité du dialogue majorité/oppositions. En effet, quand on regarde l’ampleur de la tâche des élus s’ils veulent étudier sérieusement tous les dossiers présentés par exemple lors de ce conseil communautaire, cela nécessiterait un investissement personnel dépassant certainement les possibilités et capacités de ces quelques élus. D’ailleurs, ceux-ci l’ont exprimé avec amertume.

Il y a certes le travail déjà fait par tous les élus dans les commissions que le maire a d’ailleurs largement ouvertes aux oppositions. Mais ce travail est lui-même chronophage pour les quelques élus des 3 oppositions.

On en peut que souhaiter que l’ambiance de ce Conseil du 24 septembre 2020 soit non seulement préservée mais aussi puisse ainsi prospérer. Le climat était plus serein dans la salle qu’à l’extérieur où l’on sentait les prémices de début d’automne tempétueux

Nous allons prendre les dossiers les plus importants pour vous en rendre compte dans nos prochaines parutions homéopathiquement : la Communauté d’Agglomération « les Sables d’Olonne Agglomération » est une institution qui bouge pour préparer l’avenir de l’Agglomération avec des projets aussi ambitieux que nombreux et complexes.

 

À SUIVRE...

 

ENFIN ET À NOUVEAU, LE DOSSIER COMPLEXE SPORTIF ET HALLE POLYVALENTE ET CULTURELLE !

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 17:26
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION : conseil communautaire le jeudi 24 septembre 2020

 

 

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE RENTRÉE DES

"SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

 

ATTENTION AU LIEU DE RÉUNION ET À L'HEURE !

 

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE SE RÉUNIRA

 

LE JEUDI 24 SEPTEMBRE 2020

À 20 HEURES

MAIRIE ANNEXE DE LA JARRIE

QUARTIER OLONNE SUR MER 

N'oubliez pas votre masque.

 

L'Agglomération, comme cela fut annoncé en juillet, prend ses nouveaux quartiers et installe ses réunions dans la Mairie Annexe de la Jarrie. Après la Pépinière d'Entreprises, la salle des Cordulies pour cause de Covid-19, voilà venue, la nouvelle salle de réunions pour l'Agglo...la grande salle de la mairie Annexe de la Jarrie.

 

Pour cette rentrée, un conseil particulièrement intéressant avec de gros dossiers projets nommés : "complexe sportif et Halle polyvalente et culturelle", "Plan Forêt Climat 2050", projet de station hydrogène, et l'assainissement...

Voir ci-dessous l'ordre du jour complet :

LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION : conseil communautaire le jeudi 24 septembre 2020
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION : conseil communautaire le jeudi 24 septembre 2020
LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION : conseil communautaire le jeudi 24 septembre 2020
Partager cet article
Repost0