Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

25 janvier 2020 6 25 /01 /janvier /2020 21:37
LA FOLLE JOURNÉE EN RÉGION PAYS DE LA LOIRE : LE PROGRAMME

LA FOLLE JOURNÉE EN RÉGION PAYS DE LA LOIRE : LE PROGRAMME

 

CE VENDREDI 24 JANVIER 2O20, LA FOLLE JOURNÉE S'EST IMPLANTÉE AUX SABLES D'OLONNE POUR LA PREMIÈRE FOIS ; LA MUSIQUE CLASSIQUE ET LA MUSIQUE TOUT COURT À LA PORTÉE DE TOUS

 

La Folle Journée de Nantes est devenue l'un des plus grands évènements de musique classique en Europe.

LA FOLLE JOURNÉE née en 1995 est devenue une institution musicale de premier rang. Installée au Palais des Congrès de Nantes elle essaime désormais dans toute la Région Pays de la Loire dans treize villes avec "LA FOLLE JOURNÉE EN RÉGION".

L'agglomération des Sables d'Olonne accueillait donc en ce début 2020 pour la première fois la folle journée que nous "réclamions" depuis des années.

  C'est un florilège de brefs concerts (45 minutes, en général) avec des têtes d'affiche impressionnantes accessibles à tous.

La satisfaction du public s'exprime dans ses applaudissements et les commentaires flatteurs entendus à la sortie pour cette première réussie aux Sables d'Olonne.

Trois jours d'animation au cœur de l'hiver, c'est un plus pour l'Agglomération Sablaise qui doit rester attractive et gaie 365 jours par an.

Il restait ce soir quelques places pour les concerts de ce dimanche

 

 

UN PUBLIC AUX ATLANTES, PALAIS DES CONGRÈS, CONQUIS PAR LA FOLLE JOURNÉE

UN PUBLIC AUX ATLANTES, PALAIS DES CONGRÈS, CONQUIS PAR LA FOLLE JOURNÉE

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2020 4 23 /01 /janvier /2020 21:41
EN 2020, COMMENT GÉRER CETTE SI BELLE PETITE MAIRIE OCCITANE ?

EN 2020, COMMENT GÉRER CETTE SI BELLE PETITE MAIRIE OCCITANE ?

 

UNE LOI "RÉFORMETTE" ET ÉLECTORALISTE NE CHANGERA PAS LA DONNE DES ÉLUS DÉPASSÉS ET COMPLIQUE ENCORE LA GESTION DES COLLECTIVITÉS.

 

 

RAPPEL DE L'INGÉRABLE

La France : 35 500 communes

53 % des communes ont moins de 500 habitants !

72% ont moins de 1000 habitants 

90% ont moins de 3 000 habitants et ne représentent que 29 % de la population !

 

UNE RÉFORME INUTILE ET DÉMAGOGIQUE

 

Après avoir tapé sur le dos des maires, le Président de la République qui n'a jamais été un élu du peuple avant d’accéder à la magistrature suprême s’est aperçu qu’il avait commis une erreur en méprisant les maires…il a maintenant besoin de leurs voix et de leur soutien. Il tente de donner des gages.

 

Et « En marche » est, là aussi, devenu en « marche arrière ».

 

 

LA VRAIE RÉFORME PASSE PAR UN REGROUPEMENT DES COLLECTIVITÉS ET LA SUPPRESSION DE FEUILLES DU MILLEFEUILLES INGÉRABLE

 

La loi "engagement et proximité" du 27 décembre 2019 vise, dit le site du gouvernement, à rééquilibrer le rôle des maires au sein des structures intercommunales : la loi prévoit la mise en place d'un "conseil des maires" au sein des EPCI (communautés de communes, agglomérations) , elle facilite la modification des périmètres des intercommunalités et apporte des garanties aux communes lors du transfert des compétences eau et assainissement aux intercommunalités.

 

Résultat : on va complexifier le rôle et l'exercice des compétences des intercommunalités (communauté de communes et agglomérations). Nous disons bravo pour cette grossière erreur faite par démagogie et pure électoralisme !

 

Pour le statut du maire et peut-être des adjoints la loi prend acte de leurs responsabilités croissantes :

  • elle crée un dispositif d'assurance obligatoire pour toutes les communes afin d'apporter une protection juridique aux maires ;
  • les maires peuvent demander aux préfets des "conseils de légalité" pour assurer la sécurité juridique de leurs actes ;
  • les indemnités des maires des communes de moins de 3 500 habitants peuvent être revalorisées selon un dispositif gradué en trois tranches : quelle mesure inutile et démagogique à quelques semaines des élections municipales !

La loi va dans le détail ...est-ce le rôle du législateur ? Ainsi, elle prévoit aussi des mesures comme la prise en charge des frais de garde pour leurs proches occasionnés par des réunions obligatoires….comme s'il fallait une loi pour donner cette "facilité-aumône" aux élus ?

 

TOUT CELA EST DE LA "FOUTAISE" (Mot du Général de GAULLE, en 1958)

 

Les élus parlementaires qui ont voté cette loi (combien savent d'ailleurs ce qu'ils ont voté ?) se sont déshonorés.


Incapables de régler le problème de la très difficile gestion des 35 000 communes de France, le problème d'une vraie réforme territoriale, le gouvernement et le Parlement se déshonorent en bricolant ainsi.

 

La moitié des maires de France abandonnent la fonction. Grand bien leur fasse...ils vont tourner la page et faire la place aux jeunes volontaires et espérons-le compétents mais surtout nous aurions tendance à dire tant mieux ! et à leur souhaiter un bon retour "à la vie civile, professionnelle et familiale "! Certains, hélas !  vivaient collés à leur fauteuil, le regard fixé sur le renouvellement de leur mandat en flattant leur clientèle.

 

Ils ont occulté, par leurs méthodes qui vont jusqu'à être maffieuses, le travail admirable des 80 % d'élus locaux qui tentent sans moyens de faire vivre au mieux leur commune. Ils ont fait barrage à leurs potentiels successeurs. Ils ont pourri la noble fonction d'élu.

 

Ce n'est pas parce qu'un élu a fait 4 mandats successifs qu'il est un bon maire...ce serait plutôt l'inverse. Le mandat d'élu n'est pas fait pour s'y installer à vie.

 

Tant que le statut d'élu local n'aura pas été adapté aux impératifs du siècle d'une gestion sérieuse il y aura à la tête des collectivités des élus incompétents, véritables roitelets, usant et abusant d'un pouvoir sans contre-pouvoir. Il y aura des maires incapables d'exercer leur noble fonction dans et pour l'intérêt général, allant parfois allant parfois nager dans le marigot du compromis et de la magouille.

 

Il appartient aux électeurs français qui sont condamnés à élire des maires qui très souvent ne pourront exercer leur mission, de veiller d'une part, à la bonne l'exécution du mandat donné à leurs élus et d'autre part, de faciliter les regroupements volontaires de communes pour avoir des entités gérables et des élus compétents et responsables.

 

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 16:27
UN GESTE FORT : L'ACHAT PAR LA VILLE DE CE DOMAINE DU FENESTREAU

UN GESTE FORT : L'ACHAT PAR LA VILLE DE CE DOMAINE DU FENESTREAU

 

UN CONSEIL MUNICIPAL, PORTEUR D'AVENIR

 

 

Comme l’annonçait l’ordre du jour, ce conseil municipal a permis d’apprécier la concrétisation et l’avancement de projets importants pour le devenir de la cité en matière d’urbanisation, de sauvegarde du patrimoine et de la qualité de vie de la population : demain se prépare aujourd’hui ! Et comme l’a annoncé, lors de ce conseil municipal, le maire Yannick MOREAU : « on va passer aux actes ! ».

 

UN PLAN VERT POUR L'URBANISATION POUR LA VILLE : ENFIN !

 

 

Il appartenait à Loïc PERON, adjoint à la Communauté d'Agglomération, responsable du dossier Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) qui avait été examiné lors du conseil communautaire de décembre 2019 de présenter le premier point de l'ordre du jour.

La ville a la volonté de s’insérer dans un plan de préservation des ressources pour les générations actuelles et futures et a pour ambition de lancer un projet de renaturation d’ampleur du territoire dénommé « Plan Forêt Climat 2050 » permettant la protection et la recréation de plusieurs centaines d’hectares de zones ouvertes : naturelles, agricoles et forestières dans et autour de la Ville.

Cette déclaration préliminaire est l’ouverture d’un vaste programme porteur d’espoirs et apte à rassurer ceux qui craignent la densification et la « surpopulation »pour l’avenir de la cité en un mot la perte d’une part de leur qualité de vie. Ils vont être rassurés.

 

L’ensemble constitué des deux premières questions de ce conseil municipal : le Plan Forêt Climat 2050 et l’achat de la propriété "Le Fenestreau", propriété de la famille de l’ancien maire, famille COLINS vont permettre l’élaboration d’un schéma protecteur de la biodiversité et sa mise en valeur.

 

La ceinture verte qui s’étend de la forêt d’Olonne au Bois Saint Jean à l’intérieur de la Rocade de contournement avec des ramifications s’initiant au cœur de la Ville pourra être structurée…sauvée !

 

1000 000 d’arbres / arbustes seront plantés sur 1 600 hectares soit 18% du territoire actuel : 900 hectares pour la ceinture verte et 700 hectares pour les pénétrantes. Les plantations seront adaptées à la nature des différents secteurs : marais, espaces urbains …Il n’y aura pas d’urbanisation au-delà du contournement de la ville en accord avec le pacte négocié avec les agriculteurs. Il ne restera encore 500 hectares à urbaniser sur les trois ex-communes.

 

Est-on enfin prêt de voir se créer la fameuse ceinture verte que certains élus castelolonnais voulaient promouvoir en 2008 pour protéger les citoyens de l’Agglomération d’une urbanisation sauvage, anarchique et ruineuse pour la collectivité ?

 

Il ne faut pas oublier que la Ville Nouvelle des Sables d’Olonne a une superficie de 5 800 hectares dont les deux tiers sont encore (heureusement !) des espaces naturels qui vont être sauvegardés.

 

Le plan progressif FORET CLIMAT 2050 (plan à 30 ans) consiste à valoriser l’existant, à créer de nouveaux espaces et à élaborer les connexions et à planter massivement arbres et haies, à prendre en considération les activités actuelles et à en ajouter d’autres : maraichages, vergers, jardins partagés, aires de détentes…création d’un réseau de liaisons douces pour promeneurs pétons, vélo…

 

 

L’ACHAT DU DOMAINE DU FENESTREAU

 

Pourra parfaitement être intégré dans ce dispositif, le domaine du Fenestreau (sur l'ancienne commune de Château d'Olonne, voir plan de situation ci-dessus ) qui était en vente : 32 hectares dont 28 de bois et forêts sur l’ancienne commune de Château d'Olonne.

 

Ce projet de cession est l’opportunité qui va permettre de franchir une première étape pour cette concrétisation du projet PLAN FORET CLIMAT 2050.

 

Le conseil municipal a voté à l’unanimité l’achat de ce domaine pour la somme de 2,6 millions d’euros ainsi que le principe du Plan Forêt Climat : une mesure préservatrice pour l'avenir d'un aménagement raisonné de l'Agglomération sablaise.

 

Cette unanimité dans les votes a certes une valeur symbolique compte tenu du peu de représentation des oppositions suite aux démissions de début 2019 mais elle reste importante par l'adhésion de tous les élus à ce projet ainsi conforté.

 

À SUIVRE : Le littoral...

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2020 5 17 /01 /janvier /2020 23:03
SUR QUEL HORIZON SE PORTE LE REGARD DU MAIRE YANNICK MOREAU ?

SUR QUEL HORIZON SE PORTE LE REGARD DU MAIRE YANNICK MOREAU ?

 DES VŒUX CHALEUREUX ET NEUTRES POLITIQUEMENT POUR CAUSE D'ÉLECTIONS MUNICIPALES EN MARS 2020

Pour Yannick MOREAU, maire des Sables d'Olonne et Président de la Communauté d'Agglomération, il fallait présenter des vœux au nom du Conseil Municipal, du Conseil Communautaire tout en respectant strictement les obligations de réserve qu'impose la loi dans cette période électorale. 

Mais il fallait aussi faire des vœux qui touchent le cœur des plus de 2000 personnes venues aux Atlantes pour participer à cette rituelle cérémonie des vœux du maire, président de la communauté d'agglomération.

L'exercice était donc difficile pour un élu qui se trouvait ainsi privé du droit de présenter réalisations passées et projets.

Le maire a pris le parti de faitre partager sa gêne avec humour :

"2020 ne sera pas une année ordinaire.

2020 est une année électorale et j'ai une bonne nouvelle pour vous...une nouvelle que beaucoup espèrent...d'autres moins..."

Le silence assourdissant s'abat sur le public...quelle nouvelle ? La candidature de Yannick MOREAU aux prochaines élections ?

Mais le maire poursuit ainsi :

"La bonne nouvelle, la voici :

En cette année électorale, exceptionnellement, mon discours sera court."

Fin de ce bref  suspense...

"J'aurais 1000 choses à vous dire sur l'année écoulée, 1000 choses à vous dire sur les projets de l'équipe municipale pour l'avenir mais en période électorale...la loi de notre pays me l'interdit."

À défaut de donner sa parole, le maire la donnera au cours de la soirée aux "Sablais qui seront à l'honneur".

Quant à l'éventuelle candidature du maire aux prochaines élections le suspense continuera ...à deux mois du premier tour de ces élections municipales de mars 2020.

Et là, il faut reconnaitre que pour chasser la frustration de ceux qui voulaient savoir, l'organisation de la soirée a compensé leur désillusion.

La soirée a été sur le plan visuel, musical, technique, buffets... un régal.

Il y a eu aussi des moments d'émotion intense comme, bien sûr, celui du rappel du drame de la mer du 7 juin 2019. Le Maire s'est exprimé ainsi :

"Afin que nous ayons ensemble une pensée de toute particulière pour les victimes des naufrages du 7 juin 2019, en présence de David BOSSARD, sauveteur rescapé, présent ici ce soir et à la mémoire de Dimitri MOULIC, Alain GUIBERT et Yvan CHAGNOLLEAU .

Je vous invite à manifester notre solidarité notre admiration, pour les sauveteurs au grand cœur de la SNSM, pour leurs familles, pour les survivants, pour leurs proches.

Nous pourrions, si vous l'acceptez, leur adresser une salve d’applaudissements."

et ce fut effectivement une longue salve applaudissements où les mains exprimaient ce que les cœurs ressentaient  à l'évocation du drame.

 

L'ÉLOGE DISCRET DE LA FUSION QUI RASSEMBLE

Sablais, nous sommes tous différents mais avons "un point commun : l'Amour des Sables d'Olonne"

"Notre ville nouvelle, notre cité maritime porte en elle cette ouverture sur les autres et sur le monde."

Ce bref discours des vœux 2020 ne pouvait se terminer sans l'allusion à l’événement sablais de 2020, le 8 novembre prochain : le départ du Vendée Globe.

"À l'image des skippers du Vendée Globe et à l'image du Vendée Globe lui-même , la ville des Sables d'Olonne n'est jamais aussi belle que lorsqu'elle sait s'unir, se rassembler, accueillir et s'élancer."

LA LONGUE SALVE D'APLAUDISSEMENTS EN HOMMAGE AUX VICTIMES DES  NAUFRAGES DU 7 JUIN 2019

LA LONGUE SALVE D'APLAUDISSEMENTS EN HOMMAGE AUX VICTIMES DES NAUFRAGES DU 7 JUIN 2019

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2020 4 02 /01 /janvier /2020 18:47

LE COLLECTIF "SOS ROUTE LITTORALE" ÉMET DE SAGES VŒUX

LITTORAL SABLAIS : 2020, L'AN NEUF DU LITTORAL SABLAIS ESPÉRÉ
Partager cet article
Repost0
18 décembre 2019 3 18 /12 /décembre /2019 21:56
UN CONSEIL MUNICIPAL TOUJOURS AUSSI IMPRESSIONNANT : LA TABLE DU PRÉSIDENT ET DES ADJOINTS FACE AUX ÉLUS (PHOTO CI-DESSOUS)

UN CONSEIL MUNICIPAL TOUJOURS AUSSI IMPRESSIONNANT : LA TABLE DU PRÉSIDENT ET DES ADJOINTS FACE AUX ÉLUS (PHOTO CI-DESSOUS)

SÉCURITÉ, AMÉNAGEMENT URBAIN , PATRIMOINE FONCIER DE LA VILLE, PATRIMOINE LITTÉRAIRE...BEAUCOUP D'INFORMATIONS, DE DÉCISIONS, DE PROJETS...ABORDÉS LORS DE CE DERNIER CONSEIL MUNICIPAL DE 2019

Le premier invité du Président Yannick MOREAU pour ce Conseil Municipal fut le "VENDÉE GLOBE" avec la présentation d'une "image" emblématique que nous allons voir et revoir pendant l'année 2020...et même après.

LES SABLES D'OLONNE : conseil municipal du lundi 16 décembre 2019

 SÉCURITÉ AUX SABLES D'OLONNE DU MIEUX MAIS...

L'IMPLANTATION DE CAMÉRAS DE VIDÉO-SURVEILLANCE COMPLÉMENTAIRES EST DÉCIDÉE

Le Conseil avait à se prononcer sur l'installation de trente nouvelles caméras de vidéo-protections sur 44 sites potentiels.

Il avait été déjà auparavant question de sécurité suite aux agressions dont ont été victimes des agents municipaux. Deux jugements sont attendus en ce début 2020 lors d'audiences du Tribunal Correctionnel des SABLES D'OLONNE.  C'est plutôt inquiétant et la collectivité se doit de protéger juridiquement et physiquement ses agents.

Le parc de caméras installées va donc s'étoffer : 15 fixes en 2014, puis 7 mobiles en 2019 pour 18 sites et le projet présenté porte sur 30 nouvelles caméras pour 2020 et les années suivantes.

C'était pour Michel BAUDUIN, adjoint chargé justement des problèmes de sécurité, l'occasion de faire le point justement sur l'insécurité dans la commune. Celle-ci voit ses clignotants passer au vert...d'après les statistiques particulièrement pour ce qui concerne les attaques aux personnes et autres actes de violence. Seul feu très rouge (+56%) les vols perpétrés dans les domiciles de sablais. Il a été annoncé d'une part le renforcement de la police municipale et une coordination collaboration plus étroite de cette Police Municipale avec la Police Nationale : une nécessité.

 

LE COMMERCE COHABITATION DE LA GRANDE DISTRIBUTION ET DES AUTRES COMMERCE : ÉQUILIBRE INSTABLE ET OUVERTURES LES DIMANCHES

L'ouverture  du nouvel espace LECLERC rappelle la situation délicate du commerce et de l'animation au Centre-Ville : le "petit" commerce fait vivre, anime les Centre-Ville.

Mais celui-ci doit faire mieux que survivre et la municipalité veut "soutenir le dynamisme commercial local et souhaite permettre aux commerçants de travailler dans les périodes où la demande est particulièrement forte."

Donc se pose le problème de l'ouverture des commerces les dimanches, étant entendu que la loi pour une ville comme Les Sables d'Olonne limite cette "dérogation" à douze dimanches par an.

L'équilibre entre la "grande distribution" et le "commerce de détail" est fragile. Par exemple le Centre LECLERC des Sables d'Olonne s'abstient d'ouvrir le dimanche pour favoriser le commerce de détail.

La loi pourrait permettre une ouverture plus importante des dimanches si la Ville optait pour le statut de  zone touristique internationale ZTI. Ce  statut permet  aux commerces de détail de déroger au repos dominical des salariés. Les commerçants situés dans les ZTI ont aussi maintenant la possibilité d'ouvrir en soirée. Le maire Yannick MOREAU  exclut cette possibilité qui fragiliserait l'équilibre instable entre les deux types de commerce.

Après les consultations avec les représentants des commerces concernés, le Conseil Municipal a décidé que les commerces de détail pourront ouvrir compte tenu du Vendée Globe

- les dimanches 12, 19, 26 juillet,

- les dimanches 2, 9, 16, 23 août,

- les dimanches 18 et 25 octobre,

- le dimanche 1er novembre,

- les dimanches 13 et 20 décembre 2020.

 

TRANSFERT DE LA COMPÉTENCE "EAUX PLUVIALES URBAINES " À LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE"

Du temps de la Communauté de Communes des Olonnes (donc jusqu'en 2017) et avant la Fusion des 3 communes des Olonnes le transfert de cette compétence fut une pomme de discorde. Le réseau des Sables d'Olonne ( ville ancienne ) est encore couvert d'un réseau où eaux pluviales et eau usées ne font pas l'objet de réseaux séparatifs alors que les villes plus jeunes sont plus couvertes par des réseaux dits séparatifs. Imposer un réseau séparatif aux Sables d'Olonne pose un réel problème surtout pour les raccordements des particuliers et leurs coûts et pour la généralisation des réseaux séparatifs .

De plus, le mélange eaux pluviales et eaux usées quand il n'y a pas de réseaux séparés est onéreux et même aberrant puisque cela revient à collecter et envoyer les eaux pluviales censées être (au moins en partie) de l'eau naturelle  au traitement de la station d'épuration mélangées avec les eaux usées !

L'Adjoint Armel PÉCHEUL a sobrement rappelé le débat parlementaire en cours au Parlement sur ce transfert de compétence estimant que l'Agglomération n'est pas concernée par cette "magouille" que nous avons dénoncée dans notre récent article :

voir :

http://www.olonnes.com/2019/12/denoncons-le-scandale-de-l-eau-en-france-et-les-grandes-manoeuvres-en-cours-au-parlement.html

Il appartiendra désormais à l'Agglomération de résoudre ce problème technique et financier ! Encore une compétence qui va peser lourd sur l'activité de l'Agglomération.

Les statuts de l'Agglomération sont donc ainsi modifiés par ajout de la compétence "Gestion des eaux pluviales urbaines au sens de l'article L 2226-1 du Code Général des Collectivités Territoriales" conformément à la loi N° 2018-1021 du 23 novembre 2018.

 

LA VERRUE QUE FUT LA "CLINIQUE DU PAS DU BOIS" À CHÂTEAU D'OLONNE VA ENFIN DISPARAITRE...UN PROJET D'ÉQUIPEMENT D'INTÉRÊT COLLECTIF  VA VOIR LE JOUR.

Contrairement à ce qu'ont pu dire les aigris du passé incapables de résoudre ce problème de friche défigurant atrocement l'entrée de ville des années durant, la solution s'esquisse. Un projet prend donc forme après 10 ans d'abandon dont ces aigris, mauvais gestionnnaires de friches, doutaient.

Le Maire Yannick MOREAU a justement insisté sur cette avancée du projet qui se concrétise en toute clarté.

En effet, le groupe PRIMALYS a signé le compromis de vente du site (23 000 m²) avec la SCI TANCHET, propriétaire du site dont l'ancien dirigeant n'était autre que l'ancien maire de Château d'Olonne, Jean-Yves BURNAUD

Le Groupe PRIMALYS s'est engagé par une promesse de vente en date du 21 octobre 2019 à céder à la Ville des Sables d'Olonne une emprise de 4 500 m²au prix de 105 € du m²(prix avalisé par le Service du Domaine ). .

C'est une belle opération dite gagnant gagnant compte tenu du prix de vente et de l’engagement du groupe PRIMALYS qui va créer des emplois sur le site et permettre aussi à la Ville d'accquérir un espace très bien situé pour une implantation d'intérêt général.

Il est aussi rappelé que cet espace est juridiquement "réservé à des équipements publics ou d'intérêt collectif à usage hospitalier, sportif, scolaire ou de loisirs."

Nous attendrons donc encore un peu pour mieux connaître la destination que le maire actuel et son équipe et le futur Maire élu en mars prochain donneront à ce site et qui devrait, selon l'information donnée lors de ce Conseil Municipal, être un pôle d'enseignements et de formation ainsi qu'un équipement d'intérêt collectif et de services publics.

 

À SUIVRE....

 

FACE AU MAIRE YANNICK MOREAU ET AUX ADJOINTS QUI  L'ENTOURENT LA TROUPE D'ÉLUS (99  AU TOTAL SELON L'EXIGENCE IMPOSÉE PAR JOËL MERCIER, EX MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE

FACE AU MAIRE YANNICK MOREAU ET AUX ADJOINTS QUI L'ENTOURENT LA TROUPE D'ÉLUS (99 AU TOTAL SELON L'EXIGENCE IMPOSÉE PAR JOËL MERCIER, EX MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2019 2 17 /12 /décembre /2019 12:38
DÉMOCRATIE DIRECTE : LE 2 NOVEMBRE 2018 LES PROMENEURS SUR LE REMBLAI DES SABLES D'OLONNE S'ARRÊTENT POUR SIGNER LA PÉTITION EN FAVEUR DE LA SAUVEGARDE DU LITTORAL SABLAIS. UN AN APRÈS LA VILLE NOUVELLE DES SABLES D'OLONNE REPART POUR BÂTIR UN PROJET CONSENSUEL

DÉMOCRATIE DIRECTE : LE 2 NOVEMBRE 2018 LES PROMENEURS SUR LE REMBLAI DES SABLES D'OLONNE S'ARRÊTENT POUR SIGNER LA PÉTITION EN FAVEUR DE LA SAUVEGARDE DU LITTORAL SABLAIS. UN AN APRÈS LA VILLE NOUVELLE DES SABLES D'OLONNE REPART POUR BÂTIR UN PROJET CONSENSUEL

 

 

UN BEAU PROJET QUI SERA CONSTRUIT AVEC LA COLLABORATION DE LE POPULATION SABLAISE : CADEAU DE NOËL DU MAIRE

 

SUR LE COMPTE FACEBOOK DU MAIRE DES SABLES D'OLONNE UNE BONNE NOUVELLE : L'UNION SACRÉE SE FAIT POUR BÂTIR UN BEAU PROJET

"DUNES ET CIRCUIT DU PUITS D’ENFER : LE CONSERVATOIRE, LA VILLE ET LE DÉPARTEMENT TRAVAILLENT MAIN DANS LA MAIN SUR UN NOUVEAU PROJET

En visite sur le terrain aux Sables d’Olonne le 14 décembre, Hubert Dejean de la Batie, président du Conservatoire du Littoral, est venu, en présence de Séverine Bulteau représentant le Département,
assurer la ville de son soutien pour la réalisation d’un nouveau projet qui prenne en compte la décision des habitants, exprimée par consultation le 23 juin 2019, c’est-à-dire le maintien de la route littorale.

D’un point de vue technique et administratif, cela signifie que la première convention est résiliée et qu’un nouveau projet va être mis sur les rails.

L’architecte-paysagiste du Conservatoire viendra le mois prochain pour esquisser et proposer aux 3 partenaires Ville-Département-Conservatoire un nouveau projet.

Ce nouveau projet sera présenté à l’été 2020 puis concerté, discuté, amendé avec l’ensemble des partenaires concernés par la renaturation de ces 60 hectares d’espace littoral remarquable.

Les riverains, le comité consultatif de quartier, les associations environnementales, le Conseil départemental de la Vendée, l’État, la communauté d’agglomération (chargée de la défense contre la mer et des pistes cyclables notamment) seront, chacun en ce qui les concerne, invités à construire avec le nous le meilleur projet d’avenir sur ce site exceptionnel de la ville nouvelle des Sables d’Olonne."

LE COLLECTIF SOS ROUTE LITTORALE COMMUNIQUE :

LE LITTORAL DES SABLES D' OLONNE, QUARTIER DE CHÂTEAU D'OLONNE PROMIS À UN BEL AVENIR
LE LITTORAL DES SABLES D' OLONNE, QUARTIER DE CHÂTEAU D'OLONNE PROMIS À UN BEL AVENIR
ON Y CROIT DUR COMME LE GRANIT DE LA ROCHE DU PUITS D'ENFER : UNION DÉPARTEMENT- CONSERVATOIRE DU LITTORAL - MAIRIE DES SABLES D'OLONNE

ON Y CROIT DUR COMME LE GRANIT DE LA ROCHE DU PUITS D'ENFER : UNION DÉPARTEMENT- CONSERVATOIRE DU LITTORAL - MAIRIE DES SABLES D'OLONNE

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2019 7 15 /12 /décembre /2019 22:29
SOIRÉE STUDIEUSE POUR LES CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES LORS DE CE DERNIER CONSEIL 2019

SOIRÉE STUDIEUSE POUR LES CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES LORS DE CE DERNIER CONSEIL 2019

 

 

INVITÉ D'HONNEUR  : LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

 

Le Président Yannick MOREAU a montré sa volonté d'entraîner l'agglomération dans le sens de l'histoire suite aux grandes orientations que tente de prendre la communauté internationale pour réagir contre le réchauffement de la terre et ses conséquences.

L'occasion se présentait  puisque la loi "transition énergétique pour la croissance verte" comportait le transfert de compétence à l'Agglomération afin que celle-ci réalisât le "Plan Climat Air Énergie Territorial "PCAET".

Il revenait à Loïc PÉRON,  Vice-président chargé des Commissions "Transition énergétique", "Formation professionnelle" de présenter la phase 1 de l'élaboration de ce plan "le diagnostic" de la situation actuelle sur le territoire de l'Agglomération. Il s'agit d'un vaste programme puisque ce plan est établi pour une durée de 6 ans.

Il faudra donc partir de l'état des lieux et faire, par exemple, un bilan des émissions de gaz à effet de serre. 

Puis il faudra définir une stratégie et des objectifs opérationnels.

Enfin, il faudra que l'Agglomération adopte un programme d'actions qui devra cadrer avec les objectifs nationaux et internationaux.

Pour l'agglomération cela signifie qu'elle aura à s'engager. Ainsi, pour le gaz carbonique, le principal gaz à effet de serre produit par l'Agglomération, son émission devra diminuer de 30 % d'ici 2030.

De même, en 2030, la production du territoire d'énergie renouvelable devra représenter 32% des besoins. Aujourd’hui, elle n'est que de 9% (essentiellement éolien, bois et photovoltaïque).

Beau programme pour l'année 2020 d'abord avec cette élaboration du PCAET puis beau programme pour sa réalisation jusqu'en 2026.

Un engagement qui honore l'Agglomération et va influencer comme l'a souligné son Président et le rapporteur son mode de travail : il faudra incorporer dans les décisions, dans les orientations et choix budgétaires cette donnée que sera le PCAET.

Celui-ci pour sa phase 1 a été adopté, bien sûr, à l'unanimité.

 

À SUIVRE...

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE : conseil communautaire du vendredi 13 décembre 2019
Partager cet article
Repost0