Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 20:19
FINANCES LOCALES

FINANCES DES COLLECTIVITÉS : UN MIEUX MAIS DOIT AUSSI BEAUCOUP MIEUX FAIRE

La fuite en avant des dépenses de fonctionnement des communes depuis des décennies n'a pas résisté aux mesures drastiques (ou presque) de l'État sous la fin du précédent quinquennat.

De nombreux analystes répétaient que des économies substantielles pouvaient être faites au niveau des communes  et de l'ensemble des collectivités locales.

Le spécialiste en la matière, René DAUSIÈRE député de l'Aisne, a chassé le gaspi et mis le doigt là où cela fait mal. Il faut le dire :  nombre de communes étaient et sont encore mal gérées. Les points sensibles sont les frais de personnel et globalement la politique de gestion du personnel des collectivités : surnombre, absentéisme, qualification, formation...malgré une situation estimée privilégiée l'agent territorial s'estime mal aimé, pas motivé par son patron. C'est donc bien un problème de mauvaise gestion des ressources humaines par les élus locaux : avec de bons agents, les élus font trop souvent de leur personnel de mauvais collaborateurs mécontents et donc peu enclins à s'éclater dans leurs missions. La preuve en est : un absentéisme record.

Cette critique réaliste d'un mode de fonctionnement de nos collectivités doit être accompagné d'un bémol. Il faut revoir le statut des élus pour que la France ait des élus formés, payés, compétents, capables et dévoués. Le bricolage actuel en arrange certains mais il est minable et ne moralisera pas la fonction d'élu. Il coûte trop cher à la collectivité FRANCE.

Le gouvernement, par l'intermédiaire de l’observatoire des finances et de la gestion publique locales, a rendu public son rapport annuel dressant un état des lieux des finances locales, en 2016. En voilà la quitescence.

 

 POUR LES COMMUNES EN 2016 : TRÈS LÉGÈRE BAISSE DES DÉPENSES MAIS HAUSSE DE L'ENDETTEMENT 

Ceci montre à l'évidence que  les Économies qui étaient soi-disant irréalisables commencent à pouvoir être réalisées mais que les élus ont choisi pour compenser la perte de recettes, manne de État, utiliser, privilégier l'endettement  à la recherche d'économies de fonctionnement et diminuer l'investissement. Quelle erreur !

Quels sont les élus locaux qui ont osé proposer une baisse de leurs indemnités ne serait-ce pour les adjoints dont l'investissement personnel ne justifiait pas leurs indemnités ? Certes il y en a eu quelques uns ! Pourquoi si peu ? Ce n'est qu'un exemple.

 

 

Les finances du bloc communal : légère baisse des dépenses de fonctionnement

En 2016, les dépenses de fonctionnement du secteur communal baissent seulement de 0,2% mais la courbe s'inverse. C'éatit soi-disant impossible et les élus locaux ont crié au scandale : plus de misions et moins d'aides de l'État.

 Les recettes de fonctionnement baissent également (-0,5%), notamment en raison de la diminution des concours de l’État (-8,5%).

Les dépenses d’investissement baissent pour la troisième année consécutive (-0,5% après -11,4% en 2015 et -12% en 2014).

Au total, le taux d’endettement augmente encore de 1,3% en 2016.

 

POUR LE BUDGET 2018, SOYONS TOUS VIGILANTS : LES CITOYENS VEULENT LA CLARTÉ, UNE VRAIE TRANSPARENCE SUR LEURS FINANCES LOCALES

Nous arrivons dans la période de préparation du budget 2018, le citoyen doit se mobiliser dans sa commune, dans son intercommunalité pour que les élus leur présentent non seulement un budget clair mais aussi les mesures d'économies possibles par analyse de tous les postes (toutes les lignes budgétaires) et que tous les élus, nous disons bien tous les élus, participent au débat et n'abandonnent pas aux services et au responsable "finances" et au maire  le pouvoir de décision. Le débat sur le budget et le Débat d'Orientation Budgétaire doivent être présentés attractivement, accessibles à tous.

Une présentation rébarbative, opaque signifie une tentative de tromper les non-initiés, d'écarter les élus qui veulent savoir...une duperie qui doit être sanctionnée.

Le budget est le miroir de la vie municipale. Ce n'est pas une simple formalité administrative.

 

 

 

Volume budgétaire des collectivités locales en 2016 en milliards d’euros

 

Dépenses fonctionnement

Recettes fonctionnement

Dépenses investissement

Recettes investissement

Taux d’endettement

Bloc communal

91,1 (-0,2%)

107 (-0,5%)

27,3 (-0,6%)

13,3 (-9,2%)

83% (+1,3)

Départements

58,3 (+0,1%)

66,1 (+2,1%)

9,1 (-5,7%)

2,6 (-12,5%)

51% (-1,2)

Régions

19,1 (-0,9%)

23,9 (-0,2%)

9 (-6,1%)

2,8 (-3,7%)

109,1% (+7,5)

Ensemble

168,5 (-0,2%)

197 (+0,5%)

45,5 (-3%)

18,7 (-9%)

75,4% (+1)

 

 

Repost 0
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 08:27

UN PROJET TRÈS CONTESTABLE ET FORTEMENT CONTESTÉ...ET ENCORE ON NE VOUS DIT PAS TOUT

Contre vents violents et fortes marées de contestation, le maire annonce que le projet se réalisera.

Voir explications et pétition sur

http://www.olonnes.com/2017/08/pays-des-olonnes-contre-un-projet-castelolonnais-couteux-inutile-et-nefaste.html

La mobilisation POUR ou CONTRE doit se faire et la décision doit appartenir démocratiquement aux habitants. Les discours du maire Joël MERCIER et de son adjointe Isabelle DOAT aux opposants et à ceux qui s'interrogent sont indécents et inappropriés : dites ce que vous voulez, mais de toute façon, le projet se fera ! 

Il faut un vrai débat et pourquoi pas une consultation de la population ? Les castelolonnais sont fatigués des initiatives coûteuses de leur municipalité : Gargamoelle, la salle inutile et quasiment  inutilisable, la nouvelle mairie et maintenant le littoral (prévision du coût entre 4 et 6 millions d'euros !)

 

CI-DESSOUS LE POINT DE VUE CRITIQUE ET INTERROGATEUR DE L'ANCIEN MAIRE ADJOINT DE CHÂTEAU D'OLONNE JOE FESSEAU

PUBLIÉ PAR LE JOURNAL DES SABLES 21 SEPTEMBRE 2017

PUBLIÉ PAR LE JOURNAL DES SABLES 21 SEPTEMBRE 2017

LE POINT DE VUE DU MAIRE SUR LE SITE DE LA MAIRIE

sur site mairie

http://www.lechateaudolonne.fr/actualites/2500-dunes-du-puits-d-enfer-la-restauration-ecologique-en-quatre-questions-reponses.html

 

Propriété du Conservatoire du littoral, le site de l'ancien circuit automobile du Puits d'Enfer est désormais protégé. À terme, un aménagement durable valorisera ce site comme il le mérite en mettant la route littorale à l'écart de l'érosion du trait de côte.

 
Quelle est la valeur écologique du site ?

Classé Natura 2000, le site est riche de 77 espèces patrimoniales en faune et en flore comme l'Engoulevent d'Europe, le Pipit farlouse, la Linaire des Sables et la Silène des ports. Ces espèces sont protégées par de nombreuses réglementations.

 

Est-il concerné par les problèmes d'érosion et d'autres risques littoraux ?

La commune est bien sûr concernée par l'érosion globale du trait de côte. Plus particulièrement, les simulations réalisées par le Bureau de recherches géologiques et minières (Brgm), organisme public national, montrent de manière incontestable un recul du trait de côte sur une grande partie de l'emprise du projet littoral dans les prochaines décennies. Par ailleurs, dans le cadre du Plan de prévention des risques littoraux (Pprl), l'Anse de la Parée, notamment, est classée en « aléa choc mécanique » (lié aux paquets de mer). Depuis quinze ans déjà, la route littorale est, en moyenne, fermée une dizaine de fois par an lors d'événements tempétueux. Ces fermetures sont désormais obligatoires dès que la Ville reçoit une alerte orange "submersion marine".

 

Qu'est-il prévu exactement ?

Le projet de l'aménagement du littoral concerne 60 hectares. Ces derniers mois, les 23 ha de l'ancien circuit automobile ont été nettoyés et les bâtiments ont été démolis. L'objectif est de recréer un espace naturel dunaire d'un seul tenant et de donner à découvrir toute la partie arrière boisée et bocagère. Comment ? En le rendant accessible à la découverte par le public grâce à des sentiers piétons et des pistes cyclables. Pour que le projet soit pertinent et durable, la Ville et ses partenaires, le Conservatoire du littoral et le Département, ont prévu de dévier la route entre le bas de la rue du Puits d'Enfer et la route départementale au niveau de l'abbaye en s'appuyant sur la rue du Fief Saint-Jean. En aucun cas, cette voie nouvelle ne passera par la rue de la République ni dans les petites rues du quartier de la Pironnière.

 

Pourquoi ce projet ?

La Ville s'est intéressée à l'état de santé de son littoral dès 2001. Un diagnostic réalisé sur l'ensemble des 5 km a mis en exergue la nécessité de protéger les hauts de falaise par une canalisation raisonnée du public et une restauration des espaces naturels. Après les aménagements réalisés entre Tanchet et le Puits d'Enfer puis entre l'Anse aux Moines à Cayola, il restait à engager la restauration de la partie centrale qui est aussi la plus vaste. Les premières études sur ce « chaînon manquant » ont débuté en 2011 malgré l'absence de maîtrise foncière de l'ensemble.

Avec l'acquisition par le Conservatoire du littoral de l'ancien circuit et du haut de falaise attenant, la situation s'est débloquée en 2015 et ce grand projet d'intérêt général a pu enfin entrer dans une phase pré-opérationnelle. L'Union européenne, à travers le Fonds européen de développement économique et régional (FEDER), la Région des Pays de la Loire, le Département de la Vendée et l'Agence de l'eau Loire-Bretagne seront les partenaires financiers de la Ville dans ce projet. L'enjeu est majeur car il s'agit de créer demain un site naturel préservé, ouvert à tous, aux portes de l'espace urbanisé que constituera la grande ville des Sables d'Olonne.

 

LE PROJET DE CHÂTEAU D'OLONNE DE DÉVOYER (DÉVIER) LA ROUTE LITTORALE FAIT DES VAGUES
LE PROJET DE CHÂTEAU D'OLONNE DE DÉVOYER (DÉVIER) LA ROUTE LITTORALE FAIT DES VAGUES
Repost 0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 08:25
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

UNE RENTRÉE HYPER SAGE POUR CE CONSEIL MUNICIPAL SABLAIS

Pour ce conseil Municipal, on a frôlé l'exploit qui aurait été que, pour les 31 questions à l'ordre du jour, il y en eût 31 votées à l'unanimité. Mais l'opposition de droite sur les  questions 24 et 25 qui concernaient la vente d'une parcelle communale, pour une question de principe, s'est abstenue et s'en est presque excusée.

LA FUSION DES 3 COMMUNES LE 1er JANVIER 2019 ET LA CRÉATION DE LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION IMPACTENT LES DÉCISIONS ET CONCRÉTISENT ET FAVORISENT LE TRAVAIL EN COMMUN

On note, en effet que, pour des questions de gestion plus ou moins importantes, les décisions sont prises au niveau des 3 communes pour travailler ensemble et mieux, puisqu'on constate la création de groupements d'achats, signe d'une bonne gestion et d'une entente qui portent concrètement leurs fruits et que des activités sont regroupées pour les 3 communes;.

Citons pour ce conseil municipal :

- la constitution d'un groupement de commandes pour une mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation des marchés d'assurances,

- la constitution d'un groupement de commandes pour la fourniture de vêtements de travail et chaussures de sécurité,

- la constitution d'un groupement de commandes pour les transports routiers de groupes pour les activités scolaires et diverses activités,

- l'intervention des éducateurs sportifs sablais auprès des écoles d'Olonne sur Mer et de Château d'Olonne. La fusion "en marche"

 

LES ROSES SANS LES ÉPINES

Le parc des Roses dans le site marqué par une histoire douloureuse pour les anciens occupants prend son visage de demain.

Deux espaces restaient en attente. Ce sont les espaces réservés aux aires de jeux pour les plus petits et pour les plus grands.  

Le Conseil Municipal a adopté une délibération qui scelle les marchés d'aménagement de ces deux aires de jeux pour un budget conséquent de plus de 200 000 euros. espérons que les cris et les rires des enfants 'et des parents) bénéficiaires de ces équipements permettront d'amortir dans la joie cet investissement.

Il y eut au cours de ce Conseil une autre intervention sur l'avancement du lotissement des Roses avec deux modifications mineures des conditions d'accès pour les futurs acquéreurs des lots.

Des acquéreurs se sont désistés et il reste 7 terrains disponibles sur la première et deuxième tranche. Les premières familles installées confortent les espoirs des élus de voir arriver dans le lotissement des enfants : déjà 26 enfants sont recensés. L'élu responsable du dossier est heureux d'annoncer avec conviction et humour que deux naissances sont attendues prochainement.

16 maisons ont été construites ou sont en cours de construction.

AUTRE BONNE NOUVELLE : RESTAURATION De L'ÉGLISE NOTRE DAME DE BON PORT

Le chantier de rénovation de l'Église Notre Dame reprend après la pause estivale. Ce sont la toiture et les façades qui vont bénéficier des soins nécessaires et urgents.

Cette annonce comble d'aise les élus...calendrier et budgets sont respectés

 

Un conseil municipal placé sous le signe positif de la bonne humeur pour annoncer de bonnes nouvelles non seulement aux sablais mais aussi à toute la population de l'agglomération.

 

 

 

LES SABLES D'OLONNE : conseil municipal du mardi 19 septembre 2017LES SABLES D'OLONNE : conseil municipal du mardi 19 septembre 2017
Repost 0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 20:42
SALLE DU CONSEIL MUNICIPAL NOUVEL HÔTEL DE VILLE DE CHÂTEAU D'OLONNE

SALLE DU CONSEIL MUNICIPAL NOUVEL HÔTEL DE VILLE DE CHÂTEAU D'OLONNE

LE CONSEIL MUNICIPAL DE CHÂTEAU D'OLONNE est convoqué en séance publique ce lundi 25 septembre  2017

à 20 heures... dans le "nouvel Hôtel de Ville"

 

Pour le citoyen attentif à la chose publique ASSISTER au Conseil municipal est une occasion d'observer le fonctionnement de la démocratie locale particulièrement au Pays des Olonnes après le vote populaire du 11 décembre 2016 favorable à l'institution d'une Commune Nouvelle Unique et la mise en place de la fusion et celle de la Communauté d'Agglomération "Les Sables d'Olonne Agglomération".

Ce conseil municipal de rentrée a encore un ordre du jour réduit mais il est marqué par des décisions intercommunales qui attestent de la marche en avant de la fusion des 3 communes et de leur rapprochement dans le concret. Déjà on parlera des mesures fiscales 2018.

.

 

ORDRE DU JOUR COMPLET

 

  1. Désaffectation et déclassement du parking situé 23, rue Séraphin Buton.
  2. Mesures fiscales pour 2018.
  3. Budget principal de la Commune - Décision modificative n°5 de 2017.
  4. Avance sur subvention 2018 en faveur de l'association Olonnes Vendée Handball (OVHB).
  5. Attribution de subventions exceptionnelles.
  6. Vendée Eau - Projet de déplacement longitudinal du poteau incendie situé rue du Coteau. Approbation et autorisation de signature.
  7. Vendée Eau - Projet de pose d'un poteau incendie au Coudriou - Approbation et autorisation de signature.
  8. Convention constitutive de groupement de commandes pour la fourniture de vêtements de travail et chaussures de sécurité - Approbation et autorisation de signature.
  9. Convention constitutive d'un groupement de commandes pour une mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation de marchés d'assurances au 1er janvier 2019 - Approbation et autorisation de signature.
  10. Convention relative à l'exécution du plan de chasse du petit gibier et du grand gibier dans la propriété communale de Saint-Jean d'Orbestier entre la société de chasse « la Pironnaise » et la Commune - Approbation et autorisation de signature.
  11. Personnel Municipal - Nouvelles modalités concernant la médecine professionnelle et préventive à compter du 1er janvier 2018 - Convention avec la Ville des Sables d'Olonne.
  12. Personnel Municipal - Recours à des intervenants vacataires dans le cadre des TAPE.
  13. Décisions Municipales - Délibération de donner acte.

 

Il est rappelé que les séances du CONSEIL MUNICIPAL sont publiques.

(Nouvel Hôtel de Ville de CHÂTEAU D'OLONNE, 53, rue Séraphin Buton) .

Prochain Conseil Municipal :

Lundi  25 septembre 2017

à 20 HEURES.

Repost 0
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 17:17
LA LIBERTÉ...C'EST UN BIEN PRÉCIEUX QU'ENSEMBLE IL FAUT DÉFENDRE

LA LIBERTÉ...C'EST UN BIEN PRÉCIEUX QU'ENSEMBLE IL FAUT DÉFENDRE

 LA DÉMOCRATIE EST LE BERCEAU DANS LEQUEL UN INCONNU, GREC PEUT-ÊTRE, ARISTOTE OU PLATON, A DÉPOSÉ LA LIBERTÉ

mais...

 

"La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes. "(Winston CHURCHILL)

 

VIVE LA DÉMOCRATIE FRANÇAISE ?

Jeux olympiques : première médaille pour la France : celle du nombre d'élus par habitant :

700 000 élus pour 57 millions d'habitants. Un record.

 

Le français a pris la mauvaise habitude, scandales obligent, de penser et même dire "tous élus, tous pourris " et pourtant vous en avez , chers concitoyens, 700 000 et sur ces 700 000, vous en avez une majorité qui sont des bons, des trés bons, des très dévoués à la chose publique, une minorité qui subit et une infime minorité qui porte le fardeau dévastateur des scandales qui sont dénoncés et oubliés, des compromis et des compromissions; des détournements et abus de pouvoirs, des prises illégales d'intérêts...Alors... :

Chers concitoyens, n'oubliez pas que vous avez les élus que vous méritez...ce sont vos élus à qui vous avez donné votre voix. Vous avez régulièrement la liberté de les contrôler; de les éjecter de leurs fauteuils, la liberté de manifester votre mécontentement et même la liberté de vous révolter et de vous unir pour agir.

Que faites-vous donc ?

Voulez-vous laisser le pouvoir d'agir, de contester aux doctrinaires, aux agitateurs et aux professionnels de la contestation ?

Le Général de Gaulle qui, selon son fils, aurait dit des français, en 1940  : "Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n'ont que ce qu'ils méritent." C'est dur, lapidaire mais c'est encore aujourd'hui une triste réalité.

Le Français se recroqueville sur son triste sort, sur son pessimisme mais il ne réagit pas, il n'agit pas, il ne milite pas.

Et vous, éternels insatisfaits, que faites-vous donc pour une juste et propre démocratie participative ?

"Seule, la critique est mère de stérilité, seule, l'action est mère de richesses"

Marianne, que vois-tu venir à l'horizon ?... Le jour s'est levé et tes citoyens sommeillent toujours.

Marianne, que vois-tu venir à l'horizon ?... Le jour s'est levé et tes citoyens sommeillent toujours.

Repost 0
Published by CACO - dans CITOYENNETE
commenter cet article
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 16:11
SORTIR AU PAYS DES OLONNES ! CE VENDREDI 22 SEPTEMBRE 2017

L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" VOUS CONVIE A CE CONCERT

 

 

 

DUO GUITARE VIOLON

 

Le vendredi 22 Septembre 2017

à 20h30

 

 En l'Église Saint Hilaire au Centre Ville  de Château d'Olonne

 

(Dans l'attente de la réouverture de l'Abbaye Romane Saint Jean d'Orbestier en cours de restauration, photo ci-dessous )

 

 CHÂTEAU D’OLONNE

 

 

Mathias GUERRY - Christophe PAILLET

 

Ce duo est né en 2017 d'une rencontre et d'une estime entre deux musiciens. Un amour pur de la musique où l'espace-temps est infini, ce qui leur permet de jouer un répertoire étendu avec la plus grande facilité et une mise en place impeccable. Ils joueront pour votre plaisir :

 

des œuvres de : CONTE, SCHUBERT, GRANADOS, DE FALLA, RAVEL ...

 

 

informations :

www.lorbestier.org

 17, rue du Petit Paris - -  85180 - - Le Château d'Olonne

     Tél. : 02 51 23 71 59 - courriel : lorbestier85@orange.fr 

Entrée  : 10 € , gratuit pour les enfants

.

L'ABBAYE ROMANE SAINT-JEAN D'ORBESTIER EN COURS DE RESTAURATION L'ABBAYE ROMANE SAINT-JEAN D'ORBESTIER EN COURS DE RESTAURATION

L'ABBAYE ROMANE SAINT-JEAN D'ORBESTIER EN COURS DE RESTAURATION

Repost 0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 21:50
Oui, invasion qui donne le tournis

Oui, invasion qui donne le tournis

DES VOLATILES TROP NOMBREUX SOURCES DE NUISANCES ET POURTANT VISITEURS RITUELS

Les étourneaux se rassemblent  au Centre Ville des Sables Olonne.

On n'a rien contre les oiseaux qu'au contraire on aime bien, qu'on  nourrit l'hiver quand la bise fut venue et qu'aucun vermisseau ne veut se faire voir.

Ces oiseaux dont on attend et admire le chant, le gazouillis, on a besoin d'eux; ils sont intégrés dans nos gènes.

Le merle siffleur et moqueur qui nous étonne toujours par ses modulations est le  bienvenu ; enfin, presque toujours. Il exagère un peu quand il mange cerises, framboises...à notre place mais on le tolère et on l'aime bien.

Alors pourquoi ces étourneaux, pourtant cousins du merle, se comportent-ils d'une manière aussi importunante, provocatrice ?

Faut-il les chasser à coups de roulement de tambours, avec des concerts de casseroles, des pétards... ?

Certes, les étourneaux sont des passereaux migrants venus d'Asie et les migrants, on le sait, c'est parfois un problème difficile, très difficile à résoudre.

 

Ce soir là du 19 septembre ils ont tenté de s'installer Place du jet d'eau ! au coeur de la ville

Ce soir là du 19 septembre ils ont tenté de s'installer Place du jet d'eau ! au coeur de la ville

Repost 0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 07:16
Jean-Pierre THÉBAULT nouveau conseiller municipal sablais

Jean-Pierre THÉBAULT nouveau conseiller municipal sablais

CONSEIL MUNICIPAL DU 19 SEPTEMBRE2017 : UN NOUVEL ÉLU

 

Nous souhaitons bonne route à Didier LERMITE, élu de la majorité du maire Didier GALLOT qui, pour raisons personnelles et professionnelles  a démissionné de son poste de conseiller municipal des Sables d'Olonne. Nous avons pu apprécier comment il savait défendre ses dossiers et son équipe.

Bienvenue à son successeur Jean-Pierre THÉBAULT,64 ans, qui est un jeune retraité de la fonction territoriale, Directeur des Services d'une collectivité (Communauté de Communes de VALLET 44). Ses compétences seront certainement  trés appréciées au moment du grand chambardement qu'est le 1er janvier 2019 la fusion des 3 communes et la marche en avant que représente la création cette année de la Communauté d'Agglomération "LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION'

Repost 0