Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 19:29

COMMUNIQUÉ

 

Dernière soirée cabaret de la saison. Réservez vite !!!!

Pour cette dernière soirée avant la reprise en septembre la Direction des Voyageurs a décidé de faire la fête…

 

POUR PASSER UNE BONNE SOIRÉE DÉTENTE...

 

 

SORTIR AU PAYS D'OLONNE
Published by CACO - dans DIVERS
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 18:25
Pour une commune nouvelle regroupant les 3 communes

Pour une commune nouvelle regroupant les 3 communes

UNE DÉCLARATION TRÈS INQUIÉTANTE AVANT LE CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 30 MAI 2016 :

 

- ELLE IMPOSE DES PRÉALABLES QUI VONT BLOQUER LA REPRISE DU DIALOGUE ENTRE LES MAIRES,

- ELLE CONTIENT DES ATTAQUES INFONDÉES SUR LES RESPONSABILITÉS DE L'ÉCHEC DE 2015 DE LA FUSION Á 3 DEVENUE FUSION Á 2.

 

UNE QUESTION TROMPEUSE

 

 

En marge de la préparation du Conseil Municipal du lundi 30 mai 2016 , le Maire de Château d'Olonne donne sur le site de la Mairie une très longue auto interview qu'il est bon d'analyser pour saisir ce que risque d'être le débat au conseil municipal de ce lundi 30 mai 2016 et l'avenir de la fusion à 3.

Texte sur le site de la mairie de Château d'Olonne

http://www.lechateaudolonne.fr/actualites/2013-fusion-des-trois-communes-la-parole-aux-citoyens-castelolonnais-le-11-decembre-prochain.html

 

 

Quelle question allez-vous poser à vos concitoyens ?

La presse locale l'a relayée il y a 48 h. La question, au préalable transmise à la réflexion des élus municipaux, est :

"Êtes-vous favorable à la création d'une Commune nouvelle unissant Les Sables d'Olonne, Olonne-sur-Mer, et Le Château d'Olonne,

au 1er janvier 2019,

avec, jusqu'aux élections municipales de 2020, un Conseil municipal composé de tous les élus actuels dans le respect de leurs mandats et engagements ?"

 

NDLR : en découpant ainsi le texte on perçoit bien qu'il y a 3 questions qui sont posées dont celle de la date du 1er janvier 2019 certainement inadmissible pour les deux autres communes.

 

 

Vous aviez promis cette consultation. Quel en est le contexte ?

Avant d'être élus, nous avons exprimé, début 2014, notre volonté de créer une Commune unique fusionnant les trois. Nous n'avons pas dévié. Nous disions aussi : il faut en préalable à la consultation de la population un projet commun élaboré par les trois partenaires. Ce projet devait exprimer et structurer les enjeux et les défis de la Commune nouvelle. Tout citoyen aurait été ainsi informé de la portée et des conséquences de la fusion.

Six mois plus tard, à l'automne 2014, la méthodologie de travail était pratiquement fixée.

Très largement adoptée dans les trois communes dans les mêmes termes, elle a été publiée in extenso dans le journal municipal et ailleurs.

Hélas, et quel gâchis, en 2015 nos partenaires ont pris un chemin à la fois divergent de l'objectif et des engagements votés publiquement.

Ils réduisent à deux leur construction.

Devions-nous :

- Soit nous ranger à leur option ?

- Soit nous contredire ?

Face à une situation qui n'est pas de notre fait, et par respect des électeurs et des engagements pris en leur nom, nous faisons le choix de nous adapter sans nous renier.

C'est pourquoi la consultation est proposée maintenant, sur des bases adaptées à la nouvelle conjoncture.

 

NDLR : Mais pourquoi, en 2015, les élus d'Olonne sur Mer et des Sables d'Olonne ont-ils décidé de cette fusion à deux ?

C'est simplement qu'après 15 mois de dialogue impossible où le maire de Château d'Olonne retardait toute décision, toute rencontre décisive, il fallait avancer...en un mot, si le maire de Château d'Olonne y allait à reculons parce qu'il ne voulait pas de la fusion au cours du mandat, les deux autres communes, pour respecter leurs engagements, devaient prendre des décisions. Ce fut l'idée de la fusion à deux faute de mieux.

On voit bien maintenant que le préalable  du "projet"proclamé à multiples occasions par le Maire de Château d'Olonne n'était qu'un alibi pour bloquer le processus de la fusion puisquil est abandonné. C'est grave.

 

 

Vous voulez dire que la question soumise ne sera pas étayée d'un ambitieux projet pour la Commune nouvelle ?

Hélas, pur réalisme politique, nous ne pourrons pas présenter à nos concitoyens un projet de fond élaboré et partagé à trois.

Nous le regrettons vivement.

Néanmoins je ne désespère pas que nos partenaires se ravisent.

Mes deux collègues maires savent, je leur ai écrit à ce propos, que je n'ai pas replié ma main.

 

NDLR : il fallait avancer et, en juillet 2015, le Conseil Municipal de la commune d'Olonne sur Mer puis celui des Sables d'Olonne ont délibéré sur la fusion à deux ouverte à la troisième commune. Or  il y avait joint à la délibération effectivement un programme pour une commune unique. Ce projet le maire de Château d'Olonne en avait connaissance...il pouvait proposer des amendements. Il n'a rien fait.

Le Maire de Château d'Olonne avait fait de ce projet un préalable sans jamais s'assoir à son bureau pour commencer à l'écrire et le proposer !...

Maintenant il revient à la Fusion parce que les castelolonnais, dont nombre d'élus, commençaient à douter très sérieusement de la volonté de l'équipe BURNAUD MERCIER d'aller à la fusion avant la fin du mandat. Les castelolonnais et les élus désormais parlaient de leurs doutes. D'ailleurs plus de mille foyers castelolonnais ont fait part à l'Association CACO de ces doutes et même de leur désenchantement.

Ils s'estiment trompés.

 

Est-il utile de rappeler que la fusion n'a de sens qu'à trois ?

Le cadre des décisions politiques et celui de l'administration locale qui les mettra en œuvre n'a de sens qu'à l'échelle d'une Commune nouvelle à trois. Tout autre périmètre est aussi bancal qu'étriqué. Et tout le monde le sait !

Le débat collectif des élections municipales, il y a deux ans, n'a pas un instant porté sur la place publique l'éventualité d'une fusion réduite à deux.

C'eût été incongru.

D'ailleurs l'étude commandée il y a six ans par la Communauté de Commune des Olonnes (CCO), l'étude KPMG, a montré aussi que le meilleur scénario est celui qui conduira à une commune unique réunissant nos trois communes parallèlement à la construction d'une Communauté d'agglomération avec les proches communes rétro littorales.

 

NDLR : Certes la fusion à 2 n'est pas la panacée. Château d'Olonne sera isolée, sans projet, sans voix au chapitre au niveau de la communauté d'agglomération qui verra le jour le 1er janvier 2017.

Le "système castelolonnais" que nous dénonçons  survivra jusqu'en 2020, les élus castelolonnais poursuivrons leur mandat au mépris de l'intérêt général.

On ne peut pas laisser faire cela maintenant que les castelolonnais sont conscients des dangers de l'isolement où les conduit la municipalité actuelle.

Il appartient, lundi prochain, aux élus castelolonnais conscients de leurs responsabilités de décider que la question posée lors de la consultation de décembre 2016 doit être ainsi modifiée, simplifiée pour être claire et permettre la reprise du dialogue entre les 3 communes et leurs maires. Une formule démocratique simple s'impose : une seule question et une réponse OUI ou NON à la question :

 

"Êtes-vous favorables à la création d'une Commune Nouvelle regroupant les communes de Château d'Olonne, d'Olonne sur Mer et des Sables d'Olonne ?

 

 

Á SUIVRE...

 

 

 

 

 

 

26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 19:48
La mairie actuelle de Château d'Olonne

La mairie actuelle de Château d'Olonne

LA FUSION DES 3 COMMUNES DU PAYS D'OLONNE INVITÉE Á CE CONSEIL MUNICIPAL

 

LE CONSEIL MUNICIPAL DE CHÂTEAU D'OLONNE est convoqué en séance publique le lundi 30 mai à 20 heures

 

Il y aura délibération sur un ordre du jour qui sera focalisé sur le point 1 qui a trait à la fusion des 3 communes dite "création d'une commune nouvelle" au moins pour Château d'Olonne dans sa phase 1 : la consultation des castelolonnais

On notera aussi qu'on voit apparaitre en point 2 la Communauté d'Agglomération.

Notons aussi cette remarque sur le site de la mairie au sujet du conseil municipal à l'adresse du public" Assister, sans intervenir dans les échanges entre élus",

petit rappel au règlement pour un conseil municipal important...en espérant aussi que le public qui assistera à ce conseil pourra entendre et comprendre les interventions des dits élus...ce qui n'est souvent pas le cas et que les dits élus sauront éteindre leurs portables par respect pour ceux qui interviennent et par respect de la fonction."

 

 

Ordre du jour complet :

 

1 -Création de la Commune Nouvelle - Organisation de la consultation des citoyens Castel Olonnais.

2 - Schéma Départemental de la Coopération Intercommunale - Approbation du périmètre de la future Communauté d'Agglomération.

3 - Convention de Projet Urbain Partenarial (PUP) relative à la prise en charge des équipements nécessaires à la viabilisation de deux lots à bâtir - Signature d'un avenant.

4 - Littoral 3 - Acquisition des parcelles Section E n°103 et 539.

5 - Littoral 3 - Acquisition des parcelles Section E n°587 à 589.

6 - Alignement rue de la Plaine - Acquisition de la parcelle section BE n°520.

7 - Sydev - Avenant n°1 - Travaux de rénovation Aire des Vallées - Approbation et autorisation de signature.

8 - Sydev - Travaux de rénovation Carrefour avenue de Talmont suite visite de février 2016 et travaux d'aménagement Lotissement les Sablines - Approbation et autorisation de signature.

9 - Sydev - Travaux d'effacement de réseaux Télécom rue du Petit Versailles - Approbation et autorisation de signature.

10 - Sydev - Aménagement des abords du nouvel Hôtel de ville- Approbation et autorisation de signature. 

11 - Marché de travaux « Construction du nouvel Hôtel de Ville - Lot 4 Charpente bois ossatures bois - Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer l'avenant en plus-value n°1.

12 - Marché de travaux « Construction du nouvel Hôtel de Ville - Lot 9 Menuiseries intérieures bois - Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer l'avenant en plus-value n°2.

13 - Marché de travaux « Construction du nouvel Hôtel de Ville - Lot 13 Revêtements de sols collés - Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer l'avenant en plus-value n°1.

14 - Plage de Tanchet - Approbation du rapport annuel d'activités de la concession d'exploitation au titre de l'année 2015.

15 - Plage de Tanchet - Conclusion d'un avenant n°3 au Cahier des charges et avenant n°1 au traité de sous-concession d'exploitation de l'emplacement n°4 - Autorisation de signature.

16 - Liste préparatoire du jury d'Assises pour l'année 2017.

17 - Autorisation de visites guidées du Logis de l'Abbé et de projection d'une séance de cinéma en plein air - Convention avec l'établissement régional d'enseignement adapté.

18 - Triathlon des Entreprises 2016 - Prise en charge des frais d'inscription par la commune.

19 - Décisions Municipales - Délibération de donner acte.

20 - Redécoupage électoral à compter de 2017 - Information.

 

21 - Question diverse posée par M. Laurent Akriche.

22 - Question diverse posée par M. Jean-Pierre Chapalain.

 

 

Il est rappelé que les Réunions du CONSEIL MUNICIPAL sont publiques.

(Hôtel de Ville de CHÂTEAU D'OLONNE 53, rue Séraphin Buton) .

Prochain Conseil Municipal : Lundi 30 mai  2016 à 20 HEURES.

25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 13:24
RSI : travailleurs indépendants pour vous informer

COMMUNIQUÉ

 

EN SAVOIR PLUS SUR LE RSI...commerçants, artisans et autres travailleurs indépendants

 

voir : http://www.olonnes.com/2016/05/rsi-regime-social-des-independants-incompetences-scandaleuses-une-tentative-de-votation.html

 

Julien AUBERT, Député du Vaucluse, est le spécialiste du RSI pour l’opposition et l’auteur d’une grande enquête sur les contentieux entre artisans et RSI.

Il a accepté de venir en Vendée pour échanger sur ce sujet :

 

 Lundi 6 juin 2016

 

à 19h00

 

Abbaye Sainte Croix

rue de Verdun

Les Sables d’Olonne

 

 

Published by CACO - dans ECONOMIE
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 20:02
Une question simple en 2009

Une question simple en 2009

LA TRIPLE QUESTION QUI DOIT ÊTRE POSÉE AUX CASTELOLONNAIS PAR LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE, LE 11 DÉCEMBRE 2016,  CONDUIT-ELLE Á L'ÉCHEC PROGRAMMÉ DU PROJET DE FUSION Á 3 ?

 

Selon le Journal des Sables suite à l'interview du maire Joël MERCIER

voici le texte de la question qui sera posée aux castelolonnais le 11 décembre 2016 si le Conseil municipal du lundi 30 mai prochain donne son accord :

 

1)"êtes-vous favorable à la création d’une Commune nouvelle unissant Les Sables d’Olonne, Olonne-sur-Mer et Le Château d’Olonne,

2) 1er janvier 2019,

3) avec, jusqu’aux élections municipales de 2020, un conseil municipal composé de tous les élus actuels dans le respect de leurs mandats et engagements » ...99 élus !

NDLR les chiffres 1,2,3 et 99 élus sont ajoutés par la Rédaction

Cette question sera exposée lors du conseil municipal de Château d'Olonne du lundi 30 mai 2016 pour approbation des élus.

Habitants du Pays d'Olonne : venez nombreux assister à ce Conseil Municipal pour juger par vous-mêmes.

 

POURQUOI CETTE FORMULATION EST INADMISSIBLE ?

 

Dans sa forme : car elle pose 3 questions :

- celle du principe de la fusion dans une commune nouvelle…c’est normal (voir le document de 2009 ci-dessus),

- celle de la date de la fusion qui est primordiale pour la réussite avant la fin du mandat,

- celle du mandat des élus.

 

Dans son fond :

Surtout, pourquoi 2019 ?

Au 1er janvier 2019, nous serons à trois mois du début de la campagne électorale des prochaines municipales (programmées en mars 2020) avec tous les blocages que la loi impose durant les périodes de campagne.

Que pourront faire les futurs élus et surtout futurs candidats aux municipales de 2020 face à un programme de la future commune nouvelle à peine esquissé.

Les élus en place ne vont-ils pas confisquer à leur seul profit la campagne électorale 2016/2020 ? ...la démocratie locale n'y retrouvera pas son compte

 

La fusion : pourquoi pas au 1er janvier 2018 ?

Les citoyens castelolonnais auront-ils une réponse à cette question ?

Les municipalités actuelles sont issues des élections de mars 2014, nous sommes en 2016…et il faudrait attendre 2019 pour une fusion…

Pourquoi ? …simplement pour que tous les élus aillent jusqu’au bout de leur mandats ?

On n’ose le croire…l’intérêt général commande d’aller plus vite, les petits intérêts particuliers des élus passent après.

 

LE BUT : FAIRE ÉCHOUER LA FUSION ?

Encore une fois la municipalité de Château d’Olonne pose, sans consultation des deux autres communes, des préalables certainement inacceptables par les deux autres communes dans le seul but de faire échouer la fusion.

La Municipalité castelolonnaise va-t-elle faire jouer un jeu digne des ex-démocraties de l'Est en faisant voter les citoyens sur des choix qui ne sont pas de son ressort ? Un seul OUI et un seul NON pour 3 questions ?

Ce n’est pas démocratique et pas du tout consensuel vis-à-vis des deux autres communes.

 

EN 2015, OLONNE SUR MER ET LES SABLES D'OLONNE ONT DÉCIDÉ DÉMOCRATIQUEMENT ET, EN TOUTE LÉGALITÉ, DE LEUR FUSION Á DEUX

N’oublions pas qu’après avoir constaté qu’ils n’avaient plus le moyen de dialoguer avec le maire de Château d’Olonne les deux conseils municipaux d’Olonne-sur-Mer et des Sables d’Olonne ont décidé en mi-2015 de la fusion à deux au 1er janvier 2018.

En mettant en cause cette date sans motivation et en tentant de la faire ratifier par les citoyens castelolonnais, le maire de Château d’Olonne après deux ans d’hésitation et de perte de temps signifie bien aux citoyens castelolonnais sa volonté de casser toute possibilité d’une fusion à 3 « inéluctable » comme il l’écrivait.

Il l’avait promise à ses électeurs.

 

 

22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 15:40
Pauvre code condamné à sans cesse prendre du poids, alibi de batailles de rue et politiques

Pauvre code condamné à sans cesse prendre du poids, alibi de batailles de rue et politiques

BILAN DES PERTES CONNUES Á CE JOUR SUITE Á CE PROJET DE LOI DITE LOI TRAVAIL

 

Depuis le premier projet jour de l'annonce du projet et à sa toute première lecture nous avions dénoncé  la duperie de ce qui a été appelé abusivement une réforme du Code du Travail. Mais les dégâts s'avèrent chaque jour plus graves.

 

Citons :

 

- Un code du travail alourdi,

- Des parlementaires qui ont travaillé pour rien et ce n'est pas fini,

- Des milliers de jours de grève et de temps perdu par toute les victimes collatérales de cette cascade de grèves avec en prime le blocage des raffineries et de nouveaux ennuis pour les citoyens otages...et ce n'est pas fini...

- Perte de compétitivité des enterprises et influence négative aussi sur le PNB et paraklysie des adminsitrations...non concernées par cette loi,

- Déconsidération plus grande des syndicats avec des grèves à répétition puisque c'est la seule façon qu'ils ont pour de faire entendre...et ceci était prévisible

- Déconsidération du gouvernement et du Président de la République donc des institutions,

- Détournement du rôle des forces de l'ordre qui, au lieu de se consacrer aux missions liées aux risques d'attentats et à l'état d'urgence, battent le pavé pour encadrer les manifestants et recevoir ces mêmes pavés.

 

 

Les jours à venir vont nous ménager d’agréables surprises au Parlement et dans la rue...

"Christophe Sirugue, rapporteur du texte en lambeaux de la loi El Khomry, a fait son compte : il manquait 40 voix. 40 = 49-3 c’est la nouvelle équation de Valls, qui pourtant n’aime pas passer en force, ce qu’il a fini par faire" cité par CONTREPOINTS)..

 

Un bien triste pré-bilan qui s'aggravera de jour en jour pour un projet de loi mal pensé, mal géré et surtout inutile.

 

On pourrait même se demander ce que cache cette manoeuvre des promoteurs de cette loi ; irresponsabilité, incompétence, provocation...??? La FRANCE n'a pas besoin de cela.

 

 

Published by CACO - dans ECONOMIE
commenter cet article
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 19:48
Ensemble, vers la fusion des trois communes...

Ensemble, vers la fusion des trois communes...

LES CASTELOLONNAIS SERONT CONSULTÉS SUR LA FUSION DES TROIS COMMUNES  FIN 2016

 

Nous sommes en mesure de vous annoncer que le maire de Château d'Olonne et sa majorité ont arrêté la décision de principe de consulter les castelolonnais, en décembre prochain, sur la fusion des 3 communes : Château d'Olonne, Olonne sur Mer et les Sables d'Olonne.

Des précisions devraient être données lors du prochain conseil municipal.

Le principe de la consultation est acquis, il restera à en examiner les modalités pratiques quand le maire les annoncera.

 

REMERCIEMENTS

 

L'association CACO, support de ce blog, avait lancé une pétition avec pour objet la demande au maire de Château d'Olonne de consulter les castelolonnais en 2016.

Ses adhérents ont donc été à la rencontre des castelolonnais et l'objectif du recueil d'au moins 2 000 signatures devait être atteint voire dépassé en juin prochain.

Ces rencontres, les réunions publiques, l'information distribuée par CACO ont été le déclencheur d'un mouvement d'opinion que l'équipe du maire a fini par entendre.

Nos remerciements vont d'abord à tous ceux qui ont adhéré à notre démarche, à tous ceux qui ont signé, accepté le dialogue, à toutes ces personnes qui ont eu des paroles sympathiques d'encouragement à l'égard de nos adhérents de l'Association CACO lors du recueil des signatures à tous ceux qui ont transmis le message que nombre d'élus castelolonnais ont entendu.

Cette mobilisation des adhérents de CACO et des sympathisants a permis de faire ce grand pas vers la consultation attendue.

Encore merci à eux tous pour la réussite de cette première étape. 

 

 

 

 

Published by CACO - dans FUSION
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 09:38
A l'abri des regards indiscrets  mais pas à l'abri des nez sensibles aux monticules de composts

A l'abri des regards indiscrets mais pas à l'abri des nez sensibles aux monticules de composts

On y rajoute l'unité de méthanisation...autour des symboles le château d'eau, le cimetière et des maisons qui vont être abandonnées par leurs occupants actuels

On y rajoute l'unité de méthanisation...autour des symboles le château d'eau, le cimetière et des maisons qui vont être abandonnées par leurs occupants actuels

LA POLLUTION POUR TOUS

 

Il est des Pays où il fait bon de faire halte au calme, un peu loin de ses bases et plus près de ses réflexions personnelles, intimes qu'on a ainsi le temps d'exprimer.

Le Pays de Cocagne (triangle TOULOUSE, ALBI, CARCASSONNE) en fait partie : en cette saison, les blés sont encore verts, la nature respire à plein poumon, les acacias nourrissent ce qui reste d'abeilles, les oiseaux s'époumonent pour vous accompagner dans les sous-bois ou le long des dans les haies qui restent leurs abris...

Puis STOP. lors de cette promenade propice à la méditation et au bonheur d'un instant loin de la folie des hommes  ..une senteur caractéristique envahit le promeneur. Elle est tenace, acide, imprégnante, dangereuse peut-être...

Il faut faire demi-tour, fuir et chercher le pourquoi ?

Qu'est-ce ?

La réponse nous est donnée par les habitants du hameau d'en face...c'est celle de ces photos...c'est celle d'une unité de compostage un peu sauvage.

 

L'INVASION D'UN "CENTRE " DE COMPOSTAGE... et autres sites futurs de traitement des déchets

Au village, l'inquiétude règne :

Certains sont inquiets, d'autres parlent de partir mais leur maison est dévalorisée et où aller après avoir quitté son petit paradis ?

On ne savait pas, on ne nous avait pas dit, il n'y a pas eu d'enquêté publique.

...et ces camions qui viennent d'Espagne pour vider leur chargement douteux...

d'autres profitent de ce compost gratuit et ils composent avec leur maire qui est derrière tout cela.

 

Sur la photo ci-dessous des champs sur lesquels 10 fois du "compost " a été épandu ces deux dernières années !

...et maintenant il y aura en plus une usine de méthanisation

et ce centre de broyage des déchets de bois qui a vu déjà deux incendies.

Décidément, ce site naturel de toute beauté du Pays de Cocagne n'est pas épargné...comme le centre de compostage déborde, on trouve des dépôts importants de compost dans les champs à des kilomètres alentour !

 

SE DÉFENDRE, C'EST RISQUER LES REPRÉSAILLES...un habitant a tenté de réagir mais la maladie l'a forcé à abandonner...et les autres n'ont plus le courage du combat nécessaire mais qu'ils estiment certainement inefficace et ils vont subir par peur des représailles.

La démocratie locale souffre en France, la décentralisation n'a pas eu que du bon. Ce maire qui tue son Pays de Cocagne est encore une belle illustration de la dérive de la décentralisation.

Champs hypercompostés

Champs hypercompostés

Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article