Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

7 décembre 2016 3 07 /12 /décembre /2016 09:29
VOTEZ OUI massivement même si la question...

VOTEZ OUI massivement même si la question...

POUR OU CONTRE LA CRÉATION D'UNE COMMUNE UNIQUE : LES SABLES D'OLONNE, OLONNE-SUR-MER, CHÂTEAU D'OLONNE

 

RENDRE SON VRAI ET SEUL SENS À LA "CONSULTATION "

 

suite de

http://www.olonnes.com/2016/12/commune-nouvelle-unique-en-vendee-un-combat-illisible-pour-le-citoyen.html

 

Le tract ci-dessous distribué par le Maire de Château d'Olonne est incompréhensible et inadmissible.

Encore une manipulation désagréable qui veut faire prendre aux castelolonnais des vessies pour des lanternes. 

Le 11 décembre 2016, les électeurs castelolonnais ont à se prononcer  SUR LA CRÉATION D'UNE COMMUNE NOUVELLE et pas sur autre chose. Ils n'ont pas à voter pour les pleins pouvoirs à leur maire.

 Les électeurs castelolonnais n'ont pas à se prononcer sur des conditions  à imposer aux deux autres communes y compris sur des exigences qui ne sont même pas du ressort de la Commune mais de la Communauté d'Agglomération...LE MAIRE DE CHÂTEAU DOLONNE MÉLANGE TOUT :

-  pour tromper les castelolonnais sur le sens du vote de dimanche prochain ?

-  pour apaiser la colère des élus de sa majorité qui ne supporte plus une politique de leur maire contre la fusion des communes ?

- pour obtenir la caution des électeurs sur des sujets qui ne sont pas de mise dans cette consultation : urbanisme, aménagement du territoire...comme il finit par l'écrire in fine de son tract !

 

LES CASTELOLONNAIS NE DOIVENT PAS SE LAISSER ABUSER PAR DES MANOEUVRES DE LEUR MAIRE EN DIFFICULTÉS QUI VEUT LEUR  EXTORQUER  DANS CETTE CONSULTATION UN MANDAT POUR RENDRE LA FUSION IMPOSSIBLE EN IMPOSANT AUX DEUX AUTRES COMMUNES DES EXIGENCES HORS SUJET

 

LES CASTELOLONNAIS DOIVENT REFUSER D'ÊTRE DES OTAGES DE MANIPULATIONS

 

ILS IRONT VOTER MASSIVEMENT OUI À LA CRÉATION D'UNE COMMUNE NOUVELLE EXIGEANT DE LEUR MAIRE UNE DÉMARCHE POSITIVE, CLAIRE DE PARTENAIRE DES DEUX AUTRES COMMUNES SOEURS ET NON UNE DISCUSSION BRAS DE FER QUI CONSDUIRAIT À L'ÉCHEC DE LA FUSION

 

UN OUI FRANC ET MASSIF TUERA TOUTE VELLÉITÉ DE DÉTOURNEMENT PAR LE MAIRE ACTUEL DE CHÂTEAU D'OLONNE DE CETTE CONSULTATION QUI PORTE SUR LA SEULE QUESTION  

OUI OU NON À LA FUSION ?

Il y a assez d'élus castelolonnais  responsables dans la majorité et dans l'opposition  pour imposer au maire le respect du résultat de la consultation.

 

S'IL LE FAUT NOUS INVITERONS LES CASTELOLONNAIS À MANIFESTER LEUR SOUTIEN À CES ÉLUS COURAGEUX ET FIDÈLES À LEURS ENGAGEMENTS ÉLECTORAUX.

 

SALLE MUNICIPALE CALIXTE AIMÉ PLISSONNEAU

(entre la mairie et la poste)

LE VENDREDI 11 DÉCEMBRE 2016

20 heures

 

VENEZ VOUS EXPRIMER ET DEMANDER AU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE POURQUOI IL EST POUR LA FUSION...MAIS NE LE DIT PAS FRANCHEMENT ?

 

 

LE  11 DÉCEMBRE, CASTELOLONNAIS,

ALLEZ VOTER OUI À LA CRÉATION D'UNE COMMUNE NOUVELLE

 

 

CONSULTATION DES ÉLECTEURS EN VENDÉE À CHÂTEAU D'OLONNE LE  11 DÉCEMBRE 2016
Published by CACO
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 21:49
OUI à la Commune Nouvelle  .. VOTEZ  LE  11 Décembre 2016

OUI à la Commune Nouvelle .. VOTEZ LE 11 Décembre 2016

LA DÉMOCRATIE LOCALE MISE À MAL PAR UNE "CONSULTATION DES ÉLECTEURS" TARDIVE ET PAR UNE CAMPAGNE OÙ SEUL LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE  DISPOSE DE MOYENS POUR TENTER D'INFLUENCER LES CASTELOLONNAIS 

 

L'AVANT CAMPAGNE : LE MAIRE PERD LA CONFIANCE DE SA MAJORITÉ

Durant l'été 2016 la maire sentant sa crédibilité mies en cause envoie son adjointe Isabelle DOAT au casse-pipe en la chargeant, à travers une charte de bonne conduite et d'allégeance, de la mise au pas des membres de la majorité au conseil municipal...échec de la mise au pas !

Une part de la majorité ne croît plus leur maire qui agit en ennemi de la Commune Nouvelle alors qu'ils ont été élus sur cette promesse de la fusion.

La construction et l'inauguration clandestine de la nouvelle mairie  dresse la population contre son maire : la mairie maison commune devient symbole de division.

Le maire lors du conseil Municipal de mai 2016 quand il fait prendre une délibération consacrant la consultation fixée au 11 décembre laisse espérer des précisions "pour la rentrée" sur le déroulement de la campagne et le rôle de tous les élus pour la rentrée. Ceci fut fait encore plus tardivement lors d'un conseil municipal à huis clos le 6 octobre 2016 avec une participation des élus plutôt faible et à deux mois avant la consultation.

 

LES CONDITIONS DE LA CAMPAGNE : TOUT POUR LE MAIRE DANS UNE AMBIGUÏTÉ TOTALE

Un maire neutre ?

puis un maire qui dit OUI, OUI, OUI à la commune nouvelle

Puis OUI tout court

Mais un OUI mais ...

Où est passée la neutralité qu'on ne trouve pas dans les propos du maire lors de ses réunions publiques (voir ci-dessous) .

Pour la campagne tout est pour le maire : le budget de 30 000 euros, l'utilisation du bulletin municipal, l'utilisation du site de la mairie le travail des employés municipaux détourné...

L'opposition favorable à la commune nouvelle a droit aux panneaux électoraux quand ils sont visibles et c'est tout !

Les citoyens doivent subir un matraquage de leur maire avec des dires et des écrits pleins d'erreurs (exemple confusion voulue et entretenue entre 2 choses totalement différentes référendum et consultation des électeurs),  de mensonges sur les chiffres (impôts des 3 communes, effectif et frais de personnel  des 3 communes, dette des sables d'Olonne...le maire balance des chiffres en réunion publique que la salle conteste sans que le maire puisse répondre...et pour cause , les chiffres du maire sont faux !

.Ajoutons  les propos tendancieux et négatifs sur la Commune Nouvelle pour faire peur : mais les castelolonnais non pas peur de la fusion des 3 communes qu'ils vivent au quotidien. 

 

LE CONTENU INÉLÉGANT ET ANTI DÉMOCRATIQUE DE LA CAMPAGNE DU MAIRE

1)  La vision du Maire : une merveille, la Communauté d'Agglomération est parée de toutes les vertus. Elle verra le jour le 1er janvier 2017 regroupant Les Sables d'Olonne, Olonne-sur -Mer , Château d'Olonne , Vairé , Sainte-Foy, Ile d'Olonne et Saint-Mathurin.

sauf que le citoyen sait parfaitement qu'une Communauté d'Agglomération n'est qu'une communauté de moyens dont les compétences sont limitées à ce que les Communes et la loi veulent bien lui donner et que chaque commune garde son autonomie au sein de la Communauté d'Agglomération...

Le 11 décembre, à Château d'Olonne, on ne vote pas pour la Communauté d'Agglomération Les Sables d'Olonne que le loi a imposée mais les castelolonnais voteront pour la création d'une Commune Nouvelle. Pourquoi mélanger  les deux choses ? Pourquoi 3 questions en une seule et une seule réponse possible?

2) la Commune Nouvelle et unique ( l'Horreur, selon le maire)  regroupant au 1er janvier 2018 Les Sables d'Olonne; Olonne-sur-Mer et Château d'Olonne, comme toute commune  sera dotée de toutes les compétences. C'est l'objet de cette consultation. Le Conseil Municipal de la commune nouvelle y sera élu au suffrage universel  et, en son sein, il élira son Président qui ne sera pas député...puisque la loi anti-cumul s'appliquera au 31 mars 2017 .

mais cette Commune Nouvelle a selon Joël MERCIER , maire de Château d'Olonne tous les défauts

- ce sera plus d'impôts : FAUX voir les chiffrés présentés et jamais contestés

http://www.olonnes.com/2016/10/vie-de-chateau-n-10-fusion-

- ce sera moins de proximité pour les services  : FAUX...la Commune Nouvelle sauvegardera les services de proximité que la commune de Château d'Olonne isolée ne pourra plus financer,

- perte d'identité FAUX...l'identité des castelolonnais est celle du territoire Pays des Olonnes, les Sables d'Olone et ses quartiers : Pironnière, centre Bourg, Nouettes, La Chaume

Ces réunions publiques permettent aussi au maire de Château d'Olonne d'attaquer le maire adjoint d'Olonne député   puis le maire des Sables d'Olonne, bien sur absents  dans ces réunions,  mais avec des accusations sans fondement...pour faciliter le rapprochement on peut mieux faire.

 

Pour la période 2012 à 2015 : 317 communes nouvelles se sont créées regroupant 1 100 000 habitants et  le dispositif s'amplifie pour 2016 avec 154 communes nouvelles regroupant 469 communes et 500 projets en cours !

CE QUI EST POSSIBLE AILLEURS SERAIT-IL  IMPOSSIBLE AU PAYS D'OLONNE À CAUSE DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE ?

 

CASTELOLONNAIS,  VENEZ DIRE  OUI À LA FUSION À VOTRE MAIRE

VENEZ SOUTENIR LES ÉLUS COURAGEUX RESPECTUEUX DE LEUR ENGAGEMENT ÉLECTORAL SUR LA CRÉATION DE LA COMMUNE NOUVELLE

LE VENDREDI 9 DÉCEMBRE 2016

SALLE MUNICIPALE CALIXTE AIMÉ PLISSONNEAU

À 20 HEURES

 

LE 11 DÉCEMBRE 2016

VOTEZ OUI

 

 

 

5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 21:40
La campagne du maire de Château d'Olonne c'est cela et bien d'autres choses avec les moyens de la mairie, un buget de 30 000euros...

La campagne du maire de Château d'Olonne c'est cela et bien d'autres choses avec les moyens de la mairie, un buget de 30 000euros...

LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE VEUT MATER SES DEUX COLLÈGUES  DES SABLES D'OLONNE ET D'OLONNE SUR MER POUR FAIRE ÉCHOUER  UN PROJET DE COMMUNE NOUVELLE (fusion de communes)

 

Nous nous excusons par avance auprès de nos nombreux lecteurs de communes voisines et lointaines mais cette semaine nous allons leur infliger les explications sue les disputes inutiles, les  débats truqués, les mensonges et autres menteries qui illustrent jusqu'où des élus peuvent aller pour faire échouer un projet naturel et porteur d'avenir qui pourrait un peu les gêner.

Les 3 communes (Château d'Olonne, Olonne-sur-Mer et Les Sables d'Olonne) devraient se rassembler en toute logique et bonne gestion sous le même nom celui de la prestigieuse station balnéaire de la côte atlantique  "LES SABLES D'OLONNE".

Les petits intérêts particuliers et les vils honneurs dont  certains élus s'enorgueillissent risquent de faire capoter le beau projet : UNIS POUR ÊTRE PLUS FORTS ET PLUS SOLIDAIRES.

Le maire de Château d'Olonne par sa position ne défend pas les intérêts de l'ensemble dess castelolonnais  mais l'intérêt de certains élus; de sa clientèle et autres intérêts privés. (voir le dernier rapport de la Chambre Régionale des Comptes).

 

LE JEU DANGEREUX DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE

 

Pour expliquer la situation vécue au pays des Olonnes il faut faire quelques rappels :

1) LE PAYS DES OLONNES, C'EST : 3 communes en continuité d'habitat, 3 communes de 15 000 habitants chacune, 3 communes aux activités complémentaires, 3 communes qui devraient être unies sous la bannière d'une renommée qu'une manifestation comme le VENDÉE GLOBE rehausse encore.

 

2) LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE VEUT IMPOSER À SES DEUX COLLÈGUES POUR ACCEPTER LA CRÉATION DE LA COMMUNE UNIQUE AU MOINS QUATRE CONDITIONS :  

- l'élaboration d'un projet pour la commune nouvelle,

- une consultation des castelolonnais,

- création de la commune nouvelle en janvier 2019,

- maintien des élus en place jusqu'en 2020....soit une commune avec un maire en chef principal, 3 maires délégués, 99 élus et environ 40 maires adjoints ...sachant que tout ce petit monde sera en campagne électorale en 2019 pour les élections municipales de 2020...imaginez la gestion de cette commune nouvelle en 2019 et début 2020 !

 

3) L'UTILISATION ABUSIVE D'UNE CONSULTATION DES ÉLECTEURS  CASTELOLONNAIS

Pour donner du poids à ses exigences qui seront difficilement admissibles par les deux autres communes puisque celles-ci ont voté le principe de leur fusion  le maire de Château d'Olonne utilise la formule de la consultation des électeurs. Celle-ci est bien  prévue par le Code Général des Collectivités Territoriales. Mais l'opération est détournée  en incorporant dans la question posée sur la commune nouvelle deux autres questions.

UNE QUESTION QUI EN POSE TROIS ET UNE SEULE RÉPONSE POSSIBLE : OUI OU NON

a) « Êtes-vous favorable à la création d’une Commune nouvelle unissant Les Sables d’Olonne, Olonne-sur-Mer et Le Château d’Olonne,

b) au 1er janvier 2019,

c) avec, jusqu’aux élections municipales de 2020, un conseil municipal composé de tous les élus actuels dans le respect de leurs mandats et engagements? »

 

Le b) et le petit c) n'ont rien à voir avec la vraie question qui est le  petit a)

b) et c) sont des questions très secondaires que les élus doivent débattre entre eux...les citoyens ayant répondu OUI ou NON à la première question.

Sauf que les deux autres communes ne voyant en 2015 et début 2016 aucune négociation possible avec le maire de Château d'Olonne ont avancé avec un projet et un planning pour leur Commune Nouvelle à deux en attendant...

 

Maintenant le maire de Château d'Olonne veut faire plier ses collègues olonnais et sablais en fin 2016 pour  qu'ils reviennent sur des décisions prises par leurs conseils municipaux en juin et juillet 2015 fusion en 2019 et conseil municipal pléthorique et ingérable.

Å cette  date, 2015 à début 2016,  où le maire de Château d'Olonne était pour ses collègues aux abonnés absents, repoussait tout rendez-vous...Olonne-sur-Mer et Les Sables d'Olonne  ont décidé d'avancer pour, eux au moins, tenir leurs promesses électorales.

Puis survint le soulèvement populaire castelolonnais découlant de la pétition " ON VEUT LA CONSULTATION PROMISE AVANT FIN 2016 !" qui a réveillé les élus trompés par leur maire qui avait omis de dire qu'il n'était pas vraiment  favorable à la Commune Nouvelle reportée  "aux calendes grecques " selon son expression.

Mais la pression de la rue l'a obligé à proposer cette consultation promise...et sa réponse est cette question ambigüe qui n'a trompé personne.

Le maire de Château d'Olonne est à la manœuvre pour faire échouer une fusion à 3 et faire porter le chapeau de l'échec de la création d'une commune unique à ses collègues.

Château d'Olonne boutée hors de la Commune Nouvelle sera condamnée à l'isolement et à un appauvrissement,

 

CASTELOLONNAIS, LE 11 DÉCEMBRE 2016, ALLEZ VOTER "OUI" « À LA CRÉATION DE LA COMMUNE NOUVELLE »

 

 

À SUIVRE...

 

LA DÉMOCRATIE LOCALE MISE À MAL PAR UNE "CONSULTATION DES ÉLECTEURS" TARDIVE ET PAR UNE CAMPAGNE OÙ SEUL LE MAIRE DE CHÂTEAU DISPOSE DE MOYENS POUR INFLUENCER LES CASTELOLONNAIS...

 

 

 

4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 20:50
La salle attentive à l'exposé de Jack GUICHARD La salle attentive à l'exposé de Jack GUICHARD

La salle attentive à l'exposé de Jack GUICHARD

LA MER ATTAQUE LE LITTORAL

 

L'Association AVIGEN, Association de Vigilance Environnementale, a pris l'initiative d'organiser une réunion conférence sur un bilan de l'état du littoral ce samedi 3 décembre

Monsieur Jack GUICHARD, (http://jackguichard.fr/) ancien  directeur général du Palais de la  Découverte, spécialiste de l'éducation et de la communication scientifique,  épris  du désir de percer tous les mystères du littoral talmondais et olonnais a fait partager à la cinquantaine de personnes présentes sa passion de la recherche et de la transmission du savoir scientifique à la portée de tous.

L'après-midi fut l'occasion pour les personnes présentes de passer aux travaux pratiques en découvrant par petits groupes  des sites connus comme La Baie de Cayola, l'Anse aux Moines, La Parée, le Veillon et sa dune en voie de disparition, Jard ...le soleil était au rendez-vous.

Le fond et la forme de cette journée furent à l'unisson pour la plus grande satisfaction des participants.

Un grand merci aux bénévoles d'AVIGEN qui ont organisé cette journée pour laquelle nous ferons prochainement une ou deux chroniques sur les enjeux du devenir du littoral : causes, conséquences de l'érosion, défense du littoral...

 

Le professeur J VINET face à ses auditeurs en baie de Cayola

Le professeur J VINET face à ses auditeurs en baie de Cayola

Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
1 décembre 2016 4 01 /12 /décembre /2016 11:59

RÉUNIONS PUBLIQUES

 

Votre association CACO ouvre le bal avec sa réunion,

ce soir jeudi 1er décembre 2016

19h30

Salle municipale de Château d'Olonne Calixte Aimé PLISSONNEAU

Rue Stéphane MALLARME (entre  la mairie de Château d'Olonne et la Poste)

Réunion suivie du verre de l'amitié

 

 

Le maire de Château d'Olonne Joël MERCIER, comme par hasard, ce même jour, organise sa première réunion

Salle des grands RIAUX

 

Enfin demain 2 décembre , la liste d'opposition "ensemble agir pour le changement"  organise sa première réunion (voir ci-dessous)...le maire Joël Mercier organise aussi ce même soir une autre réunion

CHÂTEAU D'OLONNE  : CONSULTATION SUR LA CRÉATION D'UNE COMMUNE NOUVELLE UNIQUE , RÉUNIONS PUBLIQUES
Published by CACO
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 17:47
Un Conseil Municipal secoué par la division stratégique de la majorité

Un Conseil Municipal secoué par la division stratégique de la majorité

CHÂTEAU D’OLONNE : LA CRISE ÉCLATE AU GRAND JOUR  AU SEIN DU CONSEIL MUNICIPAL

 

UNE FIN DE CONSEIL MUNICIPAL DANS LA CONFUSION

Après la lecture des deux questions posées par les responsables des listes d’opposition la maire a fait une déclaration qui est une mise au point réquisitoire sans appel :

  • Il n’est pas et n’a jamais déclaré être contre la fusion,
  • Suite à la déclaration non équivoque de la liste d’opposition de droite qui affirme qu’elle a bien voté pour la fusion au conseil municipal de mai 2016 mais qu’elle a affirmé aussi qu’elle n’était pas d’accord sur la question posée. Le maire dit « qu’il n’est pas question de remettre en cause les décisions du conseil municipal »
  • Il met en cause gravement celui qu’il appelle le maire adjoint d’Olonne sur Mer et non Yannick MOREAU député Président de la CCO...sur l’échec de la fusion à 3 jusqu'à ce jour . Il rappelle que si le OUI l’emporte lors de le consultation des castelolonnais,  il n’y aura pas de fusion à 2 « ils y renonceront » et cela « fige la date de 2018 »
  • Qu’il a bien entendu le message de Yannick MOREAU qui « évoque une fusion à 3 avant la fin du mandat »…premiers pas "pour sortir de l’ornière ".
  • Qu’il a adressé la synthèse des travaux de son projet castelolonnais pour la fusion et attend les réponses des deux autres maires ( annoncées après le vote du 11 décembre pour Olonne et en février 2017 pour les Sables d’Olonne),
  • Il rejette l’allégation des journalistes concernant sa « neutralité » pour la campagne pour le vote du 11 décembre,
  • Il confirme qu’il tient ses engagements électoraux « ai-je variénon ! »
  • « il me faut le feu vert des castelolonnais… quel que soit le résultat, il sera respecté »
  • Si le Oui l’emporte, fort de ce résultat il imposera donc la date du 1er janvier 2019 pour la fusion et le maintien en fonction de tous les élus (99) et adjoints jusqu’à  la fin du mandat en 2020

Ce discours ne plaît pas à la majorité des élus puisqu’il ne répond pas aux deux questions posées et que le maire ne permet pas aux élus de prendre la parole commençant à dire et répéter que le débat est clos .

Madame Mauricette MAUREL réussit à faire entendre sa voix « Le OUI ne fait pas débat »… « les deux autres questions ne méritent pas d’être votées »

LE MAIRE « IL N’Y A PAS D’AMBIGUÏTÉ ! »…le débat est clos répète-t-il et d’évoquer un accord obtenu en séance plénière (c’est-à-dire en conseil municipal tenu à huis clos) ,procédure que nous nous permettons de juger inadmissible. Ce débat aurait dû être public . « Le débat est clos , on est d’accord sur le principe de la fusion » reconclut le maire !

Les élus ne l’entendent pas de cette oreille.

Le maire demande que ceux qui sont d’accord sur sa question lèvent le bras.

Surprise pour les élus qui n’ont pas pris acte d’une  question posée dans le discours du maire,

Les adjoints sauf deux lèvent la main, quelque élus la lèvent aussi  et la séances se poursuit dans un beau désordre.

Annick BILLON prend acte que le maire ne lui donne pas la parole et s’adressant à Joël confirme qu’il n’est pa question de remettre en cause les décisions du conseil municipal …"une question est posée, je n’ai pas compris et tu refuses que chacun se prononce , souhaites-tu répondre à la question…?" 

La réponse du maire sera " je maintiens, la séance est terminée"

Comme à l’Assemblée Nationale, la séance s’est poursuivie en réalité par petits groupes dans la salle des pas perdus ou des" illusions perdues". En effet,  une part importante des élus de la majorité est en désaccord public sur le mode de gestion du maire, sur ses manœuvres...elle a accepté d'avaler des couleuvres des mois durant...maintenant ce groupe de la majorité qui a refusé de lever le bras s'affiche courageusement en désaccord avec son maire.

Le diaogue n'est pas facile au sein de la majorité mais est-ce une nouveauté à Château d'Olonne ?

 

Published by CACO
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 17:07
3 communes, 3 mairies, 3 clochers bientôt une seule COMMUNE au Pays des Olonnes  ?

3 communes, 3 mairies, 3 clochers bientôt une seule COMMUNE au Pays des Olonnes ?

INVITATION

 

RÉUNION PUBLIQUE DÉBAT À CHÂTEAU D'OLONNE

 

L'ASSOCIATION CACO (Citoyens pour un Avenir Commun au pays des Olonnes ) invite tous les habitants du pays d'Olonne à un débat sur la CRÉATION D'UNE COMMUNE NOUVELLE au pays des Olonnes.

 

Cette "Commune  Nouvelle" regroupera les communes de Château d'Olonne, Olonne-sur-Mer et les Sables d'Olonne, si possible,  au 1er janvier 2018.

 

le JEUDI 1er DÉCEMBRE 2016

19h30

Salle Municipale Calixte Aimé PLISSONNEAU

rue Stéphane Mallarmé (entre la mairie de Château d'Olonne et la Poste)

Renseignements : 06 14 95 52 41

 

Published by CACO
commenter cet article
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 16:38
conseil Municipal du 28 novembre 2016 : le maire Joêl MERCIER concentré avant l'annonce d'un avis de tempête

conseil Municipal du 28 novembre 2016 : le maire Joêl MERCIER concentré avant l'annonce d'un avis de tempête

CHÂTEAU D’OLONNE : LA CRISE ÉCLATE AU GRAND JOUR  AU SEIN DU CONSEIL MUNICIPAL

 

Nous vous devons des explications aussi claires que possible pour que chaque citoyen et particulièrement les castelolonnais aient une idée plus précise de la situation qui se vit au sein de la municipalité castelolonnaise. Elle ne sera pas sans conséquence sur l’avenir.

JOEL MERCIER UTILISE LES MÉTHODES DE SON PRÉDECESSEUR  JEAN-YVES BURNAUD MAIS LES TEMPS ONT CHANGÉ

Les élections municipales de 2014 ont totalement  modifié le paysage politique du Pays des Olonnes : trois maires qui se sont déclarés favorables à la fusion des 3 communes du Pays d'Olonne sont élus dont ceux d’OLONNE SUR MER et des SABLES D’OLONNE l On passe du mode copinage et marchandage  entre maires lors de la précédente mandature à celui de la gestion plus rationnelle et rigoureuse de leurs collectivités pour ces deux derniers maires.

Avant 2014, c’était le règne des compromis et des compromissions où se régalait le maire Jean-Yves BURNAUD qui en savait tant avec ses 25 ans de mandat qu’il pouvait faire chanter ses collègues et obtenir d’eux le meilleur comme le pire : un piscine dont on reparlera, un Vendéopôle projet inepte et ruineux, la ferme de Villeneuve, le Pôle santé…

Après les élections de mars 2014, le maire de Château d’Olonne s’est retrouvé face à deux maires qui s’étaient affichés pour la fusion et furent élus avec  cette promesse et de plus, ces deux maires étaient d’accord sur la nécessité de gérer autrement vue la catastrophe de la gestion de la CCO.

Le Maire de Château d'Olonne tenta de manœuvrer en louvoyant pour renvoyer la fusion des communes aux calendes grecques mais ses collègues ne suivirent pas sa démarche et aussi la population veillait.

 

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 28 NOVEMBRE 2018 : LE MAIRE EN CONFLIT OUVERT AVEC LES MEMBRES DE SA MAJORITÉ

La presse et nous-mêmes avons donné quelques informations mais, encore une fois, il nous faut donner un éclairage plus conforme à la réalité crue de cette soirée que nous avons vécue.

Après l’abattage par le Conseil Municipal de 18 questions d’un intérêt relatif il y eut les deux questions posées par les oppositions

Voir : 

http://www.olonnes.com/2016/11/chateau-d-olonne-le-conseil-municipal-devoile-les-manoevres-du-maire-et-de-son-adjointe-isabelle-doat.html

Il faut se remémorer que : 

- Ce n’est qu’à la suite du lancement  de la pétition faite par l’Association CACO (Citoyens pour un Avenir Commun au pays des Olonnes) qu’enfin, le maire de Château d’Olonne, pressé par les élus de sa majorité, a décidé, en mai 2016, de fixer la consultation sur la fusion promise au 11 décembre 2016,

- Que les dysfonctionnements internes à la majorité municipale furent étalés par le maire lors de l’été 2016 quand il a présenté à la presse la charte qu’il voulait imposer aux conseillers municipaux de sa majorité. Le résultat des signatures de cette charte devait être donné le 5 septembre. Il ne fut jamais donné publiquement. La responsable du dossier, Isabelle DOAT, n’a pas non plus fait état de ce résultat. (Ouest France du 1er septembre 2016). On en conclut que le succès de cette opération ne fut pas au rendez-vous et que la position du maire en sortait très affaiblie.

Ceci fut confirmé par ce conseil municipal du 28 novembre dernier.

 

A SUIVRE...le détail du Conseil Municipal de Château d'Olonne du 28 novembre 2016