Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 18:07
Yvan KERVANKA, adjoint chargé des finances de la Ville, a prévu 2 bouteilles d'eau pour tenir la distance imposée par le marathon des présentations des budgets

Yvan KERVANKA, adjoint chargé des finances de la Ville, a prévu 2 bouteilles d'eau pour tenir la distance imposée par le marathon des présentations des budgets

ON VOTE LES BUDGETS DANS LA JOIE : UNE PREMIÈRE AUX SABLES D'OLONNE

UN CONSEIL MUNICIPAL PRESQUE CONSENSUEL ET DES BUDGETS 2016 et 2017 PASSÉS EN REVUE DE DÉTAIL : UNE FAÇON D'APPRÉHENDER LA GESTION DE LA VILLE DES SABLES D'OLONNE DANS UNE AMBIANCE BISOUNOURS

 

L'habitude sablaise est prise de conseils municipaux marathons et instructifs.

Après les premiers points de l'ordre du jour qui concernaient surtout l'influence sur les structures de la création de la Communauté d'agglomération vinrent les plats de résistances : les comptes administratifs de 2016 et les budgets primitifs de 2017 de la Ville.

Le compte administratif 2016 de la Ville est une photographie comptable du travail de la municipalité et aussi  quand il est présenté le même jour que le budget primitif 2017 une façon de voir, sur deux exercices consécutifs, la continuité de l'action de la municipalité par rapport aux axes définis et aux projets de mandature.

QUELQUES CHIFFRES POUR UN TABLEAU DE BORD 

La maîtrise des frais de personnel

2014 14 832 799 euros

2015  15 283 319 euros

2016 15 288 148 euros

2017 16 400 000 euros (prévision)

pour un effectif qui est passé de 370,53 agents au 1er janvier 2014  à 363,63 agents au 31 12 2016 et 363,99 agents au 1er janvier 2017.

 

2016 dépenses de fonctionnement réalisées : 32 857 161 euros

2016 recettes de fonctionnement réalisées : 42 484 476 euros

2016 recettes fiscales directes : 15 207 809 euros sur un total impôts et taxes de 24 534 586 euros

2016 : investissements réalisés : 10 925 596 euros

Résultat : 9 597 315 euros

En cours de la dette 44 463 089 euros au 31 12 2016

En cours de la dette 41 520 000 au 31 12 2017 (prévision)

La dette est maitrisée. De plus, dans les comptes 2016, la dette a pris en charge les procédures et efforts faits par la commune pour effacer les emprunts toxiques et les risques que ces emprunts faisaient courir à la ville. Il reste encore 18 millions d'emprunts à risques soit encore 37 % de la dette. Fin 2017, il ne restera en emprunts toxiques plus  "que" 16% de la dette totale.

 

BUDGET PRIMITIF 2017: 87 millions d'euros (toutes opérations confondues) : POURSUITE DES EFFORTS SUR LE BUDGET DE FONCTIONNEMENT POUR MAINTENIR DES CAPACITÉS FINANCIÈRES POUR LES INVESTISSEMENTS

Ce budget est marqué par la baisse des recettes de l'ÉTAT au niveau de la fameuse dotation générale de fonctionnement DGF. Cette baisse représente pour les Sables d'Olonne depuis 2014 une "perte"  de 4,5 millions d'euros. À cela, s'ajoute les charges supplémentaires que l'État impose aux communes.

L'exercice budgétaire devient et deviendra de plus en plus difficile a dit et redira Yvan KERVENKA...moins de recettes, plus de dépenses...cette donne conduit à serrer les boulons surtout si la commune veut tenir ses engagements :

- pas d'augmentation de la part communale des impôts locaux,

- pas de recours à l'emprunt.

- diminution de l'endettement de la ville.

2017 budget fonctionnement : 44 638 550 euros

2017 budget investissement : 42 098 700 euros

2017 budget total : 86 737 250  euros

Les "dépenses réelles de fonctionnement " baisseront de 1%.

Des investissements encore importants :

-poursuite des opérations actuelles : accessibilité (il y a du retard à rattraper !), Chantier Église Notre Dame, le blockhaus, le lotissement des Roses, l'ISO, voirie pour le port de commerce...

- opérations nouvelles : terrains et aménagements  de la sous-préfecture, matériel pour l'ISO, Jardin du Tribunal, agrandissement Institut Supérieur du Tourisme, étude aménagement boulevard de l'Ile VERTIME...

La réaction des élus est unanimement positive sur cette présentation des budgets même si tous les votes ne sont pas positifs du côté de l'opposition.

 

A SUIVRE....

Repost 0
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 13:57
La mairie des Sables d'Olonne

La mairie des Sables d'Olonne

 CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 21 FÉVRIER 2017

19 heures en mairie des Sables d'Olonne

 

Il est rappelé que les séances de conseil municipal sont publiques et qu'il est bon pour la démocratie locale que les citoyens viennent y assister pour y juger du bon fonctionnement de leur commune, suivre ses projets ...

Voter, c'est donner un mandat pour 6 ans à ceux qui géreront votre ville mais qui dit "mandat" dit contrôle citoyen de l'exécution du mandat.

Le vote aux élections municipales n'est pas un blanc-seing. L'assistance citoyenne au conseil municipal de sa ville est pleine d'enseignements.

Pour ce premier conseil municipal de 2017 un ordre du jour très riche et intéressant avec la présentation des budgets primitifs 2017 et des comptes administratifs 2016, la marche vers la mutualisation de moyens avec les villes sœurs et vers la fusion.

 

 

LES SABLES D'OLONNE : conseil municipal du 21 février 2017
LES SABLES D'OLONNE : conseil municipal du 21 février 2017
Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 20:53
SOINS PALLIATIFS : SOEUR ROXANE STUDER NOUS A APPRISSOINS PALLIATIFS : SOEUR ROXANE STUDER NOUS A APPRIS

SOIGNER MIEUX

Pour Sœur ROXANE STUDER, responsable d'une unité de soins palliatifs en Bretagne, à Malestroit, la prise en charge de la dimension spirituelle du malade est une priorité.

Ils étaient une centaine ce samedi 18 février 2017 à abandonner le beau soleil pour aller écouter sœur Roxane développer sa démonstration sur le développement d'une alternative à ce qui se pratique mal et trop peu en matière de soins pour les malades en fin de vie.

On a toujours tort de ne pas s'informer sur l'intervenant  quand on va assister à une conférence surtout si le thème est aussi sujet à controverse et abordé par le béotien avec plein d'apriorismes. Pour l'auditoire, le ton, la profondeur de la pensée et l'humanité de ce professionnel de la santé furent une découverte.

Un journaliste avait posé cette question à Sœur Roxane : Quelle est votre approche de la personne dans votre service ?

Sa réponse :  

"Nous essayons de la considérer dans ses quatre dimensions : physique, psychique, sociale et spirituelle. Chacune est prise en charge par des professionnels spécialisés : médecins et paramédicaux, psychologues, assistants sociaux. Le problème du soin en France, c’est qu’on néglige la dimension spirituelle de la personne. Elle est le plus souvent omise par les soignants, parce qu’elle est assimilée aux domaines du religieux ou du psychologique."

Sœur Roxane a emmené son auditoire loin, très loin aux frontières de la philosophie et aux frontières du réalisme sur la douleur de la fin de vie et du mystère de l'homme : d'où vient-il ? Où va-t-il ? Il n'a pas demandé à vivre.

Nous serons tous appelés à être des soignants.

D'origine suisse, sœur Roxane a cheminé de la fonction d'infirmière à celle de chef de service d'une unité de soins en passant par celle de porte parole d'un axe de recherche du mieux être, du mieux soigner et bien sûr par sa vie religieuse.

"Choisis la vie : comment aider l'autre, souffrant, à façonner sa demeure intérieure." fut le thème interpellant.

On a été loin de textes de loi controversés, de discours de salon...

Résolument mais calmement sœur Roxane a préparé son auditoire à admettre qu'il y avait une autre voie que l'euthanasie, qu'il fallait prendre conscience de la dimension spirituelle dans la prise en charge du patient " ce n'est pas un domaine de spécialiste mais une partie intégrante du soin."

Cela n'a pas empêché en réponse aux nombreuses questions posées de fustiger une médecine qui a tous les moyens de soulager la douleur :  "c'est inhumain de laisser souffrir les gens"," Donner la mort n'est pas la solution?".

Il y aurait tant d'autres réflexions à rapporter . Retenons que le spirituel n'est pas que le religieux et que si le corps se dégrade l'esprit s'accroît jusqu'au dernier moment et donc la communication demeure.

Une certitude : les paroles de Sœur Roxane ne s'envoleront pas pour ceux qui ont eu la chance de les écouter.


Pour conclure par cette citation, un parmi tant d'autres  messages que sœur Roxane nous laisse : 

"Notre rôle à nous, c'est d'aider les malades à transformer la souffrance morale en une réconciliation avec la vie...la maladie entrouvre en chacun de nous une fenêtre spéciale de notre vie intérieure, qui libère l'amour enfoui en nous et est un appel aux vraies valeurs..."

 

Repost 0
Published by CACO - dans SANTE
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 16:43
Sous la houlette de la vice-présidente de la Communauté d'Agglomération, Brigitte TESSON, ce jeudi 16 février 2017, le point sur le projet

Sous la houlette de la vice-présidente de la Communauté d'Agglomération, Brigitte TESSON, ce jeudi 16 février 2017, le point sur le projet

LES SABLES D'OLONNE, PHARE DE L'INNOVATION À L'OUEST ?

Il n'y a pas que la plage aux Sables d'Olonne.

La Communauté de Communes des Olonnes a passé le flambeau à la Communauté d'Agglomération pour ce dossier INNOVATION.

L'objectif affiché est de faire se créer un mouvement, une prise de conscience collective : UNE INVITATION À INNOVER AUX SABLES D'OLONNE. Il n'y a pas de domaine où l'innovation n'a pas  sa place.

La feuille de route de cette démarche pour 2017 2019 a été présentée ce jeudi 16 février 2017: "relever un défi qui bien qu'atteignable n'en n'est pas moins très ambitieux."

Cette feuille de route dévoile une méthodologie séduisante et une grande ambition. Il faut tisser un relationnel entre tous les acteurs potentiels du développement de l'innovation depuis les enfants, jusqu'aux chefs d'entreprises en passant par tous les porteurs de projets et tous les apporteurs d'idées et d'expériences quel que soit le domaine économique, social...

C'est un appel à projets, à bonnes volontés, à fonds publics, aux élus et aux chefs d'entreprises.

Au sommet de l'édifice à bâtir il y a un Comité de Pilotage ouvert "organe central" qui s'appuie sur des groupes de travail créés par projet ...jusque là rien de très "innovant"...ce qui l'est ce sont la méthode et les points de rencontre et les modalités :  cafés rencontres, "vis ma vie" où entreprises et élus échangent, cantine, bateau, parrains, concours, oscars "innolonnes"...

La fusée innovation ainsi présentée est attractive. il faudra que les décideurs lui donnent les moyens de décoller d'abord en signifiant une adhésion non pas simplement forte mais très, très forte. il faudra que les élus s'engagent non du bout des lèvres mais totalement sans réserves en créant l'embryon de structure initiale sans laquelle rien ne démarrera...

Il faudra donc que des élus y croient, entraînent les forces vives des Olonnes, établissent un programme, s'investissent et investissent .

On attend avec impatience et espoir une prise de position ferme pour LES SABLES D'OLONNE, PHARE DE L'INNOVATION. L'économie du nouveau territoire a besoin de cette locomotive qu'est l'innovation.

 

 

 

Repost 0
Published by CACO
commenter cet article
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 21:18
Thomas Laurent "at home" à Château d'Olonne (circuit de kart du Coudriou)

Thomas Laurent "at home" à Château d'Olonne (circuit de kart du Coudriou)

LE PILOTE CASTELOLONNAIS THOMAS LAURENT SERA AU DÉPART DES 24 HEURES DU MANS LES 17 et 18 JUIN 2017

 

C'est officiel !

Et ce sera un pilote dans la "catégorie reine" au Mans  LMP2

On vous en avait parlé

http://www.olonnes.com/2017/02/thomas-laurent-le-pilote-castelolonnais-talentueux-qui-monte.html

C'est donc officiel...percez dans ce monde de la compétition n'est pas évident ...et les obstacles sont nombreux dont celui du bouclage des budgets (même pour un espoir en passe de devenir totalement professionnel)

Thomas a ouvert un boutique sur internet pour boucler son budget 2017

une idée de cadeau et un geste pour booster Thomas

http://www.thomaslaurentracing.fr/

et n'oubliez pas aussi que le sponsor N° 1 est une entreprise aussi vendéenne PASO

http://www.paso-traiteur.com/

 

 

 

Repost 0
Published by CACO
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 21:42
En attaendant le logo de la commune nouvelle

En attaendant le logo de la commune nouvelle

COMMUNE NOUVELLE FUSIONNÉE LES SABLES D'OLONNE : LA FIN D'UN SCEPTICISME ET D'UN TRÈS LONG CHEMINEMENT

Le 11 décembre 2016, les castelolonnais se sont prononcés : 68% POUR LA CRÉATION DE LA COMMUNE NOUVELLE

ANALYSE D'UN SCRUTIN DONT LES OBJECTIFS ONT ÉTÉ DÉPASSÉS

Les citoyens castelolonnais qui ont été votés le 11 décembre 2016 POUR ou CONTRE la commune nouvelle issue de la fusion de Château d'Olonne, Olonne-sur-Mer et Les Sables d'Olonne n'ont pu percevoir tout l'impact de leur démarche, de leur mobilisation.

Ils ont pesé sur les élus pour démocratiquement imposer leur souhait.

Ils ont obtenu trois choses :

- l'arrêt de la marche d'Olonne-sur-Mer et des Sablés d'Olonne de leur processus de fusion à deux dont les études étaient bien avancées,

- le retour des 3 maires à la table des négociations sans préalable,

- qu'il soit tiré un trait sur le passé : pas de vainqueurs, pas de vaincus.

 

CONVERGENCE ET CONCESSIONS POUR ABOUTIR LEÇON DE REALPOLITIK AU PAYS DES OLONNES

LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE RECONNAÎT LE TRAVAIL EFFECTUÉ DANS LES DEUX AUTRES COMMUNES, IL NE MET PLUS DE PRÉALABLE A LA CRÉATION DE LA COMMUNE NOUVELLE.

Certes, il a obtenu satisfaction sur deux points qui lui tenauent à cœur :

- les 99 élus iront jusqu'au bout de leur mandat,

- la fusion se réalisera au 1er janvier 2019.

Il a donc fallu pour deux maires un réalisme politique qui mérite l'éloge.

Mais si l'on considère ce qui est écrit dans le bulletin municipal de Château d Olonne de janvier 2017 le maire de Château d'Olonne a du mettre mis, de son côté, beaucoup d'eau dans son vin et il a fallu que ses deux collègues l'accueillent comme un partenaire qui veut aboutir à ce que le peuple castelolonnais demandait depuis longtemps et non comme un vaincu.

Vaincu si l'on considère que sa "campagne" pour le scrutin du 11 décembre 2016 était fondée plutôt sur les arguments défavorables à la fusion que sur les arguments favorables.

D'ailleurs, c'est cela que nombre d'intervenants castelolonnais dans les réunions publiques qui ont précédé le vote du 11 décembre 2016 sont venus exprimer e, allant voter.

En réalité, le résultat du vote castelolonnais  est allé bien au-delà de la question posée.

Il a ébranlé :

- les élus des deux autres communes,

- les élus castelolonnais.

Il a créé le choc nécessaire pour le retour à la raison.

Si l'on interprète les déclarations des 3 maires en ce début 2017 la feuille de route s'écrit dans les réunions des 3 maires

- priorité aux démarches et études concernant le personnel  des 3 communes

- priorité aux études financières

- adoption d'une méthode de travail sur le base de ce qui a été fait par les 2 communes d'Olonne sur Mer et des Sables d'Olonne.

 

À voir le sourire de satisfaction des 3 maires lors de leur dernière conférence de presse  on se prend à rêver  : si c'était si simple pourquoi ne pas avoir pris la décision plus tôt...le fruit avait certainement encore besoin de mûrir et surtout il avait besoin du vote des castelolonnais.

Que toutes les fourmis castelolonnaises qui ont œuvré sans relâche des mois durant pour ce résultat soient remerciées,

Que tous les élus qui ont osé prendre des responsabilités positives dans cette démarche soient félicités.

Maintenant, il appartient à cette communauté de ne pas céder à un optimisme béat et donc de veiller à la sauvegarde de cet acquis jusqu'au jour où la Commune Nouvelle LES SABLES D'OLONNE sera une réalité irréversible.

 

Repost 0
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 13:45
L'eau coule encore au robinet

L'eau coule encore au robinet

UN MANQUE D'EAU ÉVIDENT EN VENDÉE

Il ne faut pas être alarmiste mais il faut être réaliste et savoir tirer les leçons des avertissements que la nature nous donne. 2017 L'eau se fait rare.

Faudra-t-il revenir aux pratiques anciennes telles que les prières publiques pour faire pleuvoir, les fameuses rogations du  1er millénaire ?

Les documents ci-dessous sont étonnants : ces dernières années, jamais les retenues qui alimentent en eau potable la VENDÉE n'avaient connu un niveau aussi bas.?

Ce qui est grave c'est que ce phénomène de sécheresse atteint toute la VENDÉE. Le système d'interconnexion mis en place par VENDÉE D'EAU et qui permet de "mutualiser" l'eau entre les divers barrages  atteint ses limites...on ne peut mutualiser que si des retenues bien remplies peuvent pallier aux manques des autres retenues. Mutualiser la pauvreté n'arrangera pas la situation.

Le système mis en place a donc des limites : 95 % de l'eau potable en VENDÉE est produite depuis les retenues. Cette spécificité vendéenne prouve ses limites et ses dangers.

Donc, il faut d'abord espérer que durant ce printemps 2017, il pleuve (surtout la nuit pour ne pas incommoder touristes et vendéens..

Puis, il faut bien prendre en considération la possibilité de pénurie et accélérer la recherche de ressources nouvelles d'approvisionnement. pour 2017 ce sera trop tard.

Cette situation prouve aussi que la recherche d'autres ressources comme le recyclage des eaux usées est nécessaire après l'abandon des projets d'usines de désalinisation.

Il faudra enfin envisager la diminution drastique de l'irrigation et préserver la reconstitution des réserves que constituent les nappes phréatiques.

Aucune piste de recherche ne doit être écartée : le tout barrage montre ses limites et ses dangers.  

Un graphe alarmiste...Un graphe alarmiste...

Un graphe alarmiste...

L'EAU POTABLE EN  VENDÉE : IL PLEUT,  MAIS IL FAUT QU'IL PLEUVE ENCORE BEAUCOUP DANS LES PROCHAINES SEMAINES
Repost 0
Published by CACO - dans eau
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 22:25
L'élu Eric GARDES, front de gauche, toujours prêt à bondir

L'élu Eric GARDES, front de gauche, toujours prêt à bondir

OLONNE-SUR-MER : UN CONSEIL MUNICIPAL CHAHUTÉ, INSTRUCTIF...EN FIN DE COMPTE PRESQUE CONSENSUEL

 

LES PLU AU PAYS d’OLONNE

Il y a un point commun entre les conseils municipaux : on paraît aimer parler PLU.

Le plan local d'urbanisme (PLU) est le principal document d'urbanisme, de planification au niveau communal et intercommunal.

Il remplace le plan d'occupation des sols (POS).

 C’est le code de l’urbanisme au niveau de la commune…mais l’urbanisme n’est pas une chose qui accepte d’être figé ont tenté d’expliquer la maire d’Olonne sur Mer et son adjoint à l’urbanisme.

Régis BERNARD résigné a bien fait remarquer qu’"on ne cesse de voter des modifications ".

Ce PLU, il est donc nécessaire de le toiletter de temps à autre : de petites modifications qui ne remettent pas en cause le PLU lui-même. En attendant, un PLU intercommunal !.

Pour une ville qui bouge comme OLONNE-SUR-MER il y a donc des modifications …qui ne sont pas des révisions. Ce lundi il y avait pas moins d’une dizaine de modifications sur lesquelles les élus devaient délibérer.

L’affaire fut menée au pas de charge : les oppositions passaient du vote contre au vote pour ou à l'abstention le tout en ordre dispersé. Selon leur perception du dossier.

 

LE DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE : UN BUDGET DE 24 millions d'euros

Les grands axes définis avant de voter le budget en mars prochain sont aisni présentés : 

Budget : 24,3 millions d’euros

Dont

Budget de fonctionnement

La section de fonctionnement s’équilibrera autour de 13,3 millions d'uros

Les frais de personnel

Une augmentation des dépenses de personnel comprise approximativement entre 2,1 % et 2,4 % est

envisagée par rapport au budget 2016.

Au titre des dépenses de personnel (chapitre 012), une somme de 5 975 700 € a été inscrite au budget 2016 et la somme réellement versée s’élève à 5 975 125,58 €

La commune a un effectif de 130 salariés EQP.

Pour 2017, une augmentation des charges de personnel comprise approximativement entre 2,1 % et 2,4 % est envisagée par rapport au budget 2016.

 

Budget investissement

La section d’investissement devrait s’équilibrer aux environs de 7 130 000€ comprenant 3 450 000 € d’opérations nouvelles

Les principaux programmes d’investissement sont :

• la Mairie annexe de la Jarrie

• la salle de réunion du presbytère

• la création d’une liaison entre le boulevard du Vendée Globe et l’allée des Genêts

• Tennis

• EHPAD Les Cordeliers

 

Certains investissements feront l’objet d’inscriptions en AP/CP (Autorisation de Programme /Crédits de paiement) :

• l’avenue François Mitterrand

• l’avenue Charles de Gaulle

 

Endettement

AU 1er janvier 2017, l’en-cours de la dette s’élève à 11 704 341,05 €.

La dette par habitant au 1er janvier 2017 représentera un montant estimé à 747 € (contre 811€ en 2015) inférieur à la moyenne des communes de la même strate démographique (944 € en 2015).

Quant au ratio de désendettement, il est de 4,36 années là où le seuil d’alerte est à 10 ans.

 

Les taux d’imposition seront relevés de 1% dans le cadre du rapprochement des taux qui ira avec la fusion des communes.

 

Cette présentation est soumise à débat .

Cette gestion a l'heur de plaire à l'opposant Régis BERNARD qui le dit. La maire Florence PINEAU et son Adjoint Yannick MOREAU marquent leur étonnement et leur satisfaction

 

 

 

INDEMNITÉS DES ÉLUS : UN DÉBAT DONT ON SE SERAIT PASSÉ

 

Nous ne développerons pas ce point débattu où Eric GARDES opposant de gauche a franchi la ligne jaune de la décence et de la correction. C’est habituel mais cela reste toujours déplacé et inutile.

 

Nous disons simplement et répéterons que le statut des élus est à revoir de fond en comble en France. Un élu municipal qui a des fonctions effectives avec délégations et s’investit sacrifie vie familiale et vie professionnelle. N’agissons pas de façon à dégouter les 500 à 600 000 élus bénévoles et les quelques rares élus cumulards d’indemnités en général  très justifiées.

 

Le terme "populisme " a été prononcé dans cette enceinte…Monsieur Eric GARDES sait-il ce que le populisme pourra lui coûter, à lui et à nous tous, un jour ? A-t-il senti la gêne qui s’est emparée de ses collègues de l’opposition même ?

 

Nous renvoyons cet élu à lecture du député René DAUSIÈRE qui, on l’espère, sera entendu un jour avant que les français soient définitivement dégoûtés des élus.

 

Le conseil municipal n'engendre pas que ire et mélancolieLe conseil municipal n'engendre pas que ire et mélancolie

Le conseil municipal n'engendre pas que ire et mélancolie

Repost 0