Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 09:33
Un bon test pour la démocratie ?

Un bon test pour la démocratie ?

L'EXPÉRIENCE DES PRIMAIRES DE LA DROITE ET DU CENTRE 2016/2017 EST-ELLE PROFITABLE À LA DÉMOCRATIE ?

 

EN FRANCE, AU PAYS DES OLONNES ET SURTOUT À CHÂTEAU D'OLONNE ON VA VOTER ET REVOTER...

En cet automne il n'y a pas que les feuilles mortes qui se ramassent à la pelle, le baromètre que constitue la boîte aux lettres est au beau fixe : les tracts électoraux, les tracts sur la fusion, les feuilles d'impôts...

Est-ce bon pour resensibiliser les citoyens à s'intéresser à la chose publique ?

Nous avons déjà abordé ce problème avec les PRIMAIRES DE LA DROITE ET DU CENTRE

http://www.olonnes.com/2016/11/primaires.html

La votation consultation sur la fusion des communes au Pays des Olonnes, à Château d'Olonne, en rajoute une couche supplémentaire.

 Mais ce vote, par ses modalités, n'a rien de démocratique. Un maire qui se dit "neutre" mais  qui la propose et qui truste les moyens de propagande allant jusqu'à utiliser le budget de la commune, le matériel de la commune, pour imposer son point de vue et une question qui comporte 3 questions et une seule réponse...à Château d'Olonne il y a effectivement détournement de la démocratie directe. Si le représentant de l'État admet cela, on va constater que ce qui était espéré de la démocratie directe locale. peut devenir un cauchemar digne des pires dictatures.

Et, castelolonnais, il faudra aller voter le 11 décembre pour avoir un OUI massif à la fusion des 3 communes au 1er janvier 2018 !

 

DES ARGUMENTS CONTRE LES BIENFAITS DE CES CAMPAGNES SUCCESSIVES NOUS PARVIENNENT

D'abord : un calendrier infernal avec une campagne électorale qui, pour les élections nationales , vont durer plus d'un an.

Un matraquage des media qui peut lasser le citoyen : "un excès de débat, une hyperactivité oratoire"

Des débats qui sont répétitifs et peuvent lasser où tout est préparé, mesuré...où la passion et le renouveau démocratique ne transpirent pas.

L'exemple américain où il y a un transfert dangereux : passion pour les primaires suivi d'un désintérêt pour le vote final ! Ce n'est donc pas favorable au civisme. La France suivra-t-elle cette mauvaise pente ?

 

 

 

Repost 0
Published by CACO - dans CITOYENNETE
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 14:31

L'ÉLIMINATION DES DÉCHETS ET LEUR VALORISATION SONT DES OBJECTIS ET DES TECHNIQUES  POUVENT PERMETTRE D"OBTENIR UN ÉLÉMENT DE SOLUTION À UN PROBLÈME CERTAIN .

LA MÉTHANISATION EST UNE VOIE QUI S'OUVRE MAIS PAS N'IMPORTE COMMENT.

IL EST DONC INTÉRESSANT DE S'INFORMER ; MÉTHANISATION PEUT-ÊTRE, MAIS PAS EN FAISANT N'IMPORTE QUOI.

 

INFORMEZ-VOUS .

MÉTHANISATION : UN PROCÉDÉ PAS TOUJOURS BIEN MAÎTRISÉ : INFORMEZ-VOUS
Repost 0
Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 21:16
LES DEUX SYMBOLES QUI ILLUSTRENT LA SITUATION À CHÂTEAU D'OLONNE : UNE MAJORITÉ MUNICIPALE EN COURS DE DÉCONSTRUCTION, UNE NOUVELLE MAIRIE QUE LES CASTELOLONNAIS N'AIMENT PAS

LES DEUX SYMBOLES QUI ILLUSTRENT LA SITUATION À CHÂTEAU D'OLONNE : UNE MAJORITÉ MUNICIPALE EN COURS DE DÉCONSTRUCTION, UNE NOUVELLE MAIRIE QUE LES CASTELOLONNAIS N'AIMENT PAS

LA DÉMOCRATIE EN PANNE : le mensonge ne paye plus, n'ayons pas peur des mots et donnons aux citoyens une explication claire et incontestable sur la position du maire et de son adjointe Isabelle DOAT sur la FUSION. QUESTIONNONS-LE.

Monsieur le maire, déclarez-vous favorable à la FUSION et êtes-vous prêt à en parler aux deux autres maires sans poser des conditions préalables qui peuvent être inacceptables par ceux-ci et conduire à l'échec de la FUSION ESPÉRÉE PAR VOS CONCITOYENS ?

Monsieur le maire, ressouder votre majorité en répondant OUI à la question ci-dessus.

Il faut une explication publique. Nous attendons la réponse du maire pour la publier.

 

Le mensonge, l'embrouille ne payent plus. N'ayons pas peur des mots et donnons aux citoyens et peut-être aussi à certains élus, une explication claire et incontestable sur la valse autour de la FUSION.

 

Nos lecteurs ne sont pas étonnés, depuis des mois, nous le disions : des bruits fondés et aujourd'hui un raz de marée d'informations concordantes. La cohésion de la majorité municipale ne pourra résister aux diktats et coups bas et fourrés du maire et de son mentor Jean-Yves BURNAUD.

 

1) Un maire Joël MERCIER et sa majorité élus en 2014 sur la base d'un mensonge : sur la seconde partie de sa campagne électorale, le maire actuel  s'est déclaré brusquement favorable à la FUSION des 3 communes mais simplement pour être élu à la succession de Jean-Yves BURNAUD, pas pour réaliser la FUSION qu'il promettait quand même..

 Nous avions noté que, lors du début de sa campagne électorale Joël MERCIER gardait le silence sur son anti fusionnisme. Il n' a pu tenir cette position qui lui faisait perdre "sa" mairie convoitée et s'est déclaré fusionniste sous conditions. En réalité, Joël MERCIER élu sur la base d'une équivoque n'est que la marionnette de l'ancien maire Jean-Yves BURNAUD viscéralement anti-fusionniste qui règne en maître encore dans la mairie.

Nous ne pouvons que regretter cette situation et les honneurs rendus à son élu maire honoraire Jean-Yves BURNAUD que la justice a rattrapé en lui infligeant un rappel à la loi pour prise illégale d'intérêt et dont la Cour des Comptes a sanctionné gravement la gestion dont il faudra bien parler publiquement un jour.(voir

2) Les vraies raisons de l'échec actuel de la fusion des 3 communes. Maintenant le voile est levé. C'est la mauvaise volonté et les mauvaises manières du maire de Château d'Olonne qui, poussé par Jean-Yves BIURNAUD, a été non un partenaire mais un adversaire des deux autres maires : pas de réponse aux invitations de réunion, sabotage de l'ambiance par des déclarations à la presse à la limite de la correction...Il s'est rendu insupportable...pour gagner du temps et surtout pour rendre la fusion à 3 impossible.

3) Le réveil de la population castelolonnaise et des élus de la majorité...suite à la pétition lancée par notre association CACO le maire et sa majorité furent contraints de se poser les vraies questions. On a promis une consultation à mi mandat, les citoyens la demandent, que faire ?. Cela a abouti au projet de consultation des castelolonnais prévue pour ce 11 décembre : sur la question OUI ou NON à la FUSION . Puis le débat a été brouillé sciemment  et vicieusement par deux questions annexes qui sont du ressort d'une décision municipale et non d'une consultation-référendum. Le Maire triche encore mais la population castelolonnaise n'est plus dupe. Certains élus ont compris et sont prêts à jouer le jeu pour obtenir une vraie fusion pour laquelle ils ont été élus.

4) Des irrégularités graves dans la gestion municipale que le maire qualifie d'exemplaire. l'équipe municipale et particulièrement le maire adjoint chargé des finances à l'époque (2008/2014)traînent un boulet : le rapport de la cour des comptes (Chambre Régionale des Comptes) qui met en cause la gestion des marchés publics . En plus de diverses irrégularités relevées le rapport final met en relief que13 millions d'euros de marchés publics, particulièrement en voirie, ont été passés de manière irrégulière...et que le contrôle n'a pu s'achever car les dossiers se sont envolés, disparus !

Les élus et les citoyens ont découvert cela alors que la Cour des Comptes avait déjà signalé ce type d'irrégularité dans son rapport précédent. Des élus honnêtes et un peu plus consciencieux que la moyenne commencèrent à se poser aussi des questions et à en poser : on leur aurait mentti sur la fusion, sur les rapports avec les deux autres maires, sur les comptes de la commune...Où va-t-on?

5) Une campagne pour le vote du 11 décembre où seul le maire se donne des moyens (avec l'argent du contribuable) et en plus utilise illégalement les moyens de la mairie (sur le site internet de la mairie, encarté dans le bulletin municipal, documents...qui ne sont pas "neutres"). Il refuse une salle à son adjointe la sénatrice Annick BILLOn.

6) Les élus et les citoyens commencent à comprendre les motivations du rejet de la  FUSION par le maire de Château d'Olonne.

 

Pour le maire, NON À LA FUSION OU SON ÉCHEC est motivé ainsi :

- IL S'AGIT SIMPLEMENT DE SAUVER UN SYSTÈME,

- Il FAUT QUE LA VILLE DE CHÂTEAU D'OLONNE CONTINUE À ÊTRE GÉRÉE PAR LES MÊMES POUR LE BÉNÉFICE DE CERTAINS,

- IL NE FAUT PAS QU'EN CAS DE FUSION  DES ÉLUS NOUVEAUX ET CURIEUX CHERCHENT À APPROFONDIR LES DOSSIERS QUI NE SONT PAS CLAIRS EN MATIÈRE DE MARCHÉS, DE GESTION DE PERSONNEL....(voir rapports de la Chambre Régionale des Comptes)

-  IL FAUT PROLONGER AU MOINS JUSQU'À 2020 LA GESTION DE CHÂTEAU D'OLONNE.

TOUT CELA ÉTAIT ÉCRIT QUAND LA DÉCISION D'ÉDIFIER UNE NOUVELLE MAIRIE EN 2010 A ÉTÉ PRISE : CE BÂTIMENT SIGNE LE "NON, Á  LA FUSION" ESPÉRÉ PAR LE MAIRE ET SA VOLONTÉ DE VOIR LA FUSION ÉCHOUER.

 

LE 11 DÉCEMBRE, ALLEZ VOTER, DITES "OUI, À LA FUSION" massivement

 

Repost 0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 20:14

LES PRIMAIRES : UN PLUS INTÉRESSANT POUR LA DÉMOCRATIE ?

 

Devant nos  doutes sur les modalités de fonctionnement de ce vote et sur son caractère démocratique nous avons gardé un  silence prudent sur ces PRIMAIRES.

Notre apolitisme statutaire et les questions que nos lecteurs nous posent nous conduisent à analyser plus profondément cette mécanique des primaires par rapport au passé et d'y mettre notre petit grain de sel.

Les citoyens sont dégoutés des hommes politiques, sont dégoutés des élus et de tous les corps intermédiaires comme les syndicats et les partis.

Les citoyens individuellement sont mécontents des élus qu'ils ont cependant élus ou qu'ils n'ont pas élus suite à leur abstention.

Face à ce constat et face à l'intérêt que suscitent ces premières primaires 2016/2017 ... qui vont se dérouler le 20 et le 27 novembre et à celle qui aura peut-être lieu au niveau de la gauche, nous sommes obligés de modifier notre positon, bien sûr, sans prendre parti;

Chers amis citoyens, le 20 et le 27 novembre, vous avez une occasion de vous exprimer et de choisir votre candidat du Centre et de la Droite Ce ne sont pas des appareils seuls gérés par des apparatchiks qui ont choisi les 7 candidats du Centre et de la Droite et qui choisiront leur candidat : c'est le citoyen qui participe au choix.

Ce vote aussi présente l'avantage d'avoir imposé un débat d'idées et un éventail de programmes et l'avantage aussi d'avoir poussé les citoyens à participer un peu plus à la vie politique de leur pays et de l'Europe;.

En fin de compte, les PRIMAIRES à la française  c'est peut-être un PLUS pour la démocratie...qu'on se le dise pour les prochaines

 

Bureaux de vote au Pays d'Olonne

Les Sables d'Olonne :

- Salle des Fêtes mairie annexe de la chaume rue de l'amiral RONARC'HW

- et Salle de l'Amitié Centre Culturel Avenue de Verdun

 

Château d'Olonne

- mairie, salle du conseil municipal (nouvelle mairie)

- La Pironnière, École Primaire 60 rue Alain Colas

 

Olonne sur mer

-  mairie

- Olonnespace (ex ESPADON) Allée des Cèdres

 

Sainte Foy

- Mairie

 

Vairé

- Mairie

 

L'Ile d'Olonne

- Salle des paludiers Logis des marais, rue des marais

 

 

 

 

Tout savoir :

www.primaire2016.org

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

Repost 0
Published by CACO - dans CITOYENNETE
commenter cet article
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 21:04
La gare des Sables d'Olonne

La gare des Sables d'Olonne

29 DÉCEMBRE 1866 : LE TRAIN PEUT ARRIVER EN GARE DES SABLES D'OLONNE

C'était il y a 150 ans et sous le règne de Napoléon III promoteur d'un plan VOIES FERRÉES dont le réseau va passer sous son règne de 1 500 à 15 600 kilomètres.

Didier GALLOT, maire des Sables d'Olonne, veut commémorer dignement cet événement et honorer son promoteur que l'Histoire, pour lui, a maltraité. C'était pourtant l'époque où "La FRANCE était le modèle de réussite économique." avec un souverain moderniste, un peu despote peut-être.

Napoléon III avait relié tourisme et développement économique. Didier GALLOT en présentant ce projet n'a pu s'empêcher de faire un cours d'histoire que les élèves dociles et attentifs, élus et public, lors de ce Conseil Municipal, ont écouté avec attention.

Un programme conséquent d'évènements se met sur pied  pour  célébrer ce cent-cinquantenaire. Aux Sables d'Olonne, il n'y a pas que le départ du VENDÉE GLOBE !

Et, pour rendre à un empereur ce qui appartient à un empereur, la place de la gare sera baptisée Place NAPOLEON III

 

Ce sera la Place NAPOLEON III

Ce sera la Place NAPOLEON III

Repost 0
Published by CACO
commenter cet article
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 20:18

Encore une idée de sortie au Pays des Olonnes ou à la Roche sur Yon

aussi originale que conviviale

 

Dates et places à retenir : 18 et 20 novembre

Voir ci-dessous

SORTIR AU PAYS D'OLONNE
Repost 0
Published by CACO
commenter cet article
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 22:53
11 novembre à Château d'Olonne comme dans les milliers d'autres communes de France

11 novembre à Château d'Olonne comme dans les milliers d'autres communes de France

IL NE FAUT PAS OUBLIER

 

Ci-dessous le texte officiel des discours souvenirs qui ont fait la FRANCE dans la douleur avec quelques phrases choc qu'il ne faut pas passer sous silence : une leçon d'instruction civique bonne à lire et réapprendre.

11 NOVEMBRE, 13 NOVEMBRE jours du souvenir
11 NOVEMBRE, 13 NOVEMBRE jours du souvenir
Repost 0
14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 22:21
Le regard tourné vers l'avenir

Le regard tourné vers l'avenir

ANNICK BILLON, SÉNATRICE, MAIRE ADJOINTE DE CHÂTEAU D'OLONNE APPORTE SON SOUTIEN À LA FUSION DES 3 COMMUNES : Les Sables d'Olonne, Olonne-sur-Mer et Château d'Olonne

 

Voici sa déclaration de ce jour à Ouest France à quelques jours de la consultation des castelolonnais le 11 décembre prochain

 

"Ma position n’est pas la neutralité, . Je suis pour le « Oui ». Le rôle d’un élu, c’est aussi de prendre position.

Ce qui compte dans cette question, c’est le territoire que l’on souhaite pour demain, à l’échéance d’une vingtaine d’années. 2018, 2019 : la date ou le nombre d’élus importent peu.

S’il y a un oui franc et massif, les élus devront discuter, s’entendre et trouver un accord."

 

 

Réunion débat avec Françoise Gatel, sénatrice d’Ille-et-Vilaine et vice-présidente de l’Association des maires de France. Samedi 26 novembre, 10 h 30, salle de la Licorne au Havre-d’OLONNE ».

 

LE 11 DÉCEMBRE 2016, CASTELOLONNAIS, ALLEZ VOTER !

Repost 0