Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

20 mai 2020 3 20 /05 /mai /2020 22:42
QUI A CACHÉ LES STOCKS DE MASQUES QUI ONT FAIT DÉFAUT ? ET OÙ ?

QUI A CACHÉ LES STOCKS DE MASQUES QUI ONT FAIT DÉFAUT ? ET OÙ ?

 

 

CONTRE-VÉRITÉS OU MENSONGES D’ÉTAT POUR OCCULTER D’AUTRES TRISTES ERREURS ?

 

 

CITOYENS POUR QUI LE PRÉSIDENT MACRON VOUS PREND-Il ?

 

 

Celui-ci a pris la responsabilité de gérer lui-même la crise sanitaire. Il a demandé et obtenu du Parlement sur ce domaine les pleins pouvoirs. Il est donc responsable et présumé coupable s'il y a eu de graves manquements qui ont pu mettre en danger la vie de ses concitoyens.

 

Les déclarations présidentielles sur les masques sont claires mais attristantes pour nous tous citoyens :

 

« Nous n’avons jamais été en rupture», «Des manques, des tensions, mais jamais de rupture. »,

 

« Les choses ont été dites, gérées, déclare-t-il. Il y a eu une doctrine restrictive pour ne jamais être en rupture que le gouvernement a prise et qui, je pense, était la bonne. Il y a eu ensuite un approvisionnement renforcé et une production renforcée. »

 

On croît avoir rêvé.

 

En effet, pourquoi personnel soignant, personnes en danger, pharmacies…manquaient totalement de masques. Pourquoi des médecins battaient la campagne pour demander à des donateurs entreprises ou particuliers de leur fournir d’urgence masques et autres protections ?

 

Un tweet parmi tant d’autres résume le désappointement de certains qui osent s’exprimer « Les familles de soignants morts notamment à cause du manque de masques vont être ravies de l'apprendre quand tu leur diras en face ».

 

Pourquoi toute une population de petites mains s’est mise en route pour fabriquer des masques…si l’État en avait des stocks ?

 

Est-ce un mensonge pour occulter la bévue, le mensonge ou l' incompétence que fut le mépris du même Président pour le port du masque inutile…qu’il promulgue aujourd’hui comme obligatoire dans de nombreuses circonstances de la vie courante ?

 

UNE FRANCE CHOQUÉE

 

La France est très choquée par cette annonce du Président de la République. Le bon peuple français s’aperçoit-il cette fois qu’on le prend pour un ramassis de débiles méprisés par ses dirigeants. Le peuple va-t-il encore  toujours tout gober ?

 

Que cache donc ce mensonge présidentiel, que cache aussi le départ de la Ministre de la Santé Agnès BUZYN ?

 

Association citoyenne, sur un tel sujet, pour nous il n'est pas question de politique, nous exprimons simplement le mal ressenti par les citoyens sidérés. Mal fait à nos institutions, fait à la  fonction de Président de la République, et à ses dirigeants…qui « masquent » même une vérité aussi criante et annoncée : les masquent manquaient, un point c'est tout !

Partager cet article

Repost0
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 10:56

L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" VOUS CONVIE À ASSISTER À UN DIVERTISSEMENT MUSICAL

 

ENTRÉE LIBRE

SPECTACLE SUIVI DU VERRE DE L'AMITIÉ

 

 

SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER

Partager cet article

Repost0
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 07:03
LE PROJET TEL QI'IL FUT PRÉSENTÉ

LE PROJET TEL QI'IL FUT PRÉSENTÉ

 

 

JOËL MERCIER ET ISABELLE DOAT AURAIENT-ILS MENTI, PAR GRAVE OMISSION, NON SEULEMENT À LA POPULATION CASTELOLONNAISE MAIS AUSSI À LEURS PARTENAIRES : ÉLUS, CONSERVATOIRE DU LITTIORAL, APNO, DÉPARTEMENT, RÉGION… ?

 

L’AUTORITÉ ENVIRONNEMENTALE (Ae)SE PENCHE SUR LA FERMETURE ET LE DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE

Sous l’autorité du Ministère de la Transition Écologique et solidaire il a été créée l’Autorité environnementale Ae du Conseil général de l’Environnement et du Développement durable

« l’Ae a mis en place une organisation transparente, régie par un règlement intérieur détaillé et public, structurée de façon à donner les meilleures garanties de qualité et d’impartialité… »

 

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/lautorite-environnementale

 

http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/presentation-r169.html

 

 

Or, nous apprenons que le Préfet de la Vendée a saisi cette institution (procédure exceptionnelle) qui a rendu son « AVIS » le 3 avril 2019 voir le lien ci-après :

 

http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/190403_renaturation_dunes_olonne_85_delibere_cle58c341.pdf  

18 pages qu’il faut avoir le courage de lire et d’interpréter et que toutes les parties concernées par le projet  doivent bien appréhender avant de décider.

 

 

 

LE DOSSIER PRÉSENTÉ PAR L’ANCIENNE MUNICIPALITÉ OÙ UNE PARTIE ESSENTIELLE NE FIGURAIT PAS

 

La page de synthèse de l’avis s’achève ainsi sur les manquements du dossier présenté au Préfet de la VENDÉE  :

 

« Les principales recommandations de l’Autorité Environnementale portent sur l’inclusion de la variante supplémentaire, évoquée lors de la visite des rapporteurs, étudiant l’option de l’arrêt de la circulation automobile sur le littoral ou à travers le site, sur l’évaluation paysagère du point de vue des résidents du domaine de l’Estran et sur les impacts cumulés avec le projet de modernisation de l’aérodrome »

 

 

Dans cet avis est relevé un grave manquement dans le dossier : « En supprimant l’hypothèse du maintien de la route littorale… »

 

Et aussi page 10 l’avis est malicieusement clair  ; « une cinquième possibilité qui consisterait à supprimer la route du littoral sans aménager de nouvelle voie n’est pas présentée au dossier »

 

Le tout voiture appartient-il au passé ?...avec toutes ses conséquences pas toujours favorables à l’environnement.

 

Le littoral réservé aux modes de circulation douce ? Piétons, deux roues…

 

LA ROUTE LITTORALE, VOIE INUTILE ?

 

Mais autre hypothèse sur laquelle la municipalité devrait se pencher : si cette route départementale que l’ancienne municipalité voulait supprimer était déclarée voie de transit…cette suppression ou le dévoiement ne serait pas pour demain.

 

L’Autorité Environnementale considère que cette variante, qui apporte potentiellement les plus grands bénéfices à la protection de l’Environnement, devrait être incluse dans l’analyse.

 

LE PROJET DE L’ANCIEN MAIRE : COPIE À REVOIR

 

L’avis relève les méfaits sur le plan environnemental de la partie de la route dévoyée. Jusqu’ici le dossier présentait le dévoiement comme inoffensif !

 

De plus, nous notons que, comme l’écrit le rapport, « Néanmoins, des impacts sont présents, l’effet positif de la suppression de la route du littoral étant contrarié par la création d’une voie de circulation au sein du site.

 

« Cette voirie crée un effet de fragmentation des milieux, un risque de collision avec la faune et des pollutions. Même si son emprise est limitée, elle implique la nécessité d’obtenir une dérogation à la réglementation sur les espèces protégées. »

 

Le dossier identifie bien ces impacts dont la présence renforce la recommandation de l’Ae d’examiner une variante du projet sans circulation automobile. »

 

 

Ajoutons qu’en page 17 « l'Autorité environnementale recommande à la commune et à l'agglomération de préciser le risque d'effets cumulés du projet de modernisation de l’aérodrome porté par l'agglomération, avec le présent projet. ».

 

 

CONCLUSION :

 

LE PROJET DE L’ANCIEN MAIRE JOËL MERCIER ET DE SON ADJOINTE ISABELLE DOAT EST COMPLÉTEMENT À REVOIR DÉJÀ SUR LE SEUL POINT DE VUE ENVIRONNEMENTAL.

 

Cet avis de l’Autorité environnementale certes complexe dans sa formulation et limité par la compétence même de l’Autorité environnementale est très important dans ses conclusions : ce que l’ancienne municipalité a présenté est à revoir et le principe du dévoiement sérieusement remis en cause.

 

Bien d’autres arguments contre ce projet qui ne peuvent juridiquement pas être abordés par l’Autorité environnementale militent pour une révision complète du projet LITTORAL 3 : OUI À LA RENATURATION, NON AU « DÉVOIEMENT » DE LA ROUTE.

 

ET L’AÉRODROME ?

 

Le projet de rallongement de la piste de l’Aérodrome peut lui-même être remis en cause…des frais ont déjà été engagés sur ce projet et, avant d’engager d’autres frais, la collectivité devra prendre en compte cet élément nouveau.

 

 

Partager cet article

Repost0
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 18:10
ATTENTION DANGER ?

ATTENTION DANGER ?

LE DOSSIER COMPTEURS LINKY : UN BEL EXEMPLE DE L'ABUS DE POUVOIR

 

Dans ce dossier, on trouve tous les ingrédients de l'insupportable :

- imposer au consommateur un produit dont il estime ne pas en avoir besoin. Il n'est pas demandeur,

- que ce soit le Service Public Électricité de France et ses filiales ENEDIS...qui imposent ainsi leur loi sans le moindre accord du consommateur, client payeur,

- le gaspillage aux frais du consommateur : remplacer 35 millions de compteurs qui fonctionnent, les envoyer à la casse et les remplacer par de nouveaux compteurs dont la fiabilité même et les méthodes de la pose forcée sont mises en cause,

- les risques d'atteinte aux libertés individuelles : qu'on le veille ou non, le consommateur sera espionné, ainsi son contrat pourra être modifié sans qu'il en soit avisé, des données personnelles peuvent lui être dérobées,

- les sociétés concessionnaires de la pose du nouveau compteur usent et abusent de leur droits, dans certains cas ils portent atteint à l’inviolabilité du domicile...

 

LA  VENTE FORCÉE

Quand une entreprise telle ENEDIS écrit que le changement de compteur est obligatoire, qu'elle avance des arguments juridiques contestables et qu'elle emploie le chantage pour imposer sa vente ...on est dans le délit, dans l'abus de pouvoir. C'est de la vente forcée.

 

ENFIN : LES MENSONGES ! ET L'ESCROQUERIE

LA GRATUITÉ, c'est un mensonge, le consommateur va payer au prix fort ce qu'il n'a pas commandé, ce qui lui a été imposé,

Certes il y a la loi de 2015, loi N° 2015-992 du 17 août  2015-article 201 V, et des décrets et surtout des règlements qui déjà prévoient de faire payer le consommateur !

Pas tout de suite, ce serait trop grave, mais dès 2021. Mais sachez que les nouveaux contrats ont été déjà modifiés en conséquence : sur l'obligation d'accepter le changement de compteur sinon en cas de panne...vous ne serez pas dépannés et même le pire, les" poseurs d'office" délégataires d'ENEDIS vous menacent de vous voir couper le courant si vous refusez le changement de compteur!

Non seulement on va faire payer au consommateur un compteur dont éventuellement il ne veut pas, mais pire :

Le consommateur va payer au prix fort. En effet, en 2018, la Cour des Comptes dit que ce compteur va rapporter 506 millions d'euros à EDF ENÉDIS. Ces 506 millions d'euros sortent de la poche du consommateur l'abonné à ENEDIS. On croit rêver l'EDF-ENEDIS se comporte comme un escroc ! avec la complicité des pouvoirs publics.

Autre mensonge : avec LINKY vous allez économiser l'énergie. Quand on se penche sur le progrès LINKY on voit qu'il ne sert qu'à EDF ENEDIS mais qu'il n'apporte aucun service supplémentaire au client.

Cette pratique  du Service Public est une honte  qui condamne ou au moins menace la notion et la crédibilité même de service public.

Tout cela nous le devons à un ancien Ministre Éric BESSON (2011) lui aussi "responsable mais pas coupable !".

Dites-nous, monsieur le Ministre, est-ce que quand vous payez de votre poche un achat, c'est gratuit pour vous?

 

UN COMPORTEMENT INTOLÉRABLE

Pourquoi simplement ne pas changer les compteurs selon leur obsolescence normale, pourquoi avoir imposé cette folie dépensière avec des méthodes coercitives ?

Alors, quand le Président de la République s'étonne de la floraison des gilets jaunes en novembre 2018,  il devrait prendre en considération le mécontentement des français face à ce type de pratique d'une société nationale (hyper mal gérée : voir AREVA, dette, statut du personnel, gestion du nucléaire... ) qui bénéficie encore d'un monopole.

On pourrait en dire de même avec certains "services" des eaux, la SNCF, certains organismes sociaux comme ce fut le cas avec feu le RSI...

Le français ne veut plus être considéré comme un "usager" mais comme un citoyen client payeur. Chers élus, il faudra très comprendre cela.

VOUS POUVEZ VOUS DÉFENDRE VOIR LES ASSOCIAYTIONS LOCALES DE CONSOMMATEURS ET AUTRES COLLECTIFS ANTI LINKY

VOUS POUVEZ VOUS DÉFENDRE VOIR LES ASSOCIAYTIONS LOCALES DE CONSOMMATEURS ET AUTRES COLLECTIFS ANTI LINKY

DOCUMENT PRESTATAIRE ENEDIS EDF  : LE (S)) MENSONGE(S)

DOCUMENT PRESTATAIRE ENEDIS EDF : LE (S)) MENSONGE(S)

Partager cet article

Repost0
14 janvier 2018 7 14 /01 /janvier /2018 22:15
L'ANSE DE LA PARÉE RÉSISTE MAIS...

L'ANSE DE LA PARÉE RÉSISTE MAIS...

L'ANSE DE LA PARÉE FUT VICTIME DE LA TEMPÊTE XYNTHIA : LA ROUTE FUT ÉCRÊTÉE PAR LA MER MAIS LA "DIGUE" EST-ELLE SOLIDE ?

 

UNE FRAGILITÉ CERTAINE DEMEURE

Malgré sa protection naturelle l'Océan en 2010 avait eu raison de la digue sur laquelle passe la route littorale .

Nous suivons l'évolution de ce site d’autant plus qu'il fut dit aux élus que la réparation de la route refaite dans l'urgence après le passage de la tempête fut qualifiée d'une remise en état provisoire.

Ceci explique que comme le montrent les photos ci-dessous au niveau du raccordement bien visible entre l'ancienne construction et la partie réparée . Des points de faiblesses horizontaux et verticaux sont vite apparus.

Il y a déjà eu des reprises pour boucher les fissures qui permettait à l'eau de miner la structure. On est bien dans le provisoire.

Dans la dégradation constatée, il y a aussi peut-être et accessoirement l'effet des travaux nécessités par le passage de l'émissaire en mer qui permet le rejet des eaux "traitées" par la station d'épuration des Plesses...

 

SANS ATTENDRE IL FAUT RENFORCER LA PROTECTION DE LA ROUTE. Y A-T-Il UN DANGER ?

D'abord, il faut que la ou les collectivités concernées fassent faire très rapidement des études sur l'état actuel de la route et de la digue.

Il faut aussi que ces études présentées aux élus et au public rapidement clarifient la situation : est-il possible de  continuer à bricoler sur cette baie et particulièrement sur la route au niveau de l'Anse de la PARÉE face à un Océan qui pourrait être dévastateur ?

Le projet de dévoiement de la route par le maire de Château d'Olonne ne doit pas interférer avec le traitement d'un danger que les professionnels peuvent aisément traiter (comme ce fut fait à temps près du Tanchet).

Nous resterons attentifs à l'évolution du dossier.

 

 

POINTS DE FAIBLESSES ENTRE L'ANCIENNE CONSTRUCTION ET LA ZONE RÉPARÉE EN 2010

POINTS DE FAIBLESSES ENTRE L'ANCIENNE CONSTRUCTION ET LA ZONE RÉPARÉE EN 2010

LES BRICOLAGES NE TIENNENT PAS (photo du 11 janvier 2017)

LES BRICOLAGES NE TIENNENT PAS (photo du 11 janvier 2017)

LITTORAL CASTELOLONNAIS : L'ÉTAT DE LA ROUTE ET DE LA DIGUE À L'ANSE DE LA PARÉE

Partager cet article

Repost0
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 21:25

Une journée (samedi 18 juin) exceptionnellement créole dans le cadre des printemps de l'Orbestier qui vous fera oublier la grisaille du temps annoncée...vous aurez du ponch ce jour là !

 

orbestier créole 2011 06 180001

Partager cet article

Repost0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 10:52

Burnaud

  

CREDIBILTE : faut-il croire tout ce que dit un élu ?

 

Concernant le soit disant classement de la ville de Château d'Olonne au hit parade "équilibre budgétaire " des communes de plus de 10 000 habitants établi par la Cour des Comptes. nous apportons la confirmation suivante :

 

Cette honorable institution vient de nous préciser qu'elle n'établit aucun classement de ce type !

 

Pour la presse qui a repris les propos du maire, il serait peut-être bon d'apporter un rectificatif pour que leurs lecteurs ne restent pas sur une information erronnée.

 

De plus, il est bien confirmé que le maire de Château d'Olonne savait pertinemment qu'un éventuel classement de ce type ne pouvait émaner de la Cour des Comptes.

 

Pourquoi le maire a-t-il pris le risque d'annoncer cette fausse nouvelle...avec ses voeux ?

Il pensait certainement effacer, par cette manoeuvre, la mauvaise impression laissée par le rapport de la Chambre Régionale des Comptes auprès des élus et des citoyens.

 

voir :

 

LE MAIRE DE CHATEAU D'OLONNE épinglé par la Chambre Régionale des Comptes

 

Si nous, les élus d'opposition, insistons sur ce cas, c'est dans l'intention d'avoir un dialogue empreint de franchise avec le Maire de Château d'Olonne. Sans cette nécessaire franchise, la collaboration ne peut être possible car pour qu'il y ait collaboration il faut qu'il y ait confiance entre les partenaires.

Et la confiance ne se batit pas sur des ambiguités voire des tromperies.

 

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 14:40
Au Pays des Olonnes

PAYSAGE  sans fard mais avec phare

Au moins la nature est honnête, elle ne nous dit que la VERITE

CIMG2322
 merci pour cet envoi de photo

Partager cet article

Repost0