Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 19:02

dépendance photo0001

 liens DEPENDANCE des personnes âgées : un trés grave et trés sérieux problème de société à résoudre solidairement suite

 

DEPENDANCE liée au vieillissement

Poursuivons notre cheminement sur ce sujet que nos "politiques" retrouvent un peu durant leur campagne électorale. C'EST UNE GRANDE CAUSE NATIONALE.

ON ATTEND VOS REACTIONS,VOS SUGGESTIONS, VOS EXPERIENCES

  O

 

EBAUCHES DE SOLUTIONS POUR LE SOUTIEN ET LA PRISE EN CHARGE DE LA DEPENDANCE

- Ce qu’il ne faut pas faire : il s’agit d’un problème humain de société. Il ne faut pas s’en décharger sur les politiques et les technocrates seuls. Ils ne pourront que créer une usine à gaz déshumanisée alors qu’il s’agit au contraire d’humaniser des situations douloureuses et de responsabiliser les citoyens et les familles. Chaque cas est un cas particulier, chaque situation est unique : personne avec un ou des proches pouvant assumer soins et présence, personne isolée, personne ayant un handicap grave voire dangereuse pour ses proches et pour elle-même, évolution rapide des handicaps, personne demandant,  suppliant son maintien à domicile, personne ne pouvant plus être maintenu à son domicile...ce n'est pas UNE MACHINE ADMINITRATIVE qui pourra résoudre tous les problèmes.  

Ce n’est pas en créant une nouvelle CAISSE NATIONALE type URSSAF nouvelle ou au sein de l'URSSAFalimenté par un impôt nouveau ou une cotisation obligatoire…qu’on résoudra matériellement, moralement et physiquement les problèmes de la dépendance…il ne faut surtout pas qu’on puisse dire « je paye donc je n’ai pas à assumer la dépendance de mes proches, ni la mienne ».

Solidarité nationale, solidarité de proximité et solidarité familiale doivent cohabiter. L’État Providence ne peut et surtout ne doit pas tout faire.

Ce qu’il faut faire :

- Il faut responsabiliser les citoyens : INFORMERle risque de dépendance est désormais plus important que celui d’être victime d’un accident grave ! Si l’accident grave est parfois évitable, le vieillissement et ses conséquences plus ou moins graves eux sont inévitables. Donc, il faut que chaque citoyen puisse prendre les mesures qui l’« assurent » contre ce risque. il va falloir organiser l’obligation pour tous d’anticiper sur les risques liés à la dépendance donc d’une certaine manière obliger à épargner pour couvrir ce qu'on appelle déjà le 5ème rsique.

- Il faut renforcer le lien intergénérationnel ne serait-ce qu’en rappelant le « devoir alimentaire »…mais cela va bien au-delà,

- Il faut donc conforter le mouvement associatif dans divers axes :

- Désormais il va falloir organiser le soutien aux familles (et non se substituer à elles) ayant en charge une personne dépendante ; il faudra des volontaires bénévoles ou pas prenant en charge certains aspects matériels et psychologiques liés à cette dépendance (voir ci-dessous CCAS) : interface avec les familles, visites, régler les problèmes administratifs des personnes dépendantes…

- soutenir les associations apportant des services de maintien à domicile dont les membres peuvent aussi intervenir en complément des aides plus structurées (associations prestataires de service spécialisées dans le maintien à domicile).

- organiser des lieux de vie en commun où pour quelques heures par jour les personnes dépendantes et leur entourage  qui les accompagnent trouvent conseil, accueil ...

- Sur le plan local communal les CCAS doivent être une unité coordonnatrice plus qu'un acteur direct

RAPPEL : Un Centre communal d'action sociale (CCAS) est, en France, un établissement public communal intervenant principalement dans trois domaines :

  • l'aide sociale légale qui, de par la loi, est sa seule attribution obligatoire ;
  • l'aide sociale facultative et l'action sociale, matières pour lesquelles il dispose d'une grande liberté d'intervention et pour lesquelles il met en œuvre la politique sociale déterminée par les élus locaux ;
  • l'animation des activités sociales

Il ne faut surtout pas oublier que si aujourd’hui la vie à domicile reste majoritaire chez les personnes âgées même dépendantes et si l’aide apportée par les proches est essentielle, à l’horizon 2015, le nombre de personnes âgées dépendantes pourrait augmenter davantage que celui des aidants potentiels non professionnels.

 

Témoignage d'une perszonne ayant assumé la dépendance d'un proche:

       "Rester chez soi pour sa fin de vie est le plus beau cadeau que l’on peut offrir à un proche".

    Je sais que l’aide au financement est compliqué et que "les caisses sont vides" mais il faut encore réfléchir, discuter, argumenter et surement trouver pour aider toutes ces personnes à rester le plus longtemps possible chez elle entourée de leur famille.

Nombre de personnes agées avec lesquelles je discute freine l’emploi de ces aides à domicile par manque de moyens financiers"  

  

Nous attendons vos réactions

 

Repost 0
Published by CACO - dans DEPENDANCE
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 18:42

 

dépendance photo0001

 

  voir :

DEPENDANCE des personnes âgées : un trés grave et trés sérieux problème de société à résoudre solidairement

 

DEPENDANCES des personnes âgées (suite)

DES SITUATIONS DRAMATIQUES

Au niveau familial : la charge psychologique et financière est parfois insoutenable bien sûr pour celui ou celle qui en est victime mais aussi pour l’entourage de la personne dépendante.

Que dire des ménages qui, au moment de leur départ à la retraite, se trouvent confrontés au problème de la dépendance d’un père ou d’une mère et parfois confrontés aux problèmes de deux parents dépendants avec des pensions de retraite qui ne leur permettent même pas d’assumer leur « devoir alimentaire » ?

Il y a aussi des personnes dépendantes âgées qui se retrouvent seules et vivent dans des conditions indignes. Avec la croissance des familles monoparentales et ‘(allongement de la durée de vie cette solitude des personnes âgées touchera de plus en plus de dépendants. L’accueil se fait certes dans des établissements d’une part, dont le nombre de places ne correspond plus aux nécessités ; d’autre part, l’initiative privée occupe le terrain mais les coûts de journée dans ces établissements est prohibitif (3.000 € et plus par mois) Ces établissements sont donc réservés  aux personnes à revenus élevés.

Il y a aussi le manque de places dans les établissements « publics » spécialisées médicalisés ou pas. Que faire si un parent après un séjour dans une maison de soins ne peut réintégrer son domicile et si dans son environnement il n’y a aucun centre d’accueil ? En principe, les services sociaux, avant la sortie de l’hospitalisation, tentent de trouver des solutions mais ne réussissent pas toujours et des personnes dépendantes rentrent à leur domicile sans l’accompagnement nécessaire. Ce sont parfois des amis, des voisins qui prennent le relai mais c’est une situation provisoire qui ne sécurise pas la personne dépendante.

Il ne faut surtout pas oublier que si aujourd’hui la vie à domicile reste majoritaire chez les personnes âgées même dépendantes et si l’aide apportée par les proches est essentielle, à l’horizon 2015, le nombre de personnes âgées dépendantes pourrait augmenter davantage que celui des aidants potentiels non professionnels.

Accidents Vasculaires Cérébraux, chutes entraînant une dépendance définitive…rendent brutalement une personne valide totalement ou partiellement dépendante. La solidarité doit être organisée.

EBAUCHES DE SOLUTIONS ...propositions...à suivre

    

 

Repost 0
Published by CACO - dans CITOYENNETE
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 18:34

 

L’A.P.N.O. ( Association pour la Protection de la Nature au pays des Olonnes ) vous invite à sa seconde sortie nature de l’année 2012 avec pour thème la découverte de la mare des Conches Bressaudières et de la butte à ski dans la forêt avoisinante.

Rendez-vous le dimanche 25 mars 2012

à 9h30

sur le parking en bordure de la RD80 en forêt d’Olonne, en face du restaurant « La Ste Emilienne » - Olonne sur mer.

Renseignements tel 02 51 90 72 89 après 19 h –

 Prévoir  chaussures de terrain, jumelles et guides naturalistes.

Patrick Guéguen

Coordinateur sorties nature Association pour la Protection de la Nature au pays des Olonnes

8 rue du Maréchal Leclerc

85100 Les Sables d'Olonne

E-mail : apnolonne@yahoo.fr                  Tél. 02-51-23-97-43
Site:
http://www.apnolonne.fr

Repost 0
Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 15:15

VANDALISME suite 

 

suite de ...CHATEAU D'OLONNE mars 2012

 

AVANT...l'intervention des services municipaux

DSC06599.JPG

 

 

DSC06600.JPG

 

 

APRES LE PASSAGE DES SERVICES MUNICIPAUX...en filigrane les restes de TAG...le malheureux propriétaire de cette maison va devoir faire repeindre son mur.

 

DSC06742.JPG aprés

 

 

 

Repost 0
Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 17:51

 

Le vendredi 9 mars 2011 une conférence sur le thème "LE CHANGEMENT CLIMATIQUE et SES CONSEQUENCES SUR LE LITTORAL VENDEEN"

AVIGEN Conférence 2012 031

 

Des responsables politiques de tous bords, d'associations, de mouvements divers. ont répondu présents :  plus de 200 auditeurs attentifs aux propos de l’intervenant Hervé le Bouler dans la salle du théâtre de la Licorne (Espace Culturel le Havre d’Olonne)

Les organisateurs peuvent  remercier le maire de Château d’Olonne qui a refusé de leur mettre à disposition « sa salle » Gargamoelle ; ils  auraient dû refuser du monde.

Le conférencier  a d'emblée présenté les 2 buts poursuivis dans son intervention :  Former et Informer pour que les responsables à quelque que niveau que ce soit prennent leurs responsabilités.

Le discours tenu a eu pour avantage de corriger certaines idées reçues en évitant de stigmatiser telle ou telle activité, en reprenant les évolutions sur la terre depuis 1 000 000.d'années.

Les scénarios possibles quant à l'évolution du climat et de ses conséquences sont multiples.

Rien n'est figé, mais il est possible de prendre des dispositions dès aujourd'hui pour éviter à subir dans 20 ans, 80 ans, 200 ans. La température pourrait s'élever de 2 à 4° d'ici à 2080 mettant le climat vendéen au niveau de celui de Toulon.

Exemple plus « terre à terre », des plantes telles que le chêne pédonculé, le hêtre souffrent déjà de l'augmentation de la température.

Par contre, le chêne colonise les forêts et étouffe les autres espèces.

Comme il faut 200 ans pour « faire un arbre » c'est dès maintenant qu'il faut en tenir compte.

L'augmentation du niveau de la mer à Brest en 200 ans est bien de 0,20 m.

Hypothèse possible à la fin du siècle, le niveau pourrait augmenter de 40 cms .Ce n'est pas certain, mais cela pourrait continuer dans ce sens.

La tempête Xynthia n'a rien à voir avec les conséquences liées au réchauffement. Ces phénomènes sont liés à une conjonction au même moment de plusieurs facteurs : anti cyclone apportant de l'air chaud, coefficient de la marée, direction du vent et tempête.

Les études menées depuis plusieurs siècles montrent que le phénomène se produit 2 fois par siècle.

Aux élus de prendre leurs dispositions.

LES PIRES ATTITUDES

Ne rien faire

Sous-estimer les risques

Ne pas regarder la réalité en face

Déni de la réalité

CE QUI EST REALISTE

S'adapter dès maintenant

Prendre des décisions à risques

Remise des pendules à l'heure

Pour notre économie et nos besoins, si nous devions retourner vers le combustible bois, nos forêts seraient vite anéanties.

Chauffage à énergie positive. Cette idée ne plaît pas à tout le monde. Quelle entreprise pourrait se charger de transporter du courant car tout le monde en produirait et ne saurait quoi en faire?

Une soirée instructive, sensibilisatrice et non provocatrice ni alarmiste avec un intervenant Hervé LE BOULER, directeur du conservatoire national de la biodiversité, qui a su susciter les questions, apprivoiser « sa » salle et encore bravo aux organisateurs : AVIGEN, EAU ET RIVIERES de BRETAGNE, la VILLE D’OLONNE et le soutien de BIOCOOP.

Toute la conférence bientôt sur le site de l’Association

Repost 0
Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 20:42

  Mezzoreilles0002.jpg

 

« Allo, chérie... j'ai délocalisé ta mère !»

 Mezzo'reilles vous convie à une nouvelle soirée de rires et de détente avec un sujet d'actualité : la délocalisation.

Une comédie de Jean Paul Cantineaux, mise en scène Olivier Martin.

"40ème jour de grève anti-délocalisation à "France Cellulose", leader européen du papier toilette. Au grand dam du P.D.G., Charles-Antoine de Montaigu, un pittoresque trio syndical, soutenu par sa belle-mère, décide d'occuper son bureau. Une secrétaire coincée, une épouse voyageuse, un préfet bien prudent, une journaliste opportuniste, un officier de police dépassé, une médiatrice du gouvernement séduisante, un ministre africain très attendu et une femme de ménage très curieuse vont démêler ou compliquer à souhait les noeuds du conflit."

 

Repost 0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:05

     Dc578-copie-1.jpg

INADMISSIBLE !

De nombreuses solutions ont été proposées pour diminuer la production de déchets et nombreuses sont les villes qui voient régresser de manière significative leur production. Sensibiliser, éduquer, diminuer la production à la source, favoriser le compostage individuel et collectif...sont encore plus nécessaires.

Il faut en 2012 se mobiliser pour inverser la tendance.

 

"En VENDEE : 429 500 tonnes de déchets en 2011

 

La production de déchets des ménages a progressé d'environ 9 000 tonnes en 2011 comparé à 2010. Des emballages et des déchets verts se lisent dans cette augmentation.

 

Plus de déchets ont été valorisés et moins ont été éliminés (déchets tout-venant et ordures ménagères). Signe que le tri se développe toujours en Vendée et que la sensibilisation à la réduction des déchets à éliminer gagne du terrain. "

 

Cette information donnée par le Syndicat Départemental TRIVALIS est un échec vendéen; Il faut collectivement et individuellment réagir

TRIVALIS : www.trivalis.fr

Repost 0
Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 16:56

 

Dans une époque où les pouvoirs peuvent s'exerce parfois et certainement trop souvent hélas ! sans contre pouvoir, le citoyen désarmé, voire écrasé face à ceux qui détiennent du pouvoir doit rappeler qu'il ne pourra admettre ce qui est positif s'il n'a pas les moyens de critiquer, de proposer et d'être entendu.

A défaut, il se referme sur lui-même, ne croît plus en la liberté que protège la démocratie. Il sombre dans le pessimisme, l'individualisme forcené et peut se réfugier dans le faux espoir qui nourrit les fanatismes et leurs bandes.

 

RAPPELONS DONC CETTE CITATION DE BEAUMARCHAIS

    "Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur"

 

Marianne bâillonnée ou Marianne sérieuse, réfléchie...tournée vers l'avenir sans bâillon : laquelle préférez-vous ?

Méfions-nous : la vraie liberté de la presse, son pluralisme disparaît, les autres média de masse sont trop souvent plus manipulateurs qu'objectifs...il faut être attentifs à cette évolution.

Certains essaient d'encadrer INTERNET, parfois condamnable par ses excès, mais espace de liberté quand même. Voyez comme certains peuples ont appris à espérer grâce à INTERNET.

Ne laissons pas notre liberté d'expression se faire baillonner.

 

marianne baillonnée-copie-1marianne0002

Repost 0
Published by CACO - dans CITOYENNETE
commenter cet article