Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 17:00
L'IMMEUBLE SERA LE MÊME, LES LOCATAIRES VONT CHANGER : POUR LE MEILLEUR ?

L'IMMEUBLE SERA LE MÊME, LES LOCATAIRES VONT CHANGER : POUR LE MEILLEUR ?

ANALYSE SOMMAIRE ET SANS PRÉTENTION D’UN SCRUTIN

Bien sûr, vainqueurs incontestables de cette élection: les abstentionnistes qu’il faudra faire parler. C’est compliqué de faire parler quelqu’un qui a perdu sa voix.

C’est d’autant plus compliqué que le choix offert aux électeurs de l’extrême droite à l’extrême gauche en passant par des humanistes lanceurs d’idées était largement ouvert, hyper démocratique . Non, ils n’ont pas été voter pour sanctionner un passé et son passif, pour dire NON à un système bon en théorie mais nul dans la réalité vécue, ressentie par les citoyens : le silence de l’abstention a été assourdissant.

 

LA RÉVOLUTION SILENCIEUSE : MAIS QU’ONT VOTÉ LES ABSTENTIONNISTES ?

Ils ont voté : « Ras le bol » des politiciens menteurs, privilégies, dominateurs, donneurs de leçons, gaspilleurs de l’argent public, intouchables, au-dessus des lois qu’ils ont faites, …

Les mauvais ont entrainé les bons dans leur chute. Les politiciens honnêtes et ils sont certainement majoritaires sont emportés par la vague qui devait envoyer un jour ou l’autre par le fond les politiciens véreux, disqualifiés et leurs clientèles.

Les militants honnêtes, citoyens actifs mais trompés ont aussi quitté le navire soit par opportunisme soit par déception. Ils sont allés rejoindre les écœurés. Ils ont oublié d’aller voter.

 

LE REJET PAR LES VOTANTS DU SYSTÈME : LE RÉQUISITOIRE

Les votants eux ont censuré les partis.

  • Le Front National recule énormément. Ceci prouve la volatilité de son électorat et atteste aussi que le vote FN est un vote sanction ici contre le régime Hollande, contre un système dit démocratique en faillite ;

  • Le Parti Socialiste disparait, là aussi, vote sanction, y compris de la base qui n’a plus suivi les politiciens socialistes pas meilleurs voire plus mauvais que ceux de la droite ancienne, pourrie par les affaires, par la lutte fratricide des chefs, par l’usure du pouvoir qui fut cependant éphémère ;

La Droite qui paye sa division, sa non-reconstruction, la pseudo affaire FILLON…

 

LES VOTANTS ont censuré non seulement le système mais aussi les hommes : le système du politicien carriériste.

 

Les français n’en veulent plus du système ; je fais l’ENA, je cherche un poste où je serai bien placé politiquement et je fais carrière dans les cabinets ministériels puis comme élu !

Autre filière : je fais carrière dans l’appareil d’un parti ou dans le petit monde local pour prendre une place grâce à cette rampe de lancement de la politique.

 

Les votants ne veulent plus d’élus hautains, ils ne veulent plus du parisianisme, ils ne veulent plus du copinage…

 

Les français veulent des élus propres, dévoués au service de l’intérêt général et non plus au service d’une caste honnie, salie par les affaires et mauvaise gestionnaire. Ils ne veulent plus de ministres qui ne cherchent qu’à faire parler d’eux par des projets mal ficelés qui, en fin de compte, ruinent le pays et trompent le peuple.

 

LES VOTANTS N’ONT PAS VOTÉ POUR UN PROGRAMME MAIS CONTRE LE PASSÉ, CONTRE LES HOMMES DU PASSÉ

 

En fait, à ces Législatives, le Système et ses candidats d’« EN MARCHE » n’ont pas proposé de programme choc. On a pu le voir pour les Présidentielles : il y a eu débat d’idées et de projets. Pour les Législatives, pas de débat : l’EUROPE, LE CHÔMAGE, LA SÉCURITÉ, LA BAISSE DES CHARGES SOCIALES ET DES DÉPENSES DE L’ÉTAT, LA SANTÉ, L’ÉDUCATION, LE HANDICAP …les votants n’ont pas voté pour des projets nationaux sur ces grandes préoccupations. Le système a fait de ces législatives un mini débat local et des combats d’hommes.

 

La motivation des votants : Ce n’est pas l’enthousiasme pour un programme national de mandature mais ce fut une décision personnelle pour changer les hommes quitte à éjecter des hommes qui ont fait leurs preuves par de nouveaux élus inexpérimentés sans programme et donc sans promesses intenables et mensongères.

 

Il fallait oser le faire !

 

En fin de compte, entre les abstentionnistes et les votants il n’y a pas eu une grande différence de posture : ils ont choisi tous les deux le rejet.

  •  

     

    Pourvu que les français ne regrettent pas ce choix qui n’en n’est pas un !
Repost 0
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 21:04
BEAUCOUP DE CANDIDATS, PEU D'ÉLECTEURS

BEAUCOUP DE CANDIDATS, PEU D'ÉLECTEURS

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES 11 JUIN 2017 1er tour

RÉSULTATS VENDÉE LITTORAL

ARRIVE PARTOUT EN TÊTE : L'ABSTENTION !

 

CHÂTEAU D’OLONNE

 

INSCRITS : 12 169

VOTANTS : 6 617 soit 54,38 %

ABSTENTIONS : 5 552 soit 45,62 %

EXPROMÉS : 6 509 soit 98,37 %

 

Ont obtenu :

LAURENT AKRICHE : 181 soit 2,78 %

CATHERINE BESSONNET : 123 soit 1,89 %

CORENTIN DATTIN ; 6 soit 0,09%

STÉPHANE BUCHOU : 2 598 soit 39,91 %

NOEL FAUCHER : 764 soit 11,74 %

CAROLINE POTTIER : 92 soit 1,41 %

JEAN-FRANÇOIS NICOLAS : 31 soit 0,48 %

ANTHONY PITALIER : 543 soit 8,34 %

JEAN FRANÇOIS MARRE : 35 soit 0.54 %

FLORENCE PINEAU : 1 018 soit 15,64 %

CORINNE FILLET : 683 soit 10,49 %

ALAIN DARMET. :435 soit 6.68 %

 

LES SABLES D’OLONNE

INSCRITS : 13 868

VOTANTS : 7 513 soit 54,18%

ABSTENTIONS : 6 355 soit 45,82%

EXPRIMÉS : 7 394 soit 98,42 %

 

Ont obtenu :

LAURENT AKRICHE : 222 soit 3,00%

CATHERINE BESSONNET : 109 soit 1,47 %

CORENTIN DATTIN ;

STÉPHANE BUCHOU : 2 976 soit 40,25 %

NOEL FAUCHER : 882 soit 11,93 %

CAROLINE POTTIER : 158 soit 2,11 %

JEAN-FRANÇOIS NICOLAS : 40 soit 0,54 %

ANTHONY PITALIER : 318 soit 4,30%

JEAN FRANÇOIS MARRE : 12 soit 0,16 %

FLORENCE PINEAU : 1 513 soit 20,46 %

CORINNE FILLET : 607 soit 8,21 %

ALAIN DARMET. : 519 soit 7,02%

 

OLONNE SUR MER

INSCRITS : 12 109

VOTANTS : 6 439 soit 53,18%

ABSTENTIONS : 5 670 soit 46,82 %

EXPRIMÉS : 6 313 soit 98,04 %

 

Ont obtenu :

LAURENT AKRICHE : 219 soit 3,47 %

CATHERINE BESSONNET : 94 soit 1,49 %

CORENTIN DATTIN : 12 soit 0,16%

Soit STÉPHANE BUCHOU : 2 351 soit 37,24, %

NOEL FAUCHER : 504 soit 7,98 %

CAROLINE POTTIER : 111 soit 1,76%

JEAN-FRANÇOIS NICOLAS : 38 soit 0,60 %

ANTHONY PITALIER : 533 soit 5,27 %

JEAN FRANÇOIS MARRE : 22 soit 0,35%

FLORENCE PINEAU : 1 442 soit 22,84%

CORINNE FILLET : 679 soit 10,76%

ALAIN DARMET. : 514 soit 8,14%

 

 

3 ième CIRCONSCRIPTION VENDÉE

TOTAL

Ballotage entre Stéphane BUCHOU et Florence PINEAU

INSCRITS : 122 019

VOTANTS : 65 036 soit 53.30%

ABSTENTIONS : 56 983 soit 46,70%

EXPRIMÉS : 63 704 soit 97.95%

Votes blancs : 884 soit 1.36%

Votes nuls : 448 soit 0.69 %

 

Ont obtenu :

LAURENT AKRICHE (Europe Écologie Les Verts) : 1 960 soit 3,08 %

CATHERINE BESSONNET (Debout la France): 1 283 soit 2,01 %

CORENTIN DATTIN (Allons Enfants): 102 soit 0.16 %

STÉPHANE BUCHOU : (La République en marche) : 24 930 soit 39,13%

NOEL FAUCHER (Divers Droite) : 8 497 soit 13,34%

CAROLINE POTTIER (Parti Communiste Français): 1 064 soit 1,67 %

JEAN-FRANÇOIS NICOLAS (Lutte ouvrière) : 399 soit 0,63%

ANTHONY PITALIER (Parti socialiste): 2 540 soit 3,99%

JEAN FRANÇOIS MARRE (Union Populaire Républicaine): 337 soit 0,53%

FLORENCE PINEAU (Les Républicains) : 9 600 soit 15,07%

CORINNE FILLET (Front National) : 7 578 soit 11,90%

ALAIN DARMET.(La France insoumise) : 5 414 soit 8,50 %

Repost 0
10 juin 2017 6 10 /06 /juin /2017 12:08

ENTRE DEUX TOURS D'ÉLECTION, POUR SE CHANGER LES IDÉES

Une détente

Ce vendredi 16 JUIN 2017

...Il reste quelques places

SORTIR AU PAYS DES OLONNES : UNE SOIRÉE CABARET
Repost 0
Published by CACO - dans DIVERS
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 20:57
DANS UNE "NEURSERIE" PORCINE

DANS UNE "NEURSERIE" PORCINE

ENVIRONNEMENT : QUAND UN ÉLU JOUE UN JEU TROUBLE ET POLLUEUR ALORS QU’IL SIÈGE VOIRE PRÉSIDE DES STRUCTURES DÉPARTEMENTALES ET LOCALES QUI LUTTENT CONTRE LA POLLUTION

 

Il est un élu vendéen qui a pour le moins le goût de la contradiction.

Édouard de la BASSETIÈRE s’était illustré en 2009 en tant que Maire de POIROUX, en acceptant l’installation de la porcherie industrielle dans sa commune alors que ses collègues maires, députés, sénateurs, conseillers généraux et le préfet avaient donné des avis défavorables et pour nombre d'entre eux participé à un très large rassemblement aux Sables d’Olonne.

Cet élu qui siège à VENDÉE EAU (Syndicat Départemental qui gère l'eau potable) a toujours été dans le camp des pollueurs, de ceux qui appartiennent aux lobbys qui sont favorables au maintien de l’usage des pesticides, épandages de compost polluants destructeurs du sol, nitrates…

Comment cet élu peut-il vivre avec sérénité ses contradictions ?

COMMENT MONSIEUR DE LA BASSETIÈRE PEUT-IL GÉRER LES CONTRADICTIONS ENTRE SES FONCTIONS D’ÉLU AVEC LA DÉFENSE DE L’ENVIRONNEMENT ET SES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ET PARAPROFESSIONNELLES AU SEIN DU MONDE AGRICOLE?

Comment peut-il sièger à VENDÉE EAU et accepter la création d’une usine à porcs qui porte le risque reconnu en 2009 par le Préfet de pollution de la retenue de FINFARINE et le cours d’eau de la VERTONNE, les marais, les parcs à huitres…

Comment peut-il au SAGE être un Président actif et impartial sur les gros dossiers de la préservation des ressources en eau potable, sur l’amélioration de la qualité des eaux de baignade, sur l'inventaire des zones humides, ruisseaux... et laisser se développer épandages, produits polluants… ?

SAGE ; http://www.sageauzancevertonne.fr

Certes il n’est malheureusement pas le seul à devoir gérer ces contradictions entre son adhésion à des lobbys , ses fonctions professionnelles et ses fonctions d’élus. Dans ce mélange de fonctions intérêt général et intérêts particuliers ne peuvent faire bon ménage. Elles générent compromis et compromissions. Humainement, c'est ingérable et condamnable.

 

LES CITOYENS NE SUPPORTENT PLUS CE MÉLANGE DES GENRES. Il Y A DES INCOMPATIBILITÉS DE FONCTION QU’IL FAUT NTERDIRE

Au moment de la gestation d’une nouvelle loi sur la moralisation de la vie publique, les Présidents de conseil départemental, de conseil régional doivent veiller à ce qu’aucun élu n’ait de délégations, de fonctions où de telles incompatibilités rendent l’élu suspect de partialité pour ne pas dire pire.

Les citoyens ne comprennent plus comment un élu peut encore les représenter alors qu’il est dans des organisations qui actent en contradiction avec l’intérêt général.

Certes, Edouard de la BASSETIÈRE n’est pas le seul, loin de là, en VENDÉE et ailleurs..

Il faudra bien un jour faire le ménage et rendre, par exemple, impossible que le contrôleur de l’application de mesures règlementaires soit aussi partenaire de ceux qui enfreignent les réglements protecteurs de la santé publique et de l’intérêt général.

C'est même pas un problème de moralisation, de morale ou de déontologie mais une règle de bon sens.

Repost 0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 21:01
LES URNES SONT VIDES POUR LES FRANÇAIS ÉTABLIS À L' ÉTRANGER

LES URNES SONT VIDES POUR LES FRANÇAIS ÉTABLIS À L' ÉTRANGER

LES FRANÇAIS ÉTABLIS À L'ÉTRANGER ONT DÉJÀ VOTÉ

TAUX D'ABSTENTION : 80,9 %, POUR LA PRÉSIDENTIELLE IL N'ÉTAIT "QUE DE 56 %"

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/resultats-du-1er-tour-legislatives-pour-francais-etranger.html?xtor=EPR-56

LES MÉDIA ONT GLOSÉ SUR DES RÉSULTATS FAVORABLES AUX CANDIDATS "EN MARCHE"

CE QUE L'ON NE VOUS A PEUT-ÊTRE PAS DIT CLAIREMENT C'EST QUE LE VRAI GRAND VAINQUEUR EST DONC L'ABSTENTION.

Va-t-on avoir 11 députés élus par moins de 10 % des électeurs inscrits dans leurs circonscriptions ?

Les résultats du 1er tour des législatives pour les Français de l’étranger : UN CATACLISME D'ABSTENTIONS

Dans les 11 circonscriptions des Français établis hors de France, le 1er tour des élections législatives a été organisé les 3 et 4 juin 2017. Les résultats ont été publiés et commentés.

717 bureaux de vote étaient ouverts. Sur l’ensemble des circonscriptions, le taux de participation est de 19,1%. Dans toutes les circonscriptions, il y aura un second tour car aucun candidat n’a atteint le seuil de 25% des inscrits !

 

Repost 0
Published by CACO
commenter cet article
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 19:56
L'ASSEMBLÉE NATIONALE

L'ASSEMBLÉE NATIONALE

ÉLIRE UN DÉPUTÉ : EST-CE POUR QU’IL ABANDONNE SON POUVOIR ? QUEL POUVOIR ?

A la lecture des tracts, proclamations de foi, interviews…des candidats députés la tendance est de faire du député un élu local de plus.

Mais le député n’est pas élu pour défendre des intérêts locaux ou particuliers, son rôle est de :

  • VOTER LES LOIS PRÉSENTÉES PAR LE GOUVERNEMENT, VOIRE D’EN PROPOSER,

  • CONTRÔLER L’ACTION DU GOUVERNEMENT

     

LE DÉPUTÉ N’EST PAS UN ÉLU LOCAL, IL REPRÉSENTE LA NATION TOUTE ENTIÈRE. CESSONS DE VOIR SON RÔLE AFFAIBLI.

En légiférant, il ne représente pas sa circonscription mais prend position pour l’ensemble des français, l’ensemble du peuple français, la NATION toute entière. Son mandat est national ; il n’a pas à rendre compte de ses votes à son électorat local mais à la NATION.

Ce n’est donc pas parce qu’il est élu par les citoyens d’une circonscription qu’il doit répondre devant eux de l’exécution de son mandat. Le député par son élection ne reçoit pas un mandat « impératif ». Cela n'empêche pas le citoyen de rappeler au député ses promesses et de "contrôler" l'exercice du mandat par "son" député. 

Les députés n’ont-ils pas eux-mêmes et leurs appareils, les partis, auto-dévalorisé leur fonction et leur rôle essentiel à l’équilibre des pouvoirs et donc à l’équilibre fondement de la démocratie ? Ce qu’il y a de sûr c’est qu’ils y ont perdu leur crédibilité.

LES PROGRAMMES DE NOS CANDIDATS

Lire les déclarations des candidats sur l’emploi, l’économie, la sécurité, l’EUROPE… c’est parcourir une litanie qui confine à l’incohérence de promesses qui ne seront pas financées et techniquement souvent impossible à réaliser tant que la confiance du peuple en ses élus ne sera pas rétablie.

Ce n’est pas cela la fonction de député.

 

« L’ASSEMBLÉE NATIONALE EST-ELLE INDISPENSABLE ? »

La question est posée par un grand quotidien national qui a demandé avis aux spécialistes qui ont répondent par un OUI très nuancé.

Le pouvoir du président et de « son » gouvernement ont trop réduit le rôle des députés et du Parlement (députés et sénateurs) globalement.

L’Assemblée Nationale donne une image très négative de son travail et surtout les députés n’exercent plus leur rôle de contrôleur du gouvernement…l’usage de l’article 49 3 ne les y incite pas et les recours que les députés peuvent avoir auprès du Conseil Constitutionnel ne pèsent pas assez pour être un réel contre-pouvoir, un vrai contrôle de la constitutionalité, de la légitimité et de l'opportunité même  des textes proposés par le gouvernement, votés à la hâte, circonstanciés, contradictoires parfois.

 

CONCLUSION : C’EST LE SYSTÈME DE L’ÉQUILIBRE ENTRE LES POUVOIRS DE L’EXÉCUTIF (Président et Gouvernement) ET LE POUVOIR LÉGISLATIF (Assemblée Nationale et Sénat) qui est en cause aujourd’hui et c’est cela que nous aurions aimé voir débattu dans cette campagne électorale.

La juste Révolution sera de rendre le pouvoir aux députés, élus du peuple, de leur permettre, voire de les obliger à exercer effectivement leurs pouvoirs que la Constitution leur donne.

 

DEUX AUTRES POUVOIRS À LA DÉRIVE : LA JUSTICE, LES MEDIA

Le troisième pouvoir c’est la JUSTICE qui est à la dérive, malmenée par les deux autres pouvoirs et surtout par l’exécutif qui pond des réformes incessantes et inapplicables.

Reste le dernier (super ?) pouvoir : c’est celui DES MEDIAS qui profitent du trouble des trois autres pouvoirs pour se faire une place qui n’est pas de leur compétence sanctionnant sans droit, destructeur parfois, incompétents souvent, abusant de la liberté d’expression au risque de compromettre leur avenir.

 

LES 11 et 18 JUIN 2017, LES FRANÇAIS VONT ÉLIRE DES DÉPUTÉS DONT LES PREMIERS ACTES VONT ÊTRE DE NE PAS JOUER LEUR RÔLE EN ACCEPTANT QUE LE GOUVERNEMENT HABILITÉ FASSE LE TRAVAIL À LEUR PLACE PAR ORDONNANCES.

La réforme du code du Travail en 3 mois...une foutaise...la commission BADINTER

http://www.olonnes.com/2016/02/reforme-du-droit-du-travail.html

prévoyait au moins deux ans de travail pour un code qui a été construit sur la base du code civil napoléonien et mis en forme sans cesse depuis 1841 !

ÉLUS ET AUSSITÔT AU CHÔMAGE TECHNIQUE ? pour cause d'ordonnances ?

C’est sur cela qu’il faudrait un vrai débat national pour inciter les citoyens à aller voter et à se réconcilier avec l’Assemblée Nationale et éviter aux députés l'abandon de leurs prérogatives..

Repost 0
Published by CACO - dans CITOYENNETE
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 10:56
LA PRÉSIDENTE DE L'ASSOCIATION L'ORBESTIER PRÉSENTE LE TRIO DE GUITARISTES LA PALMERA

LA PRÉSIDENTE DE L'ASSOCIATION L'ORBESTIER PRÉSENTE LE TRIO DE GUITARISTES LA PALMERA

DÉBUT DES CONCERTS ORGANISÉS PAR L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" À CHÂTEAU D'OLONNE

L'ABBAYE ROMANE SAINT JEAN D'ORBESTIER est le site habituel où l'Association L'ORBESTIER organise ses concerts du Printemps.

Mais 2017 est une année exceptionnelle puisque le joyau qu'est cette abbaye romane sur un site lui aussi exceptionnel est en cours de cure de jeunesse et donc fermée au public pour cause de restauration.

Ce samedi 2 juin, à la salle GARGAMOELLE mise à la disposition de l'Association par la mairie de Château d'Olonne la guitare revenait à l'honneur comme elle le fut y a un certain temps avec la présence du grand maître de la guitare Alexandre LAGOYA.

Les 3 musiciens du trio LA PALMERA nous ont fait faire un beau voyage aux pays de la guitare avec simplicité et charme. C'est étonnant ce que 3 passionnés peuvent exprimer avec cet instrument simple et pourtant si riche quand il est ainsi dressé, caressé, frappé.

Une excellente soirée qui aurait mérité un public plus large comme les présents ont pu l'exprimer par leurs applaudissements .

Prochain concert et donc rendez-vous le

vendredi 7 juillet 2017

Le quatuor  ZERKALO ( http://www.zerkaloquartet.eu/quartetFR.html ) de réputation internationale donnera son récital en l'Église Saint Hilaire de CHÂTEAU D'OLONNE

Renseignements : www.lorbestier.org

06 74 23 96 31

Repost 0
4 juin 2017 7 04 /06 /juin /2017 08:32

COMMUNIQUÉ

Bonne sortie pour préparer les vacances : la mer, du soleil sur la table et le dépaysement. en spectacle.

SORTIR DANS L'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE : LE VENDREDI 16 JUIN  2017
Repost 0
Published by CACO
commenter cet article