Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 15:38
CONFINEMENT : MASQUES OBLIGATOIRES

CONFINEMENT : MASQUES OBLIGATOIRES

 

COVID-19 : ASSOCIATIONS PRATIQUES SPORTIVES... RAPPEL DES RÈGLES DE CONFINEMENT APPLICABLES

Nous vous prions de trouver ci-dessous le courrier de la Mairie des Sables d’Olonne qui tire les conclusions des décisions gouvernementales  du 27 novembre 2020 valables jusqu'au 15 décembre.

"Mesdames, Messieurs, les Présidents et Responsables associatifs,

 Depuis le vendredi 27 novembre 2020 minuit, de nouvelles dispositions sont entrées en vigueur dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Ces dispositions s'appliquent jusqu'au mardi 15 décembre 2020, sous réserve de l'évolution des mesures de confinement.

 D'un point de vue général pour tous les secteurs associatifs, les équipements municipaux, regroupant également les bureaux en usage exclusif sont fermés à toute activité.

 

Les rassemblements de plus de 6 personnes n'étant pas possibles, toutes les manifestations et événements organisés sur la voie publique sont interdits.

Quelques exceptions à cette règle, les associations exerçant des missions d'intérêt général, de type maraude sociale, distribution d'aides alimentaires, l'organisation du don du sang, l'activité des artistes professionnels, les groupes scolaires et périscolaires uniquement dans les salles à usage multiple, la formation continue ou professionnelle, sont autorisées à poursuivre leurs actions.

Elles peuvent donc continuer à utiliser les équipements municipaux dans le respect strict des gestes barrières et en mettant en place du nettoyage renforcé.

 En matière de pratique sportive, les principales dispositions dorénavant en vigueur sont les suivantes:

 De manière générale:

- pour toutes et tous, seule la pratique sportive individuelle dans un rayon de 20 km autour de chez soi est possible, pendant 3 heures par jour maximum.

- les parcs, jardins et autres espaces verts aménagés dans les zones urbaines, les plages, les abords des plans d'eau et des lacs sont accessibles, s'ils se situent dans votre périmètre de 20 km (le Préfet peut toutefois les fermer s'il le juge nécessaire).

- les établissements de type X (établissements sportifs couverts), de type PA (établissements de plein air) et de type L (salles à usage multiple) ne peuvent accueillir du public, sauf par dérogation pour :

. l'activité des sportifs professionnels et de haut niveau,

. les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire ou professionnelle,

. les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées,

. les formations continues ou des entraînements nécessaires pour le maintien des compétences professionnelles.

- les établissements sportifs de plein air peuvent également accueillir du public pour :

. les activités encadrées à destination exclusive des personnes mineures,

. les activités physiques et sportives des personnes majeures, à l'exception des sports collectifs et des sports de combat.

Le service vie associative, ainsi que les autres services municipaux restent ouverts et sont à votre écoute pour toutes vos questions et demandes complémentaires au 02.51.23.16.00 ou par courriel à vie.associative@lessablesdolonne.fr ou sports@lessablesdolonne.fr

Les clubs sportifs remplissant les conditions particulières mentionnées ci-dessus, et qui souhaitent utiliser les équipements sportifs sur leurs créneaux habituels sont invités à solliciter le service des sports et nautisme au préalable.

Sachant pouvoir compter sur vous et restant à votre disposition, je vous prie d'agréer, Mesdames, Messieurs, les Présidents et Responsables associatifs, l'expression de mes respectueuses salutations."

 

Alain Blanchard

Vice-Président Les Sables d'Olonne Agglomération

Adjoint délégué à Olonne sur mer

et à la Vie Associative

 

Référence réglementaire : Décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire (https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042475143)

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 11:46
COVID-19 ATTEINT MÊME LE RITUEL TÉLÉTHON...CONTINUONS À DONNER

COMMUNIQUÉ

COVID-19 NE DOIT PAS EMPÊCHER LA GÉNÉROSITÉ ET LA SOLIDARITÉ

 

Téléthon : les manifestations dans la Marne et les Ardennes         

                         Bonjour à toutes et à tous,

 

Nous avons chaque fin d' année un rendez-vous de mobilisation pour récolter des fonds pour l'AFM Téléthon.

L'épidémie COVID 19 ne nous le permet pas.

Malgré tout, nous devons nous mobiliser.

Pour cela vous trouverez ci-dessous un lien qui vous permettra, si vous le souhaitez, de faire un don à l'AFM Téléthon :

https://soutenir.afm-telethon.fr/lessablessemobilisepourletelethon

Pour information : les versements de dons sont déductibles de vos impôts.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, transmettre cette information à tous vos adhérents.

Avec tous nos remerciements.

Les Bénévoles des Olonnes

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2020 6 21 /11 /novembre /2020 19:36
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE, YANNICK MOREAU, DEMANDE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE QU'IL ANNONCE DES MESURES AUDIBLES ET COHÉRENTES

 

Il demande "lisibilité et cohérence " pour que le bon peuple français puisse "comprendre et appliquer les mesures restrictives de liberté".

Nous souhaitons que l'édile sablais soit entendu...c'est essentiel !

 

Les mesures sanitaires seraient si simples et adaptées dans une France où la décentralisation ne serait plus un vain mot !

 

Voir la lettre ci-dessous : 

COVID-19 MONSIEUR MACRON SVP DES DÉCISIONS CLAIRES ET JUSTES
COVID-19 MONSIEUR MACRON SVP DES DÉCISIONS CLAIRES ET JUSTES

Partager cet article

Repost0
14 novembre 2020 6 14 /11 /novembre /2020 19:54
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

 

LES SABLES D'OLONNE

 

AMÉNAGEMENTS DE LA CIRCULATION ET UN BRAVO MÉRITÉ AU PERSONNEL D'ACCUEIL DE LA MAIRIE DES SABLES D'OLONNE...

 

voir le document ci-dessous...

un tout petit peu d'oxygène...

et n'oublions pas de soutenir notre commerce local.

 

 

Solidaires nous respectons les règles de distanciation et le port du masque et autres mesures "sanitaires".

LES SABLES D'OLONNE : DES INFOS COVID-19 CIRCULATION EN VILLE ET...
LES SABLES D'OLONNE : DES INFOS COVID-19 CIRCULATION EN VILLE ET...

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 15:57
UNE IMAGE QUE NOUS  EUSSIONS ESPÉRER OUBLIER : CELLE DE LA PESTE NOIRE (1347/1352)

UNE IMAGE QUE NOUS EUSSIONS ESPÉRER OUBLIER : CELLE DE LA PESTE NOIRE (1347/1352)

 

LA GRIPPE ESPAGNOLE...UN MAUVAIS MOMENT HISTORIQUE

COVID-19...UN MAUVAIS MOMENT QUE NOUS SUBISSONS CONFINÉS, RÉSIGNÉS ET SOUMIS CIVIQUEMENT

 

Au moment où l'on parle avec précaution de vaccins, de présumé recul de la pandémie, nous osons vous transmettre photos et dessins sur ces fléaux qui régulièrement déciment les populations.

On ne sait absolument pas si cette série de photos qui circulent sur la grippe espagnole il y a 100 ans sont garanties authentiques. Nous n'avons pas non plus de photos de la peste noire du 14 ième siècle.

L'humanité affronte sans cesse des fléaux naturels ou provoqués dont les guerre. Elle est fragile. Il y a des civilisations qui disparaissent et de nouvelles qui apparaissent. Mais l'humanité garde un bien qui est l'espérance sous toutes ses formes et l'oubli des cauchemars autre forme de l'espérance.

L'espérance pousse avec la solidarité et la connaissance de la fragilité de l'homme qui ne peut se nier même si sa science va sans cesse plus loin.

Il nous faut encore savoir rester modestes et solidaires.

 

VU AU DÉPART DU VENDÉE-GLOBE

VU AU DÉPART DU VENDÉE-GLOBE

COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE
COVID-19, LA GRIPPE ESPAGNOLE, LA PESTE NOIRE...ET L'ESPÉRANCE

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 20:07
LE CHENAL SANS PUBLIC : UN TRISTE CALME

LE CHENAL SANS PUBLIC : UN TRISTE CALME

 

DIMANCHE 8 NOVEMBRE 2020  LE DÉPART DU VENDÉE GLOBE

 

NOUS, ON RESTE "À QUAI" BIEN CONFINÉS…CHEZ NOUS…AVEC UNE MÉTÉO FAVORABLE..."IL" PART, ON N'A PAS TOUT PERDU !

 

COMMUNIQUÉ DU MAIRE DES SABLES D'OLONNE YANNICK MOREAU

L'État a tranché :

"Cela signifie que le départ se fera sans public

 
Il est donc interdit d’utiliser une attestation de sortie pour aller assister au départ.
 
De surcroît, pour garantir le respect d’un huis clos strict et éviter tout risque de regroupement contraire à la lettre et à l’esprit des règles de confinement, le préfet de la Vendée a décidé d’interdire l’accès au chenal, au remblai et à la grande plage de 7H à 11H du matin.
 
Seuls les services de santé, de secours, et les « riverains immédiats » habitant sur les quais et le remblai et pouvant présenter un justificatif de domicile, pourront se déplacer sur ces espaces dans le respect strict des hypothèses dérogatoires de déplacement prévus par le décret sur le confinement.
 
Le préfet demande donc aux Sablais et aux Chaumois qui se situent à moins d’un kilomètre du chenal ou de la grande plage de ne pas chercher à y accéder entre 7H et 11H du matin. De nombreux policiers seront présents pour faire respecter cette interdiction de circulation complémentaire.
 
À 11H tous les bateaux du Vendée Globe seront en mer et l’interdiction d’accéder aux quais, au remblai et à la grande plage sera levée. Les règles classiques du confinement s’appliqueront de nouveau.
 
Dimanche matin 8 novembre les trois marchés des Sables d’Olonne seront ouverts, y compris celui de La Chaume.
 
La ville des Sables d’Olonne vous remercie par avance pour votre civisme. Personne ne souhaitait ce huis clos dicté par l’évolution des conditions sanitaires. Mais si nous cherchons à regarder les choses de manière positive, nous pouvons nous réjouir de ce que la Vendée aura réussi à faire partir le Vendée Globe 2020 qui restera l’une des très rares compétitions sportives mondiales de cette année.
 
Nous pouvons aussi nous consoler de ce huis clos car il place chacun sur un pied d’égalité. Le Vendée Globe est un bien public et appartient à tous les Vendéens.
 
Des jauges restreintes à 1.000 ou 5.000 personnes le long du chenal auraient été très injustes pour les Sablais et la centaine de milliers de spectateurs qui viennent traditionnellement encourager les skippers lorsqu’ils quittent Port Olona et Les Sables d’Olonne.
 
La ville des Sables d’Olonne et son agglomération ont beaucoup reçu du Vendée Globe. En cette année très particulière, ce sont les Sablais et les Chaumois qui font le sacrifice de leur présence et de leur ferveur sur le bord du chenal.
 
Mais le départ du Vendée Globe le 8 novembre prochain n’est pas la fin du Vendée Globe.
 
Le départ du Vendée Globe n’est que le début de cette Aventure qui verra 6 femmes, 27 hommes faire le tour du monde en 100 jours, 70 jours, peut-être moins...
 
Au cours des semaines qui viennent nous vivrons intensément les épreuves et les joies des marins du Vendée Globe.
 
Dans quelques mois, j’espère que nous pourrons être nombreux pour les accueillir ou les célébrer à l’occasion de leur retour aux Sables ou de la traditionnelle cérémonie festive de « remise des prix .
 
Vive le Vendée Globe ! et Vive Les Sables d’Olonne !"
 
 
 
L’ÉTAT A TRANCHÉ : LE DÉPART DU VENDÉE GLOBE SE FERA DANS LE RESPECT D’UN HUIS CLOS PARTICULIÈREMENT STRICT

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 19:06
LA POLICE POUR FAIRE FERMER LES PETITS COMMERCES DÉSOBÉISSANTS ?

LA POLICE POUR FAIRE FERMER LES PETITS COMMERCES DÉSOBÉISSANTS ?

 

L’INTERVENTION DE LA JUSTICE, DE LA POLICE, DES PRÉFETS EST-ELLE LA BONNE MÉTHODE POUR FAIRE COMPRENDRE LA JUSTESSE DES MESURES PRISES PAR LE GOUVERNEMENT ?

 

Entre les citoyens et leurs dirigeants le courant ne passe pas bien. Entre les maires et le Président de la République, c’est une petite fronde.

 

La logique aurait pourtant voulu que face à la capacité de nuire de la Covid-19 tout ce qui pourrait l’affaiblir devrait être bien accueilli par la population. Celle-ci vit depuis le début de cette année 2020 avec la peur du virus et la peur de l’horreur du terrorisme. Elle peut et doit pouvoir accepter le confinement et ses contraintes à condition que celles-ci soient expliquées, comprises puis admises.

 

CAUSES DU DÉSARROI DU PEUPLE, CAUSES DE LA DÉSOBÉISSANCE DES MAIRES

Les erreurs passées

Il y a le poids lourd des erreurs passées lors du début de la crise sanitaire :

  • comme les masques qui passent d’inutiles à obligatoires !
  • comme la découverte de la pauvreté des hôpitaux débordés par la 1ère vague et l’imprévision des gouvernants concernant l’avenir de l’hôpital
  • comme le temps perdu entre la découverte du virus et la réaction de dirigeants dépassés.

 

Il y a la perte de confiance des citoyens et les dysfonctionnements de l’État

  • Il y a effectivement l’effet de la perte de confiance des français dans leurs dirigeants. C’est la fracture entre le peuple et ses dirigeants qui débouche encore une fois sur la conclusion populaire mais peut-être hâtive : nos dirigeants sont tous des incapables ! L’entourage du Président n’a pas été à la hauteur.

 

  • Le français lui aussi a tort de tout attendre de l’État à qui il demande toujours plus. Mais l’État peut-il tout faire, tout réussir. ? L’État étend ses tentacules et sort de son rôle. Il en oublie ses compétences essentielles : sécurité, santé, justice... Mais, surtout l’État, c’est nous ! nous les français qui, d’autre part, ne croyons plus en l’État Providence tout en en demandant toujours plus.

 

  • Les français sentent aussi qu’au niveau le plus élevé de l’État il y a des dysfonctionnements, de la cacophonie entre les ministres eux-mêmes. Le chef de l’État contraint à « recadrer ses ministres », les ministres qui eux vont recadrent les hauts fonctionnaires. Tout cela forme un attelage bancal qui tire de tous les côtés.

 

TOUT SE DÉCIDE À PARIS ET PARIS CE N’EST PAS LA France !

 

L’État parisien oublie qu’il y a un pouvoir local, un capital de pragmatisme des gens de terrain qui peut renverser des montagnes et au lieu de s’appuyer sur cette force, il l’oublie et parfois la méprise.

Si le métro, à Paris est en panne, c’est la France qui s’arrête…c’est insupportable pour la France profonde !

En province, pour aller travailler, certes, on ne prend pas le métro et donc si le métro est en panne on peut quand même aller travailler et vivre ! tandis que le parisien …

Cela aussi insupporte particulièrement le bon français provincial.

Et dans la situation de crise actuelle Paris et le pouvoir centralisé pour faire appliquer les diktats gouvernementaux envoie dans nos villes et villages ses préfets et la police nationale pour intimider maires méritants et commerçants victimes d’une erreur de casting et d’une injustice :

Voir :

http://www.olonnes.com/2020/11/fermeture-des-petits-commerces-tous-egaux-devant-la-loi.html

La Justice administrative aux ordres des préfets vient de commencer par des décisions en référé de tenter de faire rentrer dans le rang les maires frondeurs qui ont osé autoriser l’ouverture des petits commerces dans leurs communes .

Est-ce la bonne méthode pour convaincre la population qu’il y a plus de risques de contamination dans un petit commerce local qui s’applique à faire respecter les règles sanitaires que dans une grande surface ?

 

 

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2020 2 03 /11 /novembre /2020 22:00
SAUVONS LE COMMERCE DE PROXIMITÉ

SAUVONS LE COMMERCE DE PROXIMITÉ

 

LES MAIRES, VILIPENDÉS LORS DU DÉBUT DU MANDAT DU PRÉSIDENT MACRON, ONT  MONTRÉ LEUR DÉVOUEMENT ET LEUR EFFICACITÉ LORS DE LA PREMIÈRE VAGUE DE L'ÉPIDÉMIE. ILS RUENT DANS LES BRANCARDS FACE AUX MESURES QUI VISENT LES COMMERCES DE PROXIMITÉ.

 

Maintenant ces maires ne supportent plus les erreurs et errances de Paris !

Ils ne veulent pas voir que leurs petits commerces disparaissent : plus de petits commerces, plus de bureau de poste, plus d’école, des routes mal entretenues, des budgets serrés et vissés…

Face aux nouvelles mesures concernant la fermeture de certains petits commerces c’est la mini-fronde des maires « gilets jaunes » nouvelle version qui pratiquent la désobéissance civique.

Ils prennent des arrêtés autorisant les petits commerces à ouvrir…et on voit les gendarmes relever les magasins ouverts pour aller les dénoncer au préfet !

Pour l’instant, c’est une mini-fronde mais c’est quand même grave et il y a une injustice.

La fermeture des petits commerces est vécu comme une injustice, comme un manque de reconnaissance de l’État non seulement par les intéressés mais aussi par leurs clients, amis…N’étaient-ils pas capables de gérer les mesures sanitaires aussi bien que la grande distribution ?

C’est une offense qui leur est faite !

 

LES FRANÇAIS ÉGAUX DEVANT LA LOI ?

 

Les français sont égaux devant la loi…c’est une loi fondamentale et ce sont les gouvernants qui imposent maintenant l’inégalité de traitement.

Constitutionnellement et juridiquement il appartiendra au gouvernement de prouver que cette mesure discriminatoire qui vise le petit commerce est justifiée et proportionnée au risque qu'ils font encourir à leurs concitoyens .

Ce ne sera pas chose aisée et le mal irréparable pour certains commerces aura été fait.

 

 

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789

Dans son article 6, il est écrit : « La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs t

 

L’article 7 de la Déclaration universelle des droits de l’homme a repris ce principe

 

Elle affirme, sur l'égalité devant la loi, dans son article 7  « Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination ».

 

SOUTENONS LE PETIT COMMERCE ET TOUT LE COMMERCE DE PROXIMITÉ

 

Partager cet article

Repost0