Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 17:36
POLICE JUSTICE : L’UNION FERAIT LA FORCE. AUJOURD’HUI LA JUSTICE DOIT ASSURER UNE PROTECTION SANS FAILLE AUX DES POLICIERSPOLICE JUSTICE : L’UNION FERAIT LA FORCE. AUJOURD’HUI LA JUSTICE DOIT ASSURER UNE PROTECTION SANS FAILLE AUX DES POLICIERS

HISTOIRE D’UN POLICIER MALTRAITÉ PAR UN DÉLINQUANT ET PAR LA JUSTICE

Le 1er août 2017, le Tribunal Correctionnel de DIJON a eu à connaitre une affaire où la Police tente de faire valoir son droit au respect.

Le 28 juillet, un certain JB (cela ne s’invente pas)  bien connu de la justice et des policiers avait consommé force alcool. Cela l’a conduit au commissariat car il s’en prenait aux passants.

Affaire banale qui ne l’est pas du tout par les suites qu’elle a eues.

Lors de la visite du médecin et d’un policier dans sa cellule de dégrisement JB ne se montre pas coopératif. Il s’en est pris au représentant des forces de l’ordre et a craché du sang au visage d’un policier et atteint l’œil de celui-ci.

Mais les suites de cette violence sont graves puisque JB s’est avéré être porteur du virus VIH.

Pour la victime, ce geste volontaire a de graves conséquences sur sa vie personnelle. Le policier est suivi et doit se faire examiner régulièrement. Les rapports avec sa famille en sont bouleversés. Il est ainsi obligé de prendre d’infinies précautions pour s’occuper de sa petite fille de 18 mois.

La mauvaise surprise vient de la position de la Procureure qui, dans son réquisitoire, prend bien acte des faits mais qui estime que JB n’a pas sa place en prison et que ce ne serait pas volontairement que le prévenu avait craché sur le policier…pourtant JB a reconnu les faits.

 Le prévenu sera condamné à une peine de de 6 mois de prison dont 3 mois ferme avec aménagement de sa peine et une indemnisation de 800 € pour le préjudice subi par le policier En clair, JB ne retournera pas en prison.

Rappelons que le Procureur est là pour représenter et défendre la société : il protège l'intérêt public en assurant le respect de la loi pénale. En l’occurrence, le magistrat procureure  avait face à lui JB délinquant récidiviste qui outrage un représentant de l’ordre et le blesse gravement moralement et physiquement.

L’état alcoolisé de JB n’est pas juridiquement une cause atténuante de responsabilité. Au contraire elle est aggravante.

 

JUSTICE ET POLICE, MÊME COMBAT POUR LA PROTECTION DU CITOYEN.

La police doit être protégée et c’est une des missions des Procureurs.

Celui-ci n’a-t-il pas failli à cette mission ?

Le journaliste qui rapporte ces faits a-t-il manqué une occasion de souligner une fois encore que la JUSTICE doit protéger ceux qui la servent et que le devoir de chacun, juge ou pas, est d’être du côté de la victime et non de l’agresseur ?

 

Le citoyen que nous sommes est choqué des propos de ce magistrat et de cette décision. Quant au policier, il s’est senti agressé une deuxième fois.

Le divorce entre juge et policier creuse le fossé entre les citoyens français et leur JUSTICE…après une affaire comme celle-là, le fossé ne fait que se creuser un peu plus.

Repost 0
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 09:28
CHÂTEAU D’OLONNE : L’URBANISATION VA PEUT-ETRE BOUGER

DES PROJETS DANS LES TIROIRS : POLITIQUE DU LOGEMENT À CHÂTEAU d'OLONNE

Depuis des années nous parlons des bateaux qui restent à quai et des promesses des maires qui n’engagent que ceux qui les écoutent :

PROJETS :

CENTRE-VILLE nommé centre-bourg

Zone des BOURRELIÈRES  (derrière Intermarché)

Zone du PUITS ROCHAIS (sortie de Château d’Olonne

Zone des PRÉS DE LA CLAIS (Route d’Olonne, chemin de Chaintrelongue)

 

Sur ce projet des Prés de la Clais en cours de réalisation nous reviendrons.

En effet, s’il avait un aspect initialement un attractif et raisonnable, des modifications graves et dangereuses faites à l’insu des populations concernées et certainement des élus méritent  des explications de la mairie. La réalisation de ce projet se fait désormais sans tenir compte des avis préfectoraux (avis préfectoral du 27 février 2012).

Les autres projets de lotissements communaux ont fait l’objet d’études couteuses réalisées, faites et refaites, d’annonces dans les bulletins municipaux, de travaux de la commission ad hoc…pour rester dans les tiroirs et ressortir dans les promesses électorales : gabegie, pertes de temps et d’argent, tromperie, terrains en friches…

LES BOURRELIÈRES : LE PROJET REFAIT SURFACE. ENQUÊTE PUBLIQUE PRÉVUE

L’enquête publique annoncée pour ce secteur mérite l’attention des castelolonnais qui ne doivent pas une nouvelle fois être trompés et se laisser tromper.

Le projet initial date des années 2000 verra-t-il enfin le jour ?

http://www.olonnes.com/2015/09/chateau-d-olonne-les-projets-de-lotissements-ont-bien-du-mal-a-passer-de-l-etat-de-projet-a-celui-de-realisation.html

 

Il fut affiné et présenté sous les anciens mandats 2002/2008 puis 2008/2014 et enterré.

Il faudra que les castelolonnais saisissent l’opportunité de s’informer et de s’exprimer sur cet important et vieux projet incorporé dans une modification du PLU qui va faire l’objet dune enquête publique :

 

À consulter en mairie de Château d’Olonne du mardi 26 septembre 2017 au vendredi 27 octobre 2017 et sur le site de la ville

 

 www.lechateaudolonne.fr

 

(Attention : l’adresse figurant sur l’avis d’annonce de l’enquête publique est fausse ! prenez celle que nous indiquons ci-dessus)

Repost 0
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 15:10

 ROUTE DU LITTORAL À CHÂTEAU D'OLONNE EN VENDÉE : DANGER ET MOBILISATION CONTRE UN PROJET NIUISIBLE ET INUTILE

LES CITOYENS VEILLENT ...SOUTENEZ-LES, RENSEIGNEZ-VOUS IL Y VA DE L'INTÉRÊT GÉNÉRAL

 

SOS Route littorale du Château-d’Olonne

sos.route.littorale@gmail.com

 

Quand la mairie fait disparaître une forêt  !

Le promeneur qui, au milieu du bourg de la Pironnière, cherche la forêt qui se situe à 300 m de là ne peut qu’être surpris. Sur ce nouveau plan de situation et de balades qui vient d'être posé par la mairie, la forêt n'existe plus !!!...
À la place un grand vide et en dessous les espaces du conservatoire du littoral (l'ancien circuit du Puits d'Enfer) bien vert, plantés d'arbres.

La mairie paraît très pressée. Les arbres sont loin d'être poussés et la renaturation - bonne initiative - de la dune pelée, avec ses vieilles pistes asphaltées, n'a pas commencé.

La forêt dense, au-dessus, qui s'étend jusqu'à l'aérodrome, qu'est-elle devenue ? Rayée de la carte officielle (encore siglée Château-d’Olonne – on la remplacera sans doute par une nouvelle dans un an, quand le Château sera devenu Les Sables-d’Olonne). Au diable l’avarice !


Mais que peut signifier ce mystérieux tour de passe-passe  ?


La mairie du Château-d’Olonne, faisant cavalier seul, tente d’imposer un projet très coûteux avant la fusion des communes. Elle veut supprimer une portion de la route qui longe la mer et la dévoyer (dévier) pour lui faire couper en deux un vaste espace naturel entre forêt et réserve du Conservatoire du littoral. Cette forêt actuellement en zone naturelle est effacée de la carte. Cette manipulation est-elle une première étape vers des choix lucratifs pour cette vaste zone forestière ? Un espace préservé que la mairie du Château d'Olonne voudrait considérer déjà comme n'appartenant plus à la nature.

 

Cet « oubli » serait-il révélateur d'intentions peu avouables ?

PHOTOS  : la nouvelle carte municipale ainsi que la vue aérienne de la zone (Google). 

Sur cette nouvelle carte, on notera au passage que  l'impasse du fief Saint Jean ( qui n'est pas une rue !) a été remplacée par le prolongement de la rue de La République... Ce changement pour la mairie du Château n'est pas anodin !

 

CHÂTEAU D'OLONNE : ALERTE ROUTE DU LITTORAL SUITE
CHÂTEAU D'OLONNE : ALERTE ROUTE DU LITTORAL SUITE
Repost 0
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 07:13
 SORTIR AU PAYS DES OLONNES : LE VENDREDI 22 SEPTEMBRE 2017 À CHÂTEAU D'OLONNE

L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" VOUS CONVIE A CE CONCERT

 

DUO GUITARE VIOLON

 

Le 22 Septembre 2017

à 20h30

 

 En l'Église Saint Hilaire au Centre Ville  de Château d'Olonne

 

(Dans l'attente de la réouverture de l'Abbaye Romane Saint Jean d'Orbestier en cours de restauration, photo ci-dessous )

 

 CHÂTEAU D’OLONNE

 

 

Mathias GUERRY - Christophe PAILLET

 

Ce duo est né en 2017 d'une rencontre et d'une estime entre deux musiciens. Un amour pur de la musique où l'espace-temps est infini, ce qui leur permet de jouer un répertoire étendu avec la plus grande facilité et une mise en place impeccable. Ils joueront pour votre plaisir :

 

des œuvres de : CONTE, SCHUBERT, GRANADOS, DE FALLA, RAVEL ...

 

 

informations :

www.lorbestier.org

 17, rue du Petit Paris - -  85180 - - Le Château d'Olonne

     Tél. : 02 51 23 71 59 - courriel : lorbestier85@orange.fr 

Entrée  : 10 € , gratuit pour les enfants

.

 

 

 

LES CONCERTS ONT LIEU DANS L'EGLISE SAINT HILAIRE AU CENTRE VILLE (photo de gauche) EN ATTENDANT LA FIN DES TRAVAUX DE RESTAURATION DE L'ABBAYE ROMANE DE SAINT JEAN D'ORBESTIER (Photo de droite) LES CONCERTS ONT LIEU DANS L'EGLISE SAINT HILAIRE AU CENTRE VILLE (photo de gauche) EN ATTENDANT LA FIN DES TRAVAUX DE RESTAURATION DE L'ABBAYE ROMANE DE SAINT JEAN D'ORBESTIER (Photo de droite)

LES CONCERTS ONT LIEU DANS L'EGLISE SAINT HILAIRE AU CENTRE VILLE (photo de gauche) EN ATTENDANT LA FIN DES TRAVAUX DE RESTAURATION DE L'ABBAYE ROMANE DE SAINT JEAN D'ORBESTIER (Photo de droite)

Repost 0
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 06:08

COMMUNIQUÉ : POUR SE DÉTENDRE AVEC LA RENTRÉE

Dates et Places à retenir

Le Chatbaret, les Achards, du 22 au 30 septembre  2017

                           

 Le père-Noël est une ordure

 

Nous sommes en 1979. A la permanence de Détresse-Amitié, la nuit de Noël, Pierre Mortez et Thérèse répondent aux appels téléphoniques des désespérés... Un travesti malheureux, une douce idiote enceinte jusqu'au yeux, un yougoslave cuisinier et Félix - une ordure de Père Noël - mènent la farce drôle et corrosive, jusqu'au bouquet final d'un feu d'artifices de quiproquos et de délire.

Une pièce du Splendid, mise en scène par Olivier Martin.

Avec Justine Daniau, Marion Perrin, Amaury Chauvet, Aurélien Drapeau, Olivier Martin, Thomas Violleau.

 

Vendredi 22 septembre 2017 - 20h30 

Samedi 23 septembre 2017 - 20h30  

Vendredi 29 septembre 2017 - 20h30 

Samedi 30 septembre 2017 - 20h30

 

Réservations en ligne sur www.lechatbaret.fr ou lechatbaret@gmail.com ou 02 53 88 90 74.

À partir de 10 €.

 

 

SORTIR EN VENDÉE, LA MOTHE ACHARD
Repost 0
Published by CACO - dans DIVERS
commenter cet article
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 20:01
AOÛT, UN MOIS POUR PENSER À SOI ET AUX AUTRES ?

AOÛT, UN MOIS POUR PENSER À SOI ET AUX AUTRES ?

SILENCE RADIO

Un silence qui interroge nous dit-on nos lecteurs nous rapportent les grandes oreilles qui scrutent nos parutions.

AOÛT 2017 : un mois vide de certitudes, de concret...on pose donc la plume.

Ce mois d'août a été sur le plan national celui des supputations : depuis la loi dite de moralisation de la vie publique le 27 juillet 2017 il n'y a que des exégèses de textes que personne n'a vus.

Le plus bel exemple de ce Capharnaüm est celui de ladite réforme du Code du Travail. Après les "révélations" du jour que sait-on vraiment du projet gouvernemental ? 

Mais, il y a eu aussi d'autres sujets graves abordés aussi sous forme de certitudes hypothétiques :

Les économies de l'État,

Les baisses d'impôts ou suppressions d'impôts ...

Les augmentations d'impôts comme la CSG ou les contrats d'assurance vie,

Une réforme de la scolarité,

Une réforme des institutions représentatives comme le Parlement, le Conseil .Économique..

....

Sur le plan local : pas de conseils municipaux, pas de déclarations fracassantes, non plus.

Alors pourquoi s'agiter sur des hypothèses hypothétiques comme le font à longueur de pages et de jacasseries nos journalistes politicologues qui philosophent sur des fantômes de projets dont ils ne connaissent pas le premier iota et sur lesquels ils peuvent tirer des plans sur la comète ? Plans qui ne devraient intéresser personne.

Ce mois d'août nous avons suivi avec une certaine attention et distance ces élucubrations et pu consacrer temps et énergie à ce qui, à nos yeux, le mérite le plus : nos proches !

Bonne reprise, bonne rentrée, bonnes vacances  pour ceux qui les attendent...Lors de la vraie rentrée nous serons bien là pour continuer à informer "autrement".

Repost 0
Published by CACO - dans CITOYENNETE
commenter cet article
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 10:28
UN PROJET AUX CONTOURS DOUTEUX ET INUTILE, INADAPTÉ, NUISIBLE ET COÛTEUX

UN PROJET AUX CONTOURS DOUTEUX ET INUTILE, INADAPTÉ, NUISIBLE ET COÛTEUX

LA ROUTE DU LITTORAL MENACÉE

Il appartient à l'ensemble de la  population de se mobiliser contre ce projet aberrant .

 

SIGNEZ LA PÉTITION CI-DESSOUS...MERCI

 

EXIGEZ UNE VRAIE CONSULTATION DES CASTELOLONNAIS ET DE LA POPULATION DE L'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE"

PAYS DES OLONNES : CONTRE UN PROJET CASTELOLONNAIS COÛTEUX, INUTILE ET NÉFASTE
PAYS DES OLONNES : CONTRE UN PROJET CASTELOLONNAIS COÛTEUX, INUTILE ET NÉFASTE
PAYS DES OLONNES : CONTRE UN PROJET CASTELOLONNAIS COÛTEUX, INUTILE ET NÉFASTE
Signez et renvoyez la pétition...merci pour eux

Signez et renvoyez la pétition...merci pour eux

Repost 0
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 19:31
IL RESTE ENCORE DES TRACES DE L'APPELLATION LÉGALE "CHÂTEAU D'OLONNE"IL RESTE ENCORE DES TRACES DE L'APPELLATION LÉGALE "CHÂTEAU D'OLONNE"

IL RESTE ENCORE DES TRACES DE L'APPELLATION LÉGALE "CHÂTEAU D'OLONNE"

LA COMMUNE S'APPELAIT CHÂTEAU D'OLONNE ELLE S'APPELLE TOUJOURS CHÂTEAU D'OLONNE ET NON LE CHÂTEAU D'OLONNE COMME CELA EST FAIT DANS LES DOCUMENTS COMMUNAUX, SUR LA SIGNALÉTIQUE....

Rappel des textes 

Article L. 2111-1 du code général des collectivités territoriales :
« Le changement de nom d’une commune est décidé par décret en Conseil d’Etat, sur demande du conseil municipal et après consultation du conseil général. »

Article R. 2111-1 : « Le décret mentionné à l’article L. 2111-1, qui porte changement de nom d’une commune, est pris sur le rapport du ministre de l’intérieur. »

La circulaire n° 469 du 15 mai 1884 a défini le changement de nom d’une commune comme la « substitution d’un nom par un autre, l’addition de nom et la rectification de nom »

La décision municipale de changer CHÂTEAU D'OLONNE en LE CHÂTEAU D'OLONNE reste donc sans effets légaux et les castelolonnais vivent encore et toujours à CHÂTEAU D'OLONNE et non au CHÂTEAU D'OLONNE.

POURQUOI CETTE IRRÉGULARITÉ ?

Simplement parce que le maire de l'époque, Jean-Yves BURNAUD, malgré les rappels d'élus et de concitoyens a toujours refusé de régulariser la situation qu'il avait créée.

Il a refusé de faire la démarche qui aurait conduit  le Conseil d'État à accepter la suppression du "LE "...ledit Conseil d'État aurait aussi peut-être refusé cette modification qui prenait l'allure d'un caprice d'élu qui a pris l'habitude de se croire au-dessus des lois.

Cett sentence sévère est fondée sur les rapports de la Chambre Régionale des Comptes, sur des décisions de justice et sur des décisions des préfets successifs...malgré cela le électeurs castelolonnais par ignorance n'ont jamais sanctionné l'ancien maire !

RAPPEL DE CONSÉQUENCES GRAVES DE CETTE IRRÉGULARITÉ

Citons les conséquences qui ne sont pas anodines;

- La plus connue : le GPS en général ne connait pas "LE CHÂTEAU D'OLONNE" et nombreux sont nos visiteurs qui le déplorent.

- Pour trouver LE CHÂTEAU D'OLONNE dans les documents officiels : classement des communes, impôts, statistiques...il faut penser chercher CHÂTEAU D'OLONNE. Ce n'est pas évident pour tout un chacun !

- Sur les documents individuels (carte d'identité, extrait d'acte naissance, passeport... ) figure l'appellation légale  CHÂTEAU D'OLONNE et si ces documents sont accompagnés de documents de citoyens castelolonnais dans le dossier il y a 2 noms de communes dont celui de "LE CHÂTEAU D'OLONNE" inconnu par les douanes et services de police aux frontières d'où des ennuis pour ces castelolonnais qui voyagent.

- Des dossiers s'égarent....

Merci à Monsieur le Maire, Jean-Yves BURNAUD, au-dessus des lois; dont le caprice et l'entêtement en cette matière aussi conduisent ses concitoyens à subir des difficultés et gênes graves.

Mais la fusion des 3 communes, le 1er janvier 2019, va gommer une partie de ces méfaits !

 

Repost 0