Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 21:08

Voilà ce qui se fait au Pays des Olonnes

 

Une étude menée par la Communauté de Communes doit être livrée fin mars dont l'objet est de nous éclairer sur les avantages et inconvénients des diverses formules : fusion pure et simple des trois communes (Château d'Olonne, Les Sables d'Olonne, Olonne sur mer), Communauté d'agglomération, statut quo, Communauté de Communes renforcée, communes associées...

 

Voilà ce qui se décide en haut lieu et dont nous avions parlé

 

Création du comité pour la réforme des collectivités locales

 

Le Premier ministre a présenté un décret portant création du comité pour la réforme des collectivités locales.

 

Ce comité est chargé d’étudier les mesures propres à simplifier les structures des collectivités locales, à clarifier la répartition de leurs compétences et à permettre une meilleure allocation de leurs moyens financiers, ainsi que de formuler toute recommandation qu’il jugera utile à la réforme des collectivités locales.

 

Le comité est présidé par M. Edouard Balladur, ancien Premier ministre, ancien député. Il comprend, en outre, des responsables politiques et des experts.

 

Le comité remettra son rapport au Président de la République avant le 1er mars 2009.

 

Comment nos élus du pays des Olonnes vont-ils gérer cette situation prévue. Nous leur suggérons d’accélérer l’étude, de la porter à la connaissance du public et de préparer la consultation des citoyens s’il n’est pas trop tard ?

 

Mais l’essentiel est que la démarche de la consultation des citoyens soit exécutée et que nous nous « réformions » comme des grands responsables…ou que la réforme nous soit imposée....

 

Repost 0
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 00:41

REFORME


RAPPEL : la fusion des trois  communes n'est pas, une fin en soi c'est un moyen démocratique pour mieux gérer notre Pays des OLonnes



Versons au débat cette annonce qui n'est qu'un rappel :

"Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a annoncé le 28 septembre le lancement "d'une vaste concertation avec les collectivités locales et les associations qui les représentent" sur cette réforme. "Nicolas Sarkozy aimerait bien qu'elle démarre avant la fin de cette année", a déclaré Claude Guéant, lors de l'émission "Dimanche soir politique" (Itélé/France Inter/Le Monde).

Ces réactions font suite au discours prononcé le 26 septembre 2008 par le président de la République à Toulon. Nicolas Sarkozy a annoncé une
nouvelle étape de la réforme de l’Etat qui passera, cette fois, par une réforme des administrations et collectivités locales. Elle sera lancée dès le mois de janvier a-t-il annoncé lors d’un discours consacré à la crise financière et économique mondiale."

Janvier ce n'est pas loin et les résultats de l'étude menée par la Communuaté de Communes des Olonnes seront connus en mars.

A trop attendre, on aboutit à une situation complexe...en espérant que l'étude aura encore un intérêt après le lancement de la REFORME DE L'ETAT ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES
.

Repost 0
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 22:51
Il est encore temps pour nous adresser vos suggestions et vos souhaits pour l'amélioration du stationnement et de la sécurité routière dans notre commune.

Parlez autour de vous de cette possibilité

Merci de votre collaboration

Toutes vos remarques seront étudiées et tranmises à la Municipalité qui réétudie le problème
Repost 0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 04:23

SUSPICION, SOUPCON, ET COLERE

 

La vie municipale comme si vous assistiez au Conseil Municipal où les séances sont publiques( le dernier mardi de chaque mois)

 

 

Un adjoint au Maire, porte-parole de la majorité, a lors du dernier conseil municipal accusé l’opposition d’être soupçonneuse voire, si le mot existe, « suspicionneuse » systématiquement.

 

Le propos de cet adjoint au maire se voulait véhément.

 

Il avait peut-être pour objet d’interdire à l’opposition :

-           d’étudier les dossiers qui étaient présentés en Conseil Municipal

-          -de poser des questions en Conseil Municipal pour être éclairée sur les points obscurs d’un dossier que l’élu de l’opposition avait du mal à comprendre.

 

Au moins, l’ire de cet élu a plusieurs avantages :

 

-          Elle exprime clairement que la majorité municipale qui a régné en maître absolu des années durant ne supporte même pas d’avoir à répondre à des questions légitimes,

-          Elle signifie que les 48 % d’électeurs castelolonnais qui ont donné leurs voix à l’opposition n’ont aucun droit de s’exprimer donc d’exister,

-          L’irritation manifestée signe le refus de la majorité de laisser l’opposition démocratiquement étudier les dossiers, et instaure de ce fait des doutes…

-           

En effet, on en arrive à cette conclusion : pour qu’il y ait une telle vindicte contre l’opposition de la part d’un élu respecté et respectable c’est qu’effectivement sur certains dossiers il doit bien y avoir des choses à lui cacher.

 

Il appartiendra cependant à l’opposition de s’interroger :

 

-           Faut-il aller dans cette voie (chercher sans relâche les vraies motivations de certaines décisions),

-          ne vaut-il pas mieux s’attacher à une tâche plus constructive pour notre bonne ville de Château d’Olonne (tenter de faire mettre en œuvre quelques unes de ses 85 propositions pour « une vie meilleure à Château d’Olonne » développées durant la campagne électorale),

-          ou faut-il travailler encore sur les deux fronts ?

 

Pour l’opposition, nous l’avons dit, écrit et répété, nos priorités sont la solidarité intergénérationnelle, l’emploi, la qualité de l’environnement et, n’en déplaise à la majorité, force est de constater que, depuis 6 mois, qu’elle tient les rennes de cette nouvelle mandature, nous n’avons pas vu de projets généreux et ambitieux présentés sur ces questions essentielles.

 

Croyez bien que si la majorité avait porté un  projet d’intérêt général allant dans le sens de ces priorités elle aurait eu notre soutien.

 

Malheureusement, il faut constater que ce soit en Conseil Municipal ou en Conseil de la Communauté de Communes, nos élus de la majorité ne proposent aucun projet ambitieux pour bâtir l’avenir.

 

Voilà, Monsieur le Maire adjoint, ce que votre colère à laquelle, au nom de la démocratie nous avons été sensibles, nous permet de rappeler et nous vous en savons gré.



PS Nous rappelons que dans nos propostions électorales figurait notre engagement de donner un statut et des moyens réels à l'opposoition.
Repost 0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 04:11

Echos du Conseil Municipal du 30 septembre 2008

 

Il n'y avait pas de points particulièrement importants à l'ordre du jour de ce Conseil Municipal

 

PLU (suites)

 

Il a fallu revenir sur des modifications à, apporter au PLU suite à des "erreurs". Nous avons rappelé que l'adoption du PLU, en catastrophe, à la veille des élections avait été une pratique que nous ne pouvions admettre.

 

De plus, nous avons recherché le pourquoi de ces « erreurs » car nous ne voulions pas être piégés comme ce fut le cas dans le dossier « LUNA PARK » où l'information incomplète  qui fut donnée  aux élus nous a fait prendre une position contraire à celle que nous aurions prise si nous avions été complètement informés de tous les tenants et aboutissants de ce dossier.

 

Aussi n'en déplaisent à certains élus de la majorité si nous sommes devenus suspicieux et approfondissons les dossiers autant que faire se peut c'est le fruit de l'expérience.

 

Ainsi dans ce dossier de modification du PLU, sur un site du Petit Paris, qu'il faut reclasser en zone constructible, les informations sur l'historique de cette zone n'étaient pas fournies.

 

Ces informations ne sont pas neutres puisque sur ce site un lotissement avait été envisagé et même la viabilisation et la commercialisation du lotissement avait été commencées, puis arrêtées...

 

Nous avons donc fait remarquer cela en conseil municipal et Monsieur Le Maire a fait amende honorable en disant qu'effectivement cette information aurait pu être fournie.dont acte

 

Sur ce secteur que nous voulions protéger dans la continuité d'une zone déjà protégée tout lotissement complémentaire ne fait qu'aggraver une urbanisation anrchique et coûteuse pour l'avenir.

 

Bonne nouvelle

 

Ouverture du Complexe Sportif Pierre de Coubertin

 

Les dernières péripéties du chantier étant passées les sportifs et associations diverses utilisatrices de la salle vont pouvoir profiter de ce bel ensemble. Sa capacité permettra à brève échéance de recevoir, sous certaines conditions, jusqu'à 1000 personnes.

 

Moins bonne nouvelle

 

Pollution du TANCHET (2 avril 2008)

 

Notre persévérance pour connaître la vérité sur l'origine de la pollution du TANCHET le 2 avril a été récompensée...ou presque. L'adjoint au maire chargé du dossier a précisé que l'enquête n'est pas terminée mais que nous ne connaîtrions certainement jamais l'auteur de la pollution !

 

Ce n'est pas grave, c'est le contribuable qui payera l'intervention des services spécialisés. On ne peut que conclure : « dossier mal géré » et ce n'est pas la faute de tel élu mais une faute collective de la majorité.

Repost 0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 18:47




MERCI


Par dizaines vous répondez au questionnaire avec de très importantes suggestions.

Nous les étudions une par une, afin d'en faire une synthèse que nous soumettrons  à la Municipalité par l'intermédiaire de vos élus.

Continuez  à nous envoyer vos avis et à nous proposer des solutions soit en utilisant la rubrique "commentaire" ci-dessous soit par courrier à l'adresse suivante


La Vie de Château
29 rue du Vallon

85180 CHATEAU D'OLONNE
Repost 0
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 08:55

Vous avez reçu un questionnaire sur le stationnement

Vous avez des suggestions à faire sur le stationnement à Château d'Olonne, sur la circulation, sur la voirie, sur les pistes cyclables, les trottoirs...

N'hésitez pas, répondez en "commentaires "ci-dessous

Renvoyez votre questionnaire : tout sera analysé et transmis aux élus

Pour une vie meilleure à Château d'Olonne
Repost 0
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 11:26

VIVRE LA DEMOCRATIE LOCALE A CHÂTEAU D'OLONNE

 

 

L'excellent compte rendu du Conseil Municipal de Château d'Olonne de mardi dernier paru dans Ouest-France de ce jour, 2 octobre 2008, nous permet de rappeler la façon dont nous concevons le rôle qui est imparti à « l'opposition » que nous représentons.

 

L'importante place réservée à cet article alors qu'il n'y avait à l'ordre du jour du Conseil Municipal aucune question de très grande importance, a l'avantage d'apporter aux lecteurs d'Ouest France la preuve de l'existence d'un réel débat au sein du Conseil Municipal de Château d'Olonne.

 

Un Conseil Municipal n'est pas une chambre d'enregistrement c'est un lieu de débat et d'échanges où la démocratie locale doit librement s'exprimer à condition de se respecter mutuellement. D'ailleurs, nous notons que le nombre de castelolonnais assistant au Conseil Municipal va croissant : un bon point pour la démocratie locale et merci à la presse locale.

 

Le rôle de l'opposition que nous représentons est de tenir nos engagements vis-à-vis des 48 % d'électeurs qui ont porté leurs suffrages sur notre liste et de rester ouverts au dialogue avec tous les castelolonnais.

 

Ces engagements figurent dans le document de 85 propositions (consultable sur www.olonnes.com   rubrique « pages ») que nous avions étudiées pendant l'année qui a précédé les élections, que nous avons diffusées largement...et que nous nous chargeons de rappeler chaque fois qu'un sujet abordé au Conseil Municipal touche un thème développé dans notre campagne électorale.

 

Évidemment, la majorité réélue n'ayant proposé comme programme que de se faire réélire ne peut plus continuer ce qu'elle faisait précédemment avec les mêmes méthodes et supporte mal une opposition structurée qui travaille sur tous les dossiers municipaux avec les moyens limitées qu'elle possède c'est-à-dire en finançant personnellement tout ce qu'elle entreprend.

 

C'est vrai que la majorité n'a pas été habituée à la présence de l'opposition sur tous les dossiers qui concernent leur ville.

 

C'est vrai que pour pouvoir s'exprimer l'opposition, comme la loi le lui autorise, doit avoir accès à toute l'information détenue par la Mairie.

 

C'est vrai que pour obtenir une information complète c'est parfois difficile et que ce fonctionnement démocratique change les habitudes et dérange certains « vieux élus » et même des nouveaux.

 

C'est vrai que nous avions promis si nous étions élus de donner un statut à l'opposition et que nous espérions la réciproque.

 

C'est vrai que le petit bulletin « la vie de Château » que les castelolonnais viennent de recevoir peut déranger et que nous espérons qu'avec le soutien des citoyens nous pourrons continuer à communiquer ainsi avec eux.

 

C'est vrai que nous continuerons à poser des questions aux élus de la majorité, des questions et vos questions et que vouloir nous dénier le droit de poser des questions en Conseil Municipal est parfaitement antidémocratique. Ce serait un affront fait à la moitié des Castelolonnais que nous représentons et aux autres concitoyens.

Repost 0