Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 10:53
EDF : ABONNÉS À VOS PORTEFEUILLES GESTION CATASTROPHIQUE D’EDF

CE SONT LES ABONNÉS QUI VONT PAYER LA CASSE DUE À L’INCURIE DES HENRI PROGLIO, ANNE LAUVERGEON (AREVA dont EDF va prendre en charge le redressement) , JEAN-BERNARD LEVY nommés par l'État à la tête de cette ex entreprise nationale…

 

Fond documentaire de www.contrepoints.org/

Parlons des nouvelles dont on ne parle pas assez et qui frappent pourtant tous les citoyens.

Dans ce dossier on peut mieux comprendre la démission il y a quelques jours du Directeur Financier d’EDF Mr PIQUEMAL : il a dû oser dire ce qu’il ne fallait pas dire , ne plus vouloir subir, et il a eu le courage de quitter « une bonne place ».

 

La situation financière d’EDF se révèle de plus en plus inquiétante : 70 milliards d’euros voire jusqu’à 100 milliards pour investir dans les travaux nécessaires dans les centrales pour que la France ne tombe pas en panne de courant.

Un budget totalement hallucinant concernant le démantèlement des centrales nucléaires et des projets à l’étranger qui sont pharaoniques.

Au point de rendre de plus en plus urgent une recapitalisation financière.

Pendant des années, l’État a pris des dividendes d’EDF, ce qui a conduit à un sous-investissement chronique, plus le fait que nous n’avons jamais payé le véritable coût de l’énergie nucléaire qui est, comme on vous l’a dit et répété, l’énergie la moins chère…

Jusqu’au jour où il faut réparer, démanteler ou construire de nouvelles centrales.

Là encore, incurie généralisée du manque de préparation et de prévoyance de l’action publique dont certains vantent pourtant la capacité à prévoir à long terme…

Alors rassurez-vous, vous paierez, et même si Emmanuel Macron annonce que l’État volera au secours d’EDF, ce sera avec l’argent des contribuables.

 

Faudra-t-il privatiser EDF à 100% pour avoir des dirigeants responsables et non des dirigeants politiques incapables car irresponsables de leurs folies ?

 

Quand un dirigeant d'entreprise donne 1 milliard d'euros par an à son comité d'entreprise dont les dirigeants ont été condamnés (octobre 2014) pour détournement de fonds, abus de confiance, recel...il y a des choses qui ne vont pas.

 

 

 

Repost 0
Published by CACO - dans ECONOMIE
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 20:37

LUTTER CONTRE LA MOROSITÉ : C'EST POSSIBLE AVEC UNE SOIRÉE DÉTENTE

 

Le Restaurant "LES VOYAGEURS" aux Sables d'Olonne poursuit son programme animation.

 

Une nouvelle date à ajouter à votre agenda : le vendredi 15 avril 2016

Pragramme : ci-dessous

SORTIR AUX SABLES D'OLONNE
Repost 0
Published by CACO - dans DIVERS
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 20:34
Le prix à la production : une chute vertigineuse...

Le prix à la production : une chute vertigineuse...

PRODUCTIVITÉ, CHÔMAGE... LES TAXES SUR LES CARBURANTS S'ENVOLENT DONC CELA PÈSE SUR LA COMPTÉTIVITÉ DE L'USINE FRANCE ET DONC SUR LE CHÔMAGE 

 

En effet, dans le calcul du prix de revient de nos produits et de nos services il y a toujours une charge qui découle de la consommation de carburants et autres dérivés du pétrole.

Donc, augmenter les taxes sur les carburants, c'est augmenter le prix de revient des produits et services...c'est diminuer la compétitivité des entreprises et augmenter le chômage.

Questions simplistes :

Pourquoi monter des usines à gaz pour tenter d'augmenter la  compétitivité des entreprises françaises à coup de réductions de charges sociales inéquitables et autres subventions ?

Ne suffirait-il pas de cesser d'augmenter les taxes sur les carburants ?

 

LE PRIX DES CARBURANTS ET LES TAXES 

Un tableau ci-dessous pour saisir  :

- combien le prix du pétrole a baissé fortement à la production,

- pourquoi il ne baisse quasiment pas à la pompe !

...63 milliards de taxes par an sont prélevées par l'État.et les collectivités locales.

L'évolution des taxes 2014 2016 est éloquente !

 

 

Le prix à la pompe "plombé" par les taxes

Le prix à la pompe "plombé" par les taxes

Repost 0
Published by CACO - dans ECONOMIE
commenter cet article
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 21:34
Sauver notre agriculture

Sauver notre agriculture

CONSÉQUENCES DU MEURTRE DES AGRICULTEURS ET COMMENT ARRÊTER LE MASSACRE ?

Suite de

http://www.olonnes.com/2016/02/agriculture-mal-aimee-ne-laissons-pas-la-fnsea-tuer-l-agriculture.html

 

LES CONSÉQUENCES

CONSÉQUENCES HUMAINES

Les plus cruelles sont les conséquences humaines pour les agriculteurs et leurs familles. Elles conduisent au désespoir, aux drames, elles conduisent à la maladie...il ne reste plus que 500 000 agriculteurs,

Autre conséquence pour la santé des "voisins " (on les appelle maintenant des" riverains "). Ce sont ceux qui sont proches des exploitations et subissent l'agression des produits polluants voire cancérigènes...et plus loin dans les terres conquises pour les "cultures" comme en Amérique du Sud, il faut parler de massacre.

Mais l'autre grand fléau découle des produits cancérigènes et autres métaux lourds...que les consommateurs ingèrent et particulièrement les femmes enceintes. Il est démontré que les fameux seuils en dessous desquels pour des produits dangereux  il n'y a pas de danger restent très dangereux pour le foetus et cause non seulement de malformations mais aussi de maladies que deéeloppera l'enfant, l'adolescent même. Or, ces métaux sont épandus sur les terres agricoles, utilisés dans l'horticulture...Pour n’en nommer que quelques-uns pensons au plomb, au mercure, au cadmium, à l’aluminium, à l’arsenic, au cuivre...

La recherche scientifique, par exemple,  démontre que le mercure en petites quantités peut endommager le cerveau, le cœur, les poumons, le foie, les reins, la glande thyroïde, l’hypophyse, les surrénales, les cellules sanguines, les enzymes, les hormones et déprimer le système immunitaire. D’après Environnement Canada, de faibles concentrations de mercure peuvent avoir « une incidence sur la future capacité d’apprentissage et sur la coordination musculaire des enfants à naître ». Selon des études effectuées au cours de la dernière décennie, même de faibles taux de mercure dans le sang de la mère ou le lait maternel peuvent affecter le développement du cerveau de l’enfant, menant à des problèmes d’apprentissage et causant une intelligence inférieure.

 

CONSÉQUENCES ENVIRONNEMENTALES

Le pire est à venir sur les conséquences sur l'environnement. L'agriculture "classique" et raisonnée maintient notre terre en état...sentiers, eau de la source au fleuve,..L'agriculture que la FNSEA essaie d'imposer stérilise les terres...il faut toujours plus de "chimie" pour simplement maintenir des rendements de produits dont la qualité est douteuse voire nocive. C'est une fuite en avant. Ce sont les algues vertes, la déforestation, les eaux polluées...rendre une rivière saine, ce sont des années de travail et ce n'est pas le pollueur qui paye !

A l'inverse, l'agriculture "raisonnée" entretient notre terre : haies, ruisseaux, chemins sont "naturellement" entretenus par les agriculteurs. Leur disparition c'est soit la Beauce à perte de vue soit la jungle des zones abandonnées. Ce sont des terres nourries naturellement. Faune et flore sont protégées. Les engrais et traitements naturels permettent des rendements quasi identiques à l'agriculture chimique.

Cette agriculture chimique ou intensive c'est une fuite en avant : toujours plus d'engrais, toujours plus de pesticides et des terres qui se stérilisent, des rivières, fleuves pollués, de l'eau à traiter pour la rendre consommable, le risque de manque d'eau potable suite à une irrigation forcenée...C'est la disparition de la flore, de la faune...adieu oiseaux, abeilles, adieu à certaines espèces...

 

Cette agriculture que la FNSEA veut nous imposer est donc une fuite en avant du "produire plus" que tous les scientifiques condamnent.

 

DES REMÈDES

AU NIVEAU DU CONSOMMATEUR

Nous sommes tous concernés. Les études scientifiques sont à la disposition de tous. Il ne faut plus accepter les produits nuisibles à la santé publique.

C'est au citoyen consommateur de répliquer comme il l'a fait avec les poulets aux hormones et autres productions nourries à base de farines animales dont l'origine a été les bêtes atteintes de la maladie de la vache folle. Il faut d'ailleurs savoir que l'interdiction de ces farines a été levée !

Il faut que ce citoyen consommateur :

- dénonce les produits nocifs jusqu'au boycott, il faut en parler, s'informer,

- accepte de payer quelques centimes de plus pour acheter des produits sains à origine connue,

- réduise la production de  déchets qui incinérés, enfouis, épandus vont polluer pour des décennies les terres et les eaux...

 

AU NIVEAU DES POUVOIRS PUBLICS.

Au niveau des pouvoirs publics c'est un arsenal de mesures qui sont prises a minima. Ce n'est jamais gagné comme on vient de le voir avec le vote de l'Assemblée Nationale d'un texte interdisant les néonicotinoïdes qui sont des pesticides nocifs pour les abeilles. Il a fallu une mobilisation de centaines de milliers de personnes pour faire plier le ministre LE FOLL...et la bataille n'est pas gagnée.

La vraie mesure sera un réexamen, une réorientation des aides à l'agriculture...pourquoi produire plus pour générer des crises successives de surproduction ? Les vrais paysans qui protègent notre terre ont plus de droits à des aides que les céréaliers enrichis à coup de subventions. Il faut rééquilibrer notre agriculture et sauver les vrais paysans.

C'est extraordinaire de voir qu'en pleine campagne il faut construire des usines sophistiquées pour traiter l'eau de ruissellement et même l'eau souterraine qu'on a laissé polluer par une certaine agriculture !

PAYER, INVESTIR POUR DÉPOLLUER CE QU'ON A LAISSÉ POLLUER : VOILÀ UN BEAU RÉSULTAT INACCEPTABLE SAUF POUR CEUX QUI PROFITENT DU SYSTÈME.

IL FAUT DÉFENDRE NOS VRAIS AGRICULTEURS.

 

 

Repost 0
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 13:17
Porcherie industrielle  de Poiroux

Porcherie industrielle de Poiroux

SEMAINE DE L'EAU, LE MONDE A L'ENVERS, L'ABONNÉ VENDÉEN, CONSOMMATEUR D'EAU, VA PAYER POUR CE QUI DEVIENT DE LA PROPAGANDE AU PROFIT DES POLLUEURS

 

L'idée d'une semaine de l'eau est bonne puisqu'elle permet de sensibiliser la population aux problèmes de cet élément vital qu'est  l'eau ...sauf...

Quand cette manifestation est détournée de son objet comme le fait le Syndicat Mixte Départemental, VENDÉE EAU et cela devient une faute grave. Explications.

 

HISTORIQUE : UNE PORCHERIE INDUSTRIELLE (25 000 porcelets par an ) SUR UN SITE ULTRA SENSIBLE : aux sources de la Vertonne ( fleuve côtier ), et à proximité du lac de FINFARINE qui alimente en eau potable le littoral Vendéen.

L'Association de défense des consommateurs "La facture d'eau est Imbuvable" a attiré l'attention du Président de VENDÉE EAU dés 2014/ 2015 sur les dangers de pollution liés à la construction et à l'exploitation d'une porcherie industrielle prés de la retenue de FINFARINE. Le Syndicat Départemental n'a pas répondu à l'Association.

Une usine nouvelle vient d'être construite pour traiter, avant distribution, l'eau du Lac de SORIN FINFARINE. L'usine précédente étant obsolète et en survie artificielle et dangereuse depuis des années car la qualité de l'eau analysée ne permettait plus sa distribution à la population et il fallait un arrêté préfectoral dérogatoire et provisoire pour la maintenir en survie en attendant la nouvelle usine inaugurée en 2015.

 

Entre temps, un projet de porcherie industrielle du POIROUX voyait le jour et, dans un premier temps, fut bloqué par décision du Préfet en 2010 à la demande des élus locaux, des associations de défense de l'environnement et des riverains et après études et concertation.

Sur pression de la FNSEA et du Ministre de l'Agriculture Stéphane LE FOLL, le nouveau Préfet a délivré l'autorisation malgré les risques de pollution reconnus.

Donc, à quelques encablures de la retenue d'eau potable, un complexe polluant est donc édifié malgré les contentieux en cours...et aucune prise de position du Syndicat  Départemental de l'eau VENDÉE EAU, ni mesures de protection annoncées de sa part.

Précisions : le Syndicat VENDÉE EAU est l'émanation des élus qui en assument la "direction"(voir www.vendee-eau.fr) . C'est VENDÉE EAU par prestataires interposés qui facture aux 370 000 foyers vendéens abonnés leur eau consommée et l'assainissement.

 

LA SEMAINE DE L'EAU 17-20 mars 2016 : UNE USINE POUR DÉPOLLUER UNE EAU QUE VENDÉE EAU A LAISSÉ POLLUER ET CAUTIONNE AUX FRAIS DES ABONNÉS AUX SERVICES D'EAU

À cette occasion de la semaine de l'eau VENDÉE EAU organise des manifestations.

Un programme est établie pour cette semaine du jeudi au dimanche avec visite de l'usine de FINFARINE.

Cette usine nouvelle financée par les citoyens abonnés au service de l'Eau traite l'eau issue du bassin de FINFARINE dont la qualité a été longtemps en dessous des normes suite aux pollutions dont l'origine est en partie due au ruissèlement d'eau provenant d'exploitations agricoles.

Avec l'usine voisine à cochons de POIROUX, cette usine de traitement de l'eau va donc servir à dépolluer une eau polluée par une nouvelle exploitation industrielle...aux frais des consommateurs d'eau payeurs.

Il eût été plus simple de maintenir l'interdiction préfectorale pour éviter un risque évident de pollution de l'eau.

L'association "La facture d'eau est imbuvable" a demandé au Pésident de VENDÉE EAU d'intervenir pour soulever cette anomalie devant les autorités compétentes.

L'Association a saisi à nouveau le Président de VENDÉE EAU le 9 mars 2016 du caractère insolite de l'organisation de manifestations sur un site ainsi menacé.

En refusant d'agir, en ne communiquant pas sur ce sujet et en ne répondant pas à cette Association, VENDÉE EAU cautionne donc une situation qui va à l'encontre des intérêts et de la santé des abonnés aux services d'eau. Les manifestations de VENDÉE EAU se déroulant à Talmont Saint Hilaire, FINFARINE et dans ses environs viennent donc cautionner une situation porteuse de dangers et donc condamnable.

 

Nous ne pouvons que regretter ce silence de VENDÉE EAU qui devient complice d'une situation dangereuse.

Ceci nous contraint à dénoncer publiquement des faits très regrettables mettant en cause un organisme vendéen très important. Nous attendons les explications de cet organisme pour les fournir à nos lecteurs et aux réseaux sociaux qui relaient l'information.

 

VENDÉE EAU va donc ainsi à l'encontre de la position des élus locaux qui assument la gouvernance de VENDÉE EAU et qui, quasi unanimement en 2009 et 2010, ont pris officiellement position contre la création de cette porcherie industrielle.

Pire, le syndicat départemental VENDÉE EAU finance donc des manifestations contraires à l'intérêt des 370 000 abonnés en prélevant les coûts de ces manifestations sur ce que ces abonnés payent avec leurs factures d'eau et de plus, ainsi, cautionne une situation dénoncée, potentiellement  dangereuse pour l'environnement et la santé publique et faisant l'objet de contentieux !

 

OUI, VRAIMENT, DANS CE DOSSIER, ON MARCHE SUR LA TÊTE !

 

EAU : LES CONSOMMATEURS D'EAU PAYENT LES ACTIVITÉS DES POLLUEURS
Repost 0
Published by CACO - dans eau
commenter cet article
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 16:27
Étude requalification du Centre Ville : les 3 zones Centre ville 1 (coeur de ville),2 (montée vers l'Église,3 (ZAC entre rue S. Buton et boulevard AFN)

Étude requalification du Centre Ville : les 3 zones Centre ville 1 (coeur de ville),2 (montée vers l'Église,3 (ZAC entre rue S. Buton et boulevard AFN)

Terrain préemptable ex succession Château maintenant bâti avec au fond une couverture qui défigure le site de l'Église et empêche la création d'un espace qui aurait été le bienvenu

Terrain préemptable ex succession Château maintenant bâti avec au fond une couverture qui défigure le site de l'Église et empêche la création d'un espace qui aurait été le bienvenu

Le nouvel immeuble au pied de la descente de L'Église, rue du bois

Le nouvel immeuble au pied de la descente de L'Église, rue du bois

L'information-investigation que vous trouverez ci-dessous ne figurera jamais dans la presse locale. Le maire pourra y répondre et nous pourrons ainsi la compléter. Merci aux lecteurs de plus en plus nombreux et fidèles.

 

 

 

MALGRÉ MOULTES ÉTUDES : PAS DE  VISION URBANISTIQUE, LA MUNICIPALITÉ CASTELOLONNAISE VA OBÉRER GRAVEMENT SES FINANCES

 

DES LOGEMENTS SOCIAUX AU CENTRE VILLE : INCOHÉRENCES DES MAIRES SUCCESSIFS

 

Prenons l'exemple d'actualité.

Le petit immeuble situé rue du Bois au pied de l'Église vient d'être livré à ses futurs occupants : des bénéficiaires de logements sociaux ou aidés. Des logements sociaux on ne peut qui pourront accueillir des jeunes on ne peut faire la fine bouche. Mais pas à condition de stopper un urbanisme anarchique, irréfléchi.

Or, lors d'un très récent Conseil Municipal, le problème du fameux lotissement du Centre Ville 3 (voir carte ci-dessus) qui ne voit jamais le jour  a été revu une nouvelle fois.

Le Maire a expliqué le changement concernant les principes mêmes de la création de la ZAC par le fait que le cumul de logements sociaux sur le même site du Centre-Ville était contraire à la mixité sociale. Il y avait en plus sur ce projet une erreur grave : le prix de revient !

C'est vrai aussi que dans un rayon de 800 mètres autour de la mairie les lotissements comptant des logements sociaux sont très nombreux.

C'est exactement ce qui avait été dit par l'opposition lors de la précédente mandature (Conseils municipaux juillet 2012 et autres) lors de la décision d'achat par la commune de cet immeuble rue du Bois. Pourquoi cet achat ? Réponse : c'était une décision du maire !

Par contre, accepter un lotissement près de Cayola au Petit Paris, Grands Terrages (à 3 km en voiture du Centre-Ville) avec des logements sociaux est aussi un non-sens : allongement des réseaux, éloignement des familles des écoles, des commerces, circulation dangereuse nécessitant des aménagements coûteux à la charge de la collectivité...non-sens aussi puisqu'il existe dans quasiment tous les quartiers des dents creuses où de petits lotissements peuvent être édifiés...sans parler des Bourrelières et Puits Rochais autres projets dormants où au moins 200 logements peuvent être construits.

http://www.olonnes.com/article-centre-ville-la-montee-vers-l-eglise-et-l-amenagement-du-parvis-auraient-pu-et-du-faire-l-objet-d-119643155.htm

 

LES INCOHÉRENCES URBANISTIQUES : ÉTUDES MAIS PAS DE RÉALISATION !

Sur le côté droit de l'Église, il y a avait des terrains préemptables de la succession famille CHATEAU (photo d'une partie ci-dessus). C 'était parfait dans le cadre de l'aménagement du Centre-Ville (ou plutôt de la création d'un vrai Centre-Ville) tel qu'il fut défini dans l'étude que l'ancien maire avait commandée et qu'il a lui-même enterrée.

La Municipalité avec l'école maternelle, le presbytère, la mairie annexe dispose de quasiment tous les terrains pour aménager un Centre-Ville de la mairie à l'Église avec AGORA, MARCHÉ, COMMERCES, SALLE POLYVALENTE, PARKINGS...le projet fait suite à une étude qui est dans les tiroirs et aussi au projet de l'architecte GOUJON.(étude menée de 1990 à 1993) et à une nouvelle étude plus récente ainsi définie dans le cahier des charges :

"La présente étude s’inscrit dans un projet de dynamisation et de requalification du centreville de la commune du Château d’Olonne...La mission confiée au bureau d’étude retenu a pour objectif la conception d’un schéma d’aménagement du centre-ville qui pourra être mis en œuvre selon les secteurs à court ou moyen terme : cahier des charges d'une nouvelle étude."

Il ya l'étude 2009 2011 parfaite sur un nouveau CENTRE-VILLE...envoyée au fond d'une armoire du Maire...nous en tenons des extraits à votre disposition PROJET ALTERLAB.

 

 

CONCLUSIONS

- DES ÉTUDES, PAS DE RÉALISATION : gaspillage de l'argent public et du temps du personnel et des élus,

- UN URBANISME ANARCHIQUE ÉTENDUE : UNE DETTE DE LA VILLE DOUBLÉE

Résultat : des coûts très élevés d'entretien des 140 km de voirie et des réseaux qui correspondent si le Maire maintient sa promesse de 7 000 000 d'euros d'investissement par an à la moitié des investissments annuels.

Comme il l'a annoncé lors de la présentation du Débat d'Orientation Budgétaire au Conseil Municipal de Château d'Olonne, l'impôt actuel ne suffira pas, il faudra emprunter, beaucoup emprunter : la dette par habitant sera doublée d'ici la fin du mandat en 2020.

Ne me dites pas que CHÂTEAU d'OLONNE est une commune bien gérée...avons-nous démontré durant l'été 2015, voir nos articles :

http://www.olonnes.com/2015/09/des-lecons-de-mauvaise-gestion-de-la-commune-de-chateau-d-olonne-et-a-la-communaute-de-communes-des-olonnes-cco.html )

 

UN MOYEN D'ÉVITER CETTE FUITE EN AVANT : RENDRE COHÉRENT L'URBANISME ET LA POLITIQUE DU LOGEMENT DANS LE CADRE DE LA FUSION DES COMMUNES ET L'ÉTABLISSEMENT D'UN PLU INTERCOMMUNAL.

 

Terrains sucession CHATEAU préemptables (avant constructions) pour créer un lien Mairie- Église et céer un vrai Centre-Ville et une circulation adaptée Terrains sucession CHATEAU préemptables (avant constructions) pour créer un lien Mairie- Église et céer un vrai Centre-Ville et une circulation adaptée

Terrains sucession CHATEAU préemptables (avant constructions) pour créer un lien Mairie- Église et céer un vrai Centre-Ville et une circulation adaptée

Le CENTRE-VILLE étude faite mais pas de réalisation...une nouvelle mairie mal située et inadaptée à ,une commune unique  : c'était plus important !

Le CENTRE-VILLE étude faite mais pas de réalisation...une nouvelle mairie mal située et inadaptée à ,une commune unique : c'était plus important !

Repost 0
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 11:12
Paisible : notre belle terre nourricière de France va perdre ses derniers agriculteurs

Paisible : notre belle terre nourricière de France va perdre ses derniers agriculteurs

UN AGRICULTEUR MET SON EXPLOITATION EN VENTE SUR LE BON COIN POUR UN EURO

 

LA FRANCE DEUXIÈME CONSOMMATUER DE PESTICIDES D'EUROPE...et cette consommation "cancérigène" est repartie à la hausse.

 

LA DISPARITION DES AGRICULTEURS : COMMENT ET POURQUOI ON LES TUE ?

Il y a désormais moins d'un million d'agriculteurs en France. L'après-guerre a fait fondre le nombre d'exploitants agricoles... Il en reste 515 000 qui font "vivre" environ un million de personnes.

Les causes profondes de cette "crise" sont diverses :

 

Les causes dont on parle :

- les changements dans les habitudes des consommateurs,

- la mondialisation bien sûr avec une concurrence des pays qui ont des coûts de production (main d'oeuvre, produits utilisés voire imposés par les groupes même s'ils sont cancérigènes et nuisibles à l'équilibre environnemental...)

- les normes et contraintes européennes : quotas, les subventions à géométrie variable. Il y a des semaines où l'agriculteur passe plus de temps devant son ordinateur pour courir les subventions et répondre aux questionnaires inquisiteurs qu'à cultiver ses terres.

 

Les causes dont on ne parle pas :

 

- le lobby FNSEA dans des mains comme celles de son Président Xavier BEULIN et de sa fédération qui tuent la petite exploitation, qui dicte sa loi dans des secteurs entiers dépassant même le monde agricole,

- les coopératives (lien en général avec la FNSEA) qui peuvent "imposer " leur loi par exemple en matière de préemption des terres avec les SAFER, d'utilisation de certains produits...

- les banques et particulièrement, la Crédit Agricole, qui participe au massacre en acceptant de donner des prêts que l'agriculteur ne pourra rembourser,

- Les Chambres d'Agriculture qui sont aux mains de la FNSEA contrôlent les agriculteurs, conseillent pernicieusement les agriculteurs (voir ci-dessous), siège dans tous les organismes clés du secteur et orientent les décisions par exemple en matière d'eau (réserve, pollution, préservation de l'environnement...) et pour tout ce qui est aménagement du territoire...et bien sûr pour les subventions au monde agricole,

-Le Ministre de l'Agriculture qui, comme nombre de ses prédécesseurs, subit les pressions de la FNSEA et est à ses ordres : voir pesticides, réserves d'eau, subventions orientées...

 

LA TECHNIQUE DESTRUCTIVE : UN SCENARIO CATASTROPHE INÉLUCTABLE

Les acteurs : fournisseurs de produits et matériel, FNSEA- SAFER-ORGANISMES DIVERS LIÉS A LA FNSEA, Crédit Agricole, Chambre d'Agriculture...face à un agriculteur désemparé.

 

La technique est basique et désormais bienau point :

- il y a incitation de l'agriculteur à se moderniser...il achète du matériel au-delà de ses moyens et besoins...

- donc, il emprunte,

- il a besoin de plus de surface pour amortir son matériel,

- il emprunte encore,

- il ne peut plus rembourser,

- miracle : le Crédit Agricole lui propose une solution en lien avec la Chambre d'Agriculture...céder son exploitation pour une position de salarié, il peut rembourser une partie de sa dette, éventuellement garder son domicile,

- il est tenu par la fin de ses prêts à rembourser jusqu'à la fin de sa vie, il accepte un salaire de misère, il peut être "utilisé" pour grossir les rangs des manifestants...

...ceux qui n'acceptent pas de céder...sont condamnés. Un drame humain quotidien.

Vous avez tout cela dans le dossier de la PORCHERIE DE POIROUX et partout ailleurs dans le monde agricole qu'il faut défendre.

 

A SUIVRE... LES CONSÉQUENCES, LES REMÈDES

 

 

 

Repost 0
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 10:15
Le Grand Palace et aux manettes François LESUISSE
Le Grand Palace et aux manettes François LESUISSELe Grand Palace et aux manettes François LESUISSE

Le Grand Palace et aux manettes François LESUISSE

LE GRAND PALACE : L'ANIMATION EN CONTINU AU PAYS D'OLONNE DOIT BEAUCOUP À LA FAMILE LESUISSE...LE GRAND PALACE

 

Deux générations passionnées de cinéma, d'arts, d'images, de spectacles offrent aux habitants du Pays d'Olonne et aux visiteurs le don de faire partager leurs passions dans l'éclectisme.

 

LE GRAND PALACE AUX SABLES D'OLONNE

Il faut féliciter la famille LESUISSE (vraiment une affaire de famille...le dernier né de la famille, 3,ième génération, doit déjà être en formation !) qui mène avec maestria "leur" multiplexe le GRAND PALACE aux Sables d'Olonne.

Le Grand Palace donne l'envie de sortir, de lutter contre la morosité, de découvrir.

Une animation qui ne pèse pas sur le porte-monnaie du contribuable. Et quand on pense que les collectivités locales ne leur ont pas toujours facilité la vie.

Et bientôt un super GRAND PALACE avec deux salles en plus !

Merci à la famille LESUISSE qu'elle continue à investir au Pays d'Olonne : les sablais (au sens large)  par leur présence assidue au Grand Palace vous signifient leur reconnaissance.

 

 

UNE PROGRAMMATION D'EXCEPTION

 

Après l'OPÉRA (retransmission en direct du Barbier de Séville depuis l'Opéra de Turin, hier, 15 mars 2016) vont se succéder des directs :

 

Eddy MITCHELL, le 1er Avril 20h

Johnny HALLIDAY voir ci-dessous...

http://cinema-legrandpalace.fr/

 

PAYS DES OLONNES : OPÉRA, ROCK, CINÉMA, HISTOIRE...
PAYS DES OLONNES : OPÉRA, ROCK, CINÉMA, HISTOIRE...
PAYS DES OLONNES : OPÉRA, ROCK, CINÉMA, HISTOIRE...
PAYS DES OLONNES : OPÉRA, ROCK, CINÉMA, HISTOIRE...
Repost 0