Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 19:45

 

 

Petit Rappel Festif : à goûter sans modération...malgré...ce qui suit

 

 Affiche initiale

vide grenier 2013 05

 MAIS ...

 DSC00115.JPG

 

 L'affiche initiale a le logo de la Ville de Château d'Olonne mais l'affiche apposée ces jours-ci a le logo de la Ville de Château d'Olonne occulté...pourquoi ?

Nous avons posé la qestion aux passants devant l'école...réponses étranges : La Pironnière est une nouvelle commune, la Pironnière comme la Chaume commune libre, c'est une blague...

 

Non c'est plus simple ...Monsieur Jean-Yves BURNAUD, Maire de Château d'Olonne a écrit aux organisateurs qu'il leur interdisait l'utilisation du logo de SA ville , SON Logo (à note connaissance le logo n'est pas déposé à l'INPI donc pas protégé)...en ces termes :

 

 logo affiche vide grenier

 

 D'abord, la Mairie heureusement et, avec efficacité, participe par son soutien matériel aux activités de cette Association et particulièrement lors de cette manifestation vide-grenier. Cela figure d'ailleurs dans les dernières délibérations du Conseil Municipal ! Le site de déroulement du vide-grenier est le Parking de l'Ecole (on est dans le domaine municipal) et le maire a donné son accord !

 

De plus,  nous avons cherché et trouvé  de nombreux utilisateurs du logo...ont-ils fait une demande express ?...il y en a un qui nous a surpris...le principal "fournisseur de la Ville de Château d'Olonne" utilise le logo...là, effectivement, il y a mélange des genres...la Société STRAPO qui refait votre voirie en fonction des marchés publics acquis de haute lutte, chers castelolonnais, doit être un partenaire privilégié de la VILLE dont le logo figure sur ses panneaux de chantier...cela fera plaisir aux concurrents de cette société.

VOIRIE-0319.JPG

Nous pensons que tout cela est ridicule et ne gâchera pas la fête à qui nous souhaitons un vif succés sous le soleil.

Monsieur le Maire de notre bonne ville de Château d'Olonne s'est certainement fait abuser ou il a voulu pratiquer un humour que nous ne lui connaissions pas. C'est à lui de nous le dire.

 

 

 

lkjhskljh

Partager cet article
Repost0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 08:24

 

  pironnière 2013 05 02

 

 

  DSC00111.JPG

 

    Une année, la commune de Château d'Olonne fait  poser les panneaux solaires, l'année suivante, la commune les fait déposer pour cause de réfection de la toiture qui supporte les dits panneaux solaires !

 

GASPILLAGE FINANCIER !

 

 

    On vous dira que ce n'est pas la commune qui financera cette opération. Exact...ce sera le syndicat  SYDEV, donc c'est bien vous et nous qui allons payer cette opération...comme la suivante qui est annoncée !

 

 

Le SYDEV :

Le SyDEV, Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée, est propriétaire des réseaux vendéens de distribution électrique basse et moyenne tension (21 600 km) et de gaz (plus de 2 300 km).
 
Les 282 communes de  Vendée lui ont transféré leur compétence pour qu’il assure la bonne exécution du service public de distribution de l’électricité. Budget : 91 millions d'euro.Voir .sydev-vendee.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 22:46

03437.jpg

 

 

Les délibérations à l’ordre du jour de ce Conseil Municipal ont permis de revenir sur divers sujets qui touchent la vie de la cité :

L’accueil des gens du voyage que nous traiterons ultérieurement.

Le dossier de la Ferme de Villeneuve où le maire a confirmé qu’il y a bien négociation en cours par l’entremise des avocats des parties qui ont perdu les procès à savoir : la ville de Château d’Olonne et le Promoteur Hollandais. Sur ces bases la commune devrait récupérer une partie très faible de ce qu’elle a perdu en vendant ses terrains au promoteur au prix de 7,82 € le m². Voir (entre autres articles : CHATEAU D'OLONNE : le dossier "ferme de Villeneuve" devant la Cour Administrative d'Appel de NANTES   ). 

La construction du Nouvel Hôtel de Ville : il y a eu choix et nomination du maître d’œuvre : ce sera le cabinet Sophie BLANCHET. Le montant provisoire de ses honoraires a été fixé à 372.204 euro hors taxes.

Rappelons que le projet fait l’objet d’une autorisation de programme de 4.600.000 euro dont 2.940.000 € HT pour le bâtiment, les espaces extérieurs et la démolition de l’immeuble existant.

L’opposition CAP VRAI refuse de participer au débat estimant ce projet inapproprié et insuffisamment préparé dans l’étude des besoins futurs. L’opposition laisse au maire actuel et à sa majorité l’entière responsabilité de ce qu’elle estime être une grave et très coûteuse erreur.

Quant au montant des honoraires avec un taux de rémunération de 12,66% certains élus trouvent, dans ce marché comme dans d’autres, ces taux particulièrement élevés.

      4) La mairie maintient son soutien financier à la lutte contre les frelons asiatiques en prenant   en    charge 50 % des coûts de destruction des nids. Approbation unanime des élus. 

   

5) Aménagement de la voirie : le Conseil Municipal a approuvé deux projets.

Le déclassement partiel de la route départementale 36 (rue Clemenceau) et son tranfert au domaine communal.

L’aménagement d’un carrefour giratoire à l’intersection des rues du Petit Paris, rue du Brandais, rue du Petit Versailles et rue de Touvent (secteur de l’aérodrome, avec un carrefour actuel réputé accidentogène).

L’opposition CAP VRAI soucieuse des deniers communaux fait remarquer que ces deux mesures ne sont pas favorables financièrement à la commune de Château d’Olonne. La première fait peser désormais la charge de l’entretien futur de la rue Clemenceau (ex voie départementale) sur la seule commune de Château d’Olonne. Quant à la seconde, pour un budget prévisionnel de 190.000 €, le Conseil Général n’est sollicité que pour une subvention de 40.000 €. Il reste à la charge de la commune 150.000 €. L'équité aurait voulu que la charge soit prise à part égale (50%) par le département et par la commune.Le maire, Monsieur Jean-Yves BURNAUD a répondu que dans la négociation avec le Conseil Général « c’était à prendre ou à laisser » et qu’il fallait constater le désengagement du Conseil Général qui se décharge mais charge la barque de la commune !

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 11:28

03437.jpg

 

 

   

DE LA DECENCE DANS LA TENUE DES CONSEILS MUNICIPAUX

POLICE DES DEBATS : LES POUVOIRS CONFERES AU MAIRE ET DONT IL A LE DEVOIR D'USER

DU RESPECT DES ELUS ENTRE EUX

L’ordre du jour de ce conseil municipal de Château d’Olonne ne comportait pas de décisions d’importance.

Par contre, ce Conseil a débuté à l’occasion de l’adoption du procès-verbal et de la « tenue » du précédent conseil sur le fonctionnement même du Conseil Municipal et le devoir de police du Maire.

L’opposition par la voix des représentants de la liste CAP VRAI a exposé une nouvelle fois les conditions indécentes lesquelles les élus doivent intervenir.

Le Maire est responsable de la police des Débats.

-          Il n’hésite pas à invoquer leRéglement Intérieur quand l’opposition invoque un point qui n’est qu’accessoire par rapport à l’ordre du jour. Par contre, s’il a un message à faire passer, il n’hésite pas non plus à évoquer ce point qui ne figure pas à l’ordre du jour.

-          Quand les élus d’opposition exposent leur point de vue cela se fait au milieu de réflexions, sourires entendus, parlottes des membres de la majorité sans que le Maire n'intervienne. Ces élus de la majorité sont comme des élèves indisciplinés qui se permettent même des interventions désobligeantes.

L’opposition et des castelolonnais qui assistent aux Débats trouvent cela indécent et contraire à la solennité des débats.

Ceci a amené le représentant de la liste d’opposition CAP VRAI à s’exprimer ainsi :

« A la lecture de ce procès-verbal, je ne remarque aucun passage relatif aux propos et attitudes désobligeantes émanant de membres de votre majorité à l'égard de l'opposition CAP VRAI. que ce soit dans les paroles ou les comportements.

Monsieur Mercier, premier adjoint, nous accablant même de « réfractaires au changement ».

Vous nous avez imposé un règlement intérieur au conseil municipal interdisant de communiquer avec l'extérieur ou avec des citoyens assistant aux réunions.

Ce règlement doit s'appliquer aussi à votre majorité. Je vous demande donc d'interdire: les téléphones portables, i phone, tablettes ou autres, de même que les déplacements trop souvent fréquents des membres de la majorité. Si déplacements il doit y avoir je vous demande de les rapporter au P.V.

Même si, dans cette assemblée, nous sommes très minoritaires nous avons le droit comme vous tous au respect des personnes élues et le droit de pouvoir nous exprimer devant une assemblée attentive. Le Conseil Municipal est une institution de base où s’exprime la démocratie locale ; ce n’est pas une salle de récréation où les mauvais élèves oublient discipline et correction. L’image donnée lors des derniers Conseils Municipaux n’est pas à mettre à l’honneur de la démocratie.  Monsieur le maire nous vous demandons de faire respecter cette discipline que vous avez instituée. »

Le maire, Jean-Yves BURNAUD a reconnu que les conciliabules pendant qu’un élu s’exprime sont désagréables. Il a fait valoir que la tenue du conseil municipal de Château d’Olonne est cependant de meilleure qualité que celui d’autres.

Nous dirions que ce n’est pas un argument : ce n’est pas parce que certains sont des cancres que cela justifie toutes déviances et que toue les élèves deveinnet des cancres !.

Il a aussi précisé que, dans le feu de la discussion,  un peu d’emportement est compréhensible. Il faut répondre à cela qu’il appartient au maire de faire régner un climat propice à la sérénité.

 Rien sur l’usage intempestif des portables…dommage !

Seule remarque pour l’observateur : il n’y a pas eu de va et vient intempestif, ni d’usage intensif pendant les débats des portables et autres i phones…le message de l’opposition est-il passé ?…on verra cela lors des prochains conseils municipaux.

Quant à Joël MERCIER mis en cause pour ses propos désobligeants, pour lui, c’est la norme démocratique…c’est bon à retenir.

L’intervention n’était donc pas inutile…on verra son effet lors des prochains conseils municipaux.

Prochain article sur les principales décisions de ce Conseil Municipal.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 08:23

 

03437.jpg

 

 

 

Le Conseil Municipal de Château d'Olonne est convoqué en séance publique le mardi 30 avril 2013 à 20 heures.

 

Il y aura délibération sur un ordre du jour qui comporte 16 points dont nous retiendons particulièrement les points suivants :

 

 

Acquisitions d'emprises ,

 

Construction d'un Nouvel Hôtel de Ville : résultat du concours de maîtrise d'oeuvre ,

 

Marché de services : entretien des espaces verts des lotissements,  

 

 Déclassement partiel D 36,

 

Demande de subvention au Conseil Général : carrefour Petit Paris,  

 

Audits énergétiques des bâtiments communuax et intercommunaux,

 

Participation financière à la destruction des nids de frelons asiatiques,  

 

Modification des tarifs de l'aire de stationnement des "grands passages" et convention d'autorisation du terrain,

 

Fermeture provisoire de l'aire des gens du voyage,  

 

Adosphère, Planète Jeunes : réglements  intérieurs,   

 

Diverses mesures de gestion du personnel,

 

Décisions municipales- Délibération de donner acte.

 

 

 

Il est rappelé que les Réunions du Conseil Municipal sont publiques (Hôtel de Ville de Château d'Olonne, 53, rue Séraphin Buton)

    Prochain CONSEIL MUNICIPAL mardi 30 avril 2013 à 20 heures.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 20:55

CENSURE !

 

Aux habitants du Pays des Olonnes et particulièrement aux castelolonnais

 

La distribution du Bulletin Municipal de Château d'Olonne CASTEL INFO N° 31 est en cours et les élus d'opposition ont eu la surprise de voir leur texte "omis" par une nouvelle forme de censure (voir ci-dessous la lettre adressée au maire) . Voilà la demie page vierge (limitée à 2500 caractères) réservée à l'opposition  :

 

bulletin texte blanc N° 31

 

  et voilà la lettre ouverte que l'opposition a adressée au Mairede Château d'Olonne

 

Monsieur le Maire,

 

 A la lecture de ce Castel Info, Bulletin Municipal N° 31, nous avons noté dans l’expression du groupe d’opposition que celui-ci n’a pas remis de texte.

Nous vous avions adressé par mail comme d’habitude le texte de l’opposition à insérer dans Castel info d’avril.

Ce texte joint à la présente était prêt vers le 20 février comme peuvent l’attester quelques informations que nous ont transmises nos collègues et qui ont été incorporées dans notre texte définitif.

Nous apprécions donc à sa juste valeur cette forme de censure et nous ne manquerons pas d’en faire part aux castelolonnais.

En effet, même s’il y avait eu une erreur de destinataire (pour le mail et le texte déposé) la moindre des choses était de nous joindre ou de nous faire appeler par le responsable communication pour nous faire part d’un éventuel oubli (ce qui n’était pas le cas).

Nous prenons donc acte de la non-parution de notre texte et de votre manquement significatif sur ce dossier, de votre conception de la démocratie locale et du respect des élus.

Avec toute notre  considération,

Recevez, Monsieur le Maire, l’expression de toute notre considération.

 

et enfin voilà le texte que vous auriez pu lire

 

 

 

 

BULLETIN MUNICIPAL Castel info N° 31 avril 2013

 

Castelolonnais : quelle ville voulez-vous ?

Les derniers chiffres connus concernant la population castelolonnaise comme celle de l’ensemble du Pays des Olonnes font état du « vieillissement » des castelolonnais : 35 % des hommes et 38 %des femmes ont plus de 60 ans. Cela prouve au moins que le Pays des Olonnes est attractif et séduit nombre de retraités.

Revers de ma médaille : le nombre d’actifs diminue, les classes des écoles se ferment, les jeunes ne trouvent plus à se loger et l’emploi régresse.

Cette évolution de la population n’a pas été prise en compte dans la stratégie des élus. Aujourd’hui, il faut se poser la question : que faire pour maintenir un équilibre entre les générations ?

1)      Cesser de laisser se développer un urbanisme anarchique avec des lotissements éparpillés y compris hors agglomération. Ceci coûte en fin de compte très cher à la collectivité et aux habitants : en frais et temps de transports, assainissement, voirie, électricité,…

2)      Créer les réserves foncières où le prix du terrain sera accessible et où les projets de logements pourront se développer et seront réalisés. Depuis 2008, la municipalité ne parle que de projets dont on ne voit pas « sortir de terre le premier logement » aussi bien pour Près de la Clais Sud, Puits Rochais, Centre Ville 3…

3)      Avec la Communauté de Communes des Olonnes lancer un programme de développement de l’emploi en activant la zone d’aménagement de la VANNERIE. Le Pays des Olonnes est très attractif pour certaines activités ciblées haute technologie. État, Région et Département le reconnaissent et sont disposés à appuyer le projet « numérique ». Il faut « pousser les feux »…cela ne se fait pas en restant dans un fauteuil, fut-il celui d’élu. Il faut aller chercher les créateurs d’entreprise, les accueillir, adapter les infrastructures…ce sera la mission principale qui incombera aux nouveaux élus de 2014 et cela nécessitera professionnalisme, compétences et grande disponibilité.

 

Ainsi,

d’une part, les jeunes trouveront Emploi et Logement au Pays et celui-ci verra sa population rajeunir par la venue de familles d’actifs jeunes,

d’autre part, le Pays retrouvera son dynamisme et un équilibre intergénérationnel. Le centre ville aménagé deviendra fréquenté et vivant.

 

Ce renouveau est possible et attendu. Il se fera au bénéfice de tous les habitants de toutes générations. Les moyens financiers existent, il faut y ajouter la volonté de réaliser…on a déjà perdu trop de temps.

 

Pour les élus CAP VRAI

 

Jean-Claude ROSSIGNOL

 

02 51 96 90 26     http://www.olonnes.com

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 12:28
    03437.jpg
 
Les terrains dans le secteur de la Ferme de VILLENEUVE où a été édifié l'ensemble résidence de tourisme "les jardins de Château d'Olonne "n'ont pas fini de défrayer la chronique
 
Le sujet a été abordé en Conseil Municipal de ce mardi 26 mars suite à l'achat par la Ville de ...21 m² pour un alignement rue de VILLENEUVE à 300 mètres des terrains sur lesquels la Résidence de tourisme a été édifiée.
 
 
Pour ce terrain l'estimation du service du Domaine  (novembre  2012) est de : 190,47 € le m².Pour le terrain communal vendu au promoteur en 2008 le prix du m² a été de 7.62€ .
L’opposition qui a porté l’affaire devant le tribunal administratif a estimé que la Commune a perdu dans cette affaire 3 millions d’euro ! Le Maire, Jean-Yves BURNAUD, en 2009 avait mis au défi l’opposition de justifier son chiffrage…l’opposition a bien justifié son prix …
et celui-ci vient donc d’être parfaitement confirmé  avec cette estimation du Service du domaine…la commune aurait dû céder son terrain en 2008 au prix de 160 €...la vente portant sur 19.836 m² le prix de vente aurait dû être de 3.176.000 €...or le maire de la commune a cédé ce terrain pour 151.150,32...la perte pour la commune est bien de 3 millions d'euro.
Les arguments du maire pour tenter de justifier le prix concernant l’enclavement de la parcelle et le zonage POS puis PLU n’ayant aucune valeur…rendez-vous sur place ou examinez les photos ci-dessous vous verrez qu’on peut accéder à la parcelle par une route et un grille avec accès à cette route a même été posée !
 
Le Maire Jean-Yves BURNAUD a reconnu qu'il avait omis de faire faire la formalité obligatoire de l'estimation du Domaine avant la vente...en fait cette estimation avait déjà été demandée par un élu et le Maire était passé outre à cette demande. Donc une omission volontaire !
 
Le Maire a cependant  annoncé qu'il reprenait les négociations avec le promoteur pour arriver à un accord sur un prix de vente et clore enfin  le dossier en rétablissant un peu les droits des castelolonnais.
 
  
 
route conduisant à une entrée d'un terrain dit enclavé !
DSC09938.JPG
 
 
 Grille d'entrée d'un terrain dit enclavé !
 
 DSC09937
 
 Vue d'une parcelle enclavée avec sa route d'accés !
 
 terrain enclavé
 
  
 
A ce propos, nous sommes étonnés de n’avoir eu aucune réponse à notre article concernant la vente d’un terrain près du Boulevard du Vendée Globe sur la commune de Château d’Olonne. Le bénéficiaire de ce "cadeau"est connu et doit être satisfait de cette opération appuyée par des élus
 
 
Estimation du service du domaine : 250.000 euro
 Prix de vente par la Communauté de Communes des Olonnes : 125.000 euro
 Les collectivités locales vont-elles continuer à brader leur patrimoine maintenant ?
Nous aurions aimé que les promoteurs de cette vente exceptionnelle s'expliquent...notre blog leur est ouvert...ils le savent d'ailleurs.       
 
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 16:54

03437.jpg

 

 NOTE D'AMBIANCE

Conseil Municipal émaillé d'incidents regrettables dans une telle enceinte ;  à cela il faut ajouter le manque de respect d'élus vis-àvis de leur collègues. On sent dans la majorité de l'arrogance voire une certaine nervosité à laquelle le responsable de l'opposition répond par sa sérénité avec courtoisie. Les nombreux citoyens qui assistaient à ce Conseil Municipal garderont le sentiment de malaise dans le mode de  fonctionnement de la démocratie locale . N'est-ce pas l'Adjoint au maire Joël MERCIER par son arrogance et le maire Jean-Yves BURNAUD qui dirige les débats et en assure la police qui portent  la responsabilté de la tournure prise par des débats ? La démocratie locale ne sort pas grandie de cette soirée. 

 

Parmi les points à l'ordre du jour : la date d'application de la réforme sur les rythmes scolaires.

 

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES...en 2014 !

 

Le maire Jean-Yves BURNAUD propose de reporter cette date d'application à la rentrée de 2014 au motif qu’il ressort de la concertation avec les responsables des écoles et les représentants des parents que, matériellement, cela ne sera pas possible pour la rentrée de septembre 2013.

À cet argument s’ajoute celui du fait que les deux autres communes de l’agglomération olonnaise comme la grande majorité des communes de VENDEE choisiront aussi la date de 2014.

L’opposition CAP VRAI a tenu à affirmer le bien-fondé de cette réforme : 

 

« Cette réforme est pertinente car elle participe au plaisir d’apprendre et d’être à l’école.  

Cette réforme est importantenotamment pour les enfants issus de milieux défavorisés, qui bénéficient d’un faible encadrement du travail scolaire à la maison.

Cette réforme permet un accompagnement plus personnalisé des élèves.

Cette réforme permettra de mieux apprendre et favorisera la réussite de tous les élèves.

Cette réforme permettra aussi de mobiliser les associations et d’élargir leur champ d’actions…voire aussi de se remettre en cause pour certaines »

 

L’opposition a demandé au maire de prendre l’engagement de poursuivre une vraie  concertation pour que la rentrée 2014 soit réussie. Le maire a pris cet engagement, l'opposition veillera.

Le maire Jean-Yves BURNAUD refuse aussi l’idée d’une expérimentation en juin 2013. Cela dérangerait trop !

 

Cette attitude fait dire à l’opposition :"Votre décision de reporter la mise en place de la réforme à la rentrée 2014 a peut-être été inspirée par un souci de laisser le soin à votre successeur d’élaborer le projet éducatif de la commune. Ce que nous comprendrions. Dommage que ce même souci n’ait pas inspiré votre municipalité avant l’engagement de la construction d’une nouvelle mairie, aux conséquences financières bien plus lourdes".

 

 

 

Partager cet article
Repost0