Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 13:29

VOTEZ POUR OU CONTRE,  S'ABSTENIR ? ce 11 décembre 2016

 

Castelolonnais, mais savez-vous pour quoi vous votez ?

Qu'est-ce qu'une commune nouvelle ?

D'abord pour en savoir plus sur ce qu'est une commune nouvelle une bonne adresse :

http://www.olonnes.com/2016/12/commune-nouvelle-qu-est-ce.html

 

 

CE DIMANCHE VOTEZ OUI  À LA COMMUNE UNIQUE : CHÂTEAU D'OLONNE, OLONNE-SUR-MER, LES SABLES D'OLONNE

 

NE LAISSEZ PAS LES AUTRES VOTER DONC  CHOISIR POUR VOUS

 

 

MODE D'EMPLOI POUR LE VOTE CE DIMANCHE 11 DÉCEMBRE 2016

CHÂTEAU D'OLONNE : ON VOTE CE DIMANCHE 11 DÉCEMBRE 2016 : OUi OU NON À LA CRÉATION D'UNE COMMUNE NOUVELLE
Partager cet article
Repost0
9 décembre 2016 5 09 /12 /décembre /2016 23:49
Une salle bien garnie pour écouter un triste discours, sans enthousiasme, sans volonté d'y allerUne salle bien garnie pour écouter un triste discours, sans enthousiasme, sans volonté d'y aller

Une salle bien garnie pour écouter un triste discours, sans enthousiasme, sans volonté d'y aller

CONSULTATION DES CASTELOLONNAIS SUR LA CRÉATION D'UNE COMMUNE NOUVELLE UNIQUE : CETTE DERNIÈRE SOIRÉE DÉBAT FUT TERNE, SANS L'AFFIRMATION CLAIRE D'UN BEL ESPOIR D'UN MEILLEUR AVENIR DANS L'UNION PROMISE.

 

Le maire et ses collègues élus encore dans la majorité bien qu'ils  affirment du bout des lèvres qu'ils sont favorables à cette création d'une commune unique n'ont pas convaincu la salle de leur volonté profonde d'y adhérer, d'aller retrouver les maires d'Olonne-sur-Mer et des Sables d'Olonne pour reprendre les discussions.

Quelque chose est cassé entre le maire et ses citoyens .

Ceux-ci ne veulent pas voir se reprendre des négociations avec des  préalables qui conduiront à l'impasse mais voudraient que leur maire adresse des messages forts, envoye des signes volontaristes et enthousiastes du désir de convaincre tous les habitants des 3 communes que l'union fait la force dans l'espérance.

Le public attendait du maire et des élus qui ont pris la parole, parfois avec beaucoup de maladresse, qu'on lui dise : nous y allons, demain nous serons tous citoyens de la grande Ville des Sables d'Olonne, profitant d'une dynamique nouvelle, de l'espoir pour les jeunes générations. Il faut avancer !

Il n'y eut rien de tout cela...le maire n'a donc convaincu personne de sa ferme volonté de réussir la création de la commune nouvelle LES SABLES D'OLONNE. La salle sentait qu'il y va le pied sur le frein, peut-être même à reculons.

Pour nous, seul un OUI franc et massif, lors de cette consultation, permettra de faire comprendre, voire d'imposer au maire et à ses conseillers municipaux qui ont donné ce soir l'impression qu'ils n'y croient pas que, cette fois, il faut prendre le train de la fusion avec le dynamisme de l'enthousiasme de ceux qui sont convaincus que les 3 communes du Pays des Olonnes unies et solidaires : c'est un avenir meilleur pour tous.

 

CASTELOLONNAIS

DIMANCHE 11 DÉCEMBRE VOTEZ OUI

À UN AVENIR COMMUN ET SOLIDAIRE DE TOUS LES CITOYENS DU PAYS D'OLONNE

 

LA RÉUNION DE CE VENDREDI 9 DÉCEMBRE DANS LE DÉTAIL

A SUIVRE... DEMAIN

 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 09:35
Dimanche 11 décembre 2016 électeurs castelolonnais : VOTEZ OUI ! pour un avenir solidaire et meilleur

Dimanche 11 décembre 2016 électeurs castelolonnais : VOTEZ OUI ! pour un avenir solidaire et meilleur

À CHÂTEAU D'OLONNE, EN VENDÉE , CONSULTATION DES ÉLECTEURS POUR UNE COMMNE NOUVELLE UNIQUE

 

Rappelons que, pour la création d'une commune nouvelle (fusion de commues), la consultation ou le référendum ne sont pas obligatoires. Les 3 communes constituant la Communauté de Communes des Olonnes CCO auraient pu voter la création de cette commune nouvelle si le maire de Château d'Olonne n'avait pas fait barrage à cette procédure simple et logique.

À Château d'Olonne, c'est le maire Joël MERCIER qui a imposé cette obligation de consultation :

- pour gagner du temps et perdre de l'argent (aides de l'État)...ce qu'il a réussi à faire jusqu'à maintenant,

- avec le secret espoir d'un rejet de la population comme à Olonne-sur-Mer en 2009 avec un taux de votants très faible.

 

UN CONSEIL MUNICIPAL À CHÂTEAUD'OLONNE: opération vérité où le maire a perdu toute crédibilité et certainement sa majorité qu'il a traitée avec autoritarisme et m^me mépris.

 

UNE ÉQUATION

Un maire élu avec la promesse de la création de la commune nouvelle unique

+ des colistiers qui ont cru leur maire et s'aperçoivent qu'ils ont été trompés,

+ une population qui doute de la volonté du maire et découvre qu'il n' a jamais agi pour mettre sa promesse en œuvre et donc qu'il a trompé tout le monde,

+ les deux communes sœurs qui avancent quitte à faire une commune nouvelle à deux

 

= UNE MASCARADE ÉTALÉE PUBLIQUEMENT EN CONSEIL MUNICIPAL ET UN MAIRE QUI PERD TOUTE CRÉDIBILITÉ

 

Le Conseil Municipal du 28 novembre 2016 restera en effet dans les mémoires.

En effet, Joël MERCIER a tenté une épreuve de force vis-à-vis des conseillers municipaux de sa propre majorité en voulant mettre en porte à faux d'éventuels dissidents de celle-ci.

https://admin.over-blog.com/write/83233596

Cette provocation maladroite fut un nouvel échec grave pour le maire.

Les élus sommés de voter à main levée ne savaient pas quelle question le maire avait posée et ne savaient toujours pas si leur maire après son long discours était POUR OU CONTRE la commune nouvelle. Commune issue de la fusion des communes des Sables d'Olonne, Olonne-sur-Mer et Château d'Olonne.

La majorité composée de 25 élus sur 33 conseillers municipaux aurait pu se compter suite à cette tentative de vote à main levée qui s'est terminée dans le plus grand désordre.

Le maire a empêché les membres de sa majorité de s'exprimer .

 

POUR SAUVER LA FACE LE MAIRE DIT UN "OUI MAIS" TARDIVEMENT "MAIS"...IL N'EST PLUS CRÉDIBLE : OU C'EST "OUI" OU C'EST "NON" MAIS PAS "OUI MAIS".

Lors des réunions publiques de sa campagne et dans les documents qu'il a diffusés le maire dénigre la fusion des 3 communes, oublie ses avantages et espérances qu'elle porte et les inconvénients d'un NON qui isolera Château d'Olonne : il est donc bien contre la commune nouvelle et fera tout pour faire capoter le projet...seule les réactions de la population par un OUI MASSIF et celle des élus honnêtes fidèles à leurs promesses électorales pourront sauver la création de la Commune Nouvelle LES SABLES D'OLONNE.

Dans ce contexte, on comprend le communiqué d'Annick BILLON, maire adjointe, sénatrice de la VENDÉE à qui le maire a empêché de donner sa position lors du conseil municipal.

"Cette mascarade aurait pu être évitée si tout le monde avait pu s'exprimer en séance ou alors il s'agit d'une mise en scène mais dans quel but ? "

 

Le but est que le maire englué dans ses ambigüités ne veut pas dire qu'il est CONTRE LA COMMUNE UNIQUE...c'est cette position qu'il a développée lors de sa campagne

 

CASTELOLONNAIS,

LE  11 DÉCEMBRE 2016

POUR FAIRE CESSER L'AMBIGUITÉ

DITES MASSIVEMENT "OUI À LA COMMUNE NOUVELLE "

et faites confiance à vos élus pour que votre OUI soit respecté !

 

 

VOUS POURREZ AUSSI CLAMER CE "OUI " en assistant à la dernière réunion publique du maire

le vendredi 9 décembre 2016 à Château d'Olonne

à 20 heures

Salle Calixte Aimé PLISSONNEAU (entre la poste et la marie, rue Stéphane MALLARMÉ)

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 22:49
OUI à la Commune Nouvelle  .. VOTEZ  LE  11 Décembre 2016

OUI à la Commune Nouvelle .. VOTEZ LE 11 Décembre 2016

LA DÉMOCRATIE LOCALE MISE À MAL PAR UNE "CONSULTATION DES ÉLECTEURS" TARDIVE ET PAR UNE CAMPAGNE OÙ SEUL LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE  DISPOSE DE MOYENS POUR TENTER D'INFLUENCER LES CASTELOLONNAIS 

 

L'AVANT CAMPAGNE : LE MAIRE PERD LA CONFIANCE DE SA MAJORITÉ

Durant l'été 2016 la maire sentant sa crédibilité mies en cause envoie son adjointe Isabelle DOAT au casse-pipe en la chargeant, à travers une charte de bonne conduite et d'allégeance, de la mise au pas des membres de la majorité au conseil municipal...échec de la mise au pas !

Une part de la majorité ne croît plus leur maire qui agit en ennemi de la Commune Nouvelle alors qu'ils ont été élus sur cette promesse de la fusion.

La construction et l'inauguration clandestine de la nouvelle mairie  dresse la population contre son maire : la mairie maison commune devient symbole de division.

Le maire lors du conseil Municipal de mai 2016 quand il fait prendre une délibération consacrant la consultation fixée au 11 décembre laisse espérer des précisions "pour la rentrée" sur le déroulement de la campagne et le rôle de tous les élus pour la rentrée. Ceci fut fait encore plus tardivement lors d'un conseil municipal à huis clos le 6 octobre 2016 avec une participation des élus plutôt faible et à deux mois avant la consultation.

 

LES CONDITIONS DE LA CAMPAGNE : TOUT POUR LE MAIRE DANS UNE AMBIGUÏTÉ TOTALE

Un maire neutre ?

puis un maire qui dit OUI, OUI, OUI à la commune nouvelle

Puis OUI tout court

Mais un OUI mais ...

Où est passée la neutralité qu'on ne trouve pas dans les propos du maire lors de ses réunions publiques (voir ci-dessous) .

Pour la campagne tout est pour le maire : le budget de 30 000 euros, l'utilisation du bulletin municipal, l'utilisation du site de la mairie le travail des employés municipaux détourné...

L'opposition favorable à la commune nouvelle a droit aux panneaux électoraux quand ils sont visibles et c'est tout !

Les citoyens doivent subir un matraquage de leur maire avec des dires et des écrits pleins d'erreurs (exemple confusion voulue et entretenue entre 2 choses totalement différentes référendum et consultation des électeurs),  de mensonges sur les chiffres (impôts des 3 communes, effectif et frais de personnel  des 3 communes, dette des sables d'Olonne...le maire balance des chiffres en réunion publique que la salle conteste sans que le maire puisse répondre...et pour cause , les chiffres du maire sont faux !

.Ajoutons  les propos tendancieux et négatifs sur la Commune Nouvelle pour faire peur : mais les castelolonnais non pas peur de la fusion des 3 communes qu'ils vivent au quotidien. 

 

LE CONTENU INÉLÉGANT ET ANTI DÉMOCRATIQUE DE LA CAMPAGNE DU MAIRE

1)  La vision du Maire : une merveille, la Communauté d'Agglomération est parée de toutes les vertus. Elle verra le jour le 1er janvier 2017 regroupant Les Sables d'Olonne, Olonne-sur -Mer , Château d'Olonne , Vairé , Sainte-Foy, Ile d'Olonne et Saint-Mathurin.

sauf que le citoyen sait parfaitement qu'une Communauté d'Agglomération n'est qu'une communauté de moyens dont les compétences sont limitées à ce que les Communes et la loi veulent bien lui donner et que chaque commune garde son autonomie au sein de la Communauté d'Agglomération...

Le 11 décembre, à Château d'Olonne, on ne vote pas pour la Communauté d'Agglomération Les Sables d'Olonne que le loi a imposée mais les castelolonnais voteront pour la création d'une Commune Nouvelle. Pourquoi mélanger  les deux choses ? Pourquoi 3 questions en une seule et une seule réponse possible?

2) la Commune Nouvelle et unique ( l'Horreur, selon le maire)  regroupant au 1er janvier 2018 Les Sables d'Olonne; Olonne-sur-Mer et Château d'Olonne, comme toute commune  sera dotée de toutes les compétences. C'est l'objet de cette consultation. Le Conseil Municipal de la commune nouvelle y sera élu au suffrage universel  et, en son sein, il élira son Président qui ne sera pas député...puisque la loi anti-cumul s'appliquera au 31 mars 2017 .

mais cette Commune Nouvelle a selon Joël MERCIER , maire de Château d'Olonne tous les défauts

- ce sera plus d'impôts : FAUX voir les chiffrés présentés et jamais contestés

http://www.olonnes.com/2016/10/vie-de-chateau-n-10-fusion-

- ce sera moins de proximité pour les services  : FAUX...la Commune Nouvelle sauvegardera les services de proximité que la commune de Château d'Olonne isolée ne pourra plus financer,

- perte d'identité FAUX...l'identité des castelolonnais est celle du territoire Pays des Olonnes, les Sables d'Olone et ses quartiers : Pironnière, centre Bourg, Nouettes, La Chaume

Ces réunions publiques permettent aussi au maire de Château d'Olonne d'attaquer le maire adjoint d'Olonne député   puis le maire des Sables d'Olonne, bien sur absents  dans ces réunions,  mais avec des accusations sans fondement...pour faciliter le rapprochement on peut mieux faire.

 

Pour la période 2012 à 2015 : 317 communes nouvelles se sont créées regroupant 1 100 000 habitants et  le dispositif s'amplifie pour 2016 avec 154 communes nouvelles regroupant 469 communes et 500 projets en cours !

CE QUI EST POSSIBLE AILLEURS SERAIT-IL  IMPOSSIBLE AU PAYS D'OLONNE À CAUSE DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE ?

 

CASTELOLONNAIS,  VENEZ DIRE  OUI À LA FUSION À VOTRE MAIRE

VENEZ SOUTENIR LES ÉLUS COURAGEUX RESPECTUEUX DE LEUR ENGAGEMENT ÉLECTORAL SUR LA CRÉATION DE LA COMMUNE NOUVELLE

LE VENDREDI 9 DÉCEMBRE 2016

SALLE MUNICIPALE CALIXTE AIMÉ PLISSONNEAU

À 20 HEURES

 

LE 11 DÉCEMBRE 2016

VOTEZ OUI

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 22:40
La campagne du maire de Château d'Olonne c'est cela et bien d'autres choses avec les moyens de la mairie, un buget de 30 000euros...

La campagne du maire de Château d'Olonne c'est cela et bien d'autres choses avec les moyens de la mairie, un buget de 30 000euros...

LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE VEUT MATER SES DEUX COLLÈGUES  DES SABLES D'OLONNE ET D'OLONNE SUR MER POUR FAIRE ÉCHOUER  UN PROJET DE COMMUNE NOUVELLE (fusion de communes)

 

Nous nous excusons par avance auprès de nos nombreux lecteurs de communes voisines et lointaines mais cette semaine nous allons leur infliger les explications sue les disputes inutiles, les  débats truqués, les mensonges et autres menteries qui illustrent jusqu'où des élus peuvent aller pour faire échouer un projet naturel et porteur d'avenir qui pourrait un peu les gêner.

Les 3 communes (Château d'Olonne, Olonne-sur-Mer et Les Sables d'Olonne) devraient se rassembler en toute logique et bonne gestion sous le même nom celui de la prestigieuse station balnéaire de la côte atlantique  "LES SABLES D'OLONNE".

Les petits intérêts particuliers et les vils honneurs dont  certains élus s'enorgueillissent risquent de faire capoter le beau projet : UNIS POUR ÊTRE PLUS FORTS ET PLUS SOLIDAIRES.

Le maire de Château d'Olonne par sa position ne défend pas les intérêts de l'ensemble dess castelolonnais  mais l'intérêt de certains élus; de sa clientèle et autres intérêts privés. (voir le dernier rapport de la Chambre Régionale des Comptes).

 

LE JEU DANGEREUX DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE

 

Pour expliquer la situation vécue au pays des Olonnes il faut faire quelques rappels :

1) LE PAYS DES OLONNES, C'EST : 3 communes en continuité d'habitat, 3 communes de 15 000 habitants chacune, 3 communes aux activités complémentaires, 3 communes qui devraient être unies sous la bannière d'une renommée qu'une manifestation comme le VENDÉE GLOBE rehausse encore.

 

2) LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE VEUT IMPOSER À SES DEUX COLLÈGUES POUR ACCEPTER LA CRÉATION DE LA COMMUNE UNIQUE AU MOINS QUATRE CONDITIONS :  

- l'élaboration d'un projet pour la commune nouvelle,

- une consultation des castelolonnais,

- création de la commune nouvelle en janvier 2019,

- maintien des élus en place jusqu'en 2020....soit une commune avec un maire en chef principal, 3 maires délégués, 99 élus et environ 40 maires adjoints ...sachant que tout ce petit monde sera en campagne électorale en 2019 pour les élections municipales de 2020...imaginez la gestion de cette commune nouvelle en 2019 et début 2020 !

 

3) L'UTILISATION ABUSIVE D'UNE CONSULTATION DES ÉLECTEURS  CASTELOLONNAIS

Pour donner du poids à ses exigences qui seront difficilement admissibles par les deux autres communes puisque celles-ci ont voté le principe de leur fusion  le maire de Château d'Olonne utilise la formule de la consultation des électeurs. Celle-ci est bien  prévue par le Code Général des Collectivités Territoriales. Mais l'opération est détournée  en incorporant dans la question posée sur la commune nouvelle deux autres questions.

UNE QUESTION QUI EN POSE TROIS ET UNE SEULE RÉPONSE POSSIBLE : OUI OU NON

a) « Êtes-vous favorable à la création d’une Commune nouvelle unissant Les Sables d’Olonne, Olonne-sur-Mer et Le Château d’Olonne,

b) au 1er janvier 2019,

c) avec, jusqu’aux élections municipales de 2020, un conseil municipal composé de tous les élus actuels dans le respect de leurs mandats et engagements? »

 

Le b) et le petit c) n'ont rien à voir avec la vraie question qui est le  petit a)

b) et c) sont des questions très secondaires que les élus doivent débattre entre eux...les citoyens ayant répondu OUI ou NON à la première question.

Sauf que les deux autres communes ne voyant en 2015 et début 2016 aucune négociation possible avec le maire de Château d'Olonne ont avancé avec un projet et un planning pour leur Commune Nouvelle à deux en attendant...

 

Maintenant le maire de Château d'Olonne veut faire plier ses collègues olonnais et sablais en fin 2016 pour  qu'ils reviennent sur des décisions prises par leurs conseils municipaux en juin et juillet 2015 fusion en 2019 et conseil municipal pléthorique et ingérable.

Å cette  date, 2015 à début 2016,  où le maire de Château d'Olonne était pour ses collègues aux abonnés absents, repoussait tout rendez-vous...Olonne-sur-Mer et Les Sables d'Olonne  ont décidé d'avancer pour, eux au moins, tenir leurs promesses électorales.

Puis survint le soulèvement populaire castelolonnais découlant de la pétition " ON VEUT LA CONSULTATION PROMISE AVANT FIN 2016 !" qui a réveillé les élus trompés par leur maire qui avait omis de dire qu'il n'était pas vraiment  favorable à la Commune Nouvelle reportée  "aux calendes grecques " selon son expression.

Mais la pression de la rue l'a obligé à proposer cette consultation promise...et sa réponse est cette question ambigüe qui n'a trompé personne.

Le maire de Château d'Olonne est à la manœuvre pour faire échouer une fusion à 3 et faire porter le chapeau de l'échec de la création d'une commune unique à ses collègues.

Château d'Olonne boutée hors de la Commune Nouvelle sera condamnée à l'isolement et à un appauvrissement,

 

CASTELOLONNAIS, LE 11 DÉCEMBRE 2016, ALLEZ VOTER "OUI" « À LA CRÉATION DE LA COMMUNE NOUVELLE »

 

 

À SUIVRE...

 

LA DÉMOCRATIE LOCALE MISE À MAL PAR UNE "CONSULTATION DES ÉLECTEURS" TARDIVE ET PAR UNE CAMPAGNE OÙ SEUL LE MAIRE DE CHÂTEAU DISPOSE DE MOYENS POUR INFLUENCER LES CASTELOLONNAIS...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2016 3 30 /11 /novembre /2016 17:38
conseil Municipal du 28 novembre 2016 : le maire Joêl MERCIER concentré avant l'annonce d'un avis de tempête

conseil Municipal du 28 novembre 2016 : le maire Joêl MERCIER concentré avant l'annonce d'un avis de tempête

CHÂTEAU D’OLONNE : LA CRISE ÉCLATE AU GRAND JOUR  AU SEIN DU CONSEIL MUNICIPAL

 

Nous vous devons des explications aussi claires que possible pour que chaque citoyen et particulièrement les castelolonnais aient une idée plus précise de la situation qui se vit au sein de la municipalité castelolonnaise. Elle ne sera pas sans conséquence sur l’avenir.

JOEL MERCIER UTILISE LES MÉTHODES DE SON PRÉDECESSEUR  JEAN-YVES BURNAUD MAIS LES TEMPS ONT CHANGÉ

Les élections municipales de 2014 ont totalement  modifié le paysage politique du Pays des Olonnes : trois maires qui se sont déclarés favorables à la fusion des 3 communes du Pays d'Olonne sont élus dont ceux d’OLONNE SUR MER et des SABLES D’OLONNE l On passe du mode copinage et marchandage  entre maires lors de la précédente mandature à celui de la gestion plus rationnelle et rigoureuse de leurs collectivités pour ces deux derniers maires.

Avant 2014, c’était le règne des compromis et des compromissions où se régalait le maire Jean-Yves BURNAUD qui en savait tant avec ses 25 ans de mandat qu’il pouvait faire chanter ses collègues et obtenir d’eux le meilleur comme le pire : un piscine dont on reparlera, un Vendéopôle projet inepte et ruineux, la ferme de Villeneuve, le Pôle santé…

Après les élections de mars 2014, le maire de Château d’Olonne s’est retrouvé face à deux maires qui s’étaient affichés pour la fusion et furent élus avec  cette promesse et de plus, ces deux maires étaient d’accord sur la nécessité de gérer autrement vue la catastrophe de la gestion de la CCO.

Le Maire de Château d'Olonne tenta de manœuvrer en louvoyant pour renvoyer la fusion des communes aux calendes grecques mais ses collègues ne suivirent pas sa démarche et aussi la population veillait.

 

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 28 NOVEMBRE 2018 : LE MAIRE EN CONFLIT OUVERT AVEC LES MEMBRES DE SA MAJORITÉ

La presse et nous-mêmes avons donné quelques informations mais, encore une fois, il nous faut donner un éclairage plus conforme à la réalité crue de cette soirée que nous avons vécue.

Après l’abattage par le Conseil Municipal de 18 questions d’un intérêt relatif il y eut les deux questions posées par les oppositions

Voir : 

http://www.olonnes.com/2016/11/chateau-d-olonne-le-conseil-municipal-devoile-les-manoevres-du-maire-et-de-son-adjointe-isabelle-doat.html

Il faut se remémorer que : 

- Ce n’est qu’à la suite du lancement  de la pétition faite par l’Association CACO (Citoyens pour un Avenir Commun au pays des Olonnes) qu’enfin, le maire de Château d’Olonne, pressé par les élus de sa majorité, a décidé, en mai 2016, de fixer la consultation sur la fusion promise au 11 décembre 2016,

- Que les dysfonctionnements internes à la majorité municipale furent étalés par le maire lors de l’été 2016 quand il a présenté à la presse la charte qu’il voulait imposer aux conseillers municipaux de sa majorité. Le résultat des signatures de cette charte devait être donné le 5 septembre. Il ne fut jamais donné publiquement. La responsable du dossier, Isabelle DOAT, n’a pas non plus fait état de ce résultat. (Ouest France du 1er septembre 2016). On en conclut que le succès de cette opération ne fut pas au rendez-vous et que la position du maire en sortait très affaiblie.

Ceci fut confirmé par ce conseil municipal du 28 novembre dernier.

 

A SUIVRE...le détail du Conseil Municipal de Château d'Olonne du 28 novembre 2016

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 10:14
Le maire demande de lever le doigt...peu d'élèves ont obéi...certains ne savaient pas pourquoi il fallait lever le doigt

Le maire demande de lever le doigt...peu d'élèves ont obéi...certains ne savaient pas pourquoi il fallait lever le doigt

LES QUESTIONS POSÉES PAR  L'OPPOSITION, EN CONSEIL MUNICIPAL DE  CHÂTEAU D'OLONNE, QUI ONT DÉCLENCHÉ LA CRISE MUNICIPALE QUI COUVAIT

 

QUESTION DE LAURENT AKRICHE, liste de gauche EELV parti socialiste " Contraire  l'Avenir Ensemble"

À l'approche du référendum sur la création d'une commune nouvelle regroupant les Sables d'Olonne, Olonne-sur-Mer, et le Château d'Olonne nous aimerions connaître clairement votre décision sur le point suivant :

"Dans le cas ou le OUI remporterait le suffrage et que les Villes des Sables d'Olonne et d'Olonne-sur-Mer refuseraient d'attendre 2019, date que vous avez jugé bon d'intégrer à la question, considéreriez-vous cela comme un motif à ne pas participer à cette création dès 2018 ou attendriez-vous 2019 pour rejoindre cette commune nouvelle !"

 

QUESTION DE JEAN-PIERRE CHAPALAIN, liste de droite "Ensemble, Agir pour le Changement"

"Notre liste s’est résolument engagée pour la fusion de nos 3 Communes.
Dans le but d’obtenir un « oui » massif à la consultation du 11 Décembre 2016, nous menons une campagne d’information active pour convaincre du bien- fondé de cette évolution stratégique de notre territoire.
De son côté, Annick Billon s’est exprimée dans la presse en prenant un engagement personnel en faveur de la Commune nouvelle et nous la remercions de s’être positionnée.
Concernant votre position, vous avez indiqué dans la presse et dans le Castel infos que vous souhaitiez faire preuve de neutralité.
Dans le cas d’une consultation locale, nous considérons que la population attend de ses Elus, non seulement qu’ils apportent tous les éclairages nécessaires sur la question posée, mais aussi qu’ils FASSENT CONNAITRE LEUR ENGAGEMENT, signe de la RESPONSABILITE DE LEUR FONCTION.

Aussi, Monsieur le Maire, nous aimerions connaître la position individuelle des Elus du Conseil municipal sur leur engagement POUR ou CONTRE la fusion."

 

Deux questions qui se complètent et qui posent une question de synthèse : le maire et quelques membres de sa majorité ont-ils monté une consultation sur la fusion dont la forme est rejetée par la majorité de la population castelolonnaise piégée ?

Elle croyait son maire franchement pour la fusion des 3 communes et elle découvre autre chose.

La population castelolonnaise demande à tous ses élus de préciser leurs positions clairement

 

 

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 22:50
La destruction de l'ancienne mairie crée un séisme qui ébranle la majorité municipale

La destruction de l'ancienne mairie crée un séisme qui ébranle la majorité municipale

FIN DE SOIRÉE SURRÉALISTE : UN MAIRE DÉBORDÉ PAR SA MAJORITÉ ET PAR L'OPPOSITION SUR LE SUJET DE LA COMMUNE NOUVELLE

 

18 questions de l'ordre du jour qui se passent dans l'ennui, sans débat...

LA BOMBE ...EN QUESTIONS DIVERSES

Puis viennent  les deux questions écrites des deux listes d'opposition sur la consultation sur la création d'une commune nouvelle englobant les 3 communes du Pays d'Olonne.

Le maire lit sa réponse certainement préparée avec une particulière attention même si sa lecture nous parut confuse.

Il conclut en demandant que ceux qui sont d'accord avec sa question lèvent la main...des bras se lèvent, personne ne les compte et les prises de parole commencent à se faire dans un parfait désordre. Pour l'opposition de droite  Mauricette MAUREL arrive à se faire entendre sans que le maire ne veuille la comprendre ! La sénatrice Annick BILLON prend acte.

Le maire espérait que, selon son ordre, le débat soit clos...mais il est demandé par des conseillers quelle question a-t-il posé même par des membres de sa majorité. Pourquoi n'y a-t-il  pas de débat, d'échange de liberté d'expression des élus ?

Pour le maire, le débat est clos ; pour les conseillers municipaux, en nombre, il ne l'est pas;

Y aurait-il eu  des conseillers municipaux  qui ont levé le bras sans savoir quelle question était posée?

Les auteurs des questions attendent encore leur réponse car le maire a  répondu aux deux questions par une autre question.

LA CONFUSION RÈGNE...le débat se déplace ...par petits groupes les élus discutent, essaient de placer leur point de vue auprès de la presse.

NOTRE ANLYSE DEMAIN...la nuit porte conseil mais déjà on peut dire qu'il s'est passé quelque chose de peut-être très important ce soir au Pays des Olonnes.

 

.

Partager cet article
Repost0