Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 22:30
CHATEAU D'OLONNE en VENDEE : la construction  d'une nouvelle mairie qui va coûter cher constitue-t-elle un investissement justifié en période de crise ?
En face du arking actuel de la mairie un nouveau parking pour suppléer à la fermeture du parking actuel lieu d'implanttaion du nouvel hotel de ville.

En face du arking actuel de la mairie un nouveau parking pour suppléer à la fermeture du parking actuel lieu d'implanttaion du nouvel hotel de ville.

CHATEAU D'OLONNE est une commune de près de 15 000 habitants située dans une agglomération, le Pays d'Olonne de 45.000 habitants. Quelle urgence à construire une nouvelle mairie ?

 

La municipalité de cette ville s'engage, en effet, dans la construction d'une nouvelle mairie (projet initié en fin de mandature précédente).

Les castelolonnais sont-ils conscients de l'erreur de gestion que commet l'équipe municipale, sont-ils bien informés sur ce sujet pour lequel ils n'ont pas été consultés?

 

LE COUT

 

Aux 4,5 millions d'euros que constitue le budget initial il faut ajouter le prix du terrain , maintenant le coût du parking de "remplacement"., les travaux supplémentaires, le coût du déménagement et de certains aménagements intérieurs qui s'avéreront nécessaires...l'addition sera salée...plus de 50 % du budget annuel d'investissement de la commune !

 

POURQUOI EST-CE UNE GROSSE ERREUR ?

 

 Quels sont les arguments pour différer ou stopper cet investissement ?

1)Le maire Joël MERCIER a dans sa campagne électorale dit qu'il adhérait au processus de fusion des 3 communes...donc l'entité CHATEAU d'OLONNE dans cette hypothèse serait modifiée et les locaux des mairies actuelles devront s'adapter.

Donc le nouvel hôtel de ville de Château d'Olonne à peine achevé devra faire l'objet d'aménagements importants sur lesquels on ne connaît rien.

 

2) Le site choisi pour l'implantation de la nouvelle mairie ne permettra pas de créer un vrai centre ville comme les études faites et payées par la municipalité le préconisait.

 

3) Le personnel municipal a été consulté sur la base des services actuels, de l'existant sans prendre en considération les évolutions nécessaires. La même municipalité a voté la mutualisation des moyens concernant le tourisme, l'assainissement, le plan d'urbanisme...et adopté un projet qui ne prend pas en considération cette évolution. Donc la municipalité a un double langage.

 

4) Le même personnel municipal est pris en otage entre des promesses de l'amélioration des conditions de travail (nécessaire) et une dépense pharaonique, injustifiée dans la période actuelle et que la population castelolonnaise devra financer en payant toujours plus d'impôts en période de crise.

Ne va-t-on pas donner mauvaise conscience au personnel municipal et accroitre la fracture sociale entre fonctionnaires territoriaux et la population?

Va-t-on vers un nouveau gâchis comme la salle  de spectacle dite GARGAMOELLE dont la population se demande à quoi elle sert tant elle sert peu ?

 

Les castelolonnais sont-ils bien conscients de cette incohérence coûteuse ?

Il serait intéressant que la municipalité puisse exposer ici ses motivations et répondre à notre propos.

Partager cet article
Repost0
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 19:15
La montée vers l'Eglise

La montée vers l'Eglise

CHÂTEAU  D'OLONNE : son Eglise est chargée d'histoires dont les traces ont disparu.

D’abord, cherchez l’Église Saint Hilaire de Château d’Olonne…elle n’est pas comme dans toutes villes et villages au Centre Ville…mais sur la butte où devait être édifié le « Château » d’Olonne qui lui aussi a disparu.

L’édification de la première église ou chapelle est datée entre la fin du 11 ième et le début au début du douzième siècle mais il n’existe aucune certitude de l’emplacement initial de cette Église ou Chapelle (il y a eu une chapelle Saint Hilaire…mais elle était située en forêt d’Orbestier !)

Mais selon les archéologues et des études récentes la construction d'une chapelle St Hilaire décrite dans le cartulaire d'Orbestier concernerait l'église de la commune St Hilaire fusionnée aujourd'hui avec Talmont. Selon toute vraisemblance, la chapelle construite sur la butte que nous connaissons était fort petite et de portée cultuelle limitée semble-t-il au culte des morts du petit bourg figurant aux alentours

 

Église située dans le château ou hors du château ? Mystère

Par contre ce qui est sûr c’est que le château a bien existé. Il a bien été construit sur la butte comme l'attestent les écrits notamment de la famille de MAULEON. Seule question qui demeure concernant son emplacement exact : sur l'emplacemenr de l'église actuelle ou en léger décalage vers le bas ? Les cartes de Claude  MASSE (1703) tendent à privilégier la 2 ème hypothèse.

…De plus il n'y a pas de doute sur l'existence du château  puisque le cardinal RICHELIEU en ordonna sa destruction...et que des vestiges d'un mur d'enceinte ont été mis à jour. Les pierres récupérées lors de la destruction du château permirent-elles de reconstruire l’Église ? Mystère encore !

 

Il fait attendre 1767 pour voir l’Église prendre sa tournure actuelle et être inaugurée en 1769.

Elle fut victime de la Révolution par deux fois en 1793 d'une part, par les règles révolutionnaires (suppression des signes extérieurs religieux et de tout signe qui rappellerait un lieu de culte). Et d'autre part, pour ce qui pouvait subsister, deux pillages révolutionnaires se sont chargés de leur disparition.

Après cette période révolutionnaire de la Terreur : Il ne reste de l’Église que les murs et la couverture…la nouvelle Église aura donc eu une durée de vie éphémère.

 

La période  suivante fut aussi mouvementée avec des événements destructeurs.

C’est au début du 20 ième siècle que l’Église fut à nouveau sauvée juste avant la séparation de l’Église et de L’État en 1905.

1943 : le fameux clocher ajouré de 50 mètres de haut est abattu par la tempête après avoir été probablement déstabilisé par les conséquences du largage de 6 bombes par des avions anglais certainement en perdition (31 janvier 1942).

Bien entretenue par la Ville, vivante, mise en valeur elle continue à résister et attire, à juste titre, les visiteurs et les "fidèles".

 

Toute information complémentaire sur cette histoire de Château d'Olonne sera la bienvenue. Merci d'avance.

Partager cet article
Repost0
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 21:27

FORUM DES ASSOCIATIONS : mesure discriminatoire

 

Le 30 août 2014  aura lieu le troisième rendez-vous des Associations à Château d'Olonne dans la galerie de GEANT CASINO.

Belle initiative qui n'est malheureusement pas sans défaut.

 

En effet, une nouvelle fois votre association CACO qui gère ce blog n'a pas été conviée à cette manifestation...malgré les demandes multiples faites lors des deux précédents  FORUM .

Il s'agit donc bien d'une mesure discriminatoire organisée, préméditée qui illustre  bien l'esprit, la pratique, la mesquinerie  et la petitesse d'élus de la Municipalité castelolonnaise qui "choisit" les associations. On comprend mieux par ce type d'exemple la gestion à la petite semaine sans projets de la Ville de Château d'Olonne.

 

Un mauvais coup porté à l'initiative de GEANT Casino et aux commerçants de la Galerie "Les Océanes" qui n'y peuvent mais nous avait-on expliqué l'an dernier. Ils n'ont pas besoin de cela ; nos amis déplorent cet ostracisme et nous le font savoir.

 

Un mauvais coup porté  à la démocratie locale  juste après notre article où nous rappelions que ce BLOG est celui de tous les citoyens et que nous refusions de censurer tout commentaire et étions ouverts à tous sans discrimination d'appartenance.

 

 

Excuses : on aurait aimé redresser la photo et la situation mais la technique en a décidé autrement !

Excuses : on aurait aimé redresser la photo et la situation mais la technique en a décidé autrement !

Partager cet article
Repost0
17 août 2014 7 17 /08 /août /2014 09:09

Rappelons-nous, en 2007, la Communauté de Communes des Olonnes CCO estimant le dossier des "Jardins du Château d'Olonne" sur le site de la  Ferme de VILLENEUVE trop pollué jette l'éponge. Elle  refile le bébé à la mairie de Château d'Olonne qui est à l'initiative du projet...qui, elle, avait, en 1994, lors de la création de la CCO, offert ce bébé en cadeau empoisonné .

 

Effectivement, dossier empoisonné qui a obligé après des années de blocage l'intervention du Préfet de la VENDEE pour éviter un scandale. Ainsi durant l'été 2007 il fut fait " une enquête de régularisation ", bel euphémisme  !  la loi sur l'eau était, entre autres irrégularités, bafouée ! une étude d'impact cachée...bien sûr elle soulignait le danger d'inondation !

 

Nos archives ( voir ci-dessous) vous permettent de mieux comprendre le risque encouru en cas de pluies comme nous en avons connues début 2014....transposez ce qui s'est passé à Cayola avec le cours d'eau jumeau qu'est LA COMBE en début 2014 et vous pourrez juger du risque qui pèse sur une partie du lotissement des Jardins du Château d'Olonne et sur le camping.

Lors de l'enquête publique (voir photo ci-dessous) ce danger fut relevé y compris par le propriétaire du camping des Pirons qui indiquait que les derniers hivers avant 2007 le cours d'eau du Puits Rochais avait débordé et envahi une partie du camping.

Le danger était existant, réel et aggravé par la construction d'un lotissement sur une  zone de 15 hectares en amont du camping...15 hectares imperméabilisés  ! un bassin d'orage préconisé en amont ne sera pas réalisé.

Maintenant s'il y a des mesures nouvelles de protection...ce ne sera pas aux contribuables à payer. Ce serait trop facile !

Enquête publique : le danger d'inondation est évoqué; il était déjà indiqué dans une étude d'impact qui avait été escamotée en 2007i

Enquête publique : le danger d'inondation est évoqué; il était déjà indiqué dans une étude d'impact qui avait été escamotée en 2007i

2007 : dernières traces  de la zone humide qui servait de tampon pour éviter les inondations en aval...cette zone sera comblée007 :

2007 : dernières traces de la zone humide qui servait de tampon pour éviter les inondations en aval...cette zone sera comblée007 :

2008 la zone humide a disparu, un mini bassin d'orage ridicule (300 m3) a été créé

2008 la zone humide a disparu, un mini bassin d'orage ridicule (300 m3) a été créé

Situation du Lotissement...la trouée verte est le passage du cours d'eau PUITS ROCHAIS qui poursuit son cours sur le site du camping des Pirons.

Situation du Lotissement...la trouée verte est le passage du cours d'eau PUITS ROCHAIS qui poursuit son cours sur le site du camping des Pirons.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 21:25
Photo prise pendant les travaux montrant le danger que le cours d'eau du Puits Rochais faisait courir aux locataires des mobil home en contrebas

Photo prise pendant les travaux montrant le danger que le cours d'eau du Puits Rochais faisait courir aux locataires des mobil home en contrebas

Le camping des Pirons a été inondé et  des familles ont dû être évacuées. C'était prévisible et il faut le dire, le prouver, le dénoncer.

L'histoire était écrite et encore en ligne depuis 2007. Les castelolonnais doivent savoir cela.

 

 

En effet, cela nous renvoie au dossier VILLENEUVE et confirme malheureusement les études et avertissements émis lors de l'enquête publique qui a précédé la construction de cette tranche de la "résidence de tourisme" de la ferme de VILLENEUVE dite Jardins du Château d'Olonne. 

 

Un scandale sans fin...de la boue qui pourrait éclabousser...le maire actuel et les élus de la précédente municipalité qui  portent l'entière responsabilité de cet avertissement presque sans frais et du danger qu'ils font courir aux clients du camping.

 

Ils ont laissé détruire une zone tampon humide située juste en amont du camping (voir photo ci-dessus) après nombre d'autres irrégularités où ils ont fermé les yeux et bouché leurs oreilles. Ils ont laissé s'édifier un ensemble immobilier qui imperméabilisait les sols et rendait le risque d'inondation du camping s'aggraver...n'attendons pas une pluie nocturne centennale en été où la vie des vacanciers serait mise en danger.
 

Vous voyez sur la photo prise lors des travaux d'arasement de la zone humide  combien les mobil-home en contrebas sont exposés.

 

En utilisant le moteur de recherche sur votre blog "olonnes.com" vous pouvez trouver par RECHERCHE avec le mot VILLENEUVE le pourquoi et le comment de cette inondation et n'oublions pas qu'une crue centennale pourra être meurtrière.

Exemple cet article :

 

"AUTORISATION DE CONSTRUIRE EN ZONE INONDABLE Les documents figurant au dossier de l'enquête publique préalable à l'autorisation de travaux d'aménagement au lieudit VILLENEUVE attestent de graves manquements des élus castelolonnais lors des phases initiales... 27/07/2007"

http://www.olonnes.com/search/Villeneuve 

 

"Le Ruisseau du Puy Rochais disparaît...mais où iront les habitants des mobile homes en cas d'inondation ? VILLENEUVE ZONES INONDABLES Nous vous avions fait part de nos craintes hélas ! justifiées sur ce dossier "

 http://www.olonnes.com/article-7025084.html ... 14/09/2007

 

Ce qui s'est passé cette nuit du 12 au 13 août 2014 est un avertissement presque sans frais.

Les citoyens castelolonnais mériteraient bien qu'un débat s'ouvre sur ce dossier lors du  prochain conseil municipal.

C'était évident et cela devait arriver. C'était écrit au préfet de la VENDEE et dans l'enquête publique, le propriétaire du camping a subi mais il savait et ne pouvait rien faire.

Les anciens élus courageux qui ont dénoncé ce scandale ont porté le dossier devant la justice, ont saisi le Préfet...presque en vain!

Les intérêts particuliers, les complaisances locales ont pris le dessus...mais la nature ne se dompte pas ainsi...on l'a vu en février dernier à CAYOLA où le cours d'eau de la Combe a emporté la route.

 

http://www.olonnes.com/2014/04/protection-du-littoral-la-mer-ses-violences-implacables-et-les-erreurs-humaines-entrainent-un-gachis-qui-va-couter-cher-au-citoyen.h

 

 

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 10:47

Sur les photos ci-dessous vous pourrez constater le besoin de réforme territoriale. On pourrait rire de certaines incohérences...sauf qu'elles coûtent très cher financièrement, humainement...

 

L'agglomération du Pays d'Olonne en VENDEE comprend 3 communes : Château d'Olonne, Olonne sur Mer, Les Sables d'Olonne ...dont la "continuité territoriale" est incontestable.

On passe d'une commune à l'autre sans s'en apercevoir.

Mais la division historique voire politique de ce territoire en 3 communes conduit aujourd'hui à des aberrations que la création, en 1994, de la Communauté de Communes des Olonnes a pu permettre de limiter très partiellement...

Ainsi, vous pourrez admirer sur les photos ci-dessous...qu'en territoire castelolonnais des travaux sont exécutés pour l'assainissement par la Communauté de Communes des Olonnes CCO.(photo 1) sur le territoire de la commune de Château d'Olonne.

 

Voyons... nous sommes au niveau de l'entrée de ville de Château d'Olonne...sur le Boulevard du Vendée Globe ...qui est de la compétence de la Communauté de Communes des Olonnes qui vient de refaire la chaussée (photo 2).

Le visiteur qui quitte le Boulevard du VENDEE GLOBE entre sur le carrefour où la chaussée ( territoire castelolonnais) n'est pas refaite...

il prend la direction de LA ROCHELLE, route de Talmont, et retrouve  une chaussée fraîchement réaménagée aussi (photo 3 et 4) ...

à noter qu'il laisse sur sa gauche la friche honteuse de l'ancienne clinique ! (photo 5).

 

Une seule commune aurait permis d'éviter les doublons entre les services de la Communuaté de communes et ceux de la ville de Château d'olonne, la coordination des travaux, leur continuité...une unité de paysage et des coûts moindres, ...un exemple parmi tant d'autres .

PHOTO 1 : travaux bientôt engagés par la Communauté de Communes des Olonnes CCO sur le carrefour des Plesses

PHOTO 1 : travaux bientôt engagés par la Communauté de Communes des Olonnes CCO sur le carrefour des Plesses

PHOTO 2 Fin du Boulevard du VENDEE GLOBE (au niveau du carrefour des Plesses) compétence de la Communauté de Communes sur le territoitre de la ville de Château d'Olonne

PHOTO 2 Fin du Boulevard du VENDEE GLOBE (au niveau du carrefour des Plesses) compétence de la Communauté de Communes sur le territoitre de la ville de Château d'Olonne

PHOTOS 3 Travaux effectués par la Commune de Château d'Olonne zone portes océanes GEANT CASINO à partir du carrefour des Plesses

PHOTOS 3 Travaux effectués par la Commune de Château d'Olonne zone portes océanes GEANT CASINO à partir du carrefour des Plesses

PHOTO 4 Nouvelle route de Talmont zone portes océanes après la fin des travaux( juin 2014)

PHOTO 4 Nouvelle route de Talmont zone portes océanes après la fin des travaux( juin 2014)

PHOTO 5 La friche de l'ancienne clinique vu de la route de Talmont rénovée totalement

PHOTO 5 La friche de l'ancienne clinique vu de la route de Talmont rénovée totalement

Partager cet article
Repost0
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 19:41
CHATEAU D'OLONNE, conseil municipal du 28 juillet 2014, les énergies nouvelles pas à l'ordre du jour

Jean-Pierre CHAPALAIN conseiller municipal de Château d'Olonne et délégué communautaire nous communique ce document qui se réfère à ses interventions lors du dernier  Conseil Municipal .

 

La transition énergétique nous concerne tous

 

Lors du conseil municipal du Château d’Olonne du 28 juillet, le groupe d’opposition « Ensemble Agir pour le Changement » a dénoncé le défaut d’implication de la municipalité pour un nouveau modèle énergétique, plus diversifié, plus équilibré, plus sûr et plus participatif, sur les 2 questions suivantes :

Question 6 : Le maire a proposé au CM d’approuver une dépense communale pour le remplacement de lanternes d’éclairage public. Notre groupe a rappelé l’existence d’une alternative à l’éclairage public raccordé au réseau, celle des candélabres solaires autonomes, répondant aux enjeux environnementaux actuels. Notre proposition n’a pas été retenue.

 

Question 17 : Nous nous sommes étonnés de l’achat le 27 juin de véhicules neufs à énergies fossiles, en rappelant que la loi sur l’air fait obligation aux collectivités territoriales d’acquérir lors du renouvellement de leur parc auto, au moins 20 % de véhicules fonctionnant notamment à l’électricité.

Le maire a justifié son choix en indiquant que l'achat des véhicules électriques était trop coûteux.

Etrange réponse alors que deux bornes de recharge pour véhicules électriques viennent d’être installées au Château d’Olonne.

Les collectivités locales doivent donner l’exemple en contribuant à la demande de ces véhicules afin d’en faire baisser leur prix.

 

Nous avons cependant pu constater que le maire n’était pas resté insensible à nos idées, et qu’à l’avenir des décisions conformes à nos propositions pourraient être envisagées. Nous en prenons acte.

 

Jean-Pierre CHAPALAIN "

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 18:30
Eglise de l'Abbaye Saint Jean d'Orbestier

Eglise de l'Abbaye Saint Jean d'Orbestier

ABBAYE ROMANE SAINT JEAN D'ORBESTIER A  CHÂTEAU D'OLONNE

 

La vénérable Abbaye du XI ième siècle sise sur la commune de Château d'Olonne a traversé les siècles. Elle a bien failli disparaître en fin du 20 ième siècle.

L'initiative d'un groupe, sous la férule de l'ancien directeur de l'Ecole mitoyenne, l'a sauvée.

Mais il fallait poursuivre cette action de sauvegarde d'un patrimoine exceptionnel.

C'est dans ce sens qu'a été présenté en Conseil Municipal un projet qui n'est que le premier maillon d'une chaîne de sauvetage restauration, mise en valeur...

 

En effet, l’Abbaye était malade des ravages de l’humidité qui, par capillarité, rongeait les murs et mettait en péril l’édifice et la restauration faite.

Le Conseil Municipal avait donc à se prononcer sur l’approbation du diagnostic et sur le programme de travaux.

Il a été décidé suite aux études menées une programme de travaux estimé à plus d'un million d'euros. Une subvention de 25 % est espérée.

Un pari intelligent pour la protection du patrimoine du Pays d'Olonne. Un projet qui devra aussi amener dans la foulée une réflexion sur la destinée à donner non seulement à l'Abbaye mais surtout au site dans toute sa dimension : animations, reconstitution historique, mise en valeur ...

 

QUELQUES AUTRES DECISIONS PRISES AU COURS DE CE CONSEIL MUNICIPAL

Les projets pour la rentrée scolaire et la mise en oeuvre de la modification des rythmes scolaires. Plus de 500 enfants sont concernés ; il faudra envisager le recrutement d'une trentaine de d'animateurs à temps partiel (6 heures par semaine) dont près de la moitié pourra être pourvu par le personnel municipal.

 

PROTECTION DU LITTORAL...

Les tempêtes passées posent trés sérieusement le problème de la protection du littoral. Les dégâts causés par cet hiver et ses tempêtes successives sont alarmants.

Une élue a justement fait remarquer que les études projetées ne prendraient pas en compte la montée du niveau de la mer.

Autres suggestions des oppositions : la commune ne pourraît-elle pas envisager l'achat de véhicules électriques ? La réponse du maire est négative : question de coût, autonomie...mais alors comment font les autres villes qui se dotent de véhicules électriques ?

 

Transfert de compétence à la Communauté de Communes des Olonnes CCO : assainissement. Enfin, il y aura un peu de cohérence entre les 3 communes du Pays d'Olonne sur ce thème. Ce sera aussi une sérieuse expérience pour la réalisation de la fusion. Expérience que nous suivrons avec attention.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0