Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 14:52
CHATEAU D'OLONNE : conseil municipal du 28 janvier 2015, quelques précisions

Revenons sur ce conseil municipal de Château d'Olonne  du 28 janvier 2015 qui mérite quelques autres commentaires.

 

AUTRES TEMPS, AUTRES MOEURS...et pourtant avec les mêmes,

les documents préparatoires du conseil municipal sont devenus publics.

Il était un temps (septembre 2009) où le maire traînait le responsable de ce blog en justice aux frais du contribuable castelolonnais pour avoir publié le texte d'une déclaration figurant dans le dossier du conseil municipal extraordinaire ( texte sur le refus de la fusion des 3 communes).  C'était pour le Conseil Municipal du mardi 22 septembre 2009 et la mise en ligne du document avait été réalisée la semaine précédente.

Le maire avait été débouté.

En rapport avec cette affaire que s'est-il passé de bizarre pour le dernier Conseil Municipal qui s'est donc tenu le 28 janvier 2015?

 

Apparemment rien, mais on peut quand même se poser une question puisque le jeudi 29 janvier 2015 on pouvait lire dans l'hebdomadaire "Les Sables Vendée Journal" un excellent article non signé sur le projet de budget avec les chiffres exacts et les commentaires que l'on a entendus en conseil municipal  la veille au soir après 20 heures.

Nous nous interrogeons :  comment l'information figurant sur un document préparatoire confidentiel devenu officiel le 28 janvier vers 21 heures peut-elle figurer dans la presse du lendemain matin quand on sait, en plus, que le journal est "bouclé" le mardi pour être diffusé le jeudi matin ?

Une seule explication : l'information a été fournie à la presse la veille ou l'avant-veille (ou même avant) du conseil municipal.

 

Donc l'action conduite par l'ancien maire Jean-Yves BURNAUD n'était bien qu'une mesure d'intimidation faite aux frais du contribuable et un acte d'atteinte à la liberté d'expression contre les auteurs de votre blog.

Les documents de préparation du Conseil Municipal de Château d'Olonne sont donc maintenant devenus des documents publics accessibles à tout citoyen qui en fait la demande...puisque le maire les distribue à la presse avant le conseil municipal comme le font d'ailleurs nombre de communes qui les mettent en ligne quelques jours avant le conseil municipal.

 .

 

 

CHOIX DES CONCESSIONNAIRES SUR LA PLAGE TANCHET DE CHATEAU D'OLONNE

 

A l'issue d'une longue démarche administrative le choix a été fait. Au départ 7 candidats, 6 retenus et 5 "lots sous-concessions de cabanes" à attribuer aux pétitionnaires.

L'adjointe Isabelle DOAT épaulée par le maire Joel MERCIER a refait la longue pérégrination qui a mené au choix des 5 candidats qui gagnent le droit de "planter" leurs cabanes sur la plage avec des règles de plus en plus strictes (horaire, propreté...) .

Mais 5 élus dont un nouveau venu. Par contre un "sortant" qui postulait pour le renouvellement de son droit d'exploitation a été exclu. Il n'a pas apprécié son éviction. Sa réaction est explicable. Il a investi dans du matériel, organisé son commerce, animé la plage l'an dernier, peut-être dépassé un peu les horaires imposés et il est sanctionné gravement. Tout son investissement comme son travail de cet été passent à la trappe.

Cette décision a amené l'opposition de gauche à s'interroger sur l'éviction de ce candidat.

Certes face à 6 candidats pour 5 emplacements il fallait en éliminer un postulant : mais éliminer une personne qui a investi pour en mettre un autre qui "débarque", est-ce un choix judicieux et équitable ?

Dans sa réponse, on a bien senti l'adjointe gênée aux entournures. L'appui du maire qui volait au secours de son adjointe n'a pas suffi à lever la gêne qui entoure cette décision qui paraît injuste par la sanction financière et morale qu'elle inflige au postulant évincé. Pas clair cela ! Et merci à Laurent AKRICHE de l'opposition de gauche (vert) qui a posé la bonne question.

 

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 12:04
 Le retour de sa majesté ...implantée plus à gauche quand on regarde l'Abbaye au loin

Le retour de sa majesté ...implantée plus à gauche quand on regarde l'Abbaye au loin

Le siège de sa majesté n'est plus sur cet espace

Le siège de sa majesté n'est plus sur cet espace

Les soeurs de sa majesté trônent toujours dans le cimetière de l'Abbaye

Les soeurs de sa majesté trônent toujours dans le cimetière de l'Abbaye

UN ROMAN NOIR, peut-être, une GESTION CRITIQUABLE, pas de doute.

 

Mais est-ce que cela intéresse le contribuable, l'électeur castelolonnais qui semble accepter cela avec fatalisme ? Quelle portée donner à cette anecdote ?

 

Petit rappel

Ces oeuvres du sculpteur LAPIE sont  la reproduction de l'oeuvre de l'artiste "constellation de la douleur" au chemin des Dames (  http://christianlapie.net  ) en hommage aux tirailleurs sénégalais tombés au champ d'honneur durant le première guerre mondiale.

C'est un achat de la municipalité castelolonnaise en 2008/2009 suite à l'exposition réalisée en l'Abbaye Saint Jean d'Orbestier.

 

Remontons en 2008

http://www.olonnes.com/article-25161943.html

 

Le socle des "statues" est budgété mais les statues ne sont pas encore achetées : irrégularité relevée par la chambre régionale des comptes.

 

2009

La "statue" du bord de mer disparait une première fois

http://www.olonnes.com/article-29266802.html 

 

http://www.olonnes.com/article-30062270.html

 

 

2014 juillet

 

http://www.olonnes.com/2014/07/statues-fantomes-les-vicissitudes-d-une-gestion-hasardeuse-a-chateau-d-olonne-vendee.html

 

Pour ceux que cette histoire intéresse nous recommandons cet article  que nous avions rédigé aprés l'enlèvement de cette Sabine (allusion historique à un enlèvement organisée et aussi allusion au risque que la statue a eu et aura peut-être de s'écrouler sur les roches voisines qui ne sont pas tarpéiennes).

La statue disparaît donc  de nouveau...enlevée par une équipe qui disposait d'un camion.

 

2015

La statue a retrouvé (à peu près sa place ) fixée autrement (pour résister aux crises de mauvaises humeurs de l'Océan ?)

 

ET SI ON NE NOUS AVAIT PAS TOUT DIT ?

Si la sabine enlevée ...avait tout simplement été " prêtée " à son réalisateur pour une autre exposition en Région parisienne ou ailleurs ?

Voir

http://www.christianlapie.net/oeuvres/392/la-constellation-du-vent?session=74dd15cbf1d00f54f7ee3b4b9ea9148d

ou

http://www.artaufildelarance.com/pdf/Dossierdepresse.pdf

 

Allez; Monsieur le maire, dites-nous ?

 

 

Et si on faisait le bilan pour le contribuable ?

Achat et première mise en place (hors menus frais en régie : 30 000 euros)

Il va falloir ajouter les travaux d'enlèvement et remise en état et repose en 2014- 2015.

...et il va falloir aussi remettre en état les statues dans le cimetière (voir ci-dessous)...les enchères montent, montent .

 

 

 

Les soeurs Statues LAPIE 2015 : deux sont frappées par la rigueur des alizés comme le fut leur autre soeur orpheline en bord de mer

Les soeurs Statues LAPIE 2015 : deux sont frappées par la rigueur des alizés comme le fut leur autre soeur orpheline en bord de mer

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 22:40
CHATEAU D'OLONNE : conseil municipal du 28 janvier 2015

L'élément essentiel de ce Conseil Municipal était le vote du budget primitif 2015.

Il a été présenté par le maire Joël MERCIER qui a repris les fondamentaux connus :

- le "désengagement de l'Etat" (diminution programmée de la Dotation Globale de Fonctionnement DGF) qui pèsera sur le fonctionnement des collectivités mais le commune  de Château d'Olonne maintiendra ses engagements :

- de ne pas augmenter la fiscalité

- de maintenir l'objectif de 7,5 millions d'euros d'investissements

 

Le montant total du budget sera de 24 600 509,50 euros dont

- fonctionnement : 14 260 602 euros

- investissement : 10 339 907,50 euros (opérations d'ordre comprises)

 

UNE FORTE HAUSSE DES DEPENSES DE PERSONNEL

Pour les dépenses de fonctionnement : la litanie des chiffres et d'explications a peut-être tué le débat. Ce n'est pas ainsi qu'élus et public prendront goût aux finances locales. L'ennui gagnait la salle et le chewing gum du maire traduisait le désintéressement  qui se généralisait dans la salle. Dommage !

 

La seule remarque d'importance que nous avons notée est la hausse des frais de personnel qui n'a pas échappé à la critique de l'opposition.

Plus de 5% de hausse : le budget passant de 5 914 885 € à 6 253 100 €

Pour les représentants de la liste "Ensemble agir pour le changement" cette orientation budgétaire n'est pas compatible avec l'engagement de la mutualisation des services "on eut s'interroger sur cette augmentation..; qui va rendre plus difficile l'union des 3 communes"

La seconde remarque concerne l'aide au monde associatif qui stagne.

La réponse du maire est qu'il a fallu recruter au niveau de la police municipale, recruter un régisseur au service culturel et renforcer l'équipe communication.

Ceci n'est guère satisfaisant par rapport à la question posée: ce ne sont pas des postes opérationnels qui sont créés (hors la police). Comme dans d'autres collectivités ce seront les dépenses improductives de communication qui continueront à flamber pour servir les élus.

Quant à la gestion de l'office de tourisme, l'affectation de la taxe de séjour, l'explication n'a pas été comprise au moins au niveau du public. La municipalité traîne un boulet avec ce sujet.

 

L'INVESTISSEMENT : d'abord l'HOTEL DE VILLE mais PAS DE RESERVES FONCIERES

Le maire a donné le cap. Précédemment la priorité était donnée à la voirie. La nouvelle priorité sera le patrimoine communal avec bien sûr le gros morceau que sera le nouvel Hôtel de Ville (pour ce budget 2015 déjà 1 680 000 €).

On a noté aussi le démarrage des travaux programmés pour la sauvegarde de l'Abbaye Saint Jean D'Orbestier, des travaux sur la salle des Sports des Plesses, poursuite et fin des travaux au Tanchet et littoral, voirie...

 

Ce budget n'apporte pas d'innovation;

L'opposition "Ensemble agir pour le changement" a tenter de suggérer une piste toujours délaissée par les municipalité successives : créer des réserves foncières pour permettre aux jeunes de se loger. Les habitudes ont la vie dure. La municipalité ne veut pas prendre sa place dans la gestion de réserves foncières, les promoteurs locaux ont le champ libre peut-être trop libre puisqu'il n'y a pas de contrepoids à leur règne sur le marché immobilier à Château d'Olonne. La suggestion de l'opposition était vouée à l'échec.

 

Quelques autres observations

 

Un cadeau à la Communauté de Communes des Olonnes ?

D'abord reprenons une remarque générale et répétée chaque année : la mauvaise habitude de la municipalité de sous-estimer les recettes (et aussi de surévaluer les charges, aurait-on pu ajouter).

L'opposition a souligné deux exemples : les droits de mutation et les impôts. Il est suggéré de réajuster de manière réaliste ces recettes en en faisant "cadeau " à la communauté de communes CCO qui voit ses charges croître suite aux transferts de compétence.

L'idée parait bonne au maire puisqu'il l'a proposée à la  CCO ...mais il n'a pas été suivi ! Il faudra demander pourquoi ?

Donc la suggestion de l'opposition sera sans suivi sauf d'en reparler à la CCO ?

Notons que le maire ne nie pas cette sous-évaluation des recettes. Ceci n'est pas de la bonne gestion : des communes dans cette situation n'hésitent pas à baisser les impôts locaux reconnus trés lourds.

 

L'endettement

468 euros par habitants : c'est sage par rapport aux autres villes de même importance.

Dépenses de personnel /dépenses réelles de fonctionnement ! 60% : c'est au-dessus de la moyenne des autres villes de même importance et c'est surtout contraire aux recommandations de la Cour des Comptes.

 

Une seule voix de l'opposition "Ensemble Agir pour le changement "s'est élevée contre ce budget 2015, les autres élus cette opposition de droite se sont abstenus.

Le budget 2015 est approuvé. Mais le débat encore une fois n'a pas été à la hauteur des enjeux.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 21:01
CHATEAU D'OLONNE : conseil municipal du mercredi 28 janvier 2015

 Le Conseil Municipal de Château d'Olonne est convoqué en séance publique le mercredi 28 janvier 2015 à 20 heures.

 

Il y aura délibération sur un ordre du jour assez léger dont nous retiendrons particulièrement le vote du budget important dans cette période difficile.

 

 

- 1 Vote du Budget Primitif 2015 Commune et autorisations de programme-crédits de paiement,

-  2 Plage de Tanchet - Renouvellement de l'ensemble des sous-concessions d'exploitation,

 Approbation et autorisation de signature des cinq traités de sous-concession,

- 3 Agrément d'entreprises pour la réalisation de branchements d'eaux pluviales sous le domaine public.

-  4 Marché de travaux « Pose et reprise des évacuations EP et EU ou mise en place de boîtes de branchement sur branchements existants »

- 5 Avenant de transfert pour la partie Assainissement - Approbation et autorisation de signature. • Personnel Municipal - Création de postes - Modification du tableau des effectifs. •

-  6 Comité d'Hygiène et de Sécurité - Modification de la désignation des membres titulaires.

- 7 Décisions Municipales - Délibération de donner acte.

 

Il est rappelé que les Réunions du Conseil Municipal sont publiques (Hôtel de Ville de Château d'Olonne, 53, rue Séraphin Buton) Prochain CONSEIL MUNICIPAL : mercredi 28 janvier 2015 à 20 heures.

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 22:14

Un message qu'on aurait aimé d'espoir

"Regardez désormais Le Château d’Olonne d’un autre œil !" ..c'est ainsi que s'affichaient les vœux suspens du maire de Château d'Olonne.

 

Pour les vœux du maire de Château d'Olonne vous attendiez peut-être de grandes nouvelles.

Soyez rassurés le grand mystère annoncé sur les panneaux publicitaires est levé  Ce n'était qu'un petit scoop : la vidéo qui présente la Ville de Château d'Olonne.(dommage que la pub...)

Quant aux vœux, il n'y a pas eu de révélation mais des confirmations : sur les finances pas de hausse des taux d'imposition . Les impôts n'augmenteront donc que parce que les bases de calcul vont augmenter.

L'axe fort pour les dépenses : maintenir les 7 millions annuels d'investissement dont la nouvelle mairie aura déjà en 2015 une large part.

 

LA FUSION INELUCTABLE, COMMUNE UNIQUE

L'objectif politique de la mandature est et reste annoncée peut-être avec un peu plus de "conviction pour convaincre" la fusion (le terme est dans le texte) des trois communes en une "commune unique" (sic dans le texte).

Mais Château d'Olonne et son maire campent sur les conditions posées aux deux autres maires. "Rien ne doit être escamoté, poussé sous le tapis, ou différé au jour d'après la fusion", Il est question d'un projet pour la commune unique mais d'un projet castelolonnais...attention ! projet castelolonnais ou projet fait et adopté par les 3 communes. Cette formule crée un flou artistique et dangereux pour la fusion elle-même.

Un peu plus difficile l'explication sur la nouvelle mairie que nous reprenons dans le texte publié :

"Il n'y a aucune contradiction ou incohérence entre la nécessité de réinstaller notre mairie à neuf et le projet, neuf lui aussi, de travailler pour l'avènement d'une commune unique. L'argumentaire est très simple :

•Un, nous ne pouvions imaginer demain une commune nouvelle avec une seule mairie. Ce serait contradictoire avec l'aspiration aux contacts et aux services de proximité auxquels sont légitimement attachés nos concitoyens ;

•Deux, nous ne pouvions imaginer demain offrir aux administrés du pays des Olonnes une mairie vétuste et hors normes en termes d'accessibilité, de gaspillage énergétique, de fonctionnalité pour le travail du personnel. "

Aucun planning n'est avancé et bizarre ...Monsieur Joël MERCIER écrit et dit "nous ne pouvions imaginer demain une commune nouvelle avec une seule mairie"...on fusionne et on garde 3 mairies et on en rajoute une quatrième pour la commune nouvelle ? ...ce n'est pas un rêve c'est un cauchemar non une forme de lapsus ?

Le dialogue ne sera pas aisé avec les deux communes voisines qui ne posent pas de préalable et veulent une commune unique avant la fin de la mandature.

Nous doutons que les maires d'Olonne sur Mer et des Sables d'Olonne passent sous les fourches caudines comme l'ont fait leurs prédécesseurs en nombre d'occasions lorsque Jean-Yves BURNAUD dictait sa loi pour obtenir des compromis scabreux et nuisibles à l'intérêt général : pôle santé, parc aquatique intercommunautaire devenu piscine communautaire et municipal, vendéopole ...

L'ombre de l'ancien maire planait dans ces vœux et quand on sait sa répulsion pour la fusion...meilleurs vœux pour le projet..

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 16:24
Manège installé sur la place de la mairie aux Sables d'Olonne

Manège installé sur la place de la mairie aux Sables d'Olonne

UNE INITIATIVE DE LA VILLE DES SABLES D'OLONNE QUI A ETE SANS SUITE A CHATEAU D'OLONNE : les petits enfants castelolonnais privés de manège ! manège désenchanté pour eux.

 

La Ville des Sables d'Olonne a proposé aux communes d'Olonne sur Mer et de Château d'Olonne des places gratuites pour le manège des Sables d'Olonne installé sur la place de la Mairie des Sables d'Olonne.

 

La Ville de Château d'Olonne n'a pas donné suite à cette proposition privant les jeunes enfants et leurs parents d'un, voire de plusieurs tours de manège, gratuits.

 

Pourquoi ?

Erreur administrative, négligence ?

Problèmes de basse politique ? dont les enfants et les familles sont victimes ?

 

 

Nous avons posé la question au Maire de Château d'Olonne et à l'adjointe concernée qui n'ont pas répondu.

 

Castelolonnais, si vous rencontrez votre maire ou son adjointe vous pourrez lui poser la question.

 

 

Merci à nos lecteurs fidèles qui, après la trêve, sont venus nous rejoindre pour se replonger dans la dureté de la vie quotidienne. Nous avons été sensible à cela et sommes récompensés de ne pas avoir posé notre plume pendant cette trêve des fêtes de fin d'année.

Encore avec nos meilleurs voeux pour 2015 à vous et à tous ceux qui vous entourent.

 

 

Hier, 6 janvier 2015, vous avez donc lu  sur ce blog plus de 6.000 articles ! C'est une belle marque de confiance et de soutien. Pour  mériter le maintien de cette confiance en 2015 nous espérons aussi faire plus et mieux pour vous informer sur ce blog

 

Nos parutions vous intéressent ABONNEZ-VOUS...

 

Blog : www.olonnes.com

pour être avisés de chaque nouvel article mis en ligne ABONNEZ-VOUS…

pour ce faire (dans le cas où vous ne l'êtes pas encore) :

Inscrivez-vous à la NEWSLETTER : vous recevrez une « alerte » qui vous permettra par un simple clic d’accéder à tout nouvel article dès sa parution.

C’est gratuit, confidentiel, sans engagement et un simple « clic » aussi vous permet de vous désabonner Merci de votre confiance : toutes remarques suggestions, critiques sur nos parutions sont les bienvenues.

Mode d’emploi

1) Allez sur la page d’accueil du blog en cliquant (clic +CTRL) sur www.olonnes.com

2) Puis allez dans la case NEWSLETTER (à droite en dessous des rubriques « ARTICLES RECENTS » et « PAGES ») : indiquer votre adresse mail et cliquer sur « abonner »…

 

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 16:42
Des voeux du maire de Château d'Olonnne ?

Des voeux du maire de Château d'Olonnne ?

CHÂTEAU D'OLONNE : voeux municipaux mystérieux

DES VOEUX MYSTERIEUX DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE QUI PERMETTENT TOUTES LES SUPPUTATIONS

 

 

Cette campagne publicitaire presque déroutante pour des voeux, reproduite sur le site de la ville, sur les invitations aux voeux est presque un mystère.

 

A défaut d'être explicite ce tapage publicitaire dit de communication municipale permet de faire nombre de  supputations voire de suggestions :

 

- le maire annoncera le 19 janvier 2015 que la nouvelle mairie de 4,5 millions d'euros  ne verra pas le jour sous la forme du projet actuel...en attendant...le maire soumettra à consultation populaire son implantation à la place de l'ancienne clinique au Pas du Bois.. 

- qu'après la valse hésitations, les préalables, le maire annoncera qu'il se rallie purement et simplement, dès 2015, à la fusion et à la création d'une commune unique nouvelle au Pays d'Olonne,

- les impôts locaux vont baisser,

- les hectares du VENDEOPOLE faute de preneurs seront rendus à leur destination initiale : l'agriculture et toutes les énergies focalisées sur la Zone de la Vannerie,

- des logements sociaux attendus depuis des années sortiront enfin de terre dès 2015,

- la revente des statues plantées dans l'enceinte de l'Abbaye de Saint Jean d'Orbestier dont un exemplaire s'est envolé,

- que la salle Gargamoelle, faute de programmation et suite aux erreurs de conception, sera transformée en maison des associations,

- que les marchés publics concernant la  ville de Château d'Olonne seront largement ouverts à toutes les entreprises et que cette légitime concurrence permettra d'importantes économies d'où la baisse d'impôrs annoncée ci-dessus...

 

ou tout simplement une tempête dans un verre d'eau ?

 

Au nom de vous tous, lecteurs fidèles ou de passage, merci par avance à la Municipalité de Château d'Olonne pour ses voeux et pour les rêves qu'ils nous ont permis de faire.

Effectivement on peut "regarder Château d'Olonne  d'un autre oeil" comme le dit la pub !

 

 

Statue plantée en 2008 puis abattue par la tempête, replantée  puis ...envolée comme les impôts qui l'ont payéeStatue plantée en 2008 puis abattue par la tempête, replantée  puis ...envolée comme les impôts qui l'ont payée

Statue plantée en 2008 puis abattue par la tempête, replantée puis ...envolée comme les impôts qui l'ont payée

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 20:48
CHATEAU D'OLONNE le conseil municipal se penche sur son budget et sur ses éventuels  projets

Ce fut un conseil municipal un peu atone malgré des questions importantes comme ce qui est nommé le Débat d'Orientations Budgétaires.

 

La facture de la nouvelle mairie va peser lourd sur les investissements et sur la dette de la commune.

 

Rappelons cette obligation faite aux communes concernant le Débat d'Orientations Budgétaires.

 

"La loi du 6 février 1992, dans ses articles 11 et 12, a étendu aux communes de 3 500 habitants et plus, ainsi qu'aux régions, l'obligation d'organiser un débat sur les orientations générales du budget ."

L’article L.2312-1 du CGCT reprend cette disposition : "Dans les communes de 3 500 habitants et plus, un débat a lieu au conseil municipal sur les orientations générales du budget, dans un délai de deux mois précédant l'examen de celui-ci." C'est donc un coup d'oeil  dans le retrovisieur mais surtout une projection sur les projets de mandature.

 

Constat présenté au Conseil Municipal

 

- les dépenses de fonctionnement poursuivent lentement mais sûrement leur montée avec un poids toujours plus important des charges de personnel qui représentent plus de 60% des charges de fonctionnement,

- les recettes fiscales passent de 7,1 millions d'€ en 2011 à 7,7€ en 2014 soit une augmentaion d'environ 12%. Il est prévu 8.2 millions d'€ en 2016,

- en investissement le compteur reste bloqué à 7.5 millions d'€

 

Les orientations en matière d'investissement

- maintenir les efforts en ce qui concerne la voirie,

- améliorer les espaces naturels et protéger les esapces côtiers

- accessibilité,

- acquisitions foncières.

 

Les orientations en matière de fonctionnement

- maîtriser les dépenses de gestion,

- maintenir le soutien aux associations,

- absorber les coûts qui découlent des nouveaux rythmes scolaires.

 

Pour financer ces investissements de 2015 à 2017 la part de l'autofinancemnt va décroître cela se traduira donc par le recours de plus en plus important à l'emprunt.

 

En 2011, l'autofinancement avait couvert 100 % de l'investissement. En 2016 ce taux tombera à 58 %. Ce n'est pas un signe de bonne santé !

La facture de la nouvelle mairie va peser lourd sur les investissements et sur la dette de la commune.

Tout cela n'est pas un signe encourageant de bonne gestion.

 

La réponse de l'opposition de droite

on retrouve en premier un reproche entendu souvent lors de la précédente mandature

- minorer les recettes,

- majorer les dépenses de fonctionnement

- inscrire des crédits d'investissement qui ne seront réalisés au mieux à 90%".

Ceci permet d'annoncer en fin de budget un "résultat" autofinancement meilleur que celui qui était prévu !

L'opposition demande des efforts concernant deux points : 

- les réserves foncières,

- la poursuite des investissements concernant les déplacements doux.

 

Lé réponse du maire est intéressante et schématiquement se résume ainsi : ces propositions sont bonnes mais je n'.en tiendrai pas compte.

Il est bien dommage que la nouvelle majorité comme cela se fait dans nombre de communes ne présente pas un réel plan d'actions avec des investissements phares.

Le débat d'orientations budgétaires est un temps fort du débat démocratique locale..à Château d'Olonne, micro climat oblige, ce temps est  maussade.  

 

 

 

Blog : www.olonnes.com :

Nos parutions vous intéressent ABONNEZ-VOUS … pour être avisés de chaque nouvel article mis en ligne ABONNEZ-VOUS…

pour ce faire (dans le cas où vous ne l'êtes pas encore) :

Inscrivez-vous à la NEWSLETTER : vous recevrez une « alerte » qui vous permettra par un simple clic d’accéder à tout nouvel article dès sa parution.

C’est gratuit, confidentiel, sans engagement et un simple « clic » aussi vous permet de vous désabonner

Merci de votre confiance : toutes remarques suggestions, critiques sur nos parutions sont les bienvenues.

Mode d’emploi 1) Allez sur la page d’accueil du blog en cliquant (clic +CTRL) sur www.olonnes.com

2) Puis allez dans la case NEWSLETTER (à droite en dessous des rubriques « ARTICLES RECENTS » et « PAGES ») : indiquer votre adresse mail et cliquer sur « abonner »…

 

 

Partager cet article
Repost0