Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 19:52
CHATEAU D'OLONNE : conseil municipal  du   27 mai 2015

LE CONSEIL MUNICIPAL de Château d'Olonne est convoqué en séance publique le mardi 27 mai 2015 à 20 heures. Il y aura délibération sur un ordre du jour  "ultra light" qui ne comporte que les 9 points détaillés ci-dessous :

 

 

1 - Sydev - Réalisation d'une opération d'installation d'un panneau indicateur de vitesse rue de Beauséjour - Approbation et autorisation de signature.

2 - Sydev - Travaux neuf d'éclairage - Rénovation Quartier des Aineries - Approbation et autorisation de signature.

3 - Sydev - Rénovation suite dépannages de février et mars 2015 - Rue des Vieilles Retz.

4 - Convention pour la mutualisation de la production de plantes à massifs - Approbation et autorisation de signature.

5 - Aire des Grands Passages Été 2015 - Modification des tarifs de stationnement et de la convention d'utilisation du terrain.

6 - Règlement des marchés forains municipaux du Château d'Olonne.

7 - Convention de partenariat entre la médiathèque Michel Raimbaud et la Compagnie « Sucré, sablé » - Approbation et autorisation de signature.

8 - Jury d'assises - Liste préparatoire des jurés pour l'année 2016.

9 - Décisions Municipales - Délibération de donner acte.

 

 

Il est rappelé que les Réunions du CONSEIL MUNICIPAL sont publiques (Hôtel de Ville de Château d'Olonne, 53, rue Séraphin Buton)

Prochain CONSEIL MUNICIPAL : mardi 27 mai 2015 à 20 heures.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2015 7 24 /05 /mai /2015 19:47
CHÂTEAU D'OLONNE : conseil municipal du  29 juin 2015

LE CONSEIL MUNICIPAL de Château d'Olonne est convoqué en séance publique le lundi 29 juin 2015 à 20 heures.

 

Il y aura délibération sur un ordre du jour chargé de 26 questions  détaillées ci-dessous ; on reparlera notamment de la restauration de l'Église SAINT JEAN D'ORBESTIER, des gens du voyage et des travaux sur le PERRÉ du TANCHET :

 

1 - ZAC des Prés de la Clais Sud - Compte rendu annuel à la collectivité.

2 - ZAC des Prés de la Clais Sud - Cession des terrains communaux situés dans la 2ème tranche de l'opération.

3 - Lotissement les Saponaires - Rétrocession des voies et espaces communs dans le domaine public communal.

4 - Emplacement réservé n°12 au PLU - Acquisition de la parcelle AK n°77p.

5 - Sydev - Avenant n°1 à la convention relative aux modalités techniques et financières de réalisation pose de motifs lumineux- Approbation et autorisation de signature.

6 - Sydev -Travaux d'éclairage public avenue Nina d'Asty - Approbation et autorisation de signature.

7 - Abbaye Saint-Jean d'Orbestier - Travaux de restauration - Approbation de l'avant-projet et autorisation de signature.

8 - Travaux de rénovation du Perré de Tanchet - Approbation de l'avant-projet définitif et autorisation de signature.

9 - Rénovation du Perré de Tanchet - Demande de financement au titre de la gestion du trait de côte - Approbation et autorisation de signature.

10 - Marché de prestations de services « Transport scolaire et périscolaire » - Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer le marché avec l'entreprise retenue.

11 - Marché de prestations intellectuelles de maîtrise d'œuvre pour la réhabilitation de l'Abbaye Saint-Jean d'Orbestier - Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer le marché avec l'entreprise retenue.

12 - Marché de prestations intellectuelles de maîtrise d'œuvre pour la mise en sécurité et l'embellissement du perré de la plage de Tanchet - 2ème tranche - Autorisation donnée à Monsieur le Maire de signer le marché avec l'entreprise retenue.

13 - Budget Principal Décision Modificative n°2.

14 - Admissions en non valeur 2015.

15 - Garantie de prêt en faveur de Vendée Logement esh - Logements Villa Nina d'Asty - Annule et remplace la garantie du 23 février 2015.

16 - Garantie de prêt en faveur de Vendée Logement - Logements rue des Grands Terrages.

17 - Attribution d'une subvention exceptionnelle à l'Association les amis de la danse.

18 - Attribution d'une subvention exceptionnelle en faveur des victimes du tremblement de terre au Népal.

19 - Réforme de l'Aide au Logement Temporaire (ALT2) pour les gens du voyage - Convention avec la Direction Départementale de la Cohésion sociale.

20 - Aire des grands passages 2015 - Changement de parcelles..

21 - Abbaye Saint-Jean d'Orbestier - Convention de souscription avec la Fondation du Patrimoine - Approbation et autorisation de signature.

22 - Personnel Municipal - Augmentation du temps de travail d'un agent.

23 - Personnel Municipal - Document Unique.

24 - Décisions Municipales - Délibération de donner acte.

25 - Question de Mauricette Maurel.

26 - Question de Laurent Akriche.

 

 

Il est rappelé que les Réunions du CONSEIL MUNICIPAL sont publiques (Hôtel de Ville de Château d'Olonne, 53, rue Séraphin Buton)

 

Prochain CONSEIL MUNICIPAL : lundi 29 JUIN 2015 à 20 heures.

Partager cet article
Repost0
14 mai 2015 4 14 /05 /mai /2015 12:03
LA GESTION DES INVESTISSEMENTS DE LA COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE PASSEE AU CRIBLE

LA GESTION DES INVESTISSEMENTS DE LA COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE PASSEE AU CRIBLE

Suite de

http://www.olonnes.com/2015/05/chateau-d-olonne-ne-me-dites-pas-que-la-ville-de-chateau-d-olonne-est-bien-geree-9.html

 

LA VILLE DE CHÂTEAU D’OLONNE A BEAUCOUP DEPENSÉ

 

Salle GARGAMOELLE,
salle CA PLISSONNEAU,

complexe sportif,

office de tourisme,

extension anarchique et réfection de la voirie et des réseaux,

littoral,

écoles,

front de mer, …

beaucoup de dépenses pour un maigre résultat visible :

- nous ne disons pas que rien n'a été fait

- mais nous ne pouvons que constater que  l'argent dépensé n'a eu qu'un très faible impact positif sur la vie des castelolonnais et sur l'attractivité sociale et économique de la Ville.

 Il va falloir rattraper le retard pris.

 

EN EFFET, PAS UN SEUL GRAND PROJET ACHEVÉ NE MARQUE CETTE DERNIÈRE DÉCENNIE :

pas de Centre-Ville digne de ce nom,

pas de site capable d’accueillir manifestations culturelles importantes et grandes réunions,

pas d’hôtels : un comble pour une ville touristique,

pas d'événements majeurs culturels pérennes,

une zone commerciale qui a du mal à survivre,

une coulée verte inachevée,

l'aménagement du littoral est aussi loin d'être achevé,

pas assez de logements sociaux,

une abbaye du 11 ième siècle qui attend la poursuite de sa restauration pour devenir un réel centre culturel attractif…

 

.

COMMENT EXPLIQUER CETTE SITUATION CRITIQUE ?

 

1) LE COÛT DES INVESTISSEMENTS REALISÉS A ÉTÉ TROP ÉLEVÉ

L’on s’interroge sur le coût des aménagements réalisés.

Bizarrement quand il y a appel d’offres il y a peu de réponses : (souvent 2 à 3) et sur les dossiers reçus il y en a qui sont incomplets donc refusés,

Il ne faut donc pas s’étonner des coûts des travaux voire de leur qualité. La concurrence ne joue pas assez en matière de marchés à CHÂTEAU D’OLONNE.
Pourquoi cette ville n'attire-t-elle pas les entreprises ?

Ceci est dommageable :

- pour le citoyen qui ne profite pas des prix d’une saine concurrence,

- pour la cité : certains travaux importants sont réalisés presque toujours par la même entreprise : cela met un doute dans l’esprit des castelolonnais sur la façon dont se joue la concurrence,

- cette situation nuit à l’image de marque même de cette entreprise dynamique qui mérite certainement .

 

2) LA POLITIQUE DU COUP PAR COUP ET LES CHOIX N’ONT PAS ÉTÉ LES BONS

On l’a vu avec la salle GARGAMOELLE,

le complexe sportif,

les aménagements de voirie,

la nouvelle mairie

l’extension de l’urbanisation qui coûte très cher en création et entretien de réseaux

rien n'a été fait de sérieux pour l'accès au haut débit…

Il est donc aisé de prouver que les municipalités précédentes pouvaient faire beaucoup plus et mieux avec les mêmes recettes. Mais cette situation a une répercussion très négative pour l'avenir de CHÂTEAU D'OLONNE

 

L'ENDETTEMENT FAIBLE DE LA VILLE DE CHÂTEAU D'OLONNE EST DONC UNE FICTION, Il VA FALLOIR FINANCER CE QUI NE L'A PAS ÉTÉ, FAIRE CE QUI N'A PAS ÉTÉ FAIT OU REPOUSSÉ

 

APRES CES ANNÉES DE DEPENSES STÉRILES IL RESTE TROP Á FAIRE EN MATIÈRE D’INVESTISSEMENTS : LA VOIRIE ET L’URBANSATION, L'ACTION CULTURELLE...

C'est à cause de cela qu'il faut dire que la faiblesse de l'endettement de la Ville de CHÂTEAU D'OLONNE est une fiction : tout ce qui reste à faire ou refaire va peser très lourd pour le futur alors que déjà les courbes présentées sur les Documents d'Orientations Budgétaires montrent l'affaiblissement de la capacité d'auto financement de la commune de CHÂTEAU D'OLONNE.

Les charges de fonctionnement de la commune toujours fortement croissantes vont encore réduire la capacité d'investissement de la Ville.

La réfection et l’entretien de la voirie se font au coup par coup. Le plan de l’ancien adjoint responsable resté inachevé. Il n’y a jamais eu un réel programme VOIRIE comme cela doit se faire dans les communes de cette taille (110 kilomètres de voirie) : il va falloir accélérer ces travaux et les financer, Il y a des kilomètres et des kilomètres de trottoirs à faire ou refaire.

La voirie consomme déjà par an la moitié des investissements

Et les logements à venir ?

Et les actions culturelles à lancer ?

Et la reprise de la restauration de l'Abbaye Saint Jean d'Orbestier,

....

Et l'aménagement du secteur bord de mer : TANCHET à CAYOLA ? avec l'aménagement de la zone du Puits d'Enfer et le nouveau plan de circulation.

tout cela sera à faire...en plus des dépense courantes : la situation financière de la ville de CHÂTEAU d'OLONNE n'est pas ce que les élus actuels en disent ...les 5 millions de travaux de la nouvelle mairie n'arrangeront pas la situation.

Comment la municipalité compte-t-elle faire pour faire face au déficit quantitatif et qualitatif d'équipements cités ci-dessus  ?...par le recours à l'emprunt ? ...alors l'endettement va effectivement croître alors que les recettes de la ville vont décroître...surtout si CHÂTEAU d'OLONNE refuse la FUSION.

Dans ce cas, la VILLE court à la paralysie en matière d'investissments, à un endettement fort et à la croissance de la fiscalité locale.

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 15:42
Les maires de Château d'Olonne présent et passé et le projet de nouvelle mairie qui interroge les citoyens Les maires de Château d'Olonne présent et passé et le projet de nouvelle mairie qui interroge les citoyens Les maires de Château d'Olonne présent et passé et le projet de nouvelle mairie qui interroge les citoyens

Les maires de Château d'Olonne présent et passé et le projet de nouvelle mairie qui interroge les citoyens

Suite de l'analyse des dépenses de la Ville de Château d'Olonne

 

http://www.olonnes.com/2015/05/chateau-d-olonne-ne-me-dites-pas-que-la-ville-de-chateau-d-olonne-est-bien-geree.html

 

7) UN OFFICE DE TOURISME MAL IMPLANTÉ

Monsieur JY BURNAUD, maire de Château d’Olonne et Président du Syndicat Mixte du Canton des Sables d’Olonne lors du précédent mandat avait évoqué ses démarches pour une fusion des Offices de tourisme du Pays d’Olonne et s’était montré favorable au transfert de la compétence TOURISME à la Communauté de Communes des Olonnes CCO.

Pourquoi réaliser de très importants travaux sur un site difficilement accessible aux touristes alors qu'on agit pour fusionner les structures et que cela remet tout en cause?

 

8) AMÉNAGEMENT DE LA ZONE COMMERCIALES LES OCÉANES

Des années de retard dans cet aménagement : des années qui ont fait mal au commerce local : le super marché GEANT CASINO était réaménagé , les accés ne l’étaient pas.

Une programmation des travaux mal coordonnée qui a détourné les clients de cette zone qui aurait pu être un pôle équilibrant le commerce entre la Zone « LECLERC » et la zone « GEANT CASINO»…

mais dans ce domaine le retard ne se rattrape jamais 2 900 000 euros de travaux étalés sur près de 2 ans : 2 années qui ont achevé de tuer le commerce local…voyez le résultat dans la galerie marchande de Géant mais aussi auprès des commerces alentour.

Il faut aussi savoir que la CCO a été mandatée pour réaliser une étude sur les entrées et sorties de ville.

Que cette étude qui comprenait la zone des Océanes a été très bien faite. Elle fut présentée en septembre 2003 (coût de plus de 100 000 euros !) et que la Ville de Château d’Olonne a refait son étude avant de lancer ses travaux de 2012 !

 

9) SALLE DES SPORTS

Relevons 3 erreurs

- Une dans la conception : pas aux normes pour nombre de compétitions,

- des malfaçons

- et erreurs de réalisation (problème de climatisation, réseaux… et non intégration de cet équipement dans l’ensemble des équipements du Pays d’Olonne...)

 

10) TERRAIN DE FOOTBALL La commune est contrainte régulièrement de réinvestir faute d’avoir fait le nécessaire initialement.

 

11) UNE NOUVELLE MAIRIE : la cerise sur le gâteau

Mal programmée, 350 m2 supplémentaires par rapport à la mairie actuelle et un coût de près de 5 millions d’euros …au moment où l’on parle, le maire en premier, d’une commune fusionnée avec ses deux communes sœurs.

De plus, ce projet n'est pas intégré dans un plan de création d’un nouveau et vrai Centre-Ville : et pourtant deux études ont été réalisées et financées à cet effet.

 

Nous pensons que cette liste est assez éloquente et, de plus, nous n’avons certainement pas été avisés de tous les déboires dans les investissements cités et dans les autres. Nous sommes donc autorisés à critiquer une gestion qu'on essaie de nous faire croire comme un modèle.

Encore une fois nous espérons une réponse à l'ampleur de cette critique des gestions passées par les responsables de ce que nous estimons être des fautes de gestion.

 

A SUIVRE :

CONCLUSION :  LA MAIRIE DE CHÂTEAU D’OLONNE A BEAUCOUP DÉPENSÉ MAIS A TRÈS MAL GÉRÉ

 Zones OCEANES : 2 900 000 euros sans les prestations en régie...2 ans de travaux  !

Zones OCEANES : 2 900 000 euros sans les prestations en régie...2 ans de travaux !

Partager cet article
Repost0
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 11:15
CHÂTEAU D’OLONNE : ne me dites pas que la Ville de CHÂTEAU D’OLONNE est bien géréeCHÂTEAU D’OLONNE : ne me dites pas que la Ville de CHÂTEAU D’OLONNE est bien gérée
CHÂTEAU D’OLONNE : ne me dites pas que la Ville de CHÂTEAU D’OLONNE est bien gérée

SUITE DE

http://www.olonnes.com/2015/05/bonne-gestion-de-nos-communes-un-maire-doit-savoir-gerer.html

 

DÉPENSER LES FONDS PUBLICS C’EST AISÉ

MAIS BIEN DÉPENSER EST UN DEVOIR, UN ART, UN SAVOIR FAIRE.

 

QU'EN EST-IL A CHATEAU D'OLONNE ?

A Château d’Olonne, Il n’est de bulletin municipal, de déclaration à la presse où l’ancien maire, le maire actuel et sa majorité ne cessent de vanter leur gestion à partir de deux éléments contestés:

- faible endettement de la ville,

- investissements de 7 millions d’euros par an.

 

LA TRISTE REALITE :

- UN FAUX ENDETTEMENT FAIBLE,

- DES INVESTISSEMENTS QUI SONT DE MAUVAIS CHOIX DESORDONNÉS, DE MAUVAISE FACTURE

 

1) UNE URBANISATION ANARCHIQUE la multiplication des lotissements dans des sites éloignés du centre comme le dernier (lotissement privé) les Grands Terrages au Petit Paris : la Ville s’étend de manière désordonnée , les réseaux et voiries doivent donc être étendues et entretenues à plus grands frais que si l’habitat avait été conçu en continuité,

 

2) UN CENTRE VILLE QUI N’EXISTE TOUJOURS PAS MALGRE LES MILLIONS D’EUROS investis : un petit bout face à l’hôtel de ville avec le jet d’eau, la montée à l'Eglise et descente, les aménagements rue Séraphin BUTTON, des études faites mais mises au panier...mais toujours pas de CENTRE-VILLE vivant, accueillant,

 

3) Une salle GARGAMOËLLE (deux millions d’euros) rarement utilisée et inadaptée (une salle de 140 places inconfortables),

 

4) DES LOTISSEMENTS COMMNAUX FANTÔMES

Les lotissements communaux qui ne sortent pas de terre (on en parlait déjà avant 2008 de ces lotissements qui devaient sortir de terre!) malgré des études et encore des études,

Le lotissement du Centre-Ville (entre la rue Séraphin Buton et La salle des Sports ) a fait l’objet de projets puis d’études jusqu'au projet de ZAc qui ont pris la direction de la poubelle,

Le lotissement des BOURRELIERES études faites et toujours rien de programmé,

Le lotissement PUITS ROCHAIS : idem,

Seul le lotissement des Prés de la Clais sud après plus de 10 ans d’hésitations et de mauvaise gestion commence à sortir de terre.

 

5) Le terrain municipal de la FERME DE VILLENEUVE BRADÉ

Celui-ci sur la base d’une parcelle identique cédée par la mairie qu'est estimé ce terrain municipal qui vaut au moins 3 174 000 euros. Il a été bradé au promoteur au prix de 266 000 euros suite à la décision de la Cour Administrative d’Appel de NANTES d’annuler la vente initiale qui avait été faite pour un montant de 151 150 euros soit 7,62 euros le m2 ! A ce prix là nombre de castelolonnais se disent acheteurs !

Nous ne pouvons pas admettre cette spoliation des citoyens castelolonnais. Nous voudrions aussi savoir comment cette opération de vente a pu être ainsi réalisée, à qui cela a profité et nous voudrions aussi que le citoyen castelolonnais soit réintégré dans ses droits. Pourquoi la Communauté de Communes des Olonnes en 2 008 a abandonné le projet et redonner le dossier aux Sables d'Olonne ? Que cache cet abandon de la Communauté de Communes des Olonnes ?

 

6) LES LIAISONS DOUCES SANS SUITES, SANS CONTINUITÉ : des pistes cyclables et autres liaisons douces et utiles …il en a été faites et d’agréables mais à défaut de plan et de programmation les raccordements ne sont pas faits, par exemple vers le centre-ville, la poste…tout à coup la piste s’arrête, pas de coordination efficace avec Les Sables d’Olonne.(Avenue d’Aquitaine, Avenue René COTY ) et (Rue du Commandant Belmont et carrefour vers le ZOO), Petit Paris, quid route d'Olonne ?

 

A SUIVRE...

Partager cet article
Repost0
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 07:54
BONNE GESTION DE NOS COMMUNES : UN MAIRE DOIT SAVOIR GÉRER

 

FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES

DÉPENSER L'ARGENT DES AUTRES TOUT UN CHACUN SAIT FAIRE : BIEN DÉPENSER, DÉPENSER CE QU'IL FAUT LA OÚ IL FAUT EST PLUS DIFFICILE MAIS NÉCESSAIRE

 

Il ne faut pas avoir acquis son brevet de « bon gestionnaire » pour acquérir le droit de s’asseoir dans le fauteuil de maire : démocratiquement tout un chacun disposant du droit de vote peut accéder à ce poste convoité sans avoir acquis ou pratiquer l’art et la manière de bien gérer une institution.

Pour éviter les dérapages le législateur a encadré les modalités d’élaboration et d’exécution des budgets mais il n’a pas, à juste titre, encadré celui des choix et le qualitatif des dépenses.

Il reste donc aux maires le droit de choisir ses priorités en matière de dépenses et de fixer les recettes correspondantes pour équilibrer le budget.

Il nous a donc semblé bon de rappeler quelques principes de base de la gestion d’une commune afin de pouvoir examiner comment ces principes sont appliqués dans les communes qui nous sont proches et dont on connaît mieux les arcanes.

Ce qui nous inspire ce sont d’une part, les difficultés financières des communes suite aux restrictions des dotations de l’État aux communes et d’autre part, les réflexions d’un expert, le député socialiste René DOSIERE, devenu spécialiste de la matière financières des collectivités locales.

Nous avons vu tant de budgets votés dans l'indifférence coupable des élus qu'il nous semble nécessaire de faire le rappel qui suit.

 

BIEN GERER SA COMMUNE : des règles et principes simples souvent oubliées

 

1) Ce n’est pas parce qu’un budget est voté qu’il faut dépenser,

2) Respecter et faire respecter scrupuleusement les règles administratives,

3) Toute dépense communale est financée par l’argent pris dans le porte-monnaie du contribuable : c’est l’argent des autres dont il faut respecter l’utilisation,

4) Privilégier les dépenses d’investissement aux dépenses de fonctionnement,

5) Toute dépense d’investissement doit être pensée dans le cadre de programmes d’évolution de la cité à 10 ans, 20 ans…l’addition de petits projets coûte plus cher qu’un grand projet porteur dont la charge peut être programmée sur de longues périodes, le coup par coup pour faire plaisir ou se faire plaisir est de la gabegie voir une mauvaise utilisation des fonds publics voire du détournement de ces fonds,

6) sur un budget il y a, pour les charges toujours des économies à réaliser, et pour les recettes en recettes, toujours la possibilité de baisser les impôts d’une collectivité.

 

À SUIVRE

CES DERNIERES DECENNIES COMMENT CES REGLES BASIQUES SONT-ELLES APPLIQUÉES Á CHÂTEAU D’OLONNE ?

Partager cet article
Repost0
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 16:19
Monument aux morts de Château d'Olonne

Monument aux morts de Château d'Olonne

UN PETIT RAPPEL

 

CÉRÉMONIES DU SOUVENIR ET DEVOIR DE MÉMOIRE

 

C'est un rite...un rite désuet ?

Certainement pas...même s'il faut se résigner à voir l'ampleur des cérémonies se réduire comme peu de chagrin.

D'abord, il faut rappeler que le 8 mai, on va commémorer la fin de la seconde guerre mondiale en Europe et la capitulation de l'Allemagne : la guerre la plus meurtrière de tous les temps. Environ 50 millions de civils et 25 millions de militaires furent tués au cours de ces 5 années de combats.

Le 8 mai, la guerre continuait en Asie avec le bombardement du JAPON : Il faudra les deux explosions atomiques de Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août 1945 pour mettre le JAPON à genoux.

 

Tout cela il y a 70 ans ! et que commémorer quand on ne cesse de parler de l'EUROPE UNIE, de l'amitié Franco-Allemande ?

 

C'est le devoir de mémoire qui doit nous guider,

C'est le devoir d'en parler avec les jeunes, avec tous ceux qui doivent honorer le drapeau français pour avoir l'indispensable sentiment d'appartenir à une communauté forgée à travers des siècles,

Le sang versé et les larmes ne doivent pas être oubliés.

C'est aussi le devoir de réconciliation franco-allemande que des hommes visionnaires comme Robert Schuman et Jean Monnet ont eu le courage de proôer

 

Même si l'EUROPE est en marche, même si la seconde Guerre Mondiale est loin, il faut se rappeler ceci :

 

 "il faut savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va"

 

VIVRE LIBRES !

Cette publication nous a valu ce commentaire qui mérite qu'il soit mis en valeur puisque justement il s'agit des valeurs qui soudent un peuple dans la solidarité et l'espoir.

 

"Merci et bravo pour cet article, qui n'a pas peur d'être patriotique... cette guerre 39/45 je l'ai vécu, comme occupé, comme résistant, comme maquisard, comme combattant de l'armée régulière, et c'est un souvenir fort. Je crois d'ailleurs que je ne serais pas ce que je suis, si je n'avais connu cette vie très difficile et dangereuse de l'occupation. Mais nous eûmes en récompense 2 joies immenses celles de la libération de notre ville, et la capitulation du 8.5.45,,,et cerise sur le gâteau quelques décorations que nous allons aérer le 8 mai et le 11 novembre.

C'est bien de tenter de faire partager nos souvenirs avec les générations qui nous suivirent, et pouvoir leur rappeler que si certains des nôtres y laissèrent la vie, c'était aussi pour qu'eux puisent vivre LIBRES. Que certains cessent donc de se moquer des Anciens Combattants. Un minimum de respect est une nécessité, pour nos morts, déportés, fusillés, torturés, etc... Auraient-ils été capables de faire ce que nous fîmes ? "

Gilbert GROSS, Président  départemental 85 de l'ANACR (anciens Résistants) , délégué départemental des anciens de LIBE-NORD et de la Centurie des plus jeunes CVR"(combattant Volontaire Résistance). Commandant (H) Air

 

 

CÉRÉMONIES A CHÂTEAU D'OLONNE

 9h 45 : messe en l'Eglise Saint Hilaire à la mémoire des morts  

10h 45 : rassemblement Place de l'Hôtel de Ville

11h : défilé au Monument aux Morts

11h15 : Place du Cimetière cérémonie,au Monument aux Morts : envoi des couleurs, dépôt de gerbes, minute de silence et lâcher de pigeons

11h 30 : vin d'honneur salle Calixte Plissonneau

 

Partager cet article
Repost0
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 21:53

COUT : 4 600 000 euros hors terrain + le nouveau parking (80 000 euros)

 

Gain : 350 m2 en plus dans le nouveau bâtiment en construction

 

Projet éléboré sur la base des données 2011 c'est-à-dire sans tenir compte de la mutualisation des services entre la Communauté de Communes des Olonnes  CCO et les 3 communes du Pays d'Olonne voire la fusion et la potentielle création d'une" commune nouvelle" unique.

 

NOUVELLE MAIRIE A CHÂTEAU D'OLONNE : qu'en pensez-vous ?
Le chantier fin avril 2015

Le chantier fin avril 2015

La mairie actuelle

La mairie actuelle

Partager cet article
Repost0