Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 juin 2019 2 18 /06 /juin /2019 19:29
ILS SONT PLUS DE 7000 À AVOIR DIT NON AU DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE

ILS SONT PLUS DE 7000 À AVOIR DIT NON AU DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE

7 063 NOMS

POUR

UN NON

AU PROJET DE L'ANCIEN MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE POUR LA ROUTE LITTORALE

 

LES MEMBRES DU COLLECTIF SOS ROUTE LITTORALE SONT ALLÉS À LA RENCONTRE DES CITOYENS POUR EXPLIQUER LE PROJET ET RECUEILLIR LES SIGNATURES DES PARTISANS DU NON AU PROJET DE L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE

C'est pour cela que cette pétition revêt une grande valeur sur le plan de la pratique de la démocratie locale puisque les signataires, des citoyens, ont eu l'occasion de se faire expliquer par d'autres citoyens le projet, de se faire une opinion (voir photo ci-dessous) et ce dimanche 23 JUIN 2019 ils VOTERONT  en toutes connaissances de cause.

 

 

DES CITOYENS À LA RENCONTRE DE LEURS CONCITOYENS ICI SUR LE REMBLAI DES SABLES D'OLONNE EN NOVEMBRE 2018 : DÉMOCRATIE LOCALE

DES CITOYENS À LA RENCONTRE DE LEURS CONCITOYENS ICI SUR LE REMBLAI DES SABLES D'OLONNE EN NOVEMBRE 2018 : DÉMOCRATIE LOCALE

CE 18 JUIN 2019, DÉPÔT EN MAIRIE DES SABLES D'OLONNE, SUR LE SITE DE L'ANCIENNE NOUVELLE MAIRIE DE CHÂTEAU D'OLONNE LES 7 063 PÉTITIONS QUI DISENT NON

CE 18 JUIN 2019, DÉPÔT EN MAIRIE DES SABLES D'OLONNE, SUR LE SITE DE L'ANCIENNE NOUVELLE MAIRIE DE CHÂTEAU D'OLONNE LES 7 063 PÉTITIONS QUI DISENT NON

2016...2019 LE CHANGEMENT DÉMOCRATIQUE AUX SABLES D'OLONNE

 

2019

C'est Yannick MOREAU, maire des Sables d'Olonne,  qui a accepté de réceptionner les  7 063 pétitions qui disent NON au dévoiement de la route littorale.

Cette cérémonie symbolique et sans protocole (neutralité des élus sur la consultation de dimanche oblige) a eu lieu en mairie des Sables dans les locaux de l’ancienne nouvelle maire de Château d'Olonne Sables d'Olonne dans le hall d'accueil ! (voir photo ci-dessus)

2016

Mais rappelons-nous : en 2016, Monsieur Joël MERCIER, alors maire de Château d'Olonne, avait dédaigné, boycotté  les pétitionnaires en faveur de la consultation sur la fusion.

Certains des présents de ce matin 18 juin 2019, à la mairie site Château d'Olonne, avaient, en effet, en mémoire, ce jour triste du 22 juillet 2016 où les pétitions pour la consultation des castelolonnais sur la fusion promise étaient déposées en Sous-Préfecture puis en Mairie de Château d'Olonne. Mais là, en mairie : AUCUN ÉLU, NI MAIRE, NI ADJOINT, NI CONSEILLERS MUNICIPAUX n'était présent pour recevoir les pétitions...le coup du dédain aux 1300 signataires de cette pétition! (voir photo ci-dessous)

 

Les temps et les hommes ont heureusement changé, la démocratie locale se porte mieux. Mais il ne faudra pas oublier !

UNE DÉLÉGATION DE CACO, LE 22 JUILLET 2016, REÇUE EN SOUS-PRÉFECTURE POUR REMETTRE LES PÉTITIONS AU SOUS-PRÉFET

UNE DÉLÉGATION DE CACO, LE 22 JUILLET 2016, REÇUE EN SOUS-PRÉFECTURE POUR REMETTRE LES PÉTITIONS AU SOUS-PRÉFET

LES RESPONSABLES DE CACO, LE MÊME JOUR, ONT ÉTÉ DÉDAIGNÉS PAR LE MAIRE D'ALORS DE CHÂTEAU D'OLONNE JOËL MERCIER.

LES RESPONSABLES DE CACO, LE MÊME JOUR, ONT ÉTÉ DÉDAIGNÉS PAR LE MAIRE D'ALORS DE CHÂTEAU D'OLONNE JOËL MERCIER.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2019 2 18 /06 /juin /2019 09:10
EXAMINER LE PROJET RAVAGEUR : EN ROUGE LA ROUTE PROJETÉE

EXAMINER LE PROJET RAVAGEUR : EN ROUGE LA ROUTE PROJETÉE

SABLAIS, LE 23 JUIN 2019, VOTEZ : CE SONT LES CITOYENS SABLAIS QUI DÉCIDERONT

AUX SABLES D'OLONNE, LE 23 JUIN 2019, VOUS VOTEREZ POUR OU CONTRE LE  PROJET DE L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE : RENATURATION DE LA ZONE LITTORALE 3, FERMETURE DU PARKING DU PUITS D'ENFER, DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE... suite
Partager cet article
Repost0
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 10:56

L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" VOUS CONVIE À ASSISTER À UN DIVERTISSEMENT MUSICAL

 

ENTRÉE LIBRE

SPECTACLE SUIVI DU VERRE DE L'AMITIÉ

 

 

SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : VENDREDI 21 JUIN 2019 CINÉ-CONCERT À L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER
Partager cet article
Repost0
17 juin 2019 1 17 /06 /juin /2019 10:04
LE PROJET DE DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE

LE PROJET DE DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE

SABLAIS, LE DIMANCHE 23 JUIN 2019, C'EST À VOUS DE DÉCIDER S'IL FAUT POURSUIVRE CE PROJET DE L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE

Ce jour, dernière réunion publique

Salle Calixte-Aimé PLISSONNEAU

(entre ancienne mais nouvelle ex  mairie de Château d'Olonne et la Poste)

18h30

AUX SABLES D'OLONNE, LE 23 JUIN 2019, VOUS VOTEREZ POUR OU CONTRE LE  PROJET DE L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE : RENATURATION DE LA ZONE LITTORALE 3, FERMETURE DU PARKING DU PUITS D'ENFER, DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE... suite
Partager cet article
Repost0
16 juin 2019 7 16 /06 /juin /2019 20:15
CLAIRE BRANDET (À DRPOITE ) REPRÉSENTANT LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE ET LES MEMBRES DU BUREAU

CLAIRE BRANDET (À DRPOITE ) REPRÉSENTANT LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE ET LES MEMBRES DU BUREAU

 

UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PAS ORDINAIRE

 

 

L’actualité chargée et douloureuse ne nous a pas permis de rendre compte de l’Assemblée Générale de l’Association l’ORBESTIER. Nous revenons sur cet évènement car il est empreint d’une certaine symbolique sur ce qui bouge dans une « ville nouvelle ».

 

Ce soir du vendredi 7 juin, IL FAUDRA S’EN SOUVENIR aux Sables d’Olonne et au-delà, la tristesse s’était installée dans les cœurs. « Nos péris en mer » et leurs familles nous avaient envahis.

 

Cette Assemblée Générale de l’Association « L’Orbestier » s’est donc déroulée, après la minute de silence, sur fond de tristesse.

 

Elle a donc revêtu un caractère extraordinaire et a eu aussi un caractère exemplaire car, comme on peut le voir ci-dessous, la dynamique de la fusion irrigue le tissu associatif en ouvrant des perspectives d’une ville ambitieuse de 50 000 habitants.

 

 

COMMUNE NOUVELLE LES SABLES D’OLONNE, PATRIMOINE ET MANIFESTATION CULTURELLE

 

Cette Assemblée Générale marque le retour de l’Association L’ORBESTIER dans son « écrin » que constitue l’Abbaye Romane restaurée.

 

Pour l’Association l’essentiel fût d’une part, de passer le cap de ces dernières années où l’Abbaye fut fermée pour cause de restauration et d’autre part, de passer aussi le cap de cette saison 2019 des « Printemps » sans avoir la certitude de pouvoir reprendre les animations et avec aussi pour 2020 l’incertitude pour l’avenir avec le partenaire nouveau : la ville nouvelle des Sables d’Olonne.

 

LA PROBLÉMATIQUE NOUVELLE DU DEVENIR DES ANIMATIONS DE L’ORBESTIER

 

Cette Assemblée Générale fut plutôt une assemblée de réflexion d’un niveau remarquable.

En effet, les élus locaux de marque présents et les membres de l’Association, Bureau en tête, ont avec courage affronté le présent, dans une réflexion positive, regretté l’ostracisme dont ils furent victimes dans le passé de la part de l’ancienne municipalité et recherché les voies pour l’avenir.

 

Louis GUEDON, ancien député-maire et maire honoraire des Sables d’Olonne poursuit son soutien indéfectible à L’Orbestier. Il connait parfaitement le dossier car il fut le facilitateur du sauvetage de l’Abbaye avec Joël GURSENT qui, en 1980, étant directeur de l’EREA l’école qui jouxte l’Abbaye, a monté l’opération de sauvetage de l’Abbaye.

 

Chantal MÉREL, adjointe aux personnels dans la municipalité actuelle des Sables d’Olonne est venue apporter son soutien.

 

Loïc PÉRON, conseiller municipal des Sables d’Olonne, participait à la réflexion sur l’évolution actuelle des structures locales dans le cadre de la fusion.

 

Claire BRANDET, conseillère municipale des Sables d’Olonne représentant le maire Yannick MOREAU et l’adjoint à la culture Jean-François DEJEAN.

 

L’Assemblée Générale a rapidement exécuté ses obligations légales : rapports moral, financier…pour mener une réflexion importante sur le devenir de l’Association.

 

LE PASSÉ

 

La présidente Christiane GUERSENT a rappelé les heures de gloire de l’Association avec les master classes, les visites guidées de l’Abbaye organisées par l’Association, des prestations de haut niveau…et bien sûr les obstacles rencontrés avec l’ancienne municipalité de Château d’Olonne qui ont abouti à la situation précaire de l’Association.

 

Les membres présents ont convenu qu’une page était tournée.

 

LA PÉRIODE ACTUELLE DE TRANSITION 2019/2020 ET L’AVENIR AVEC UNE AUTRE DIMENSION ET DE NOUVELLES BONNES VOLONTÉS

 

L’Association aujourd’hui est dépendante des subventions (département, agglomération).

Constat est fait que 2019 sera l’année de l’exécution de ce qui avait été programmé avant la fusion et que 2020 sera un autre départ.

 

Il faut donc s’accommoder de cette situation et en profiter pour préparer le programme et la stratégie des années à venir en s’adaptant au renouveau que constitue la fusion des 3 communes et l’élan que cela va donner en matière culturelle comme dans d’autres domaines.

 

Comme cela a été relevé : un mouvement se dessine dans tout le milieu associatif, il faut que les associations se regroupent. Il faut aussi que les actions désormais dans ce domaine de la musique classique comme dans tant d’autres pour la musique classique soient coordonnées et pensées au niveau de l’agglomération sablaise.

 

Au niveau de l’Association l’Orbestier cela passe par un rapprochement avec les autres associations concernées, par une arrivée de bénévoles, de sang neuf…la Présidente Christiane BEALES GUERSENT lance un appel « aux bonnes volontés » pour mettre en œuvre les « projets qui sont dans les cartons ».

 

Il faudrait déjà monter un projet finançable qui soit un signe fort pour le proche avenir et pour la mobilisation de bénévoles plus nombreux pour la mise en œuvre de programmes d’animation à hauteur des espérances d’une ville nouvelle qui bouge.

 

2020 et 2021 L’ORBESTIER, LA MUSIQUE CLASSIQUE AINSI QUE L’ANIMATION DU SITE DE L’ORBESTIER DEVRAIENT AVOIR DE BEAUX JOURS DEVANT EUX.

 

 

ASSOCIATION L’ORBESTIER

17, rue du Petit Paris

85180 LES SABLES D’OLONNE

06 74 23 96 31

lorbestier85@orange.fr

 

 

 

PROCHAIN CONCERT

LE VENDREDI 21 JUIN 2019

21 HEURES

 

Une animation originale  Ciné Concert pour tout public  CARTOON FRENESIE

Voir prochain article  

Partager cet article
Repost0
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 20:44
LE PROJET

LE PROJET

 

 

SABLAIS, POUR UNE FOIS QU’ON VOUS CONSULTE, C’EST À VOUS DE DÉCIDER !

 

 

COMMUNIQUÉ DE SOS ROUTE LITTORALE

 

 

Votez NON dimanche 23 juin pour conserver notre patrimoine écologique et touristique. 

 

PRÉCISION IMPORTANTE. Quelle que soit l’issue du vote, la renaturation de la dune de l’ancien circuit se fera, c’est la mission du Conservatoire du littoral. La nouvelle municipalité des Sables s’y est engagée, de toute façon la côte sera renforcée là ou c’est nécessaire. Il n’y a pas d’ambiguïté.

 

Tout le reste n’est que gaspillage de fonds publics pour un projet inutile venu d’ailleurs.

 

MERCI DE FAIRE L’EFFORT DE VOUS DÉPLACER DIMANCHE dans votre bureau de vote habituel. Une consultation démocratique ne se refuse pas.

 

VOTEZ NON et faites voter NON. La nature, vos enfants et les visiteurs amoureux de la route côtière vous remercieront.

 

… Et n’oubliez pas de partager.

AUX SABLES D'OLONNE, LE 23 JUIN 2019, VOUS VOTEREZ POUR OU CONTRE LE  PROJET DE L'ANCIENNE MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE : RENATURATION DE LA ZONE LITTORALE 3, FERMETURE DU PARKING DU PUITS D'ENFER, DÉVOIEMENT DE LA ROUTE LITTORALE... suite
Partager cet article
Repost0
14 juin 2019 5 14 /06 /juin /2019 18:14
SALLE AUDUBON PLEINE: L'INTÉRÊT DE LA POPULATION SABLAISE NE SE DÉMENT PAS

SALLE AUDUBON PLEINE: L'INTÉRÊT DE LA POPULATION SABLAISE NE SE DÉMENT PAS

 

 

UN SUCCÈS INCONTESTABLE : LA SALLE AUDUBON PLEINE ET UNE TRENTAINE DE QUESTIONS ET AUTRES PRISES DE PAROLES

 

 

Les réunions d’informations sur le projet monté par l’ancienne municipalité de Château d’Olonne seraient-elles comme le bon vin ? …Il faut constater que Oui, car elles s’améliorent au fil du temps.

 

Le rituel mis au point par l’équipe d’élus sablais Armel PÉCHEUL et Jean-Pierre CHAPALAIN s’affine même si, avec l’assistance du personnel de la ville nouvelle des Sables d’Olonne et d’une journaliste, tout n’est pas encore parfait. L’art et la réussite, en la matière, sont effectivement toujours perfectibles.

 

Comme l’a dit, dans son introduction, le premier Adjoint Armel PÉCHEUL pour définir le débat ; « ce sera chaud et je demande que ce ne soit pas brulant » en exhortant une nouvelle fois les intervenants à la courtoisie. Ce fut parfois un peu chaud mais il n’y a pas eu le feu.

 

La présentation de Jean-Pierre CHAPALAIN fut suivie avec attention par les 500 personnes présentes.

 

LE DÉBAT : COMMENT PEUT-ON SE DIRE ÉCOLOGISTES ET DÉFENDRE UN PROJET DESTRUCTEUR DE L’ENVIRONNEMENT FONDÉ SUR DES HYPOTHÈSES QUI ELLES NE RÉSISTENT PAS AUX OBSERVATIONS FAITES SUR LE TERRAIN ?

 

Lors du débat il y a eu plus de questions pratiques et concrètes…les sempiternels preneurs et accapareurs de la parole, porte-paroles de mouvements comme les gilets jaunes, l’APNO, la France Nature Environnement ont été un tantinet plus raisonnables et ils n’ont fait que répéter leurs proclamations de foi souvent teintée d’un écologisme dogmatique incompréhensible par la majorité des présents. Sur leur« dada » qu’est l’érosion de la côte (érosion marine) leur pseudo-scientifisme se heurte à la réalité : ces cent dernières années la roche du Puits d’Enfer n’a pas subi d’érosion. Pourquoi ne résisterait-elle pas encore cent ans ou même des millénaires ?

 

Il faut bien constater que le rapport du BRGM a fait l’objet d’interprétations lors du montage du dossier puisqu’il annonce une érosion de 22 centimètres par an. LE BRGM peut se tromper et là il se trompe et il trompe. Certes, il reste sur cette partie de la côte quelques points faibles comme les Moulières et l’Anse de la Parée. Ils seront traités par la nouvelle municipalité.

 

MAIS ALORS POURQUOI, POUR "RENATURER" LA ZONE, FAUT-IL OBLIGATOIREMENT DÉVOYER LA ROUTE, DÉTRUIRE, MASSACRER ?

 

Le public ose désormais supposer que cette nouvelle route pourra permettre à certains acheteurs de terrains de faire sur le site des opérations immobilières ?

 

Cette hypothèse, jusqu’à ce soir chuchotée, cette fois fut exprimée clairement.

 

Il faut reconnaitre que certaines intervenantes dont l’ancienne élue de gauche et de Château d’Olonne Sophie METAIREAU et le docteur Soizic DARY-CHABOT sont maladroites car elles se trouvent personnellement en position délicate puisque leurs domiciles bénéficieraient du dévoiement.

 

Leurs interventions ouvrent donc la porte à de nombreuses supputations…on est plus en défense de l’environnement on est dans le domaine de l’immobilier et de la spéculation.

 

Le Conservatoire du Littoral dans cette histoire aussi s’est avancé imprudemment et son responsable local ne sait pas faire marche arrière. Le projet qu’il a promu peut effectivement être beau. C’est facile de dire qu’un projet est beau.

 

C’est un projet « Pharaonique » sur le plan financier et sur le plan des désastres écologiques, comme l’a bien exprimé une intervenante. Mais s’il n’est pas nécessaire…pourquoi le réaliser ?

 

Après toutes ces questions et ces constats vient la question dure pour les tenants du OUI au dévoiement. Une bonne question qui a dû leur faire du mal : comment les associations comme l’APNO, France Nature Environnement qui se disent défenseurs de l’Environnement peuvent-elles défendre un projet qui condamne non seulement des espèces et de la faune protégées mais aussi une zone forestière et qui, en plus, va créer une voie qui sera accidentogène ? Les réponses à cette question sont des banalités qui ne collent pas au projet  : réchauffement de la terre, montée des eaux…catastrophisme qui fait dire à la majorité des assistants dans la salle que, quand cela arrivera, la belle ville des SABLES D’OLONNE sera engloutie …et que le projet pharaonique de l’ancienne municipalité de Château d’Olonne n’aura servi à rien.

 

 

 

UN GAGNANT DANS LE DÉBAT : L’APPRENTISSAGE DE LA DÉMOCRATIE LOCALE

 

Il y a de la part de la municipalité un effort méritoire d'informer.

Ce soir-là les intervenants ont pu s’exprimer, questionner, accuser…

Ce n’était pas évident après la première réunion à LA CHAUME.

Un pas a été franchi : les POUR et les CONTRE LE PROJET ont pu dialoguer.

 

DERNIÈRE RÉUNION

 

LUNDI 17 JUIN

18h30

SALLE CALIXTE-AIMÉ PLISSONNEAU (entre la mairie ancienne et  nouvelle et la poste )

CHÂTEAU D’OLONNE

LES SABLES D'OLONNE

Partager cet article
Repost0
11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 15:58

L'ASSOCIATION "L'ORBESTIER" VOUS CONVIE À SA DEUXIÈME MANIFESTATION CE VENDREDI 14 JUIN 2019 : LE CONSERVATOIRE MARIN MARAIS PRÉSENTE

 

ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER

CE VENDREDI 14 JUIN 2019

20h30

Une rencontre avec les chants et la flute

 

 

Entrée gratuite

Concert suivi du verre de l'amitié

SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : CONCERT EN L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER CE VENDREDI 14 JUIN 2019
SORTIR AUX SABLES D'OLONNE : CONCERT EN L'ABBAYE SAINT JEAN D'ORBESTIER CE VENDREDI 14 JUIN 2019
Partager cet article
Repost0