Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 11:26
LE SITE DE LA COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE MET EN LIGNE CE SCHÉMA...

 

 

qui vaut mieux qu'une longue explication...notez bien 2019 il y aura 99 élus (comme Marseille !)

 

2019 2020 ...LES GRANDS VIRAGES AUX SABLES D'OLONNE

 

1 ère ÉTAPE : LE 1er JANVIER 2019 : NAISSANCE DE LA COMMUNE NOUVELLE LES SABLES D'OLONNE

Le 1er janvier 2019, les trois communes du Pays des Olonnes n'en formeront plus qu'une.

La Commune nouvelle des Sables d'Olonne sera la deuxième ville de Vendée avec 45 000 habitants et près de 800 agents à leur service. En France, il s'agira de la troisième plus importante commune à voir le jour sous le statut de la commune nouvelle après Annecy et Cherbourg-en-Cotentin. La création et le fonctionnement de ce type de collectivité territoriale sont définis par la « loi du 16 mars 2015 relative à l'amélioration du régime de la commune nouvelle, pour des communes fortes et vivantes ».

 

2 ième ÉTAPE : DU 1er JANVIER  2019 AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES : PÉRIODE TRANSITOIRE

Composé de tous les membres des trois conseils municipaux actuels, soit 33 élus chacun, le conseil municipal unique administrera la Commune nouvelle des Sables d'Olonne dès le 1er janvier 2019. L'élection du maire de la Commune nouvelle sera à l'ordre du jour de sa première réunion, au tout début de l'année 2019. Ce sont également ces 99 élus qui éliront parmi eux les adjoints entourant le nouveau maire.

99 ÉLUS

99 ÉLUS

3 ième ÉTAPE : APRÈS LES ÉLECTIONS MUNICIPALES DE 2020  (mars ?)

Cette période transitoire prendra fin avec la tenue des élections municipales qui se tiendront dans toutes les communes françaises. C'est à cette occasion que les électeurs « néo-Sablais » seront appelés aux urnes pour choisir celles et ceux qui siégeront au sein d'un Conseil municipal composé de 45 élus.

 

 
Préserver la proximité

Les communes fusionnées subsisteront sous forme de communes déléguées, reprenant le nom et les limites territoriales des anciennes communes. Dotées chacune d'un maire, les mairies déléguées permettront d'effectuer les démarches administratives les plus courantes, notamment en matière d'état civil. Par exemple, il sera toujours possible de se marier à Olonne-sur-Mer et au Château d'Olonne.

Les grandes dates à retenir
  • 1er janvier 2019 : création de la Commune nouvelle.
  • Janvier 2019 : réunion du Conseil municipal de la Commune nouvelle pour élire son maire et ses adjoints ainsi que les maires délégués.
  • 2020 : élections municipales pour élire les 45 conseillers municipaux de la Commune nouvelle.
45 ÉLUS

45 ÉLUS

Partager cet article
Repost0
14 avril 2018 6 14 /04 /avril /2018 21:04
DOCUMENT SYMBOLIQUEMENT IMPORTANT ET QUE DE NOMBREUX CITOYENS ONT ATTENDU LONGTEMPS, TRÈS LONGTEMPS

DOCUMENT SYMBOLIQUEMENT IMPORTANT ET QUE DE NOMBREUX CITOYENS ONT ATTENDU LONGTEMPS, TRÈS LONGTEMPS

À 8 MOIS DE L'ÉCHÉANCE DE LA CRÉATION DE LA COMMUNE NOUVELLE LES SABLES D'OLONNE

LE CHALLENGE : ÊTRE PRÊT LE 1er JANVIER 2019

 

Les 3 bulletins municipaux des 3 communes qui formeront au 1er janvier 2019 la ville nouvelle "LES SABLES D'OLONNE" présentent schématiquement (voir document ci-dessus) la future répartition des compétences de cette ville nouvelle.

Chaque mairie devient une mairie "annexe" à qui va échoir un certain nombre de tâches.

Les citoyens peuvent ainsi  se rendre compte de l'ampleur de la tâche qu'ont commencé à remplir élus et personnel territorial pour que la FUSION entre dans les faits au 1er janvier 2019 et que cela se passe le mieux possible tant au niveau de la structure administrative qu'à celui des citoyens.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 20:15
UN SOIR DE NOVEMBRE 2014 GILBERT GROSS S'EST UN PEU CONFIÉ

UN SOIR DE NOVEMBRE 2014 GILBERT GROSS S'EST UN PEU CONFIÉ

LE PAYS DES OLONNES SE DOIT D'HONORER SON SERVITEUR GILBERT GROSS QUI NOUS A QUITTÉS CE 21 MARS 2018

 

Nous avons eu le privilège d'avoir été un peu son ami, son successeur au Conseil de Prud'hommes des Sables d'Olonne...

 

Voici ce qu'il a accepté de nous confier afin qu'on le diffuse ...un beau roman d'amour des hommes, de sa patrie, de la vie et des siens.

 

http://www.olonnes.com/2014/11/gross-gilbert-un-homme-discret-au-pays-d-olonne-qui-a-beaucoup-donne.html

 

http://www.olonnes.com/2014/11/gross-gilbert-un-homme-discret-au-pays-d-olonne-qui-a-beaucoup-donne-suite.html

 

 

1) L’HOMME

 

Gilbert GROSS est né le 30 juillet 1925 à NANCY,

...il avait donc 14 ans lors de la déclaration de guerre en 1939…voir la suite...comment le jeune homme a vécu cette période et une vie à rebondissements.

Marié, père de 3 enfants, grand-père de 7 petits enfants, arrière-grand-père de 4 arrière-petits-enfants : un long chemin avec son épouse qui les mène doucement mais sûrement vers leurs 70 ans de mariage.

 

- Vous  faites partie des gens qui ont eu à choisir après 1940. Comment avez-vous vécu ce choix, résistant actif à 17 ans ?

« Effectivement, à 17 ans et demi j’ai décidé de m’engager, de suivre la voie de ceux qui résistaient. Mon appartenance officielle à la Résistance a été reconnue pour la période du 1er juillet 1943 au 13 septembre 1944, date à laquelle je me suis engagé pour 3 ans portés à 5 ans.

J’ai été rayé des cadres d’active en août 1949 et versé dans la réserve que j’ai servie fidèlement…jusqu’au grade de commandant en 1977. »

 

- Vous êtes un homme de cœur et de fidélité comme vous venez de le dire pour votre relation avec l'armée et la résistance. Quels sont vos mots préférés ? L’humaniste décideur nous répond :

« L’homme d’abord » et « j’assume : je suis réaliste, cartésien et je prends les situations telles qu’elles se présentent …j’assume »

 

- Vous avez été un grand voyageur parti de l’Est de la France votre terre natale, quelles sont vos grandes étapes professionnelles Il y a eu la guerre…mais professionnellement ?

« Effectivement j’ai quitté l’Est, l’armée m’a fait connaître le Maroc, la Tunisie, la Bourgogne, le Centre de la France. Après l’épisode militaire, j’ai mené une carrière de cadre administratif, contrôleur de gestion, directeur administratif et financier…jusqu’en 1982…Cela m’a permis de prendre pied en Pays de Loire avec quelques détours par le Maroc encore puis la Cote d’Ivoire avant mon arrimage à Olonne sur Mer où j’ai pu y prendre ma retraite après y avoir commencé à poser mes premières valises dès 1980."

 

- Quel est l’homme que vous admirez le plus ?

« De Gaulle : il a ramassé l’épée brisée, s’est levé et a dit nous vaincrons. La flamme de la Résistance ne s’éteindra pas et nous suivions. »

 

- Un hobby, une passion ?

« L’Opéra d’abord WAGNER, je suis de l’est, puis Mozart et enfin VERDI... je ne suis pas un latin !»

 

- Nous serions incomplet si nous ne parlions pas de votre attachement à la franc-maçonnerie à laquelle vous avez aussi beaucoup donné.

« Effectivement, j’ai été initié en 1972…et j’ai servi diverses loges jusqu’en 2007. J’ai eu l’honneur de me voir confier des responsabilités au niveau national au Grand Orient de France. Je suis un fidèle en amitiés et en pensées ».

 

 2) L'HOMME PUBLIC

 

 Comment êtes-vous arrivé à la vie publique ?

« Je pense que j’ai eu un gène qui me prédisposait à servir mes concitoyens, ma cité. En effet, j’ai fait mes premiers pas militants très jeune, dès ma première expérience comme militaire, en créant une section Agadir « Confins du RPF » en 1949 avant ma démobilisation. Puis j’ai été délégué cantonal RPF (parti gaulliste) puis responsable des jeunes RPF pour la Haute Marne et délégué cantonal en 1950. « C’est donc naturellement que j’ai été élu pour mon premier mandat comme conseiller municipal dans l’Est à MOUTIER EN DER ».

 

- Avec la retraite vous replongez dans la vie locale ?

« J’ai été à nouveau élu en 1983 conseiller municipal d’Olonne sur Mer où j’ai fait 3 mandats. Ceci m’a conduit à participer au SIVOM et puis à la Communauté de Communes des Olonnes CCO lors de sa création en 1994.

J’en ai été le vice-président donc de 1994 à 2001.

Ce fut une belle aventure avec des réalisations intéressantes comme la mise en place de la zone ACTILONNE et la création de la Pépinière d’entreprises.

C’était quasiment un travail à plein temps car j’assumai les responsabilités avec une large délégation du Président Louis GUEDON. »

 

- Vous avez quand même eu le temps de faire un détour par le Conseil des Prud’hommes des Sables d’Olonne ?

" Oui, j’ai bien aimé. J’ai même un souvenir gratifiant : celui des félicitations du président de la Cour d’Appel sur la qualité de mes rédactions des jugements."

 

- Votre « vie publique » est intimement liée à vote vie militante et associative.

« Oui je pense que j’ai donné pour la vie associative mais elle me l’a bien rendu.

J'ai eu des responsabilités dans nombre d'associations d’anciens combattants et résistants comme l’Association des Anciens Combattants de la Résistance ANACR que je préside encore et dont les effectifs malheureusement se réduisent d’année en année. »

 

- Vous suivez de très près la vie locale, le combat pour la fusion continue à vous faire vibrer.

" J’y suis favorable à 100 %. Depuis le début de mon engagement local, je me suis battu pour cela comme fondateur et trésorier de l’APRO (Association pour le regroupent des Olonnes), fondateur et secrétaire de l’OPO (Observatoire du Pays des Olonnes) et maintenant comme observateur attentif. J'espère voir enfin la commune unique dont le Pays d'Olonne a grand besoin"

 

MERCI, Gilbert GROSS pour tout ce que vous avez donné à votre pays la France et votre terre d'adoption le Pays d'Olonne.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2018 1 12 /02 /février /2018 19:36
13 RÉGIONS AU LIEU DE 22 : UNE ÉCONOMIE À TERME SI LES ÉLUS SONT RAISONNABLES

13 RÉGIONS AU LIEU DE 22 : UNE ÉCONOMIE À TERME SI LES ÉLUS SONT RAISONNABLES

LES FUSIONS DE COLLECTIVITÉS TERRITORIALES PEUVENT APPORTER DES AMÉLIORATIONS AUX CITOYENS MAIS ELLES ONT UN COÛT.

LE REGROUPEMENT DES RÉGIONS (FUSION) UNE RÉFORME QUI COÛTE CHER?

ET LE REGROUPEMENT DE COMMUNES ET D'INTERCOMMUNALITÉS ?

 

BILAN : JUSTE 3 ANS APRÈS LA LOI (AOÛT 2015) SUR LES FUSIONS DES RÉGIONS

La presse annonce que la réforme territoriale au niveau des Régions au lieu de milliards d'euros d’économies prévues par le Gouvernement du Président HOLLANDE finit par coûter 40 millions d'euros en plus par an.

L'origine de ces surcoûts : surtout les frais de personnel.

Ces frais pour les collectivités locales correspondent en moyenne à 50 % du budget de fonctionnement des collectivités.

 

UNE FUSION : AU DÉPART, UN INVESTISSEMENT NÉCESSAIRE ET SOUVENT SOUS-ESTIMÉ

Quelque soit le type de structure (entreprises, institutions, administrations...) une fusion cela nécessite un investissement ...c'est même une dépense parfois très importante :

- de frais personnel : que ce soit en "dégraissage", mutations, rapprochement des statuts du personnel, déménagements...tout cela peut avoir un coût très élevé,

- de locaux à repenser, transformer...

- suite à des pertes de rentabilité, de productivité  (estimées en mois de travail) : beaucoup d'énergie pour étudier tous les aspects et convaincre le personnel, les banques, les clients...

Nous vous livrons cet extrait qui a toute sa signification lors des fusions de la communauté de commune des Olonnes avec celle d'Auzance Vertonne  et celle  des 3 communes du Pays des Olonnes.

"Les coûts de transition suite aux fusions peuvent être considérables. Lorsqu’on évalue la possibilité ne de fusionner des communes les gains potentiels à long terme doivent donc être mis en balance avec les coûts de transition attendus. L’expérience internationale en matière de fusion suggère que les coûts de transition sont généralement sous-estimés lorsque les plans de fusion sont conçus. Après la fusion il peut falloir du temps pour que la nouvelle commune structure atteigne sa structure optimale."

Étude OCDE 2015  page 116

 

PRÉVOIR LES COÛTS DE TRANSITION

L'étude de KPMG (avril 2009) faite lors d'une tentative avortée de fusion fut présentée lors de la consultation des 3 communes. Elle était à la fois alarmiste et bien faite.

Alarmiste du fait de sa non-prise en charge par les élus et bien faite car elle donnait une idée de la charge supplémentaire de la "période de transition".

L'erreur : on ne balance pas dans le public ce type d'informations sans précautions.

À savoir que pour effectuer une fusion il faut prévoir et annoncer les coûts de changements de la structure donc les coûts investissements pour la mise en place de la nouvelle organisation comme il faut prévoir les gains de productivité attendus au moins sur les 5 ans après la fusion.

 

MAIS IL NE FAUT PAS S'ARRÊTER À DES COMPTES APRÈS 2 ANS DE FUSION.

LES COÛTS ET GAINS OU PERTES D'UNE FUSION DE COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SONT PRÉVISIBLES ET MAÎTRISABLES

Au niveau d'une collectivité comme le bloc communal ces études de charges  de fonctionnement sont aisément calculables car la principale charge de fonctionnement est constituée des frais de personnel (49%) et que les paramètres de calcul des salaires des agents territoriaux sont connus (statuts inamovibles, départs à la retraite...).

Les autres charges dont la dette peuvent être prévues aussi.

Ainsi, les autres frais de fonctionnement que ceux de personnel et leur évolution sont aussi maîtrisables.

Donc, les collectivités peuvent et doivent fixer des objectifs raisonnables et précis pour le coût d'une fusion (à la seule condition que des tornades de réforme ne chamboulent pas tout !).

Se baser, comme l'a fait un peu hâtivement la presse, sur les budgets 2018 pour juger du résultat comptable de la fusion des régions est vraiment prématuré.

Sur les fusions des Communautés de Communes comme celles  des Communes il y a donc une prévision des coûts de fusion à faire ainsi qu'une prévision des gains espérés à terme. Cela nécessite un projet pluriannuel et un chiffrage budgétaire pluriannuel aussi comme le ferait toute entreprise qui envisagerait une fusion.

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2018 3 31 /01 /janvier /2018 18:04
YANNICK MOREAU MAIRE D'OLONNE REGARDE AU LOIN

YANNICK MOREAU MAIRE D'OLONNE REGARDE AU LOIN

UN OBJECTIF : 2018 ENSEMBLE DEMAIN...2019...

Pour les vœux, il n'y a pas de concours entre les maires des 3 communes des Sables d'Olonne, de Château d'Olonne et  d'Olonne-sur -Mer. Ils furent tous les 3 appréciés à leur juste valeur avec au moins quatre points communs...

- ce sont les derniers vœux au niveau de chaque commune puisque les vœux 2019 seront ceux du Maire de la Commune Nouvelle et des maires délégués des 3 communes fusionnées  dans la VILLE NOUVELLE nommée LES SABLES D'OLONNE,

- 2018 sera une année de transition,

- marchons ensemble vers la Commune Nouvelle,

- l'effort demandé aux agents communaux pour que la fusion soit une réussite

Pour Olonne-sur-Mer ces vœux ont eu un succès qui ne se dément pas d'année en année : les olonnais se déplacent pour assister à cette traditionnelle cérémonie.

IL N'Y AVAIT PAS ASSEZ DE CHAISES POUR ACCUELLIR LES OLONNAIS

IL N'Y AVAIT PAS ASSEZ DE CHAISES POUR ACCUELLIR LES OLONNAIS

LES CONTOURS DE LA VILLE NOUVELLE LES SABLES D'OLONNE ET ARTICULATION ENTRE LA VILLE ACTUELLE ET CETTE VILLE NOUVELLE

En plus des annonces habituelles des chantiers de la Ville, le Maire Yannick MOREAU a ajouté un point fort sur la réalité de la convergence des 3 communes pour offrir dans la corbeille du mariage à trois une situation apaisée: 

- une situation financière correcte :

désendettements en cours, peu d'écart entre les taux d’imposition,

- des espaces et capacité complémentaires : Olonne-sur-Mer sera le poumon vert de la Ville nouvelle,

- la possibilité d'un développement équilibré...

Même s'il s'agissait des vœux du maire d'Olonne-sur-Mer à ses concitoyens il y eut un détour qui était obligatoire sur les grands chantiers de l'Agglomération dont il est le Président avec la réaffirmation de la création du Complexe sportif et événementiel (2 000 places assises), les pistes cyclables,parcours équestre, NUMERIMER...

 

"Olonne-sur Mer déborde d'énergie" : une évidence quand on voit les investissements cumulés par la Ville ces dernières années pour accompagner une croissance de la population étonnante : plus de 3000 habitants en 10 ans . 

Mais, Olonne-sur-Mer met déjà un pied dans la VILLE NOUVELLE EN MARCHE :

- en offrant aux chaumois, aux sablais, aux castelolonnais la possibilité de dire leur mot, d'apporter leur contribution au projet de rénovation du cœur Historique de Ville autour de l’Église Notre Dame de L'Assomption des Olonnes,

- en offrant sur le site du Logis des Olonnais (LA JARRIE) aux deux autres communes un espace de 600 m² pour les services techniques,

- en réservant sur ce site 200 m² pour l'implantation de la Mairie annexe qui sera la nouvelle maison commune des olonnnais.

 

APRÈS 2018, QUEL SERA L'AVENIR D'OLONNE-SUR-MER ?

Le Maire n'enterre pas sa Ville "multimillénaire". Au contraire, il veut la valoriser, la voir portée par le courant de dynamisme que va créer la Commune Nouvelle et cela sans perdre son identité. Il rassure et a su convaincre une population venue nombreuse parmi laquelle certains cependant mélangeaient nostalgie, espoirs, crainte de "perdre" leur maire... 

MAIS, POUR CELUI-CI, IL FAUT POURSUIVRE L'OBJECTIF DE LA FUSION TOUT EN PROMETTANT ET PERMETTANT QUE L'AVENIR D'OLONNE-SUR-MER, AU SEIN DE LA VILLE NOUVELLE, S'ÉCRIRA AVEC LES FORCES VIVES OLONNAISES ET QUE LEURS VOIX SERONT ENTENDUES AU SEIN DE LA VILLE NOUVELLE.

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2018 3 03 /01 /janvier /2018 11:54
PUITS D'ENFER : MESURE DE PRÉCAUTION POUR UN DANGER DE SUBMERSION À L'ANSE DE LA PARÉE

PUITS D'ENFER : MESURE DE PRÉCAUTION POUR UN DANGER DE SUBMERSION À L'ANSE DE LA PARÉE

2018 1er JANVIER MARÉE HAUTE coefficient   97 VENT DU SUD

2018 1er JANVIER MARÉE HAUTE coefficient 97 VENT DU SUD

LA HOULE N'ARRÊTE PAS LE MARCHEUR

LA HOULE N'ARRÊTE PAS LE MARCHEUR

FAUDRA-T-IL SURÉLEVER LA JETÉE POUR ÉVITER SA SUBMERSION ? QUEL SPECTACLE POUR CE 1er JANVIER 2018

FAUDRA-T-IL SURÉLEVER LA JETÉE POUR ÉVITER SA SUBMERSION ? QUEL SPECTACLE POUR CE 1er JANVIER 2018

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE PEUT-IL ENVISAGER LE DÉPLACEMENT DU PHARE SUITE AUX SUBMERSIONS ?

LE MAIRE DES SABLES D'OLONNE PEUT-IL ENVISAGER LE DÉPLACEMENT DU PHARE SUITE AUX SUBMERSIONS ?

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 22:29
SOLIDAIRES

SOLIDAIRES

VŒUX 2018 : PLAIDOYER POUR UN VIVRE MIEUX ENSEMBLE

L’essentiel de nos vœux s’adresse à vous tous et vos familles : que 2018 vous ouvre des fenêtres de bonheur, la santé et des joies grandes et petites, la découverte de l’autre ou sa reconnaissance même s’il est différent

Nos vœux spécifiques sont, par nature, de la part de notre Association citoyenne CACO, (Citoyens pour un Avenir Commun au pays des Olonnes) notre espoir d’un devenir meilleur pour notre monde :

plus d’Amour et moins de haine,

plus de Solidarité donc moins d’individualisme,

plus de Justice et moins d'Inégalités,

plus de Liberté et moins d'entraves,

plus de Sourires que d'indifférence,

En 2018, certes, avec ces souhaits, on ne refera pas le monde mais on doit croire qu’ensemble on puisse agir pour l’améliorer en donnant tous plus aux autres du meilleur de soi.

Il faudra croire que c’est possible car l'homme est aussi capable du meilleur. Si les médias se complaisent trop dans le pire boycottons-les jusqu’à ce qu’ils parlent plus du meilleur dont l'homme citoyen est par nature prodigue.

 

 

POUR LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION ET VILLE NOUVELLE

 

Dans l'Agglomération nouvelle LES SABLES  D'OLONNE Agglomération que l'esprit d'union au service de l'intérêt général façonne les comportements des élus et de nos concitoyens et génère le sentiment d'appartenance à une même communauté porteuse d'espérances.

Pour la Ville Nouvelle unique LES SABLES D'OLONNE que cette année 2018 de gestation soit mise à profit par nos élus, aussi au nom de l'intérêt général, pour mettre en place, dans l'équité et l'harmonie, l'organisation de la ville nouvelle qui naîtra le 1er janvier 2019. Qu'elle se choisisse avec sagesse et en fonction de ses seules capacités le SAGE qui aura la lourde responsabilité d'en prendre le leadership provisoire au profit de tous.

 

Avec espoir et avec nos meilleurs vœux pour cette année nouvelle.

L'ÉQUIPE CACO www.olonnes.com

PLUS DE JUSTICE

PLUS DE JUSTICE

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 12:25
UN CONCERT DU NOUVEL AN DANS L'UNION AU PAYS DES OLONNES

FINIES LES FAUSSES NOTES ?

 

Un vent d'optimisme nous pousse vers le grand large de la fusion : pour ce concert du NOUVEL AN, cette année, les 3 communes des Sables d'Olonne, d'Olonne sur Mer et Château d'Olonne  ont cosigné un accord pour l'organisation de cette manifestation.                                                                                                                                                                                        

 

Concert du Nouvel An

Dimanche 7 Janvier 2018

16 H 30

 

Centre de Congrès Les Atlantes
1 promenade Joffre
85100 LES SABLES D'OLONNE

Durée : 1h30 / Placement numéroté assis / Tout public.
Tarif unique : 12€.

 

Tél : 02 51 96 85 78

  •  
  •  

La "Simphonie du Marais" présente pour son concert du Nouvel An,

 

4 grands et incontournables compositeurs du XVIIIe siècle représentatifs et emblématiques de la musique dite Baroque.

A l'honneur : Vivaldi, Bach, Haendel et Couperin dont on fête cette année le 350ème anniversaire de la naissance (1668).

Concertos, sonates mais aussi airs de circonstance, valses et autres marches viennoises célèbres de la période romantique sont servis par La Simphonie du Marais parée de ses plus belles couleurs : flûte, hautbois, basson, violons...
Programme présenté avec virtuosité, sensibilité et humour par Hugo Reyne et ses 8 musiciens afin de célébrer en musique la nouvelle année 2018.

  • Bach - 5e concerto brandebourgeois
  • Vivaldi - Concerto pour basson en mi mineur
  • Haendel - Concerto pour hautbois en sol mineur
  • Bach - Concerto pour flûte en ré mineur
  • Airs du Nouvel An (marche de Turenne, Strauss - marche de Radetzky...)

 

 

 
Partager cet article
Repost0