Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

27 juin 2018 3 27 /06 /juin /2018 14:22
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

LE PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL DES SABLES D'OLONNE

SE RÉUNIRA LE MERCREDI 4 JUILLET  2018

  Á 19 H 00

HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

 

Il est rappelé que les séances de conseil municipal sont publiques et qu'il est bon pour la démocratie locale que les citoyens viennent y assister pour y juger du bon fonctionnement de leur commune, suivre ses projets ...

Voter, c'est donner un mandat pour 6 ans à ceux qui géreront votre ville mais qui dit "mandat" dit contrôle citoyen de l'exécution du mandat.

Le vote aux élections municipales n'est pas un blanc-seing. L'assistance citoyenne au conseil municipal de sa ville est pleine d'enseignements.

Pour ce conseil municipal, un ordre du jour particulièrement important puisque le point N°1 acte la FUSION

 

LES SABLES D'OLONNE : conseil municipal du mercredi 4 juillet  2018
LES SABLES D'OLONNE : conseil municipal du mercredi 4 juillet  2018
LES SABLES D'OLONNE : conseil municipal du mercredi 4 juillet  2018
Partager cet article
Repost0
26 juin 2018 2 26 /06 /juin /2018 14:06
JOURNAL DES BONNES NOUVELLES

IL N'Y A PAS QUE DE MAUVAISES NOUVELLES CITOYENNES...MAIS LE PROBLÈME, C'EST QUE LES BONNES NOUVELLES N'INTÉRESSENT PAS BEAUCOUP LES MEDIA,

alors offrons-nous un plaisir de flash positifs.

 

FUSION DES COMMUNES SŒURS AU PAYS DES OLONNES

La fusion est en marche même si Château d'Olonne (pas la ville, ni les citoyens mais le maire seulement !) traîne honteusement et pour de viles et mercantiles raisons.

Le lundi 2 juillet à 18h15, le Conseil Municipal d’Olonne sur Mer se réunira pour statuer sur la fusion et le mercredi 4 juillet à 19 h ce sera celui des Sables d’Olonne qui se prononcera aussi sur la fusion.

 

LAVAL : ON FUSIONNE

Le Pays de Loiron fusionne avec l’agglomération lavalloise et donne naissance à une intercommunalité de 120 000 habitants.

Une nouvelle intercommunalité va naître. Laval agglomération (100 000 habitants) et le Pays de Loiron (20 000 habitants) ne feront plus qu’un. Le nom de cette nouvelle intercommunalité sera… "Laval agglomération"...Cela ne vous rappelle rien ?

L’élection des vice-présidents aura lieu autour du 10 janvier 2019. Les deux intercommunalités comptent actuellement vingt vice-présidents. On passera à quinze. Trois vice-présidents de Laval agglo et deux du Pays de Loiron devront céder leur place. Cela ne vous rappelle rien ? N'est-ce pas un sage exemple ?

 

ROUTE LITTORALE FERMÉE ET DÉVOYÉE À CHÂTEAU D'OLONNE : 4.333 SIGNATURES CONTRE LE PROJET

 

La pétition lancée par un collectif "SOS ROUTE LITTORALE"  contre ce projet du maire de Château d'Olonne se porte bien. C'est un rejet quasi unanime et maintenant le public ose élever le ton en disant que cela sent la magouille. L'insistance du maire, ses explications confuses et sa précipitation avant la fusion des communes le 1er janvier 2019 n'arrangent pas les choses dans l'esprit du citoyen.

Au 23 juin 2018, le compteur indiquait 4333 signatures recueillies.

Rappelons pour définir l'ampleur du score que les signatures se font uniquement par courrier et recueil sur les lieux publics et non par internet.

 

DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE : DES ATELIERS CITOYENS

Ateliers citoyens en MAYENNE...ceux qui tentent d'implanter une démocratie participative dans leur cité, dans leurs quartiers seront heureux de prendre connaissance de cette initiative. Le député Guillaume GAROT a décidé de faire participer ses concitoyens à son travail de législateur.

Il avait constitué un jury citoyen pour distribuer sa dernière réserve parlementaire. En Mayenne, le député Guillaume GAROT a formé en février 2018 des ateliers citoyens, pour « enrichir » le débat démocratique sur la loi "Agriculture et Alimentation".

Le député définit ainsi son action "pour retisser le lien de confiance entre les citoyens et la politique. L’abstention reste élevée et la défiance vis-à-vis des élus s’accentue. Je considère qu’être citoyen, ce n’est pas seulement mettre un bulletin dans l’urne, une fois tous les cinq ans. La démocratie doit s’enrichir de la parole des citoyens tout au long d’un mandat."(Ouest France)

Bilan positif puisque 98 citoyens ont participé et que 4 amendements issus de ce travail ont été proposés au Parlement pour cette loi "Agriculture et Alimentation" dont deux firent retenus.

Des initiatives qui méritent effectivement d'être soulignées et encouragées.

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2018 1 25 /06 /juin /2018 23:55

LE DÉVOIEMENT DE LA ROUTE DU LITTORAL, POUR LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE, PASSE AVANT L'INTÉRÊT GÉNÉRAL QUE CONSTITUE LA FUSION

 

LE BRAS DE FER DES ÉLUS CONTRE LEUR MAIRE SUR LA DÉFENSIVE

Après l'exécution des questions à l'ordre du jour en 20 minutes il a bien en fallu au maire Joël MERCIER aborder la question sur le processus de fusion des 3 communes posée par le responsable de l'opposition.

Jean-Pierre CHAPALAIN a fait remarquer au maire que la commune a voté très démocratiquement pour la fusion des 3 communes sœurs par création d'une commune nouvelle "LES SABLES D'OLONNE". C'était le 11 décembre 2016.

La procédure légale impose désormais deux conditions pour que cela passe dans les faits :

1) une délibération des 3 communes actant le principe d'une fusion au 1er janvier 2019

2) un contrôle des services de l'État sanctionné par l'arrêté préfectoral officialisant la création de la commune nouvelle unique.

Si ces conditions ne sont pas réunies dans les délais, rappelle l'élu, il ne sera pas possible aux services de l'État de fixer les enveloppes budgétaires attribuées aux collectivités. On restera donc avec une fiscalité commune par commune et donc pas de budget de la nouvelle commune et pas de fusion !

Pour contraindre le maire à aborder le sujet et y répondre l'élu a brandi la menace de la procédure de saisine du maire par un tiers des élus imposant au maire de réunir un conseil municipal sur ce sujet dans les 30 jours conformément au Code Général des Collectivités Territoriales.

L'opposant pose donc la question : Monsieur le Maire quand réunirez-vous le Conseil Municipal sur le thème de la fusion ?

 

LA RÉPONSE DU MAIRE

Celui-ci ose répéter qu'il a toujours la volonté d'aboutir à la fusion. Mais il se contredit quand il tente de justifier une position qui fera capoter la fusion au 1er  janvier 2019. Manipulé par l'ancien maire Jean-Yves BURNAUD et sa poignée de fidèles, il n'a jamais accepté le principe de la fusion  ni celui de la démocratie.

Il ne veut se voir dicter un calendrier même si celui-ci est dicté par le bon sens et la loi. Si les élus (entendez le maire et les quelques fidèles et opportunistes ralliés qui lui restent) ne sont pas prêts pour le 1er octobre, les Castelolonnais garderont encore pour un an, leur fiscalité pour 2019 bien plus "avantageuse"!!!. Vitesse et précipitation ne font pas bon ménage avec les projets du maire notamment avec celui du dévoiement.

Il fait de ce projet un préalable à son adhésion à la fusion.

On tombe dans le domaine du chantage, du mensonge et du faux fuyant pour ne pas écrire pire.

Petite porte entr'ouverte : il annonce un conseil municipal pour le 16 juillet prochain ou le sujet pourrait être ré abordé...le tout au conditionnel !

 

LES INTERVENTIONS MARQUANTES ET BRILLANTES

Les interventions qui suivirent de Madame Mauricette MAUREL pour l'opposition et celle et de la sénatrice Annick BILLON ont mis les points sur les i.

Le Maire ne respecte pas le vote démocratique des castelolonnais du 11 décembre 2016.

Le Maire ne réalise pas les projets annoncés dans son programme mais il met comme condition à une délibération un projet rejeté par la population.

Monsieur le maire, les projets que vous ne réalisez pas ce sera la commune nouvelle qui les réalisera, est-il dit en substance.

Le reproche d'Annick BILLON adressé au maire fait mouche : vous posez comme condition pour délibérer la prise en compte de ce projet de dévoiement alors que vous n'avez pas pu faire aboutir vos projets et de rappeler au maire qu'il va manquer une occasion lui qui se dit pour la fusion pour envoyer à la population un signe fort : fixez la date du 3 juillet pour que le conseil municipal de Château d'Olonne délibère sur son adhésion à la fusion le 3 juillet.

 

DEUX PREMIÈRES CONCLUSIONS

Comme il a été dit : Monsieur le maire, il faudrait que vous regardiez où est l'intérêt général ?...il est dans la fusion plébiscitée démocratiquement  par la population et non dans un projet de route que cette même population rejette.

La population castelolonnaise doit savoir que, comme nous l'avons craint, la "FUSION, CE N'EST PAS GAGNÉ!" malgré le vote du 11 décembre 2016 et qu'il faut rester mobilisés, saisir toutes occasions de rencontres avec les élus pour qu'ils se prononcent pour une délibération d’ADHÉSION À LA FUSION dans les semaines qui viennent.

 

 

PS Nous préférons passer sous silence les interventions calamiteuses et déshonorantes de l'élu représentant écologiste qui n'a jamais tiré les conclusions de ses échecs aux élections, tergiversations, retournements de veste...et qui se sent obligé pour exister de se rapprocher du maire et d'adhérer à ses positions antidémocratiques y compris sur le massacre écologique du projet de dévoiement de la route littorale.

 

LES ÉLUS DE  L'OPPOSITION REJOINTS PAR DES ÉLUS DE LA MAJORITÉ SUR LA FUSION

LES ÉLUS DE L'OPPOSITION REJOINTS PAR DES ÉLUS DE LA MAJORITÉ SUR LA FUSION

Partager cet article
Repost0
24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 09:23
JOEL MERCIER LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE PAR QUI LA FUSION EST ARRIVÉE

JOEL MERCIER LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE PAR QUI LA FUSION EST ARRIVÉE

NDLR : la photo officielle du maire Joël MERCIER a été changée à la demande des services de la mairie...elle émanait pourtant du site de la mairie (source non précisée). Libre à chacun d'apprécier cette demande comminatoire de l'élu.

LE FEUILLETON FUSION COMMENCE À AVOIR TROP D'ÉPISODES

Nous avons fait part des réflexions de la population lors d'une séance de signatures de la pétition contre la fermeture et dévoiement  de la Route Littorale.

http://www.olonnes.com/2018/06/les-sables-d-olonne.html

Cette initiative du maire de Château d'Olonne est rejetée mais ce qui est grave c'est que la population s'est saisie de cette occasion "de trop" pour nous manifester clairement et publiquement son mécontentement. C'était la condamnation non seulement  du projet route littorale, de la gestion castelolonnaise de la fusion en passant par les ambitions et egos des élus pour avoir les meilleures parts du gâteau qui ne leur appartient pas.

Les habitants des 3 communes sœurs se sont prononcé pour la commune nouvelle unique, les élus ont reçu le mandat de la réaliser au profit de leurs concitoyens.

Le maire de Château d'Olonne n'est pas élu pour donner de bons et mauvais points à ses collègues avec étalage de rodomontades étalées dans la presse, déplacées vis-à-vis de ses collègues les deux autres maires et vis-à-vis de ses collègues élus castelolonnais "distillateurs de poisons du doute".

Le Maire est élu pour fédérer les forces vives du Pays dans sa marche vers la fusion.

Des élus castelolonnais que Joël MERCIER met gravement en cause ont écouté la vox populi : raz le bol les tergiversations ! Où notre maire nous mène-t-il ? Franchissons le pas, finies les manœuvres dilatoires ! Le feuilleton est fini.

 

LUNDI 25 JUIN 2018,  UN CONSEIL MUNICIPAL PAS COMME LES AUTRES ?

Dans sa dernière interview sur la procédure de la Fusion, Joël MERCIER pose deux questions "Que veut-on ? Où allons-nous ?"...un grand saut dans le vide ?

On croit rêver, à moins de 200 jours d'une fusion qui se profile depuis plus de 30 ans au Pays des Olonnes, se poser ces trois questions sidère...et estimer que la fusion est un saut dans le vide est la preuve si elle était nécessaire que c'est Joël MERCIER qui n'a jamais pu dire à ses collègues où il allait et comment. Se poser des questions c'est bien...ne pas apporter de réponses, c'est attristant depuis 30 ans que ces élus parlent FUSION !

Aujourd'hui, c'est :

- dégradant pour le personnel des 3 collectivités qui y croit et s'est attelé à une tâche aussi ardue que complexe,

- dégradant pour les autres élus qui ont un maire interlocuteur questionnant, négatif et enfermé dans une rhétorique usée,

- dégradant pour les citoyens castelolonnais qui ont donné mandat à leur maire sur les questions posées et imposées par celui-ci et qui doutent sur la réelle volonté de leur maire de les conduire à la Fusion,

comme si le maire Joël MERCIER avait oublié la réponse des castelolonnais le 11 décembre 2016 : OUI À LA COMMUNE UNIQUE AU 1er JANVIER 2019...Monsieur le Maire à vous de la réaliser.

 

Lors du Conseil Municipal de lundi prochain, la voie de la raison devrait l'emporter, le maire Joël MERCIER a une carte à jouer pour reprendre la main : annoncer d'emblée lors de ce conseil municipal que les conseillers municipaux auront à se prononcer sur le texte unique certainement déjà voté par les deux autres communes. Alors si les conseillers suivent cette proposition, Joël MERCIER pourra dire qu'il aura été le maire qui a fait franchir aux castelolonnais le cap de la Belle Espérance de la Fusion...les incidents de parcours seront vite oubliés ! Ce sera un conseil municipal pas comme les autres !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2018 6 23 /06 /juin /2018 17:09
L'HÔTEL DE VILLE TOUT NOUVEAU VA-T-IL VIVRE SES DERNIERS CONSEILS MUNICIPAUX ?

L'HÔTEL DE VILLE TOUT NOUVEAU VA-T-IL VIVRE SES DERNIERS CONSEILS MUNICIPAUX ?

LE CONSEIL MUNICIPAL DE CHÂTEAU D'OLONNE est convoqué en séance publique

ce lundi 25 Juin 2018

à 20 heures...

dans le "nouvel Hôtel de Ville"

 

Pour le citoyen sensible à la chose publique assister au Conseil municipal est une occasion d'observer le fonctionnement de la démocratie locale particulièrement au Pays des Olonnes après le vote populaire castelolonnais du 11 décembre 2016 favorable à l'institution d'une Commune Nouvelle Unique au 1er janvier 2019 et après la création de la Communauté d'Agglomération "Les Sables d'Olonne Agglomération"

 

 

Ce conseil municipal comporte un ordre du jour qui devrait être particulièrement intéressant et pourrait engager l'avenir de la commune de Château d'Olonne si tous les élus prennent leurs responsabilités.

En effet, figurent au programme : 

- 3 points concernant le fameux projet du maire "littoral 3" sous le titre "renaturation des dunes du puits d'Enfer",

- Une question de l'opposition qui, nous le supposons  dans le climat actuel, ne peut être anodine,

- un vide sur le projet de création de la commune nouvelle "Les Sables d'Olonne".

 

 

ORDRE DU JOUR COMPLET

  1. Alignement rue des Grands Riaux – Acquisition de la parcelle BI n°417.
  2.  
  3. Tarifs 2019 de la Taxe Locale sur la Publicité Extérieure (TLPE).
  4.  
  5. Tarifs des services publics du 1er septembre 2018 au 31 août 2019.
  6.  
  7. Garantie de prêt en faveur de Vendée Logement Esh – Construction de 15 logements Les Prés de la Clais 2.
  8.  
  9. Contentieux opposant la GMF à la Commune du Château d’Olonne – Versement de l’indemnité suite à la condamnation de la Commune.
  10.  
  11. Appel à projets des clubs sportifs 2016-2018 – Versement au titre de l’année 2018.
  12.  
  13. Vendée Eau – Aménagement du Centre ville – Remplacement d’un hydrant de défense incendie - Approbation et autorisation de signature.
  14.  
  15. Sydev – Stade Municipal – Rénovation d’une armoire d’éclairage - Approbation et autorisation de signature
  16.  
  17. Littoral 3 – Projet de renaturation des dunes du Puits d’Enfer – Dépôt des dossiers règlementaires Approbation et autorisation de signature.
  18.  
  19. Littoral 3 – Projet de renaturation des dunes du Puits d’Enfer – Demande d’ouverture d’enquête préalable à une Déclaration d’Utilité Publique et enquête parcellaire conjointe - Approbation et autorisation de signature.
  20.  
  21. Littoral 3 - Projet de renaturation des dunes du Puits d’Enfer -Demandes de subventions à l’Agence de l’Eau Loire Bretagne dans le cadre de l’appel à initiatives Biodiversité, à la Région dans le cadre du Contrat Nature et au Feder – Approbation et autorisation de signature.
  22.  
  23. Modification de la convention de mise à disposition de terrains communaux aux Associations « Découverte Nature, Devers Evasion et Ajir Aventure », situés au Coudriou.
  24.  
  25. Personnel Municipal – Création de poste – Modification du tableau des effectifs.
  26.  
  27. Décisions municipales – Délibération de donner acte.
  28.  
  29. Question de Monsieur Jean-Pierre Chapalain, au nom de la liste « Ensemble, agir pour le changement ».

 

 

Il est rappelé que les séances du CONSEIL MUNICIPAL sont publiques.

 

(Nouvel Hôtel de Ville de CHÂTEAU D'OLONNE,

53, rue Séraphin Buton) .

Prochain Conseil Municipal :

Lundi 25 Juin 2018

à 20 HEURES.

 

 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2018 4 21 /06 /juin /2018 13:21
3 MAIRES UNIS POUR LA FUSION DE LEURS COMMUNES PROMISE POUR LE 1er JANVIER 2019

3 MAIRES UNIS POUR LA FUSION DE LEURS COMMUNES PROMISE POUR LE 1er JANVIER 2019

CE 20 JUIN 2018, APERÇOIT-ON LE BOUT DU TUNNEL ?

Ouest France A TITRÉ "FUSION : ON NE NOUS VOLERA PAS NOTRE VOTE"

Il y a bien péril dans la demeure castelolonnaise.

 

LES CONSEILS MUNICIPAUX DE CHÂTEAU D'OLONNE, LES SABLES D'OLONNE ET OLONNE SUR MER DOIVENT VOTER EN JUILLET POUR CONFIRMER OFFICIELLEMENT LA FUSION ET DONC LA CRÉATION DE LA COMMUNE UNIQUE ET NOUVELLE "LES SABLES D'OLONNE"

Pour concrétiser juridiquement la création de la grande commune nouvelle "LES SABLES D'OLONNE" fusionnant les communes sœurs de Château d’Olonne, Les Sables d'Olonne et Olonne sur Mer, les 3 conseils municipaux doivent voter une motion exprimant leur convergence et accord pour cette fusion.

On est à 6 mois de la date annoncée et les maires de Château d'Olonne et des Sables d'Olonne trainaient les pieds...à tel point que nous étions en droit de penser  que l’échéance prévue ne serait pas tenue et donc que certains sabotaient les souhaits fusion de la population et encore une fois en oubliant leurs promesses.

 

Il faut d'abord féliciter les 14 élus sablais de la majorité et des N oppositions qui au-delà des clivages et prenant en considération les engagements pris et l'intérêt général se sont unis pour faire part à leur maire et aussi publiquement de leur souhait de voir respecter les promesses électorales concernant la fusion.

LA SITUATION SE CLARIFIE

Le maire d'Olonne sur Mer en juillet proposera à son conseil municipal la délibération d'adoption de la création de la Commune nouvelle au 1er janvier 2019.

Le maire des Sables d'Olonne semble se rapprocher du maire  d'Olonne sur Mer et a déclaré qu'un conseil municipal extraordinaire se tiendrait en juillet.

Et Château d'Olonne ?

 

SITUATION PARADOXALE À CHÂTEAU D'OLONNE ET COMMENT SORTIR D'UNE CRISE LARVÉE OU D'UN ISOLEMENT QUI SERA SANCTIONNÉ

Le 11 décembre 2016 les castelolonnais se prononce massivement pour la fusion.

Aujourd'hui le maire de Château d'Olonne tergiverse et la population s’interroge, gronde.

Le 25 juin 2018, lors du conseil municipal ou peut-être avant, le maire Joël MERCIER aura l'occasion rêvée de sortir la tête haute de la crise...

En réalité, pour le maire Joël MERCIER; il lui suffira de répéter ce qu'il a dit le soir du 11 décembre 2016 après le vote des castelolonnais : oui à la fusion au 1er janvier 2019.

Étant donné qu'il ne peut plus faire marche arrière, il devra suivre l’exemple intelligent de son collègue des Sables d'Olonne.

Il doit devancer un vote sanction, une manifestation d'élus frondeurs de sa majorité et celle (s) de la population.

Le maire de Château d'Olonne s'il veut éviter une crise interne grave au sein de sa majorité très affaiblie, l'isolement qui menace encore sa ville et la désapprobation populaire devra annoncer très rapidement qu'il respecte l'engagement pris après le vote des castelolonnais le 11 décembre 2016 et qu'il va donc convoquer un conseil municipal extraordinaire en début juillet pour approuver la motion "unique" pour la création de la ville nouvelle au 1er janvier 2019.

 

 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2018 2 19 /06 /juin /2018 15:36
VITE RENOUVELEZ CETTE UNION SACRÉE ET LEVEZ LES DOUTES

VITE RENOUVELEZ CETTE UNION SACRÉE ET LEVEZ LES DOUTES

LA POPULATION DU PAYS DES OLONNES DEMANDE À LEURS 3 MAIRES ET À L'ENSEMBLE DES 99 ÉLUS DE TENIR LEUR ENGAGEMENT DE LA CRÉATION DE LA COMMUNE NOUVELLE "LES SABLES D'OLONNE" AU 1er JANVIER 2019

Notre association CACO va à la rencontre de la population du Pays des Olonnes en s'associant au collectif SOS Route Littorale  (sos.route.littorale@gmail.com). Pour recueillir les signatures sur la pétition "Non à la suppression de la route littorale" elle va sur les marchés, sur le remblai...

Nous avons rencontré plus de mille personnes qui se sont clairement exprimées non seulement sur le projet du maire de Château d'Olonne de détourner la route du littoral mais aussi sur la situation actuelle au Pays des Olonnes entre les "responsables" des 3 communes. Nous avons entendu des mots très durs sur cette nouvelle guerre des chefs, sur les EGO, sur les projets aussi faramineux que farfelus et les gestions critiquables...

 

UNE SITUATION ACTUELLE DÉTESTABLE AU PAYS DES OLONNES

Les informatisions qui circulaient sur la guerre des chefs dite bataille des EGO ont pris de l'ampleur et de la consistance suite à la diffusion par la presse (Ouest France du samedi 16 juin 2018) : "tensions en coulisse".

Pour ne pas nuire à la marche en avant de la création de la commune nouvelle unique  nous nous étions abstenus de tomber dans le piège des bruits de couloir et rumeurs. Mais, aujourd'hui, nous sommes dans le concret et sûr. Les grains de sables des dissensions et prétentions bloquent la marche en avant de l'annonce officielle par les 3 conseils municipaux de la création de la grande et unique "ville nouvelle" au 1er janvier 2019.

 

LA MÉSENTENTE CORDIALE ENTRE LES 3 MAIRES

Elle est affichée à la UNE de la presse.

Rappelons aux élus que ce n'est pas ce qu'attend la population.

Celle-ci attend la "fusion" pour mieux gérer la future grande ville des Sables d'Olonne et dans l'immédiat le passage du 1er janvier 2019 à mars avril 2020 date où le "vrai" conseil municipal de la grande ville sera élu par le peuple et non plus par les 99 élus comme cela se vivra entre 2019 et début 2020.

 

"UN CHEF C'EST FAIT POUR CHEFFER" IL FAUT QUE LE PAYS DES OLONNES SE DONNE UN CHEF QUI AIT LE TALENT POUR RÉUSSIR LA FUSION

La population attend la nomination comme maire d'un élu ayant disponibilité et capacité pour gérer ce virage.

Cette petite phrase "un chef pour cheffer" qui est attribuée à Jacques CHIRAC pourrait bien devoir s'appliquer au vœu de la population du Pays des Olonnes pour la fusion des 3 communes sœurs et donc pour la nomination d'un chef.

Au 1er janvier 2019 ce ne sont pas 3 communes qui vont survivre et entredéchirer mais une ville unique avec une structure importante, des choix budgétaires cruciaux...

Ce ne sont pas 99 élus et une trentaine d'adjoints (si les exigences actuelles sont maintenues ) qui décideront mais une équipe restreinte et cohérente sous le houlette de son chef qui devra "cheffer".

Celui qui sera choisi devra faire un investissement personnel considérable. Il n'y aura pas de place pour l’amateurisme, l’improvisation mais il faudra un chef qui se consacrera à la gestion de la "Ville nouvelle" à plus que temps plein. Il n'aura pas le droit à l'erreur et donc en le choisissant les 99 élus n'auront pas le droit à l'erreur, même pas le droit de faire plaisir à celui qui sera leur ancien maire ! Si l'élu choisi réussit, il aura du mérite et peut-être la reconnaissance de la population. 

Les 99 élus devront choisir en leur sein et en leur âme et conscience celui qui est le plus capable de réussir. La guerre des chefs est détestée par la population. Les EGO, les clans locaux...la population n'en veut plus. Si les 99 élus ne comprennent pas cela...LE PAYS DES OLONNES IRA À L'ÉCHEC et la population sanctionnera très sévèrement cela en 2020...c'est ce qu'elle nous a dit et répété des centaines de fois dans nos rencontres.

C'est un sérieux avertissement, c'est un réveil citoyen salutaire.

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juin 2018 4 14 /06 /juin /2018 21:49
 LE PROJET D'AMÉNAGEMENT COMMENTÉ

LE PROJET D'AMÉNAGEMENT COMMENTÉ

PROJET DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE : EN BLANC, LA NOUVELLE ROUTE À CRÉER

PROJET DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE : EN BLANC, LA NOUVELLE ROUTE À CRÉER

VOTRE ASSOCIATION CITOYENNE, CACO, VA À LA RENCONTRE DES CITOYENS À L'OCCASION DE LA SIGNATURE D'UNE PÉTITION QUI PORTE SUR LE PROJET DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE (VENDÉE) DE FERMER LA "ROUTE LITTORALE" DU PUITS D'ENFER À SAINT JEAN D'ORBESTIER

 

Cela se nomme le "dévoiement" d'une route qui sera reportée vers le rétro-littoral (voir photo ci-dessus), coupera la zone boisée pour arriver au pied de l'Abbaye romane de Saint Jean d'Orbestier dans la zone de "protection" de ce monument historique classé à l'inventaire.

 

RAPPEL DES STATUTS DE CACO : L'OBJET SOCIAL

La participation de l'Association CACO à cette opération cadre parfaitement avec ses statuts.

ART. 2 - des statuts

L'Association a pour buts :

- de participer à la mise en valeur et à la sauvegarde du patrimoine du Pays des Olonnes non seulement sur le plan architectural et culturel mais aussi sur le plan environnemental naturel par la maîtrise de l’urbanisation, la prévention des risques, la défense des richesses locales naturelles,

- de former et informer par tous moyens légaux les citoyens sans distinction sur l’exercice de leurs droits et de leurs devoirs sur tout ce qui a trait à la vie citoyenne,

- de participer au développement d’une politique locale culturelle par la promotion d’opérations  pérennes en partenariat avec les pouvoirs publics et les associations culturelles,

- d’inciter, par tous moyens légaux, les citoyens à participer à la vie de la Cité, de les assister dans leurs démarches et de défendre leurs intérêts dans le cadre de la mission citoyenne de CACO,

- de constituer un relais entre les citoyens et les décideurs (élus, administrations…)

- de faire connaître à l'ensemble de la population ses actions, ses réflexions, prises de position et points de vue par tous moyens de communication à sa disposition.

 

À L'OCCASION DE CETTE PÉTITION : DES SIGNATURES MAIS AUSSI UN DIALOGUE TRÈS ENRICHISSANT

Faire signer une pétition, c'est mettre en œuvre la pratique de l'expression de la démocratie directe.

Ce mercredi après-midi 13 juin 2018, des membres de l’Association CACO ( Citoyens pour un Avenir Commun  au pays des Olonnes)  qui s'exprime régulièrement à travers ce blog, son blog, étaient sur le remblai des SABLES D'OLONNE  pour présenter le projet du maire de CHÂTEAU D'OLONNE et la pétition "CONTRE" et des propositions alternatives.

Bilan de cet après-midi magnifiquement ensoleillé : 300 signatures recueillies mais beaucoup plus : des échanges sur l'évolution de la cité, sur l'utilisation des fonds publics, le défaut de communication des élus, la fusion des communes ...

Extraordinaire : voir s'arrêter des centaines de personnes au vu d'affichettes sur ce projet qui les interrogent. Ces citoyens en oublient le but de leur promenade sur le remblai de la baie des Sables d'Olonne pour discuter non seulement avec les membres de notre Association, mais aussi entre elles, calmement, implacablement parfois.

Beaucoup de sujets sont abordés. L'expression calme, froide, tranquille, désabusée de citoyens qui, très souvent "n'y croient plus" et apprécient notre action.

 

A SUIVRE : UN BILAN TRÈS INSTRUCTIF

 

Pour tout renseignement : Collectif SOS ROUTE LITTORALE

sos.route.littorale@gmail.com

2, impasse Frédéric Mistral

85180 CHÂTEAU D'OLONNE

 

 

Partager cet article
Repost0