Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 09:39
A Château d'Olonne, en ce 11 novembre

Ils étaient assez nombreux à se souvenir...
mais notre devoir d'adultes (parents, éducateurs...) est de faire passer le message ...peut-être moins de cérémonie mais plus de pédagogie, de dialogue...la paix et plus la guerre

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 20:32
LE JEU DEMOCRATIQUE

Nous livrons à votre réflexion ce qui suit :

 

Nous avons fait état de propos véhéments tenus à l’égard de l’opposition par un adjoint lors du Conseil Municipal du 28 septembre 2008.   voir DROIT D'EXISTER POUR L'OPPOSITION

 

Pour vous laisser, chers lecteurs, juges de ces propos nous espérions vous en communiquer l’intégralité. Mais malheureusement comme ils ne figurent pas au compte rendu du Conseil Municipal nous ne prendrons pas le risque de trahir son auteur en ne vous en donnant que des extraits approximatifs. Vous  serez, chers lecteurs, privés de la lecture de cette intervention d'un conseiller .(sauf si l’intéressé, comme nous le lui avons proposé, nous les communique).

 

Nous nous sommes étonnés de cet « oubli » lors du Conseil Municipal du 28 octobre dernier.

Monsieur le Maire, pourquoi maintenant occulter ce que votre adjoint a dit avec votre assentiment ? Si cela est une juste colère à notre encontre la population a le droit de savoir.

 

Monsieur le Maire, vous avez répondu que, conformément aux textes et au règlement intérieur, vous êtes  libre de mettre au compte rendu ce que vous estimez nécessaire.

 

Alors, nous invoquons ces mêmes textes et le règlement intérieur pour vous demander  pourquoi vous avez  admis cette longue intervention de votre adjoint alors qu’elle ne figurait pas à l’ordre du jour ! Ceci est bien contraire aux textes et au règlement intérieur.

 

Monsieur le Maire, à travers cet exemple alors que vous vous déclarez « légaliste » , « jusqu’auboutiste » dans le dossier LUNA PARK,  nous vous demandons d’être aussi légaliste et démocrate dans l’exercice de votre « pouvoir de police » lors de la tenue des Conseils Municipaux.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 22:13


SUSPICION, SOUPCON, ET COLERE

 

Lors du conseil municipal du 30 septembre l'opposition a été accusée d'être soupçonneuse voire si le mot existe « suspicionneuse ».

 

Le discours tenu par l'adjoint au maire se voulait véhément.

Il signifiait qu'il était interdit à l'opposition :

  • - d'étudier les dossiers qui étaient présentés en Conseil Municipal,
  • - -de poser des questions en Conseil Municipal pour être éclairée sur les points obscurs d'un dossier.

 

Au moins, l'ire de cet élu, adjoint au maire, soutenue par les applaudissements de ses collègues, a plusieurs avantages :

  • - Elle exprime clairement que la majorité municipale qui a régné en maître absolu des années durant ne supporte même pas d'être questionnée,
  • - Elle signifie que les 48 % d'électeurs castelolonnais qui ont donné leurs voix à l'opposition n'ont aucun droit de s'exprimer donc d'exister,
  • - C'est un aveu : le fait pour l'opposition de poser des questions, même si cela a toujours été sous une forme policée, gêne.

 

Et alors on en arrive à cette conclusion pour qu'il y ait une telle vindicte contre l'opposition c'est qu'effectivement sur certains dossiers il doit bien y avoir des choses à lui cacher.

 

Il appartiendra à l'opposition de savoir :

 

  • - s'il faut aller dans cette voie : chercher les vraies motivations de certaines décisions,
  • - s'il vaut mieux s'attacher à une tâche plus constructive pour notre bonne ville de Château d'Olonne (tenter de faire mettre en œuvre quelques unes de nos 85 propositions pour une vie meilleure à Château d'Olonne),
  • - ou s'il faut travailler sur les deux fronts.

 

Au nom de l'opposition, nous l'avons dit, écrit et répété, nos priorités sont la solidarité intergénérationnelle, l'emploi, la qualité de l'environnement

et force est de constater que depuis plus de 6 mois qu'elle tient les rennes de cette nouvelle mandature nous n'avons pas vu de projets généreux et ambitieux présentés sur ces questions essentielles par la majorité

 

Croyez bien que si la majorité avait porté un  projet d'intérêt général allant dans le sens de ces priorités elle aurait eu notre soutien.

 

Malheureusement, il faut constater que ce soit en Conseil Municipal ou en Conseil de la Communauté de Communes nos élus de la majorité ne proposent aucun projet ambitieux pour bâtir l'avenir.

 

Voilà ce que les propos coléreux de votre adjoint, Monsieur le Maire, nous permettent de rappeler et nous vous en savons gré.

 

A suivre...

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 21:20



ATTENTION DANGERS !


C'est avec plaisir que l'on voit les travaux reprendre dans nos rues castelolonnaises....mais il faut écouter la marée montante des citoyens sur la façon dont sont conduits les dits travaux :

Le" barrage" à toute circulation créé par l'ensemble des travaux rue Clémenceau, rue Séraphin Buton, rue Mallarmé, la fin de la rue de la Croix Blanche est infranchissable. Il n'est pas admis par ceux qui sont condamnés à se déplacer dans le secteur en cette période de Vendée Globe  et de vacances.

et s'y ajoute la rue des Anciens Combattants AFN qui peut être aussi barrée provisoirement .

D'abord on rappelle :


PRUDENCE à ceux qui s'aventurent dans les rues barrées : certains sont parfois fort énervés des détours mal fléchés qu'on leur fait faire et partent en gymkana à une vitesse très déraisonnable.

PRUDENCE à ceux qui enlèvent les barrières d'accès à la partie des chantiers en "tranchée"...ceux qui passent derrière eux, la nuit, ne savent pas qu'ils ont une marche à sauter et quelle marche !

Enfin, on peut se poser la question du "pourquoi toutes ces tranches de travaux en même temps"avec des "déviations sans indication de direction"  qui ne sont donc "utilisables" que par ceux qui connaissent.

Encore une fois, on aurait pu mieux faire ! et surtout soyez prudents !

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2008 6 25 /10 /octobre /2008 16:01

Invitation citoyenne

Comme tous les derniers mardis du mois vous êtes invités le mardi 28 octobre à assiter au Conseil Municipal de Château d'Olonne
en Mairie à 20 heures

 A l'ordre du jour une dizaine de questions parmi lesquelles :

- avis sur le PLU de Sainte Foy
- encore travaux supplémentaires sur la salle la Gargamoelle
- travaux voirie
- équipements pour les écoles
- aide à l'Amiral pour la restauration scolaire
...



Partager cet article
Repost0
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 23:51
Il est encore temps pour nous adresser vos suggestions et vos souhaits pour l'amélioration du stationnement et de la sécurité routière dans notre commune.

Parlez autour de vous de cette possibilité

Merci de votre collaboration

Toutes vos remarques seront étudiées et tranmises à la Municipalité qui réétudie le problème
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 05:23

SUSPICION, SOUPCON, ET COLERE

 

La vie municipale comme si vous assistiez au Conseil Municipal où les séances sont publiques( le dernier mardi de chaque mois)

 

 

Un adjoint au Maire, porte-parole de la majorité, a lors du dernier conseil municipal accusé l’opposition d’être soupçonneuse voire, si le mot existe, « suspicionneuse » systématiquement.

 

Le propos de cet adjoint au maire se voulait véhément.

 

Il avait peut-être pour objet d’interdire à l’opposition :

-           d’étudier les dossiers qui étaient présentés en Conseil Municipal

-          -de poser des questions en Conseil Municipal pour être éclairée sur les points obscurs d’un dossier que l’élu de l’opposition avait du mal à comprendre.

 

Au moins, l’ire de cet élu a plusieurs avantages :

 

-          Elle exprime clairement que la majorité municipale qui a régné en maître absolu des années durant ne supporte même pas d’avoir à répondre à des questions légitimes,

-          Elle signifie que les 48 % d’électeurs castelolonnais qui ont donné leurs voix à l’opposition n’ont aucun droit de s’exprimer donc d’exister,

-          L’irritation manifestée signe le refus de la majorité de laisser l’opposition démocratiquement étudier les dossiers, et instaure de ce fait des doutes…

-           

En effet, on en arrive à cette conclusion : pour qu’il y ait une telle vindicte contre l’opposition de la part d’un élu respecté et respectable c’est qu’effectivement sur certains dossiers il doit bien y avoir des choses à lui cacher.

 

Il appartiendra cependant à l’opposition de s’interroger :

 

-           Faut-il aller dans cette voie (chercher sans relâche les vraies motivations de certaines décisions),

-          ne vaut-il pas mieux s’attacher à une tâche plus constructive pour notre bonne ville de Château d’Olonne (tenter de faire mettre en œuvre quelques unes de ses 85 propositions pour « une vie meilleure à Château d’Olonne » développées durant la campagne électorale),

-          ou faut-il travailler encore sur les deux fronts ?

 

Pour l’opposition, nous l’avons dit, écrit et répété, nos priorités sont la solidarité intergénérationnelle, l’emploi, la qualité de l’environnement et, n’en déplaise à la majorité, force est de constater que, depuis 6 mois, qu’elle tient les rennes de cette nouvelle mandature, nous n’avons pas vu de projets généreux et ambitieux présentés sur ces questions essentielles.

 

Croyez bien que si la majorité avait porté un  projet d’intérêt général allant dans le sens de ces priorités elle aurait eu notre soutien.

 

Malheureusement, il faut constater que ce soit en Conseil Municipal ou en Conseil de la Communauté de Communes, nos élus de la majorité ne proposent aucun projet ambitieux pour bâtir l’avenir.

 

Voilà, Monsieur le Maire adjoint, ce que votre colère à laquelle, au nom de la démocratie nous avons été sensibles, nous permet de rappeler et nous vous en savons gré.



PS Nous rappelons que dans nos propostions électorales figurait notre engagement de donner un statut et des moyens réels à l'opposoition.
Partager cet article
Repost0
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 05:11

Echos du Conseil Municipal du 30 septembre 2008

 

Il n'y avait pas de points particulièrement importants à l'ordre du jour de ce Conseil Municipal

 

PLU (suites)

 

Il a fallu revenir sur des modifications à, apporter au PLU suite à des "erreurs". Nous avons rappelé que l'adoption du PLU, en catastrophe, à la veille des élections avait été une pratique que nous ne pouvions admettre.

 

De plus, nous avons recherché le pourquoi de ces « erreurs » car nous ne voulions pas être piégés comme ce fut le cas dans le dossier « LUNA PARK » où l'information incomplète  qui fut donnée  aux élus nous a fait prendre une position contraire à celle que nous aurions prise si nous avions été complètement informés de tous les tenants et aboutissants de ce dossier.

 

Aussi n'en déplaisent à certains élus de la majorité si nous sommes devenus suspicieux et approfondissons les dossiers autant que faire se peut c'est le fruit de l'expérience.

 

Ainsi dans ce dossier de modification du PLU, sur un site du Petit Paris, qu'il faut reclasser en zone constructible, les informations sur l'historique de cette zone n'étaient pas fournies.

 

Ces informations ne sont pas neutres puisque sur ce site un lotissement avait été envisagé et même la viabilisation et la commercialisation du lotissement avait été commencées, puis arrêtées...

 

Nous avons donc fait remarquer cela en conseil municipal et Monsieur Le Maire a fait amende honorable en disant qu'effectivement cette information aurait pu être fournie.dont acte

 

Sur ce secteur que nous voulions protéger dans la continuité d'une zone déjà protégée tout lotissement complémentaire ne fait qu'aggraver une urbanisation anrchique et coûteuse pour l'avenir.

 

Bonne nouvelle

 

Ouverture du Complexe Sportif Pierre de Coubertin

 

Les dernières péripéties du chantier étant passées les sportifs et associations diverses utilisatrices de la salle vont pouvoir profiter de ce bel ensemble. Sa capacité permettra à brève échéance de recevoir, sous certaines conditions, jusqu'à 1000 personnes.

 

Moins bonne nouvelle

 

Pollution du TANCHET (2 avril 2008)

 

Notre persévérance pour connaître la vérité sur l'origine de la pollution du TANCHET le 2 avril a été récompensée...ou presque. L'adjoint au maire chargé du dossier a précisé que l'enquête n'est pas terminée mais que nous ne connaîtrions certainement jamais l'auteur de la pollution !

 

Ce n'est pas grave, c'est le contribuable qui payera l'intervention des services spécialisés. On ne peut que conclure : « dossier mal géré » et ce n'est pas la faute de tel élu mais une faute collective de la majorité.

Partager cet article
Repost0