Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 15:42

 

 DSC08737Site remarquable

Tandis qu'a travers la presse interposée tenants et adversaires d'un certain tourisme aux Sables d' Olonne  s'affrontent dans des joutes écrites sur la qualité de l'accueil sablo-vendéen, sur la cohabitation touristes sédentaires..qui ne nous paraissent pas particulièrement bienvenues ni empreintes d'objectivité et de sérénité mais sur lesquelles il faudra revenir car elles méritent réflexion et non mépris...une bonne nouvelle nous parvenait

 

HOTEL MERCURE et Centre de  THALASSOTHERAPIE aux Sables d’Olonne : reprise par le Groupe vendéen DUBREUIL

Depuis des mois nous connaissions les décisions prises par le groupe ACCOR et qui concernaient l’abandon par le groupe de certaines activités et sites. L’ensemble situé aux Sables d’Olonne était parmi les cibles et sa cession envisagée avec un possible démantèlement. Aprés l'abandon de la gestion des Atlantes le Groupe ACCOR se désengage encore une deuxième fois sur les Sables d'Olonne. Il faudra que les élus et les responsables du tourisme se posent les bonnes questions sur l'avenir du tourisme au Pays des Olonnes. 

Il est vrai que ce site souffrait d’une certaine désaffection qui devait poser question aux dirigeants du groupe ACCOR…le client le sentait et parfois en pâtissait.

Après des mois d’inquiétude, le soulagement est arrivé par l’annonce de la reprise du site en son intégralité par le Groupe Vendéen DUBREUIL qui annonce non seulement la reprise mais encore plus qu'un lifting que les habitants du Pays des Olonnes pourront apprécier et avec eux les vacanciers, "curistes", professionnels de passage…

Donc, une bonne nouvelle pour cet été et pour le Pays des Olonnes.

Partager cet article
Repost0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 15:05

marché 

  Un marché à Olonne sur Mer 

 

D’abord, il faudrait coordonner les animations existantes au Pays des Olonnes et déjà fusionner les offices de tourisme et l’action du canton (on en parle depuis combien d’années ?)

Touristes et sédentaires trouvent tous les jours au Pays des Olonnes un vaste panel de manifestations : contrairement à ce que disent certains élus la plage ne suffit plus pour répondre aux désirs et souhaits légitimes des touristes ; il y a des animations et des spectacles gratuits ou payants tous les soirs et pourtant…

Le remblai des Sables d’Olonne ne fait plus le plein de public et d’animations. Il n’y a pas de grands événements au Pays des Olonnes et il n’y a pas de sites aménagés pour recevoir de ce type d’événements. Nous le verrons pour le VENDEE GLOBE il faudra « construire » du  provisoire avec des parkings temporaires et couteux à aménager.

Les raisons de cette déficience sont nombreuses :

-           Il n’y a pas de volonté de coordination, de recherche en commun : chaque commune fait du mieux qu’elle peut mais cela reste « petit » par définition,

          -      Il n’y a pas d’unité de communication forte sur des événements …qui ne sont pas forts,

-          Il n’y a pas de choix d’un grand thème fédérateur à développer : Le VENDEE GLOBE c’est avant tout le Conseil Général de la VENDEE et la Ville des Sables et un peu de Communauté de Communes et de Canton et une fois tous les 4 ans en novembre .Pour un grand événement au Pays des OLONNES pour animer et assoir la saison il faudrait un grand thème…rappelons-nous la tentative de la Feria de la Mer (1998) condamnée par les élus responsables qui ont eu peur de leur ombre et n’ont pas su gérer ce projet avec ses promoteurs,

-          Il n’y a pas de site aménagé pour recevoir de grandes manifestations,

-          Il n’y a pas de gestion du tourisme : quel tourisme voulons-nous au Pays des Olonnes,

-          La capacité hôtelière reste insuffisante…envoyer nos visiteurs lors de  grands congrès à LA ROCHE SUR YON et pour le VENDEE GLOBE encore plus loin…est une honte : il faut oser le dire…mais il y aura des hôtels en plus s’il se passe des choses importantes au Pays des Olonnes…il n’y a pas que la plage !

Et pourtant parmi les milliers de bénévoles il y a de l’énergie, des idées…sports, organisation de concerts, scénographie de Pierre Levée, fête des vendanges à la Pironnière, vide-greniers...Il y a des moyens financiers en fédérant les petites subventions.

Il faudra bien un jour et le plus rapidement possible unifier notre événementiel au Pays des Olonnes pour le faire grandir et le promouvoir et que notre Pays reste attractif.Il faut au Pays des Olonnes l'ambition de la réussite...deux noms communs à associer; 

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 12:01

 

 

Les-Sables-Chateau-olonne-vues05829.jpg 

Communiqué de "Demain les Sables"

Déclaration des élus Demain Les Sables lors du Conseil Municipal  des Sables d'Olonne du 25 juin 2012 à propos du projet de médiathèque

par Demain les Sables, en avant pour 2014, mardi 26 juin 2012, 09:57 ·

 

 "Nous regrettons de ne pas pouvoir nous réjouir de vous voir vous intéresser enfin à la réalisation d’une médiathèque dont notre agglomération a besoin depuis de très nombreuses années.

Le projet que Monsieur le 1er adjoint nous a présenté le 9 mai dernier ne peut en effet recevoir notre approbation et ce pour deux raisons majeures :

D’une part il s’agit d’un projet qui manifestement manque totalement d’ambition.

Après le petit palais des congrès, le petit stade et bientôt la petite piscine, nous aurons une petite médiathèque.

Cette dernière est en effet calibrée pour une population de 14 000 habitants, sans commune mesure avec la réalité et les besoins de notre agglomération de 45 000 habitants.

Vous nous avez indiqué qu’aucune discussion n’était possible avec nos voisins d’Olonne sur Mer et du Château d’Olonne et qu’on ne pouvait plus attendre.

Nous ne sommes pas d’accord avec cette façon de voir les choses.

Comment se fait-il que vous n’ayez pas été capable de créer une dynamique communautaire sur un tel sujet alors même que vous êtes Président de la Communauté de Communes des Olonnes ?

Pourquoi ce qui a été possible avec le Conservatoire de musique ne le serait pas avec la médiathèque ?

L’activité de la Communauté de Communes des Olonnes doit elle être cantonnée au ramassage des ordures et à l’assainissement ?

En réalité, ceci confirme ce que nous avons déjà dénoncé à plusieurs reprises, à savoir l’absence totale de vision d’avenir et de dynamisme dans la gestion de la Communauté de Communes.

Devant cet échec politique manifeste, nous pensons qu’il est au contraire urgent d’attendre le nécessaire renouvellement des équipes en place.

Se précipiter à mener à bien un petit projet en toute fin de mandat est tout à fait absurde.

Continuer à mener des projets concurrents dans chacune de nos trois communes est parfaitement ridicule.

 La mise en place  d’une véritable médiathèque destinée à l’ensemble de l’agglomération devra être évidemment une priorité des futurs élus et c’est pour cette raison qu’il nous semble judicieux d’attendre avant de se précipiter dans des investissements couteux.

  D’autre part, nous contestons l’emplacement choisi pour votre projet :

  Le projet est destiné à s’implanter à l’angle de l’avenue Alcide Gabaret et de la rue de Verdun aux lieux et place notamment du jardin public et du square Simone Feuvre.     

L’Abbaye Sainte Croix est, avec l’église Notre Dame, le seul monument historique de notre commune et elle doit faire l’objet de toute notre attention.  

A cet égard, nous souhaitons préserver l’écrin de verdure dans lequel elle se trouve actuellement.

    En réalité, ceci démontre une fois de plus ce que nous ne cessons de dénoncer, à savoir votre propension au bétonnage systématique des espaces.

   Le site de l’Abbaye Sainte Croix est suffisamment vaste pour y implanter une médiathèque sans qu’il soit besoin de défigurer un site tout à fait remarquable.

  Une fois de plus ce projet est mené sans aucune réflexion cohérente sur le devenir du site et sa mise en valeur.

    Après avoir implanté un parking pour camping-car à l’arrière, décidé d’une véranda sur le cloitre de l’Abbaye, vous projetez maintenant de construire un bâtiment de trois étages dans les jardins, détruisant la perspective que l’on a du site au débouché du boulevard Castelnau.

  Il n’est pas nécessaire de nous raconter l’historique du bâtiment depuis sa fondation par Flandrine de Nassau pour tenter de vous justifier.

  Nous en avons assez de cette politique au coup par coup menée sans aucune concertation.

  Nous nous opposerons donc à cette délibération tout à fait malvenue et manifestement prématurée. "

 

Il faut aussi conclure que les habitants de Château d'Olonne doivent être considérés comme des incultes puisque, déjà privés par leur maire du droit d'exprimer leur avis sur une éventuelle fusion des 3 communes, ils seront aussi privés de médiathèque...ils auront peut-être une nouvelle mairie ! mais pour quel objectif et à quel prix ! Espérons que les castelolonnais auront, cette fois,leur mot à dire sur cet investissement lourd. 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 11:04

Communauté de Communes des Olonnes

fusion 3 maires 04981.jpg A une certaine époque (fin 2009) les 3 maires pouvaient s'installer à une même table ...même s'il y avait trahison sous roche...(c'est une     photo du débat sur la fusion) !

 

L'article paru dans Ouest France du 2 avril 2012 "Parfum de campagne au Conseil de la CCO" nécessite un complément rectificatif que Jean-Claude ROSSIGNOL demande de faire paraître dans le dit journal.

En voici la teneur:

 

"Monsieur le Rédacteur en Chef,

L’article publié aujourd’hui 2 avril par Ouest France et inséré dans maville.com me mettant personnellement en cause dans sa relation des débats du conseil de la Communauté de Communes  des Olonnes CCO, dans sa séance  du vendredi 30 mars 2012, appelle de ma part la mise au point suivante :

Monsieur Louis GUEDON prétend connaître mes implications politiques et me reprocherait de soutenir Monsieur Yannick Moreau,

Mes engagements politiques sont connus de tous :

        -  Je suis un européen convaincu partisan d’une politique budgétaire et monétaire solidaire qui renforce l’Euro au plan international ; 

        - Je suis un humaniste ouvert à toutes les idées qui donnent la priorité à l’humain et à la solidarité sur le matériel et défenseur de nos libertés, du pluralisme et du dialogue, bases de notre démocratie. J’observe que toutes les candidatures aux élections législatives ne sont pas encore connues. Et, en toute logique, je  n’ai donc pas pu encore arrêter mon choix ;

     - je suis un opposant élu au conseil municipal du Château d’Olonne issu d’une liste d’union avec des citoyens de gauche et des représentants du mouvement écologique. Preuve de mon ouverture d’esprit s’il en était besoin ;

    - Le mouvement fusionniste qui a porté ma candidature en 2008 est apolitique et fédère lui aussi des citoyens de toutes appartenances ; je ne trahirai donc pas ses membres et ne prendrai donc aucune position en faveur de tel ou tel candidat. Il n’appartient donc pas à Monsieur Louis GUEDON de me prêter des intentions que je n’ai pas et d’imaginer que j’aurai pu lui tendre un piège alors que je ne faisais que reprendre des interrogations sur le fonctionnement et la santé de la Communauté de communes des Olonnes.

Si  Monsieur  Louis GUEDON voit dans mes interrogations sur ce fonctionnement de la Communauté de Communes des implications politiques avec celles de Yannick Moreau, il est de mauvaise foi, sauf que je suis comme ceux qui m’entourent  un militant convaincu de la nécessité de fusionner les trois communes du pays des Olonnes. À la différence de la majorité municipale du Château d’Olonne et de certaines sensibilités de gauche. Mais là on retombe dans le royaume des égoïsmes et de la primauté à la défense de son clocher qui les caractérise.

Je vous saurai  gré de bien vouloir insérer cette mise au point pour laquelle je me tiens à votre entière disposition.

Avec ses remerciements"

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 11:28

  canton

 

  LE CANTON DES SABLES D'OLONNE

 

L'empillement des strutures territoriales à revoir en période de crise donc de recherche d'économies et d'efficacité

 

Les citoyens du Pays des Olonnes l’ignorent certainement mais il existe une structure cantonale  dite Syndicat Mixte du Canton des Olonnes qui réunit les 6 communes du canton (Les Sables d’Olonne, Olonne sur mer, Château d’Olonne, Vairé, Sainte Foy, IIe d’Olonne) soit les deux communautés de communes : Communauté de Communes des Olonnes : CCO et Communauté de Communes de l’Auzance et de la Vertonne : CCAV.

 

Cette institution fait donc partie du mille feuilles  des structures qui, en France,  s'empllent, complexifient les circuits de décision, coûtent cher et qui pèsent lourd dans le fonctionnement des collectivités territoriales.

Ses compétences sont limitées : SCOT, SIG et surtout Tourisme (plaquettes, salons…). C’est encore une structure de plus  qui traite du tourisme !

 

Son budget de fonctionnement passe de 604.507.63 € en 2011 à 672.5045,75 euros en 2012 soit + 11.25% : est-ce raisonnable en période de crise ?(même si 2012 est l’année de Vendée Globe)?

Partager cet article
Repost0
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 10:51

 

Les-Sables-Chateau-olonne-vues05829.jpg

 

 

Nous croyions être en démocratie dans les collectivités territoriales.

En réalité, on constate que, souvent, malheureusement, il n'en n'est rien quand on vit le déroulement de certains Conseils Municipaux.

A ce titre, nous rappelons que les Conseils Municipaux et Communautaires sont publics et qu'il est de l'intérêt des citoyens d'assister à ces séances, de temps à autres, et ce, pour diverses raisons  :

- pour se rendre compte de la manière dont sont gérées les affaires communales, bien sûr, 

_ pour juger, par eux-mêmes, comment la démocratie locale se développe ou comment elle est bafouée,

- pour apprécier la complexité des problèmes et la manière dont ils sont appéhendés par les élus,

- pour juger de la pertinence des critiques et propositions de l'opposition.

    Par leur présence aux conseils municipaux, les citoyens rappellent aux élus qu'ils ont reçu un mandat lors de leur élection mais un mandat n'est pas un chèque en blanc. Leur assistance aux Conseils pèse plus qu'ils ne le pensent...et puis les citoyens seront plus à l'aise pour juger voire critiquer le comportement des élus s'ils participent !

Ceci, nous le disons et le répétons, spécialement après l'officialisation de la démission de la tête de liste de l'opposition aux Sables d'Olonne, dont a rendu compte OUEST FRANCE( voir ci-dessous un extrait de l'interview de Soizic DARY CHABOT ).

 

Ouest france

Soizick Dary Chabot, vous démissionnez du conseil municipal (Ouest-France de lundi). Déçue de vos possibilités d'actions ?

Soizick Dary Chabot. Oui. Après trois ans et demi d'opposition, j'ai pris la mesure des difficultés, voir de l'impossibilité de faire avancer les choses. Toutes les décisions un peu importantes se font en « off ». On nous invite à des commissions occupationnelles où tout est déjà verrouillé avant que la séance ne commence. Une perte de temps désolante lorsque l'on a un travail prenant à côté, et une famille. Nous nous sommes mobilisés pour qu'une vie existe à l'année avant 75 ans aux Sables. Après la fermeture de l'école du Passage, celle annoncée de Sainte-Thérèse me donne un sentiment d'inutilité et d'échec de ma démarche. Ma place n'est plus dans cette lutte contre une municipalité sourde à mes attentes. Je reste membre de l'association.

 

Cette démission que nous regrettons  a, certes, des raisons personnelles mais elle a surtout des raisons plus pratiques qui découlent du non respect par la majorité des droits des élus d'opposition : des élus qui ne servent à rien, ce sont des électeurs bafoués.

Rappelons que l'opposition sablaise contrairement à ce qui s'est passé dans les  communes castelolonnaise et olonnaise n'a eu droit à aucun siège à la Communauté de Communes des Olonnes. Cet exemple illustre bien les limites de la démocratie locale ! et le manque de respect des élus de la majorité pour les citoyens que l'opposition représente.

Monsieur Louis GUEDON en tant que maire se disant démocrate a agi vis-à-vis de l'opposition sablaise de manière regrettable. La démission de Soizic DARY ne sera pas portée à son crédit.

Que Soizic DARY soit remerciée pour l'investissement personnel au service de la collectivité qu'elle a effectué depuis sa décision de mener une liste aux élections municipales de 2008.

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 07:43

DSC05728 

lien : ASSOCIATION "La Pironnière en toute liberté"

 

La voix de la Pironnière

Avec votre association de quartier « la Pironnière en toute liberté »

Pour mieux vivre ensemble

2012 : cinq ans d’actions!

Votre association plus connue par les animations du quartier, veille aussi à la défense des droits des habitants et se constitue en relais avec les décideurs (État, région, département, commune….)

L’assemblée générale des adhérents qui se tiendra le vendredi 6 avril 2012 sera la cinquième depuis la création de l’association. Nous aurons à décider d’une simplification de nos statuts avant de dresser un rapide bilan des actions entreprises :

·  l’aménagement d’un espace convivial entre la rue Jules Ferry et la rue des Fosses Rouges où se rencontrent 3 fois par semaine (mardi-jeudi et samedi à partir de 14h30) les nombreux amateurs de pétanque. Nous espérons que le temps de la réflexion aboutira à satisfaire nos demandes de branchement électrique et de toilettes si utiles à proximité.

·  L’installation d’un distributeur de billets de banque tant attendue depuis de nombreuses années. Avec, à cette occasion, la modernisation des toilettes publiques devenues en ce XXI siècle plus respectueuses des attentes des visiteurs du quartier.

·  La rénovation de la voirie de notre quartier à l’occasion du renforcement des réseaux utiles à l’urbanisation de certaines parcelles dans notre quartier. Ces travaux au profit de la promotion immobilière, s’accompagnent de modifications du plan de circulation sur lesquelles nous n’avons pas été consultés. Elles nous obligent dans l’immédiat à modifier l’organisation du vide grenier. Il se tiendra sur le parking de l’école.

Nous espérons que les projets d’extension des infrastructures commerciales sur l’axe de la route de Talmont intègreront un aménagement du périlleux « rond point de la clinique » obstacle de plus en difficile à franchir par les cyclistes et les voitures pour aller en centre ville ou bientôt à la piscine des Plesses prévue par la Région et la Communauté de Communes des Olonnes.

Nos actions se sont aussi concrétisées par :

·  L’abandon des redevances annuelles de branchement à une antenne collective de télédistribution réclamée par la mairie aux habitants de certains lotissements contre laquelle nous avions protesté en 2009. Protestation d’autant plus justifiée par la mauvaise qualité de la réception des émissions qui avait conduit de nombreux habitants à faire installer à leur frais une antenne parabolique tout en supportant la redevance municipale.

·  Le refus du Préfet à l’installation d’une porcherie industrielle au Poiroux dans un secteur traversé par des sources et cours d'eau qui se déversent entre la baie de la Guittière et les marais d'Olonne. Ce type d'installation risquait de polluer le rivage maritime des Olonnes par le développement des « algues vertes » dangereuses. Notre association s’est engagée dans la lutte contre cette prolifération.

  algues-vertes.jpg

 

 

Attention : les algues vertes en décomposition dégagent un gaz mortel : l'hydrogène sulfuré.

Ces algues sont régulièrement ramassées avant leur décomposition sur la plage. Mais où sont elles

entreposées ?

L’association AVIGEN demandé au Préfet de connaitre la destination des algues ramassées sur les

plages des Olonnes

 

À SUIVRE…

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 22:46

DSC06656

L’office de tourisme des Sables d’Olonne communique

THALASSA FAIT ESCALE AUX SABLES D'OLONNE

         LE VENDREDI 3 FEVRIER 2012

L'émission hebdomadaire de France 3 se fera en direct du Quai Franqueville

à partir de 20h35.

Venez accompagner Georges Pernoud, Laurent Bignolas et Sabine Quindou pour une heure trente de divertissement !

Dans la continuité de leur périple dans les ports de France, Thalassa et le Bel Espoir font escale aux Sables d'Olonne. Toute l'équipe présentera l'émission en direct et compte sur la renommée de l'accueil sablais pour avoir à ses côtés un public très nombreux Quai Franqueville.

Au programme de l'émission du 3 février, quatre reportages sur la Vendée, trois reportages sur le Brésil et un reportage sur la Sibérie. Le littoral vendéen et ses deux îles ouvriront le programme suivis des « accros des Sables », un reportage sur les sablais pure souche et ceux qui, originaire d'autres régions, ont choisi de s'installer sur la côte de lumière. Parmi eux, vous retrouverez une grande figure sablaise, le sablais d'adoption Jean-Luc Van De Heede.

Dans le reportage « les artificiers de la mer », la famille Couturier sera en vedette et la série de reportages dédiés à la Vendée se conclura avec les jeunes footballeurs de Foot'océane.

Le quai Franqueville sera piétonnier pour l'occasion. La Ville offrira à partir de 19h30 de nombreuses animations :

Groupes musicaux :

- 19h40-19h50 : classe-orchestre du collège Pierre Mauger

- 20h-20h15 : orchestre à vent du Conservatoire Intercommunal Marin Marais

- 20h20-21h : La Fanfare Electrique

- 21h10-21h20 : classe-orchestre du collège Pierre Mauger

- 21h45-22h : orchestre à vent du Conservatoire Intercommunal Marin Marais

- 22h15-23h : La Fanfare Electrique

Ateliers culinaires :

Les chefs des restaurants "Le Quai des Saveurs" et "Le Fatra" cuisineront pour vous

en direct

Deux vins seront proposés à la dégustation par le Domaine St Nicolas, le Thierry

Michon et les vins de Brem

Marché :

L'association "Au bonheur des Dames" animera le quai avec une dizained'exposants locaux

Afin d'accompagner les équipes de l'émission de la meilleure façon, le parking Vinci sera entièrement fermé le jeudi 2 et le vendredi 3 février toute la journée. Le jour de l'émission, la circulation sur le quai Franqueville sera déviée par la rue Bisson pour ressortir Place du commerce de 19h30 à 22h30. Ce parcours sera fléché et les agents de la Garde Urbaine seront présents à l'entrée du quai pour informer le public.

Rendez-vous vendredi soir !

LA RETRANSMISSION DE L'EMISSION SUR ECRAN GEANT DEBUTERA A 20H35.

 RAPPEL

Emission Thalassa en direct des Sables d'Olonne

Vendredi 3 février 2012

20h35 – Quai Franqueville

Gratuit

Notes aux éditeurs

Pour organiser des interviews avec Georges Pernoud en amont de l'émission, ou lors de son passage aux Sables d’Olonne, n’hésitez pas à nous contacter au 02.51.23.16.84 ou au

02.51.23.16.69

Pour ceux que cela concerne :

Le dossier de presse de l'émission Thalassa du 3 février2012 en direct des Sables d'Olonne est disponible au téléchargement sur www.dropbox.com

Nom d’utilisateur : c.rassinoux@lessablesdolonne.fr

Mot de passe : Comm2011

 

Partager cet article
Repost0