Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 10:43

 Château d'Olonne  :

Rue Clémenceau une piste cyclable impossible en 2006!

DSC06299 clemenceau travaux 2009

 

 

Lors de l'élaboration du projet de réaménagement de la Rue Clemenceau (2005/2006) déjà l'opposition, sous la précédente mandature,  en liaison avec les riverains, avait saisi le Maire de leur étonnement face à l'obstination de celui-ci à refuser une piste cyclable.

Il y avait déjà eu l'erreur lors de la réfection de l'Avenue René COTY où la piste venant des Sables s'arrête à la frontière des Sables d'Olonne et du Château d'Olonne !

L'opposition nouvellement élue en 2008 a reposé la question : impossible ! fut la réponse du Maire. 

 

Dans son programme et quand il fut question de réaménagement de voies,  l'opposition n'a pas manqué de rappeler la nécessité de créer un réseau de pistes cyclables sécurisées.

 

C'est donc avec satisfaction qu'on voit maintenant que ce qui était impossible (rue Clemenceau) il y a quelques années devient miraculeusement possible (aux Grandes Prises, photos ci-dessous) surtout quand on lit dans le "Journal des Sables" cette sentence de l'Adjoint au Maire Jean-Pierre HEUZE :

 

"Les pistes cyclables sont notre cheval de bataille. Une circulation à bicyclette depuis le Centre Ville jusqu'au bord de mer en toute sécurité voilà notre objectif"

 

Dont acte et quel dommage, Monsieur le Maire, que vous n'eussiez pas écouté plus tôt, un tout petit peu, l'opposition et ses propositions : on aurait gagné du temps !

 

Maintenant, Monsieur le Maire, nous n'avons qu'un souhait : que vous acceptiez d'autres propositions de l'opposition. et les amendements à vos projets..

 

  Piste cyclable JP HEUZE 2011 080001

DSC04970

Partager cet article
Repost0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 18:00

 

La dernière... pour cette rentrée

 

Un touriste en voiture immatriculée en Région parisienne et en perdition à Château d'Olonne s'arrête près d'un quidam en bicyclette et lui demande :

 

"Bonjour, Monsieur, excusez-moi, pouvez-vous me dire où est l'office de tourisme ?"

 

Réponse du castelolonnais initié:

"C'est pas loin, près de la Poste"

 

Le touriste perplexe s'ose à poser une nouvelle question :

"Mais, s'il vous plaît, où est la Poste ?"

 

Notre concitoyen de lui répondre :

"C'est pas difficile, c'est près de la Mairie, suivez les panneaux qui indiquent où est la Mairie, au Centre Ville."

 et d'ajouter pour être plus précis "par contre, le Centre Ville, c'est pas exactement un vrai Centre Ville."

et notre parisien a pris la Direction du Zoo en tournant le dos au Centre Ville de Château d'Olonne .

 

 

 

Centre Ville 2011 08

Partager cet article
Repost0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 21:04

 

  Si la Municipalité de Château d'Olonne écoutait un peu les propositions et suggestions d'une opposition constructive...

 

 

DSC05372

 

L'Association citoyenne que nous représentons "se fatigue" mais ne doit pas  se lasser de  mettre en garde la Municipalité particulièrement de Château d'Olonne contre des projets mal ficelés. Elle avait attiré en 2010 l'attention du Maire sur le projet de création d'une aire d'accueil des camping cars dans un site inapproprié.

Encore une fois ce n'était pas une critique puisque l'opposition était d'accord sur la néceesité de créer une, voire deux aires d'accueil. Mais l'opposition qui se veut constructive et préservatrice des intérets généraux, n'avait comme objectif que d'inciter la municipalité, dans ce dossier comme dans d'autres, à faire une étude approfondie du projet pour éviter des erreurs. 

 

Les camping cars envahissent sympathiquement notre Pays et, petit à petit, des aires d'accueil avec services (eau, vidange, branchement électrique, stationnement limité...) s'ouvrent sur le territoire des communes touristiques.

 

Le campingcariste est quelqu'un de méticuleux, proche de la nature...et il a ses exigences dont doit tenir compte celui qui veut les accueillir.

 

La commune de Château d'Olonne a donc construit en 2010 une aire d'accueil dont on pouvait douter qu'elle attirât la clientèle pour une raison simpliste : le site n'est pas attractif, peut-être aussi la signalétique n'est pas suffisante.

Quand une collectivité fait un investissement de cette ampleur elle se doit d'étudier le marché, de vérifier les normes , de voir ce qui se fait ailleurs...si cela avait été fait comme l'avait demandé l'opposition on aurait évité ce qui risque de devenir un fiasco.

En effet, si l'on en juge par la fréquentation de ce mois d'août de l'aire de Château d'Olonne : c'était plutôt le désert et le fiasco même si le Maire essaiera de démontrer le contraire.

 

Si elle avait écouté nos mises en garde, approfondi le sujet, la Municipalité, comme vous qui lisez ce texte, elle aurait pu trouver ce genre de "conseils"

Conseils pour l’installation d’une aire d’accueil

 

- D’un accès facile et fléché
- Dans un cadre agréable, calme et sécurisant
- Situé à proximité  des commerces, des restaurants et des centres touristiques ou desservie par les transports en commun
- Prévue sur un sol stabilisé, éclairé et si possible ombragé
- Prévue sur des emplacements matérialisés d’au moins 5m sur 8m. Attention à la hauteur : un camping-car peut dépasser 3m.
- Pourvue de conteneurs pour les déchets ménagers
- Limiter la durée de stationnement à 1 ou 2 jours afin de faciliter la rotation dans les zones fortement touristiques
- Limiter à cinq ou six emplacements : au-delà il est conseillé de prévoir un deuxième point d’accueil

 

Après cette lecture et au vu de la photo ci-dessus vous comprendrez pourquoi l'aire située en entrée de la zone des Plesses, d'une tristesse absolue, peu sécurisée...  risque de se révéler encore un grave échec à la charge du contribuable .
Voilà ci-dessous quelques exemples de ce qu'un campingcariste attend pour passer une ou deux nuits sur une aire. Ce n'est pas sorcier !

 



camping car bouchemaine

2aire d'accueil alsace  aire de KERMOR

 

 

Partager cet article
Repost0
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 19:11

 

UN GRAND PERE DESOLE, UN PETIT FILS DESOLE

 

Un papy nous transmet ce petit mot

014

 

 

Le parc de loisirs des Vallées très fréquenté est apprécié par nos petits "enfants" et leurs parents.

Comme beaucoup de grand parents, depuis le début juillet, nous y emmenons les nôtres et mon petits fils (4ans) m'a posé la question le premier jour

" Pourquoi ce jeu est-il fermé?."

Je lui répondu que "c'est attendant une réparation."

Cet après midi, il me demande "ce sera quand la réparation, car je termine mes vacances à la fin de la semaine prochaine,c'est long pour une réparation !"

Les jeunes ont de la mémoire.


Peut être que pour l'an prochain il pourra y jouer !


A bientôt

Partager cet article
Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 14:38

  Où va la Municipalité de Château d'Olonne ?

03437.jpg

 

Une brusque agitation à lquelle nous n'étions pas habitués s'est emparée de la Municipalité castelolonnaise

 

Un vrai mouvement brownien : terme scientifique qui se définit de manière imagée ainsi ainsi :

"Quand on observe de très petites particules au sein d'un liquide, on voit qu'elles effectuent des mouvements incessants et aléatoires."

 

Un nouvel Hôtel de Ville à Château d'Olonne

 

Une rénovation de la salle Plissonneau,

 

Investissement irraisonné pour l'office de tourisme,

 

 

La pousuite des travaux d'aménagement de la voirie castelolonnaise y compris durant l'été DSC05238

 

 

Nous apprécions le coup d'accélérateur que donne le maire à certains projets que nous approuvons.

 

Mais tout cela se fait dans le désordre ; les formes élémentaires du respect de la démocratuie ne sont pas respectées : les élus apprennent par le journal (annonces légales certains projets (HOTEL DE VILLE de CHATEAU D'OLONNE : un nouvel hôtel de ville ? )

 

Comme on le dit et le répète tout ce qui est fait sans concertation, sans plan d'ensemble génère surcoûts des projets, erreurs, mécontentements, suspicion...

 

Cette agitation est-elle faite pour cacher l'échec d'une réelle politique d'aménagement de la Commune de Château d'Olonne, dépenser pour montrer que l'on fait quelque chose ou que l'on va va faire ? Ce n'est pas de la gestion sérieuse. 

 

A cela s'ajoute l'aspect économique...si le maire lance aujourd'hui des travaux qui devaient être programmés (selon ses dires, à vérifier) depuis des années cela a un gros inconvénient :  l'étalement et la programmation des travaux dans le temps de cette mandature aurait permis un financement à de taux préférentiels. Les emprunts que va devoir faire aujourd'hui la Commune, suite à ces retards de programmation, vont désormais coûter plus cher.

Partager cet article
Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 12:38

 

A partir de mai dernier, la Mairie de Château d'Olonne a été prise d'une crise de travaux sur la voirie : des travaux prévus mais...La nécessité de réaliser ces travaux était évidente et l'unanimité des élus l'avalisait mais encore une fois les procédures, une programmation mal gérée font qu'un bon projet peut devenir un très mauvais dossier.

 

 

 

RUE DE L'EGLISE, RUE DU BOIS

 

DSC05238

 

L'opposition CAP VRAI avait demandé le report du chantier pour deux raisons principales :

 

1) ces travaux n'avaient aucun caractère d'urgence et mieux valait attendre les grandes décisions sur l'aménagement global du Centre Ville,

 

2) réaliser une partie du chantier en période estivale ne paraissait opportun car c'est la période où les "visites" à l'Eglise Saint HILAIRE sont, en nombre, les plus importantes.

 

Réponse du maire : non pas de report ; il faut profiter de l'été, car, pendant cette période, l'Ecole est fermée.

 

Certes...mais le chantier ne sera pas achevé pour la rentrée et des conditions nouvelles attendues sont apparues ("abandon" du Presbytère, destruction de maisons au bas de la rue de l'Eglise).

 

Nous passons sous silence (presque) la gestion du chantier : rupture de canalisations, découverte d'ossements humains...pour laquelle une communication a été demandée au maire.

 

Donc, actuellement :

 

Rue de l'Eglise, Parking près de l'Eglise,

On ne peut monter rue de l'Eglise jusqu'à l'Eglise mais...en passant rue du Bois..on peut atteindre l'Eglise. 

 

Deux inconvénients :

 

1)il faut emprunter la rue du Bois pour aller vers l'Eglise ou pour revenir au Centre Ville...mais problème pour sortir de l'Eglise et du Parking il faut aussi emprunter la Rue du Bois et, se croiser rue du Bois c'est un sport qui n'est pas à la portée de tous les véhicules et chauffeurs.

 

2)une fois le niveau de l'Eglise atteint comment en sortir, comment manoeuvrer ?

 

Quant au sport réservé à ceux qui montent à pied ...surtout quand il pleut nombre de personnes respectables et âgées ont pesté.

 

Voilà bien une programmation de chantier qui ne fait pas que des heureux...pourtant le Maire était prévenu.

 

Le Maire a-t-il entendu la grogne des "visiteurs "de l'Eglise coincés dans le chantier le long de l'Eglise, coincés dans la descente, rue du BOIS... ?

 

 

Rue d'Olonne

 

Chantier attendu depuis longtemps.

Mais là aussi pourquoi commencer les travaux avant les vacances et provoquer en cette période cruciale une gêne pour l'accés au Centre Ville ?

 

L'entreprise qui opère les travaux, elle aussi, donne du repos à son personnel en été...donc les chantiers sont suspendus et ils durent plus longtemps et les usagers et riverains sont génês plus longtemps.

 

Pourquoi une aussi mauvaise gestion des programmations de chantier ?

 

 

 

rue d'olonne 2011 08 DSC05234 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 10:35

 

03437.jpg

Le Maire de Château d'Olonne a annoncé à la population par la voix des "annonces légales" un projet de nouvel Hôtel de Ville

 

Voir :

 HOTEL DE VILLE de CHATEAU D'OLONNE : un nouvel hôtel de ville ? et AUTOCRATIE à CHATEAU D'OLONNE : le maire n'a plus besoin de Conseil Municipal

 

Les élus, y compris certains de la majorité, ont été étonnés de cette initiative du maire et de la procédure utilisée pour la décision d'un engagement financier de cet ampleur (plusieurs millions d'euros).

 

Le Maire motive cette procédure en disant que cette initatiatve faisait partie de ses promesses électorales. Donc il n'avait pas besoin d'en parler aux Conseillers municipaux !

 

Le Maire et ses services "communication" très attentifs à nos écrits sur ce blog (ce dont on les félicite) pourraît nous dire où figure sa promesse électorale de la création d'une nouvelle mairie ; en effet, nos lecteurs,  nos amis, même des journalistes nous interrogent : ils  n'ont trouvé aucune trace de cette promesse.

 

Donc, nous attendons toutes précisions sur cette promesse.

 

Un indice : lors de voeux au personnel, sous l'ancienne mandature avant mars 2008, il aurait été fait allusion à un nouvel Hôtel de Ville, puis on a parlé fusion et plus rien...sauf si Monsieur le Maire retrouve trace de cette promesse dans un de ses écrits et qu'il nous en fasse part.

 

Attendons et à défaut de réponse nous concluerons...

 

Partager cet article
Repost0
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 20:48

 

 

03437.jpg

CONSEIL MUNICIPAL DE CHATEAU D’OLONNE

 

Un ordre du jour de conseil municipal d’apparence anodin qui ne l’a pas été tant que cela.

 

ACCESSIBILITE des personnes à mobilité réduite sur la Plage de TANCHET : Sanitaires

 

Les personnes à mobilité réduite victime de la NON FUSION DES 3 COMMUNES : le poste de secours de cette plage appartient aux Sables d’Olonne et c’est Château d’Olonne qui déposera le permis qui sera instruit par la Ville des Sables d’Olonne…dont le PLU est en cours d’adoption…donc des délais, des délais et encore les commissions ad hoc ont déjà donné leurs avis favorables.

 

Le projet est ancien et sa réalisation donc lente, très lente. L’opposition CAP VRAI a voulu l’humaniser dès l’origine (2009) en demandant que les sanitaires accessibles aux personnes à mobilité réduite soient installés au niveau de la plage pour éviter aux personnes concernées de devoir remonter au niveau de la chaussée où il était prévu qu’ils soient installés.

 

Quant à la réalisation du projet 2012 ?2013 ?...c’est pas aisé de construire sur un site à cheval entre les communes des Sables d’Olonne et celle de Château d'Olonne.

 

Sablement et désensablement caractérisent cette plage et donc installer des sanitaires au niveau de la plage serait trop compliqué…l’argument de l’adjointe chargée du dossier n’a pas convaincu mais la décision est prise : il n’y aura pas de sanitaires au niveau de la plage pour les personnes à mobilité réduite.

 

SANITAIRES Ecole de la Pironnière

 

Décidément, les sanitaires préoccupent particulièrement les élus castelolonnais. (On n’est pourtant pas à Clochemerle).

 

L’opposition de gauche reprenait un point du précédent conseil municipal à savoir la construction de sanitaires à la Pironnière dans le quartier des écoles pour répondre à une demande de l’association « La Pironnière en liberté », organisatrice de rencontres boulistiques.

 

Le Maire a décidé de l’emplacement (voir photo ci-dessous) arguant du moindre coût des branchements et du fait que l’emplacement suggéré par l’Association était réservé au PLU…ce qui est d’ailleurs contesté.

  DSC04984

Le problème est que le site choisi pour la construction de l’édicule en question est situé à 300 mètres du boulodrome…mais un édile avait déjà précisé qu’un ou une joueuse de boules pouvait se retenir au moins le temps de parcourir les 300 mètres (distance vérifié par deux mesures officielles) qui sépare le boulodrome de l’emplacement des dits sanitaires.

 

Autre problème : l'édicule est adossé à la cour de récréation de l'école.

 

La construction s’achève et toute négociation n’est plus de mise.

 

 

 

REFECTION ET EXTENSION DE L’OFFICE DE TOURISME de COMMUNES Château d’Olonne

 

Le dossier Office de tourisme de Château d’Olonne revient sur la table .

 

Pour l’opposition CAP VRAI, l’entêtement du maire à maintenir cet office en un lieu inadapté constitue une erreur.

  office de tourisme 002

Voici le texte de l’intervention de Monsieur Daniel TESSIER pour le compte des élus CAP VRAI : 

 

« Je reviens à nouveau sur ce projet tout en vous rappelant que je suis pour un office de tourisme dans le centre ville.

 

L'emplacement actuel n'est pas bon : il n'est pas sur un axe de passage, il manque de visibilité, il n'est pas au centre ville, il manque de parkings. Actuellement nous avons 29 places de stationnement, en comptant ceux de la poste. Dans la solution « deux », au mieux nous aurons 24 places devant, plus 4 autres à l'arrière, pour les salariés, car 4 emplacements devant le parvis sont en options. En fait, le nombre des parkings diminue de 29 à 24 à l'avant.

 

En outre, je dois vous signaler encore une fois que nous n'avons pas le rapport de la commission des bâtiments communaux ni même le projet pour lequel vous allez déposer un permis de construire. Vous demandez un avis sans que l'ensemble des conseillers municipaux soit informés des détails du projet.

 

Avec un budget lourd de 319 000 euros nous pourrions avoir beaucoup mieux.

 

L’office de tourisme, l’aménagement de la rue de l’Eglise, la démolition de l’immeuble appartenant à la commune, rue de l’Eglise (contrairement à ce qui a été dit précédemment), Hôtel de Ville, Salle Plissonneau) : des choses bougent ou semblent devoir bouger au Centre Ville sans que les élus en soient parfois avisés.

 

Nous rappelons qu’on ne fait pas les choses par petits morceaux : il faut profiter de l'occasion pour redéfinir l'ensemble du centre ville :

 

-         ou vous avez un projet global du type présenté, en son temps, par Mr GOUJON et les élus et la population castelolonnaise doivent alors être consultés et associés à ce projet,

-         ou vous procédez sans plan d’ensemble et ce serait des investissements manquant de cohérence et on perdrait tout espoir de voir un Centre Ville animé et accueillant.

 

Nous voterons contre un office du tourisme à cet emplacement. »

 

Le projet Office de tourisme est donc adopté sans les voiX de l’opposition CAP VRAI.

 

Au-delà du problème de l’Office de Tourisme, sur le fond de l’aménagement du Centre Ville, le maire de Château d’Olonne estime que les travaux faits de ci de là correspondent bien à un plan d’ensemble de rénovation voire de création d’un Centre Ville tel que l’avait défini Mr GOUJON en son temps…nous apporterons toutes précisions sur cette appréciation.

 

UN NOUVEL HOTEL DE VILLE à CHATEAU D’OLONNE ?

 

Par question écrite l’opposition CAP VRAI a fait part de son étonnement d’apprendre la décision de la construction d’un nouvel Hôtel de Ville par une petite annoce légale parue dans OUEST France le 21 juillet 2011.

 

Monsieur le Maire confirme ce projet en précisant :

-         que cette procédure n’a rien d’illégal,

-         qu’il ne s’agit que d’un marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage

-         que le choix de lancer cette procédure en juillet permet aux candidats aux marchés publics de profiter du calme de la saison estivale pour préparer leur réponse ,

-         et que puisqu’il ne s’agit que de l’assistance à maîtrise d’ouvrage cette procédure n’est pas un engagement mais simplement une base pour une étude,

-         qu’il y a au budget 2011 une ligne étude de 37.000 euros,

-         que le maire avait mis ce sujet dans son programme.

 

Sur ce dernier point, nous n’avons rien trouvé dans ce qui a été diffusé officiellement lors de la campagne électorale par le maire.

 

Cette réponse est étonnants et nous attendrons la suite et espérons avoir accès aux documents constituant le dossier de candidature au marché.

 

Car, les cabinets spécialisés qui voudront répondre doivent donner le chiffrage de leurs prestations…comment peuvent-ils le faire s’il n’y a pas un descriptif du projet et s’il y a ce descriptif il a été élaboré depuis au moins deux mois…pourquoi les élus n’en n’ont pas eu connaissance ?Le maire a-t-il peur d'un débat sur ce sujet ? Pourquoi ?

 

Décidément, à CHATEAU d’Olonne, la démocratie et donc l’obligation d’information des élus est interprétée de manière très restrictive.

 

A SUIVRE autres points débattus lors de ce conseil municipal du 2 août 2011 dont la "ferme de VILLENEUVE" et la décision du Tribunal Administratif de NANTES voir CHATEAU D'OLONNE : LE DEFAUT DE CONCERTATION MENE A DES ERREURS QUI COUTENT CHER  

 

 

Partager cet article
Repost0