Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 22:23
EXTRAIT DU DIRECT DEPUIS BURIRAM (THAILANDE) ET LA 8 L'ORECA  05 NISSAN QUE PILOTAIT THOMAS LAURENT
EXTRAIT DU DIRECT DEPUIS BURIRAM (THAILANDE) ET LA 8 L'ORECA  05 NISSAN QUE PILOTAIT THOMAS LAURENT

EXTRAIT DU DIRECT DEPUIS BURIRAM (THAILANDE) ET LA 8 L'ORECA 05 NISSAN QUE PILOTAIT THOMAS LAURENT

THOMAS LAURENT HONORE SON TITRE DE VICE-CHAMPION DU MONDE PILOTE ENDURANCE EN OBTENANT LA DEUXIÈME PLACE DU GRAND PRIX DES 6 HEURES  DE BURIRAM (THAÏLANDE)

En effet, ce matin, après avoir offert avant hier à ses coéquipi

ers la pôle position, Thomas LAURENT a mené lors de la course son relai de main de maître.

Pour des raisons (stratégiques ou techniques ?)  que nous ignorons c'est la deuxième voiture de l'équipe qui a eu le privilège de monter sur la première marche du podium et Thomas LAURENT n'a eu "que" la deuxième place.

Un grand bravo pour Thomas qui va rejoindre la Malaisie pour le prochain grand Prix Asian Le MANS Series. Il porte haut et loin les couleurs de L'AGGLOMÉRATION Les SABLES D'OLONNE.

Pour le team Jackie CHAN DC Jota auquel appartient encore Thomas LAURENT ce doublé est exceptionnel et le très jeune pilote fait preuve d'une maturité qui augure bien pour l'avenir.

Nous nous en réjouissons pour lui mais aussi pour ses sponsors et bien sûr pour ses parents et ses nombreux "fans".

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2018 6 06 /01 /janvier /2018 18:22
L'ENSEMBLE INSTRUMENTAL DE L'AGGLOMÉRATION DES SABLES D'OLONNE

L'ENSEMBLE INSTRUMENTAL DE L'AGGLOMÉRATION DES SABLES D'OLONNE

CE N'EST PAS UN HASARD SI L'ENSEMBLE INSTRUMENTAL A, CE SOIR, JOUÉ, CHANTÉ, DANSÉ "L'HEURE EXQUISEEXTRAIT DE L'OPÉRETTE DE FRANZ LEAR "LA VEUVE JOYEUSE"

suite de

http://www.olonnes.com/2018/01/l-agglomeration-fete-ses-un-an-avec-ses-voeux-aux-atlantes.html

 

Cette soirée fut placée sous le signe du dynamisme, de la réussite, des talents au Pays des Olonnes et bien sûr sous celui de l'espérance quand vient une année nouvelle.

La première réussite fut le succès populaire de la soirée : 1200 personnes qui ont, non sans mal, réussi à stationner autour des Atlantes, à entrer dans ce Palais des Congrès et à y trouver place. La salle Auditorium ne contenant que 750 places...il a fallu pousser les murs et des excuses réitérées du Président pour le retard et accueillir tous les convives.

Le Président Yannick MOREAU l'aurait-il fait exprès pour apporter une preuve supplémentaire de la nécessité urgente pour l'agglomération d'avoir enfin un site digne et capable de recevoir 2 000 personnes ; un vrai Palais polyvalent Complexe Culturel et Sportif.

L'AUDITORIUM N'A PAS SUFFI POUR ACCUEILLIR LES 1200 INVITÉS

L'AUDITORIUM N'A PAS SUFFI POUR ACCUEILLIR LES 1200 INVITÉS

SIGNE DE LA BONNE (MEILLEURE) SANTÉ FINANCIÈRE DE L'AGGLOMÉRATION

SIGNE DE LA BONNE (MEILLEURE) SANTÉ FINANCIÈRE DE L'AGGLOMÉRATION

DES PROJETS ET UNE STRUCTURE DE FACILITATEUR DES PROJETS

La bonne santé financière, une gestion faite de compromis positifs entre des édiles pas toujours d'accord permettent d'envisager des projets et de faire de l'agglomération le promoteur de l'économie locale avec :

1) UN PÔLE FORMATION

2) DES TERRAINS POUR PRÉPARER L'ACCUEIL D'ENTREPRISES NOUVELLES

3) FACILITER, ACCUEILLIR ET DÉVELOPPER LES INNOVATIONS

4) L'ARRIVÉE DE LA FIBRE OPTIQUE ...peut-être pas pour tous en 2020 mais l'arrivée du deuxième opérateur laisse place à l'optimisme

5) UN CONTEXTE ÉCONOMIQUE FAVORABLE AU DÉVELOPPEMENT

L'agglomération sera le moteur de ce développement. Elle ne fait pas tout mais peut être le levier du développement local. Avec un budget de 76 millions d'euros auxquels s'ajoutent la gestion des aides publiques diverses elle peut assurer la promotion des projets de chaque commune et celle de l'Agglomération. 

Avec un programme d'événements de portée nationale et internationale autour du thème de la MER  elle participera au développement et au rayonnement de L'AGGLOMÉRATION ...bien sûr, il fut question de la GGR Golden GLOBE RACE : tour du monde à la voile sans escale RETRO avec un équipement minimal...une grande aventure à suivre EN 2018 !

Le buffet aux couleurs et produits locaux a rassemblé tous ces invités de manière aussi conviviale que sympathique.

 

RENDEZ-VOUS POUR LA GGR : DÉPART LE DIMANCHE 1er JUILLET 2018

RENDEZ-VOUS POUR LA GGR : DÉPART LE DIMANCHE 1er JUILLET 2018

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2018 4 04 /01 /janvier /2018 22:21
YANNICK MOREAU, PRÉSIDENT DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

YANNICK MOREAU, PRÉSIDENT DES "SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION"

"TOUS LES FEUX SONT AU VERT"

C'est une présentation de la situation de la Communauté d'Agglomération teintée d'un fort optimisme qui a été faite par le Président  Yannick MOREAU avec comme fil conducteur de l'exposé du Président  :" tous les feux sont au vert" ; finances, projets, ambiance...

La salle avec ses 800 places ne fut pas assez grande pour accueillir les 1200 personnes qui avaient  répondu à l’invitation du Président de l'Agglo.

L'Agglomération est une collectivité qui avance en ordre de marche avec des compétences élargies qui furent présentées de manière dynamique.

Cette soirée a été aussi l'occasion de remercier les bénévoles et des figures qui gagnent

Nous vous donnerons prochainement les détails de cette soirée instructive et conviviale.

 

 

LES BÉNÉVOLES DU PAYS DES OLONNES et 3 CHAMPIONS FURENT HONORES : Thomas LAURENT coureur automobile vice-champion du monde, Emeric DARY vaiqueur du tour de France à la voile et Vincent VALLÉE sacré meilleur chocolatier du monde

LES BÉNÉVOLES DU PAYS DES OLONNES et 3 CHAMPIONS FURENT HONORES : Thomas LAURENT coureur automobile vice-champion du monde, Emeric DARY vaiqueur du tour de France à la voile et Vincent VALLÉE sacré meilleur chocolatier du monde

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 22:29
SOLIDAIRES

SOLIDAIRES

VŒUX 2018 : PLAIDOYER POUR UN VIVRE MIEUX ENSEMBLE

L’essentiel de nos vœux s’adresse à vous tous et vos familles : que 2018 vous ouvre des fenêtres de bonheur, la santé et des joies grandes et petites, la découverte de l’autre ou sa reconnaissance même s’il est différent

Nos vœux spécifiques sont, par nature, de la part de notre Association citoyenne CACO, (Citoyens pour un Avenir Commun au pays des Olonnes) notre espoir d’un devenir meilleur pour notre monde :

plus d’Amour et moins de haine,

plus de Solidarité donc moins d’individualisme,

plus de Justice et moins d'Inégalités,

plus de Liberté et moins d'entraves,

plus de Sourires que d'indifférence,

En 2018, certes, avec ces souhaits, on ne refera pas le monde mais on doit croire qu’ensemble on puisse agir pour l’améliorer en donnant tous plus aux autres du meilleur de soi.

Il faudra croire que c’est possible car l'homme est aussi capable du meilleur. Si les médias se complaisent trop dans le pire boycottons-les jusqu’à ce qu’ils parlent plus du meilleur dont l'homme citoyen est par nature prodigue.

 

 

POUR LES SABLES D'OLONNE AGGLOMÉRATION ET VILLE NOUVELLE

 

Dans l'Agglomération nouvelle LES SABLES  D'OLONNE Agglomération que l'esprit d'union au service de l'intérêt général façonne les comportements des élus et de nos concitoyens et génère le sentiment d'appartenance à une même communauté porteuse d'espérances.

Pour la Ville Nouvelle unique LES SABLES D'OLONNE que cette année 2018 de gestation soit mise à profit par nos élus, aussi au nom de l'intérêt général, pour mettre en place, dans l'équité et l'harmonie, l'organisation de la ville nouvelle qui naîtra le 1er janvier 2019. Qu'elle se choisisse avec sagesse et en fonction de ses seules capacités le SAGE qui aura la lourde responsabilité d'en prendre le leadership provisoire au profit de tous.

 

Avec espoir et avec nos meilleurs vœux pour cette année nouvelle.

L'ÉQUIPE CACO www.olonnes.com

PLUS DE JUSTICE

PLUS DE JUSTICE

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2017 2 26 /12 /décembre /2017 17:00
AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE : conseil communautaire du vendredi 15 décembre 2017 suite 2

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION : D'AUTRES DÉLIBÉRATIONS ADOPTÉES SANS POLÉMIQUE

 

suite de

http://www.olonnes.com/2017/12/agglomeration-les-sables-d-olonne-conseil-communautaire-du-vendredi-15-decembre-2017-suite.html

 

 

L'HABITAT SOCIAL MENACÉ. TRIPATOUILLAGE ET PERTES POUR LE LOGEMENT SOCIAL

Les élus avaient à se pencher sur un projet de motion de soutien aux organismes qui assument le logement social.

On avait cru comprendre que le projet de loi de finances avait incorporé un dispositif qui prévoyait le rabotage de l'aide au logement : les fameux 5 euros par mois !

Comme le gouvernement s'est aperçu que ce -5 euros d'APL retiré aux allocataires n’était pas populaire. Il a trouvé une astuce...demander aux offices d'HLM et autred bailleurs sociaux de baisser les loyers ce qui permettait, en théorie, de faire baisser les loyers des occupants donc de pouvoir faire baisser l'APL qui est à la charge du budget de l'État. Pour le locataire l'opération devait ou devrait être indolore. Pourquoi faire simple ?

Mais la loi de finances 2018 prévoit aussi d'autres mesures défavorables au logement social.

Au final, la perte de loyer est estimée à 12 millions d'euros par an pour les bailleurs sociaux vendéens

LE VŒU  ADRESSÉ AU GOUVERNEMENT

Le Conseil Communautaire demande donc que le gouvernement

- renonce à la baisse des loyers comme présentée dans le projet de loi de finances

- fasse d'une véritable politique d'aide à la pierre le cœur du choc de l'offre annoncée et permette aux bailleurs sociaux de construire des logements dont les loyers seront accessibles aux vendéens les plus modestes.

L'adoption de cette motion n'a pas posé problème aux élus sauf pour ceux qui se souvinrent que cette procédure de la motion n'a pas toujours abouti au résultat escompté

À noter que lors de la navette Sénat Chambre des Députés ce fameux article 52 de la loi de finances que les députés ont osé approuver et qui casse le logement social devait être revu par le gouvernement avant le vote définitif de la loi de finances..

 

UN MINI GROUPEMENT DE COMMANDE EN MATIÈRE DE VOIRIE

C'est encore un petit pas positif de l'Agglomération.

Les communes de VAIRÉ, ILE D'OLONNE, SAINTE-FOY, SAINT MATHURIN et la COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE se groupent pour les marchés d’entretien de voirie.

C'est un petit pas en avant mais à quand le grand pas en avant qui se ferait si les 3 grosses communes des Sables d'Olonne, Olonne sur Mer et Château d'Olonne s'étaient jointes an groupement de commande...? que d’économies en perspective ! mais c'est pour plus tard.

En effet, ces 3 communes attendent peut-être leur fusion. Là, le problème devrait, en principe, être résolu.

À SUIVRE...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 20:04
7 COMMUNES POUR UN AVENIR COMMUN7 COMMUNES POUR UN AVENIR COMMUN

7 COMMUNES POUR UN AVENIR COMMUN

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE CE VENDREDI 15 DÉCEMBRE 2017 : DU BON ET DU MOINS BON

Suite de

http://www.olonnes.com/2017/12/agglomeration-les-sables-d-olonne-conseil-communautaire-du-vendredi-15-decembre-2017.html

 

LE PÔLE ÉQUESTRE VENDÉEN : RAPPEL DE L'ESPRIT ET DU DEVOIR COMMUNAUTAIRE

La création de l'AGGLOMÉRATION a été actée par un accord entre les 7 communes. Quand se crée une telle structure chaque partenaire apporte dans la corbeille de la mariée ce qu'il a de bon et ce qu'il a de moins bon. Ce principe est accepté au départ et il faut pas revenir aux querelles des 7 clochers et sur le passé et certains passifs.

Il est donc bon de faire trois remarques préliminaires qui s'adressent (sans prétentions) plus aux élus qu'aux citoyens :

- chaque commune et ou communauté de communes  a adhéré à l'Agglomération en apportant son passif et son actif. Ceux-ci furent plus ou moins  quantifiables lors du jour de la signature. Le lendemain, tout ce qui a été mis en commun est devenu communautaire,

- les élus siégeant au Conseil Communautaire ne sont pas mandatés pour représenter ou défendre les intérêts de leur commune mais avant tout pour défendre les intérêts de tous les habitants de l'Agglomération,

- aujourd'hui ce qui peut être un atout pour une commune peut être demain une tare et à l'inverse une petite ou grosse erreur de choix ou de gestion peut devenir un atout.

Il faut imposer à tous les élus des SABLES AGGLOMÉRATION un esprit communautaire : celui de l'intérêt général de tous les 52 000 habitants.

Il n'y aura plus de Musée des Sables d'Olonne, de médiathèque de telle commune; de salles de cinéma de Château d'Olonne, de pôle équestre de Sainte-Foy...il y aura des équipements de la collectivité dite Agglomération LES SABLES D'OLONNE mis  la disposition de tous les habitants de ladite Agglomération et gérés par celle-ci.

 

LE PÔLE ÉQUESTRE CONNAIT DES VICISSITUDES. QUEL AVENIR  POUR CET INVESTISSEMENT ?

Il est situé sur la Commune de Sainte Foy. Appelé à avoir un rayonnement départemental voire pour certains événements régional ou même national. On peut dire qu'à ce jour il n'a pas pris la dimension espérée au grand dam de ses promoteurs.

C'est pourtant un équipement structurant mais qui reste méconnu même au plan local.

Une tentative de gestion "déléguée" vient d'avorter. Aucun gestionnaire de ce type d'établissement n'a osé prendre le risque de sa gestion. Ce n'est pas encourageant.

Il ne reste plus à la collectivité qu'à prendre acte de cette situation et d'en assumer directement la gestion sous forme de régie. Il faut donc recruter le personnel (deux agents dans l'immédiat), monter un programme de promotion de l'outil, finaliser certains travaux...mobiliser les élus aussi.

 

UN DÉBAT DÉCEVANT OU QUASIMENT PAS DE DÉBAT . L'AGGLOMÉRATION PEUT-ELLE SE PAYER LE LUXE D'UN ÉCHEC  ?

ENJEU : UN INVESTISSEMENT DE 2 MILLIONS D'EUROS QU'IL FAUT RELANCER.

Nous attendions un vrai plan de relance avec promotion de l'outil qui n'est pas un simple club équestre mais a été fait avec bien d'autres ambitions qui peuvent demeurer si la collectivité le veut. Et peut-elle ne pas vouloir ?

Peut-elle ne pas avoir cette volonté alors qu' elle se trouve  posséder un ensemble qu'il faut achever, vouloir et promouvoir ?

Nous rappelons aux citoyens et aux élus qui nous font l'honneur de nous lire nos précédents écrits sur le sujet :

http://www.olonnes.com/2017/04/conseil-comunautaire-des-sables-agglomeration-du-vendredi-7-avril-2017.html

http://www.olonnes.com/2017/05/agglomeration-les-sables-d-olonne-conseil-commuataire-du-vendredi-19-mai-2017.html

"Le pôle équestre occupe 8 hectares de l'ensemble qui comprend : un centre équestre, une zone de loisirs (plan d'eau, théâtre de verdure, jeux pour enfants...)  et un parc réservé à l'implantation d'un parc d'hébergements touristiques de loisirs.

La gestion du jeune Pôle Équestre Événementiel a connu, malgré son jeunesse bien des vicissitudes.

Il comprend un bel ensemble pour sa partie "Evénementiel" :

- un manège couvert de 4200 m²,

- une "carrière",

- un "Rond" de 648 m²,

- un parcours de 8 km,

- parkings et paddocks.

Tout est prêt pour l'organisation de manifestations de tous niveaux y compris le haut niveau.

Il faut préciser que cet équipement qui a une vocation sportive équestre spécifique : (saut d'obstacles, dressage, concours complet, voltige, attelage....) et peut répondre à l'organisation d'événements équestres amateurs et professionnels départementaux, régionaux voire internationaux

À cela, s'ajoutent des installations dédiées aux pensions de chevaux : 28 boxes et les locaux annexes nécessaires.

L'ensemble a représenté un investissement de 1 851 000 € ."

LE NON DÉBAT

Deux élus ont pris la parole pour rappeler leur opposition ancienne au projet et rester à l'écart. Pour  le  reste, un grand vide. Les élus parfois ne sont pas curieux. Pourtant il y a bien parmi les grands élus des gestionnaires de qualité qui pourraient vraiment s'attaquer à ce problème comme aussi à celui du VENDÉOPOLE.

N'oublions pas aussi que l'institution nommée Club Hippique Sablais a déménagé sur ce site du Pôle Équestre et qu'il ne faut pas qu'elle pâtisse des difficultés du Pôle.

Le Président Yannick MOREAU a mis une goutte d'espoir en annonçant des projets de manifestions pour 2018. Mais les quelques chiffres au dossier n’ouvrent aucune perspective pour ce problème qui mérite attention et décisions.

Il faut espérer que la Communauté d'Agglomération pourra très rapidement présenter un plan de sauvetage et de promotion de cet équipement qui sera géré en régie.

 

À SUIVRE...

 

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2017 7 17 /12 /décembre /2017 19:35
VUE DU PROJET

VUE DU PROJET

CE PROJET SUSCITE DE NOMBREUSES RÉACTIONS ET UN GRAND DÉBAT PUBLIC EST NÉCESSAIRE

POUR COMPRENDRE LE PROJET, LES ENJEUX...

 

nous vous proposons de parcourir notre N°12 de la Vie de Château

cliquez sur le lien ci-dessous

http://www.olonnes.com/2017/12/chateau-d-olonne-route-littorale-projet-de-fermeture-et-detournement.html

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2017 6 16 /12 /décembre /2017 20:08
Un "bureau" concentré mais quelques chaises vides

Un "bureau" concentré mais quelques chaises vides

UN CONSEIL COMMUNAUTAIRE SÉRIEUX, INTÉRESSANT...l'AGGLO AVANCE

UN COUP DE CHAPEAU

Ce conseil communautaire fut empreint de dignité et positif. La mise en route de l'Agglomération née au 1er janvier 2017 se passe bien comme l'atteste la tenue de ce dernier conseil communautaire de la fin de cette première année de l'Institution.

En analysant les dossiers présentés on peut imaginer l’investissement du personnel et des élus responsables qui assument entres autres opérations le transfert de compétences des communes vers l'Agglomération tout en assurant le suivi de la gestion d'un ensemble de 7 communes soit 52 000 habitants. Cela mérite un coup de chapeau afin que la population de l'Agglomération prenne bien conscient de l'importance de cette réforme territoriale et de la chance que représente la création de l'Agglomération. Le Pays doit sortir d'une apathie lassante et frustrante  quand on saisit tout le potentiel dont il dispose.

On peut imaginer l’investissement du personnel et des élus responsables qui assument entres autres opérations le transfert de compétences des communes vers l'Agglomération tout en assurant le suivi de la gestion d'un ensemble de 7 communes soit 52 000 habitants.

Petits regrets pour ce Conseil Communautaire : la défection du système de projection qui a privé les citoyens présents qui n'ont pas accès au dossier de la possibilité de suivre aisément les débats et aussi  l'absence remarquée d'un nombre certain d'élus.

 

Ce conseil communautaire  a débuté par l'hommage rendu à l'adjoint castelolonnais Raymond GAZULL décédé le 12 décembre/

 

UN BON POINT POUR LA DÉMOCRATIE LOCALE : LA COLLECTIVITÉ VA S'OCCUPER DES FRICHES...CLINIQUE DU VAL D'OLONNE, SITE KIRIÉ, ANCIEN HÔPITAL DES SABLES D'OLONNE...

UN ÉLU D'OPPOSITION ÉCOUTÉ

Nous sommes tellement habitués à voir les propositions constructives des oppositions  dans les conseils municipaux et auparavant dans les conseils communautaires traitées avec mépris que nous allons commencer nos comptes rendus de ce conseil communautaire par la fin. L

En effet, ce conseil s'acheva sur la question diverse posée par Jean-Pierre ChAPALAIN sur le devenir des FRICHES qui défigurent l'Agglomération.

L'élu avait déjà présenté ce sujet au Conseil Municipal de Château d'Olonne et le maire avait botté en touche encore une fois alléguant que c'était maintenant de la compétence de l'Agglomération.

Le raisonnement de l'élu est simple et il est étayé par des arguments financiers et juridiques appréciés. D'abord les friches comme celles de Château d'Olonne sont des verrues dégradantes, sources d'insécurité...

D'une part, le pays manque d'espace pour le logement et pour l'accueil d'activités économiques ...et des sites importants sont ainsi laissés à l'abandon.

D'autre part, il y a à l'endroit des propriétaires de ces friches  des moyens de pression comme la fiscalité spécifique concernant les friches et pour leur aménagement des moyens financiers comme les aides de l'Établissement Public Foncier EPF de la VENDÉE dont justement une des missions est de "reconquérir 'les friches" ( http://www.epf-vendee.fr/).

C'est l'Adjoint Armel PÉCHEUL qui répondra à l’élu castelolonnais sur 3 points :

- ces friches constituent une réserve foncière importante et sont, en plus, des dents creuses dans le dispositif d'urbanisation. Leur traitement est donc prioritaire  pour lutter contre l'étalement urbanistique qui n'est plus de mise. Cette priorité est de plus compatible avec les options qui seront précisées avec le nouveau SCOT.

- l'utilisation de la  fiscalité incitative qui pourrait frapper ces friches n'est peut-être pas le meilleur moyen pour la collectivité d'engager le dialogue avec les propriétaires de ces friches,

- enfin la sollicitation de l'EPF doit être retenue car il y a des aides importantes sur les projets, la déconstruction , la dépollution...

Conclusion de l'élu : on y travaille.

Il est rejoint dans sa promesse par la Sénatrice Annick BILLON qui se souvient de son rôle difficile au sein de la Commission Urbanisme à Château d'Olonne "oui, je suis favorable".

Jean-Pierre CHAPALAIN en rajoute "ne tardez pas, ne perdons pas de temps."

Verra-t-on bientôt l'EPF VENDÉE et l'AGGLOMÉRATION LES SABLES d'OLONNE avancer ensemble pour résoudre ce problème des friches honteuses qui fut délaissé des années durant ?

Au moins, ce soir du 15 décembre 2017 aux SABLES D'OLONNE, il y a eu un gagnant : la démocratie locale...un élu d'opposition écouté avec respect.

À SUIVRE : LE PÔLE ÉQUESTRE, LE SCOT ET L'URBANISATION DE DEMAIN, LE PCAET,  LES MARCHÉS...

 

MONUMENT QUI ORNE MAIS N'HONORE PAS L'ENTRÉE DE CHÂTEAU D'OLONNE

MONUMENT QUI ORNE MAIS N'HONORE PAS L'ENTRÉE DE CHÂTEAU D'OLONNE

Partager cet article
Repost0