Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

26 janvier 2019 6 26 /01 /janvier /2019 20:49
LE SLOGAN TRÈS MARIN

LE SLOGAN TRÈS MARIN

 

"OUVRONS NOS HORIZONS"

C'est l'invitation du nouveau maire.

Dans ce discours, les scoops et engagements n'ont pas manqué. C'est un début de mandat mais d'un mandat court que les élus d'opposition désormais aux abonnés absents suite à leurs démissions. Les anciens maires de Château d'Olonne et des Sables d'Olonne aurait voulu une année pour achever certains de leur projets parfois fort remis en cause par la population comme la médiathèque pour les Sables d'Olonne et le dévoiement de la route littorale pour Château d'Olonne.

Bien sûr, à ce titre, les auditeurs présents et particulièrement les castelolonnais attendaient des éclaircissements sur la position de la nouvelle municipalité sur ce projet de dévoiement de la route littorale.

"GÉRER" est le fil conducteur du discours

"GÉRER, C'EST AUSSI, PRENDRE EN MAINS DES DOSSIERS SENSIBLES ET DÉLICATS "..."GÉRER, EXPÉRIMENTER , MAIS AUSSI "ARBITRER""...

Le maire prend trois exemples : la médiathèque et le nouveau musée sablais , le devenir du lycée Tabarly et le déploiement de la fibre optique.

Mais pour bien illustrer son propos et la méthodologie qui sera utilisée pour traiter les problèmes, le maire s'attarde sur "la délicate question du dévoiement de la route littorale au Château d'Olonne"

ÉCOUTER, ÉTUDIER, DIALOGUER, DÉCIDER ; EXEMPLE POUR LE PROJET DE  DÉVOIEMENT  DE LA ROUTE LITTORALE DE CHÂTEAU D'OLONNE

Citons le maire :

"En voilà un beau dossier : un dossier complexe tant sur le plan technique qu’administratif et financier.

Une partie du projet me semble très positive et assez consensuelle :  la renaturation du site de l'ancien circuit automobile ainsi que la valorisation des abords du Puits d'Enfer.

En revanche, tout ce qui concerne le dévoiement de la route littorale,, c'est-à-dire la suppression de la route littorale et touristique traversant des espaces boisés et débouchant au pied de l'Abbaye millénaire d'Orbestier, relève d'une logique et d'une urgence plus difficiles à appréhender.

Dans notre équipe municipale les avis sont partagés sur cette question délicate mais tout le monde s'accorde à relever que les élus et les habitants ne disposent pas aujourd'hui de toutes les informations utiles à la réflexion, notamment en ce qui concerne les coûts réels, l'existence et l'étude d'alternatives au projet présenté.

Face à cette situation nous proposerons de travailler sur ce dossier en deux temps

Le 1er temps sera un temps d'information tant des élus municipaux et communautaires que des habitants de la ville nouvelle?

Des commissions, des réunions publiques seront organisées pour compléter notre connaissance du sujet;

Le 2ième temps sera celui de la décision.

Je proposerai au conseil municipal de décider de l'organisation d'une consultation populaire à laquelle chaque citoyen de la ville nouvelle des Sables d'Olonne pourra participer.

Chaque habitant pourra voter et ainsi décider de l'avenir du projet.

Dans un pays et un moment où l'on critique le manque d'association des citoyens à la conduite des affaires publiques, voilà une belle et bonne occasion de faire vivre la démocratie locale.

Il va sans dire - mais c'est encore plus clair en le disant - que le conseil municipal se conformera à l'avis exprimé par les habitants  dans cette consultation qui pourrait être organisée au début de l'été.

"SUR LA QUESTION DU DÉVOIEMENT OU NON DE LA ROUTE DU LITTORAL, C'EST VOUS QUI SEREZ APPELÉS À ARBITRER." "

Important moment :

Nous sommes nombreux à attendre l'exercice de cette conception de la démocratie locale et particulièrement les castelolonnais privés en 2009 de consultation sur la fusion, privés d'informations sur ce projet...est-ce, enfin, vraiment le changement au Pys des Olonnes? 

 

LES SABLES D'OLONNE !: VOEUX DU MAIRE YANNICK MOREAU ... SUITE
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
L’impartialité avec un adjoint a l’environnement chargé du dossier 1er opposant au projet, cherchez l’erreur.
Répondre
Dans ce dossier comme dans d'autres EELV, les verts, ont d'une part avec alliances et mésalliances perdu toute crédibilité au niveau national et au niveau local et d'autre part, la défense réaliste de l’environnement étant devenue l'affaire de tous, laissons démocratiquement travailler ceux qui ont en charge les dossiers avant de les juger et de lancer l'anathème..